SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
Sixansaprèsl’instaurationdufinancement
à l’activité à 100 % et 4 ans après l’instal-
lation de la Loi HPST, il nous semble légi-
time de faire le point sur les changements
intervenus sur le travail des médecins
hospitaliers.
La médecine française traverse une période
difficile, que ressentent fortement ses acteurs.
La conjonction de la crise démographique
médicale actuelle liée aux dogmes idéolo-
giquessurlaconsommationdebiensdesanté
des années 90 associée au vieillissement
important de la population conduit à un dés-
équilibre entre l’offre et la demande de soins,
avec les conséquences que l’on connaît :
désertsmédicaux(hospitaliersounon),dépas-
sements d’honoraires, intérim médical…
Force est de constater que ce
n’était pas l’offre qui créait la de-
mande de soin mais plutôt le
contraire.
Raboter le numerus claususn’aura donc servi
à rien si ce n’est à aboutir au problème démo-
graphique actuel. Le seul remède envisagé
consiste à faire travailler plus ceux qui le peu-
vent encore afin de limiter les files d’attente
de patients que l’on voit régulièrement s’al-
longer pour certains actes ou consultations.
Pour compléter ce tableau, il faut ajouter que
l’absence de politique de santé claire à long
terme et l’absence de volonté de se doter
d’indicateurs pertinents pour mesurer l’adé-
quation de notre système de santé à l’état
de santé de la population française entraînent
là aussi des inadéquations entre le nombre
etlaqualificationdesspécialistesetlevéritable
besoin de la population. On entre ici dans le
délicat sujet de la pertinence des actes et de
leurs coûts social et sociétal.
Le constat est là, certaines spécialités sont
extrêmement sollicitées par la demande de
soins et traversent dans le même temps une
crise démographique sans précédent.
C’est le premier pas vers une intensification
du travail mais ce n’est pas le seul.
Danslaplupartdeshôpitaux,letempsmédical
n’est pas mesuré et encore moins compté,
ou alors, à la louche, avec la fameuse demi-
journée qui n’a pas de durée définie et qui
permet tous les excès dans un sens comme
dans l’autre. Dans les plateaux techniques
(radiologie, blocs opératoires…) travaillent
des personnels non médicaux dépendant de
la fonction publique hospitalière, avec toutes
le protections que cela leur apporte et des
médecins hospitaliers, non fonctionnaires,
dont le statut mériterait une bonne révision
au regard de l’évolution des conditions de
travail hospitalières.
Le coût horaire de ces structures de soins
techniques est important et principalement
liéaux chargesenpersonnels.Letempsd’ou-
verture doit être rentabilisé et l’efficience veut
que le ratio entre ce qui coûte le plus cher et
ce qui rapporte soit optimisé.
Le Temps de Disponibilité du Docteur (TDD)
devient donc la variable d’optimisation des
coûts de ces structures puisque son temps
de travail n’est pas limité (sauf par la DE
2003/88 CE) et que sa demi-journée coûte
la même chose, qu’elle dure 4, 5 ou 6 heures.
La tentation d’ouvrir les plateaux techniques
plus longtemps en faisant se succéder deux
équipes de personnels non médicaux avec
peu de chevauchement et en utilisant une
seuleéquipe«docteur»pourcouvrirlamême
amplitude est donc grande. De plus, cela per-
met d’optimiser les coûts en chauffage, cli-
matisation, électricité et m2
de surface…
On assiste donc en ce moment à de nom-
breusesréorganisationsdecesplateauxtech-
niques conduisant à des ouvertures en 10
ou 11 heures.
Lesconséquencessurletravaildesméde-
cins hospitaliers sont majeures et parti-
cipentgrandementaudésintérêtmanifeste
de la jeune génération pour l’exercice
médical hospitalier.
Celaestd’autantplusvraiquel’exercicemédi-
cal, d’un point de vue purement managérial,
se résumerait à l’enchaînement d’actes ou
de gestes techniques. La réflexion médicale,
la concertation ou l’échange n’ont plus leur
place. Il reste parfois, dans le meilleur des
cas, ce qui est absolument obligatoire, les
RMM et l’EPP.
Face à ce constat désolant, il de-
vient urgent d’inverser la ten-
dance.
La revalorisation du coût du temps médical
est un levier parmi d’autres. Si le temps médi-
cal coûte cher, il ne doit plus être gaspillé et
les dérives organisationnelles qui ont sacrifié
le temps médical et les médecins doivent être
abandonnées au profit d’organisations plus
respectueuses du travail et de la qualité de
celui-ci. C’est le sens que nous donnons à
l’application stricte de la Directive européenne
sur le temps de travail et c’est ainsi que nous
avons insisté pour que l’astreinte soit mieux
prise en compte dans la nouvelle réglemen-
tation.
Opposerlapointeuseàlacaisseenregistreuse
peut finalement résumer la méthode. Nous
aurions souhaité mieux, mais on ne nous a
pas demandé notre avis sur les politiques de
santé de ces vingt dernières années et
aujourd’hui, arrivés au pied du mur, on ne
nous laisse pas le choix.
Les conséquences d’une crise démographique prévisible
YVES RÉBUFAT
5
Le seul remède
contre la pénurie
consisterait à faire
travailler plus
ceux qui le
peuvent encore !

