Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

INTI2016 161124 La catalysation de l’Economie Sociale et Solidaire à travers la valorisation des produits de terroir en Kabylie, Algérie

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Consultez-les par la suite

1 sur 13 Publicité

INTI2016 161124 La catalysation de l’Economie Sociale et Solidaire à travers la valorisation des produits de terroir en Kabylie, Algérie

Télécharger pour lire hors ligne

Présentation de Salima SALAH MANSOUR, Bélaid ABRIKA (Univ. de Tizi Ouzou), "La catalysation de l’Economie Sociale et Solidaire à travers la valorisation des produits de terroir en Kabylie, Algérie", dans l'Atelier 12 "Economie Sociale et Solidaire et Terroir (2)" de la XVe Conférence Annuelle Internationale INTI « Économie Sociale et Solidaire dans les territoires », 22-25 novembre 2016, Charleroi et Liège, Belgique.

Présentation de Salima SALAH MANSOUR, Bélaid ABRIKA (Univ. de Tizi Ouzou), "La catalysation de l’Economie Sociale et Solidaire à travers la valorisation des produits de terroir en Kabylie, Algérie", dans l'Atelier 12 "Economie Sociale et Solidaire et Terroir (2)" de la XVe Conférence Annuelle Internationale INTI « Économie Sociale et Solidaire dans les territoires », 22-25 novembre 2016, Charleroi et Liège, Belgique.

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Les utilisateurs ont également aimé (11)

Publicité

Similaire à INTI2016 161124 La catalysation de l’Economie Sociale et Solidaire à travers la valorisation des produits de terroir en Kabylie, Algérie (20)

Plus par Territorial Intelligence (20)

Publicité

Plus récents (20)

INTI2016 161124 La catalysation de l’Economie Sociale et Solidaire à travers la valorisation des produits de terroir en Kabylie, Algérie

