Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Apparitions disparitions

80 vues

Publié le

Les apparitions des phénomènes collectifs aux fantômes, lecture socio-anthropologique.

Publié dans : Spirituel
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Apparitions disparitions

  1. 1. Georges Bertin, CENA, 2008 « L’apparition, même en son fond le plus délaissé, le plus prohibé par ses effets pervers, (…) demeure un appel, une proclamation (Kerygma) dressé contre un manque, une disparition ». Pr Gilbert Durand.
  2. 2. QUAND L’AUTRE SURGIT Apparitions disparitions Georges Bertin, CENA, 2008
  3. 3. Georges Bertin, CENA, 2008 « Pourquoi tout ne reviendrai pas à savoir qui je hante? La représentation que j’ai du fantôme avec ce qu’il offre de conventionnel aussi bien dans son aspect que dans son aveugle soumission à certaines contingences d’heure et de lieu vaut avant tout pour moi comme image finie d’un tourment qui doit être éternel. Il se peut que ma vie ne soit qu’une image de ce genre et que je sois condamné à revenir sur mes pas en croyant que j’explore… » André Breton. Nadja. 1964.
  4. 4. Georges Bertin, CENA, 2008 Apparitions, disparitions Présence de l’invisible… Contexte:une enquête (1993-1998) dans l’Ouest français sur 10 lieux contemporains. un mythe, une histoire… dans la Bible, chez Grégoire de Tours et après… Les fées au Moyen Age
  5. 5. Georges Bertin, CENA, 2008 L’apparition: lecture socio- anthropologique L’apparition: Sujets, Interactions Sociétés, Mythes, Imaginaires à l’œuvre.
  6. 6. Georges Bertin, CENA, 2008 Les lieux de l’enquête. 19ème siècle 1871 Pontmain 1873 La Fraudais 1876 Pellevoisin 1896 Tilly sur Seulles 20ème siècle 1911 Mirebeau 1916 Loublande 1947 L’Ile Bouchard 1972 Dozulé + 1938 : St Pierre la Cour (53) et Kerizinen (29).
  7. 7. Georges Bertin, CENA, 2008 Pontmain (Mayenne) • 17 janvier 1871 • 6 enfants de 4 à 12 ans • culte marial et climat social de l’époque • guerre et mobilisation
  8. 8. Georges Bertin, CENA, 2008 La Fraudais (Loire Atlantique) : les prophéties de la Vierge • 6 janvier 1873-1944 • Marie Julie Jahenny, (23 ans), guérison, • crise politique, religieuse et sociale
  9. 9. Georges Bertin, CENA, 2008 Pellevoisin (Indre) • 15 février 1876 -1878 La Vierge • Estelle Faguet, 33 ans (infirmité) • Une crise sociale: 3ème République, lois laïques, factions
  10. 10. Georges Bertin, CENA, 2008 Tilly sur Seulles (Calvados) • 18 mars 1896- 1903 • 68 enfants, 3 religieuses, 2 sont favorisés – Louise, 14ans, – Marie, 24 ans, prophéties de catastrophes et guerres
  11. 11. Georges Bertin, CENA, 2008 Mirebeau (Vienne) une image qui saigne • 8 septembre 1911 • Abbé Vachère (1853- 1921) proche de Tillly – un conflit ecclésiastique – messages de catastrophes, – un courant apocalyptique
  12. 12. Georges Bertin, CENA, 2008 Loublande (Deux-Sèvres) • 1916: visions: Jésus La Vierge, le drapeau • Claire Ferchaud, 20 ans, – dévotion au Sacré Cœur, – prévisions catastrophiques, – anti républicaines..
  13. 13. Georges Bertin, CENA, 2008 L’Ile Bouchard (Vienne) 8 décembre 1947: la Vierge trois fillettes: Jacqueline (12 ans) et Jeanne Aubry (10 ans), Nicole Robin (7 ans), « année terrible » appel à la prière, promesse d’un renouveau …
  14. 14. Georges Bertin, CENA, 2008 Dozulé (Calvados) • 1972-1978, • 49 apparitions, Le Christ St Michel… • Madeleine Aumont (48 ans) • Critique sociale • Critique ecclésiale, • Injonction de construction d’un calvaire
  15. 15. Georges Bertin, CENA, 2008 Apparitions, disparitions • Ap-parere: rendre visible, clair, qqch de caché, apparescere: soudaineté • action de paraître, – être appariteur = au service d’un donneur d’ordres (cf parere: obéir) – l’apparition renvoie à du non dit, du refoulé du transcendant, – un imaginaire ascensionnel qui trouve son origine dans le manque…
  16. 16. Georges Bertin, CENA, 2008 Quand l’autre apparaît: qui sont les autres? Apparitions de… Personnages sacrés, Revenants, fantômes, spectres, dames blanches, animaux symboliques… qui disparaissent toujours.
