Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Du marketing d'hier au marketing de demain - 1

6 128 vues

Publié le

Ce dossier est le premier d’une série de dix numéros. Notre objectif à travers cette série est de donner aux entreprises les clés pour mieux comprendre l’inbound marketing, ses avantages et contraintes ainsi que les méthodes à suivre pour le mettre en place.

Publié dans : Marketing
  • Soyez le premier à commenter

Du marketing d'hier au marketing de demain - 1

  1. 1. N°1 INBOUND MARKETING DU MARKETING D’HIER AU MARKETING DE DEMAIN
  2. 2. 0 Introduction Ce dossier est le premier d’une série de dix numéros. Notre objectif à travers cette série est de donner aux entreprises les clés pour mieux comprendre l’inbound marketing, ses avantages et contraintes ainsi que les méthodes à suivre pour le mettre en place.
  3. 3. 1 Marketing d’hier, marketing intrusif
  4. 4. Le marketing d’hier correspond au marketing traditionnel, défini sur Internet par le terme d’outbound marketing. Ces techniques ont été aiguisées en grande partie au XIXème siècle, dans le but de créer et de développer un marché de consommation.
  5. 5. Dans sa forme traditionnelle, le marketing d’hier cherche avant tout à : Transmettre l’information commerciale en déployant des encarts promotionnels et des spots publicitaires
  6. 6. Dans sa forme traditionnelle, le marketing d’hier cherche avant tout à : Analyser le profil des consommateurs à l’aide d’études de marché qualitatives, afin de mieux cibler et percevoir les opportunités
  7. 7. Les entreprises possèdent à l’époque des budgets conséquents, pour présenter leurs marques et leurs produits dans les médias traditionnels : Journaux Magazines Télévision Radio
  8. 8. La rentabilité du marketing traditionnel s’avère pourtant limitée, puisque le public cible n’est aucunement identifié. Dans ce marketing de masse, le consommateur est indifférencié, le processus de segmentation arrivant plus tardivement.
  9. 9. Outre son aspect onéreux, ce marketing est intrusif, interrompant systématiquement les programmes télévisuels ou radiophoniques. La massification de la production éloigne également les entreprises de la clientèle, avec la mise en place, dans les années 1960, des intermédiaires.
  10. 10. L’émergence d’internet, au cours des années 1990, puis l’essor de la mobilité avec les produits portatifs, durant les années 2000, ont profondément modifié la donne. La crise d’attention frappe le consommateur, qui n’a plus le temps et zappe.
  11. 11. Les techniques du marketing traditionnel sur la toile (bannières, pop-up, flash transparent, skycraper, expend banner, billboard, etc.) sont très mal perçues par les internautes. Cet aspect intrusif agace le prospect, d’autant que le message n’est que rarement divertissant ou informatif.
  12. 12. Le public devient exigeant, une caractéristique nouvelle mais précieuse pour le webmarketing.
  13. 13. 2 Marketing de demain, convaincre un public averti
  14. 14. Le marketing se doit de délaisser la sempiternelle image de la ménagère de moins de 50 ans. La société n’est pas monolithique, mais au contraire, de plus en plus fragmentée et tribalisée.
  15. 15. Instruit avec les outils modernes d’information et de télécommunication, l’esprit des jeunes générations est empreint de possibilités illimitées, d’accessibilité ultra rapide, de monde collaboratif, et de créativité débordante. Les liens sociaux, portés par des plateformes médiatiques omniprésentes, créent de l’interactivité.
  16. 16. Les tribus échangent avant d’acheter, émettent un avis pour conseiller, transmettent leur ressenti pour enrichir la communauté.
  17. 17. A travers le marketing, les entreprises doivent redevenir proches de la clientèle, tisser le lien perdu, à cause de la massification. Le public est désormais informé, connaisseur, organisé, attendant des marques et des entreprises qu’elles réinventent leurs produits, leurs services et leurs outils de communication.
  18. 18. Le marketing doit humer l’atmosphère du moment, anticiper les demandes, et appréhender les comportements. Pour une entreprise, la construction d’une histoire, nourrie de valeurs, est fondamentale. Le brand content, ou contenu de marque, conjuguant autonomie éditoriale et offre traditionnelle, en est un des éléments clés.
