Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

INTI2106 161124 La mise en synergie  des valeurs des économies sociale solidaire et circulaire leviers de la co-construction de projets porteurs d’un développement territorial local durable. Illustration par les villages de Kabylie (Algérie)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Consultez-les par la suite

1 sur 19 Publicité

INTI2106 161124 La mise en synergie  des valeurs des économies sociale solidaire et circulaire leviers de la co-construction de projets porteurs d’un développement territorial local durable. Illustration par les villages de Kabylie (Algérie)

Télécharger pour lire hors ligne

Présentation de Bélaid ABRIKA, AOUDIA Fairouz (Univ. Tizi Oouzou, Algérie), "La mise en synergie des valeurs des économies sociale solidaire et circulaire leviers de la co-construction de projets porteurs d’un développement territorial local durable. Illustration par les villages de Kabylie (Algérie)", dans l'Atelier 7 "Innovation Sociale et Economie Sociale et Solidaire" de la XVe Conférence Annuelle Internationale INTI « Économie Sociale et Solidaire dans les territoires », 22-25 novembre 2016, Charleroi et Liège, Belgique.

Présentation de Bélaid ABRIKA, AOUDIA Fairouz (Univ. Tizi Oouzou, Algérie), "La mise en synergie des valeurs des économies sociale solidaire et circulaire leviers de la co-construction de projets porteurs d’un développement territorial local durable. Illustration par les villages de Kabylie (Algérie)", dans l'Atelier 7 "Innovation Sociale et Economie Sociale et Solidaire" de la XVe Conférence Annuelle Internationale INTI « Économie Sociale et Solidaire dans les territoires », 22-25 novembre 2016, Charleroi et Liège, Belgique.

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Les utilisateurs ont également aimé (11)

Publicité

Similaire à INTI2106 161124 La mise en synergie  des valeurs des économies sociale solidaire et circulaire leviers de la co-construction de projets porteurs d’un développement territorial local durable. Illustration par les villages de Kabylie (Algérie) (20)

Plus par Territorial Intelligence (20)

Publicité

Plus récents (20)

INTI2106 161124 La mise en synergie  des valeurs des économies sociale solidaire et circulaire leviers de la co-construction de projets porteurs d’un développement territorial local durable. Illustration par les villages de Kabylie (Algérie)