Contenu connexe

En vedette

Création d’un collège de chirurgiens : indispensable pour mener une action fé...
Création d’un collège de chirurgiens : indispensable pour mener une action fé...Création d’un collège de chirurgiens : indispensable pour mener une action fé...
Création d’un collège de chirurgiens : indispensable pour mener une action fé...Réseau Pro Santé
 
Vision de l’hôpital d’un jeune PH
Vision de l’hôpital d’un jeune PHVision de l’hôpital d’un jeune PH
Vision de l’hôpital d’un jeune PHRéseau Pro Santé
 
Le dpc ne doit pas exclure la fmc !
Le dpc ne doit pas exclure la fmc !Le dpc ne doit pas exclure la fmc !
Le dpc ne doit pas exclure la fmc !Réseau Pro Santé
 
Grandeur et servitude de l’autonomie professionnelle
Grandeur et servitude de l’autonomie professionnelleGrandeur et servitude de l’autonomie professionnelle
Grandeur et servitude de l’autonomie professionnelleRéseau Pro Santé
 
La spécialité de gériatrie victime de maltraitance économique
La spécialité de gériatrie victime de maltraitance économiqueLa spécialité de gériatrie victime de maltraitance économique
La spécialité de gériatrie victime de maltraitance économiqueRéseau Pro Santé
 
Gouvernance Hospitalière : pour le meilleur ou pour le pire ?
Gouvernance Hospitalière : pour le meilleur ou pour le pire ?Gouvernance Hospitalière : pour le meilleur ou pour le pire ?
Gouvernance Hospitalière : pour le meilleur ou pour le pire ?Réseau Pro Santé
 
Le secret médical : une vraie valeur déontologique qui motive fortement les PH
Le secret médical : une vraie valeur déontologique qui motive fortement les PHLe secret médical : une vraie valeur déontologique qui motive fortement les PH
Le secret médical : une vraie valeur déontologique qui motive fortement les PHRéseau Pro Santé
 
Gouvernance au sein des hôpitaux ce qu’ont obtenu les intersyndicales de ph.
Gouvernance au sein des hôpitaux   ce qu’ont obtenu les intersyndicales de ph.Gouvernance au sein des hôpitaux   ce qu’ont obtenu les intersyndicales de ph.
Gouvernance au sein des hôpitaux ce qu’ont obtenu les intersyndicales de ph.Réseau Pro Santé
 
L'exaspération des médecins s'exprime enfin.
L'exaspération des médecins s'exprime enfin.L'exaspération des médecins s'exprime enfin.
L'exaspération des médecins s'exprime enfin.Réseau Pro Santé
 
Le défi des GHT : une analyse syndicale de fond
Le défi des GHT : une analyse syndicale de fond Le défi des GHT : une analyse syndicale de fond
Le défi des GHT : une analyse syndicale de fond Réseau Pro Santé
 
Temps de travail des praticiens hospitaliers.
Temps de travail des praticiens hospitaliers.Temps de travail des praticiens hospitaliers.
Temps de travail des praticiens hospitaliers.Réseau Pro Santé
 
Les Commissions Régionales Paritaires, un outil de dialogue social à s'approp...
Les Commissions Régionales Paritaires, un outil de dialogue social à s'approp...Les Commissions Régionales Paritaires, un outil de dialogue social à s'approp...
Les Commissions Régionales Paritaires, un outil de dialogue social à s'approp...Réseau Pro Santé
 

En vedette (12)

Création d’un collège de chirurgiens : indispensable pour mener une action fé...
Création d’un collège de chirurgiens : indispensable pour mener une action fé...Création d’un collège de chirurgiens : indispensable pour mener une action fé...
Création d’un collège de chirurgiens : indispensable pour mener une action fé...
 
Vision de l’hôpital d’un jeune PH
Vision de l’hôpital d’un jeune PHVision de l’hôpital d’un jeune PH
Vision de l’hôpital d’un jeune PH
 
Le dpc ne doit pas exclure la fmc !
Le dpc ne doit pas exclure la fmc !Le dpc ne doit pas exclure la fmc !
Le dpc ne doit pas exclure la fmc !
 