  17. 17. Georges Bertin, CENA, 2008 Champ sémantique Il va de l’apparition de choses inexpliquées, lumineuses par définition, qui font irruption de façon inopinée, à produits de l’imagination, images sans consistance, images mentales.
  18. 18. Georges Bertin, CENA, 2008 soit une interprétation plurielle psychologique: fabrication d’images mentales, voir psychanalytique (images produites du refoulement, ou encore phantasmes: images désirées et inaccessibles), culturelle: historique, héritage d’images déjà là, archétypes, liées à un événement, un lieu… socio anthropologique: production collective, réception, mimétisme, symbolique .
  19. 19. Georges Bertin, CENA, 2008 Une réalité intermédiaire? A quoi l’apparition renvoie-telle? • A l’inconscient? (refoulé), • À l’interface du subjectif et du social? • Aux croyances, mythes? retour du dieu? • À des injonctions prescriptives?
  20. 20. Georges Bertin, CENA, 2008 Où ? • Des lieux mythiques, • Présents dans l’imaginaire social • Consacrés par la légende, la rumeur… • Chargés symboliquement.
  21. 21. Georges Bertin, CENA, 2008 Quand? • dans des situations de crise : – rupture personnelle, âge, famille, décés, – crise sociale, – bouleversements (guerre, famine, épidémie) L’apparition actualise un refoulé social et culturel
  22. 22. Georges Bertin, CENA, 2008 Qui sont les voyant(e)s majoritairement des femmes, (parfois des groupes). – en période de transition biologique (puberté, ménopause), – au vécu blessé (maladie, souffrance psychique, deuil, rejet), – à la trajectoire contrariée ou non assumée, – exerçant une influence charismatique sur un groupe donné. – accomplissant une injonction prescriptive inconsciente.
  23. 23. Georges Bertin, CENA, 2008 manifestations psychologiques des expériences particulières: catalepsie, récessions, régressions, états modifiés de conscience, transgression des règles, visions, auditions plus ou moins partagées
  24. 24. Georges Bertin, CENA, 2008 Des groupes récepteurs actifs Groupes religieux porteurs et amplificateurs : mise en œuvre de système de dépendance ou contre dépendance, émotions collectives, rites sociaux, protocoles, influence de leaders cachés ou avoués,
  25. 25. Georges Bertin, CENA, 2008 un environnement socio-historique particulier • temps de crise et de rupture sociale, • périodes de transition, • des acteurs au statut social dévalorisé • réaction ecclésiale – soit régulation et encadrement, – soit dénégation, entrée en jeu de nouveaux acteurs: gourous, sectes… avec brassage social entre milieux…
  26. 26. Georges Bertin, CENA, 2008 Sociétés réceptrices : lieux. Des particularités liées aux lieux sociaux de l’apparition. de lieux : géologie, environnement, altitude, de mémoire collective, mythes et légendes, culture religieuse, coutumes.
  27. 27. Georges Bertin, CENA, 2008 Sociétés réceptrices: inscription socio historique Des groupes religieux présents : institués ou non Processions Pèlerinages Associations, Manifestations « miraculeuses ». Sectes, (récupération)
  28. 28. Georges Bertin, CENA, 2008 Les effets de la réception Une apparition est un phénomène social – elle est manifestation reçue par des publics – ceux-ci en altèrent le sens, le message – se confrontent aux institutions (conflits, anathèmes ou récupération). elle dit l’état de la société à un moment donné: prophétisme, messianisme, transe, effet New Age, etc…
  29. 29. Georges Bertin, CENA, 2008 Apparition, système symbolique Imaginaires à l’œuvre: psychologique, social, culturel. Milieu naturel, social, économique Voyants et groupes émetteurs publics Institutions (ex Eglise) Feed back
  30. 30. Georges Bertin, CENA, 2008 Le cas des fantômes. Fantôme : image de mort qui réapparaît surnaturellement (courant), manifestation de l’esprit d’un mort. du grec : phavôs: brillant, lumineux, phantasia: apparition de choses extraordinaires, vision, image mentale, phantasma: apparition, vision, image sans consistance, fantôme, spectre. phantastikon: qui concerne les imaginaires
