SlideShare une entreprise Scribd logo
160-Contribution a l’étude des résorptions
radiculaires en Orthopédie- dento -faciale
Root resorption
Olivier Oussama SANDID - Orthodontiste
1
Rappels
Les traitements orthodontiques
Orthodontic treatment
• Bénéfices
• Risques et complications
• Benefits
• Risks and Complications
2
Les bénéfices du traitement orthodontique - le sourire
Benefits of Orthodontic Treatment - smile
Migault Olivier
Profil
Migault Olivier
DDM- Crowding
Migault Olivier
Before
After
Before
After
OCCLUSION
Migault Olivier
HYGIENE
Migault Olivier
Risques et complications
8
1- Caries dentaires et décalcification de l`email
Tooth Decay and Enamel Decalcification
2- Problèmes parodontaux Vestibulo version des Incisives
Periodontal Disease
Problèmes parodontaux
Periodontal Disease – Non extraction tt
Before ttt After ttt
Sandid o.
12
Les résorptions radiculaires en
Orthopédie- dento -faciale
13
1-Définition
-Processus inflammatoire
-Perte de tissus calcifiés de la racine.
-Disparition progressive partielle, voire totale des tissus radiculaires
-Le traitement orthodontique provoque des lésions des tissus mous et des
tissus durs, dites « lésions iatrogènes ».
14
Frank Weiland, PROGRESS in ORTHODONTICS 2006; 7(2):156-163, [ Abuabara]
2- Fréquence
• Après un traitement orthodontique, on distingue presque
• 100% de lacunes microscopiques
• 10% d’atteintes macroscopiques.
• - Plus fréquentes chez l’adulte que chez l’enfant, elles
augmentent avec l’âge.
• -Certaines dents sont plus soumises à des résorptions radiculaires
(incisives supérieures).
• - Plus fréquentes chez les filles.
• Tous les traitements orthodontiques avec appareils fixes
s’accompagnent de résorptions radiculaires détectables
radiologiquement.
Frank Weiland, PROGRESS in ORTHODONTICS 2006; 7(2):156-163, [ Abuabara]
•
15
3-Localisation
Les dents les plus atteintes sont
-les incisives maxillaires
-les incisives mandibulaires
-les canines
-les prémolaires maxillaires
-les racines distales des molaires
16
4-FORMES
La résorption se manifeste sous deux formes
marginale ou apicale :
- Marginale en dent de scie, la réparation
est plus facile.
- Apicale en demie lune, il n’y a aucune
cicatrisation.
17
5 - Les mécanismes de la résorption radiculaire
-Un processus inflammatoire
-Perte de tissus calcifiés de la racine.
-De même nature que ceux responsables de la résorption osseuse.
Elle fait intervenir ;
-les mécanismes de l’inflammation,
-Des facteurs systémiques,
-De nombreux médiateurs de l’activité cellulaire tels que les
neurotransmetteurs, ,les facteurs de croissance ,les prostaglandines et
d’autres cytokines.
Formation de lacune de résorption
18
Au cours du traitement orthodontique, les racines sont
soumises à des
forces de tension ou de pression
Qui entraînent un remodelage osseux par apposition ou
résorption à l’origine du déplacement dentaire.
-la pression excessive sur le ligament parodontal provoque
des lésions cellulaires
-la réponse inflammatoire induit une résorption cémentaire et
dentinaire localisée.
19
Réactions inflammatoires
20
Riyad A. Al- Qawasmi European Journal of Orthodontics 28 (2006) 13–19
Histologie
21
Le cément est beaucoup moins dur à l’apex qu’au collet
Ce qui explique la localisation plus fréquente des rhizalyses à ce niveau
C’est l’endroit ou s’exerce le maximum de force lors des mouvements de
version et d’ingression.
22
Côté de la tension
• L’étirement des fibres du ligament parodontal induit une
synthèse de collagène et une différentiation cellulaire en
ostéoblastes
• Les ostéoblastes secrètent d’abord un tissu ostéoïde,
non résorbable.
• Lorsqu’un mouvement de va-et-vient est effectué sur
une dent alors que le tissu ostéoïde n’est pas minéralisé,
il en résulte un RR.
23
Shapiro ,Enlow
Côté de la pression
• La réponse de la racine à la pression dépend de la pression par unité de
surface
• Lorsque la pression appliquée est inférieure à la pression capillaire du
ligament parodontal, il se produit une hyalinisation, suivie d’une
résorption osseuse indirecte et d’une résorption osseuse directe.
• Lorsque cette pression est supérieure à la pression capillaire, la période
d’hyalinisation et de résorption indirecte est atteinte plus rapidement et dure
plus longtemps.
• Lorsque cette pression excède le seuil à la pression du cément, il en
résulte une résorption radiculaire, principalement apicale.
24
Armstrong, Shapiro
Mécanismes de résorptions
25
Filippi Andreas,Externe Wurzel resorptionen,S c h w e i z M o n a t s s c h r Z a h n m e d , V o l 1 1 0 : 7 / 2 0 0 0
Mouvements Dentaires
F de mastication 2-50 Kg-apposition resorption
26
John P. BeyerProffit: Chapter 9 “The Biological Basis of Orthodontic Therapy” pp. 331-341.
Stades de la résorption
il existe quatre stades :
1 - contour radiculaire irrégulier, apex émoussé.
2 - résorption mineure de 2 mm.
3 - résorption sévère de 2 mm au 1er tiers radiculaire.
4 -résorption extrême dépassant le 1er
tiers radiculaire.
27
6 - DIAGNOSTIC RX
Le diagnostic positif est radiologique :
la radiographie panoramique
téléradiographie de profil
rétroalvéolaires.
Tomographie
28
David Healey Lecturer in Orthodontics in the Dept of Oral Sciences, University of Otago
SANDID Oussama
Tomographie –
Cone beam , root resorption
29
Carlos Estrela, , Mike Reis Bueno, JOE — Volume 35, Number 11, November 2009
Tomographie
Cone beam , diagnostic imaging, root resorption
30
Carlos Estrela, , Mike Reis Bueno, JOE — Volume 35, Number 11, November 2009
Les signes cliniques :
Pauvres : à part la Mobilité, pas de douleur.
-La lésion est définitive.
-Elle peut diminuer la longueur de la racine de quelques dixième de mm
jusqu'à la moitié….
-Seules les radiographies (panoramique ou long cône…) régulières
peuvent aider à dépister une résorption ou à surveiller son évolution.
Une radio panoramique est nécessaire à partir du 9ème mois du
