SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
PROTOCOLE DE CONDUIT A TENIR DEVANT UN LCR
 Lazzaz mohamed anes
 Introduction
1. Meningite : atteinte limite aux meninge
2. Meningo –encephalite : atteinte de
parenchyme cerebrale
La meningite bacterienne est plus fatale que la
meningite virale
Cliniquement elle est associe a une
photophobie + raideur de la nuque + fievre +
vomissement en jet
 Etiologie de la meningite
La meningite infectieuse se repartissent en 3
groupes
a. Meningite bacterienne : pronostic vital
touché
b. Meningite virale : souvent beninge
c. Meningite fongique : liee a une
immunodepression
 Meningite bacterienne :
 Meningite communautaire : varie selon l’age
 Chez le nouveau née : E coli K1 –
Streptococcus B agalactiae – listeria mono
 Chez le nourisson ; haemophilus influenza –
Streptococcus pneumoniae – Neisseria
meningitidis
 Chez l’adulte : Nessieria meningitidis –
Streptococcus pneumoniae
INDICATION DE PRELEVEMENT DE LCR
 Devant un syndrome meningé
 Devant une infection materno-fœtale pour
eliminer tt atteinte secondaire
 PL de control : de 36 à 48 heure apres pour
verifier efficacite de traitement et eviter une
eventuelle sequelle
TRANSPORT DE LCR
 Acheminement rapide de LCR sans delai
 Si le transport est difficile LCR doit etre
conservé à 37° à temperature ambiante ou à
l’etuve
FICHE DE RENSEIGNEMENT
 LCR est accompagné de fiche de
renseignement complete contient
Le nom/prenom/ age / signe clinique
Notion de chirugie (neurochirugie )
Pathologie associé / traitement en cours
 En cas de suspicion de meningite
tuberculeuse ça doit etre mentionner pour
orienter le demarche de diagnostique
PROTOCOLE DEVANT UN LCR AU
LABORATOIRE
ENREGISTREMENT DE LCR
 Le lcr doit etre enregistre et un numero est
attribuer
 Aspect macroscopique de LCR doit etre
enregistré
1. Lcr limpide eau de roche en faveur de LCR
normal ou en cas d’une infection virale ou
une infection bacterienne decapitée
2. LCR aspect trouble (eau de riz ) : en faveur
de meningite bacterienne
3. Aspect hemorragique : accident de
prelevement ou en cas d’une hemorragie
meningite
4. Aspect icterique : en faveur de leptospira
icterohemorragic
CULTURE DE LCR
1. Culture de LCR doit etre pratique avant
examen pour eviter une eventuelle
contamination
2. Ensemencement d’une goutte de LCR dans
GSC /GSF / GN
 NB pour faciliter l’interpretation en cas d’une
contamination l’ensemencement de 3
gouttes dans 3 endroits distincts
 Incubation se fait au milieu enrechis au CO2
 Incubation jusqu’à 5 jours
Lecture à 24 h /48 h/ 72 h
 En cas d’une suspicion d’une meningite
tuberculeuse ensemencement sur lowstein
jensen ---- addresse à l’unite de BK
EXAMEN CYTOLOGIQUE
 Avant de lancer l’examen direct une
homogenisation prealable par simple
agitation douce
 À l’aide d’une pipette pasteur depose de 0.5
mm³ sur cellule nageot
 Afin de calculer par la cellule de nageot une
observation au grossissement X10 est
recommandé pour verifier l’homogenité
 Compter les elements cellulaire à l’objectif
X40
 Etablissment le nombre ses hematies et des
leucocytes
 Mentionner la nature des leucocytes
 Mentionner la presence des hematies et des
bacteries / levures
 Examen cytologique est important pour
confirmer la presence de meningite -
orientation entre une meningite purulente ou
lymphocytaire et suivi evolution de l’infection
 En cas d’un examen direct positif
1. La PCR est une indication formelle
Pcr multiplex biofire panel meningitidis
2. Etablissement de l’equilibre leucocytaire
Centrifugation pendant 15 min à 3500 tr/min
 A partir de culot de centrifugation coloration
par MGG sinon une coloration par bleu de
methylene
 NB en cas de LCR hemorragique l’examen
direct est impraticable

