SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  55
« L’animation se vit sur un territoire ».
Secours Catholique.
G Bertin 2015 SOS1
animation, territoires.et
imaginaires…
Plan
G Bertin 20152
Crise sociétal et réveil des utopies
Territoires et représentations, approches
Mutations et communications sociales
Les imaginaires à l’œuvre
L’animateur… super héros?
Mutations rapides et profondes
et crise permanente
G Bertin 20153
transformations
• de l'information
• de la communication,
innovation et réformes
transculturalité
mutation des imaginaires
Quels enjeux pour les territoires?
représentations sociales
Georges Bertin, 2012.
La société :« une image repoussoir,
un vide total de significations ».
Leurs valeurs: l’argent, la notoriété
médiatique ou le pouvoir.
« Les communautés y sont détruites, la
solidarité est réduite à des dispositions
administratives ». Cornélius Castoriadis,
1996.
ruptures des références collectives …
Georges Bertin, 2012.
 la montée de l’insignifiance, société du
spectacle et dérives de l’imaginaire social,
(Castoriadis), désenchantement du monde,
 logique ensembliste identitaire
triomphante, homogénéisante
 saturation de l’identité et de
l’individualisme, (Maffesoli)
 désenchantement du monde (Tacussel).
Le réveil des utopies se réactive dans
les moments de crise
Georges Bertin, 2012.
 quand les hommes hésitent sur le sens du
lien social,
 quand les significations imaginaires
sociales ne sont plus partagées,
 quand se manifeste « l’ancrage
idéologique du système dominant
autoritaire dans les structures
caractérielles des individus nivelés dans la
masse ». Wilhelm Reich, rééd.1982.
Pourquoi ce réveil des Utopies
?
Georges Bertin, 2012.
 retrouver le mythe du Paradis perdu, des
civilisations heureuses mais disparues?,
mais utopie=/= paradis?
 un rêve qui pallie la douleur du Monde,
ou
 le fantasme d’une société transparente?
ou
 un projet politique et/ou communautaire?
Saint Augustin La Cité de Dieu, 411-427
22 livres
G Bertin 20158
premier monument
d'une philosophie de l'histoire…
Manuscrit du XVe s.
Tommaso Campanella
et La cité du Soleil 1623,
G Bertin 20159
Une république philosophique utopiste
inspirée de Platon,
une théocratie pontificale,
organise la polygamie
Critères astrologiques
visée eugéniste .
Les réductions jésuites, la république
guarani théocratique et communiste
Georges Bertin, 2012.
 Un Etat enclavé entre les Vices Royautés
du Pérou et du Rio de la Plata,
organisation inspirée de Bartolomeo de
Las Cases au Guatemala(1537) et Thomas
More (1516),
 Education en langue guarani, travaux
communautaires
 Une éthique partagée inspirée par les
Jésuites
 Chaque réduction a son conseil
rassemblant les Anciens: gouvernement
communautaire,
 Certains indiens y trouvent refuge contre
les exactions des colons
Territoires utopiques
et géographies du rêve une vieille histoire si
actuelle
G Bertin 201511
ce que représentent les
territoires
G Bertin 201512
Une constante de relations sociales
Primitives: perpétuité sûreté, attentes réciproques
Modernes : des contrats régis par le droit
ex. plans de développement
Post modernes: vivre au présent, une utopie?
esthétique , éthique et socialités partagées
des imaginaires partagés…
Niveaux de réflexion et
approches
G Bertin 201513
 Fondées sur le
progrès
 le développement
 de –volvere
 Modèle
 extérieur
 injonctif
 Fondées sur la
socialité
 svilupere
 Concepts
(empowerment
mobilisation)
 développement
soutenable
 systémique
Les critères de développement territoriaux
G Bertin 201514
 démographie 4
taux
 Natalité
 Mortalité
 Fécondité
 Mortalité infantile
 Taux
d’analpabètes
 Le PIB
 bien-être /données
objectives
 le niveau de vie matériel
 le revenu,
 la consommation et la
richesse) ;
 la santé ; l’éducation ;
 les activités personnelles
rémunérées ou non ;
 les questions politiques ;
 les relations sociales ;
 la qualité de
l’environnement ;
 la sécurité physique et
économique.
-
obstacles au développement
territorial
G Bertin 201515
-institutionnels
 Logiques a priori
 Logiques
verticales
-psycho sociaux
 Refoulement
 Individualisme
- économiques
(Piketty)
capital/croissance
taux r/g
 organisationnels
 injonction au projet
 aliénation
 Marchandise
 Argent
 Travail
 Travailleur
L’indice de bonheur mondial IBM
qu’est ce qu’un pays heureux?
G Bertin 201516
 Paix et sécurité
 Liberté et
démocratie
 Qualité de la vie
 Recherche,
information
éducation, culture
partagées…
 indice de la fracture
mondiale entre
riches/pauvres
 indice de
mondialisation
 Échanges
internationaux
 Investissements directs
à l’étranger
 Voyages aériens
internationaux
 Entreprises mondiales
 OMC
 Nb internautes
G Bertin 201517
Mutations sociales
nouveaux territoires
G Bertin 201518
 L’intelligence
territoriale
 Contexte social
 Contexte
géographique
 Organisation
spatiale
 Une approche
multidimensionnelle
 Une catalyse
 identifier partenaires
 développement
durable
OUTILS
 diagnostic partagé
 observation
 communication
et information
Mc Luhan la vitesse de l’électricité mélange
Porto Alegre. 11 2011Georges Bertin19
les cultures de la
préhistoire et les
détritus de l’ère
industrielle
les analphabètes avec
les demi
alphabétisés, les
post alphabétisés.
Information et communication
G Bertin 201520
. .
G Bertin 201521 logosphère
graphosphère
Des référentiels croisés
numérisphère
une nouvelle galaxie
Porto Alegre. 11 2011Georges Bertin22
 De Marshall Mac Luhan ( Galaxie Gutenberg)
 via Manuel Castells (Galaxie Internet)
 À Vilem Flusser et Pierre Levy: (société
digitale)
 des mutations interrogeant langages, codes
sociaux, cultures… transculturalité…
Le territoire: quels
imaginaires?
G Bertin 201523
Le village rythme
cyclique
L’entreprise collective le
projet
La communauté enracinée et
dynamique
+ les réseaux interactifs
Articuler les imaginaires des territoires
(trajet anthropologique)
La Formation aujourd'hui, Georges
Bertin.24
 radical/social-créateur
 reconnaître les polarités adverses et
nécessaires entre les intimations du
milieu et les pulsions subjectives, soit
les régimes antagonistes de l’image:
diurne/ascensionnel,
nocturne/refuge,
synthétique/ paradoxal
Un double registre de significations en
réseau
.
.
Georges Bertin, CNAM
 ce qui est
 entre les personnes
 histoires de
l’existence
en partage
 récits de vie…
 ce qui peut être
sollicitations des
ressources des
organisations , du
web
 enrichissement
créatif
 dans un ballet
baroque et créatif
"S'ASSOCIER AVEC LES PAUVRES POUR CONSTRUIRE
UNE SOCIETE JUSTE ET FRATERNELLE"
mutation des imaginaires
Georges Bertin. L'avenir de l'écrit. 2014.
un imaginaire instituant ?
de l’utopie à l’autonomie…
Georges Bertin, 2012.
 de nouvelles utopies: vers des significations
imaginaires sociales partagées dans un
contexte mutant,
 auto création de la société,
 les lieux d’un « Nouveau Monde » au cœur du
magma: tribus, rites de passage,
communautés, territoires,
Mutation des imaginaires et
croisements.
G Bertin 201528
. .
une pédagogie spécifique
G Bertin 201529
 de rencontre et
d’association avec
les personnes en
précarité, entre des