  1. 1. UNIVERSITÉ MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION XVe Conférence Annuelle Internationale du Réseau International d’Intelligence Territoriale INTI Économie sociale et solidaire dans les territoires. Initiatives, enjeux et perspectives Conférence des 23, 24 et 25 novembre 2016, Charleroi et Liège, Belgique Préparé par: M. ABRIKA Belaid et AOUDIA Fairouz abrikamazigh@yahoo.fr fairouzmaster@hotmail.fr La mise en synergie des valeurs des économies sociale solidaire et circulaire leviers de la co-construction de projets porteurs d’un développement territorial local durable. Illustration par les villages de Kabylie (Algérie)
  2. 2. • Les travaux du GIEC(Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) ont démontrer que l’intensification des problèmes environnementaux est due à l’activité humaine (gaspillage, surconsommation, urbanisation…) et que l’inaction aurait des conséquences irréversible : réchauffement climatique, augmentation de la fréquence des catastrophes naturelles, épuisement des matières premières, intensification du mouvement de réfugiés climatiques… • La crise n’est pas seulement environnementale mais multidimensionnelle Contextes et problématique
  3. 3.  En Kabylie les fortes pression sur l’environnement notamment dans le domaine de la gestion des déchets qui résultent essentiellement du changement du mode de consommation, à une urbanisation anarchique .  Face aux insuffisances des politiques publiques environnementales, de nombreuses actions sont portées essentiellement par les acteurs de la société civile.  Dans ce contexte de nouvelles dynamiques sont engagées dans l’optique de la préservation des ressources territoriales et des écosystèmes naturels. • L’objectif de cette communication est de traiter du rôle que peut jouer les acteurs de l’ESS dans le développement de l’économie circulaire (EC).
  4. 4. Approche méthodologique Notre approche est qualitative, elle consiste en la collecte d’information et à l’analyse des réponses apportées à travers les entretiens menée à l’aide d’un questionnaire auprès des responsables publics et des: -membres du comité de village; -membres de l’association Alma; -citoyens du village.
  5. 5. L’ESS et EC ancrées dans le développement durable ESS et EC représentent deux réalités empiriques et théoriques distinctes L’Economie Sociale et Solidaire (ESS): • L’ESS s’inscrit dans un processus de changement social par la transformation des pratiques économiques: une économie régie par plusieurs principes d’échange.  L'ESS propose une économie alternative dans le sens où le lien social, et non plus le «contrat» (néo-classique), vient fonder l'activité économique (rentable) (Cretieneau,2010,P44).  Les entreprises de l’ESS investissent notamment des niches délaissées par les autres entreprises par manque de rentabilité. . Les entreprises de l'ESS considèrent le territoire non comme une simple opportunité, mais comme la base de leurs activités et de leur développement. Pour J. Mengin : « Elles ne s'installent pas par de simples opportunités sur les territoires ».
  6. 6. L’économie circulaire (EC) • L’EC part d’un triple constat (Moret, 2015,p23): -La raréfaction des ressources naturelles. -La volatilité du prix des matières premières. -Les préoccupations environnementales. • Toutes les définitions décrivent le caractère cyclique des flux de matières et de produits (R.Le Moigne, 2014, p37). • La plupart des travaux et acteurs convergent actuellement autour d’une prise en compte des trois champs suivants(ADEME) :  Production et offre de biens et services  Consommation – demande et comportement  Gestion des déchets la gestion des déchets restants doit favoriser le recyclage et, si besoin, la valorisation énergétique.
  7. 7. ESS et économie circulaire L’économie circulaire constitue une opportunité qui peut être saisit par l'ESS en lui offrant un mode de développement en accord avec ses principes et ses modes de production et de fonctionnement. Les acteurs de l’ESS permettent de maîtriser et de ralentir l’exploitation des ressources naturelles en voie d’épuisement à travers les activités de sensibilisation sur: tri des déchets. Le gaspillage alimentaire, les économies d'énergie, l’agriculture urbaine, la participation citoyenne, la démocratie locale…
  8. 8. Principes d’ESS Principes d’ économie circulaire Principe de solidarité L’EC s’inscrit dans le cadre du développement durable qui suppose une solidarité inter et intra générationnelle Principe de l’exploitation des ressources territoriales L’objectif de l’EC, le territoire doit compter sur ses propres ressources, les consommer et les faire fructifier localement. Il vise à construire une société ancrée dans les territoires, favorisant l’implication citoyenne. Principe de coopération L’EC est fondée sur la coopération entre les acteurs de territoires, la réussite de l’EC au sein d’une structure dépend de la coopération de tous ses membres. Tableau n°1 : Convergence entre les principes de l’ESS et l’EC
