SlideShare une entreprise Scribd logo
Pr Rachida Soulaymani Bencheikh
www.capm.ma
Symposium Roche
XXV Conference de Médecine Interne
Fes 28 – 30 Septembre 2017
Le Plan de Gestion des
Risques
Le PGR
Questions à débattre
 Terminologies, Concept et Méthodes
 PV: Pharmacovigilance
 PGR: Plan de gestion des risques
 Le Maroc est-il bien outillé pour gérer les risques potentiels et/ou
avérés des médicaments et produits de santé?
 Application du PGR: quelques exemples
 Role des sociétés savantes, des cliniciens leaders d’opinion et
préscripteurs dans l’application des PGR au Maroc
3
Dans la vie …..
Le risque est omniprésent, il faudra savoir le gérer
La perception du risque dépend
de la culture ou de l’activité4
«The inherent uncertainty of the risks
and benefits of drugs needs to be
acknowledged and explained»
The Erice declaration
(on communicating drug safety information)
Percevoir le risque des EIM
EI = Incident, Accident
ou Pathologie
• Bénin ou grave
• Aigue ou chronique
• Précoce ou tardive
• Réversible ou
irréversible
EI = cause
d’hospitalisation ≈ 5%
(16.6% chez les sujets âgés1
)
• Europe : 5% (2)
• Angleterre : 5.2% (3)
• France : 3.6
• Canada : 7.5%
• Maroc : 5%
1.Beijer HJ, de Blaey CJ. Hospitalisations caused by adverse drug reactions (ADR): a meta-analysis of observational
studies. Pharm World Sci 2002;24(2):46-54.
2. Commission européenne (2008)
3. Pirmohamed M, James S, Meakin S, Green C, Scott AK, Walley TJ, et al. Adverse drug reactions as cause of admission
to hospital: prospective analysis of 18 820 patients. BMJ 2004;329(7456):15-9.
4. Etude EMIR (Effets indésirables des Médicaments : Incidence et Risque) – Afssaps 2007
Facteurs contributifs au risque médicamenteux
La Pharmacovigilance: PV
“La science et les activités relatives à la
détection, l’évaluation, la compréhention et
la prévention des effets indésirables et de
tout autre problème lié à l’utilisation du
médicament” (OMS)
Finalité de la PV
 Minimisation du risque
 Sécurité du patient
Méthodes et techniques utilisées en
Pharmacovigilance
 Collecte: Notification spontanée de tout EI
par les PS, public et industrie pharmaceutique
 Évaluation des cas: Imputabilité, évitabilité,
analyse de la cause profonde
 Centralisation des cas au niveau national et
international
 Analyse de la BDD pour détecter un signal
 Validation du signal en Alerte
 Intervention pour limiter les préjudices
Base de
Données
Visibilité
Réactivité
Visibilité
Nouveaux profils thérapeutiques
 Les Médicaments biologiques et biosimilaires
 Les nouvelles familles thérapeutiques:
 Nouveaux médicaments antituberculeux
 Nouveaux médicaments antiviraux (Hépatite C…)
 Nouvelles lignes thérapeutiques des antirétroviraux
 Les Médicaments fabriqués en urgence
 Les médicaments utilisés hors AMM
 Les génériques n’ayant pas respecté la durée d’expiration du brevet
Peu de recul quant à leur profil de sécurité,
Nécessitent une surveillance accrue
La PV a 60 ans d’excercice….
Le PGR est une histoire récente
 2005 : Mise en place du PGR Européen
 2007 : Mise en place d’un dispositif similaire aux
USA (REMS)
 2016: au Maroc
Gestion du risque médicamenteux
Gérer le risque
(Risk Management)
=
Evaluer le risque + Minimiser le risque
(Risk assessment) (Risk minimization)
Gestion du risque médicamenteux
Gérer le risque
(Risk Management)
=
Evaluer le risque + Minimiser le risque
(Risk assessment) (Risk minimization)
• Identification et caractérisation
de la nature, fréquence et
sévérité des risques associés à
l’usage d’un produit
• Réduire les risques liés à un
produit tout en préservant ses
bénéfices
Plan de Gestion de Risques
Définition
 Ensemble des activités de PV et d’interventions qui
permet, dans une démarche proactive,
 De mieux caractériser et quantifier les risques d’un
médicament
 D’obtenir des informations manquantes lors de l’
AMM
 De surveiller le bon usage dans les conditions
réelles d’utilisation.
C’est une exigence réglementaire pour
l’industrie pharmaceutique
19
EVALUATION
In Vitro/ Préclinique Études cliniquesÉtudes PK
RISQUES
20
EVALUATION GESTION
In Vitro/ Préclinique Études cliniquesÉtudes PK
Étiquetage
RISQUES
ACTIVITES DE
MINIMISATION DES RISQUES
Education
Restrictions d’usage
Emballage et
Dispensation
Systèmes d’accès
liés à la performance
Promotion et
Échantillonage
Chaîne de distribution
21
EVALUATION GESTION
In Vitro/ Préclinique Études cliniquesÉtudes PK
SURVEILLANCE
Étiquetage‘Routine
Pharmacovigilance’
Surveillance
Accrue
RISQUES
ACTIVITES DE
MINIMISATION DES RISQUES
Education
Restrictions d’usage
Emballage et
Dispensation
Systèmes d’accès
liés à la performance
Promotion et
Échantillonage
Chaîne de distributionDétection des Signaux
Profil Bénéfice/Risque
22
EVALUATION GESTION
In Vitro/ Préclinique Études cliniquesÉtudes PK
SURVEILLANCE
Étiquetage‘Routine
Pharmacovigilance’
Surveillance
Accrue
RISQUES
ACTIVITES DE
MINIMISATION DES RISQUES
Education
Restrictions d’usage
Emballage et
Dispensation
Systèmes d’accès
liés à la performance
Promotion et
Échantillonage
Chaîne de distributionDétection des Signaux
Profil Bénéfice/Risque
Plan de Gestion de Risques
Structure
 Partie I: Aperçu du produit
 Partie II: Spécification de sécurité
 Partie III: Plan de pharmacovigilance
 Partie IV: Plan d’études et d’efficacité post
autorisation
 Partie V: Mesures de minimisation de risques
 Partie IV: Résumé du PGR
Le PGR n’est pas un dossier, c’est une
pratique décrite dans un dossier
PGR: Structure
1-Specification du produit
Objectif: identifier, characteriser le risque pour
pouvoir le prévenir:
 Resulte des études pre cliniques et clinical éfféctuées
 Evaluation continue du profil de sécurité
A
Risque identifié
Evidence adéquate
sur l’association
entre le risuqe et le
produit
B
Risque Potentiel
Suspicion de
l’association entre le
risque et le produit mais
non confirmé
C
Information
manquante
Ex: population non
étudiée dans les
études pre marketing
2- Plan de Pharmacovigilance
 Se base sur la collecte de l’information sur la sécurité du médicament
EIM identifié, EIM potentiels, informations manquantes
Pharmacovigilance de routine:
• Notification spontanée des cas d’EIM
liés au AT
• Implique le CNPV et le programme de
LAT
• Gérée par la circulaire de PV 003-2016
Pharmacovigilance intensive
• Surveillance après commercialisation
du médicament ciblée sur un
médicament ou un problème détecté
• Etudes prospectives de cohorte, cas
témoins
• Programme de Surveillance et de
gestion active de la sécurité des
médicaments contre la tuberculose
(aDSM)
3. Actions de Minimisation des Risques
 Interventions de santé publique
 Prévenir ou réduire la probabilité d’apparition d'un
préjudice lié à l'exposition à des produits de santé
 Réduire la gravité et l’impact sur le patient au cas où il
se produirait
 Eléments clés de la gestion du risque:
 Planifier et instaurer des mesures de minimisation
du risque
 Evaluer leur efficacité
Actions de Minimisation du Risque
Prise de mesures
réglementaires
Communication
autour du risque
Instauration
de stratégies
sanitaires
Evaluation
des actions prises
29
Actions de minimisation des risques: Exemples (1)
 Les lettres ‘Cher Médecin’
 Programmes de formation/formation continue (praticien et
patient)
 Sytème de notification solide pour les professionels et le
grand public
 Emballage adapté au patient (guides, prospectus)
 Techniques de promotion ciblées , publicité à destination des
consommateurs)
30
 Formulaire d’accord du patient
 Programmes certifiants pour les praticiens
 Inscriptions ouvertes aux médecins, pharmaciens et patients
 Dose maximale du médicament par prescription ou nombre limite
de renouvellement
 Emballage spécialisé pour améliorer la sécurité
 Les procédures certifiant les mesures de sécurité sont satisfaites
stickers de prescription, certificat médical)
Actions de minimisation des risques: Exemples (2)
31
 Accès restreint
 Exemples: Accutane
 Prescription délivrées seulement par des médecins
spécialistes
