SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Troubles anxieux de l’enfant et
       de l’adolescent.



              Amine BENJELLOUN.
Évolution des peurs selon l’âge:

• Nné: événements immédiats et situations soudaines.
• 6 mois à 2 ans: situations nouvelles, personnes, séparation
  des proches.
• 2 ans à 4 ans: seul, noir, animaux…
• 4 ans à 7 ans: créatures imaginaires.
• 7 ans à l’ado: peurs réalistes mais peu probables.
• L’adolescence: anxiété sociale.

• Difficulté:le normal et le pathologique?
• Peurs: associées a des situations spécifiques.
• Angoisse: diffuse, avec une anticipation de
  circonstances néfastes, plutôt qu’une
  menace immédiate.
• Anxiété: résultante des sentiments de peur
  et d’angoisses.
  – Maturité cognitive.
  – Exigences normatives (culture).
• Pathologique ?
  –   Intense / stade de développement.
  –   Perturbation du fonctionnement quotidien.
  –   Entrave le développement.
  –   Non apaisé par le réconfort, l’appel à la raison,
      ou l’évidence.
Modalités d’expression de l’anxiété:

• Comportemental: évitement, fuite,
  compulsion.
• Cognitif: ruminations, interprétations
  erronées, obsessions.
• Affectif: peur, angoisse, panique, détresse.
• Somatique: FC, FR, sueurs, crampes ,
  douleurs.
§ ECAP: Échelle Comportementale d’Anxiété Phobique
(Vera, 1996): auto questionnaire en 76 items; « Image de
soi & compétence , réussite
professionnelle »; « Intégration groupe des pairs »;
« Dangers menaçant l’intégrité physique ou celle des
parents ».
 § FSS:Fear Survey Schedule for Children; 89 items.
 § R-CMAS « Ce que je pense et ce que je ressens »;37
    items: « Anxiété physiologique »; « Inquiétude /
    hypersensibilité »; « Préoccupations sociales
    /concentration »; « Mensonge »
« J’ai peur du Sbâa… »
Nature de l’anxiété observée:
• A. flottante: Anxiété généralisée ( ou « hyperanxiété »);3% & 6% à
  l’adolescence.
• A. paroxystique: Trouble panique.1 à 5% & 40 à 60% à
  l’adolescence!
• A. réactionnelle: État de stress post traumatique.Non évalué.
• A.focale:
    –   Anxiété de séparation ;4 à 5%.
    –   Phobie spécifique ;4 à 5%.
    –   Phobie sociale ;1%.
    –   Trouble obsessionnel compulsif ; 1% & 2% à l’adolescence.
Quid des classifications internationales ?

• DSM -IV:     -Anxiété de séparation.
• CIM -10 :    -Angoisse de séparation.
               -Phobie sociale.
               -Anxiété généralisée.
• CFTMEA-R: -Phobie scolaire.
               -Angoisse de séparation.
• 0 To Three: -État de stress traumatique (100).
               -Troubles de l’anxiété de la première et de
              la petite enfance.(201)
L’anxiété de séparation:
Trouble obsessionnel-compulsif:

• Peut etre le plus grave et le plus stable.
• Prévalence <1 % enfants & 1 à 2 % adolescents.
• Tendance à se retrouver dans une meme famille , sous
  des modalités differentes.
• Critéres diagnostiques identique à ceux de l’adulte.
• Comorbidité élevée:
   – TA et depressifs dans 35 à 40 %; T. alimentaires; tics .
• Avancées éthiopathogéniques & thérapeutiques.
Trouble obsessionnel-compulsif:

• Obsessions:
  – Excessives et déraisonnables &lutte anxieuse.
  – Détresse & retentissements multiples.
  – Idées (NIMH):
     • Contamination: 40 %.;Malheur (proche ) :24 %.;
       Perfection :17 %.
     • Maladie fatale, image porno, thémes religieux.
     • Efforts pour les neutraliser anxiogénes.
Trouble obsessionnel-compulsif:

• Compulsions:
  – Caractère rigide et impératif.
  – Si résistance → ⇑ anxiété (AP).
  – Lavage :85 % ; comp de répétitions :51% ;
    vérification :46% ; toucher :20 %.
Trouble obsessionnel-compulsif:

• Ethiopathogénie:
  – Associations connues: TC, épilepsie,SNN...
  – NGC: GT, C de Sydenham, S parkinsoniens,
    CO, guepes…
  – Anomalies métaboliques et morphologiques
    impliquant NGC , cortex frontal, cingulaire
    antérieur.
Trouble obsessionnel-compulsif:

• A: TTT cognitivo comportemental.
• B: Plusieurs études:
   – Clomipramine.