acteurs de tous
milieux sociaux ou
culturels
 L’animation se vit en
réseau.
 Quels réseaux?
 Sont ils seulement
territoriaux
 ou quels territoires?
G Bertin 201530
institué
particularités
instituant
agents
acteurs
animateurs
imposition
proposition
mobilisation
commande
demande
territoires
Institutions
groupes
mettre en œuvre des dynamiques
inter traditions
Georges Bertin, 2012.
 lieux fluides,
 libérés des formes institutionnelles, des
cultes institués,
 Fondés sur des symboles traditionnels,
capables d’être combinés et transposés.
 Avec syncrétismes possibles,
 aucune interprétation ne peut monopoliser
ces lieux,
Intégrer innovations et
réformes
G Bertin 201532
 . .
Les éco villages et éco communautés
un réseau mondial depuis 10 ans (500
inscrits)
Georges Bertin, 2012.
 expérimentent solutions énergétiques,
agroalimentaires, architecturales
 centrés sur l’économie locale,
 écoles alternatives,
 tourisme équitable,
 co-habitat,
Coopérer pour partager des valeurs incluant
un style de vie
Georges Bertin, 2012.
Des territoires en gestion solidaire
 des systèmes type monnaies locales
fondés sur volontariat),
 crédits temps,
 talents,
 services actifs auprès des communauté
sur les territoires,
La richesse locale organisée grâce à des
services qui considèrent que chaque
activité est d’égale valeur .
Georges Bertin, 2012.
Utopies concrètes en Val d’Eyre
source 2012
 respect de l’environnement et décroissance, des
idées simples:
 Transports. Co voiturage économie d’énergie
et convivialité, à pieds et vélo,
 Production: maintien des exploitations
agricoles de proximité, « bons plans » écolo.
circuits courts,
 Consommation autre: « d’occase »,
« éthique », épargne solidaire,
 Hygiène: diminution et gestion des déchets.
 Auto-construction: matériaux et chauffage
 Culture et lien social renforcé.
recherche action et animation
La Formation aujourd'hui, Georges
Bertin.36
 AXIOMATIQUE: les partenaires
réfléchissent, améliorent, développent,
formalisent les processus de formation en
œuvre.
 EMPIRIQUE : se questionnent, acceptent la
contestation, abolissent la coupure
instituée…
quelle place pour l’animateur?
La Formation aujourd'hui,
Georges Bertin.
37
 analyse, réfléchit l’image du groupe social,
 aide à constituer des savoirs décentralisés:
par synthèses, clarification,
questionnements.
 se positionne dans les réseaux comme
facilitateur
 perçoit et contrôle en temps réel les
modifications
Comparaisons sur les
territoires
Georges Bertin, 2012.
Repérer entre marge et marchés
 communautés singulières
 spirituelles et utopiques
Volonté de relation
force du mythe
pouvant entraîner
des changements sociaux,
INTERVENIR
La Formation aujourd'hui, Georges
Bertin.39
 chaque territoire est un complexe de pôles
antagonistes,
 intervenir c’est les mettre en tension,
 les dogmes et totalitarismes détruisent le
lien social
 la tension dynamique doit être assumée
et reconnue sur chaque territoire …
 un territoire est d’autant plus fragile qu’il
se centralise, se monopolise,
 l’animation s’inscrit dans un processus
inverse, visant à la pluralité, au
métissage…
d’où chercher pour animer…
La Formation aujourd'hui, Georges
Bertin.40
des animateurs-chercheurs avec
des méthodologies avec feed backs
cf. chats, forums, blogs,
observations, enregistrements,
journaux de recherches,
profils psychologiques, sociogrammes,
interviews, études de cas,
analyses documentaires et multimedias
Partager les savoirs locaux
Entrer en recherche-action
G Bertin 201541
La recherche-action n'a de signification
dans des situations de changement
social plus ou moins radical,
elle y participe le renouveau théorique
allant de pair avec l'élaboration de
nouveaux modes de relations, de
nouvelles pratiques sociales.
La nature des rapports entre recherche
et action
Est un indicateur significatif du degré
de complexité et de rigidité des
systèmes sociaux.
Innovation, créativité et
changement
G Bertin 201542
 Innovation
 mettre du neuf
dans ce qui
existe, améliorer
l’organisation
 Changement
 modifier
 les rapports
sociaux
 les relations
entre groupes et
organisations
 co-construire
adaptation à la société
technicienne
Georges Bertin, CNAM
 usages d’internet quotidien, tous groupes,
 communautés cybernétiques,
 couplage réseaux
 TV, Video,
 musiques, web,
 propositions consuméristes
(marché virtuel),
 enseignements en ligne
Interactifs, news letters
Georges Bertin, 2012.
ouvrir des portes sur l’imaginaire
L’utopie valorise des images archaïques et
nocturnes, mystiques, communautaires,
des comportements autres…
*nécessaire contrepoids axiologique à une
société en cours de « biocide » généralisé
et passif? ou refus de la temporalité?
*se manifeste dans le retour du sacré
social et ses signes avant coureurs:
décroissance, transition, recours au
mythes fondateurs…
Une transculturalité possible?
G Bertin 201545
. .
de l’interculturel au
transculturel
INTERCULTUREL TRANSCULTUREL
Georges Bertin, CNAM
 relations réciproques
négociées deux types
de positions
 soit dans la
dépendance
 soit dans un système
d’interférences
 sauvegarde l’altérite.
 Transferts échanges
transaction
réciproques
 Transcende les
déterminismes mono
culturels,
 dans d’autres
espaces, les réseaux
numériques.
 instaure l’altération
Pour les territoires,
le Transculturel est un concept opératoire
forme mystérieuse des
cultures aujourd’hui conséquences
Georges Bertin, CNAM
 conséquence des
différences et
diversités
culturelles internes
aux sociétés post
modernes
 explosion du
marché des
identités,
 des cultures
interconnectées et
enchevêtrées
 hybridation,
 fluidité des
échanges,
 métissages,
 changements,
 incertitude,
émancipation et responsabilisation
entre
G Bertin 201548
 Synergies
 Potentiels des
territoires
 Ressources locales
 Politiques croisées
 Autonomie
 Ressources
humaines
 Dynamismes
repérés
 Riches culturelles
 Imaginaires sociaux
Georges Bertin, 2010.
IMAGINAIRE Réel rationnel
Le
territoire
Les groupes Les
organisations
L’institution
système symboliqueLes codes
recherche de sens et
cheminement spirituel et /ou
culturel
G Bertin 201550
 Capter la puissance
des mythes agissant
 Les utiliser comme
facteur de reliance
et de dynamisme
 Enracinement
dynamique.
 Relier traditions et
réseaux
 Le lieu fait lien
intelligence territoriale
G Bertin 201551
Une approche du développement des territoires b
sur une approche scientifique, systémique
et multidisciplinaire,
qui utilise les technologies de l’information,
intègre des méthodes à multicritères,
des analyses spatiales et sociales
qui impliquent les partenaires.
Interpréter les résultats avec eux.
EVALUER
La Formation aujourd'hui, Georges
Bertin.52
 Distinguer :
 Contrôle et évaluation
 Processus/procédures
 Praxis et pratiques,
 Finalités et objectifs
 Valeurs et prescriptions
Empowerment
Georges Bertin, 2012.
économie
écologie
développement
territorial
GLOBAL
LOCAL
Intervention sociale
Trajet
pôle des désirs
pôle des intimations
social
des Utopies Concrètes
biodiversité
histoire
culturel
psychés
Utopies concrètes…
G Bertin 201554
° .
G Bertin 201555