traitement orthodontique et ensuite tout les ans et en fin de
traitement.
Tester la mobilité et de vitalité : test à faire pour les dents suspectées.
Signe d'alarme : une dent qui ne se déplace plus et n'est plus
douloureuse peut signifier un début de résorption.
31
32
7-Le diagnostic étiologique
Factors related to apical root resorption
1) L’hérédité
2) Les facteurs systémiques
3) Les facteurs locaux
4) Les dents incluses
5) Les dysfonctions
6) Les traumatismes dentaires
7) Les traitements orthodontiques
8) Facteurs médicamenteux
33
Causes intrinsèques
[
[Breznik]L’âge dentaire. Les racines en apexogénèse ont moins de RRAE que les racines complètement
formées.
[Amory] La densité de l’os alvéolaire. L’incidence de la RRAE est plus élevée chez les individus présentant un
os alvéolaire dense.
Beck] :La nutrition. Une diète appauvrie en vitamine D et en calcium prédisposerait à la RRAE. [
34
1) L’ héréditié
La génétique est responsable d’environ 1/2 des cas de la RR
les femmes sont plus susceptibles à la RRAE que les hommes.
35
Hartsfield,Breznik]
2) Les facteurs systémiques etc…
• - Certaines affections générales : prédisposent le patient à des
résorptions radiculaires, l’asthme,le stress, déséquilibre
phosphocalcique
• Les problèmes endocriniens, les problèmes vasculaires, le diabète,
l’ostéoporose, les allergies, les troubles de croissance.
L’hypothyroïdisme,
• Les conditions locales inflammatoires ou tumorales entraînent
aussi une forte concentration de prostaglandines associée à la
destruction des tissus calcifiées
36
McNab, Owman-Moll et Kurol, Davidovitch
3) Les facteurs locaux comme les formes radiculaires -
Root forms
1: courte, avec des larges couronne et pulpe dentaire
2: émoussée,
3: courbe, ou triangulaire
4: en forme de pipette
-Certains anomalies dentaires: microdontie
37
Kirsten Nigul, Triin Jagomagi Stomatologija, Baltic Dental and Maxillofacial Journal, 8:76-9, 2006
4) Les canines incluses
peuvent résorber les racines des incisives latérales maxillaires
38
AMORY Carole, These CECSMO Marseille
Sandid Oussama
Les canines incluses et résorptions des incisives centrales
39
Diane J. Milberga Angle Orthodontist, Vol 76, No 1, 2006
Résorptions radiculaire asymptomatique
40
Diane J. Milberga Angle Orthodontist, Vol 76, No 1, 2006
Résorptions de Prémolaires
41
Dents de sagesse incluse et
resorptions radiculaires 2d mol
42
Minoru Yamaoka, Australian Dental Journal 1999;44:2.
5) Les dysfonctions
• les parafonctions créent un stress intermittent sur les cellules
ligamentaires et des mouvements de va-et-vient des dents
- (déglutition atypique ou ventilation buccale)
- Les parafonctions (succion, bruxisme, onycophagie)
43
SUCCION DIGITALE, DEGLUTITION
ATYPIQUE ET PRAXIES
44
Sandid oussama
Résorptions radiculaires généralisées
Exemple d’un patient présentant une ventilation buccale qui n’a jamais
été rééduquée malgré 5 ans d’orthodontie.
45
AMORY Carole, Thèse CECSMO Marseille)
Résorptions radiculaires :
Exemple d’une patiente présentant une interposition linguale
persistante et une récidive de sa béance antérieure après 2 ans
d’orthodontie
46
AMORY Carole, These CECSMO Marseille)
6) Les traumatismes dentaires
Avant ou pendant le traitement orthodontique ,augmentent le risque de
résorptions radiculaires.
47
AMORY Carole, These CECSMO Marseille)
Résorption inflammatoire sur la
racine de les incisives suite a un traumatisme
48
Robert Charland1,Journal de l’Ordre des dentistes du Québec Volume 45 Décembre 2008
Aspect radiographique de 2 incisives centrales supérieures
réimplantées après un accident 3 et 5 ans plus tôt.
C'est une résorption de remplacement.
49
Catherine et Paul Mattout ,L’INFORMATION DENTAIRE n° 34 - 10 octobre 2007
Résorptions radiculaires et traitement endodontique
50
7-L’intensité des forces orthodontiques :
• -L’intensité de la force: Les forces de grande amplitude causerait plus de
dommages que des forces plus légères et intermittentes , Il est
recommandé d'utiliser des forces bioprogressives légères et de
courte durée
• -Les facteurs souvent incriminés sont les forces continues, lourdes
et longues.
• la force optimale pour chaque catégorie de dents a été fixée entre 7 et
26 g/cm2 de surface radiculaire ( égale à la pression des capillaires
sanguins.)
• A titre de comparaison F légères 50-350 mg -F de mastication 2-50 Kg
Les forces lourdes provoquent plus de cratères de résorption, diminuent
plus le calcium et le phosphore dans le cémént
• le fluor semble diminuer le risque de résorption..
51
Abuabara,Chan,Acar ,Ballard,
Les traitements orthodontiques
Tous les traitements orthodontiques avec appareils fixes s’accompagnent de résorptions
radiculaires détectables radiologiquement. les résorptions radiculaires peuvent être
retrouvées avec n’importe quel mouvement si les forces employées sont inappropriées (intensité,
rythme et durée) des forces.
-Les mouvements les plus dangereux semblent être l’ingression incisive et le torque ,Ce
sont les mouvements de bascule, le torque radiculaire lingual et l’intrusion qui causent le
plus de RRAE. L’intrusion causerait quatre fois plus de RRAE que l’extrusion.
Durée du traitement : Plus le traitement est long, plus il y a un risque de RRAE.
-La RRAE est directement proportionnelle à la distance parcourue par la dent.
Techniques et appareillages utilisés. Les appareils orthodontiques fixes causent plus de
RRAE que les appareils amovibles. L’utilisation de boîtiers conventionnels n’entraîne pas plus de
RRAE que les boîtiers auto-ligaturants. ,
L’utilisation de fils en nickel-titanium et en acier inoxydable est en corrélation avec la RRAE Il n’y
a pas de corrélation entre l’utilisation des différentes techniques orthodontiques et la résorption
radiculaire. [étude démontre que les systèmes qualifiés de bioefficient causerait le moins de
résorption radiculaire. 52
anon Levander, Eliasson,Abuabara, Costopoulos,Segal, Pandis , Apajahlati
