SlideShare une entreprise Scribd logo
La théorie de
l’Attachement
(et du détachement)



 Amine BENJELLOUN



                DU Marseille ; Juin 2012   1
La Théorie de l’Attachement
•   Historique:
     – « Les précurseurs oubliés »:
         • Himre Hermann: besoin primaire d’agrippement;
         Ian Sutie.
         • W.R.D Fairbairn: abandonner la théorie des pulsions.
         • Guerre UK: Anna Freud, D.Burlingham.
         « Il eut mieux valu que chaque puéricultrice prenne un
           enfant chez elle et que l’on ferme la nursery » A. Freud.
         • USA:effets de l’institutionnalisation:Spitz, Sally Provence,
           David Lévy.


                           DU Marseille ; Juin 2012                       2
•    1940:Bowlby: « 44 jeunes voleurs, leur personnalité et leur vie de
    famille »
•   1946: Tavistock Clinic avec J.Robertson
•   1948: OMS: Enfants sans famille.
•   1952: « Two years old goes to Nursery »…!!! (1969)

Mary Salter Ainsworth : 1967 « Infancy in Uganda »
                        1960: Strange Situation

Mary Main :     1982:Berkeley Adult Attachment ;
                puis l’Adult Attachment Interview;
1990: Travaux reconnus par la SBP. …P.Fonagy
En France:S. Lebovici, D.Anzieu, D. Stern, S.Fraiberg…lien?
        2002 :L’attachement, concept et applications, A. Guedeney.



                           DU Marseille ; Juin 2012                       3
Jean Miro,
                           Maternité,
                           1924.




DU Marseille ; Juin 2012                4
Définition (1):
Le Nourrisson a des comportements liés aux
  sens, programmés et phylogénétiquement
  inscrits (orientation, signalisation, recherche
  de proximité…), ainsi que des conduites (crier,
  sucer, étreindre, sourire…langage).
But: maintenir la proximité et le contact avec la
  mère (ou son substitut).
Corollaire: le sentiment de sécurité interne.

                  DU Marseille ; Juin 2012      5
• C/ Analytique:
  – Analyse: métapsychologie de l’Absence.
    ( dépression=perte des objets internes.)


                 ≠
  – Attachement: ’’          de la Présence.
    (dépression = rupture de lien.)



                 DU Marseille ; Juin 2012      6
• A/ Modèle éthologique: notion d’empreinte:
  – Fixité, période critique, préférence.
  – Avec conséquences sur le comportement social et
    sexuel.
     • Harlow 1958:
         –   Socialement: conduites exploratoires amoindries.
         –   Aucune interactions avec les congénères.
         –   Aucune conduite sexuelle a l’age adulte.
         –   Après insémination, les mères ne s’occupent de leurs bébés.
  !!! Notion réfutée chez le petit Homme !!!

• B/ Modèle cybernétique:régulation des captages
  d’information.
                         DU Marseille ; Juin 2012                          7
- Attachement:                - Théorie Analytique:

• Présence.                       • Absence.
• Non sexuel.                     • Lien sexuel prévalent
                                    avec étayage sur la
                                    pulsion d’auto
                                    conservation. ( à deux)

• Inné, ’’génétique’’.                  • Représentation mentale
Fonagy: ’’Le risque
  génétique’’, latent, peut ou
  ne pas , devenir selon la
  qualité de l’environnement
  familial.              DU Marseille ; Juin 2012              8
Un entre deux possible?…

• ’’ La pulsion d’attachement ’’ . D. Anzieu, 1987

•    Pour une clinique du « Vrai Self », C. Bolass,
       ’’ Les forces de la destinée ’’:
    – rencontre entre notre équipement pulsionnel et
      l’objet qui sera transformé et investit dès lors.
    – Rencontres ratées: objets non malléables, non
      appropriables, non investissables.


                      DU Marseille ; Juin 2012            9
Henri
                           Michaux




DU Marseille ; Juin 2012         10
La Strange Situation
                           M.Ainsworth
• La situation de l’étrange (r) ou l’étrange (r) de
  la situation ?

   – B: 60 % à 70%: Sécure: recherche la mère en
     gardant une certaine distance; voix,regard,
     sourire…
   – A: 15 à 20 %: Évitant: évite le contact direct et
     recherche l’image de la mère….
   – C: 5 à 10 %: Résistant:recherche le contact et
     rejette la mère.
   – D : moins de 5 %. Désorganisé:
                      DU Marseille ; Juin 2012           11
« L’attracteur étrange » de Lorenz
 DU Marseille ; Juin 2012            12
B: Integrated
                                      (Sécure)



                         Reserved                              Reactive


                    Inhibited
                                                                   Coercive
A:Cognition                                                                    C:Affected
                                          Confortable
Defended                                                                       (Ambivalent)
(Évitant)
                   Careful                                          Punitive

                                                                Helpless
                        Compliant

            False                                                              False affect
            cognitive
                                           D :Anti
                                          integrated

                                    DU Marseille ; Juin 2012                                  13
A: Stratégies conditionnelles d’attachement.
       Stratégies primaires      (1990 , Main)         et secondaires,
       ’’minimisation’’  et       ’’maximisation’’;     si  échec    ,
       désorganisation.