 Produits dispensés seulement par des pharmacies
spécialisées
 Délivrance au patient après vérification que
l’usage est sécuritaire pour le patient (ex. Résultats
de laboratoire)
Actions de minimisation des risques: Exemples (3)
Isotrétinoine :
Connaître le risque ne suffit pas à le prévenir….
Tératogène connu depuis commercialisation 1985
Incidence AC : 25-30 %
Mise en place du Programme de Prévention des Grossesses
(France 1997)
 Persistance d’un nombre de grossesses 
 33 % d’automédication….
33
Thalidomide
 Aux Etats-Unis : autorisée pour la lèpre et les myélomes
mutliples
 Plus de 80 000 patients ont participé au système de surveillance
depuis 1998
 Objectif principal: distribution supervisée de la thalidomide
 Autorisation
 Tests de grossesse fréquents
 Méthodes strictes de contraception
 Consentement éclairé
 Rappel des risques, avertissements et précautions
 Approvisionnement restreint (28 jours)
 Enquête auprès des prescripteurs et des patients
 Surveillance des stocks en pharmacie
Cas du Sofosbuvir: SSB®
 Premier representant d’une nouvelle classe thérapeutique: Absence de
connaissances sur les effets de classe
 Médicament ‘’générique” n’ayant pas respecté la durée d’expiration du
brevet:
- Pas assez de connaissances cumulées relatives au princeps
- Commercialisé par une firme qui n’a pas développé le produit,
 Médicament, objet d’une forte médiatisation par les pouvoirs publics:
confiance accrue du citoyen et des professionnels de santé
 Médicament emmenant une nouvelle approche de prise en charge:
efficacité, maniabilité, tolérance, prix: risque d’etre banalisé, sur-utilisé
Nécessite de mise en place d’un PGR et de son suivi
Ex de PGR: cas du SSB (ANSM)
35
Mesures mises en place
dans le cadre du PGR
- Guide dGuide d’’information dinformation d’’utilisation pour leutilisation pour le
patientspatients
- Guide détaillant lGuide détaillant l’’ensemble des interactionsensemble des interactions
médicamenteuses qui peuvent avoir lieu avec lemédicamenteuses qui peuvent avoir lieu avec le
SofosbuvirSofosbuvir
Documents de minimisation
de risque validé par
l’agence
- Etablir une étude pharmacocinétique surEtablir une étude pharmacocinétique sur
ll’’usage pédiatrique du Sofosbuvir;usage pédiatrique du Sofosbuvir;
- Evaluer la sécurité, efficacité duEvaluer la sécurité, efficacité du
SOFOSBUVIR + RIBAVIRINE en 24SOFOSBUVIR + RIBAVIRINE en 24
semaines chez des sujets avec chronique desemaines chez des sujets avec chronique de
génotype 1 ou 3 infection par le VHC;génotype 1 ou 3 infection par le VHC;
- Caractériser l- Caractériser l’’ utilisation postmarketingutilisation postmarketing
De Harvoni + ténofovirDe Harvoni + ténofovir
- Etude observationnelle sur le taux des effetsEtude observationnelle sur le taux des effets
indésirables du sofosbuvir.indésirables du sofosbuvir.
PGR: Cas des Biosimilaires
 Les biosimilaires ne sont pas des génériques:
• Utilisation de différents vecteurs
• Differents systèmes d’expressions cellulaires
• Differents milieux de croissance de lignée cellulaire
• Differentes conditions d’opérations
• Differentes conditions d’élution et de liaison
• Different méthodes, réactifs, référence standards
 Les biosimilaires posent le problème de l’interchangeabilité
et de la substitution
 Les biosimilaires présentent le risque d’immunogénicité : la
nature et l’ampleur sont méconnus lors de l ‘AMM
Mise en place de stratégies sanitaires
cas particulier de la Delamanid
Qu’en est-il de la loi au Maroc?
Implication de l’industrie pharmaceutique
le PGR est une nouvelle exigence règlementaire
(article 2 du décret n°2-14-841- 23/02/2016)
Arrêté explicatif du
décret n°2-14-
841(20/08/2015)
Plan de Gestion de Risques
Champ d’application
 Requis pour toute demande
d’une nouvelle AMM, en cas de:
 Nouveau PA
 Générique (si des problèmes
de sécurité ont été identifiés
avec le princeps)
 Biothérapie
 Biosimilaire
 Requis pour tout médicament
contenant une nouvelle
substance active, y compris les
demandes d’AMM génériques :
 Après commercialisation si
changenments significatifs
interviennent (nouvelle
indication, nouveau dosage,
nouvelle voie d’administration,
nouveau procédé de fabrication)
 Si risque important identifié
après mise sur le marché
http://ansm.sante.fr
Au Maroc En Europe
La Pratique du PGR au Maroc
Le PGR au Maroc
 C’est une exigence réglementaire
 Excercice nouveau pour:
 L’organisme de réglementation (DMP)
 Le centre National de Pharmacovigilance CAPM)
 Les industriels (multinationaux versus nationaux)
 Les Programmes de santé
 Les professionnels de santé
 Nécessité d’apprentissage et d’adaptation des PGR au
contexte marocain
La Pratique du PGR au Maroc
 Les multinationales versus génériqueurs
 Quel controle sur la faisabilité au moment du dépot
 Le PGR déposé est il adapté au contexte Marocain en
terme de:
 Faisabilité
 Application (ex: test de grossesse chez l’adolescente)
 Langue utilisée
 Harmonisation entre commettants (ex: fiche
d’information au patient de l’Acide Valproique)
 Qui fait le suivi de la réalisation du contrat PGR?
Comment adapter les PGR au contexte
marocain
 Mettre en place des actions spécifiques ciblant une
population spécifique
 Ex: test de grossesse négatif à présenter de manière
systématique mensuellement au dermato prescripteur
pour le renouvellement de l’acide Rétinoique
 Applicable en Europe
 Infaisable au Maroc
Rôle des Sociétés Savantes
et des Cliniciens leaders d’opinion
 En relation avec les
départements médicaux
des EPI
 Grande influence auprès
des prescripteurs
 Proches des associations
de patients
 connaître l’importance de
l’intérêt d’un PGR
 Veiller à l’application du PGR
au Maroc
 Tenir compte des PGR dans le
cadre de l’élaboration des
guidelines des sociétés
savantes
 Informer l’ensemble des
médecins prescripteurs et
insister sur la déclaration des
cas de pharmacovigilance
Avant AMM
Exigences des cliniciens leaders d’opinion
 Lors des commissions d’AMM
 Avoir accès au PGR du médicament concerné
description détaillée du profil de sécurité,
plan de PV
mesures de minimisation des risques à mettre en
place
 Avoir les garanties de l’application du PGR:
Contôle du suivi du PGR
Evaluation du PGR
Après AMM
Exigences des cliniciens leaders d’opinion
 Lors des commissions de transparence
 S’assurer de l’application des mesures
mentionnées dans le PGR afin de minimiser les
risques du médicament concerné
 Auprès des autorités règlementaires:
 S’assurer du respect des obligations du PGR:
PSURs…
Après AMM
Mesures préconisées pour minimiser les risques
Médecins prescripteurs
En relation avec les visiteurs médicaux, avoir des
information sur :
 Les médicaments disposant d’un PGR
 Les études de Pharmacovigilance renforcée planifiés et
les résultats obtenus
 Les actions de minimisation de risque à mettre en place
auprès des patients et s’inquiétéer de leur application à
notre population
 La notification systématique des évènements indésirables
Conclusion (1)
 Le PGR constitue un progrès en termes de surveillance et de
renforcement de la PV, car il implique d’évaluer de façon
continue, dans les conditions réelles d’utilisation du médicament,
le rapport bénéfice/risque de ce dernier
 Il détaille également les actions concrètes mises en œuvre pour
minimiser les risques d’un produit (distribution de carnets de
suivi, livrets d’information, programme d’accompagnement,
etc…)
Au Maroc, le contribuable et les caisses d’assurance
maladie payent pour un service dont ils ne profitent pas
encore
Recommandations Finales
 Une implication active de tous les acteurs: Les cliniciens sont
les acteurs du changement
 Une formation accrue dans le domaine:
 Pour les pouvoir publiques
 Pour les Industriels
 Pour les professionnels de santé
 Une volonté collective pour:
 Rattraper le retard
 Éviter des catastophes
 Promouvoir la sécurité du patient
rsoulaymani@gmail.com
www.capm.ma
0801 000 180 ou 0537 68 64 64
24h/24 7J/7
Merci pour votre attention