La maîtrise des mouvements dentaires
le mouvement de version entraîne une concentration des zones de
pressions au niveau apical.
Le mouvement de torque : la zone de pression se trouve dans le
tiers moyen radiculaire, ensuite elle se manifeste ou niveau de l’apex.
Le mouvement d’ingression : la pression est concentrée au niveau
de l’apex.
L’utilisation des arcs rectangulaires et les élastiques de classe II
augmentent le risque de résorption.
L’utilisation des appareils mobiles et fonctionnels entraînent
moins de résorptions radiculaires que celle des appareillages fixes;
les mouvements radiculaires ne sont pas les mêmes. Les forces
extra-orales entraînent également des résorptions radiculaires.
53
Déplacements dentaires -Odf
54
Déplacements dentaires – Odf
F légères 50 - 350 mg
55
Résorptions après ingression
incisive
56
AMORY Carole, These CECSMO Marseille)
Forces continues et résorptions :
2 arcs super élastiques sans contrôle depuis
7 mois après
57
AMORY Carole, These CECSMO Marseille)
Courbe de SPEE
58
59
8-Attitudes thérapeutiques :
1) Prévention: anamnèse détaillée, bilan radiologique obligatoire,Evaluation
des bénéfices et complications du traitement ODF
-Abstention du traitement orthodontique : pour les patients présentant un grand
risque de résorption. Si il y a urgence esthétique, traiter avec un appareil
mobile ou fonctionnel. Si la coopération du patient est bonne on peut envisager
un traitement avec des appareillages fixes, forces légères de courtes durée.
2) Précautions:
- Eviter les traitements longs, les déplacements importants, les forces
lourdes, les mouvements de va-et-vient.
- Eliminer les dysfonctions et les parafonctions.
- Contrôler l’hygiène et le parodonte. Eviter le traumatisme occlusal.
- Informer le patient et obtenir son consentement éclairé. Un questionnaire
médical doit être proposé aux patients afin de dépister les éventuels risques de
résorption.
-Prévoir un suivi régulier, une contention longue non rigide et éventuellement
une équilibration occlusale.
Le phénomène de résorption s’arrête après la disparition du stress ligamentaire;
des périodes de repos orthodontiques peuvent donc être profitables à
l’intégrité radiculaires, le cément cicatriciel néoformé serait plus résistant. 60
Résorptions radiculaires et responsabilité
• Avant le traitement
• –* Faire une radiographie panoramique, compléter par des radiographies
rétro-alvéolaires.
• –* Diagnostiquer les patients présentant des risques potentiels
• –* Informer le patient des risques,
• –* Rédiger un contrat de soins qu’il est souhaitable de faire signer.
•
Après le traitement
• –* Informer le patient de l’existence de résorptions radiculaires. –* Effectuer
des radiographies de contrôle.
• –* Savoir interrompre le traitement.
• –* Faire des propositions thérapeutiques pour pallier les conséquences
des résorptions. Pour les cas de résorptions sévères supérieures à 4
mm avec un rapport couronne / racine de 1/1, une déclaration de
sinistre doit être faite à l’assurance
61
Béry A. Résorptions radiculaires et responsabilité. Rev Orthop Dento Faciale 41 : 349-354, 2007
62
L’huile de foie de morue
• L’huile de foie de morue connue pour ses vertus
thérapeutiques sur le plan général, trouve aussi son
indication en médecine dentaire comme un anti-
inflammatoire et inducteur de la cicatrisation osseuse
.
• vitamine D et en calcium en carence chez les
patients atteints de RR
63
Contention des dents mobiles
64
• Grossesse et résorptions
• Immunologie et résorptions
• Fils aciers bio progressif
65
9-CONCLUSION
De nature irréversible, les résorptions radiculaires peuvent être
suffisamment étendues pour jeter un doute sur le bénéfice apporté
au succès du traitement orthodontique.
De ce fait de nombreuses études se penchent sur leur traitement
comme, de procédés médicamenteux ,Huile de foie de Morue ,
Fluor, Calcium, vitamines D…
il est indispensable de réaliser un contrôle radiographique tout
au long du traitement avec les premières radiographies de
contrôle réalisées 6 à 9 mois après le début du traitement.
Si des signes de résorptions sont observés sur ces clichés, il faudra
suspendre le traitement pendant une période de 1 à 3 mois afin de
permettre une réparation tissulaire.
66
Bibliographie
• K. Nigul, T. Jagom‫ن‬gi Stomatologija, Baltic Dental and Maxillofacial Journal, 2006, Vol. 8., No. 3.
• Diane J. Milberga Angle Orthodontist, Vol 76, No 1, 2006
• Frank Weiland, External root resorptions and orthodontic forces: correlations and clinical consequences
PROGRESS in ORTHODONTICS 2006; 7(2):156-163
• Szarmach IJ1*, Szarmach J2, Waszkiel D3 Complications in the course of surgical-orthodontic
• treatment of impacted maxillary canines Advances in MCedoimcapll iSccaiteinocness i n· tVhoe lc. o5u1r s·e 2o0f 0s6u rg·
icSaulp-oprlt.h 1o
• Babak Falahata; Sune Ericsonb; Rozmary Mak D’Amicoc; Krister Bjerklind FOLLOW-UP OF ROOT RESORPTION
Angle Orthodontist, Vol 78, No 5, 2008
• Steven R. Tucker DMD, PSC Oral and Maxillofacial Surgery
• LAURE FRAPIER, LAURENT MASSIF, MATHILDE LEPLUS, MONIQUE CHOUVIN, PIERRE CANALConduite à tenir face aux
résorptions radiculaires revue d `odf,septembre 2007
ALAIN BÉRY Résorptions radiculaires et responsabilité revue d `odf,septembre 2007
• carole AMORY, 4ème année CECSMO Marseille) Poster
• Brezniak N, Wasserstein A. Root resorption after orthodontic treatment: Part 2. Literature review. American Journal of
Orthodontics and Dentofacial Orthopedics 1993; 103: 138-143.Le Norcy, Lautrou, Legoff. Facteurs affectant la résorption
associée aux traitements d’orthodontie. Internatinnal Orthodontics, juin 2005; vol 3 N02:129-140Pizzo G, Licata ME, Guiglia
R, Giuliana G. Root resorption and orthodontic treatment. Review of the literature. Minerva Stomatol. 2007PROFFIT,
William. Contemporary Orthodontics, St-Louis, Mosby, 2000, 739 p.
67
68
Merci pour votre attention
69