B: Organisation défensive et cristallisation des MiO:
-// schèmes d’assimilation et d’accommodation piagetiens : les
     événements sont perçus à travers un filtre (inter ) personnel et
     sont donc biaisés⇒actualisation des modèles nécessaire.
- L’exclusion défensive (Bowlby): les informations trop
     douloureuses; les interdits parentaux.


C:Transmission intergénérationnelle:
…ce n’est pas une fatalité.

D:…Par une intégration des mémoires épisodiques et
  sémantiques.      DU Marseille ; Juin 2012                            14
L’Attachement comme:
• Lien: passage d’un sentiment à un comportement.
• Comportement:
   – Évitant: besoin de la fig. mais incapable de l’exprimer.
   – Ambivalent: ’’ ’’ ’’ ’’     ’’    ’’       de l’employer.
     Idéalisation des fig. pour ne pas trahir…
   _ Sécure: quel comportement face à une personne angoissée?
• Système motivationnel: exploration, association, peur,
  attachement.
• Système cognitif stable durant la vie. ?????
• Système situationel : plusieurs moyens d’attachement selon les
  situations: exp. en psychothérapie.


                         DU Marseille ; Juin 2012                15
Mary Maine: AAI.
•    Compare le type d’A de l’enfant au type d’A de la mère
     lorsqu’elle était enfant : 80 à 90 % de corrélation.
     ⇒ Continuité entre représentation et type d’attachement.
      ⇒ Pour D.Stern, la représentation mentale naît à travers
     l’accordage affectif.



    • Deux types de mémoires avec activation d’images archaïques?
        • sémantique pour les évitants ;
        • épisodique pour les ambivalents.


                          DU Marseille ; Juin 2012                  16
Pablo Picasso                    Maternité, Bambara




            DU Marseille ; Juin 2012              17
Définition (2):
    Bénony (1998):
 « La T.d.A rend compte de la manière dont les
   premiers liens s’établissent:une bonne base de
   sécurité permet de développer des fonctions
   cognitives.De fait, la sécurité autorise la
   déstabilisation, qui peut être comprise et
   intégrée; celle ci devient même            partie
   intégrante des apprentissages cognitifs, et mène
   le sujet au développement et à l’autonomie. »


                     DU Marseille ; Juin 2012     18
Attachement et représentations:

• Le bébé : mémoire procédurale, intériorisation
  de      séquences      d’événements:   réalité
  environnante+++;
• Puis,      représentations embryonnaires et
  intériorisations des interactions auxquels il
  participe: anticipation de la réaction
  d’autrui⇒ (M O I Modèle Opérant Interne )



                 DU Marseille ; Juin 2012     19
MII : Mécanismes Interprétatifs
         Interpersonnels
• MII: Modèle interpersonnel:
  – de soi ( je suis +/- digne d’être aimé)
  – et d’autrui ( l’autre est +/- attentif et sensible à mes
    besoins); mis en place bien avant l’age de 5 mois.
  – Précurseurs de la Théorie de l’Esprit
  – Dépend partiellement de la qualité des schémas
    d’Attachement (At sécure=capacité réflexive
    supérieure)


                     DU Marseille ; Juin 2012             20
MII:
 « Le petit enfant peut développer une sensibilité à
 des états de soi, à travers ce que Gergely a appelé "
 psycho-feedback ". Il s'agit grosso modo du
 développement d'un système représentationnel
 symbolique de second ordre pour les états mentaux
 épistémiques et motivationnels. L'internalisation de
 la réponse miroir de la mère à la détresse du bébé
 en vient à représenter un état interne. L'émotion
 empathique constitue un biofeedback social dans la
 mesure où l'expressivité de la mère est corrélée à
 l'état émotionnel du bébé. » Fonagy.
                  DU Marseille ; Juin 2012         21
Modèle interactif:


        Environnement


 Génotype                              Phénotype


            DU Marseille ; Juin 2012               22
Génotype:
• Ce n’est pas un déterminisme absolu mécanique.
• A la fois équilibre et interaction avec
  l’environnement dans lequel vit l enfant.
• " L'environnement qui déclenche l'expression d'un
  gène n'est pas objectif. C'est l'expérience de
  l'environnement propre à l'enfant qui compte, et
  ceci dépend de l'appréciation de chacun " .
  P.Fonagy & E.Kandel .

                   DU Marseille ; Juin 2012      23
Modèle de la plasticité:
Génotype                                              Environnement
              (gènes’’ environnement-dépendants’’)          (Fonagy &’’Environnement
 partagé’’)




                                Plasticité (Bourgeois & synaptogenése)



                                Phénotype2012
                                DU Marseille ; Juin                                24
’’ Un an. Un an déjà que je tiens ce journal.
   Le temps n’a pas d’épaisseur. Il est
   transparent comme l’aile de l’abeille. Les
   reflets des nuages ou les irisations de
   l’eau font quelquefois croire qu’il a du
   corps. Il présente des nervures. Il émet
   des bourdonnements. Ce sont des
   simulacres. ’’
                           Yves Paccalet.

                DU Marseille ; Juin 2012    25
Temps qui passe
Graminée jaunie
L’odeur du soleil dans l’herbe.


                     Yves Paccalet,
             in L’odeur du soleil dans l’herbe.




                  DU Marseille ; Juin 2012   26
-Je me suis promenée au bord de la Folie –

                         (…)

La Folie se coiffait de longs roseaux coupants.
Quelque part ce ruisseau vivait sa double vie.
 L’or cruel de son nom soudain envahisseur
  Venait livrer bataille à la fortune adverse.