   – Fluoxétine(n=14); Fluvoxamine(n=20); Citalopram
     (n=23); Paroxetine (n=20); Sertraline (n=92).
   – Effet anti depresseur ≠effet anti obssesionnel;
     éfficacité a partir de la 8éme semaine.
   – Effet à long terme non connu.
Et le PANDAS ?

• De Osler (1884) à Swedo (1980)…
• Pédiatric Autoimmune Neuropsychiatric Disorders
  Associated with Streptococcal.
• Phénoméne auto-immun:ac anti noyaux caudés et
  noyaux sous thalamiques .
• Ac D8/17 (Zabriskie):
  – La vulnérabilité est developementale et familiale .
  – Présence du D8 / 17:caractéristique génétiquement
    prédeterminé,marqueur trait persistant après la fin de la
    maladie, héréditaire.
Et le PANDAS ?

– Diagnostic de TOC et /ou de tics.
– Début prépubère.
– Évolution par accés.
– Anomalies neuro discretes (motricité↑ , mvts
  anormaux mais sans chorée de Sydenham).
– Signes cliniques ou biologiques d’infection au
  SBHA (culture de gorge +, ou ASLO ↑ et /ou
  Antisteptodornase B ↑).
Et le PANDAS?

• Traitements immunomodulateurs:
  – Plasmaphérese (45ml/kg/séance,5 seances /15j).
  (NIMH innefficace)
  – Ou Ig totale iv (1g/Kg/j , 2 j suivis).
• Penicillothérapie selon le modèle du RAA.
• IRS?

Contenu connexe

Tendances

Slide autismo
Slide autismoSlide autismo
Slide autismo
imartini
 
Test figura-umana-e-famiglia c
Test figura-umana-e-famiglia cTest figura-umana-e-famiglia c
Test figura-umana-e-famiglia c
imartini
 
Nde lezione 2
Nde lezione 2Nde lezione 2
Nde lezione 2
imartini
 
Metafonologia 1
Metafonologia 1Metafonologia 1
Metafonologia 1
imartini
 
Scheda osservativa per la valutazione delle funzioni di base di soggetti auti...
Scheda osservativa per la valutazione delle funzioni di base di soggetti auti...Scheda osservativa per la valutazione delle funzioni di base di soggetti auti...
Scheda osservativa per la valutazione delle funzioni di base di soggetti auti...
Portale Autismo
 
Francesco benso
Francesco bensoFrancesco benso
Francesco benso
imartini
 
caso clinico luca sabbadini
 caso clinico luca sabbadini caso clinico luca sabbadini
caso clinico luca sabbadini
imartini
 
Psicologia arco vita
Psicologia arco vitaPsicologia arco vita
Psicologia arco vita
imartini
 
Md 4 comunicazione non verbale
Md 4 comunicazione non verbaleMd 4 comunicazione non verbale
Md 4 comunicazione non verbale
iva martini
 
Neuropsichiatria infantile1
Neuropsichiatria infantile1 Neuropsichiatria infantile1
Neuropsichiatria infantile1
imartini
 
Psicomotricita
PsicomotricitaPsicomotricita
Psicomotricita
imartini
 
Lo sviluppo della relazione e della comunicazione 1
Lo sviluppo della relazione e della comunicazione 1Lo sviluppo della relazione e della comunicazione 1
Lo sviluppo della relazione e della comunicazione 1
imartini
 

Tendances (20)

Slide autismo
Slide autismoSlide autismo
Slide autismo
 
Laboratorio CAA progetto autismo 2011/2012
Laboratorio CAA progetto autismo 2011/2012Laboratorio CAA progetto autismo 2011/2012
Laboratorio CAA progetto autismo 2011/2012
 