Contenu connexe

Similaire à 160-LES RESORPTIONS RADICULAIRE-root resorption-oussama sandid olivier sandid..pdf

169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
225-molaire incluse - impaction molar- orthodontics -orthodontie- olivier ous...
225-molaire incluse - impaction molar- orthodontics -orthodontie- olivier ous...225-molaire incluse - impaction molar- orthodontics -orthodontie- olivier ous...
225-molaire incluse - impaction molar- orthodontics -orthodontie- olivier ous...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx
OR-EXTRACTIONS SERIEES  (FILEminimizer).pptxOR-EXTRACTIONS SERIEES  (FILEminimizer).pptx
OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
159- AGE DU DEBUT DE TRAITEMENT EN ORTHODONTIE- EARLY TREATMENT IN ORTHODONTI...
159- AGE DU DEBUT DE TRAITEMENT EN ORTHODONTIE- EARLY TREATMENT IN ORTHODONTI...159- AGE DU DEBUT DE TRAITEMENT EN ORTHODONTIE- EARLY TREATMENT IN ORTHODONTI...
159- AGE DU DEBUT DE TRAITEMENT EN ORTHODONTIE- EARLY TREATMENT IN ORTHODONTI...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaireDémarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
musten88
 
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaireTumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
ZertaMerfa
 
Paro odf
Paro odfParo odf
356341895 endo-revision
356341895 endo-revision356341895 endo-revision
356341895 endo-revision
mii va
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationOral Surgeon
 
2019_Recession Cours_17_avril_LEA_VF partie 2__PPT's.pptx
2019_Recession Cours_17_avril_LEA_VF partie 2__PPT's.pptx2019_Recession Cours_17_avril_LEA_VF partie 2__PPT's.pptx
2019_Recession Cours_17_avril_LEA_VF partie 2__PPT's.pptx
AdemKey
 
183-la provocation des séquences d'éruption-Guidance of eruption.pdf
183-la provocation des séquences d'éruption-Guidance of eruption.pdf183-la provocation des séquences d'éruption-Guidance of eruption.pdf
183-la provocation des séquences d'éruption-Guidance of eruption.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
Ayoub163291
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalOral Surgeon
 
Conduite a tenir devant la mobilite dentaire
Conduite a tenir devant la mobilite dentaireConduite a tenir devant la mobilite dentaire
Conduite a tenir devant la mobilite dentaire
mohammed sadek
 
Les alternatives thérapeutiques en cas d'usure dentaire Speech achraf zine el...
Les alternatives thérapeutiques en cas d'usure dentaire Speech achraf zine el...Les alternatives thérapeutiques en cas d'usure dentaire Speech achraf zine el...
Les alternatives thérapeutiques en cas d'usure dentaire Speech achraf zine el...
Ach Zine
 
Mobilite
MobiliteMobilite
éxposé paro L'examen dentaire mobilité (1) (1).pptx
éxposé paro L'examen dentaire  mobilité (1) (1).pptxéxposé paro L'examen dentaire  mobilité (1) (1).pptx
éxposé paro L'examen dentaire mobilité (1) (1).pptx
AmaniAthmania
 
Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
Abdeldjalil Gadra
 

Similaire à 160-LES RESORPTIONS RADICULAIRE-root resorption-oussama sandid olivier sandid..pdf (20)

169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
 
225-molaire incluse - impaction molar- orthodontics -orthodontie- olivier ous...
225-molaire incluse - impaction molar- orthodontics -orthodontie- olivier ous...225-molaire incluse - impaction molar- orthodontics -orthodontie- olivier ous...
225-molaire incluse - impaction molar- orthodontics -orthodontie- olivier ous...
 
OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx
OR-EXTRACTIONS SERIEES  (FILEminimizer).pptxOR-EXTRACTIONS SERIEES  (FILEminimizer).pptx
OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx
 
159- AGE DU DEBUT DE TRAITEMENT EN ORTHODONTIE- EARLY TREATMENT IN ORTHODONTI...
159- AGE DU DEBUT DE TRAITEMENT EN ORTHODONTIE- EARLY TREATMENT IN ORTHODONTI...159- AGE DU DEBUT DE TRAITEMENT EN ORTHODONTIE- EARLY TREATMENT IN ORTHODONTI...
159- AGE DU DEBUT DE TRAITEMENT EN ORTHODONTIE- EARLY TREATMENT IN ORTHODONTI...
 