Grandeur et servitude de l’autonomie professionnelle
Grandeur et servitude de l’autonomie professionnelleGrandeur et servitude de l’autonomie professionnelle
Grandeur et servitude de l’autonomie professionnelle
 
La spécialité de gériatrie victime de maltraitance économique
La spécialité de gériatrie victime de maltraitance économiqueLa spécialité de gériatrie victime de maltraitance économique
La spécialité de gériatrie victime de maltraitance économique
 
Gouvernance Hospitalière : pour le meilleur ou pour le pire ?
Gouvernance Hospitalière : pour le meilleur ou pour le pire ?Gouvernance Hospitalière : pour le meilleur ou pour le pire ?
Gouvernance Hospitalière : pour le meilleur ou pour le pire ?
 
Le secret médical : une vraie valeur déontologique qui motive fortement les PH
Le secret médical : une vraie valeur déontologique qui motive fortement les PHLe secret médical : une vraie valeur déontologique qui motive fortement les PH
Le secret médical : une vraie valeur déontologique qui motive fortement les PH
 
Gouvernance au sein des hôpitaux ce qu’ont obtenu les intersyndicales de ph.
Gouvernance au sein des hôpitaux   ce qu’ont obtenu les intersyndicales de ph.Gouvernance au sein des hôpitaux   ce qu’ont obtenu les intersyndicales de ph.
Gouvernance au sein des hôpitaux ce qu’ont obtenu les intersyndicales de ph.
 
L'exaspération des médecins s'exprime enfin.
L'exaspération des médecins s'exprime enfin.L'exaspération des médecins s'exprime enfin.
L'exaspération des médecins s'exprime enfin.
 
Le défi des GHT : une analyse syndicale de fond
Le défi des GHT : une analyse syndicale de fond Le défi des GHT : une analyse syndicale de fond
Le défi des GHT : une analyse syndicale de fond
 
Temps de travail des praticiens hospitaliers.
Temps de travail des praticiens hospitaliers.Temps de travail des praticiens hospitaliers.
Temps de travail des praticiens hospitaliers.
 
Les Commissions Régionales Paritaires, un outil de dialogue social à s'approp...
Les Commissions Régionales Paritaires, un outil de dialogue social à s'approp...Les Commissions Régionales Paritaires, un outil de dialogue social à s'approp...
Les Commissions Régionales Paritaires, un outil de dialogue social à s'approp...
 

Similaire à Les conséquences d’une crise démographique prévisible

Interview Rencontre avec le Dr Olivier VERAN
Interview Rencontre avec le Dr Olivier VERAN Interview Rencontre avec le Dr Olivier VERAN
Interview Rencontre avec le Dr Olivier VERAN Rachel Bocher
 
Interview - Edouard COUTY
Interview - Edouard COUTYInterview - Edouard COUTY
Interview - Edouard COUTYRachel Bocher
 
INTERVIEW Didier TABUTEAU
INTERVIEW Didier TABUTEAUINTERVIEW Didier TABUTEAU
INTERVIEW Didier TABUTEAURachel Bocher
 
Interview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUETInterview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUETRachel Bocher
 
Une apathie sociale des médecins au sein des hôpitaux
Une apathie sociale des médecins au sein des hôpitauxUne apathie sociale des médecins au sein des hôpitaux
Une apathie sociale des médecins au sein des hôpitauxRéseau Pro Santé
 
Rapport pour améliorer la démographie médicale (ISNIH)
Rapport pour améliorer la démographie médicale (ISNIH)Rapport pour améliorer la démographie médicale (ISNIH)
Rapport pour améliorer la démographie médicale (ISNIH)Atlantico
 
Excellence opérationnelle : pour devenir un lead hospital
Excellence opérationnelle :  pour devenir un lead hospitalExcellence opérationnelle :  pour devenir un lead hospital
Excellence opérationnelle : pour devenir un lead hospitalMöbius Business Redesign
 
Une chirurgie « durable » et sobre.
Une chirurgie « durable » et sobre.Une chirurgie « durable » et sobre.
Une chirurgie « durable » et sobre.Réseau Pro Santé
 
La chirurgie du cancer à l’hôpital public en dehors du territoire, point de...
La chirurgie du cancer à l’hôpital public   en dehors du territoire, point de...La chirurgie du cancer à l’hôpital public   en dehors du territoire, point de...
La chirurgie du cancer à l’hôpital public en dehors du territoire, point de...Réseau Pro Santé
 
