PrPréésentsentéé par RETOFA Germainepar RETOFA GermaineMMéédecin chef CSB2decin chef CSB2 SoamanitraSoamanitraDRSPF ANDROY...
I-INTRODUCTIONGENERALITE:-Un diagnostic précoce et un traitement institué sans délaiconstituent les éléments fondamentaux ...
Répartion Géographique de la CQ-R
II-LES ANTIPALIDIQUES: CHLOROQUINEMécanismes d’action de la CHLOROQUINE chezP.falciparum:- La CQ s’oppose à la cristallisa...
III-RESISTANCE:Mécanismes de résistance du parasite:La résistance du parasiterepose sur l’expulsion dela CQ hors de la vac...
IV- REVERSION ET REVERSEURC’est un regain pour la CQ-R qui a suivi la démonstrationque la CQ-R est réversible par les modu...
VERAPAMILMécanismes d’action:
( ) !* ! +,  - ) +)!" . /-0 0 " 1 / "2 32 3
!" . "4 0" 3" 53" 0 0 " 1 / "2 32 32 3 4 "# 5
" " 4 / 5%0 " 0 0 " 1 / "2 32 32 3 4 "# 5
" "/0 3" 0 0 " 1 / "2 32 32 3 4 "# 5# " 6077 0 / " 3 6
8 "9 # "" 0 0 " 1 / "2 32 3
V-CONCLUSIONL’intérêt de la réversion: la chloroquine étaitdisponible,d’indication facile car de coûtfaible et peu toxique...
REFERENCESUrsos,L.M.B;Dzekounov,S.M.and Roepe,P.D(2000) Mol.Biochem.Parasitol,110,125-135Bray,P.G;Jenneh,O;Raynes,K.J;Mung...
JE VOUS REMERCIE
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réversion de la résistance aux antipaludiques

187 vues

Publié le

Réversion de la résistance aux antipaludiques - Présentation de la 4e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Germaine RETOFA - Médecin - Ministère de la Santé et du Planning Familial - Service de Lutte Contre le Paludisme - Madagascar

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
187
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réversion de la résistance aux antipaludiques

  1. 1. PrPréésentsentéé par RETOFA Germainepar RETOFA GermaineMMéédecin chef CSB2decin chef CSB2 SoamanitraSoamanitraDRSPF ANDROYDRSPF ANDROYAtAtéélierlier palu 2006palu 2006Réversion de la résistance auxantipaludiquesEVALUATIONpar les FACILITATEURSEVALUATIONpar les FACILITATEURSEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. I-INTRODUCTIONGENERALITE:-Un diagnostic précoce et un traitement institué sans délaiconstituent les éléments fondamentaux de la stratégie mondiale del’OMS pour la lutte contre le paludisme. L’utilisation à bon escientd’un antipaludique efficace permet non seulement de diminuer ladurée de l’accès palustre , mais encore de réduire la fréquence descomplications et le risque de décès.-La chloroquine développée aux Etats Unis en 1943 estl’antipaludique ayant été le plus utilisé depuis cette date.Malheureusement, cette molécule n’est plus efficace dans denombreux pays où les souches de P.falciparum chloroquino-résistantes se sont développées depuis une vingtaine d’années.- médicaments qui peuvent reverser la résistance du plasmodium à lachloroquine
  3. 3. Répartion Géographique de la CQ-R
  4. 4. II-LES ANTIPALIDIQUES: CHLOROQUINEMécanismes d’action de la CHLOROQUINE chezP.falciparum:- La CQ s’oppose à la cristallisation et forme avec leferriprotoporphyrine un complexe hautement toxique pour leparasite
  5. 5. III-RESISTANCE:Mécanismes de résistance du parasite:La résistance du parasiterepose sur l’expulsion dela CQ hors de la vacuoledigestive par unemolécule de la membranede cette vacuole, laPfCRT(Plasmodiumfalciparum chloroquinerésistance transporter)!""#"$ %" "# &$ %$!""#"$ %" "# &$ %$
  6. 6. IV- REVERSION ET REVERSEURC’est un regain pour la CQ-R qui a suivi la démonstrationque la CQ-R est réversible par les modulateurs de la R dansles cellules cancéreuses de mammifères multi-resistantes.
  7. 7. VERAPAMILMécanismes d’action:
  8. 8. ( ) !* ! +, - ) +)!" . /-0 0 " 1 / "2 32 3
  9. 9. !" . "4 0" 3" 53" 0 0 " 1 / "2 32 32 3 4 "# 5
  10. 10. " " 4 / 5%0 " 0 0 " 1 / "2 32 32 3 4 "# 5
  11. 11. " "/0 3" 0 0 " 1 / "2 32 32 3 4 "# 5# " 6077 0 / " 3 6
  12. 12. 8 "9 # "" 0 0 " 1 / "2 32 3
  13. 13. V-CONCLUSIONL’intérêt de la réversion: la chloroquine étaitdisponible,d’indication facile car de coûtfaible et peu toxique,le plus utilisée enAfrique.Suggestion:-Essayer d’appliquer des étudesde la réversion chez l’homme-Essayer de trouver desmédicaments reverseurs pour les autresantipaludiques qui ont de la résistance auP.falciparum (exemple:quinine… )
  14. 14. REFERENCESUrsos,L.M.B;Dzekounov,S.M.and Roepe,P.D(2000) Mol.Biochem.Parasitol,110,125-135Bray,P.G;Jenneh,O;Raynes,K.J;Mungthin,M;Ginsburg,H.and Ward,,S.A(1999)J.Cell.Biol,145,363-376Taylor,D;Walden,J.C;Robin,A.H and Smith,P.J(2000)Antimicrob.Agents Chemother,44,2689-2692.Martiney,J.A;Cerami,A. and Slater,A.F.G(1995)J.Biol.Chem,270,22393-22398Martin,S.K,Oduola,A.M and Milhous,W.K(1987) Science,235,899-901Bray,P.G;Hawley,S.R;Mungthin,M and Ward,S.A(1996) Mol.Pharmacol,50,1559-1566Rasoanaivo P, Ratsimamanga-Urverg S, Milijaona R, Rafatro H, Rakoto-Ratsimamanga A,Galeffi C, Nicoletti M.In vitro and in vivo chloroquine-potentiating action of Strychnos myrtoides alkaloids againstchloroquine-resistant strainsof Plasmodium malaria. Planta Med. 1994 Feb;60(1):13-6. PMID: 8134408 [PubMed - indexed forMEDLINE]
  15. 15. JE VOUS REMERCIE

×