Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1

322 vues

Publié le

Pour illustrer les coopérations autour des données à l'échelle de la ville, 11 cas d'étude ont été réalisés dans les domaines de l'énergie, de la mobilité et de la gestion des déchets.
Ces expériences sont un matériau riche pour appréhender différents pratiques et différents modèles développés pour créer de la valeur autour de la donnée. Pas uniquement au bénéfice de quelques acteurs, mais bien souvent pour le bien commun.

Publié dans : Données & analyses
  • Soyez le premier à commenter

Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1

  1. 1. LA DATA COMME BIEN COMMUN DE LA VILLE ? Description synthétique des 11 cas étudiés DataCités UNE EXPLORATION PROSPECTIVE
  2. 2. Sommaire DataCités-CC-BY-SA I. MOBILITÉ Waze Ride Austin HERE Le Taxi Jungle Bus II. ÉNERGIE Transactive Grid Qurrent Open Power System Data SOLShare III. DÉCHETS Enevo Terradona p.10-13 p.14-17 p.18-21 p.22-25 p.26-29 p.31-35 p.36-39 p.40-43 p.44-47 p.49-52 p.53-56
  3. 3. Comment réinventer l’intérêt général des territoires à l’aune du numérique ? Quels équilibres entre les acteurs publics, les citoyens et les providers ? Finalité on participe à l’atteindre - nos convictions Objectif Identifier et analyser des modèles* alternatifs** de services urbains * modèle = modèle économique + jeu d’acteurs + statut des données ** alternatifs aux DSP et aux modèles inventés par les tech firmes ce qu’on réalise / nous devons être capable de nous évaluer par rapport à l’objectif / réalisable Finalité et objectif de cette exploration DataCités-CC-BY-SA
  4. 4. Objectifs du benchmark pour DataCités Benchmark Analyse documentaire Entretiens Experts Atelier de co-production Promouvoir des modèles alternatifs de services urbains Analyser des modèles de data services urbains dans trois filières (énergie, mobilité et déchets) présentant des caractéristiques innovantes (gouvernance / modèle économique / statut de la donnée) 1 2 3 4 DataCités-CC-BY-SA
  5. 5. Liste des cas étudiés Filière mobilité Filière énergie ●Enevo ●Terradona ●Waze ●Ride Austin ●Here ●Le Taxi ●Jungle Bus ●TransActive grid ●Qurrent ●Open Power System Data ●SOLShare Filière déchets DataCités-CC-BY-SA
  6. 6. Waze est une application mobile de navigation routière cartographique GPS qui permet à l'usager d'identifier les événements d'un parcours routier, d'anticiper son déroulé, d'améliorer son efficience et éventuellement de signaler des incidents. Waze a été racheté par Google en 2013 pour $1 milliard. L’acquisition de HERE, société spécialisée dans la cartographie numérique pour véhicules, par un consortium de constructeurs automobiles allemands vise à barrer la route à Google Maps et à s’imposer dans la course au véhicule autonome. Le Taxi est une plateforme numérique gouvernementale française qui regroupe les données des exploitants de taxi agréés. Cette plateforme a été créée pour calmer la colère des chauffeurs de taxi face à la concurrence des VTC et moderniser ce secteur réglementé pour faire face aux défis posés par la révolution numérique Jungle Bus est un projet qui vise à développer trois outils de crowdsourcing simples, ergonomiques, peu coûteux et collaboratifs pour permettre à tous les opérateurs de transport du monde d’optimiser la collecte de données transports et de créer leur plan. DataCités-CC-BY-SA Ride Austin est un service de VTC développé par la communauté d’Austin, pour la communauté. Ride Austin entend : ● Être équitable avec les chauffeurs ● Respecter les réglementations locales ● Devenir le leader du VTC à Austin
  7. 7. TransActive Grid est un microgrid à Brooklyn qui autorise des échanges énergétiques directs entre producteurs et consommateurs locaux d’électricité. Le service met en œuvre la technologie BlockChain pour décentraliser les échanges. Qurrent est un fournisseur d’énergie implanté aux Pays-Bas qui souhaite impulser la transition énergétique du Pays en réduisant la consommation d’énergie et en passant à une énergie 100% verte. Open Power System Data développe une plateforme de données gratuite pour mettre à disposition toutes les données disponibles en matière de modélisation énergétique, à l’ échelle européenne. SOLShare est un nanogrid électrique qui permet aux habitants d’échanger de l’énergie entre eux via leur téléphone mobile. SOLShare souhaite permettre à tous les bangladais d’être approvisionnés en énergie même pendant les coupures de courant du réseau central qui sont extrêmement fréquentes dans le pays et afin de fournir un accès peu onéreux en électricité dans les zones rurales/reculées du pays. Terradona entend aider les collectivités à atteindre les objectifs fixés par l’Etat et l’Europe en matière de tri des déchets tout en diminuant leurs dépenses en matière de gestion des déchets. Terradona a développé la box Cliiink et un système de récompenses pour incentiver les citoyens à trier leurs déchets. Enevo est une société finlandaise qui a mis au point un système de capteurs de remplissage des poubelles reliés à une plateforme d’analyse des données. Les solutions d’Enevo permettent de réduire les coûts de gestion des ordures tout en minimisant la pollution générée par le ramassage des ordures. DataCités-CC-BY-SA
  8. 8. DataCités-CC-BY-SA
  9. 9. Waze Ride Austin HERE Le Taxi Jungle Bus MOBILITÉ
  10. 10. Description synthétique et objectifs Waze est un service de navigation GPS qui a la particularité de s'appuyer sur une cartographie élaborée par ses propres utilisateurs. Les usagers de l'application peuvent à tout moment signaler un accident, un embouteillage, un radar ou un contrôle de police Carte d’identité • Waze a été fondée en 2008 en Israël. Google rachète Waze en 2013 pour $1 milliard. Proposition de valeur ● Proposition de valeur aux utilisateurs finaux : le parcours de tout abonné met à jour la base en permanence. Une partie des abonnés opère des signalements divers. Cet ensemble dynamique et les services prédictifs attachés définissent la valeur de Waze, capable de fournir un service de navigation en temps réel d’une très grande précision. Par ailleurs, Waze expérimente en Israël et en Californie un service d'appariement de covoiturage dynamique. ● Proposition de valeur aux partenaires commerciaux : Waze monétise son audience massive et qualifiée ● Proposition de valeur aux collectivités : Waze fournit ses informations aux autorités en échange d’autres données pour les aider à fluidifier le trafic et réduire les embouteillages Clients • Utilisateurs finaux : particuliers • Partenaires commerciaux : entreprises privées Partenaires Le programme "Connected Citizen », programme d'échange libre de données de Waze regroupe plus de 50 entités (entreprises, villes, institutions, états) dont Sanef en France Modèle économique • Modèle biface. Le service est gratuit pour les usagers. Le programme est équilibré par les investissements publicitaires à l'écran voire légèrement bénéficiaire et par la vente de la traçabilité des usagers Données Types de données mobilisés : Traces GPS, vitesse mais aussi informations personnelles, profils Facebook, Twitter, etc. Waze affirme "croire à l'ouverture et au partage des données à grande échelle". Le partage est assujetti à un troc de données et l'ouverture se limite au périmètre de ce troc et au seul interlocuteur public contractant, excluant de fait d'autres acteurs qui pourraient faire un autre usage de la donnée. REX • Waze revendique 200 millions d'abonnés, 70 millions d'utilisateurs réguliers (au moins une fois/mois) dans 48 pays. DataCités-CC-BY-SA