Contenu connexe

Similaire à Animation, territoires et imaginaires

Egalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopérationEgalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopérationChristophe Thiébault
 
Les pédagogies à l’ère digitale entre legein et 2
Les pédagogies à l’ère digitale entre legein et 2Les pédagogies à l’ère digitale entre legein et 2
Les pédagogies à l’ère digitale entre legein et 2Georges Bertin
 
Catalogue des éditions Yves Michel 2016
Catalogue des éditions Yves Michel 2016Catalogue des éditions Yves Michel 2016
Catalogue des éditions Yves Michel 2016cmsouffledor
 
Quelle éthique nouvelle pour le soutenable local dans un monde global ?
Quelle éthique nouvelle pour le soutenable local dans un monde global ?Quelle éthique nouvelle pour le soutenable local dans un monde global ?
Quelle éthique nouvelle pour le soutenable local dans un monde global ?mpuech
 
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2Cap'Com
 
La formation aujourd’hui(2)
La formation aujourd’hui(2)La formation aujourd’hui(2)
La formation aujourd’hui(2)Georges Bertin
 
Françaises, Français... Nouveaux territoires
Françaises, Français... Nouveaux territoiresFrançaises, Français... Nouveaux territoires
Françaises, Français... Nouveaux territoires366
 
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulairePlacedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulaireboprat
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantGouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantDr Sebastien Poulain
 
Prospective des metiers de la commiunication dans les organisations culturelles
Prospective des metiers de la commiunication dans les organisations culturellesProspective des metiers de la commiunication dans les organisations culturelles
Prospective des metiers de la commiunication dans les organisations culturellesYassine Hafid
 
Barcamp09-Introduction-Edith Heurgon
Barcamp09-Introduction-Edith HeurgonBarcamp09-Introduction-Edith Heurgon
Barcamp09-Introduction-Edith HeurgonFing
 
Tendances propositions bibliothecaire_24092014v3mdm
Tendances propositions bibliothecaire_24092014v3mdmTendances propositions bibliothecaire_24092014v3mdm
Tendances propositions bibliothecaire_24092014v3mdmMartel D.
 