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaireDémarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
 
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaireTumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
Tumeurs bénignes des maxillaires d'origine non dentaire
 
Paro odf
Paro odfParo odf
Paro odf
 
356341895 endo-revision
356341895 endo-revision356341895 endo-revision
356341895 endo-revision
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
 
2019_Recession Cours_17_avril_LEA_VF partie 2__PPT's.pptx
2019_Recession Cours_17_avril_LEA_VF partie 2__PPT's.pptx2019_Recession Cours_17_avril_LEA_VF partie 2__PPT's.pptx
2019_Recession Cours_17_avril_LEA_VF partie 2__PPT's.pptx
 
183-la provocation des séquences d'éruption-Guidance of eruption.pdf
183-la provocation des séquences d'éruption-Guidance of eruption.pdf183-la provocation des séquences d'éruption-Guidance of eruption.pdf
183-la provocation des séquences d'éruption-Guidance of eruption.pdf
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
 
Oce4
Oce4Oce4
Oce4
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
 
Conduite a tenir devant la mobilite dentaire
Conduite a tenir devant la mobilite dentaireConduite a tenir devant la mobilite dentaire
Conduite a tenir devant la mobilite dentaire
 
Oce2
Oce2Oce2
Oce2
 
Les alternatives thérapeutiques en cas d'usure dentaire Speech achraf zine el...
Les alternatives thérapeutiques en cas d'usure dentaire Speech achraf zine el...Les alternatives thérapeutiques en cas d'usure dentaire Speech achraf zine el...
Les alternatives thérapeutiques en cas d'usure dentaire Speech achraf zine el...
 
Mobilite
MobiliteMobilite
Mobilite
 
éxposé paro L'examen dentaire mobilité (1) (1).pptx
éxposé paro L'examen dentaire  mobilité (1) (1).pptxéxposé paro L'examen dentaire  mobilité (1) (1).pptx
éxposé paro L'examen dentaire mobilité (1) (1).pptx
 
Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
 

Plus de OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010

261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
268-open bite-2014.pdf
268-open bite-2014.pdf268-open bite-2014.pdf
268-open bite-2014.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
267-SERIAL EXTRACTION (1).pdf
267-SERIAL  EXTRACTION (1).pdf267-SERIAL  EXTRACTION (1).pdf
267-SERIAL EXTRACTION (1).pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 

Plus de OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010 (20)

261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
261-perio-ortho-Periodontal Problems during Orthodontic Treatment.pdf
 
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
228-cephalometric analysis-anatomic points- analyses cephalometriques points ...
 
269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf
 
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
226-interpretation of cephalometric data-cepahalometric analysis-analyses cep...
 
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
195-Interdisciplinary Treatment Integrating Orthodontics with Restorative Den...
 
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
165-open bite -oussama sandid- olivier sandid (1).pdf
 
269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf269-deep bite double.pdf
269-deep bite double.pdf
 
268-open bite-2014.pdf
268-open bite-2014.pdf268-open bite-2014.pdf
268-open bite-2014.pdf
 
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
268-dentalanomaly-131213020238-phpapp02.pdf
 
267-SERIAL EXTRACTION (1).pdf
267-SERIAL  EXTRACTION (1).pdf267-SERIAL  EXTRACTION (1).pdf
267-SERIAL EXTRACTION (1).pdf
 
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
266-orthodonticsdiagnosis-131213015155-phpapp01 (1).pdf
 
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
265- extractions in orthodontucs - extractions en orthodontie.pdf
 
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
264- extractions en orthodontie - extractions in orthodontics part 2.pdf
 
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
263- extractions in orthodontics - extractions en orthodontie part 1.pdf
 
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
 
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
231-miniscrews in orthodontics biomechanics-casereport-oussama sandid-mohamad...
 
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
262- perio-ortho-Benefits of orthodontics for a periodontal patient.pdf
 
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
235-propulseuruniversellight-pul-140322142145-phpapp02.pptx
 
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
234--Oral Surgery and Orthodontics-malocclusion-oussama sandid-mohamad aboual...
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
 

160-LES RESORPTIONS RADICULAIRE-root resorption-oussama sandid olivier sandid..pdf