Contenu connexe

Similaire à Présentation1.pptx

Les pneumonies-nosocomiales
Les pneumonies-nosocomialesLes pneumonies-nosocomiales
Les pneumonies-nosocomiales
belaibzino
 
Méningites purlt dr mahi 2
Méningites purlt dr mahi 2Méningites purlt dr mahi 2
Méningites purlt dr mahi 2
killua zoldyck
 
Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires
Dr. Kerfah Soumia
 
Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune
Dr. Kerfah Soumia
 
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptxInfections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
MedAnes1
 
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesLes tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
belaibzino
 
2005 Infections urinaires nosocomiales de l’adulte
2005 Infections urinaires nosocomiales de l’adulte2005 Infections urinaires nosocomiales de l’adulte
2005 Infections urinaires nosocomiales de l’adulte
APRHOC
 

Similaire à Présentation1.pptx (20)

Tuberculose et VIH
Tuberculose et VIHTuberculose et VIH
Tuberculose et VIH
 
Les pneumonies-nosocomiales
Les pneumonies-nosocomialesLes pneumonies-nosocomiales
Les pneumonies-nosocomiales
 
Méningites aiguës
Méningites aiguësMéningites aiguës
Méningites aiguës
 
Mycobacterium tuberculosis
Mycobacterium tuberculosisMycobacterium tuberculosis
Mycobacterium tuberculosis
 
Méningites purlt dr mahi 2
Méningites purlt dr mahi 2Méningites purlt dr mahi 2
Méningites purlt dr mahi 2
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
Tp dermatologie originale
Tp dermatologie originaleTp dermatologie originale
Tp dermatologie originale
 
Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires Pneumonies à germes intracellulaires
Pneumonies à germes intracellulaires
 
Rea infectiologie bis
Rea infectiologie bis Rea infectiologie bis
Rea infectiologie bis
 
Tuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaireTuberculose extra-pulmonaire
Tuberculose extra-pulmonaire
 
Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune
 
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
 
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptxInfections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
Infections et immunodépression.Dr.S.ADDOUN.pptx
 
bacteriologie.HIV-KETFI.pdf
bacteriologie.HIV-KETFI.pdfbacteriologie.HIV-KETFI.pdf
bacteriologie.HIV-KETFI.pdf
 
Vaccin méningocoque de sérogroupe B
Vaccin méningocoque de sérogroupe BVaccin méningocoque de sérogroupe B
Vaccin méningocoque de sérogroupe B
 
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesLes tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
 
06 03-16
06 03-1606 03-16
06 03-16
 
infectiologie
infectiologie infectiologie
infectiologie
 
La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant
 
2005 Infections urinaires nosocomiales de l’adulte
2005 Infections urinaires nosocomiales de l’adulte2005 Infections urinaires nosocomiales de l’adulte
2005 Infections urinaires nosocomiales de l’adulte
 

Plus de MedAnes1 (11)

daa 2.pptx
daa 2.pptxdaa 2.pptx
daa 2.pptx
 
chimiotherapie antivirale.ppt
chimiotherapie antivirale.pptchimiotherapie antivirale.ppt
chimiotherapie antivirale.ppt
 
Parasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.pptParasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.ppt
 
2021-viro-id-alfandari.pptx
2021-viro-id-alfandari.pptx2021-viro-id-alfandari.pptx
2021-viro-id-alfandari.pptx
 
87_Cas_cliniques-ist.ppt
87_Cas_cliniques-ist.ppt87_Cas_cliniques-ist.ppt
87_Cas_cliniques-ist.ppt
 
2298324.ppt
2298324.ppt2298324.ppt
2298324.ppt
 
3301732.ppt
3301732.ppt3301732.ppt
3301732.ppt
 
5526093.ppt
5526093.ppt5526093.ppt
5526093.ppt
 
495711.ppt
495711.ppt495711.ppt
495711.ppt
 
Présentation23.pptx
Présentation23.pptxPrésentation23.pptx
Présentation23.pptx
 
IN-Dr-sadaoui.pptx
IN-Dr-sadaoui.pptxIN-Dr-sadaoui.pptx
IN-Dr-sadaoui.pptx
 

Dernier

Dernier (7)

Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 

Présentation1.pptx

  • 1.
  • 2. PROTOCOLE DE CONDUIT A TENIR DEVANT UN LCR  Lazzaz mohamed anes
  • 3.  Introduction 1. Meningite : atteinte limite aux meninge 2. Meningo –encephalite : atteinte de parenchyme cerebrale La meningite bacterienne est plus fatale que la meningite virale Cliniquement elle est associe a une photophobie + raideur de la nuque + fievre + vomissement en jet
  • 4.  Etiologie de la meningite La meningite infectieuse se repartissent en 3 groupes a. Meningite bacterienne : pronostic vital touché b. Meningite virale : souvent beninge c. Meningite fongique : liee a une immunodepression
  • 5.  Meningite bacterienne :  Meningite communautaire : varie selon l’age  Chez le nouveau née : E coli K1 – Streptococcus B agalactiae – listeria mono  Chez le nourisson ; haemophilus influenza – Streptococcus pneumoniae – Neisseria meningitidis  Chez l’adulte : Nessieria meningitidis – Streptococcus pneumoniae
  • 6. INDICATION DE PRELEVEMENT DE LCR  Devant un syndrome meningé  Devant une infection materno-fœtale pour eliminer tt atteinte secondaire  PL de control : de 36 à 48 heure apres pour verifier efficacite de traitement et eviter une eventuelle sequelle
  • 7. TRANSPORT DE LCR  Acheminement rapide de LCR sans delai  Si le transport est difficile LCR doit etre conservé à 37° à temperature ambiante ou à l’etuve
  • 8. FICHE DE RENSEIGNEMENT  LCR est accompagné de fiche de renseignement complete contient Le nom/prenom/ age / signe clinique Notion de chirugie (neurochirugie ) Pathologie associé / traitement en cours  En cas de suspicion de meningite tuberculeuse ça doit etre mentionner pour orienter le demarche de diagnostique
  • 9. PROTOCOLE DEVANT UN LCR AU LABORATOIRE
  • 10. ENREGISTREMENT DE LCR  Le lcr doit etre enregistre et un numero est attribuer  Aspect macroscopique de LCR doit etre enregistré 1. Lcr limpide eau de roche en faveur de LCR normal ou en cas d’une infection virale ou une infection bacterienne decapitée 2. LCR aspect trouble (eau de riz ) : en faveur de meningite bacterienne
  • 11. 3. Aspect hemorragique : accident de prelevement ou en cas d’une hemorragie meningite 4. Aspect icterique : en faveur de leptospira icterohemorragic
  • 12. CULTURE DE LCR 1. Culture de LCR doit etre pratique avant examen pour eviter une eventuelle contamination 2. Ensemencement d’une goutte de LCR dans GSC /GSF / GN  NB pour faciliter l’interpretation en cas d’une contamination l’ensemencement de 3 gouttes dans 3 endroits distincts
  • 13.  Incubation se fait au milieu enrechis au CO2  Incubation jusqu’à 5 jours Lecture à 24 h /48 h/ 72 h  En cas d’une suspicion d’une meningite tuberculeuse ensemencement sur lowstein jensen ---- addresse à l’unite de BK
  • 14. EXAMEN CYTOLOGIQUE  Avant de lancer l’examen direct une homogenisation prealable par simple agitation douce  À l’aide d’une pipette pasteur depose de 0.5 mm³ sur cellule nageot  Afin de calculer par la cellule de nageot une observation au grossissement X10 est recommandé pour verifier l’homogenité
  • 15.  Compter les elements cellulaire à l’objectif X40  Etablissment le nombre ses hematies et des leucocytes  Mentionner la nature des leucocytes  Mentionner la presence des hematies et des bacteries / levures  Examen cytologique est important pour confirmer la presence de meningite - orientation entre une meningite purulente ou lymphocytaire et suivi evolution de l’infection
  • 16.  En cas d’un examen direct positif 1. La PCR est une indication formelle Pcr multiplex biofire panel meningitidis 2. Etablissement de l’equilibre leucocytaire Centrifugation pendant 15 min à 3500 tr/min  A partir de culot de centrifugation coloration par MGG sinon une coloration par bleu de methylene  NB en cas de LCR hemorragique l’examen direct est impraticable