De l'interculturel au transculturel (2)
De l'interculturel au transculturel (2)De l'interculturel au transculturel (2)
De l'interculturel au transculturel (2)Georges Bertin
 
Forum2021_GA1 Espace public
Forum2021_GA1 Espace publicForum2021_GA1 Espace public
Forum2021_GA1 Espace publicCap'Com
 

Similaire à Animation, territoires et imaginaires (20)

Egalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopérationEgalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopération
 
Les pédagogies à l’ère digitale entre legein et 2
Les pédagogies à l’ère digitale entre legein et 2Les pédagogies à l’ère digitale entre legein et 2
Les pédagogies à l’ère digitale entre legein et 2
 
Développement local et économie sociale
Développement local et économie socialeDéveloppement local et économie sociale
Développement local et économie sociale
 
EHeurgon
EHeurgonEHeurgon
EHeurgon
 
Catalogue des éditions Yves Michel 2016
Catalogue des éditions Yves Michel 2016Catalogue des éditions Yves Michel 2016
Catalogue des éditions Yves Michel 2016
 
Quelle éthique nouvelle pour le soutenable local dans un monde global ?
Quelle éthique nouvelle pour le soutenable local dans un monde global ?Quelle éthique nouvelle pour le soutenable local dans un monde global ?
Quelle éthique nouvelle pour le soutenable local dans un monde global ?
 
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
GF3 - Renouer le dialogue avec les territoires périurbains - Table ronde 2
 
La formation aujourd’hui(2)
La formation aujourd’hui(2)La formation aujourd’hui(2)
La formation aujourd’hui(2)
 
Françaises, Français... Nouveaux territoires
Françaises, Français... Nouveaux territoiresFrançaises, Français... Nouveaux territoires
Françaises, Français... Nouveaux territoires
 
Gpl21 04hedid
Gpl21 04hedidGpl21 04hedid
Gpl21 04hedid
 
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulairePlacedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
 
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 07. Depuis 1980
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 07. Depuis 1980Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 07. Depuis 1980
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 07. Depuis 1980
 
Dcap desirer demain
Dcap desirer demainDcap desirer demain
Dcap desirer demain
 
ROSKO14 - Governance
ROSKO14 - GovernanceROSKO14 - Governance
ROSKO14 - Governance
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantGouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
 
Prospective des metiers de la commiunication dans les organisations culturelles
Prospective des metiers de la commiunication dans les organisations culturellesProspective des metiers de la commiunication dans les organisations culturelles
Prospective des metiers de la commiunication dans les organisations culturelles
 
Barcamp09-Introduction-Edith Heurgon
Barcamp09-Introduction-Edith HeurgonBarcamp09-Introduction-Edith Heurgon
Barcamp09-Introduction-Edith Heurgon
 
Tendances propositions bibliothecaire_24092014v3mdm
Tendances propositions bibliothecaire_24092014v3mdmTendances propositions bibliothecaire_24092014v3mdm
Tendances propositions bibliothecaire_24092014v3mdm
 
De l'interculturel au transculturel (2)
De l'interculturel au transculturel (2)De l'interculturel au transculturel (2)
De l'interculturel au transculturel (2)
 
Forum2021_GA1 Espace public
Forum2021_GA1 Espace publicForum2021_GA1 Espace public
Forum2021_GA1 Espace public
 

Plus de Georges Bertin

Apparitions disparitions
Apparitions disparitionsApparitions disparitions
Apparitions disparitionsGeorges Bertin
 
Sorcières et chamanes
Sorcières et chamanesSorcières et chamanes
Sorcières et chamanesGeorges Bertin
 
Le roi arthur et la société celtique
Le roi arthur et la société celtiqueLe roi arthur et la société celtique
Le roi arthur et la société celtiqueGeorges Bertin
 
Otr aujourdhui 2017 (2)
Otr aujourdhui 2017 (2)Otr aujourdhui 2017 (2)
Otr aujourdhui 2017 (2)Georges Bertin
 
Sorcières et chamanes
Sorcières et chamanesSorcières et chamanes
Sorcières et chamanesGeorges Bertin
 
Imaginaire et formation rabat 2010
Imaginaire et formation rabat 2010Imaginaire et formation rabat 2010
Imaginaire et formation rabat 2010Georges Bertin
 
Legende arthurienne et Brocéliande en marche
Legende arthurienne et Brocéliande en marcheLegende arthurienne et Brocéliande en marche
Legende arthurienne et Brocéliande en marcheGeorges Bertin
 
Les enfants du graal de Peter Berling présentation
Les enfants du graal de Peter Berling présentationLes enfants du graal de Peter Berling présentation
Les enfants du graal de Peter Berling présentationGeorges Bertin
 
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçonsEntre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçonsGeorges Bertin
 
La culture carnavalesque et populaire chez Rabelais,
La culture carnavalesque et populaire chez Rabelais,La culture carnavalesque et populaire chez Rabelais,
La culture carnavalesque et populaire chez Rabelais,Georges Bertin
 
Imaginaire et communication
Imaginaire et communicationImaginaire et communication
Imaginaire et communicationGeorges Bertin
 
Figures du passage g bertin
Figures du passage g bertinFigures du passage g bertin
Figures du passage g bertinGeorges Bertin
 
Hagiographie et légende arthurienne
Hagiographie et légende arthurienneHagiographie et légende arthurienne
Hagiographie et légende arthurienneGeorges Bertin
 