Contenu connexe

Tendances

Literature searches in Pharmacovigilance
Literature searches in PharmacovigilanceLiterature searches in Pharmacovigilance
Literature searches in Pharmacovigilance
samikshagupta
 
GVP-Module IV Pharmacovigilance Audit
GVP-Module IV Pharmacovigilance AuditGVP-Module IV Pharmacovigilance Audit
GVP-Module IV Pharmacovigilance Audit
Mohamed Raouf
 
Pharmacovigilance Training
Pharmacovigilance TrainingPharmacovigilance Training
Pharmacovigilance Training
Steve Jolley
 
Enabling Risk Management: From Safety Signal to Risk/Benefit Management
Enabling Risk Management: From Safety Signal to Risk/Benefit ManagementEnabling Risk Management: From Safety Signal to Risk/Benefit Management
Enabling Risk Management: From Safety Signal to Risk/Benefit Management
Until ROI
 
PSUR Requirements
PSUR RequirementsPSUR Requirements
Signal Detection & Management Strategies
Signal Detection & Management StrategiesSignal Detection & Management Strategies
Signal Detection & Management Strategies
Fleming.
 
Pharmacovigilance "Module xv" Safety Communication
Pharmacovigilance "Module xv" Safety CommunicationPharmacovigilance "Module xv" Safety Communication
Pharmacovigilance "Module xv" Safety Communication
Mohamed Raouf
 
Vaishali chadha
Vaishali chadhaVaishali chadha
Vaishali chadha
vaishali chaddha
 
Aggregate Reporting_Pharmacovigilance_Katalyst HLS
Aggregate Reporting_Pharmacovigilance_Katalyst HLSAggregate Reporting_Pharmacovigilance_Katalyst HLS
Aggregate Reporting_Pharmacovigilance_Katalyst HLS
Katalyst HLS
 
Periodic safety update reports – gvp guidelines and changes
Periodic safety update reports – gvp guidelines and changesPeriodic safety update reports – gvp guidelines and changes
Periodic safety update reports – gvp guidelines and changes
Turacoz Healthcare Solutions
 
Pharmacovigilance Workshop: Case Studies
Pharmacovigilance Workshop: Case Studies Pharmacovigilance Workshop: Case Studies
Pharmacovigilance Workshop: Case Studies
Arete-Zoe, LLC
 
Importance of aggregate reporting in pharmacovigilance
Importance of aggregate reporting in pharmacovigilanceImportance of aggregate reporting in pharmacovigilance
Importance of aggregate reporting in pharmacovigilance
Sollers College
 
Rochak presentation....current challenges of pharmacovegilence
Rochak presentation....current challenges of pharmacovegilenceRochak presentation....current challenges of pharmacovegilence
Rochak presentation....current challenges of pharmacovegilence
rochaksoni
 
Pharmacovigilance Audits: Is the USA behind the curve?
Pharmacovigilance Audits: Is the USA behind the curve?Pharmacovigilance Audits: Is the USA behind the curve?
Pharmacovigilance Audits: Is the USA behind the curve?
Medpace
 