  1. 1. Melle SALAH MANSOUR Salima Doctorante en sciences économiques Dérigé par : Mr ABRIKA Belaid Maitre de conférences
  2. 2.  L’économie sociale et solidaire (l’ESS) regroupe des organisations qui se définissent soit par leur statut non lucratif et leur gestion démocratique, soit par leur objet social, qui revendique une utilité sociale spécifique.  En Kabylie, il y a essentiellement deux formes de l’économie solidaire qui évoluent parallèlement : l’économie solidaire portée par les structures traditionnelles (comités de village, « Tajmaât ») et l’économie solidaire portée par les structures modernes; associations, mutuelles, coopératives, etc. (ZORELI.M. A. 2015). Nous focalisons notre présente recherche sur ce dernier segment qui mutualise les coopératives citoyennes.  Ces organisations jouent un rôle important en matière de valorisation des produits du terroir, ce qui peut être un facteur déclencheur du développement local durable en Kabylie.
  3. 3. Notre problématique met en exergue le rôle des associations dans la valorisation des ressources territoriales et des produits du terroir en Kabylie, ainsi que son impact en matière de création de projets du développement durable local et de dynamique territoriale.
  4. 4. • Afin de répondre à notre problématique, une double démarche a été utilisée: conceptuel et empirique. • La démarche conceptuelle est fondée sur une exploitation de la littérature sur le sujet, en s’appuyant essentiellement sur les travaux qui analysent différemment la notion de L’ESS, produits de terroir et développement local durable. • L’approche empirique s’est appuyée sur une enquête de terrain dans la wilaya de Tizi-Ouzou en Kabylie, auprès d’une association locale « L’ASSOCIATION DES APICULTEURS DE LA WILAYA DE TIZI- OUZOU (AAPTO) ».
  5. 5. L’économie sociale et solidaire s’inscrit dans une histoire ancienne qui associe à la fois des traditions coopératives, mutualistes et associatives, par lesquelles des communautés agissent pour trouver une solution à un problème auxquelles elles sont confrontées, et des initiatives qui s’inscrivent plutôt dans une dimension charitable, par lesquelles des individus ou groupes s’efforcent d’améliorer le sort d’autres personnes (Philippe Frémeaux, 2012). Le produit de terroir est essentiellement le fruit d’une rencontre entre nature et culture, le résultat d’une mutualité, d’une harmonie entre l’activité humaine et les ressources naturelles qui entourent l’origine de production. Le développement durable doit être à la fois économiquement viable, socialement équitable et écologiquement responsable. Pour l’intérêt des territoires et de ses générations futures (BILLAUDOT B et DESTAIS G. 2009). De ce fait, ce concept se base sur un processus de gouvernance et sur l’objectif de la création des richesses. Dans le développement territorial, la gouvernance locale est plus participative, car elle résulte d’un consensus entre les différents acteurs.
  6. 6. • La finalité et objectif de l’ESS est la réalisation d’un développement local dans ses différents aspects économiques et sociaux : Intérêt général, cohésion et assistance sociale et amélioration du cadre de vie des citoyens. • La valorisation des produits du terroir par l’ESS, est un moyen de promotion des territoires, des identités locales et pérennisation des anciens savoirs faire locaux pour les générations futures , ce qui permet un développement local durable. De ce fait, on constate qu’il y a une imbrication des objectifs du développement durable et ceux de l’ESS. Le territoire de la Kabylie est très riche par ses potentialités naturelles et savoirs faire locaux concrétisés par différents produits du terroir.
  7. 7. Principales activités des populations locales en Kabylie Les principales activités exercées sont l'agriculture vivrière (composée essentiellement de cultures maraîchères, d’arboriculture de montagne) et le pastoralisme . En plus de ces activités, le kabyle est fortement attaché à ces activités traditionnelles basées sur des savoir faire locaux telles que la bijouterie, la poterie, l’apiculture, la tapisserie, la vannerie , etc. qu’il considère comme partie intégrante de son identité.
  8. 8. La Kabylie et plus particulièrement la wilaya de Tizi-Ouzou, est un espace à forte tradition de solidarité et qui peut être un terrain favorable pour le développement de cette forme d’entrepreneuriat local dans le domaine social. En effet, les associations dans le territoire de cette wilaya connaissent un essor important et commence à introduire des comportements entrepreneuriaux, notamment en ce qui concerne la valorisation des produits de terroir, qui pourra enrichir la démarche du développement durable dans la wilaya. Dans notre travail, nous avons pris un cas d’étude illustratif, qui est une association activant dans l’apiculture. La wilaya de Tizi-Ouzou est connue depuis toujours par sa vocation apicole et ceci grâce à la présence d’espèces mellifères et un couvert végétal important. Elle est parmi les premières régions productrices en Algérie. La production de miel annuelle estimée officiellement par la direction des services agricoles (DSA) de Tizi-Ouzou, en 2015, à 298075 kg. Il y a une présence d’une vingtaine de pépinières apicoles, la coopérative agricole de petit élevage de Oued Aissi, spécialisée en apiculture est l’unité qui assure la plus grande marge de production de la wilaya, ajoutant à cela la production des ruches. Vu l’importance de cette richesse un festival du miel et de l’abeille est organisé chaque année depuis 2013 (première édition) dans le village d’ahrik à Bouzeguene maintenant, il est à sa troisième édition.
  9. 9. C’est une Association qui a regroupé des professionnels en 1993, spécialisée dans l’apiculture, sis à la chambre d’agriculture de la wilaya de Tizi-Ouzou. Elle est composée de 100 adhérents, dont 80% ont suivi des stages de formation au niveau de l’Institut de Technologie et Moyen Agricole de Tizi- Ouzou (ITMAS), mais aussi par le biais des associations comme APAM, ADPAL et chambre de l’agriculture qui organisent souvent des formations de courte durée en apiculture. • Les organisations de la société civile de la wilaya de Tizi-Ouzou mettent en valeur plusieurs produits du terroir comme les plats traditionnels, les produits d’artisanat local, les plantes médicinales, et certains produits agricoles (l’huile d’olive, le miel, les figues sèches...). • L’AAPTO met en valeur les produits de la ruche. Notamment le Miel, le pollen. Ces produits sont choisis pour leur valeur traditionnelle, historique et culturelle. Ainsi que ses caractéristiques organoleptiques. Pour cette association la valorisation de ces produits sont considérés comme des éléments essentiels pour le maintien de l’identité locale. • Cette organisation pour sauvegarder les produits du terroir, à arrivé à mettre en place des petits projets créatifs d’emploi et de revenu comme des ateliers de fabrication du matériel apicole (les ruches), des petites exploitations agricoles…etc.
  10. 10. • Cette association a réussi d’accompagner plus de 60 apiculteurs, par des formations, des voyages à l'étranger, des expositions, journée porte ouvertes et des foires, etc. Ainsi, pour écouler leurs produits, les expositions et les fêtes sont les lieux et l’occasion les plus idéales. D’autres même s’ils n’ont pas pu concrétiser leurs propres projets, organisent des formations dans les métiers traditionnels. Chose qui a eu des retombés bénéfiques en termes d’insertion et d’accompagnement. • Pour la conception des produits cette organisation cherche de garder toujours les procédés traditionnels, pour que le produit réponde aux critères recherchés par les consommateurs. Mais pour les techniques et les méthodes de production, elle cherche leur modernisation, par l’organisation des séminaires sur les nouvelles techniques et on invitant des spécialistes et des experts dans les domaines de spécialisations pour donner des conférences aux apiculteurs et les former. • Cette association vise souvent l’amélioration et l’innovation, pour vulgariser l’apiculture moderne notamment, la transhumance, amélioration de l’étiquetage et l’emballage. Pour la question liée aux labels et Certification des produits d’origine, des initiatives sont prise en charge par cette association, notamment par la constitution d’un groupe pour la labellisation du miel de la Kabylie, qui est un projet en cours de réalisation.
  11. 11.  La wilaya de Tizi-Ouzou est un vrais stock de produits de terroir, l’ESS, permet une co- construction du territoire, notamment, les associations et les acteurs locaux de la wilaya, qui sont une ressource à l’origine de plusieurs dynamiques qui permet de concilier viabilité économique et impact social.  L’association des Apiculteurs de la wilaya de Tizi-Ouzou, est un modèle illustratif de l’économie sociale et solidaire en Kabylie, cette organisation joue un rôle très important en matière de valorisation des produits de terroir, notamment « le miel » et autres produits de la ruche. Ainsi que la sauvegarde des anciens savoirs faire locaux pour les génération futures et par la création d’une dynamique locale en matière de création d’emploi et de revenu et une dynamique de réseau entre les acteurs locaux de la wilaya (Chambre de l’agriculture, DSA, ITMAS, laboratoire de DRAA BEN KHEDA) et surtout son rôle d’être un acteur de professionnalisation de la filière et d’amélioration de la qualité des produits agricoles. Ce qui peut être un levier du développement local durable.  pour cela, cette initiative locale doit être forgé par des encouragements et avoir un appui en matière de financement, afin d’être une solution parmi d’autres pour la valorisation des produits de terroir, ressuscitant les savoirs faire locaux et être un levier de développement territorial durable
  12. 12. Merci pour votre attention

×