Les vivants et les morts dans la civilisation médiévale Martin Aurell
Les vivants et les morts dans la civilisation médiévale Martin AurellLes vivants et les morts dans la civilisation médiévale Martin Aurell
Les vivants et les morts dans la civilisation médiévale Martin AurellGeorges Bertin
 
Le nouvel age entre marges et marché
Le nouvel age entre marges et marchéLe nouvel age entre marges et marché
Le nouvel age entre marges et marchéGeorges Bertin
 
Itinéraires arthuriens aux marches de l'Ouest
Itinéraires arthuriens aux marches de l'OuestItinéraires arthuriens aux marches de l'Ouest
Itinéraires arthuriens aux marches de l'OuestGeorges Bertin
 

Plus de Georges Bertin (20)

Apparitions disparitions
Apparitions disparitionsApparitions disparitions
Apparitions disparitions
 
La légende du graal
La légende du graalLa légende du graal
La légende du graal
 
René Bansard
 René Bansard René Bansard
René Bansard
 
Sorcières et chamanes
Sorcières et chamanesSorcières et chamanes
Sorcières et chamanes
 
Le roi arthur et la société celtique
Le roi arthur et la société celtiqueLe roi arthur et la société celtique
Le roi arthur et la société celtique
 
Otr aujourdhui 2017 (2)
Otr aujourdhui 2017 (2)Otr aujourdhui 2017 (2)
Otr aujourdhui 2017 (2)
 
Sorcières et chamanes
Sorcières et chamanesSorcières et chamanes
Sorcières et chamanes
 
Banniere cena arthur
Banniere cena arthurBanniere cena arthur
Banniere cena arthur
 
Imaginaire et formation rabat 2010
Imaginaire et formation rabat 2010Imaginaire et formation rabat 2010
Imaginaire et formation rabat 2010
 
Legende arthurienne et Brocéliande en marche
Legende arthurienne et Brocéliande en marcheLegende arthurienne et Brocéliande en marche
Legende arthurienne et Brocéliande en marche
 
Les enfants du graal de Peter Berling présentation
Les enfants du graal de Peter Berling présentationLes enfants du graal de Peter Berling présentation
Les enfants du graal de Peter Berling présentation
 
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçonsEntre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
 
Le mal absolu
Le mal absoluLe mal absolu
Le mal absolu
 
La culture carnavalesque et populaire chez Rabelais,
La culture carnavalesque et populaire chez Rabelais,La culture carnavalesque et populaire chez Rabelais,
La culture carnavalesque et populaire chez Rabelais,
 
Imaginaire et communication
Imaginaire et communicationImaginaire et communication
Imaginaire et communication
 
Figures du passage g bertin
Figures du passage g bertinFigures du passage g bertin
Figures du passage g bertin
 
Hagiographie et légende arthurienne
Hagiographie et légende arthurienneHagiographie et légende arthurienne
Hagiographie et légende arthurienne
 
Les vivants et les morts dans la civilisation médiévale Martin Aurell
Les vivants et les morts dans la civilisation médiévale Martin AurellLes vivants et les morts dans la civilisation médiévale Martin Aurell
Les vivants et les morts dans la civilisation médiévale Martin Aurell
 
Le nouvel age entre marges et marché
Le nouvel age entre marges et marchéLe nouvel age entre marges et marché
Le nouvel age entre marges et marché
 
Itinéraires arthuriens aux marches de l'Ouest
Itinéraires arthuriens aux marches de l'OuestItinéraires arthuriens aux marches de l'Ouest
Itinéraires arthuriens aux marches de l'Ouest
 

Dernier

Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 

Dernier (18)

Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 

Animation, territoires et imaginaires

  • 1. « L’animation se vit sur un territoire ». Secours Catholique. G Bertin 2015 SOS1 animation, territoires.et imaginaires…
  • 2. Plan G Bertin 20152 Crise sociétal et réveil des utopies Territoires et représentations, approches Mutations et communications sociales Les imaginaires à l’œuvre L’animateur… super héros?
  • 3. Mutations rapides et profondes et crise permanente G Bertin 20153 transformations • de l'information • de la communication, innovation et réformes transculturalité mutation des imaginaires Quels enjeux pour les territoires?
  • 4. représentations sociales Georges Bertin, 2012. La société :« une image repoussoir, un vide total de significations ». Leurs valeurs: l’argent, la notoriété médiatique ou le pouvoir. « Les communautés y sont détruites, la solidarité est réduite à des dispositions administratives ». Cornélius Castoriadis, 1996.
  • 5. ruptures des références collectives … Georges Bertin, 2012.  la montée de l’insignifiance, société du spectacle et dérives de l’imaginaire social, (Castoriadis), désenchantement du monde,  logique ensembliste identitaire triomphante, homogénéisante  saturation de l’identité et de l’individualisme, (Maffesoli)  désenchantement du monde (Tacussel).
  • 6. Le réveil des utopies se réactive dans les moments de crise Georges Bertin, 2012.  quand les hommes hésitent sur le sens du lien social,  quand les significations imaginaires sociales ne sont plus partagées,  quand se manifeste « l’ancrage idéologique du système dominant autoritaire dans les structures caractérielles des individus nivelés dans la masse ». Wilhelm Reich, rééd.1982.
  • 7. Pourquoi ce réveil des Utopies ? Georges Bertin, 2012.  retrouver le mythe du Paradis perdu, des civilisations heureuses mais disparues?, mais utopie=/= paradis?  un rêve qui pallie la douleur du Monde, ou  le fantasme d’une société transparente? ou  un projet politique et/ou communautaire?
  • 8. Saint Augustin La Cité de Dieu, 411-427 22 livres G Bertin 20158 premier monument d'une philosophie de l'histoire… Manuscrit du XVe s.
  • 9. Tommaso Campanella et La cité du Soleil 1623, G Bertin 20159 Une république philosophique utopiste inspirée de Platon, une théocratie pontificale, organise la polygamie Critères astrologiques visée eugéniste .
  • 10. Les réductions jésuites, la république guarani théocratique et communiste Georges Bertin, 2012.  Un Etat enclavé entre les Vices Royautés du Pérou et du Rio de la Plata, organisation inspirée de Bartolomeo de Las Cases au Guatemala(1537) et Thomas More (1516),  Education en langue guarani, travaux communautaires  Une éthique partagée inspirée par les Jésuites  Chaque réduction a son conseil rassemblant les Anciens: gouvernement communautaire,  Certains indiens y trouvent refuge contre les exactions des colons
  • 11. Territoires utopiques et géographies du rêve une vieille histoire si actuelle G Bertin 201511
  • 12. ce que représentent les territoires G Bertin 201512 Une constante de relations sociales Primitives: perpétuité sûreté, attentes réciproques Modernes : des contrats régis par le droit ex. plans de développement Post modernes: vivre au présent, une utopie? esthétique , éthique et socialités partagées des imaginaires partagés…
  • 13. Niveaux de réflexion et approches G Bertin 201513  Fondées sur le progrès  le développement  de –volvere  Modèle  extérieur  injonctif  Fondées sur la socialité  svilupere  Concepts (empowerment mobilisation)  développement soutenable  systémique
  • 14. Les critères de développement territoriaux G Bertin 201514  démographie 4 taux  Natalité  Mortalité  Fécondité  Mortalité infantile  Taux d’analpabètes  Le PIB  bien-être /données objectives  le niveau de vie matériel  le revenu,  la consommation et la richesse) ;  la santé ; l’éducation ;  les activités personnelles rémunérées ou non ;  les questions politiques ;  les relations sociales ;  la qualité de l’environnement ;  la sécurité physique et économique. -
  • 15. obstacles au développement territorial G Bertin 201515 -institutionnels  Logiques a priori  Logiques verticales -psycho sociaux  Refoulement  Individualisme - économiques (Piketty) capital/croissance taux r/g  organisationnels  injonction au projet  aliénation  Marchandise  Argent  Travail  Travailleur
  • 16. L’indice de bonheur mondial IBM qu’est ce qu’un pays heureux? G Bertin 201516  Paix et sécurité  Liberté et démocratie  Qualité de la vie  Recherche, information éducation, culture partagées…  indice de la fracture mondiale entre riches/pauvres  indice de mondialisation  Échanges internationaux  Investissements directs à l’étranger  Voyages aériens internationaux  Entreprises mondiales  OMC  Nb internautes
  • 18. Mutations sociales nouveaux territoires G Bertin 201518  L’intelligence territoriale  Contexte social  Contexte géographique  Organisation spatiale  Une approche multidimensionnelle  Une catalyse  identifier partenaires  développement durable OUTILS  diagnostic partagé  observation  communication et information
  • 19. Mc Luhan la vitesse de l’électricité mélange Porto Alegre. 11 2011Georges Bertin19 les cultures de la préhistoire et les détritus de l’ère industrielle les analphabètes avec les demi alphabétisés, les post alphabétisés.
  • 20. Information et communication G Bertin 201520 . .
  • 21. G Bertin 201521 logosphère graphosphère Des référentiels croisés numérisphère
  • 22. une nouvelle galaxie Porto Alegre. 11 2011Georges Bertin22  De Marshall Mac Luhan ( Galaxie Gutenberg)  via Manuel Castells (Galaxie Internet)  À Vilem Flusser et Pierre Levy: (société digitale)  des mutations interrogeant langages, codes sociaux, cultures… transculturalité…
  • 23. Le territoire: quels imaginaires? G Bertin 201523 Le village rythme cyclique L’entreprise collective le projet La communauté enracinée et dynamique + les réseaux interactifs
  • 24. Articuler les imaginaires des territoires (trajet anthropologique) La Formation aujourd'hui, Georges Bertin.24  radical/social-créateur  reconnaître les polarités adverses et nécessaires entre les intimations du milieu et les pulsions subjectives, soit les régimes antagonistes de l’image: diurne/ascensionnel, nocturne/refuge, synthétique/ paradoxal
  • 25. Un double registre de significations en réseau . . Georges Bertin, CNAM  ce qui est  entre les personnes  histoires de l’existence en partage  récits de vie…  ce qui peut être sollicitations des ressources des organisations , du web  enrichissement créatif  dans un ballet baroque et créatif "S'ASSOCIER AVEC LES PAUVRES POUR CONSTRUIRE UNE SOCIETE JUSTE ET FRATERNELLE"
  • 26. mutation des imaginaires Georges Bertin. L'avenir de l'écrit. 2014.
  • 27. un imaginaire instituant ? de l’utopie à l’autonomie… Georges Bertin, 2012.  de nouvelles utopies: vers des significations imaginaires sociales partagées dans un contexte mutant,  auto création de la société,  les lieux d’un « Nouveau Monde » au cœur du magma: tribus, rites de passage, communautés, territoires,