                        Septentrion, In le Nu perdu,
                                          René Char
                 DU Marseille ; Juin 2012         27
Pathologies de l’attachement:
-Insuffisance chronique d’attachement: l’enfant est dans
   le collage d’emblée; hyper vigilance (Kressler)
-A. forcé: trop grande proximité psychique.
-A. négatif (D.Anzieu): Att. à des expériences même
   douloureuses, à ce qui connu.
-A. à des mères déprimées :accrochage visuel
   ( Winnicott).
-Dépression du bébé et ses 3 phases:
   Désespoir …Découragement….Détachement.

NB: Auto Attachement du bébé        (G.Haag) avec
  rassemblage sur la ligne médiane en cas de vide
  interactif.
                    DU Marseille ; Juin 2012          28
Attachement & résilience : Plasticité
• Liens extra familiaux ; réseau social +++
• Modes d’attachement qui évoluent au cours des
  cycles de vie.
• Possibilité d’expérimenter en même temps
  plusieurs type d’attachement.
• « Que l’A. soit stable ou pas de 1 an à
  l’adolescence, en passant par l’enfance, importe
  peu, puisque la prédictibilité vient des MII, et non
  pas de la sécurité de l’attachement en soi »
  (Fonagy, 2001)
                    DU Marseille ; Juin 2012        29
Pour une approche transversale:

But :(Re) constructions des processus
  résilients:
-Sentiment d’une base de sécurité interne:
  Étayage par les pairs, un monde social…
-Estime de Soi.
-Sentiment de sa propre efficacité:
 Importance de la qualité du parenting

                     DU Marseille ; Juin 2012   30
Mon attachement à…




          DU Marseille ; Juin 2012   31
& votre attachement à…
                DU Marseille ; Juin 2012   32
« Écarter l’enfant de la cuisine, c’est le
condamner à un exil qui l’éloigne de
rêves qu’il ne connaîtra jamais…
Heureux l’homme qui , tout enfant , a
’’tourné autour’’ de la ménagère. »

              G. Bachelard,
              In La terre et les rêveries de la volonté.



               DU Marseille ; Juin 2012                    33
’’ C’est l’heure du dîner et autour de la
  table les personnes justes vivent avec toi
  l’heure juste dans le lieu juste, parce que
  c’est la juste mesure du temps, de la vie
  et du discours. ’’

                                     Antonio Tabucchi

                DU Marseille ; Juin 2012            34
« N’ÊTRE QUE LE VENTRE
  dans lequel gisent les chairs
  et les os et le reste du corps. »

« La cave
  devient NOTRE cuisine.
  la cuisine notre machine à naître. »

                                         Jean PORTANTE
                                         in L’étrange langue
                    DU Marseille ; Juin 2012                   35
L'absence,
D'un enfant, d'un amour
L'absence est la même
Quand on a dit je t'aime
Un jour...
Le silence est le même.

                                        Serge Reggiani



             DU Marseille ; Juin 2012                    36
…
Et il dit:
Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les filles de l’appel de la vie à elle même.
….
Vous etes les arcs par qui vos enfants , comme des flèches
   vivantes, sont projetés.
L’Archer voit sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa
   Puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et
   loin.
Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;
Car de même qu’il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui
   est stable.
                                Khalil Gibran.
                      DU Marseille ; Juin 2012             37

Contenu connexe

En vedette

eStat Mediametrie - La fréquentation des sites Internet (06.03.13)
eStat Mediametrie - La fréquentation des sites Internet (06.03.13)eStat Mediametrie - La fréquentation des sites Internet (06.03.13)
eStat Mediametrie - La fréquentation des sites Internet (06.03.13)
Ad6 Media
 
Informe bloque ii. héctor martín y óscar barba
Informe bloque ii. héctor martín y óscar barbaInforme bloque ii. héctor martín y óscar barba
Informe bloque ii. héctor martín y óscar barba
Hector Martin Garcia
 
Portafolio de evaluación
Portafolio de evaluaciónPortafolio de evaluación
Portafolio de evaluación
Ruben Amaro Michel
 
Raimondo Villano - Conference Pankievich - Berlin 2011
Raimondo Villano - Conference  Pankievich - Berlin 2011Raimondo Villano - Conference  Pankievich - Berlin 2011
Raimondo Villano - Conference Pankievich - Berlin 2011
Villano International Business Team
 
TICS de la EDUCACION
TICS de la EDUCACIONTICS de la EDUCACION
TICS de la EDUCACION
Maria del Carmen Ribera Robles
 
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eauListe des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
Jean-michel Neugate
 
Profession : politicien. Les Enquêtes du contribuable oct./nov. 2013 Extrait ...
Profession : politicien. Les Enquêtes du contribuable oct./nov. 2013 Extrait ...Profession : politicien. Les Enquêtes du contribuable oct./nov. 2013 Extrait ...
Profession : politicien. Les Enquêtes du contribuable oct./nov. 2013 Extrait ...
Contribuables associés
 
Rétrospective : speed-car
Rétrospective : speed-carRétrospective : speed-car
Rétrospective : speed-car
Sébastien GAUDIN
 
Gestion dématérialisée stationnement résidents usagers - Mulhouse
Gestion dématérialisée stationnement résidents usagers - MulhouseGestion dématérialisée stationnement résidents usagers - Mulhouse
Gestion dématérialisée stationnement résidents usagers - Mulhouse
Les Interconnectés
 