  9. 9. La convergence entre les principes de l’EC et de l’ESS, vecteur d’implementation d’un développement durables des territoires: illustration par les initiatives de valorisation des déchets par la communauté villageoise kabyle(Algerie)
  10. 10. •En Kabylie le village est l’unité de base territoriale et politique qui unit les citoyens qui adhérent à un même système de représentation, ils sont animés par des coutumes traditionnelles et des valeurs éthiques. •Ces villages sont dirigés par une instance délibérative ancestrale à savoir l’assemblée générale du village, appelée en kabyle Tadjmaath, composée des représentants des familles qui habitent le village, elle possède le pouvoir politique, administratif et judiciaire et joue le rôle d’autorité morale. présentation du comité de village kabyle
  11. 11. • Les membres de la communauté villageoise sont animés par l’esprit du « vivre ensemble » en respectant les normes morales et sociales communautaires. • C’est ces valeurs qui fournissent les règles de l’échange et de la confiance entre personnes qui appartiennent à la même communauté. • Elles partagent les principes de: durabilité, proximité, autonomie locale, confiance et la solidarité. dont la finalité sont éthique et sociale. En Kabylie elle s’incère naturellement dans ce paradigme les valeurs de: la solidarité, l’entraide ,volontariat, dons,la mobilisation, l’équité et l’égalité.
  12. 12. La gestion des déchets au village Iguersafen: une démarche d’écologie territoriale spontanée •Le village Iguersafen est situé au centre de la commune d’Idjeur, la commune d’Idjeur, est située à 70 km à l’Est du chef lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, Algérie. •L’étude relative à la délimitation et caractérisation des zones de montagne et le massif montagneux du Djurdjura classe la commune d’Idjeur dans la zone de moyenne montagne étage supérieur (le PDAU de la commune d’Idjeur 2012).
  13. 13. L’écologie territoriale en tant que démarche collective des acteurs en pratique se concrétise par la mise en œuvre de synergies entre les acteurs territoriaux :
  14. 14. A/ Synergie de mutualisation dans la gestion des matières résiduelles qui repose sur la mutualisation des moyens entre acteurs à travers 3 étapes: -Prise en compte du problème des déchets et de sensibilisation. -L’organisation de la collecte des déchets. -La construction d’un centre de tri. B/ Synergie de substitution: deux exemples de réutilisation et de valorisation des déchets ont été identifiés :  La valorisation des déchets organiques en engrais naturels .  La valorisation des déchets plastiques
  15. 15. Comité de village : bailleur de fonds, autorité de contrôle qui remplit les fonctions de l’Etat Association environnementale du village: sensibilisation, orientation technique , ressources humaines(bénévolat) Gestion d’un centre de tri: collecte/tri des déchets Compostage Agriculture familiale Commercialisation Récupérateur informel Entreprise de recyclage des déchets plastique Entreprises industrielles A c t e u r s E S S A c t e u r s p ri v é s S y n e r g i e D e m u t u a li s a ti o n S y n e r g i e d e s u b s t i t u t i o n Schéma II: processus de valorisation des déchets au village Iguersafen Flux matière Flux revenu
  16. 16.  Tableau n°2 : les avantages et les contraintes de la gestion des déchets par les CV . Forces Contraintes - innovation organisationnelle basée sur la mobilisation de valeurs ancestrales (solidarité, entraide) - la création d’un réseau avec les récupérateurs informels - Mission et vision claires -le développement d’un système de recyclage des déchets et de tri - le développement d’une gestion participative des problèmes locaux et de confiance mutuelle entre les citoyens. -Bonne Synergie entre les acteurs - le développement de la citoyenneté et La conscience collective du problème de déchet et de l’importance de leur valorisation. -La participation active de tous les acteurs au processus de gestion des déchets (femme, jeunes et vieux). -Création d’un court circuit circulaire des déchets. - création d’emploi pérenne -Manque de fonds pour pouvoir financer les grands projets -Problèmes d’ordre réglementaire. -Faible implication des pouvoirs publics -Manque d’accès au financement publics suite au caractère informel des CV. -Cout élevé pour valoriser les déchets au sein du village. 16
  17. 17. Conclusions • L’ESS apporte une valeur éthique à l’économie circulaire. • Les acteurs de l’ESS intègre l’aspect humain dans les démarches d’EC. • La prise en compte de l’économie circulaire et de l’ESS par les pouvoirs publics permet un développement économique et social harmonieux des territoires .
  18. 18. •Notre enquête identifie plusieurs logiques fondées sur l’écologie territoriale porté par les acteurs de l’ESS qui repose sur la mobilisation des ressources financières villageoises et la valorisation marchande des déchets. •L’ESS apporte une valeur éthique à l’économie circulaire, les acteurs de l’ESS intègre l’aspect humain dans les démarches d’EC •La prise en compte de l’économie circulaire et de l’ESS par les pouvoirs publics permet un développement économique et social harmonieux des territoires . $
  19. 19. Merci pour votre intention

×