  • 1. 160-Contribution a l’étude des résorptions radiculaires en Orthopédie- dento -faciale Root resorption Olivier Oussama SANDID - Orthodontiste 1
  • 2. Rappels Les traitements orthodontiques Orthodontic treatment • Bénéfices • Risques et complications • Benefits • Risks and Complications 2
  • 3. Les bénéfices du traitement orthodontique - le sourire Benefits of Orthodontic Treatment - smile Migault Olivier
  • 9. 1- Caries dentaires et décalcification de l`email Tooth Decay and Enamel Decalcification
  • 10. 2- Problèmes parodontaux Vestibulo version des Incisives Periodontal Disease
  • 11. Problèmes parodontaux Periodontal Disease – Non extraction tt Before ttt After ttt Sandid o.
  • 12. 12
  • 13. Les résorptions radiculaires en Orthopédie- dento -faciale 13
  • 14. 1-Définition -Processus inflammatoire -Perte de tissus calcifiés de la racine. -Disparition progressive partielle, voire totale des tissus radiculaires -Le traitement orthodontique provoque des lésions des tissus mous et des tissus durs, dites « lésions iatrogènes ». 14 Frank Weiland, PROGRESS in ORTHODONTICS 2006; 7(2):156-163, [ Abuabara]
  • 15. 2- Fréquence • Après un traitement orthodontique, on distingue presque • 100% de lacunes microscopiques • 10% d’atteintes macroscopiques. • - Plus fréquentes chez l’adulte que chez l’enfant, elles augmentent avec l’âge. • -Certaines dents sont plus soumises à des résorptions radiculaires (incisives supérieures). • - Plus fréquentes chez les filles. • Tous les traitements orthodontiques avec appareils fixes s’accompagnent de résorptions radiculaires détectables radiologiquement. Frank Weiland, PROGRESS in ORTHODONTICS 2006; 7(2):156-163, [ Abuabara] • 15
  • 16. 3-Localisation Les dents les plus atteintes sont -les incisives maxillaires -les incisives mandibulaires -les canines -les prémolaires maxillaires -les racines distales des molaires 16
  • 17. 4-FORMES La résorption se manifeste sous deux formes marginale ou apicale : - Marginale en dent de scie, la réparation est plus facile. - Apicale en demie lune, il n’y a aucune cicatrisation. 17
  • 18. 5 - Les mécanismes de la résorption radiculaire -Un processus inflammatoire -Perte de tissus calcifiés de la racine. -De même nature que ceux responsables de la résorption osseuse. Elle fait intervenir ; -les mécanismes de l’inflammation, -Des facteurs systémiques, -De nombreux médiateurs de l’activité cellulaire tels que les neurotransmetteurs, ,les facteurs de croissance ,les prostaglandines et d’autres cytokines. Formation de lacune de résorption 18
  • 19. Au cours du traitement orthodontique, les racines sont soumises à des forces de tension ou de pression Qui entraînent un remodelage osseux par apposition ou résorption à l’origine du déplacement dentaire. -la pression excessive sur le ligament parodontal provoque des lésions cellulaires -la réponse inflammatoire induit une résorption cémentaire et dentinaire localisée. 19
  • 20. Réactions inflammatoires 20 Riyad A. Al- Qawasmi European Journal of Orthodontics 28 (2006) 13–19
  • 22. Le cément est beaucoup moins dur à l’apex qu’au collet Ce qui explique la localisation plus fréquente des rhizalyses à ce niveau C’est l’endroit ou s’exerce le maximum de force lors des mouvements de version et d’ingression. 22
  • 23. Côté de la tension • L’étirement des fibres du ligament parodontal induit une synthèse de collagène et une différentiation cellulaire en ostéoblastes • Les ostéoblastes secrètent d’abord un tissu ostéoïde, non résorbable. • Lorsqu’un mouvement de va-et-vient est effectué sur une dent alors que le tissu ostéoïde n’est pas minéralisé, il en résulte un RR. 23 Shapiro ,Enlow
  • 24. Côté de la pression • La réponse de la racine à la pression dépend de la pression par unité de surface • Lorsque la pression appliquée est inférieure à la pression capillaire du ligament parodontal, il se produit une hyalinisation, suivie d’une résorption osseuse indirecte et d’une résorption osseuse directe. • Lorsque cette pression est supérieure à la pression capillaire, la période d’hyalinisation et de résorption indirecte est atteinte plus rapidement et dure plus longtemps. • Lorsque cette pression excède le seuil à la pression du cément, il en résulte une résorption radiculaire, principalement apicale. 24 Armstrong, Shapiro
  • 25. Mécanismes de résorptions 25 Filippi Andreas,Externe Wurzel resorptionen,S c h w e i z M o n a t s s c h r Z a h n m e d , V o l 1 1 0 : 7 / 2 0 0 0
  • 26. Mouvements Dentaires F de mastication 2-50 Kg-apposition resorption 26 John P. BeyerProffit: Chapter 9 “The Biological Basis of Orthodontic Therapy” pp. 331-341.
  • 27. Stades de la résorption il existe quatre stades : 1 - contour radiculaire irrégulier, apex émoussé. 2 - résorption mineure de 2 mm. 3 - résorption sévère de 2 mm au 1er tiers radiculaire. 4 -résorption extrême dépassant le 1er tiers radiculaire. 27
  • 28. 6 - DIAGNOSTIC RX Le diagnostic positif est radiologique : la radiographie panoramique téléradiographie de profil rétroalvéolaires. Tomographie 28 David Healey Lecturer in Orthodontics in the Dept of Oral Sciences, University of Otago SANDID Oussama
  • 29. Tomographie – Cone beam , root resorption 29 Carlos Estrela, , Mike Reis Bueno, JOE — Volume 35, Number 11, November 2009
  • 30. Tomographie Cone beam , diagnostic imaging, root resorption 30 Carlos Estrela, , Mike Reis Bueno, JOE — Volume 35, Number 11, November 2009
  • 31. Les signes cliniques : Pauvres : à part la Mobilité, pas de douleur. -La lésion est définitive. -Elle peut diminuer la longueur de la racine de quelques dixième de mm jusqu'à la moitié…. -Seules les radiographies (panoramique ou long cône…) régulières peuvent aider à dépister une résorption ou à surveiller son évolution. Une radio panoramique est nécessaire à partir du 9ème mois du traitement orthodontique et ensuite tout les ans et en fin de traitement. Tester la mobilité et de vitalité : test à faire pour les dents suspectées. Signe d'alarme : une dent qui ne se déplace plus et n'est plus douloureuse peut signifier un début de résorption. 31