Alter'incub ESS 2014
Alter'incub ESS 2014Alter'incub ESS 2014
Alter'incub ESS 2014
avitrolles
 
Mission d’évaluation et d’expertise du programme Pratic
Mission d’évaluation et d’expertise du programme PraticMission d’évaluation et d’expertise du programme Pratic
Mission d’évaluation et d’expertise du programme Pratic
Silicon Comté
 
Reynald Werquin - L’espace public communicant
Reynald Werquin -  L’espace public communicant Reynald Werquin -  L’espace public communicant
Reynald Werquin - L’espace public communicant
Les Interconnectés
 
SDTAN Jura
SDTAN JuraSDTAN Jura
SDTAN Jura
Silicon Comté
 
présentation des services culturels CAPS pour opérations hors les-murs
 présentation des services culturels CAPS pour opérations hors les-murs présentation des services culturels CAPS pour opérations hors les-murs
présentation des services culturels CAPS pour opérations hors les-murs
Florence Carre
 
Presentation evenementiel final
Presentation evenementiel finalPresentation evenementiel final
Presentation evenementiel final
Selma Baboka
 
Thawte Guide gratuit : Comment EV transforme le visiteur en acheteur
Thawte Guide gratuit : Comment EV transforme le visiteur en acheteurThawte Guide gratuit : Comment EV transforme le visiteur en acheteur
Thawte Guide gratuit : Comment EV transforme le visiteur en acheteur
Thawte
 
Planear y organizar
Planear y organizarPlanear y organizar
Planear y organizar
Israel Rey
 
Le guide des acteurs du brand content 2012 - SRI
Le guide des acteurs du brand content 2012 - SRILe guide des acteurs du brand content 2012 - SRI
Le guide des acteurs du brand content 2012 - SRI
Ad6 Media
 
Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5o...
Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5o...Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5o...
Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5o...
ANISetoile
 

En vedette (20)

eStat Mediametrie - La fréquentation des sites Internet (06.03.13)
eStat Mediametrie - La fréquentation des sites Internet (06.03.13)eStat Mediametrie - La fréquentation des sites Internet (06.03.13)
eStat Mediametrie - La fréquentation des sites Internet (06.03.13)
 
Informe bloque ii. héctor martín y óscar barba
Informe bloque ii. héctor martín y óscar barbaInforme bloque ii. héctor martín y óscar barba
Informe bloque ii. héctor martín y óscar barba
 
Gat part1
Gat part1Gat part1
Gat part1
 
Portafolio de evaluación
Portafolio de evaluaciónPortafolio de evaluación
Portafolio de evaluación
 
Raimondo Villano - Conference Pankievich - Berlin 2011
Raimondo Villano - Conference  Pankievich - Berlin 2011Raimondo Villano - Conference  Pankievich - Berlin 2011
Raimondo Villano - Conference Pankievich - Berlin 2011
 
TICS de la EDUCACION
TICS de la EDUCACIONTICS de la EDUCACION
TICS de la EDUCACION
 
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eauListe des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
 
Profession : politicien. Les Enquêtes du contribuable oct./nov. 2013 Extrait ...
Profession : politicien. Les Enquêtes du contribuable oct./nov. 2013 Extrait ...Profession : politicien. Les Enquêtes du contribuable oct./nov. 2013 Extrait ...
Profession : politicien. Les Enquêtes du contribuable oct./nov. 2013 Extrait ...
 
Rétrospective : speed-car
Rétrospective : speed-carRétrospective : speed-car
Rétrospective : speed-car
 
Gestion dématérialisée stationnement résidents usagers - Mulhouse
Gestion dématérialisée stationnement résidents usagers - MulhouseGestion dématérialisée stationnement résidents usagers - Mulhouse
Gestion dématérialisée stationnement résidents usagers - Mulhouse
 
Alter'incub ESS 2014
Alter'incub ESS 2014Alter'incub ESS 2014
Alter'incub ESS 2014
 
Mission d’évaluation et d’expertise du programme Pratic
Mission d’évaluation et d’expertise du programme PraticMission d’évaluation et d’expertise du programme Pratic
Mission d’évaluation et d’expertise du programme Pratic
 
Reynald Werquin - L’espace public communicant
Reynald Werquin -  L’espace public communicant Reynald Werquin -  L’espace public communicant
Reynald Werquin - L’espace public communicant
 
SDTAN Jura
SDTAN JuraSDTAN Jura
SDTAN Jura
 
présentation des services culturels CAPS pour opérations hors les-murs
 présentation des services culturels CAPS pour opérations hors les-murs présentation des services culturels CAPS pour opérations hors les-murs
présentation des services culturels CAPS pour opérations hors les-murs
 
Presentation evenementiel final
Presentation evenementiel finalPresentation evenementiel final
Presentation evenementiel final
 
Thawte Guide gratuit : Comment EV transforme le visiteur en acheteur
Thawte Guide gratuit : Comment EV transforme le visiteur en acheteurThawte Guide gratuit : Comment EV transforme le visiteur en acheteur
Thawte Guide gratuit : Comment EV transforme le visiteur en acheteur
 
Planear y organizar
Planear y organizarPlanear y organizar
Planear y organizar
 
Le guide des acteurs du brand content 2012 - SRI
Le guide des acteurs du brand content 2012 - SRILe guide des acteurs du brand content 2012 - SRI
Le guide des acteurs du brand content 2012 - SRI
 
Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5o...
Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5o...Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5o...
Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5o...
 