Safety reports. addendum to the clinical overview. aco
Safety reports. addendum to the clinical overview. acoSafety reports. addendum to the clinical overview. aco
Safety reports. addendum to the clinical overview. aco
Azierta
 
Development safety update report (dsur) pharmacovigilance and safety
Development safety update report (dsur)   pharmacovigilance and safetyDevelopment safety update report (dsur)   pharmacovigilance and safety
Development safety update report (dsur) pharmacovigilance and safety
Azierta
 
Pharmacovigilance and product quality assessment
Pharmacovigilance and product quality assessmentPharmacovigilance and product quality assessment
Pharmacovigilance and product quality assessment
pi
 
Safety reports rmp risk management plan pharmacovigilance
Safety reports rmp risk management plan pharmacovigilanceSafety reports rmp risk management plan pharmacovigilance
Safety reports rmp risk management plan pharmacovigilance
Azierta
 
Pharmacovigilance
PharmacovigilancePharmacovigilance
Pharmacovigilance
HrushikeshVelis
 
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sstAqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Mario Deshaies
 

Tendances (20)

Literature searches in Pharmacovigilance
Literature searches in PharmacovigilanceLiterature searches in Pharmacovigilance
Literature searches in Pharmacovigilance
 
GVP-Module IV Pharmacovigilance Audit
GVP-Module IV Pharmacovigilance AuditGVP-Module IV Pharmacovigilance Audit
GVP-Module IV Pharmacovigilance Audit
 
Pharmacovigilance Training
Pharmacovigilance TrainingPharmacovigilance Training
Pharmacovigilance Training
 
Enabling Risk Management: From Safety Signal to Risk/Benefit Management
Enabling Risk Management: From Safety Signal to Risk/Benefit ManagementEnabling Risk Management: From Safety Signal to Risk/Benefit Management
Enabling Risk Management: From Safety Signal to Risk/Benefit Management
 
PSUR Requirements
PSUR RequirementsPSUR Requirements
PSUR Requirements
 
Signal Detection & Management Strategies
Signal Detection & Management StrategiesSignal Detection & Management Strategies
Signal Detection & Management Strategies
 
Pharmacovigilance "Module xv" Safety Communication
Pharmacovigilance "Module xv" Safety CommunicationPharmacovigilance "Module xv" Safety Communication
Pharmacovigilance "Module xv" Safety Communication
 
Vaishali chadha
Vaishali chadhaVaishali chadha
Vaishali chadha
 
Aggregate Reporting_Pharmacovigilance_Katalyst HLS
Aggregate Reporting_Pharmacovigilance_Katalyst HLSAggregate Reporting_Pharmacovigilance_Katalyst HLS
Aggregate Reporting_Pharmacovigilance_Katalyst HLS
 
Periodic safety update reports – gvp guidelines and changes
Periodic safety update reports – gvp guidelines and changesPeriodic safety update reports – gvp guidelines and changes
Periodic safety update reports – gvp guidelines and changes
 
Pharmacovigilance Workshop: Case Studies
Pharmacovigilance Workshop: Case Studies Pharmacovigilance Workshop: Case Studies
Pharmacovigilance Workshop: Case Studies
 
Importance of aggregate reporting in pharmacovigilance
Importance of aggregate reporting in pharmacovigilanceImportance of aggregate reporting in pharmacovigilance
Importance of aggregate reporting in pharmacovigilance
 
Rochak presentation....current challenges of pharmacovegilence
Rochak presentation....current challenges of pharmacovegilenceRochak presentation....current challenges of pharmacovegilence
Rochak presentation....current challenges of pharmacovegilence
 
Pharmacovigilance Audits: Is the USA behind the curve?
Pharmacovigilance Audits: Is the USA behind the curve?Pharmacovigilance Audits: Is the USA behind the curve?
Pharmacovigilance Audits: Is the USA behind the curve?
 
Safety reports. addendum to the clinical overview. aco
Safety reports. addendum to the clinical overview. acoSafety reports. addendum to the clinical overview. aco
Safety reports. addendum to the clinical overview. aco
 
Development safety update report (dsur) pharmacovigilance and safety
Development safety update report (dsur)   pharmacovigilance and safetyDevelopment safety update report (dsur)   pharmacovigilance and safety
Development safety update report (dsur) pharmacovigilance and safety
 
Pharmacovigilance and product quality assessment
Pharmacovigilance and product quality assessmentPharmacovigilance and product quality assessment
Pharmacovigilance and product quality assessment
 
Safety reports rmp risk management plan pharmacovigilance
Safety reports rmp risk management plan pharmacovigilanceSafety reports rmp risk management plan pharmacovigilance
Safety reports rmp risk management plan pharmacovigilance
 
Pharmacovigilance
PharmacovigilancePharmacovigilance
Pharmacovigilance
 
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sstAqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
 

Similaire à Plan de Gestion des Risques Pr Soulaymani septembre 2017

12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
all-in-web
 
SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL
SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITALSECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL
SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL
YOUAN BI BENIET MARIUS
 
PharmacoVigilance & Supply
PharmacoVigilance & SupplyPharmacoVigilance & Supply
PharmacoVigilance & Supply
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2
Market iT
 
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'AssoInformer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Innov'Asso
 
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Pelouze Guy-André
 
Arcane vaccination antigrippale2020_4170
Arcane vaccination antigrippale2020_4170Arcane vaccination antigrippale2020_4170
Arcane vaccination antigrippale2020_4170
Insign75
 
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
PharmaSuccess
 
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique DeLe KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
hfoure
 
Pour mieux soigner,_des_medicaments_a_ecarter_-_bilan_2014/Revue Préscrire
Pour mieux soigner,_des_medicaments_a_ecarter_-_bilan_2014/Revue PréscrirePour mieux soigner,_des_medicaments_a_ecarter_-_bilan_2014/Revue Préscrire
Pour mieux soigner,_des_medicaments_a_ecarter_-_bilan_2014/Revue Préscrireicicnancyfr
 
Il etait une fois la recherche clinique_IT208
Il etait une fois la recherche clinique_IT208Il etait une fois la recherche clinique_IT208
Il etait une fois la recherche clinique_IT208S Fantapie, PhD
 
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Réseau Pro Santé
 
ANSM Signalement par les entreprises d une prescription non conforme de medic...
ANSM Signalement par les entreprises d une prescription non conforme de medic...ANSM Signalement par les entreprises d une prescription non conforme de medic...
ANSM Signalement par les entreprises d une prescription non conforme de medic...
Market iT
 
Les médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vieLes médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vie
Mònica Moro
 
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
valéry ridde
 
Utilisation des données du patient Perspective internationale
Utilisation des données du patient Perspective internationaleUtilisation des données du patient Perspective internationale
Utilisation des données du patient Perspective internationale
Alain Tassy
 
