Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Présentation du budget primitif 2010 Séance du Conseil municipal  du 25 mars 2010
Présentation  du budget 2010  (en M€)
La section de fonctionnement dégage un autofinancement de  2,26  M€ au profit de la section investissement   <ul><li>9,15 ...
Répartition des dépenses par actions (en M€)
Recettes réelles de fonctionnement : 23,93 M€ Produits fiscaux et taxes,  16,56 M€ : Dont 8,07 M€ de contributions directe...
Dépenses réelles de fonctionnement :  22,39 M€ Charges de personnel et frais assimilés 12,85 M€ Subventions et contingents...
Hausse  corrigée de la masse salariale de 2,92 % Les charges de personnel  représentent 57,4 % des  dépenses réelles de  f...
Evolution des achats de biens et services : 7,25 % Cette évolution provient de l’inscription au budget de dépenses nouvell...
Un soutien au monde associatif :  un effort pour le social et l’éducation <ul><li>La ville apporte  un soutien constant au...
Subvention versée au CCAS depuis 2004 (en M€)
Diminution des charges financières depuis 2002 (en M€) Trois facteurs ont participé à cette baisse : *La maîtrise du recou...
Dépenses réelles de fonctionnement par actions
Dépenses d’équipement depuis 2001 (en M€) : un effort sans précédent pour la culture
Dépenses réelles d’équipement par actions (en M€)
Financement de l’équipement Dans l’hypothèse où la totalité de l’emprunt 2010 est réalisé l’encours de la dette au 31/12/2...
Destination de l'autofinancement
Évolution de l’annuité de la dette et de l’équipement depuis 2001 (en M€)
Capital de la dette depuis 2000 (en M€)
EVOLUTION DE LA DETTE PAR HABITANT 18 681 habitants
Echéancier de la dette depuis 2010 (en €)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation Budget Previsionnel Sorgues 2010

3 398 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Presentation Budget Previsionnel Sorgues 2010

  1. 1. Présentation du budget primitif 2010 Séance du Conseil municipal du 25 mars 2010
  2. 2. Présentation du budget 2010 (en M€)
  3. 3. La section de fonctionnement dégage un autofinancement de 2,26 M€ au profit de la section investissement <ul><li>9,15 % des recettes </li></ul><ul><li>de fonctionnement </li></ul><ul><li>vont en </li></ul><ul><li>autofinancement </li></ul><ul><li>au profit de la </li></ul><ul><li>section </li></ul><ul><li>investissement </li></ul>
  4. 4. Répartition des dépenses par actions (en M€)
  5. 5. Recettes réelles de fonctionnement : 23,93 M€ Produits fiscaux et taxes, 16,56 M€ : Dont 8,07 M€ de contributions directes Et 7,83 M€ d’attribution de compensation de la CCPRO Dotations de l’État et subventions, 5,74 M€ : Dont 2,93 M€ de dotation forfaitaire Produits d’exploitation et de gestion des services 0,95 M€ Autres produits, 0,69 M€ Dont 0,47 M€ de revenus des immeubles
  6. 6. Dépenses réelles de fonctionnement : 22,39 M€ Charges de personnel et frais assimilés 12,85 M€ Subventions et contingents 4,53 M€ Achats de biens et services 4,59 M€ Charges financières 0,15 M€ Divers 0,27 M€
  7. 7. Hausse corrigée de la masse salariale de 2,92 % Les charges de personnel représentent 57,4 % des dépenses réelles de fonctionnement pour un effectif de 393 postes pourvus. Cette hausse est liée à la création des postes pour le pôle culturel.
  8. 8. Evolution des achats de biens et services : 7,25 % Cette évolution provient de l’inscription au budget de dépenses nouvelles, notamment le CGIO pour 300 K€. En neutralisant cette dépense, la hausse des achats de biens et services est de 7,25 %.
  9. 9. Un soutien au monde associatif : un effort pour le social et l’éducation <ul><li>La ville apporte un soutien constant aux associations, non seulement par une aide financière mais aussi par la mise à disposition de salles et de personnel. </li></ul>Le montant total des subventions allouées aux associations (hors subventions versées au CCAS et subventions exceptionnelles) pour l’année 2010 est de 1 513 615,80 €.
  10. 10. Subvention versée au CCAS depuis 2004 (en M€)
  11. 11. Diminution des charges financières depuis 2002 (en M€) Trois facteurs ont participé à cette baisse : *La maîtrise du recours à l’emprunt *La baisse des taux d’intérêts *Le profil de la courbe d’extinction de la dette Depuis 2002, les charges financières ont diminué de 90 %.
  12. 12. Dépenses réelles de fonctionnement par actions
  13. 13. Dépenses d’équipement depuis 2001 (en M€) : un effort sans précédent pour la culture
  14. 14. Dépenses réelles d’équipement par actions (en M€)
  15. 15. Financement de l’équipement Dans l’hypothèse où la totalité de l’emprunt 2010 est réalisé l’encours de la dette au 31/12/2010 serait de 9,2 M€.
  16. 16. Destination de l'autofinancement
  17. 17. Évolution de l’annuité de la dette et de l’équipement depuis 2001 (en M€)
  18. 18. Capital de la dette depuis 2000 (en M€)
  19. 19. EVOLUTION DE LA DETTE PAR HABITANT 18 681 habitants
  20. 20. Echéancier de la dette depuis 2010 (en €)

×