Similaire à Attachement

Théories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifThéories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectif
AmineBenjelloun
 
Que se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansQue se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ans
AmineBenjelloun
 
Scolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxScolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieux
AmineBenjelloun
 
L’adolescent est elle difficile
L’adolescent est elle  difficileL’adolescent est elle  difficile
L’adolescent est elle difficile
AmineBenjelloun
 
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Elsa von Licy
 
L'adolescent difficile et ses vulnérabilités
L'adolescent difficile et ses vulnérabilitésL'adolescent difficile et ses vulnérabilités
L'adolescent difficile et ses vulnérabilités
AmineBenjelloun
 
Précarite et santé mentale
Précarite et santé mentalePrécarite et santé mentale
Précarite et santé mentale
AmineBenjelloun
 
Construction identité sexuelle
Construction identité sexuelleConstruction identité sexuelle
Construction identité sexuelle
AmineBenjelloun
 
Enseigner l'autisme aux médecins
Enseigner l'autisme aux médecinsEnseigner l'autisme aux médecins
Enseigner l'autisme aux médecins
AmineBenjelloun
 
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Atoutcerveau
 
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficilePlate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
AmineBenjelloun
 
Ta lattachement un_lien_vital_web
Ta lattachement un_lien_vital_webTa lattachement un_lien_vital_web
Ta lattachement un_lien_vital_web
elanoita
 
Communication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelleCommunication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelle
Virginie Colombel
 
Présentation BDE psychomotricité Hyères - Les Thérapies psychomotrices de Hyères
Présentation BDE psychomotricité Hyères - Les Thérapies psychomotrices de HyèresPrésentation BDE psychomotricité Hyères - Les Thérapies psychomotrices de Hyères
Présentation BDE psychomotricité Hyères - Les Thérapies psychomotrices de Hyères
Réseau Pro Santé
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
AmineBenjelloun
 
Compte rendu colloque 19 mai 2014
Compte rendu colloque 19 mai 2014Compte rendu colloque 19 mai 2014
Compte rendu colloque 19 mai 2014
Melle Chups
 
Theories cognitives.pptx
Theories cognitives.pptxTheories cognitives.pptx
Theories cognitives.pptx
HamidHajaoui1
 
Conférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Conférence 1995 B. Boileau participant - LuxembourgConférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Conférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Sylvie Spattz
 

Similaire à Attachement (20)

Théories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifThéories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectif
 
Que se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansQue se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ans
 
Scolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxScolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieux
 
L’adolescent est elle difficile
L’adolescent est elle  difficileL’adolescent est elle  difficile
L’adolescent est elle difficile
 
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
 
L'adolescent difficile et ses vulnérabilités
L'adolescent difficile et ses vulnérabilitésL'adolescent difficile et ses vulnérabilités
L'adolescent difficile et ses vulnérabilités
 
Précarite et santé mentale
Précarite et santé mentalePrécarite et santé mentale
Précarite et santé mentale
 
Construction identité sexuelle
Construction identité sexuelleConstruction identité sexuelle
Construction identité sexuelle
 
Enseigner l'autisme aux médecins
Enseigner l'autisme aux médecinsEnseigner l'autisme aux médecins
Enseigner l'autisme aux médecins
 
Chapitre 2concpt de soi
Chapitre 2concpt de soiChapitre 2concpt de soi
Chapitre 2concpt de soi
 
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
Semaine du cerveauGrenoble_11mars2014_GENTAZ_developpements-et-apprentissages...
 
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficilePlate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
 
Ta lattachement un_lien_vital_web
Ta lattachement un_lien_vital_webTa lattachement un_lien_vital_web
Ta lattachement un_lien_vital_web
 
Communication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelleCommunication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelle
 
Adolescence
AdolescenceAdolescence
Adolescence
 
Présentation BDE psychomotricité Hyères - Les Thérapies psychomotrices de Hyères
Présentation BDE psychomotricité Hyères - Les Thérapies psychomotrices de HyèresPrésentation BDE psychomotricité Hyères - Les Thérapies psychomotrices de Hyères
Présentation BDE psychomotricité Hyères - Les Thérapies psychomotrices de Hyères
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
 
Compte rendu colloque 19 mai 2014
Compte rendu colloque 19 mai 2014Compte rendu colloque 19 mai 2014
Compte rendu colloque 19 mai 2014
 
Theories cognitives.pptx
Theories cognitives.pptxTheories cognitives.pptx
Theories cognitives.pptx
 
Conférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Conférence 1995 B. Boileau participant - LuxembourgConférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
Conférence 1995 B. Boileau participant - Luxembourg
 

Plus de AmineBenjelloun

Le devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalitéLe devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalité
AmineBenjelloun
 
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethiqueLa responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
AmineBenjelloun
 
Handicap positions ethique
Handicap positions ethiqueHandicap positions ethique
Handicap positions ethique
AmineBenjelloun
 
Ethique et implant cochléaire
Ethique et  implant cochléaireEthique et  implant cochléaire
Ethique et implant cochléaire
AmineBenjelloun
 
Entre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthiqueEntre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthique
AmineBenjelloun
 
Annonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er maiAnnonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er mai
AmineBenjelloun
 