ONP - Cahier thématique Qualité de la chaîne du médicament - octobre2013
ONP - Cahier thématique Qualité de la chaîne du médicament - octobre2013ONP - Cahier thématique Qualité de la chaîne du médicament - octobre2013
ONP - Cahier thématique Qualité de la chaîne du médicament - octobre2013
Market iT
 
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Dr Taoufik Djerboua
 
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Mouad Boutadghart
 

Similaire à Plan de Gestion des Risques Pr Soulaymani septembre 2017 (20)

12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
 
SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL
SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITALSECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL
SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL
 
Securité sanitaire des aliments
Securité sanitaire des alimentsSecurité sanitaire des aliments
Securité sanitaire des aliments
 
PharmacoVigilance & Supply
PharmacoVigilance & SupplyPharmacoVigilance & Supply
PharmacoVigilance & Supply
 
Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2
 
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'AssoInformer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
 
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
 
Arcane vaccination antigrippale2020_4170
Arcane vaccination antigrippale2020_4170Arcane vaccination antigrippale2020_4170
Arcane vaccination antigrippale2020_4170
 
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
Presentation Pharmagest - PharmaSuccess 2013
 
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique DeLe KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
Le KinéSithéRapeute LibéRal Acteur De LéDucation ThéRapeutique De
 
Pour mieux soigner,_des_medicaments_a_ecarter_-_bilan_2014/Revue Préscrire
Pour mieux soigner,_des_medicaments_a_ecarter_-_bilan_2014/Revue PréscrirePour mieux soigner,_des_medicaments_a_ecarter_-_bilan_2014/Revue Préscrire
Pour mieux soigner,_des_medicaments_a_ecarter_-_bilan_2014/Revue Préscrire
 
Il etait une fois la recherche clinique_IT208
Il etait une fois la recherche clinique_IT208Il etait une fois la recherche clinique_IT208
Il etait une fois la recherche clinique_IT208
 
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
 
ANSM Signalement par les entreprises d une prescription non conforme de medic...
ANSM Signalement par les entreprises d une prescription non conforme de medic...ANSM Signalement par les entreprises d une prescription non conforme de medic...
ANSM Signalement par les entreprises d une prescription non conforme de medic...
 
Les médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vieLes médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vie
 
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
 
Utilisation des données du patient Perspective internationale
Utilisation des données du patient Perspective internationaleUtilisation des données du patient Perspective internationale
Utilisation des données du patient Perspective internationale
 
ONP - Cahier thématique Qualité de la chaîne du médicament - octobre2013
ONP - Cahier thématique Qualité de la chaîne du médicament - octobre2013ONP - Cahier thématique Qualité de la chaîne du médicament - octobre2013
ONP - Cahier thématique Qualité de la chaîne du médicament - octobre2013
 
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
 
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
 

Plus de SMMI2015

Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
SMMI2015
 
Treat to target in inflammatory diseases SMMI 2018
Treat to target in inflammatory diseases SMMI 2018Treat to target in inflammatory diseases SMMI 2018
Treat to target in inflammatory diseases SMMI 2018
SMMI2015
 
SPA non radiologiques SMMI maroc 2018
SPA non radiologiques SMMI maroc 2018SPA non radiologiques SMMI maroc 2018
SPA non radiologiques SMMI maroc 2018
SMMI2015
 
Revlimide SMMI 2018
Revlimide SMMI 2018Revlimide SMMI 2018
Revlimide SMMI 2018
SMMI2015
 
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
SMMI2015
 
Les maladies rares "Plan de santé 2025" SMMI 2018
Les maladies rares "Plan de santé 2025" SMMI 2018Les maladies rares "Plan de santé 2025" SMMI 2018
Les maladies rares "Plan de santé 2025" SMMI 2018
SMMI2015
 
Diabete type 2 smmi 2018
Diabete type 2 smmi 2018Diabete type 2 smmi 2018
Diabete type 2 smmi 2018
SMMI2015
 
Deficits immunitaires primitifs et auto immunite
Deficits immunitaires primitifs et auto immuniteDeficits immunitaires primitifs et auto immunite
Deficits immunitaires primitifs et auto immunite
SMMI2015
 
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
SMMI2015
 
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
SMMI2015
 
Maladie de gaucher Jérôme Stirnemann SMMI _21_9_2018_
Maladie de gaucher Jérôme Stirnemann  SMMI _21_9_2018_Maladie de gaucher Jérôme Stirnemann  SMMI _21_9_2018_
Maladie de gaucher Jérôme Stirnemann SMMI _21_9_2018_
SMMI2015
 
Histoire de la médecine arabo musulmane
Histoire de la médecine arabo musulmaneHistoire de la médecine arabo musulmane
Histoire de la médecine arabo musulmane
SMMI2015
 
Syndrome myélodysplasique olivier saint jean
Syndrome myélodysplasique  olivier saint jeanSyndrome myélodysplasique  olivier saint jean
Syndrome myélodysplasique olivier saint jean
SMMI2015
 
PR et tocilizumab en monotherapie H. El Kabli
PR et tocilizumab en monotherapie H. El Kabli PR et tocilizumab en monotherapie H. El Kabli
PR et tocilizumab en monotherapie H. El Kabli
SMMI2015
 
Polyarthrite rhumatoïde qualité de vie
Polyarthrite rhumatoïde qualité de viePolyarthrite rhumatoïde qualité de vie
Polyarthrite rhumatoïde qualité de vie
SMMI2015
 
Les anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agéLes anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agé
SMMI2015
 
Les anémies du sujet âgé M. Maamar
Les anémies du sujet âgé M. MaamarLes anémies du sujet âgé M. Maamar
Les anémies du sujet âgé M. Maamar
SMMI2015
 
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmiCarence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
SMMI2015
 
Les maladies lysosomales
Les maladies lysosomalesLes maladies lysosomales
Les maladies lysosomales
SMMI2015
 
Porphyries A. Bourgarit
Porphyries A. BourgaritPorphyries A. Bourgarit
Porphyries A. Bourgarit
SMMI2015
 

Plus de SMMI2015 (20)

Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
 
Treat to target in inflammatory diseases SMMI 2018
Treat to target in inflammatory diseases SMMI 2018Treat to target in inflammatory diseases SMMI 2018
Treat to target in inflammatory diseases SMMI 2018
 
SPA non radiologiques SMMI maroc 2018
SPA non radiologiques SMMI maroc 2018SPA non radiologiques SMMI maroc 2018
SPA non radiologiques SMMI maroc 2018
 
Revlimide SMMI 2018
Revlimide SMMI 2018Revlimide SMMI 2018
Revlimide SMMI 2018
 
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
Maladies auto inflammatoires SMMI 2018
 