Test figura-umana-e-famiglia c
Test figura-umana-e-famiglia cTest figura-umana-e-famiglia c
Test figura-umana-e-famiglia c
 
L'hyperactivité
L'hyperactivitéL'hyperactivité
L'hyperactivité
 
Développement cognitif de l'enfant J Piaget.pptx
Développement cognitif de l'enfant J Piaget.pptxDéveloppement cognitif de l'enfant J Piaget.pptx
Développement cognitif de l'enfant J Piaget.pptx
 
La psicomotricità
La psicomotricitàLa psicomotricità
La psicomotricità
 
Lezione 2
Lezione 2Lezione 2
Lezione 2
 
Lezione definizioni psicologo
Lezione definizioni psicologoLezione definizioni psicologo
Lezione definizioni psicologo
 
Nde lezione 2
Nde lezione 2Nde lezione 2
Nde lezione 2
 
Metafonologia 1
Metafonologia 1Metafonologia 1
Metafonologia 1
 
Scheda osservativa per la valutazione delle funzioni di base di soggetti auti...
Scheda osservativa per la valutazione delle funzioni di base di soggetti auti...Scheda osservativa per la valutazione delle funzioni di base di soggetti auti...
Scheda osservativa per la valutazione delle funzioni di base di soggetti auti...
 
Francesco benso
Francesco bensoFrancesco benso
Francesco benso
 
Umore modalit__compatibilit__
Umore  modalit__compatibilit__Umore  modalit__compatibilit__
Umore modalit__compatibilit__
 
caso clinico luca sabbadini
 caso clinico luca sabbadini caso clinico luca sabbadini
caso clinico luca sabbadini
 
Psicologia arco vita
Psicologia arco vitaPsicologia arco vita
Psicologia arco vita
 
Md 4 comunicazione non verbale
Md 4 comunicazione non verbaleMd 4 comunicazione non verbale
Md 4 comunicazione non verbale
 
Il linguaggio
Il linguaggioIl linguaggio
Il linguaggio
 
Neuropsichiatria infantile1
Neuropsichiatria infantile1 Neuropsichiatria infantile1
Neuropsichiatria infantile1
 
Psicomotricita
PsicomotricitaPsicomotricita
Psicomotricita
 
Lo sviluppo della relazione e della comunicazione 1
Lo sviluppo della relazione e della comunicazione 1Lo sviluppo della relazione e della comunicazione 1
Lo sviluppo della relazione e della comunicazione 1
 

En vedette

Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseTroubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
AmineBenjelloun
 
Cas cliniques en thérapies comportementales et cognitives
Cas cliniques en thérapies comportementales et cognitivesCas cliniques en thérapies comportementales et cognitives
Cas cliniques en thérapies comportementales et cognitives
Jhsdfjhfdsh Jnfjfdjjf
 
Tabac.les parents modeles sanitaires
Tabac.les parents  modeles sanitairesTabac.les parents  modeles sanitaires
Tabac.les parents modeles sanitaires
AmineBenjelloun
 
De l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependanceDe l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependance
AmineBenjelloun
 
Orodietologie anorexie et sommeil
Orodietologie anorexie et sommeilOrodietologie anorexie et sommeil
Orodietologie anorexie et sommeil
AmineBenjelloun
 
Representations sociales et drogues
Representations sociales et droguesRepresentations sociales et drogues
Representations sociales et drogues
AmineBenjelloun
 
Handicap positions ethique
Handicap positions ethiqueHandicap positions ethique
Handicap positions ethique
AmineBenjelloun
 
Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.
AmineBenjelloun
 
Le devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalitéLe devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalité
AmineBenjelloun
 
Ethique et implant cochléaire
Ethique et  implant cochléaireEthique et  implant cochléaire
Ethique et implant cochléaire
AmineBenjelloun
 
Paroles d’enfants…paroles
Paroles d’enfants…parolesParoles d’enfants…paroles
Paroles d’enfants…paroles
AmineBenjelloun
 
Que se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansQue se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ans
AmineBenjelloun
 
Annonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er maiAnnonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er mai
AmineBenjelloun
 
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfantLe vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
AmineBenjelloun
 

En vedette (20)

Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseTroubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
 