Tabac.les parents modeles sanitaires
Tabac.les parents  modeles sanitairesTabac.les parents  modeles sanitaires
Tabac.les parents modeles sanitaires
AmineBenjelloun
 
Representations sociales et drogues
Representations sociales et droguesRepresentations sociales et drogues
Representations sociales et drogues
AmineBenjelloun
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1
AmineBenjelloun
 
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieLe suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
AmineBenjelloun
 
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseTroubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
AmineBenjelloun
 
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescentTroubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
AmineBenjelloun
 
Sun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceSun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescence
AmineBenjelloun
 
Question du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxQuestion du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado canceraux
AmineBenjelloun
 

Plus de AmineBenjelloun (20)

Kaffala & reification
Kaffala & reificationKaffala & reification
Kaffala & reification
 
Le devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalitéLe devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalité
 
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethiqueLa responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
 
Handicap positions ethique
Handicap positions ethiqueHandicap positions ethique
Handicap positions ethique
 
Ethique et implant cochléaire
Ethique et  implant cochléaireEthique et  implant cochléaire
Ethique et implant cochléaire
 
Entre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthiqueEntre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthique
 
Annonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er maiAnnonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er mai
 
Thada top & addiction
Thada top  &  addictionThada top  &  addiction
Thada top & addiction
 
Tabac.les parents modeles sanitaires
Tabac.les parents  modeles sanitairesTabac.les parents  modeles sanitaires
Tabac.les parents modeles sanitaires
 
Representations sociales et drogues
Representations sociales et droguesRepresentations sociales et drogues
Representations sociales et drogues
 
Cyberaddiction
CyberaddictionCyberaddiction
Cyberaddiction
 
Adolescence et cannabis
Adolescence et cannabisAdolescence et cannabis
Adolescence et cannabis
 
Addictions generalites
Addictions generalitesAddictions generalites
Addictions generalites
 
How to keep them alive
How to keep them aliveHow to keep them alive
How to keep them alive
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1
 
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieLe suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
 
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseTroubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
 
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescentTroubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
 
Sun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceSun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescence
 
Question du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxQuestion du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado canceraux
 