Les maladies rares "Plan de santé 2025" SMMI 2018
Les maladies rares "Plan de santé 2025" SMMI 2018Les maladies rares "Plan de santé 2025" SMMI 2018
Les maladies rares "Plan de santé 2025" SMMI 2018
 
Diabete type 2 smmi 2018
Diabete type 2 smmi 2018Diabete type 2 smmi 2018
Diabete type 2 smmi 2018
 
Deficits immunitaires primitifs et auto immunite
Deficits immunitaires primitifs et auto immuniteDeficits immunitaires primitifs et auto immunite
Deficits immunitaires primitifs et auto immunite
 
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
 
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
 
Maladie de gaucher Jérôme Stirnemann SMMI _21_9_2018_
Maladie de gaucher Jérôme Stirnemann  SMMI _21_9_2018_Maladie de gaucher Jérôme Stirnemann  SMMI _21_9_2018_
Maladie de gaucher Jérôme Stirnemann SMMI _21_9_2018_
 
Histoire de la médecine arabo musulmane
Histoire de la médecine arabo musulmaneHistoire de la médecine arabo musulmane
Histoire de la médecine arabo musulmane
 
Syndrome myélodysplasique olivier saint jean
Syndrome myélodysplasique  olivier saint jeanSyndrome myélodysplasique  olivier saint jean
Syndrome myélodysplasique olivier saint jean
 
PR et tocilizumab en monotherapie H. El Kabli
PR et tocilizumab en monotherapie H. El Kabli PR et tocilizumab en monotherapie H. El Kabli
PR et tocilizumab en monotherapie H. El Kabli
 
Polyarthrite rhumatoïde qualité de vie
Polyarthrite rhumatoïde qualité de viePolyarthrite rhumatoïde qualité de vie
Polyarthrite rhumatoïde qualité de vie
 
Les anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agéLes anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agé
 
Les anémies du sujet âgé M. Maamar
Les anémies du sujet âgé M. MaamarLes anémies du sujet âgé M. Maamar
Les anémies du sujet âgé M. Maamar
 
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmiCarence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
 
Les maladies lysosomales
Les maladies lysosomalesLes maladies lysosomales
Les maladies lysosomales
 
Porphyries A. Bourgarit
Porphyries A. BourgaritPorphyries A. Bourgarit
Porphyries A. Bourgarit
 