  31. 31. Georges Bertin, CENA, 2008 Le cri de la Banshee (folklore celte) Banshee (femme fée): apparitions vieille femme terrifiante aux yeux rouges ou aux dents noires, belle dame séduisante voilée. annonce la mort dans familles en O ou Mac en tapant aux fenêtres et crie, apparaît comme laveuse funèbre avec linges ensanglantés, ses nourrissons reçoivent la force et le don de prophétie, Ce serait Morrigan, déesse celte que l’on trouvait aux gués, rivières…
  32. 32. Georges Bertin, CENA, 2008 Des êtres intermédiaires. les intelligences célestes, purs esprits, personnages sacrés… Le monde du sensible, les humains, le matériel Êtres intermédiaires, faisant pont: revenants, fantômes, fées, anges…
  33. 33. Georges Bertin, CENA, 2008
  34. 34. Georges Bertin, CENA, 2008 Interprétation psychologique L’apparition manifeste une hallucination, une illusion psychique, • incarne une terreur des sujets dont il constitue une manifestation visuelle, ou cinesthésique, • est enfermement du sujet réfugié dans un imaginaire leurrant consécutivement à un traumatisme subi, • renvoie à la vie inconsciente du sujet, parfois chargée des mythes et archétypes qui lui apparaissent, à sa propre vie qui se retourne contre lui.
  35. 35. Georges Bertin, CENA, 2008 Les composantes de l’apparition. Une occurrence complexe impliquant: Des individus (locuteurs), Des groupes actifs (récepteurs et émetteurs) relayés ou non (medias), Des sociétés qui valorisent ces témoignages, en sont témoins et les utilisent comme révélation d’un état du social,(environnement socio historique actif), Une mémoire collective qui l’entretient sans prendre conscience des effets d’altération subis par ces phénomènes (ex. à Pontmain, Dozulé, les systèmes d’influence sociale).
  36. 36. Georges Bertin, CENA, 2008 Interprétation culturelle Les apparitions : * se constituent à partir d’une base personnelle, * expriment des peurs, des hantises collectives, un état de l’imaginaire social à l’époque où ellles se produisent, * sont porteuses des angoisses d’une époque souvent exprimées par des personnes en difficultés psychiques à ce moment là (capteurs), * révèlent des mythes inscrits dans la mémoire collective recyclés à chaque époque qui les reçoit différemment, révélent des interdits sociaux.
  37. 37. Georges Bertin, CENA, 2008 Interprétation socio anthropologique Visions et apparitions entre intime et social, Des formations symboliques, soit construites entre Part réelle: ex un assassinat politique, une vente de biens, la destruction d’une abbaye, une bataille… Part imaginaire : la résolution de conflits personnels et en même temps un autre regard sur le social, hors des sentiers battus, La réception de ces « paroles sur… », qui vient les renforcer ou accréditer (rumeurs).
  38. 38. Georges Bertin, CENA, 2008 Un symbolisme nyctomorphe. Fantômes et revenants sont surtout des êtres de la nuit. Dans des paysages surtout nocturnes, lunaires, Valorisant les schèmes de l’eau (larmes) qui fuit, Traduisant par un imaginaire des ténèbres une « angoisse existentielle » devant la mort, la perte de puissance de la raison, l’ambivalence de la condition humaine, la matière du désespoir de ceux qui n’ont pu s’élever au ciel des âmes sauvées.
  39. 39. Georges Bertin, CENA, 2008 un système de rééquilibration symbolique? Nos sociétés sont diurnes et lumino ascensionnelles, fonctionnant sur des injonctions technico rationnelles, L’apparition: porte ouverte sur l’imaginaire, valorise des images archaïques et nocturnes, mystiques.
  40. 40. Georges Bertin, CENA, 2008 Ouvrages • Apparitions, disparitions, (dir G. Bertin) Desclée de Brouwer, 1998. réédition Présence de l’invisible, ARSIS, 2010. • Fantômes et apparitions, (dir G. Bertin et B. Sergent), Corlet, 2003. • Catala Pascale, Apparitions et maisons hantées, Presses du Châtelet, 2004. • Film : Dozulé scénario d’une apparition, dir. sc. G . Bertin, réal. P Manain, Odysseus productions 2000.

×