Attachement

  • 1. La théorie de l’Attachement (et du détachement) Amine BENJELLOUN DU Marseille ; Juin 2012 1
  • 2. La Théorie de l’Attachement • Historique: – « Les précurseurs oubliés »: • Himre Hermann: besoin primaire d’agrippement; Ian Sutie. • W.R.D Fairbairn: abandonner la théorie des pulsions. • Guerre UK: Anna Freud, D.Burlingham. « Il eut mieux valu que chaque puéricultrice prenne un enfant chez elle et que l’on ferme la nursery » A. Freud. • USA:effets de l’institutionnalisation:Spitz, Sally Provence, David Lévy. DU Marseille ; Juin 2012 2
  • 3. 1940:Bowlby: « 44 jeunes voleurs, leur personnalité et leur vie de famille » • 1946: Tavistock Clinic avec J.Robertson • 1948: OMS: Enfants sans famille. • 1952: « Two years old goes to Nursery »…!!! (1969) Mary Salter Ainsworth : 1967 « Infancy in Uganda » 1960: Strange Situation Mary Main : 1982:Berkeley Adult Attachment ; puis l’Adult Attachment Interview; 1990: Travaux reconnus par la SBP. …P.Fonagy En France:S. Lebovici, D.Anzieu, D. Stern, S.Fraiberg…lien? 2002 :L’attachement, concept et applications, A. Guedeney. DU Marseille ; Juin 2012 3
  • 4. Jean Miro, Maternité, 1924. DU Marseille ; Juin 2012 4
  • 5. Définition (1): Le Nourrisson a des comportements liés aux sens, programmés et phylogénétiquement inscrits (orientation, signalisation, recherche de proximité…), ainsi que des conduites (crier, sucer, étreindre, sourire…langage). But: maintenir la proximité et le contact avec la mère (ou son substitut). Corollaire: le sentiment de sécurité interne. DU Marseille ; Juin 2012 5
  • 6. • C/ Analytique: – Analyse: métapsychologie de l’Absence. ( dépression=perte des objets internes.) ≠ – Attachement: ’’ de la Présence. (dépression = rupture de lien.) DU Marseille ; Juin 2012 6
  • 7. • A/ Modèle éthologique: notion d’empreinte: – Fixité, période critique, préférence. – Avec conséquences sur le comportement social et sexuel. • Harlow 1958: – Socialement: conduites exploratoires amoindries. – Aucune interactions avec les congénères. – Aucune conduite sexuelle a l’age adulte. – Après insémination, les mères ne s’occupent de leurs bébés. !!! Notion réfutée chez le petit Homme !!! • B/ Modèle cybernétique:régulation des captages d’information. DU Marseille ; Juin 2012 7
  • 8. - Attachement: - Théorie Analytique: • Présence. • Absence. • Non sexuel. • Lien sexuel prévalent avec étayage sur la pulsion d’auto conservation. ( à deux) • Inné, ’’génétique’’. • Représentation mentale Fonagy: ’’Le risque génétique’’, latent, peut ou ne pas , devenir selon la qualité de l’environnement familial. DU Marseille ; Juin 2012 8
  • 9. Un entre deux possible?… • ’’ La pulsion d’attachement ’’ . D. Anzieu, 1987 • Pour une clinique du « Vrai Self », C. Bolass, ’’ Les forces de la destinée ’’: – rencontre entre notre équipement pulsionnel et l’objet qui sera transformé et investit dès lors. – Rencontres ratées: objets non malléables, non appropriables, non investissables. DU Marseille ; Juin 2012 9
  • 10. Henri Michaux DU Marseille ; Juin 2012 10
  • 11. La Strange Situation M.Ainsworth • La situation de l’étrange (r) ou l’étrange (r) de la situation ? – B: 60 % à 70%: Sécure: recherche la mère en gardant une certaine distance; voix,regard, sourire… – A: 15 à 20 %: Évitant: évite le contact direct et recherche l’image de la mère…. – C: 5 à 10 %: Résistant:recherche le contact et rejette la mère. – D : moins de 5 %. Désorganisé: DU Marseille ; Juin 2012 11
  • 12. « L’attracteur étrange » de Lorenz DU Marseille ; Juin 2012 12
  • 13. B: Integrated (Sécure) Reserved Reactive Inhibited Coercive A:Cognition C:Affected Confortable Defended (Ambivalent) (Évitant) Careful Punitive Helpless Compliant False False affect cognitive D :Anti integrated DU Marseille ; Juin 2012 13
  • 14. A: Stratégies conditionnelles d’attachement. Stratégies primaires (1990 , Main) et secondaires, ’’minimisation’’ et ’’maximisation’’; si échec , désorganisation. B: Organisation défensive et cristallisation des MiO: -// schèmes d’assimilation et d’accommodation piagetiens : les événements sont perçus à travers un filtre (inter ) personnel et sont donc biaisés⇒actualisation des modèles nécessaire. - L’exclusion défensive (Bowlby): les informations trop douloureuses; les interdits parentaux. C:Transmission intergénérationnelle: …ce n’est pas une fatalité. D:…Par une intégration des mémoires épisodiques et sémantiques. DU Marseille ; Juin 2012 14
  • 15. L’Attachement comme: • Lien: passage d’un sentiment à un comportement. • Comportement: – Évitant: besoin de la fig. mais incapable de l’exprimer. – Ambivalent: ’’ ’’ ’’ ’’ ’’ ’’ de l’employer. Idéalisation des fig. pour ne pas trahir… _ Sécure: quel comportement face à une personne angoissée? • Système motivationnel: exploration, association, peur, attachement. • Système cognitif stable durant la vie. ????? • Système situationel : plusieurs moyens d’attachement selon les situations: exp. en psychothérapie. DU Marseille ; Juin 2012 15
  • 16. Mary Maine: AAI. • Compare le type d’A de l’enfant au type d’A de la mère lorsqu’elle était enfant : 80 à 90 % de corrélation. ⇒ Continuité entre représentation et type d’attachement. ⇒ Pour D.Stern, la représentation mentale naît à travers l’accordage affectif. • Deux types de mémoires avec activation d’images archaïques? • sémantique pour les évitants ; • épisodique pour les ambivalents. DU Marseille ; Juin 2012 16
  • 17. Pablo Picasso Maternité, Bambara DU Marseille ; Juin 2012 17
  • 18. Définition (2): Bénony (1998): « La T.d.A rend compte de la manière dont les premiers liens s’établissent:une bonne base de sécurité permet de développer des fonctions cognitives.De fait, la sécurité autorise la déstabilisation, qui peut être comprise et intégrée; celle ci devient même partie intégrante des apprentissages cognitifs, et mène le sujet au développement et à l’autonomie. » DU Marseille ; Juin 2012 18
  • 19. Attachement et représentations: • Le bébé : mémoire procédurale, intériorisation de séquences d’événements: réalité environnante+++; • Puis, représentations embryonnaires et intériorisations des interactions auxquels il participe: anticipation de la réaction d’autrui⇒ (M O I Modèle Opérant Interne ) DU Marseille ; Juin 2012 19