  11. 11. Rôle des usagers / citoyens Waze fait état du "connected citizen", c'est-à-dire du citoyen. Est-ce bien raisonnable d'en appeler au citoyen quand manifestement c'est le consommateur de mobilité qui est la cible de l'application Waze ? A la marge, l’automobiliste est appelé à “signaler” des événements (accidents, bouchons, police !) Rôle de l’acteur public et intérêt général Mode de gouvernance La puissance de Waze renforce une politique de la ville entreprise par Google. Pour certains acteurs publics, sa force de frappe remarquable le rendrait incontournable et donc légitime de facto. “Réduire les congestions urbaines” est la promesse de Waze qui s’inscrirait a priori dans l’intérêt général de la cité. c'est une manière de légitimer un service à l'automobiliste consommateur de mobilité. Pourquoi pas ? En revanche, il est très douteux que son application permette de satisfaire cet objectif de réduction de congestion. On peut faire facilement la démonstration que la généralisation de la pratique de Waze conduit à l'inverse à une thrombose totale de la ville si toutes les voitures l'activaient. Le cas Waze est emblématique ; sans doute le modèle le plus abouti à ce jour d’un service urbain de nouvelle génération. La dimension extrémiste de ce service (taille de son audience, mobilisation de sa communauté, importance et précision de sa couverture géographique, etc.), son modèle économique biface et la volonté récente de Waze d’échanger des données avec les collectivités, permettent de donner la mesure des enjeux posés dans DataCités. DataCités-CC-BY-SA
  12. 12. Flux et rôle des différentes parties prenantes Waze collecte des données issues des conducteurs automobiles, valorise cette audience auprès d’annonceurs et l’échange avec les autorités contre d’autres données qui viennent enrichir sa base de données DataCités-CC-BY-SA
  13. 13. • https://www.waze.com • https://www.waze.com/fr/ccp DataCités-CC-BY-SA
  14. 14. Description synthétique et objectifs Ride Austin est un service de VTC développé par la communauté d’Austin, pour la communauté. Les objectifs poursuivis : ● Être équitable avec les chauffeurs ● Respecter les réglementations locales ● Devenir le leader du VTC à Austin Carte d’identité • Lancé en juin 2016 après le retrait d’Uber & Lyft d’Austin Proposition de valeur Ride Austin a un modèle de société de VTC, avec les caractéristiques spécifiques suivantes : • Un projet local, par des entrepreneurs locaux, pour la population d’Austin • Une volonté de transparence sur les chiffres d’activité • Une logique non-profit qui doit permettre une faible commission sur le chiffre d’affaires des chauffeurs et des tarifs acceptables pour les clients • Un soutien à des ONG locales proposé à travers l’application (arrondi des courses) pour manifester l’ancrage local • Une coopération avec la Ville d’Austin et les autorités de transport Ce qui caractérise surtout Ride Austin par rapport à ses nombreux concurrents, c’est donc l’ancrage local et la volonté de mettre les chauffeurs au coeur du modèle. Clients • Ride Austin revendique une position de leader avec 45% de part de marché • 1M de courses effectuées Partenaires • Deux entrepreneurs locaux ont lancé Rise Austin et le développent • ONG locales • Département des Transports d’Austin Modèle économique • Les chauffeurs paient une commission uniquement sur les véhicules premium • Les clients paient des frais fixe + des frais variables Données •Données personnelles des clients •Données sur les origines / destinations pour chaque transaction •Données statistiques de fréquentation, de modèle économique (en partie publiées) REX • Un projet qui cherche une forme de transparence et d’économie circulaire • Une maturation nécessaire modèle éconimique et technologique => comment changer d’échelle ? DataCités-CC-BY-SA
  15. 15. Rôle de l’acteur public ▪ Le Département des Transports régule le secteur des VTC et oblige à des vérifications de casier judiciaire (auprès du FBI) ▪ La vérification des empreintes digitales a conduit au départ d’Uber & Lyft ▪ La Ville perçoit une taxe d’1% sur les courses Rôle des usagers / citoyens ▪ Ride Austin se présente comme une association au service de la « communauté » d’Austin ▪ Les utilisateurs choisissent de soutenir des associations ▪ Projet qui reste centralisé, piloté par ses fondateurs ▪ Les conducteurs au centre du projet Modèle économique En apparence modèle économique avantageux pour les conducteurs, dont la commission oscille entre 0% (voitures « classiques ») à 20% (voitures premium). Analyse à modérer car une partie de la commission repose sur les clients finaux. Les tarifs dans différents benchmarks ne sont clairement pas les plus faibles sur de petites courses. Au final, la commission peut représenter 30% des revenus. L’entreprise elle-même reconnaît qu’opérer les service « coûte cher ». La difficulté est d’être aussi performant qu’Uber en termes d’expérience, avec un peu de moyens => comment étendre le service ailleurs ? Mode de gouvernance ▪ Une association à but non lucratif locale fondée par 2 entrepreneurs ▪ Processus de prise de décision non clarifié Ride Austin est un modèle alternatif au sens où il s’est formé suite au départ d’Uber et Lyft de la ville d’Austin. Ride Austin est un modèle transparent qui se veut au service des chauffeurs et des clients et respectueux de la communauté au sens large. Ride Austin doit stabiliser son modèle économique. La question clé qui subsiste : comment développer un service / une application de classe internationale avec des moyens locaux ? L’Open Source devrait être un focus plus important DataCités-CC-BY-SA