  • 28. Mutation des imaginaires et croisements. G Bertin 201528 . .
  • 29. une pédagogie spécifique G Bertin 201529  de rencontre et d’association avec les personnes en précarité, entre des acteurs de tous milieux sociaux ou culturels  L’animation se vit en réseau.  Quels réseaux?  Sont ils seulement territoriaux  ou quels territoires?
  • 31. mettre en œuvre des dynamiques inter traditions Georges Bertin, 2012.  lieux fluides,  libérés des formes institutionnelles, des cultes institués,  Fondés sur des symboles traditionnels, capables d’être combinés et transposés.  Avec syncrétismes possibles,  aucune interprétation ne peut monopoliser ces lieux,
  • 32. Intégrer innovations et réformes G Bertin 201532  . .
  • 33. Les éco villages et éco communautés un réseau mondial depuis 10 ans (500 inscrits) Georges Bertin, 2012.  expérimentent solutions énergétiques, agroalimentaires, architecturales  centrés sur l’économie locale,  écoles alternatives,  tourisme équitable,  co-habitat, Coopérer pour partager des valeurs incluant un style de vie
  • 34. Georges Bertin, 2012. Des territoires en gestion solidaire  des systèmes type monnaies locales fondés sur volontariat),  crédits temps,  talents,  services actifs auprès des communauté sur les territoires, La richesse locale organisée grâce à des services qui considèrent que chaque activité est d’égale valeur .
  • 35. Georges Bertin, 2012. Utopies concrètes en Val d’Eyre source 2012  respect de l’environnement et décroissance, des idées simples:  Transports. Co voiturage économie d’énergie et convivialité, à pieds et vélo,  Production: maintien des exploitations agricoles de proximité, « bons plans » écolo. circuits courts,  Consommation autre: « d’occase », « éthique », épargne solidaire,  Hygiène: diminution et gestion des déchets.  Auto-construction: matériaux et chauffage  Culture et lien social renforcé.
  • 36. recherche action et animation La Formation aujourd'hui, Georges Bertin.36  AXIOMATIQUE: les partenaires réfléchissent, améliorent, développent, formalisent les processus de formation en œuvre.  EMPIRIQUE : se questionnent, acceptent la contestation, abolissent la coupure instituée…
  • 37. quelle place pour l’animateur? La Formation aujourd'hui, Georges Bertin. 37  analyse, réfléchit l’image du groupe social,  aide à constituer des savoirs décentralisés: par synthèses, clarification, questionnements.  se positionne dans les réseaux comme facilitateur  perçoit et contrôle en temps réel les modifications
  • 38. Comparaisons sur les territoires Georges Bertin, 2012. Repérer entre marge et marchés  communautés singulières  spirituelles et utopiques Volonté de relation force du mythe pouvant entraîner des changements sociaux,
  • 39. INTERVENIR La Formation aujourd'hui, Georges Bertin.39  chaque territoire est un complexe de pôles antagonistes,  intervenir c’est les mettre en tension,  les dogmes et totalitarismes détruisent le lien social  la tension dynamique doit être assumée et reconnue sur chaque territoire …  un territoire est d’autant plus fragile qu’il se centralise, se monopolise,  l’animation s’inscrit dans un processus inverse, visant à la pluralité, au métissage…
  • 40. d’où chercher pour animer… La Formation aujourd'hui, Georges Bertin.40 des animateurs-chercheurs avec des méthodologies avec feed backs cf. chats, forums, blogs, observations, enregistrements, journaux de recherches, profils psychologiques, sociogrammes, interviews, études de cas, analyses documentaires et multimedias Partager les savoirs locaux
  • 41. Entrer en recherche-action G Bertin 201541 La recherche-action n'a de signification dans des situations de changement social plus ou moins radical, elle y participe le renouveau théorique allant de pair avec l'élaboration de nouveaux modes de relations, de nouvelles pratiques sociales. La nature des rapports entre recherche et action Est un indicateur significatif du degré de complexité et de rigidité des systèmes sociaux.
  • 42. Innovation, créativité et changement G Bertin 201542  Innovation  mettre du neuf dans ce qui existe, améliorer l’organisation  Changement  modifier  les rapports sociaux  les relations entre groupes et organisations  co-construire
  • 43. adaptation à la société technicienne Georges Bertin, CNAM  usages d’internet quotidien, tous groupes,  communautés cybernétiques,  couplage réseaux  TV, Video,  musiques, web,  propositions consuméristes (marché virtuel),  enseignements en ligne Interactifs, news letters
  • 44. Georges Bertin, 2012. ouvrir des portes sur l’imaginaire L’utopie valorise des images archaïques et nocturnes, mystiques, communautaires, des comportements autres… *nécessaire contrepoids axiologique à une société en cours de « biocide » généralisé et passif? ou refus de la temporalité? *se manifeste dans le retour du sacré social et ses signes avant coureurs: décroissance, transition, recours au mythes fondateurs…
  • 46. de l’interculturel au transculturel INTERCULTUREL TRANSCULTUREL Georges Bertin, CNAM  relations réciproques négociées deux types de positions  soit dans la dépendance  soit dans un système d’interférences  sauvegarde l’altérite.  Transferts échanges transaction réciproques  Transcende les déterminismes mono culturels,  dans d’autres espaces, les réseaux numériques.  instaure l’altération
  • 47. Pour les territoires, le Transculturel est un concept opératoire forme mystérieuse des cultures aujourd’hui conséquences Georges Bertin, CNAM  conséquence des différences et diversités culturelles internes aux sociétés post modernes  explosion du marché des identités,  des cultures interconnectées et enchevêtrées  hybridation,  fluidité des échanges,  métissages,  changements,  incertitude,
  • 48. émancipation et responsabilisation entre G Bertin 201548  Synergies  Potentiels des territoires  Ressources locales  Politiques croisées  Autonomie  Ressources humaines  Dynamismes repérés  Riches culturelles  Imaginaires sociaux
  • 49. Georges Bertin, 2010. IMAGINAIRE Réel rationnel Le territoire Les groupes Les organisations L’institution système symboliqueLes codes
  • 50. recherche de sens et cheminement spirituel et /ou culturel G Bertin 201550  Capter la puissance des mythes agissant  Les utiliser comme facteur de reliance et de dynamisme  Enracinement dynamique.  Relier traditions et réseaux  Le lieu fait lien
  • 51. intelligence territoriale G Bertin 201551 Une approche du développement des territoires b sur une approche scientifique, systémique et multidisciplinaire, qui utilise les technologies de l’information, intègre des méthodes à multicritères, des analyses spatiales et sociales qui impliquent les partenaires. Interpréter les résultats avec eux.
  • 52. EVALUER La Formation aujourd'hui, Georges Bertin.52  Distinguer :  Contrôle et évaluation  Processus/procédures  Praxis et pratiques,  Finalités et objectifs  Valeurs et prescriptions Empowerment
  • 53. Georges Bertin, 2012. économie écologie développement territorial GLOBAL LOCAL Intervention sociale Trajet pôle des désirs pôle des intimations social des Utopies Concrètes biodiversité histoire culturel psychés