Plan de Gestion des Risques Pr Soulaymani septembre 2017

  • 1. Pr Rachida Soulaymani Bencheikh www.capm.ma Symposium Roche XXV Conference de Médecine Interne Fes 28 – 30 Septembre 2017 Le Plan de Gestion des Risques Le PGR
  • 2. Questions à débattre  Terminologies, Concept et Méthodes  PV: Pharmacovigilance  PGR: Plan de gestion des risques  Le Maroc est-il bien outillé pour gérer les risques potentiels et/ou avérés des médicaments et produits de santé?  Application du PGR: quelques exemples  Role des sociétés savantes, des cliniciens leaders d’opinion et préscripteurs dans l’application des PGR au Maroc
  • 3. 3 Dans la vie ….. Le risque est omniprésent, il faudra savoir le gérer
  • 4. La perception du risque dépend de la culture ou de l’activité4
  • 5. «The inherent uncertainty of the risks and benefits of drugs needs to be acknowledged and explained» The Erice declaration (on communicating drug safety information)
  • 6. Percevoir le risque des EIM EI = Incident, Accident ou Pathologie • Bénin ou grave • Aigue ou chronique • Précoce ou tardive • Réversible ou irréversible EI = cause d’hospitalisation ≈ 5% (16.6% chez les sujets âgés1 ) • Europe : 5% (2) • Angleterre : 5.2% (3) • France : 3.6 • Canada : 7.5% • Maroc : 5% 1.Beijer HJ, de Blaey CJ. Hospitalisations caused by adverse drug reactions (ADR): a meta-analysis of observational studies. Pharm World Sci 2002;24(2):46-54. 2. Commission européenne (2008) 3. Pirmohamed M, James S, Meakin S, Green C, Scott AK, Walley TJ, et al. Adverse drug reactions as cause of admission to hospital: prospective analysis of 18 820 patients. BMJ 2004;329(7456):15-9. 4. Etude EMIR (Effets indésirables des Médicaments : Incidence et Risque) – Afssaps 2007
  • 7. Facteurs contributifs au risque médicamenteux
  • 8. La Pharmacovigilance: PV “La science et les activités relatives à la détection, l’évaluation, la compréhention et la prévention des effets indésirables et de tout autre problème lié à l’utilisation du médicament” (OMS)
  • 9. Finalité de la PV  Minimisation du risque  Sécurité du patient
  • 10. Méthodes et techniques utilisées en Pharmacovigilance  Collecte: Notification spontanée de tout EI par les PS, public et industrie pharmaceutique  Évaluation des cas: Imputabilité, évitabilité, analyse de la cause profonde  Centralisation des cas au niveau national et international  Analyse de la BDD pour détecter un signal  Validation du signal en Alerte  Intervention pour limiter les préjudices Base de Données
  • 11.
  • 14. Nouveaux profils thérapeutiques  Les Médicaments biologiques et biosimilaires  Les nouvelles familles thérapeutiques:  Nouveaux médicaments antituberculeux  Nouveaux médicaments antiviraux (Hépatite C…)  Nouvelles lignes thérapeutiques des antirétroviraux  Les Médicaments fabriqués en urgence  Les médicaments utilisés hors AMM  Les génériques n’ayant pas respecté la durée d’expiration du brevet Peu de recul quant à leur profil de sécurité, Nécessitent une surveillance accrue
  • 15. La PV a 60 ans d’excercice…. Le PGR est une histoire récente  2005 : Mise en place du PGR Européen  2007 : Mise en place d’un dispositif similaire aux USA (REMS)  2016: au Maroc
  • 16. Gestion du risque médicamenteux Gérer le risque (Risk Management) = Evaluer le risque + Minimiser le risque (Risk assessment) (Risk minimization)
  • 17. Gestion du risque médicamenteux Gérer le risque (Risk Management) = Evaluer le risque + Minimiser le risque (Risk assessment) (Risk minimization) • Identification et caractérisation de la nature, fréquence et sévérité des risques associés à l’usage d’un produit • Réduire les risques liés à un produit tout en préservant ses bénéfices
  • 18. Plan de Gestion de Risques Définition  Ensemble des activités de PV et d’interventions qui permet, dans une démarche proactive,  De mieux caractériser et quantifier les risques d’un médicament  D’obtenir des informations manquantes lors de l’ AMM  De surveiller le bon usage dans les conditions réelles d’utilisation. C’est une exigence réglementaire pour l’industrie pharmaceutique
  • 19. 19 EVALUATION In Vitro/ Préclinique Études cliniquesÉtudes PK RISQUES
  • 20. 20 EVALUATION GESTION In Vitro/ Préclinique Études cliniquesÉtudes PK Étiquetage RISQUES ACTIVITES DE MINIMISATION DES RISQUES Education Restrictions d’usage Emballage et Dispensation Systèmes d’accès liés à la performance Promotion et Échantillonage Chaîne de distribution
  • 21. 21 EVALUATION GESTION In Vitro/ Préclinique Études cliniquesÉtudes PK SURVEILLANCE Étiquetage‘Routine Pharmacovigilance’ Surveillance Accrue RISQUES ACTIVITES DE MINIMISATION DES RISQUES Education Restrictions d’usage Emballage et Dispensation Systèmes d’accès liés à la performance Promotion et Échantillonage Chaîne de distributionDétection des Signaux Profil Bénéfice/Risque
  • 22. 22 EVALUATION GESTION In Vitro/ Préclinique Études cliniquesÉtudes PK SURVEILLANCE Étiquetage‘Routine Pharmacovigilance’ Surveillance Accrue RISQUES ACTIVITES DE MINIMISATION DES RISQUES Education Restrictions d’usage Emballage et Dispensation Systèmes d’accès liés à la performance Promotion et Échantillonage Chaîne de distributionDétection des Signaux Profil Bénéfice/Risque
  • 23. Plan de Gestion de Risques Structure  Partie I: Aperçu du produit  Partie II: Spécification de sécurité  Partie III: Plan de pharmacovigilance  Partie IV: Plan d’études et d’efficacité post autorisation  Partie V: Mesures de minimisation de risques  Partie IV: Résumé du PGR Le PGR n’est pas un dossier, c’est une pratique décrite dans un dossier
  • 25. 1-Specification du produit Objectif: identifier, characteriser le risque pour pouvoir le prévenir:  Resulte des études pre cliniques et clinical éfféctuées  Evaluation continue du profil de sécurité A Risque identifié Evidence adéquate sur l’association entre le risuqe et le produit B Risque Potentiel Suspicion de l’association entre le risque et le produit mais non confirmé C Information manquante Ex: population non étudiée dans les études pre marketing
  • 26. 2- Plan de Pharmacovigilance  Se base sur la collecte de l’information sur la sécurité du médicament EIM identifié, EIM potentiels, informations manquantes Pharmacovigilance de routine: • Notification spontanée des cas d’EIM liés au AT • Implique le CNPV et le programme de LAT • Gérée par la circulaire de PV 003-2016 Pharmacovigilance intensive • Surveillance après commercialisation du médicament ciblée sur un médicament ou un problème détecté • Etudes prospectives de cohorte, cas témoins • Programme de Surveillance et de gestion active de la sécurité des médicaments contre la tuberculose (aDSM)
  • 27. 3. Actions de Minimisation des Risques  Interventions de santé publique  Prévenir ou réduire la probabilité d’apparition d'un préjudice lié à l'exposition à des produits de santé  Réduire la gravité et l’impact sur le patient au cas où il se produirait  Eléments clés de la gestion du risque:  Planifier et instaurer des mesures de minimisation du risque  Evaluer leur efficacité
  • 28. Actions de Minimisation du Risque Prise de mesures réglementaires Communication autour du risque Instauration de stratégies sanitaires Evaluation des actions prises
  • 29. 29 Actions de minimisation des risques: Exemples (1)  Les lettres ‘Cher Médecin’  Programmes de formation/formation continue (praticien et patient)  Sytème de notification solide pour les professionels et le grand public  Emballage adapté au patient (guides, prospectus)  Techniques de promotion ciblées , publicité à destination des consommateurs)
  • 30. 30  Formulaire d’accord du patient  Programmes certifiants pour les praticiens  Inscriptions ouvertes aux médecins, pharmaciens et patients  Dose maximale du médicament par prescription ou nombre limite de renouvellement  Emballage spécialisé pour améliorer la sécurité  Les procédures certifiant les mesures de sécurité sont satisfaites stickers de prescription, certificat médical) Actions de minimisation des risques: Exemples (2)
  • 31. 31  Accès restreint  Exemples: Accutane  Prescription délivrées seulement par des médecins spécialistes  Produits dispensés seulement par des pharmacies spécialisées  Délivrance au patient après vérification que l’usage est sécuritaire pour le patient (ex. Résultats de laboratoire) Actions de minimisation des risques: Exemples (3)
  • 32. Isotrétinoine : Connaître le risque ne suffit pas à le prévenir…. Tératogène connu depuis commercialisation 1985 Incidence AC : 25-30 % Mise en place du Programme de Prévention des Grossesses (France 1997)  Persistance d’un nombre de grossesses   33 % d’automédication….