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.Réseau Pro Santé
 
Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ans
Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ansNumerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ans
Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ansPelouze Guy-André
 
Etre acteur du changement de la médecine de ville.
Etre acteur du changement de la médecine de ville.Etre acteur du changement de la médecine de ville.
Etre acteur du changement de la médecine de ville.Réseau Pro Santé
 
Rencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouetRencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouetRéseau Pro Santé
 
Docndoc burn out en sante 2019
Docndoc burn out en sante 2019Docndoc burn out en sante 2019
Docndoc burn out en sante 2019Alain Tassy
 
Point de vue du Syndicat des Praticiens de Santé (FPS)
Point de vue du Syndicat des Praticiens de Santé (FPS)Point de vue du Syndicat des Praticiens de Santé (FPS)
Point de vue du Syndicat des Praticiens de Santé (FPS)Réseau Pro Santé
 

Similaire à Les conséquences d’une crise démographique prévisible (20)

SML : Elections URPS 2015
SML : Elections URPS 2015SML : Elections URPS 2015
SML : Elections URPS 2015
 
Les cca
Les ccaLes cca
Les cca
 
Interview Rencontre avec le Dr Olivier VERAN
Interview Rencontre avec le Dr Olivier VERAN Interview Rencontre avec le Dr Olivier VERAN
Interview Rencontre avec le Dr Olivier VERAN
 
Interview : Dr Olivier Veran
Interview : Dr Olivier VeranInterview : Dr Olivier Veran
Interview : Dr Olivier Veran
 
Interview didier tabuteau
Interview   didier tabuteauInterview   didier tabuteau
Interview didier tabuteau
 
Interview - Edouard COUTY
Interview - Edouard COUTYInterview - Edouard COUTY
Interview - Edouard COUTY
 
INTERVIEW Didier TABUTEAU
INTERVIEW Didier TABUTEAUINTERVIEW Didier TABUTEAU
INTERVIEW Didier TABUTEAU
 
Interview de Edouard Couty
Interview de Edouard CoutyInterview de Edouard Couty
Interview de Edouard Couty
 
Interview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUETInterview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUET
 
Une apathie sociale des médecins au sein des hôpitaux
Une apathie sociale des médecins au sein des hôpitauxUne apathie sociale des médecins au sein des hôpitaux
Une apathie sociale des médecins au sein des hôpitaux
 
Rapport pour améliorer la démographie médicale (ISNIH)
Rapport pour améliorer la démographie médicale (ISNIH)Rapport pour améliorer la démographie médicale (ISNIH)
Rapport pour améliorer la démographie médicale (ISNIH)
 
Excellence opérationnelle : pour devenir un lead hospital
Excellence opérationnelle :  pour devenir un lead hospitalExcellence opérationnelle :  pour devenir un lead hospital
Excellence opérationnelle : pour devenir un lead hospital
 
Une chirurgie « durable » et sobre.
Une chirurgie « durable » et sobre.Une chirurgie « durable » et sobre.
Une chirurgie « durable » et sobre.
 
La chirurgie du cancer à l’hôpital public en dehors du territoire, point de...
La chirurgie du cancer à l’hôpital public   en dehors du territoire, point de...La chirurgie du cancer à l’hôpital public   en dehors du territoire, point de...
La chirurgie du cancer à l’hôpital public en dehors du territoire, point de...
 
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
 
Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ans
Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ansNumerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ans
Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ans
 
Etre acteur du changement de la médecine de ville.
Etre acteur du changement de la médecine de ville.Etre acteur du changement de la médecine de ville.
Etre acteur du changement de la médecine de ville.
 
Rencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouetRencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouet
 
Docndoc burn out en sante 2019
Docndoc burn out en sante 2019Docndoc burn out en sante 2019
Docndoc burn out en sante 2019
 
Point de vue du Syndicat des Praticiens de Santé (FPS)
Point de vue du Syndicat des Praticiens de Santé (FPS)Point de vue du Syndicat des Praticiens de Santé (FPS)
Point de vue du Syndicat des Praticiens de Santé (FPS)
 

Dernier

Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxsilinianfel
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...Sargata SIN
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfBallaMoussaDidhiou
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfOuattaraBamory3
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapienimaelhajji
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfKarimaLounnas
 

Dernier (6)

Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 

Les conséquences d’une crise démographique prévisible

  • 1. Sixansaprèsl’instaurationdufinancement à l’activité à 100 % et 4 ans après l’instal- lation de la Loi HPST, il nous semble légi- time de faire le point sur les changements intervenus sur le travail des médecins hospitaliers. La médecine française traverse une période difficile, que ressentent fortement ses acteurs. La conjonction de la crise démographique médicale actuelle liée aux dogmes idéolo- giquessurlaconsommationdebiensdesanté des années 90 associée au vieillissement important de la population conduit à un dés- équilibre entre l’offre et la demande de soins, avec les conséquences que l’on connaît : désertsmédicaux(hospitaliersounon),dépas- sements d’honoraires, intérim médical… Force est de constater que ce n’était pas l’offre qui créait la de- mande de soin mais plutôt le contraire. Raboter le numerus claususn’aura donc servi à rien si ce n’est à aboutir au problème démo- graphique actuel. Le seul remède envisagé consiste à faire travailler plus ceux qui le peu- vent encore afin de limiter les files d’attente de patients que l’on voit régulièrement s’al- longer pour certains actes ou consultations. Pour compléter ce tableau, il faut ajouter que l’absence de politique de santé claire à long terme et l’absence de volonté de se doter d’indicateurs pertinents pour mesurer l’adé- quation de notre système de santé à l’état de santé de la population française entraînent là aussi des inadéquations entre le nombre etlaqualificationdesspécialistesetlevéritable besoin de la population. On entre ici dans le délicat sujet de la pertinence des actes et de leurs coûts social et sociétal. Le constat est là, certaines spécialités sont extrêmement sollicitées par la demande de soins et traversent dans le même temps une crise démographique sans précédent. C’est le premier pas vers une intensification du travail mais ce n’est pas le seul. Danslaplupartdeshôpitaux,letempsmédical n’est pas mesuré et encore moins compté, ou alors, à la louche, avec la fameuse demi- journée qui n’a pas de durée définie et qui permet tous les excès dans un sens comme dans l’autre. Dans les plateaux techniques (radiologie, blocs opératoires…) travaillent des personnels non médicaux dépendant de la fonction publique hospitalière, avec toutes le protections que cela leur apporte et des médecins hospitaliers, non fonctionnaires, dont le statut mériterait une bonne révision au regard de l’évolution des conditions de travail hospitalières. Le coût horaire de ces structures de soins techniques est important et principalement liéaux chargesenpersonnels.Letempsd’ou- verture doit être rentabilisé et l’efficience veut que le ratio entre ce qui coûte le plus cher et ce qui rapporte soit optimisé. Le Temps de Disponibilité du Docteur (TDD) devient donc la variable d’optimisation des coûts de ces structures puisque son temps de travail n’est pas limité (sauf par la DE 2003/88 CE) et que sa demi-journée coûte la même chose, qu’elle dure 4, 5 ou 6 heures. La tentation d’ouvrir les plateaux techniques plus longtemps en faisant se succéder deux équipes de personnels non médicaux avec peu de chevauchement et en utilisant une seuleéquipe«docteur»pourcouvrirlamême amplitude est donc grande. De plus, cela per- met d’optimiser les coûts en chauffage, cli- matisation, électricité et m2 de surface… On assiste donc en ce moment à de nom- breusesréorganisationsdecesplateauxtech- niques conduisant à des ouvertures en 10 ou 11 heures. Lesconséquencessurletravaildesméde- cins hospitaliers sont majeures et parti- cipentgrandementaudésintérêtmanifeste de la jeune génération pour l’exercice médical hospitalier. Celaestd’autantplusvraiquel’exercicemédi- cal, d’un point de vue purement managérial, se résumerait à l’enchaînement d’actes ou de gestes techniques. La réflexion médicale, la concertation ou l’échange n’ont plus leur place. Il reste parfois, dans le meilleur des cas, ce qui est absolument obligatoire, les RMM et l’EPP. Face à ce constat désolant, il de- vient urgent d’inverser la ten- dance. La revalorisation du coût du temps médical est un levier parmi d’autres. Si le temps médi- cal coûte cher, il ne doit plus être gaspillé et les dérives organisationnelles qui ont sacrifié le temps médical et les médecins doivent être abandonnées au profit d’organisations plus respectueuses du travail et de la qualité de celui-ci. C’est le sens que nous donnons à l’application stricte de la Directive européenne sur le temps de travail et c’est ainsi que nous avons insisté pour que l’astreinte soit mieux prise en compte dans la nouvelle réglemen- tation. Opposerlapointeuseàlacaisseenregistreuse peut finalement résumer la méthode. Nous aurions souhaité mieux, mais on ne nous a pas demandé notre avis sur les politiques de santé de ces vingt dernières années et aujourd’hui, arrivés au pied du mur, on ne nous laisse pas le choix. Les conséquences d’une crise démographique prévisible YVES RÉBUFAT 5 Le seul remède contre la pénurie consisterait à faire travailler plus ceux qui le peuvent encore !