  19. 19. L’arrivée du big data propose un nouvel outil de segmentation intelligente et quantifiée, pour analyser et mieux cerner ces fameuses tribus. Il s’agit de comprendre les désirs et les comportements susceptibles d’être similaires entre les membres d’une communauté.
  20. 20. L’apport des neurosciences enrichit ce mouvement. L’émotionnel prend alors une place prépondérante dans le marketing de demain, autour de l’expérience client, et de la notion d’affinité. L’inbound marketing est justement l’émanation de cette vision.
  21. 21. 3 Inbound marketing, pour quoi faire ?
  22. 22. Tenant compte des médias sociaux et de la mobilité, l’inbound marketing constitue une réponse au marketing intrusif. L’objectif est d’installer un ensemble d’actions coordonnées, pour amener le client vers la marque, le produit ou le service.
  23. 23. C’est bien l’inverse du marketing intrusif qui consiste, pour l’entreprise, à aller chercher le client. L’inbound marketing repose donc sur un contenu qualitatif et utile pour le lecteur, sans le pousser directement à la consommation.
  24. 24. L’inbound marketing, c’est : Faire la navette entre l’entreprise et le consommateur Favoriser l’échange entre consommateurs Surfer sur l’effet viral (recommandation bouche-à-oreille) Informer, le contenu apportant une valeur ajoutée Miser sur l’engagement et l’influence Coûter moins cher aux petites entreprises
  25. 25. Les techniques d’inbound marketing étaient employées avant même que le terme n’existe. Cette approche est clairement affirmée par l’éditeur de logiciels, Hubspot, dès 2006. Les fondateurs, Brian Halligan et Dharmesh Shah, se rendent compte que la tenue d’un blog qualitatif génère plus de retours qu’une campagne traditionnelle.
  26. 26. En 2009, le terme d’inbound marketing apparaît, s’appuyant sur les préceptes du marketing de permission. Ce concept, établi en 1999, par Seth Godin, responsable du marketing direct chez Yahoo, est simple : solliciter l'autorisation de personnes ciblées avant de leur envoyer un message. Il s’oppose diamétralement aux fameux spams, connus sous le terme de marketing de l'interruption.
  27. 27. 1. Le contenu 2. Le référencement 3. Les médias sociaux 4. L’analyse de l’audience L’inbound marketing est donc un marketing relationnel, s’appuyant sur 4 vecteurs
  28. 28. 4 Bien appréhender l’inbound marketing
  29. 29. Cette série d’articles est réalisée afin de permettre aux entreprises d’élaborer une stratégie d’inbound marketing, basée sur les quatre axes précédemment cités. Comme toute stratégie, elle doit être réfléchie au préalable, organisée, et évaluée en cours de route. Ces articles ont donc pour ambition de guider les entreprises dans cette démarche, en détaillant les éléments essentiels d’une stratégie d’inbound marketing.
  30. 30. Pour éviter d’être inefficace et de perdre beaucoup de temps pour de maigres résultats, il est incontournable d’apprendre à identifier ses cibles, et de déterminer les supports les plus appropriés pour communiquer avec elles. Une étape concernera justement la création de ces supports : sites internet, blogs, pages réseaux sociaux, etc. Il est important de valider une stratégie éditoriale, afin de se distinguer de la masse, et d’être plus facilement repérable.
  31. 31. A travers l’inbound marketing, le marketing de contenu reste la clé de voûte de l’édifice. Il détient une double fonction…
  32. 32. 1. Attirer un public intéressé par des contenus qualitatifs à forte valeur ajoutée, et participer activement au référencement naturel, pour obtenir les meilleures positions dans les moteurs de recherche.
  33. 33. 2. Capter le trafic reste le nerf de la guerre, car un contenu qualitatif sans lecteur n’apporte strictement rien.
  34. 34. Enfin, la dernière étape consiste à analyser ce trafic, afin d’optimiser sa stratégie en perpétuelle adaptation.
  35. 35. Retrouvez dès le mois prochain le dossier sur les éléments essentiels pour débuter dans l’inbound marketing. www.pim-bim.com 8 rue Juliette Dodu 75010 Paris 01 84 16 14 42 | contact@pim-bim.com Source des pictogrammes : Niels Gesquiere, Joshua Jones, Victor Fernandez, John Caserta, Gildas, Michael Rowe, Luis Prado, Marwa Boukarim, James Fenton, Daniel Shannon / The Noun Project

×