  • 33. 33 Thalidomide  Aux Etats-Unis : autorisée pour la lèpre et les myélomes mutliples  Plus de 80 000 patients ont participé au système de surveillance depuis 1998  Objectif principal: distribution supervisée de la thalidomide  Autorisation  Tests de grossesse fréquents  Méthodes strictes de contraception  Consentement éclairé  Rappel des risques, avertissements et précautions  Approvisionnement restreint (28 jours)  Enquête auprès des prescripteurs et des patients  Surveillance des stocks en pharmacie
  • 34. Cas du Sofosbuvir: SSB®  Premier representant d’une nouvelle classe thérapeutique: Absence de connaissances sur les effets de classe  Médicament ‘’générique” n’ayant pas respecté la durée d’expiration du brevet: - Pas assez de connaissances cumulées relatives au princeps - Commercialisé par une firme qui n’a pas développé le produit,  Médicament, objet d’une forte médiatisation par les pouvoirs publics: confiance accrue du citoyen et des professionnels de santé  Médicament emmenant une nouvelle approche de prise en charge: efficacité, maniabilité, tolérance, prix: risque d’etre banalisé, sur-utilisé Nécessite de mise en place d’un PGR et de son suivi
  • 35. Ex de PGR: cas du SSB (ANSM) 35 Mesures mises en place dans le cadre du PGR - Guide dGuide d’’information dinformation d’’utilisation pour leutilisation pour le patientspatients - Guide détaillant lGuide détaillant l’’ensemble des interactionsensemble des interactions médicamenteuses qui peuvent avoir lieu avec lemédicamenteuses qui peuvent avoir lieu avec le SofosbuvirSofosbuvir Documents de minimisation de risque validé par l’agence - Etablir une étude pharmacocinétique surEtablir une étude pharmacocinétique sur ll’’usage pédiatrique du Sofosbuvir;usage pédiatrique du Sofosbuvir; - Evaluer la sécurité, efficacité duEvaluer la sécurité, efficacité du SOFOSBUVIR + RIBAVIRINE en 24SOFOSBUVIR + RIBAVIRINE en 24 semaines chez des sujets avec chronique desemaines chez des sujets avec chronique de génotype 1 ou 3 infection par le VHC;génotype 1 ou 3 infection par le VHC; - Caractériser l- Caractériser l’’ utilisation postmarketingutilisation postmarketing De Harvoni + ténofovirDe Harvoni + ténofovir - Etude observationnelle sur le taux des effetsEtude observationnelle sur le taux des effets indésirables du sofosbuvir.indésirables du sofosbuvir.
  • 36. PGR: Cas des Biosimilaires  Les biosimilaires ne sont pas des génériques: • Utilisation de différents vecteurs • Differents systèmes d’expressions cellulaires • Differents milieux de croissance de lignée cellulaire • Differentes conditions d’opérations • Differentes conditions d’élution et de liaison • Different méthodes, réactifs, référence standards  Les biosimilaires posent le problème de l’interchangeabilité et de la substitution  Les biosimilaires présentent le risque d’immunogénicité : la nature et l’ampleur sont méconnus lors de l ‘AMM
  • 37. Mise en place de stratégies sanitaires cas particulier de la Delamanid
  • 38.
  • 39. Qu’en est-il de la loi au Maroc? Implication de l’industrie pharmaceutique le PGR est une nouvelle exigence règlementaire (article 2 du décret n°2-14-841- 23/02/2016) Arrêté explicatif du décret n°2-14- 841(20/08/2015)
  • 40. Plan de Gestion de Risques Champ d’application  Requis pour toute demande d’une nouvelle AMM, en cas de:  Nouveau PA  Générique (si des problèmes de sécurité ont été identifiés avec le princeps)  Biothérapie  Biosimilaire  Requis pour tout médicament contenant une nouvelle substance active, y compris les demandes d’AMM génériques :  Après commercialisation si changenments significatifs interviennent (nouvelle indication, nouveau dosage, nouvelle voie d’administration, nouveau procédé de fabrication)  Si risque important identifié après mise sur le marché http://ansm.sante.fr Au Maroc En Europe
  • 41. La Pratique du PGR au Maroc Le PGR au Maroc  C’est une exigence réglementaire  Excercice nouveau pour:  L’organisme de réglementation (DMP)  Le centre National de Pharmacovigilance CAPM)  Les industriels (multinationaux versus nationaux)  Les Programmes de santé  Les professionnels de santé  Nécessité d’apprentissage et d’adaptation des PGR au contexte marocain
  • 42. La Pratique du PGR au Maroc  Les multinationales versus génériqueurs  Quel controle sur la faisabilité au moment du dépot  Le PGR déposé est il adapté au contexte Marocain en terme de:  Faisabilité  Application (ex: test de grossesse chez l’adolescente)  Langue utilisée  Harmonisation entre commettants (ex: fiche d’information au patient de l’Acide Valproique)  Qui fait le suivi de la réalisation du contrat PGR?
  • 43. Comment adapter les PGR au contexte marocain  Mettre en place des actions spécifiques ciblant une population spécifique  Ex: test de grossesse négatif à présenter de manière systématique mensuellement au dermato prescripteur pour le renouvellement de l’acide Rétinoique  Applicable en Europe  Infaisable au Maroc
  • 44. Rôle des Sociétés Savantes et des Cliniciens leaders d’opinion  En relation avec les départements médicaux des EPI  Grande influence auprès des prescripteurs  Proches des associations de patients  connaître l’importance de l’intérêt d’un PGR  Veiller à l’application du PGR au Maroc  Tenir compte des PGR dans le cadre de l’élaboration des guidelines des sociétés savantes  Informer l’ensemble des médecins prescripteurs et insister sur la déclaration des cas de pharmacovigilance
  • 45. Avant AMM Exigences des cliniciens leaders d’opinion  Lors des commissions d’AMM  Avoir accès au PGR du médicament concerné description détaillée du profil de sécurité, plan de PV mesures de minimisation des risques à mettre en place  Avoir les garanties de l’application du PGR: Contôle du suivi du PGR Evaluation du PGR
  • 46. Après AMM Exigences des cliniciens leaders d’opinion  Lors des commissions de transparence  S’assurer de l’application des mesures mentionnées dans le PGR afin de minimiser les risques du médicament concerné  Auprès des autorités règlementaires:  S’assurer du respect des obligations du PGR: PSURs…
  • 47. Après AMM Mesures préconisées pour minimiser les risques Médecins prescripteurs En relation avec les visiteurs médicaux, avoir des information sur :  Les médicaments disposant d’un PGR  Les études de Pharmacovigilance renforcée planifiés et les résultats obtenus  Les actions de minimisation de risque à mettre en place auprès des patients et s’inquiétéer de leur application à notre population  La notification systématique des évènements indésirables
  • 48. Conclusion (1)  Le PGR constitue un progrès en termes de surveillance et de renforcement de la PV, car il implique d’évaluer de façon continue, dans les conditions réelles d’utilisation du médicament, le rapport bénéfice/risque de ce dernier  Il détaille également les actions concrètes mises en œuvre pour minimiser les risques d’un produit (distribution de carnets de suivi, livrets d’information, programme d’accompagnement, etc…) Au Maroc, le contribuable et les caisses d’assurance maladie payent pour un service dont ils ne profitent pas encore
  • 49. Recommandations Finales  Une implication active de tous les acteurs: Les cliniciens sont les acteurs du changement  Une formation accrue dans le domaine:  Pour les pouvoir publiques  Pour les Industriels  Pour les professionnels de santé  Une volonté collective pour:  Rattraper le retard  Éviter des catastophes  Promouvoir la sécurité du patient
  • 50. rsoulaymani@gmail.com www.capm.ma 0801 000 180 ou 0537 68 64 64 24h/24 7J/7 Merci pour votre attention

Notes de l'éditeur

  1. La performance d’un système de vigilance se mesure par la précocité, le nombre et la qualité des signaux et alertes générés. En pharmacovigilance, en entend par signal toute information qui suggère une nouvelle et potentielle association causale, ou un nouvel aspect d'une association connue (augmentation de fréquence, formes plus graves, erreurs médicamenteuses, mésusage, contrefaçon…) , entre une intervention et un événement, qui est jugée de probabilité suffisante pour justifier une action de vérification.  La détection (ou génération) des signaux peut être: - Qualitative: cas marquants (par leur gravité et/ou leur fréquence) et bien documentés. - Quantitative: par analyse de la base de données en utilisant des méthodes statistiques permettant la mesure de la disproportionalité entre la notification d’un couple EI/Med donné par rapport à la notification avec l’ensemble des médicaments. C’est quoi un signal? Un signal est une information qui peut révéler une alerte mais qui nécessite d’être étudiée de manière plus approfondie et d’être évidemment validée pour pouvoir décider si des actions sont à mettre en place ou. ,Avez-vous des questions à ce propos