Notes de l'éditeur

  1. Nous vivons des temps de décision, critique pour nos systèmes culturels mais également occasion de repenser une relation à la Culture marquée par notre propre histoire. Tout semble l’indiquer en ce début de millénaire qui voit nos systèmes de communication et de diffusion culturelle polariser antagonismes et rapprochements entre sociétés du Nord et du Sud, entre civilisations occidentales et orientales, entre culture de masse et cultures du quotidien, sur fond de prétention à l’Universalité de la culture occidentale. Alors que les pouvoirs centraux politiques et économiques se cherchent de nouveaux lieux pour assujettir les citoyens réduits au rang de consommateurs ou d’agents parfaitement agis par la puissance publique et les marchés, voire la tyrannie du client, les bases de la réflexion présentée dans cet ouvrage ont été inspirées à ses auteurs tant comme acteurs que chercheurs, par une triple réflexion.
  2. Lorsque Marshall Mac Luhan (1911-1980) publie, en 1962, « La Galaxie Gutenberg », il fait figure de passeur, nous amène aux portes d’une nouvelle galaxie, celle-là même que Manuel Castells nommera quarante ans plus tard « La galaxie Internet1 », laquelle va nous faire entrer de plain pied dans une nouvelle saisie du monde et de notre relation au social. Prophète du village global auquel nous participons tous -y compris souvent à notre insu- il introduit une rupture de sens du même type que celle que nous constations lors de la Renaissance occidentale, avec l’avènement de l’imprimerie.
  3. Le digital (Flusser) ne procède pas de choses solides mais de particules nous pensons en et par les images nous ne pensons plus en processus continu discursif mais par « sauts » De même nous « sautons » d’une système culturel à l’autre
  4. formuler des diagnostics sur les situations. - construire des dispositifs de validation, - intervenir directement pour modifier le comportement des populations. Posture : l’animateur est aussi un chercheur en permanence sur le terrain.  saisir l'action sociale dans son dynamisme, chercher à dégager les rapports entre la rationalité établie (régles, codes, formes sociales) et les événements, développements, mouvements sociaux s'appuyant plus ou moins explicitement sur la rationalité établie et la mettant en cause. Les interventions institutionnelles ont en commun de se dérouler dans un cadre institutionnel précis et de mettre en oeuvre un matériau qui n'est autre que le rapport que els individus entretiennent avec les institutions
  5. Toute relation transculturelle est hybridité, « changeability and incertainty » elle amène à envisager des liens ouverts fluides, liquides. Elle y est puissamment vectorisée par des systèmes d’information fluides, à la réaction instantanée, dans l’intercommunabilité des échanges. Pour autant, divers espaces sont et ont été plus propices que d’autres aux transferts culturels.
  6. Fernando Ortiz : "la transculturation est un ensemble de transmutations constantes; elle est créatrice et jamais achevée; elle est irréversible. Elle est toujours un processus dans lequel on donne quelque chose en échange de ce que l'on reçoit : les deux parties de l'équation s'en trouvent modifiées. Il en émerge une réalité nouvelle, qui n'est pas une mosaïque de caractères, mais un phénomène nouveau, original et indépendant" 1992
  7. Jean Marie PELT, auteur de "nature et spiritualité" attire notre attention sur la spécificité de la France vis à vis de la spiritualité, les français toujours plus pessimistes que la moyenne dans les sondages européens. Plusieurs valeurs du développement durable proches des valeurs religieuses : solidarité, équité, diversité ou respect. Un nouveau sens pour le terme de fracture numérique : celle qui écarte, sépare, nos enfants de la nature en les plaçant trop souvent devant des écrans. Yves PACCALET, auteur de "l'humanité disparaîtra, bon débarras !" rappelle les pulsions que l'homme partage avec les animaux : reproduction, territoire et domination, mais les tempère par 3 espoirs spécifiques à l'homme : intelligence, conscience et empathie. 3 révolutions utopies sont nécessaires : politique (mettre en place une démocratie mondiale), partage (partager les ressources) et décroissance (se contenter du peu, sortir de l'impasse de la société de consommation). a naissance des grandes religions toujours liées à un moment de fort développement (ex 9000 Avant jésus christ, en même temps que l'agriculture, l'irriguation...)
  8. Le principal obstacle à tout projet de développement durable en Afrique, en général, et chez les Kota, en particulier, est un problème culturel. Ce problème porte sur la difficulté à faire le lien entre le modèle occidental de développement introduit en Afrique par le colonisateur et les missions religieuses, et la vision et sagesse (ce que les anciens Kota connaissaient déjà du Divin grâce à leurs enseignements) qui est déjà répandue sur ce c Comment un peuple qui a connu un apogée culturel et technologique (2) dans le passé, par la diversité et la stylisation très avancée de ses masques, des faces de ses reliquaires, puisse se retrouver dans un état de sous intégration socioculturelle, dans le contexte de mondialisation ?ontinent. La tradition d’un peuple est dite riche dans la mesure où elle garantit la continuité de l’identité de ce peuple, et permet à ce peuple de respecter la dignité de l’autre différent par sa vision du monde. »