  • 20. MII : Mécanismes Interprétatifs Interpersonnels • MII: Modèle interpersonnel: – de soi ( je suis +/- digne d’être aimé) – et d’autrui ( l’autre est +/- attentif et sensible à mes besoins); mis en place bien avant l’age de 5 mois. – Précurseurs de la Théorie de l’Esprit – Dépend partiellement de la qualité des schémas d’Attachement (At sécure=capacité réflexive supérieure) DU Marseille ; Juin 2012 20
  • 21. MII: « Le petit enfant peut développer une sensibilité à des états de soi, à travers ce que Gergely a appelé " psycho-feedback ". Il s'agit grosso modo du développement d'un système représentationnel symbolique de second ordre pour les états mentaux épistémiques et motivationnels. L'internalisation de la réponse miroir de la mère à la détresse du bébé en vient à représenter un état interne. L'émotion empathique constitue un biofeedback social dans la mesure où l'expressivité de la mère est corrélée à l'état émotionnel du bébé. » Fonagy. DU Marseille ; Juin 2012 21
  • 22. Modèle interactif: Environnement Génotype Phénotype DU Marseille ; Juin 2012 22
  • 23. Génotype: • Ce n’est pas un déterminisme absolu mécanique. • A la fois équilibre et interaction avec l’environnement dans lequel vit l enfant. • " L'environnement qui déclenche l'expression d'un gène n'est pas objectif. C'est l'expérience de l'environnement propre à l'enfant qui compte, et ceci dépend de l'appréciation de chacun " . P.Fonagy & E.Kandel . DU Marseille ; Juin 2012 23
  • 24. Modèle de la plasticité: Génotype Environnement (gènes’’ environnement-dépendants’’) (Fonagy &’’Environnement partagé’’) Plasticité (Bourgeois & synaptogenése) Phénotype2012 DU Marseille ; Juin 24
  • 25. ’’ Un an. Un an déjà que je tiens ce journal. Le temps n’a pas d’épaisseur. Il est transparent comme l’aile de l’abeille. Les reflets des nuages ou les irisations de l’eau font quelquefois croire qu’il a du corps. Il présente des nervures. Il émet des bourdonnements. Ce sont des simulacres. ’’ Yves Paccalet. DU Marseille ; Juin 2012 25
  • 26. Temps qui passe Graminée jaunie L’odeur du soleil dans l’herbe. Yves Paccalet, in L’odeur du soleil dans l’herbe. DU Marseille ; Juin 2012 26
  • 27. -Je me suis promenée au bord de la Folie – (…) La Folie se coiffait de longs roseaux coupants. Quelque part ce ruisseau vivait sa double vie. L’or cruel de son nom soudain envahisseur Venait livrer bataille à la fortune adverse. Septentrion, In le Nu perdu, René Char DU Marseille ; Juin 2012 27
  • 28. Pathologies de l’attachement: -Insuffisance chronique d’attachement: l’enfant est dans le collage d’emblée; hyper vigilance (Kressler) -A. forcé: trop grande proximité psychique. -A. négatif (D.Anzieu): Att. à des expériences même douloureuses, à ce qui connu. -A. à des mères déprimées :accrochage visuel ( Winnicott). -Dépression du bébé et ses 3 phases: Désespoir …Découragement….Détachement. NB: Auto Attachement du bébé (G.Haag) avec rassemblage sur la ligne médiane en cas de vide interactif. DU Marseille ; Juin 2012 28
  • 29. Attachement & résilience : Plasticité • Liens extra familiaux ; réseau social +++ • Modes d’attachement qui évoluent au cours des cycles de vie. • Possibilité d’expérimenter en même temps plusieurs type d’attachement. • « Que l’A. soit stable ou pas de 1 an à l’adolescence, en passant par l’enfance, importe peu, puisque la prédictibilité vient des MII, et non pas de la sécurité de l’attachement en soi » (Fonagy, 2001) DU Marseille ; Juin 2012 29
  • 30. Pour une approche transversale: But :(Re) constructions des processus résilients: -Sentiment d’une base de sécurité interne: Étayage par les pairs, un monde social… -Estime de Soi. -Sentiment de sa propre efficacité: Importance de la qualité du parenting DU Marseille ; Juin 2012 30
  • 31. Mon attachement à… DU Marseille ; Juin 2012 31
  • 32. & votre attachement à… DU Marseille ; Juin 2012 32
  • 33. « Écarter l’enfant de la cuisine, c’est le condamner à un exil qui l’éloigne de rêves qu’il ne connaîtra jamais… Heureux l’homme qui , tout enfant , a ’’tourné autour’’ de la ménagère. » G. Bachelard, In La terre et les rêveries de la volonté. DU Marseille ; Juin 2012 33
  • 34. ’’ C’est l’heure du dîner et autour de la table les personnes justes vivent avec toi l’heure juste dans le lieu juste, parce que c’est la juste mesure du temps, de la vie et du discours. ’’ Antonio Tabucchi DU Marseille ; Juin 2012 34
  • 35. « N’ÊTRE QUE LE VENTRE dans lequel gisent les chairs et les os et le reste du corps. » « La cave devient NOTRE cuisine. la cuisine notre machine à naître. » Jean PORTANTE in L’étrange langue DU Marseille ; Juin 2012 35
  • 36. L'absence, D'un enfant, d'un amour L'absence est la même Quand on a dit je t'aime Un jour... Le silence est le même. Serge Reggiani DU Marseille ; Juin 2012 36
  • 37. … Et il dit: Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les filles de l’appel de la vie à elle même. …. Vous etes les arcs par qui vos enfants , comme des flèches vivantes, sont projetés. L’Archer voit sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa Puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin. Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie; Car de même qu’il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable. Khalil Gibran. DU Marseille ; Juin 2012 37

Notes de l'éditeur

  1. J Robertson travailleur social qui décrit les 3 phases de la séparation: protestation, désespoir, détachement. Idem pour Jhon goes to nursery en 1969
  2. Ex du sein et des premières interactions bébé /parent
  3. Atracteur etrange de Lorenz
  4. D: noyau restant tranquille si on ne le touche pas, activé dès que problème non résolu. On peut être A ou C sans être pathologique; la dépression traverse tout le schéma par exemple
  5. B: environnement pas trop éloigné du système familiale environnemental
  6. 5 mois; permanence de l’objet selon Piaget.
  7. Attachement comme sous systeme des MII, ou systeme precurseur. Cette capacité réflexive , qui est un champ de liberté superieure, comme une espece d ‘auto regulation possible ‘se penser pensant), s ‘enracinant une sensorialite sensorielle plus ancienne (toucher tout en étant touché)
  8. -Le génome influence le comportement; genotype et environnement qui se combinnent pour produire un phénotype malleable
  9. 1;plusieurs figures successives.
  10. Exp ; des ado qui deviennent insecure ; ou l inverse. Figure maternelle non exclusive Life span