  16. 16. Taxe / course Requêtes & préférences Donations ONG locales Régulations Ride Austin se rémunère en prélevant une commission et des frais sur chaque course auprès de chauffeurs et clients. Un programme « d’arrondi » a permis de reverser plus de 100k$ à des ONG locales. Les données ne sont ni monétisées ni partagées avec la ville mais des rapports d’activité hebdomadaires sont publiés Origine / Destination Trafic Requêtes courses Rapport trimestriel données Rapport hebdo activité plateforme Frais réservation Commissions Données personnelles Flux et rôle des différentes parties prenantes DataCités-CC-BY-SA
  17. 17. • https://www.facebook.com/werideaustin/ • http://www.bizjournals.com/austin/news/2016/06/07/the-complete-field-guide-to-austins-ridesharing.html • http://wagingnonviolence.org/feature/austin-uber-worker-coop/ DataCités-CC-BY-SA
  18. 18. Description synthétique et objectifs L’acquisition de HERE, société spécialisée dans la cartographie numérique pour véhicules, par un consortium de constructeurs automobiles allemands vise à barrer la route à Google Maps et à s’imposer dans la course au véhicule autonome. Carte d’identité • Entreprise privée fondée en 1985 – cédée en 2015 à un consortium de constructeurs auto allemands Proposition de valeur HERE est une société spécialisée dans la cartographie numérique pour véhicules. Elle vient notamment de développer l’OPEN Location Platform, une plateforme qui collecte les données issues de capteurs embarqués sur le véhicule et les exploite pour délivrer des services basés sur la localisation (GPS en temps réel, localisation des parkings situés aux alentours, etc.). L’OPEN Location Platform entend s’adresser aux constructeurs automobiles de véhicules autonomes mais aussi à l’ensemble des opérateurs de services dans la ville intelligente qui pourraient avoir besoin de ces données. La force de cette plateforme de donnée est d’être alimentée par tous les véhicules connectés des constructeurs automobiles partenaires soit des millions de véhicules. Clients • Constructeurs automobiles • Opérateurs de services dans la mobilité Partenaires • Actionnaires : Daimler, Volkswagen, BMW, Intel, Tencent, Navinfo, un fond d’investissement Singapourien • Autres partenaires : autres constructeurs Modèle économique • Revenus : vente de licences de cartographie aux constructeurs automobiles • Stratégie : acquisition de données pour se positionner sur le marché du véhicule autonome Données •Les données collectées proviennent des capteurs embarqués sur les véhicules connectés : vitesse, freinage, utilisation des feux, conditions de route, etc… •Les données sont rassemblées sur l’Open Plateform Location – données accessibles sous forme de licences aux développeurs, villes et autorités publiques REX • HERE représenté 80% du marché mondial de la navigation • En Europe et en Amérique du Nord, 4 véhicules sur 5 équipés d’un écran intégré utilisent HERE DataCités-CC-BY-SA
  19. 19. Modèle économique HERE est un investissement à long terme. Les véhicules sans conducteur ont besoin de ces cartographies numériques pour naviguer, se déplacer, communiquer avec les capteurs et les caméras installés dans les voitures afin de créer des services pour surveiller les conditions routières ou rechercher des places de stationnement par exemple. (CA 2014 : 1 $Mds ; 13 millions de licences ; 50% du CA réalisé par les constructeurs automobiles). HERE a prévu d’investir 250 millions de dollars dans le véhicule autonome dans les deux prochaines années. Rôle des usagers ▪ Les citoyens / usagers sont engagés de manière passive : ils font remonter de la donnée en utilisant leur voiture ▪ L’activation des services connectés dans le véhicule vaut pour acceptation Alliances stratégiques • Alliances entre constructeurs automobiles : les constructeurs automobiles s’allient pour ne pas dépendre de Google (la menace n’est plus le concurrent direct mais le géant du numérique) • Intel : complémentarité en termes d’offres • Baidu (cartographie chinoise) : alliance commerciale pour que les deux entreprises se déploient sur de nouveaux territoires Mode de gouvernance ▪ Entreprise privée ▪ HERE appartient à un consortium (Daimler-BMW-Volkswager 75% - Intel 15% - 3 entreprises asiatiques 10%) HERE est un modèle intéressant car il montre à quel point la compétition peut être source de valeur. C’est un modèle innovant dans lequel des entreprises privées concurrentes (constructeurs automobiles) s’allient pour racheter leur fournisseur de cartographie, devenu un actif stratégique dans la course au véhicule autonome. Les constructeurs automobiles se sont organisés pour détenir cet actif stratégique en propre et éviter une dépendance à Google. DataCités-CC-BY-SA
  20. 20. Avec Here, les trois constructeurs automobiles composant le consortium cherchent dans une certaine mesure à renouveler leur modèle économique. Alors qu’ils faisaient partie d’une industrie où les besoins en capitaux sont très importants, ce rachat leur permet d’entrer dans une industrie qui se caractérise par de faibles besoins en capitaux. Pour cela, il est essentiel de conserver les autres constructeurs automobiles comme clients car les services proposés par Here n’ont d’intérêt que s’ils disposent d’une importante base d’utilisateurs et de données. Data Autres constructeurs Service de navigation Données Montant des licences Prérequis pour se positionner sur véhicule autonome Flux et rôle des différentes parties prenantes Service de navigation Data Villes, développeurs, autres constructeurs DataCités-CC-BY-SA
  21. 21. • https://here.com • https://www.youtube.com/watch?v=mdgxZweqOkA Navigation embarquée Application HERE DataCités-CC-BY-SA DataCités-CC-BY-SA
  22. 22. Description synthétique et objectifs Le Taxi est une plateforme numérique gouvernementale française qui regroupe les données des exploitants de taxi agréés. Cette plateforme a été créée pour calmer la colère des chauffeurs de taxi face à la concurrence des VTC et moderniser ce secteur réglementé pour faire face aux défis posés par la révolution numérique Carte d’identité • Start’up d’Etat du SGMPA créée en mars 2015 • 4 salariés Proposition de valeur : « Un taxi, un clic » La plateforme met en relation les taxis partenaires et les personnes qui cherchent un taxi via des applications mobiles partenaires (Tedycab, Triperz, Zaleou, etc.) Promesse pour les taxis : • Rendre sa géolocalisation et sa disponibilité en temps réel accessible gratuitement à plus de 8 000 chauffeurs dans 6 grandes villes françaises • Activer / désactiver la géolocalisation facilement (respect vie privée) Promesse pour les applications partenaires : obtenir gratuitement les données des taxi en temps réel Promesse pour les usagers finaux : • Aucun frais d’approche facturé au client • Possibilité de héler son taxi via une application (mais pas de paiement en ligne) • Possibilité de noter son taxi Clients • Pas de « clients directs » • Les taxis agréés sont partenaires de la plateforme Partenaires • Taxis agréés : G7, TaxiLoc, UNT, Mob1Taxi, Atlantis Taxi, etc. • Etalab • Applications mobiles partenaires : Tedycab, Triperz, Zaleou, etc. Modèle économique • Plateforme financée par l’Etat (contribuables) • Coûts de développement : 250K euros • Coûts de fonctionnement annuels : 500K euros Données •Données sur la disponibilité des taxis : géolocalisation et disponibilité en temps réel •La plateforme s’inscrit dans la démarche Open Data du gouvernement même si aujourd’hui les données anonymisées ne sont accessibles qu’aux partenaires agréés REX • 20 000 courses enregistrées entre mars 2016 et octobre 2016 mais seulement 3 500 ont effectivement été réalisées (les chauffeurs refuseraient un certain nombre de courses) • 15% des taxis français référencés en octobre 2016 soit 8000 chauffeurs (objectif : 30 000 à terme) DataCités-CC-BY-SA