  • 32. 32
  • 33. 7-Le diagnostic étiologique Factors related to apical root resorption 1) L’hérédité 2) Les facteurs systémiques 3) Les facteurs locaux 4) Les dents incluses 5) Les dysfonctions 6) Les traumatismes dentaires 7) Les traitements orthodontiques 8) Facteurs médicamenteux 33
  • 34. Causes intrinsèques [ [Breznik]L’âge dentaire. Les racines en apexogénèse ont moins de RRAE que les racines complètement formées. [Amory] La densité de l’os alvéolaire. L’incidence de la RRAE est plus élevée chez les individus présentant un os alvéolaire dense. Beck] :La nutrition. Une diète appauvrie en vitamine D et en calcium prédisposerait à la RRAE. [ 34
  • 35. 1) L’ héréditié La génétique est responsable d’environ 1/2 des cas de la RR les femmes sont plus susceptibles à la RRAE que les hommes. 35 Hartsfield,Breznik]
  • 36. 2) Les facteurs systémiques etc… • - Certaines affections générales : prédisposent le patient à des résorptions radiculaires, l’asthme,le stress, déséquilibre phosphocalcique • Les problèmes endocriniens, les problèmes vasculaires, le diabète, l’ostéoporose, les allergies, les troubles de croissance. L’hypothyroïdisme, • Les conditions locales inflammatoires ou tumorales entraînent aussi une forte concentration de prostaglandines associée à la destruction des tissus calcifiées 36 McNab, Owman-Moll et Kurol, Davidovitch
  • 37. 3) Les facteurs locaux comme les formes radiculaires - Root forms 1: courte, avec des larges couronne et pulpe dentaire 2: émoussée, 3: courbe, ou triangulaire 4: en forme de pipette -Certains anomalies dentaires: microdontie 37 Kirsten Nigul, Triin Jagomagi Stomatologija, Baltic Dental and Maxillofacial Journal, 8:76-9, 2006
  • 38. 4) Les canines incluses peuvent résorber les racines des incisives latérales maxillaires 38 AMORY Carole, These CECSMO Marseille Sandid Oussama
  • 39. Les canines incluses et résorptions des incisives centrales 39 Diane J. Milberga Angle Orthodontist, Vol 76, No 1, 2006
  • 40. Résorptions radiculaire asymptomatique 40 Diane J. Milberga Angle Orthodontist, Vol 76, No 1, 2006
  • 42. Dents de sagesse incluse et resorptions radiculaires 2d mol 42 Minoru Yamaoka, Australian Dental Journal 1999;44:2.
  • 43. 5) Les dysfonctions • les parafonctions créent un stress intermittent sur les cellules ligamentaires et des mouvements de va-et-vient des dents - (déglutition atypique ou ventilation buccale) - Les parafonctions (succion, bruxisme, onycophagie) 43
  • 44. SUCCION DIGITALE, DEGLUTITION ATYPIQUE ET PRAXIES 44 Sandid oussama
  • 45. Résorptions radiculaires généralisées Exemple d’un patient présentant une ventilation buccale qui n’a jamais été rééduquée malgré 5 ans d’orthodontie. 45 AMORY Carole, Thèse CECSMO Marseille)
  • 46. Résorptions radiculaires : Exemple d’une patiente présentant une interposition linguale persistante et une récidive de sa béance antérieure après 2 ans d’orthodontie 46 AMORY Carole, These CECSMO Marseille)
  • 47. 6) Les traumatismes dentaires Avant ou pendant le traitement orthodontique ,augmentent le risque de résorptions radiculaires. 47 AMORY Carole, These CECSMO Marseille)
  • 48. Résorption inflammatoire sur la racine de les incisives suite a un traumatisme 48 Robert Charland1,Journal de l’Ordre des dentistes du Québec Volume 45 Décembre 2008
  • 49. Aspect radiographique de 2 incisives centrales supérieures réimplantées après un accident 3 et 5 ans plus tôt. C'est une résorption de remplacement. 49 Catherine et Paul Mattout ,L’INFORMATION DENTAIRE n° 34 - 10 octobre 2007
  • 50. Résorptions radiculaires et traitement endodontique 50
  • 51. 7-L’intensité des forces orthodontiques : • -L’intensité de la force: Les forces de grande amplitude causerait plus de dommages que des forces plus légères et intermittentes , Il est recommandé d'utiliser des forces bioprogressives légères et de courte durée • -Les facteurs souvent incriminés sont les forces continues, lourdes et longues. • la force optimale pour chaque catégorie de dents a été fixée entre 7 et 26 g/cm2 de surface radiculaire ( égale à la pression des capillaires sanguins.) • A titre de comparaison F légères 50-350 mg -F de mastication 2-50 Kg Les forces lourdes provoquent plus de cratères de résorption, diminuent plus le calcium et le phosphore dans le cémént • le fluor semble diminuer le risque de résorption.. 51 Abuabara,Chan,Acar ,Ballard,
  • 52. Les traitements orthodontiques Tous les traitements orthodontiques avec appareils fixes s’accompagnent de résorptions radiculaires détectables radiologiquement. les résorptions radiculaires peuvent être retrouvées avec n’importe quel mouvement si les forces employées sont inappropriées (intensité, rythme et durée) des forces. -Les mouvements les plus dangereux semblent être l’ingression incisive et le torque ,Ce sont les mouvements de bascule, le torque radiculaire lingual et l’intrusion qui causent le plus de RRAE. L’intrusion causerait quatre fois plus de RRAE que l’extrusion. Durée du traitement : Plus le traitement est long, plus il y a un risque de RRAE. -La RRAE est directement proportionnelle à la distance parcourue par la dent. Techniques et appareillages utilisés. Les appareils orthodontiques fixes causent plus de RRAE que les appareils amovibles. L’utilisation de boîtiers conventionnels n’entraîne pas plus de RRAE que les boîtiers auto-ligaturants. , L’utilisation de fils en nickel-titanium et en acier inoxydable est en corrélation avec la RRAE Il n’y a pas de corrélation entre l’utilisation des différentes techniques orthodontiques et la résorption radiculaire. [étude démontre que les systèmes qualifiés de bioefficient causerait le moins de résorption radiculaire. 52 anon Levander, Eliasson,Abuabara, Costopoulos,Segal, Pandis , Apajahlati
