Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

INTI2016 161125 Atout Ei - Les entreprises d’insertion

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Consultez-les par la suite

1 sur 21 Publicité

INTI2016 161125 Atout Ei - Les entreprises d’insertion

Télécharger pour lire hors ligne

Présentation de Caroline RENOUPREZ, Atout Ei, "Les entreprises d’insertion", dans l'Atelier 15 "Entrepreneuriat social et coopératif-Scop" de la XVe Conférence Annuelle Internationale INTI « Économie Sociale et Solidaire dans les territoires », 22-25 novembre 2016, Charleroi et Liège, Belgique.

Présentation de Caroline RENOUPREZ, Atout Ei, "Les entreprises d’insertion", dans l'Atelier 15 "Entrepreneuriat social et coopératif-Scop" de la XVe Conférence Annuelle Internationale INTI « Économie Sociale et Solidaire dans les territoires », 22-25 novembre 2016, Charleroi et Liège, Belgique.

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à INTI2016 161125 Atout Ei - Les entreprises d’insertion (20)

Plus par Territorial Intelligence (20)

Publicité

Plus récents (20)

INTI2016 161125 Atout Ei - Les entreprises d’insertion

  1. 1. Les entreprises d’insertion Liège Le 25 novembre 2016
  2. 2. Trois volets • Le développement des EI : succès et difficultés • Passage dans le Décret 2012 : Changements et perspectives • L’avenir des EI : secteurs porteurs et innovants? 2
  3. 3. Les entreprises d’insertion de 1998 à 2012 Quel bilan tirer des réussites et des échecs passés ? 3
  4. 4. Le développement de l’entrepreneuriat en EI • PREMIÈRE VAGUE (1998 – 2003) : Les précurseurs • DEUXIÈME VAGUE (2003 – 2006) : Emergence du titre-service et nouvelle vague d’entrepreneurs • TROISIÈME VAGUE (2006 – 2011) : Age d’or du titre-service et développement de nouveaux secteurs 4
  5. 5. TROISIÈME VAGUE (2006 – 2011) Age d’or du titre-service 52 83 106 116 104 97 75 50 60 67 57 58 53 30 0 20 40 60 80 100 120 140 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 EI TS Non TS 5
  6. 6. TROISIÈME VAGUE (2006 – 2011) Age d’or du titre-service • A partir de 2010 : • Absentéismes et maladie VS période de subventionnement limité • « Break even » • Des déficits de compétences managériales repérés à la suite de la diminution des marges 6
  7. 7. TROISIÈME VAGUE (2006 – 2011) Parenthèse Périclès Constats • La voie sans issue des partenariats avec les intercommunales • Les contraintes du cadre EI 7
  8. 8. TROISIÈME VAGUE (2006 – 2011) IDESS (2008) Objectifs • Petits services de proximité et renforcement de la cohésion sociale • Renforcer l’utilisation du SINE • Rebondir sur le succès du TS 8
  9. 9. TROISIÈME VAGUE (2006 – 2011) IDESS (2008) Constats • Le succès relatif en CPAS… • … n’est pas le même en SFS • Réglementation contraignante • Les commissions paritaires • Non réplicabilité du succès du TS en IDESS 9
  10. 10. Le passage dans le nouveau Décret Une redéfinition du paysage de l’entreprise insertion en Wallonie. 10
  11. 11. CHANGEMENT DE PAYSAGE EN EI (2013) LES CHIFFRES Abandon 20% Absorbée 5% Agréée (renouvelé e) 68% Faillite 3% REFUS 3% RETARD 1% 11
  12. 12. CHANGEMENT DE PAYSAGE EN EI (2013) UN DÉCRET QUI ORIENTE LES EI VERS LA CROISSANCE • L’augmentation du quota pour l’AS • La suppression du critère de 50ETP • Le maintien de l’effectif et la période de subvention limitée dans le temps Combinés à la démarche administrative à réaliser :  Abandon des plus petites EI, sans perspectives d’expansion  Abandon des EI qui actent ainsi une orientation déjà prise  Augmentation significative de l’emploi en 2014 12
  13. 13. CHANGEMENT DE PAYSAGE EN EI (2013) UN DÉCRET QUI ORIENTE LES EI VERS LA DIVERSIFICATION • L’apparition de trois catégories d’entreprise différentes qui ouvre la voie à de nouvelles collaborations • La distinction des commissions paritaires pour l’octroi des subventions  Pour l’instant, n’a pas produit d’effets notables… 13
  14. 14. CHANGEMENT DE PAYSAGE EN EI (2013) UN DÉCRET QUI ORIENTE LES EI VERS LA PROFESSIONNALISATION • De nouvelles obligations en termes de gouvernance • La nécessité d’un capital de départ de 18.600€ • La suppression de la subvention CE • La clarification du rôle de l’AS  Moins de demandes d’agrément ? 14
  15. 15. CHANGEMENT DE PAYSAGE EN EI (2013) UN DÉCRET …. Qui s’adapte à la réalité du TS en termes de • Taille • De rythme de croissance • D’encadrement (rôle de l’AS) Mais qui offre un cadre très (trop?) rigide à l’innovation, et s’adapte mal aux nouvelles réalités entrepreneuriales… 15
  16. 16. Quel avenir pour les entreprises d’insertion et quelles évolutions possibles ? Le regard des agences conseil Propage-S et Febecoop. 16
  17. 17. Le redéploiement sectoriel en EI? • Un moment charnière • Crise économique • Crise des titres-services • Nouveau Décret • Mutations des dynamiques entrepreneuriales • L’innovation dans l’ADN des EI • Un modèle qui se veut porteur de sens ! 17
  18. 18. Freins au dispositif EI liés à la dynamique de lancement: - Projets portés par des collectifs >< chef d’entreprise unique - Porteurs/fondateurs voulant retrouver leur investissement en temps >< finalité sociale contraignante Freins liés à la sécurisation des premiers emplois - 6 projets sur 8 sont en création/lancement - Priorité : financer les premiers emplois pour lancer et pérenniser l’entreprise - Conséquence : pression sur ces premiers emplois en terme de productivité/résultats >< démarche d’insertion 18 Les création d’EI
  19. 19. Les création d’EI Freins liés au dispositif - Potentiel de création d’emploi faible (moins de 6 emplois sur les 3 premières années) - Public concerné peu en phase avec les critères EI - Composition et structure des entreprises créées incompatibles avec les critères EI (composition du CA, du capital, …) 19
  20. 20. Conclusions • Des constats qui se rejoignent: – La fin de la « bulle » Titres-Services – Une conjoncture peu favorable aux créations d’entreprises avec une croissance accélérée – L’évolution des politiques et du discours sur l’entrepreneuriat/la création d’entreprise: de l’emploi à l’innovation – La mutation du « mouvement » ES – Les nouvelles formes d’entreprendre 20
  21. 21. L’identification de secteurs porteurs … et créateurs d’emploi • Il n’y a pas de recette miracle… • Des activités qui font sens avec le dispositif EI – Compétences – Clientèle • Des activités qui font sens économiquement – Solvabilité de la demande – Cadre légal 21

×