  23. 23. Rôle de l’acteur public ▪ Plateforme entièrement portée par l’Etat à son initiative en réponse à la loi Thévenoud qui rendait obligatoire le service de réservation taxi en temps réel ▪ L’Etat n’entend pourtant par se substituer à un acteur économique mais simplement à mettre à disposition des acteurs privés des données d’intérêt public Rôle des usagers / citoyens ▪ Les citoyens sont les clients finaux ▪ Ils acceptent de partager leur localisation et leur numéro de téléphone Modèle économique • Plateforme entièrement financée par l’Etat pour soutenir le marché réglementé des taxis français qui a été bousculé par la concurrence des chauffeurs de VTC • Aucune logique de rentabilité • Modèle basé sur la réduction des coûts liés aux grèves à répétition des taxis français ? • Les données anonymisées permettront à l’Etat d’avoir des informations sur le trafic, les zones de maraude, la vitesse moyenne en ville, etc…Il pourrait optimiser ses services publics existants grâce à ces données Mode de gouvernance ▪ Start’up d’Etat développée par le Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) et la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières (DSCR) Le Taxi, en tant que start’up gouvernementale est un modèle innovant. Ici, l’Etat développe une plateforme pour le compte d’acteurs privés mis en difficulté par l’arrivée de nouveaux concurrents. La pertinence et pérennisation de ce modèle posent question : est-ce bien le rôle de l’Etat ? Les acteurs privés n’auraient ils pas pu s’organiser entre eux sur le modèle de HERE ? Est-ce un modèle efficace (peu de courses à date) ? Quelle gouvernance demain (gouvernance d’un commun) ? DataCités-CC-BY-SA
  24. 24. Données (localisation et disponibilités) Course Impots Le coût d’approche (qui permet de financer le développement d’une telle plateforme) qui n’est pas facturé au client s’il utilise les applications partenaires est finalement récupéré au travers des impôts versés par les contribuables Données via licences Montant de la course Demande de course avec localisation + numéro tél Disponibilité et localisation du taxi Requête chauffeur Flux et rôle des différentes parties prenantes DataCités-CC-BY-SA
  25. 25. • http://le.taxi/ • https://www.etalab.gouv.fr/ Le Taxi permet de héler un taxi via une application mobile agréé Les applications partenaires DataCités-CC-BY-SA
  26. 26. Description synthétique et objectifs Jungle Bus est un projet qui vise à développer trois outils de crowdsourcing simples, ergonomiques, peu coûteux et collaboratifs pour permettre à tous les opérateurs de transport du monde d’optimiser la collecte de données transports et de créer leur plan. Carte d’identité • Association créée en nov. 2016 • Phase de développement cofinancée par l’ADEME Proposition de valeur Jungle Bus a pour objectif de développer trois outils (une application mobile, un plug in JOSM et un rendu cartographique) qui permettraient de collecter des données facilement et de les mettre en qualité. Ces données alimenteraient la base ouverte d’Open Street Map. Jungle Bus veut faire d’Open Street Map le référentiel unique ouvert en matière de données transports. Les avantages de ce référentiel pour les opérateurs de transport : 1) Référentiel qualitatif et à jour à bas coût grâce au crowdsourcing 2) Référentiel ouvert : l’open data favorise l’open innovation 3) Référentiel « impartial » : géré par une communauté ouverte Clients • Producteurs et gestionnaires de données (ex : RAT- Partenaires • Prestataires informatiques • Prescripteurs : Open Data France, Kisio, associations / ONG Modèle économique • Le développement des outils sera financé par l’ADEME et d’autres financeurs à trouver • A terme, l’objectif est que des opérateurs de transport financent la maintenance des outils et la mise à jour de la cartographie Données •Les données collectées par Jungle Bus sont les informations élémentaires sur les arrêts de bus : localisation des arrêts, lignes les desservant, … •Format GTFS •Données disponibles en licence ODBL (Open Data Base license) REX • Jungle Bus est né du projet Mapanica à Managua où 200 volontaires ont collecté des données pendant 3 ans pour éditer la première carte de transports de la capitale du Nicaragua DataCités-CC-BY-SA
  27. 27. Alliances stratégiques ▪ L’ambition de Jungle Bus est de fédérer tous les acteurs (service public et entreprises privées) du transport autour d’un unique référentiel ▪ Jungle Bus, communauté de citoyens, serait l’intermédiaire de confiance de tous les acteurs ▪ Jungle Bus pourrait bousculer la position dominante de Google et son modèle propriétaire Rôle des usagers / citoyens ▪ Les citoyens sont au cœur du projet de Jungle Bus puisqu’ils collectent et qualifient toutes les données ▪ L’open data favorise l’émergence de consultations citoyennes (exemple : consultation organisée à Toulouse sur une ligne de métro) Modèle économique Coûts : - Développement (140K euros) et maintenance des outils informatiques - Faible coûts RH ; la collecte et la mise en qualité des données se fait par une communauté de volontaires Revenus à terme : financements versés par les opérateurs de transport qui utiliseront Open Street Map comme référentiel unique de données Mode de gouvernance ▪ Jungle Bus est une association à but non lucratif ▪ Florian Lainez et Felix Delattre les deux fondateurs sont aussi au Conseil d’Administration d’Open Street Map Jungle Bus est un modèle innovant en termes d’implication des citoyens et fortement duplicable dans les autres secteurs - dès aujourd’hui les contributeurs collectent les infos liées à la gestion de l’ énergie, des déchets, etc…La vision prospective de Jungle Bus est ambitieuse. Jungle Bus imagine pouvoir devenir le référentiel unique de données transports, détrôner Google et être financé par des entreprises comme Uber qui utiliserait le référentiel Jungle Bus. DataCités-CC-BY-SA