  • 53. La maîtrise des mouvements dentaires le mouvement de version entraîne une concentration des zones de pressions au niveau apical. Le mouvement de torque : la zone de pression se trouve dans le tiers moyen radiculaire, ensuite elle se manifeste ou niveau de l’apex. Le mouvement d’ingression : la pression est concentrée au niveau de l’apex. L’utilisation des arcs rectangulaires et les élastiques de classe II augmentent le risque de résorption. L’utilisation des appareils mobiles et fonctionnels entraînent moins de résorptions radiculaires que celle des appareillages fixes; les mouvements radiculaires ne sont pas les mêmes. Les forces extra-orales entraînent également des résorptions radiculaires. 53
  • 55. Déplacements dentaires – Odf F légères 50 - 350 mg 55
  • 56. Résorptions après ingression incisive 56 AMORY Carole, These CECSMO Marseille)
  • 57. Forces continues et résorptions : 2 arcs super élastiques sans contrôle depuis 7 mois après 57 AMORY Carole, These CECSMO Marseille)
  • 59. 59
  • 60. 8-Attitudes thérapeutiques : 1) Prévention: anamnèse détaillée, bilan radiologique obligatoire,Evaluation des bénéfices et complications du traitement ODF -Abstention du traitement orthodontique : pour les patients présentant un grand risque de résorption. Si il y a urgence esthétique, traiter avec un appareil mobile ou fonctionnel. Si la coopération du patient est bonne on peut envisager un traitement avec des appareillages fixes, forces légères de courtes durée. 2) Précautions: - Eviter les traitements longs, les déplacements importants, les forces lourdes, les mouvements de va-et-vient. - Eliminer les dysfonctions et les parafonctions. - Contrôler l’hygiène et le parodonte. Eviter le traumatisme occlusal. - Informer le patient et obtenir son consentement éclairé. Un questionnaire médical doit être proposé aux patients afin de dépister les éventuels risques de résorption. -Prévoir un suivi régulier, une contention longue non rigide et éventuellement une équilibration occlusale. Le phénomène de résorption s’arrête après la disparition du stress ligamentaire; des périodes de repos orthodontiques peuvent donc être profitables à l’intégrité radiculaires, le cément cicatriciel néoformé serait plus résistant. 60
  • 61. Résorptions radiculaires et responsabilité • Avant le traitement • –* Faire une radiographie panoramique, compléter par des radiographies rétro-alvéolaires. • –* Diagnostiquer les patients présentant des risques potentiels • –* Informer le patient des risques, • –* Rédiger un contrat de soins qu’il est souhaitable de faire signer. • Après le traitement • –* Informer le patient de l’existence de résorptions radiculaires. –* Effectuer des radiographies de contrôle. • –* Savoir interrompre le traitement. • –* Faire des propositions thérapeutiques pour pallier les conséquences des résorptions. Pour les cas de résorptions sévères supérieures à 4 mm avec un rapport couronne / racine de 1/1, une déclaration de sinistre doit être faite à l’assurance 61 Béry A. Résorptions radiculaires et responsabilité. Rev Orthop Dento Faciale 41 : 349-354, 2007
  • 62. 62
  • 63. L’huile de foie de morue • L’huile de foie de morue connue pour ses vertus thérapeutiques sur le plan général, trouve aussi son indication en médecine dentaire comme un anti- inflammatoire et inducteur de la cicatrisation osseuse . • vitamine D et en calcium en carence chez les patients atteints de RR 63
  • 64. Contention des dents mobiles 64
  • 65. • Grossesse et résorptions • Immunologie et résorptions • Fils aciers bio progressif 65
  • 66. 9-CONCLUSION De nature irréversible, les résorptions radiculaires peuvent être suffisamment étendues pour jeter un doute sur le bénéfice apporté au succès du traitement orthodontique. De ce fait de nombreuses études se penchent sur leur traitement comme, de procédés médicamenteux ,Huile de foie de Morue , Fluor, Calcium, vitamines D… il est indispensable de réaliser un contrôle radiographique tout au long du traitement avec les premières radiographies de contrôle réalisées 6 à 9 mois après le début du traitement. Si des signes de résorptions sont observés sur ces clichés, il faudra suspendre le traitement pendant une période de 1 à 3 mois afin de permettre une réparation tissulaire. 66
  • 67. Bibliographie • K. Nigul, T. Jagom‫ن‬gi Stomatologija, Baltic Dental and Maxillofacial Journal, 2006, Vol. 8., No. 3. • Diane J. Milberga Angle Orthodontist, Vol 76, No 1, 2006 • Frank Weiland, External root resorptions and orthodontic forces: correlations and clinical consequences PROGRESS in ORTHODONTICS 2006; 7(2):156-163 • Szarmach IJ1*, Szarmach J2, Waszkiel D3 Complications in the course of surgical-orthodontic • treatment of impacted maxillary canines Advances in MCedoimcapll iSccaiteinocness i n· tVhoe lc. o5u1r s·e 2o0f 0s6u rg· icSaulp-oprlt.h 1o • Babak Falahata; Sune Ericsonb; Rozmary Mak D’Amicoc; Krister Bjerklind FOLLOW-UP OF ROOT RESORPTION Angle Orthodontist, Vol 78, No 5, 2008 • Steven R. Tucker DMD, PSC Oral and Maxillofacial Surgery • LAURE FRAPIER, LAURENT MASSIF, MATHILDE LEPLUS, MONIQUE CHOUVIN, PIERRE CANALConduite à tenir face aux résorptions radiculaires revue d `odf,septembre 2007 ALAIN BÉRY Résorptions radiculaires et responsabilité revue d `odf,septembre 2007 • carole AMORY, 4ème année CECSMO Marseille) Poster • Brezniak N, Wasserstein A. Root resorption after orthodontic treatment: Part 2. Literature review. American Journal of Orthodontics and Dentofacial Orthopedics 1993; 103: 138-143.Le Norcy, Lautrou, Legoff. Facteurs affectant la résorption associée aux traitements d’orthodontie. Internatinnal Orthodontics, juin 2005; vol 3 N02:129-140Pizzo G, Licata ME, Guiglia R, Giuliana G. Root resorption and orthodontic treatment. Review of the literature. Minerva Stomatol. 2007PROFFIT, William. Contemporary Orthodontics, St-Louis, Mosby, 2000, 739 p. 67
  • 68. 68
  • 69. Merci pour votre attention 69