  28. 28. Impôts Data collectée Services de transport Les données sont collectées par les citoyens et deviennent des “communs” ; tous les gestionnaires de données contribuent au financement de la mise en qualité. Les citoyens sont au cœur du projet et Jungle Bus crée des alliances stratégiques inédites. Citoyens Data en OBDL Abonnements et achat de services de transports Services de transport Soutien financier Flux et rôle des différentes parties prenantes Data en OBDL Soutien financier ? Jungle Bus DataCités-CC-BY-SA
  29. 29. • http://slides.com/overflorian/easytransport# • http://www.linkedin.com/in/florianlainez/fr • https://junglebus.io/ La collecte des données transport à Managua, un projet collaboratif DataCités-CC-BY-SA
  30. 30. Transactive Grid Qurrent Open Power System Data SOLShare ÉNERGIE 2
  31. 31. Description synthétique et objectifs TransActive Grid est un microgrid à Brooklyn qui autorise des échanges énergétiques directs entre producteurs et consommateurs locaux. Le service met en œuvre la technologie BlockChain pour décentraliser les échanges. Carte d’identité • Brooklyn Microgrid a démarré en 2012 • Depuis 2015, expérimentation d’ échanges sur une BlockChain Proposition de valeur Brooklyn Microgrid (BMG) est une entreprise locale évoluant vers une forme coopérative, pour offrir des services de microgrid à la communauté de Brooklyn, ce qui inclut : • Les services « classiques » d’un microgrid : réseau pouvant fonctionner de manière autonome, résilience en cas d’incidents, services de smart grid • Consommer de l’électricité renouvelable, issue d’une production locale • Des échanges qui contribuent à une économie locale et un « sens de la communauté » • Davantage de contrôle et de choix pour les producteurs d’énergie : auto-consommer, réinjecter dans le réseau, partager avec les voisins • Optimiser les consommations avec une place de marché « spot », des tarifs très variables Clients • 10 foyers pilote en 2016 • Extension à 50 sites variés en 2017 Partenaires • ConsenSys développe l’application BlockChain • Siemens fournit les équipements de microgrid • Etat de New-York, potentiel financeur Modèle économique • Pour la plateforme, intégré aux services du microgrid sans valorisation particulière • Pour les usagers : des échanges financiers locaux Données •Les données portent sur les consommations et toutes les transactions, stockées au sein de l’application BlockChain REX • Un projet très visible, qui fait parler de lui • Une expérimentation grandeur nature • Des questions sur le bon modèle pour « passer à l’échelle » DataCités-CC-BY-SA
  32. 32. Rôle de l’acteur public ▪ L’Etat de New-York a un programme pour moderniser son réseau (et ses réglementations) ▪ La politique en faveur des microgrids est guidée par la résilience (attentats, incidents climatiques) ▪ Un programme de financement NY Prize pourrait financer la suite du projet Rôle des usagers / citoyens ▪ Les usagers peuvent être producteurs citoyens qui réinjectent l’énergie produite pour une consommation locale ▪ Ils peuvent aussi être « consommacteurs » en acceptant de payer pour une énergie locale ▪ Les usagers : foyers, entreprises, services publics (ex : pompiers, école) Proposition de valeur Pour les producteurs d’énergie : • La possibilité de monétiser leurs investissements • Ne pas dépendre des tarifs de rachat des fournisseurs d’énergie • Place de marché fonctionne sur le modèle du « spot » où offre / demande détermine le prix Pour les consommacteurs : • Traçabilité de l’énergie qu’ils consomment : acheter des énergies locales plutôt que des « certificats » • Logique de « communauté de vie » Mode de gouvernance ▪ Pour l’instant BMG est une société privée avec un statut privé ▪ À terme le projet doit devenir une coopérative possédée par usagers de Brooklyn Un modèle adapté à l’essor de l’auto-consommation et à la fin des tarifs de rachat subventionnés Ce modèle présente un gros potentiel dans les pays où la dimension locale de l’énergie est importante (Allemagne, US) TransActive Grid est en lien avec le besoin de résilience et d’autonomie exprimé par les citoyens ou les Etats. Le financement des intermédiaires (réseau, application BlockChain) nécessite une maturation. DataCités-CC-BY-SA
  33. 33. Potentiel financement Financement producteur / consommateur Consommation énergie Réductions La BlockChain de Transactive Grid permet des compensations financières directes entre producteurs et consommateurs locaux. Brooklyn Microgrid finance la solution et demeure un tiers de paiement Finance et opère Énergie & données associées Flux et rôle des différentes parties prenantes DataCités-CC-BY-SA
  34. 34. http://brooklynmicrogrid.com https://www.scientificamerican.com/article/a-microgrid-grows-in-brooklyn/ Mighty Microgrids report https://www.siemens.com/innovation/en/home/pictures-of-the-future/energy-and-efficiency/smart-grids-and-energy-storage-microgrid-in-brooklyn.html DataCités-CC-BY-SA
  35. 35. http://brooklynmicrogrid.com https://www.scientificamerican.com/article/a-microgrid-grows-in-brooklyn/ Mighty Microgrids report https://www.siemens.com/innovation/en/home/pictures-of-the-future/energy-and-efficiency/smart-grids-and-energy-storage-microgrid-in-brooklyn.html DataCités-CC-BY-SA
  36. 36. Description synthétique et objectifs Qurrent est un fournisseur d’énergie implanté aux Pays-Bas qui souhaite impulser la transition énergétique du Pays en réduisant la consommation d’énergie et en passant à une énergie 100% verte. Carte d’identité • Coopérative fondée en 2006 • Filiale à 100% de la fondation DOEN Proposition de valeur Promesse client « réduisez votre facture énergétique en surveillant votre consommation et en produisant votre propre énergie ». Qurrent propose des formules d’abonnement qui comprennent toutes : - Une offre d’électricité 100% verte et/ou une offre de gaz compensé carbone pendant la durée du contrat - Une Qbox : compteur d’énergie connecté Les clients de Qurrent peuvent également investir dans le parc éolien de Qurrent et suivre la production d’énergie de leurs éoliennes. Plus leurs éoliennes produisent de l’énergie et plus leur facture diminue. Le prix de ces abonnements varie en fonction de la consommation d’énergie et de la durée du contrat mais Qurrent s’engage à définir le prix en fonction du coût de revient. Qurrent ne réalise pas de marge sur la distribution. Clients • Clients particuliers – citoyens néerlandais Partenaires • Fondations investies dans la transition énergétique • Acteurs du marché des énergies renouvelables (programme FLEX) • Installateurs d’équipements • Cabinet de conseil dédié à l’ énergie Modèle économique Revenus : • Subventions de la fondation DOEN • Vente d’énergie aux particuliers au coût de revient • Vente de produits additionnels sur son eshop • Revente de données à des tiers Données •Données personnelles collectées à la souscription: nom, prénom, adresses, etc. •Données de consommation d’énergie collectées par la Qbox (compteur intelligent) •Qurrent, propriétaire des données, vend les données anonymisées à des partenaires REX • Qurrent aurait réalisé 1 million de chiffre d’affaires en un an • Peu de communication sur les performances économiques de Qurrent et sur le poids des subventions DataCités-CC-BY-SA
  37. 37. Rôle des usagers / citoyens ▪ Tous les clients consommateurs d’énergie sont automatiquement membres de la coopérative (cf. mode de gouvernance ci-dessous) ▪ Qurrent a développé une plateforme dédiée à l’ échange de conseils entre membres de la communauté Modèle économique Pour convaincre les particuliers de passer à une énergie verte, Qurrent met en avant deux principes : 1) Qurrent ne fait pas de marge sur la distribution d’ énergie verte. Le prix l’énergie verte est égal à son coût de revient. Qurrent a développé des services additionnels générateurs de marge pour soutenir son développement : revente de données, vente de services additionnels (accompagnement au montage de parc solaire, mise en relation avec des partenaires installateurs de panneaux solaires, etc.) et vente de produits complémentaires sur son eshop 2) Qurrent propose à ses clients d’investir dans l’ éolien ; si les performances des éoliennes sont supérieures à celles attendues, les clients sont rétribués financièrement Qurrent est également soutenu par sa fondation mère Mode de gouvernance Coopérative : les clients sont membres de la coopérative. Les membres sont consultés de deux façons : ▪ Consultation indirecte au travers du Conseil des membres (élus pour deux ans en assemblée générale) ▪ Consultation directe par assemblée générale Les profits générés sont reversés à la communauté Qurrent est un fournisseur d’énergie organisé en coopérative, tous les clients aussi sont membres du comité de gouvernance. Qurrent est à but non lucratif donc il n’a pas besoin de rémunérer le capital. C’est un bénéfice pour ses clients car ils ne paient les dividendes dans leurs factures. C’est aussi une faiblesse potentielle car cela prive Qurrent d’un mode de financement, et donc ca peut freiner/limiter son développement. L’exercice de Qurrent est d’actualité, car "La loi visant à favoriser le développement de l’autoconsommation d’électricité doit être adoptée le 15 février. La consommation collective de production solaire devrait se développer." DataCités-CC-BY-SA
  38. 38. Données de consommation et données personnelles Commisions Clients Qurrent n’a pas d’actionnaire à rémunérer mais rémunère les investissements réalisés par ses clients dans le parc éolien en leur appliquant des réductions sur leur facture d’électricité Montant des services souscrits + investissements Data Coût data Energie verte Réduction factures Flux et rôle des différentes parties prenantes DataCités-CC-BY-SA
  39. 39. • https://www.qurrent.nl/ • https://www.youtube.com/user/Qurrent • http://www.doen.nl/about-doen/general.htm Eshop QurrentApplication mobile DataCités-CC-BY-SA
  40. 40. Description synthétique et objectifs Open Power System Data (OPSD) a pour ambition de mettre à disposition toutes les données disponibles en matière de modélisation énergétique, à l’échelle européenne. Carte d’identité Projet lancé en 2015 pour 2 ans, par 4 institutions de recherche allemands, avec financement fédéral Proposition de valeur La promesse client : gagner du temps et de la fiabilité dans l’exploitation de sources de données hétérogènes pour la modélisation énergétique. OPSD propose ainsi : • D'agréger 200 flux de données à l’échelle européenne couvrant toutes les sources d’énergie et l’équilibre offre-demande sur les réseaux (séries temporelles) • De retraiter les données pour éliminer les erreurs et incohérences • De fournir des données dans plusieurs formats normalisés suivant les spécifications Frictionless Data • De garantir des licences de diffusion / réutilisation ouvertes alors qu’aujourd’hui c’est un maquis juridique de licences restrictives et incohérentes • Permettre à la communauté de contribuer avec ses propres données / traitements, et les associer à l’évolution de la plateforme Clients • La communauté des chercheurs en modélisation énergétique • Incidemment, les producteurs de données eux-mêmes Partenaires • 4 partenaires académiques allemands • Ministère de l’Énergie allemand (financement) • Des organisations promouvant la diffusion de données statistiques de qualité Modèle économique • Diffusion des données en Open Data (CC-BY ou OBdL) et du code-source des scripts sous licence ouverte MIT • Financement de l’investissement initial par une subvention • Run assuré par institutions académiques Données • Description de toutes les sources de production • Séries temporelles de production par énergie / territoire • Séries temporelles offre / demande réseau • Séries temporelles relevés météo REX • Lancement de la plateforme fin 2016. Une communauté scientifique élargie engagée dans des ateliers. DataCités-CC-BY-SA
  41. 41. Rôle de l’acteur public ▪ L’acteur public finance le projet de recherche et de mise à disposition des données ▪ L’acteur public est aussi producteur de données et a dû faire évoluer ses pratiques (licence ouverte) Rôle des usagers / citoyens ▪ Les usagers consomment les données pour des modélisations. Ce sont des chercheurs ▪ Ils peuvent aussi contribuer avec leurs propres scripts de collecte / traitement de données ▪ Ils font évoluer la plateforme à long terme Modèle économique Le financement public de l’investissement initial est assez modéré : du temps-homme sur deux ans pour mettre en place la collecte de données La plateforme a très peu de coûts de fonctionnement, supportés par les universités partenaires. Question ouverte : comment maintenir la plateforme (mise à jour des sources de données) à l’issue du financement initial ? Mode de gouvernance ▪ 4 institutions de recherche allemandes ont le lead en portant le projet ▪ Consultation ouverte de la communauté des contributeurs / réutilisateurs ▪ Modèle des projets académiques ouverts ● Un projet typiquement Open Source et académique dans sa conception et son exécution ● Une valeur ajoutée très nette pour la communauté des réutilisateurs ● Un projet qui implique les producteurs de données en les faisant évoluer sur les aspects légaux (licences) et techniques (qualité et format des données) ● Réplicable dans des contextes similaires de recherche voire B2B, un peu moins tel quel sur des contextes B2C. DataCités-CC-BY-SA
  42. 42. Financement Scripts & contributions Un financement public permet à des institutions de recherche de développer / maintenir la plateforme, enrichie de contributions de la communauté. Tout le monde bénéficie de la réutilisation de données : producteurs, gouvernement, institutions de recherche, chercheurs Ministère de l’ énergie allemand Producteurs de données Consommateur principal Donnée brute incohérente Consommateur Consommateurs Développer & héberge Flux et rôle des différentes parties prenantes Donnée qualifiée Donnée qualifiée DataCités-CC-BY-SA
  43. 43. http://open-power-system-data.org http://frictionlessdata.io/case-studies/open-power-system-data/ DataCités-CC-BY-SA
  44. 44. Description synthétique et objectifs SOLShare entend permettre à tous les bangladais d’être approvisionnés en énergie même pendant les coupures de courant du réseau central qui sont extrêmement fréquentes dans le pays et afin de fournir un accès peu onéreux en électricité dans les zones rurales/reculées du pays. Carte d’identité Fondée en 2014, issue de la société de recherche Allemande Société MicroEnergy International GmbH Proposition de valeur SOLShare a développé deux solutions « SOLbox » et « SOLcontrol » qui permettent de réguler et contrôler les systèmes de production solaires individuelles installés par les particuliers. SOLShare est un nanogrid électrique qui permet aux habitants d’ échanger de l’énergie entre eux via leur téléphone mobile. Proposition de valeur pour les citoyens producteurs d’énergie : - Vendre l’énergie excédentaire produite par leur Solar Home System (SHS) et identifier de nouvelles sources de revenus Proposition de valeur pour les citoyens consommateurs d’énergie (particuliers et entreprises) • Disposer d’une source d’énergie à faible coût ; ne plus subir les coupures de courant du réseau central • Avoir la capacité de développer des activités consommatrices d’énergie telles que le broyage, le fraisage, l’irrigation ou le refroidissement Autres externalités : amélioration de la qualité de vie et de l’attractivité locale Clients • Ménages ruraux du pays • Entreprises locales situées sur ces territoires Partenaires • Partenaires commerciaux • Organisations publiques / parapubliques • Fournisseurs de solutions de paiement par mobile • Instituts de recherche Modèle économique Le modèle économique repose sur la vente de solutions connectées (SOLbox et SOLcontrol). Absence d’info sur le montant éventuel de commissions Données Les données collectées sont les concernées sont des données de production et de consommation d’énergie des clients. Absence d’info sur le cadre juridique REX • Projet pilote lancé en septembre 2015 dans un village du Bangladesh • Plus de deux millions de Solar Home Systems (SHS) ont déjà été installés, 67.000 nouveaux chaque mois environ (chiffres de 2014). Cela fait du Bangladesh le marché qui enregistre la plus forte croissance en SHS dans le monde. DataCités-CC-BY-SA
  45. 45. Rôle des usagers / citoyens Modèle économique 1) Déploiement : SOLShare a gagné de nombreuses récompenses et son développement est supporté financièrement par de nombreuses organisations. 2) Maintenance du service : Le coût de la SOLbox est de 30$, que les consommateurs paient de façon échelonnée en 24 à 36 mois, après quoi ils sont propriétaires de leur SOLbox. Par comparaison, les ménages dépensent en moyenne 2$ par mois en kérosène pour s’éclairer au Bangladesh. L’argent gagné par les citoyens en vendant leur énergie est stocké dans leur portefeuille mobile. Ils peuvent s’en servir pour faire leurs courses chez les commerçants locaux. Alliances stratégiques Projet multipartenarial avec des partenaires très divers: Entreprises privées qui fournissent et développent les solutions Des instituts de recherche spécialisés dans l’ énergie Des organisations /institutions publiques et parapubliques (ONU, …) ● On est ici face à un cas innovant développé pour palier au déficiences du réseau classique ● Forte implication des usagers qui deviennent pour certains des consommacteurs ● Solution réplicable à d’autres régions du Monde ● En matière de données ou de gouvernance, le projet semble très classique. On est sur un modèle qui facilite le P2P mais qui ne valorise pas les données et qui ne met pas en place de gouvernance partenariale. Sur ce point, c’est l’opposé de Qurrent. Participation de chaque foyer en peer to peer via l’application mobile donc contribution directe des usagers qui partagent leur éventuel trop-plein d’énergie avec leurs voisins ou reçoivent de l’ énergie de la part de ceux-ci. Les usagers gagnent eux-mêmes de l’argent en revendant leur énergie. DataCités-CC-BY-SA
  46. 46. Subventions Demande d’ énergie Commisions ? Prix de l’ énergie Producteurs $30 de SOLbox SOLbox Energie Energie dispoible Le modèle économique repose sur la vente de la SOLbox. SOLShare pourrait également percevoir des commissions sur les transactions d’énergie et des commissions sur la mise en relation de nouveaux producteurs d’énergie avec des partenaires installateurs de panneaux solaires. Flux et rôle des différentes parties prenantes Consommateurs DataCités-CC-BY-SA
  47. 47. • http://www.me-solshare.com/ • http://www.bestclimatepractices.org/practices/957/ • https://medium.com/le-lab/solshare-la-start-up-qui-met-en-partage-l%C3%A9nergie-solaire-au-banglad esh-8eb264c45a3e#.mt3kiaeio Fonctionnement des solutions SOLShare DataCités-CC-BY-SA
  48. 48. Transactive Grid Qurrent Open Power System Data SOLshare DÉCHETS Enevo Terradona 3
  49. 49. Description synthétique et objectifs Enevo est une société finlandaise qui entend révolutionner le secteur du ramassage d’ordures qui représente 1 000 milliards de dollars. Les solutions d’Enevo permettent de réduire les coûts de gestion des ordures tout en minimisant la pollution générée par le ramassage des ordures. Carte d’identité • Société créée en 2010 par deux experts en télécommunications • Technologie déployée à Rotterdam, Anvers, Helsinki, Washington, NY,.. Proposition de valeur Enevo a mis au point un système de capteurs de remplissage des poubelles reliés à une plateforme d’analyse des données. A partir des données collectées en temps réel, la plateforme génère un parcours idéal de collecte que le chauffeur de camions à ordures reçoit directement dans sa cabine.. Le logiciel de suivi est disponible sur smartphone, tablette et ordinateur. Proposition de valeur : • Réduction des coûts de gestion des ordures (Enevo estime que son service permet d’en économiser environ 30%) • Réduction de l’impact environnemental de cette activité Clients • Municipalités • Entreprises, hôpitaux, etc… • Compagnies de collectes des déchets Partenaires • Investisseurs privés • Investisseurs publics (exemple : prêt de 15 millions d’euros de la Banque Européenne d’Investissement) • Partenaire avec technologie complémentaire Modèle économique Enevo a levé des fonds et reçu un prêt de la Banque Européenne d’investissement Enevo propose des abonnements mensuels pour profiter de sa technologie. Le prix dépend du nombre de capteurs déployés Données • Données liées au remplissage des poubelles • Données personnelles des conducteurs de camion: identité, localisation, etc. • Enevo est propriétaire des données collectées et en assure la protection REX • A Anvers, l’utilisation de cette technologie a permis de réduire de moitié le nombre de camions à ordures nécessaires DataCités-CC-BY-SA
  50. 50. Rôle de l’acteur public L’acteur public est client d’ENEVO. Les informations collectées par ENEVO ne sont pas pas partagées de manière brute ou pédagogique avec le pouvoir public. ENEVO analyse les données et pousse directement aux conducteurs de données les résultats de sa propre analyse. L’acteur public n’est pas associé à l’analyse. Risques associés à ce manque de coopération avec l’acteur public : • Risque de manque de transparence / de biais d’intérêt privés dans les analyses • Optimisation de la collecte des données par le seul taux de remplissage des poubelles peut congestionner le trafic de la ville • Licenciement de conducteurs de camions : quel reclassement prévu ? Rôle des usagers / citoyens Les citoyens ne sont pas impliqués dans le projet d’ENEVO. Ils jettent leurs déchets comme d’habitude et ne sont pas invités à participer ou changer leurs déchets. Alliances stratégiques •Investisseurs privés : Mistletoe (Japon), Foxconn (Taiwan), Ginko Ventures (Suisse), Earlybird (Allemagne), Lifeline Ventures (Finlande), Draper Associates (USA), Risto Siilasmaa (Finlande) •Investisseurs publics : Finnish Industry Investment, European Investment Bank •Partenaires : Glasdon (fabricant de poubelles au Royaume-Uni, permet d’ajouter la technologie Enevo aux poubelles de rue), Hearts for the Homeless (USA, permet d’améliorer l’efficacité de la collecte des textiles) → les solutions proposées par Enevo suscitent l’intérêt des investisseurs Modèle peu innovant dans un secteur où la donnée est difficilement captable (cf. commentaires Terradona). L’intérêt général ne semble pas au coeur du projet d’ENEVO (absence d’implication des citoyens, absence de partage d’informations avec les collectivités et des externalités négatives potentielles). DataCités-CC-BY-SA
  51. 51. Enevo engrange des données grâce aux capteurs qu’elle vend aux collectivités. Enevo conserve la propriété des données. Enevo ne fournit pas de données brutes à ses clients mais leur fournit des analyses. Les données sont également partagées avec des tiers. Taux de remplissage des poubelles Montant des abonnements Localisation des camions, organisation des tournées Recommandations d’optimisation des tournées Partage de données des tiers Flux et rôle des différentes parties prenantes Délégations de service public Des services ou des offres basées sur ces données DataCités-CC-BY-SA
  52. 52. http://www.enevo.com/ DataCités-CC-BY-SA
  53. 53. Description synthétique et objectifs Terradona entend aider les collectivités à atteindre les objectifs fixés par l’Etat et l’Europe en matière de tri des déchets tout en diminuant leurs dépenses en matière de gestion des déchets. Carte d’identité • Startup fondée en août 2013 • Levée de fonds auprès de la CDC de 0,6M euros fin 2016 Proposition de valeur Terradona propose un package aux collectivités comprenant : • Equipement des conteneurs de la ville de box Cliiink + maintenance 5 ans • Programme de récompenses à destination des habitants de la ville • Solutions logicielles : application mobile, site internet et site dédié au pilotage des données collectées par les box Package proposé à l’achat ou en location avec un abonnement d’un an et un engagement de 4 ans Prix dégressif en fonction du nombre de conteneurs Chiffres clés : • L’offre est rentabilisé en 3 ans donc pendant 3 ans la collectivité évite des coûts et pendant 1 an elle fait des pures économies Clients • Métropoles et communautés de communes Partenaires • Commerces locaux • Grandes enseignes • Enseignes e-commerce • Associations Modèle économique • Aujourd’hui : revenus générés par la vente des services aux collectivités • Demain : monétisation probable de l’audience du programme de récompenses Données •Données personnelles et données remontées par les box Cliiink appartiennent à Terradona •Statistiques partagées avec les collectivités •A moyen terme : développement d’algorithmes pour proposer de l’optimisation de tournées REX • 1ère expérimentation réussie à Marseille (40 000 habitants) • Déploiement dans les autres villes en fonction des succès commerciaux DataCités-CC-BY-SA
  54. 54. Rôle de l’acteur public ▪ Aujourd’hui, les conteneurs appartiennent aux collectivités ou à des gestionnaires / collecteurs de conteneurs → Terradona est donc un nouvel acteur dans la chaîne de traitement des déchets ▪ Risque : création d’une relation de dépendance vis à vis de Terradona qui détiendra la connaissance sur la gestion des déchets Rôle des usagers / citoyens ▪ Citoyens acteurs de leur transfert de données - inciter à trier via un système de récompenses ▪ Risque : protection de la vie personnelle Modèle économique Modèle économique classique, basé sur la vente de services et la valorisation d’une base de données mais 2 points intéressants liés à la faible solvabilité des clients (collectivités) : - Un modèle basé sur les économies promises grâce aux solutions de Terradona (coût offre = coût de 3 ans de gestion de déchets sans Terradona – coût de 3 ans de gestion de déchets avec Terradona) - Une redistribution de l’impôt collecté aux administrés qui ont un comportement responsable vis à vis de la ville Mode de gouvernance ▪ Entreprise privée – 3 actionnaires ▪ Montée au capital de la Caisse des Dépôts signifie que Terradona est reconnu d’intérêt général Modèle assez classique (vente d’une technologie brevetée, données de statut privé, valorisées sous forme d’audience) dans un secteur où les données sont difficiles à capter. Terradona développe une technologie pour capter les données de la multitude alors que ces données sont beaucoup plus accessibles dans le secteur de la mobilité par exemple. A noter une volonté d’impliquer les citoyens et de valoriser le tissu d’activité local. DataCités-CC-BY-SA
  55. 55. Impôts Data Coût de d’ équipement et d’exploitation Commissions Clients Réductions La valorisation des données par Terradona est reversée aux partenaires commerciaux sous forme d’apport d’affaires et aux citoyens / usagers sous forme d’avantages chez les partenaires commerciaux partenaires. Flux et rôle des différentes parties prenantes DataCités-CC-BY-SA
  56. 56. • Site internet de Terradona • Site du programme de récompenses • Chaine Youtube DataCités-CC-BY-SA
  57. 57. www.datacités.eu

×