Cas cliniques en thérapies comportementales et cognitives
Cas cliniques en thérapies comportementales et cognitivesCas cliniques en thérapies comportementales et cognitives
Cas cliniques en thérapies comportementales et cognitives
 
Tabac.les parents modeles sanitaires
Tabac.les parents  modeles sanitairesTabac.les parents  modeles sanitaires
Tabac.les parents modeles sanitaires
 
De l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependanceDe l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependance
 
En l'ado, le bébé
En l'ado, le bébéEn l'ado, le bébé
En l'ado, le bébé
 
Adolescence et cannabis
Adolescence et cannabisAdolescence et cannabis
Adolescence et cannabis
 
Orodietologie anorexie et sommeil
Orodietologie anorexie et sommeilOrodietologie anorexie et sommeil
Orodietologie anorexie et sommeil
 
Thada top & addiction
Thada top  &  addictionThada top  &  addiction
Thada top & addiction
 
Addictions generalites
Addictions generalitesAddictions generalites
Addictions generalites
 
Representations sociales et drogues
Representations sociales et droguesRepresentations sociales et drogues
Representations sociales et drogues
 
Cyberaddiction
CyberaddictionCyberaddiction
Cyberaddiction
 
Handicap positions ethique
Handicap positions ethiqueHandicap positions ethique
Handicap positions ethique
 
Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.
 
Le devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalitéLe devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalité
 
Ethique et implant cochléaire
Ethique et  implant cochléaireEthique et  implant cochléaire
Ethique et implant cochléaire
 
Paroles d’enfants…paroles
Paroles d’enfants…parolesParoles d’enfants…paroles
Paroles d’enfants…paroles
 
Que se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansQue se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ans
 
Annonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er maiAnnonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er mai
 
Kaffala & reification
Kaffala & reificationKaffala & reification
Kaffala & reification
 
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfantLe vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
 

Similaire à Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent

Cancer & question du devenir
Cancer & question du devenirCancer & question du devenir
Cancer & question du devenir
AmineBenjelloun
 
Question du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxQuestion du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado canceraux
AmineBenjelloun
 
Le vécu du cancer chez l 'enfant
Le vécu du cancer chez l 'enfantLe vécu du cancer chez l 'enfant
Le vécu du cancer chez l 'enfant
AmineBenjelloun
 
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Elsa von Licy
 
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdfTroubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
WilliamLaverdire2
 
Précarite et santé mentale
Précarite et santé mentalePrécarite et santé mentale
Précarite et santé mentale
AmineBenjelloun
 
La confusion mentale chez le sujet âgé (1).doc
La confusion mentale chez le sujet âgé (1).docLa confusion mentale chez le sujet âgé (1).doc
La confusion mentale chez le sujet âgé (1).doc
ChokriBesbes
 

Similaire à Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent (20)

Schizophrénie
SchizophrénieSchizophrénie
Schizophrénie
 
Dpn
DpnDpn
Dpn
 
Cancer & question du devenir
Cancer & question du devenirCancer & question du devenir
Cancer & question du devenir
 
Question du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxQuestion du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado canceraux
 
Le vécu du cancer chez l 'enfant
Le vécu du cancer chez l 'enfantLe vécu du cancer chez l 'enfant
Le vécu du cancer chez l 'enfant
 
psychiatrie slides.pdf
psychiatrie slides.pdfpsychiatrie slides.pdf
psychiatrie slides.pdf
 
Villefranche Dpn
Villefranche DpnVillefranche Dpn
Villefranche Dpn
 
La Migraine de l'Enfant
La Migraine de l'EnfantLa Migraine de l'Enfant
La Migraine de l'Enfant
 
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
 
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdfTroubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
Troubles anxieux - Physiopathologie [WL].pdf
 
Précarite et santé mentale
Précarite et santé mentalePrécarite et santé mentale
Précarite et santé mentale
 
Les psychothérapies.
Les psychothérapies.Les psychothérapies.
Les psychothérapies.
 
Vivre avec un proche atteint d'alzheimer
Vivre avec un proche atteint d'alzheimerVivre avec un proche atteint d'alzheimer
Vivre avec un proche atteint d'alzheimer
 
Profamille
ProfamilleProfamille
Profamille
 
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI
Depression Estudiantine - Pr. Asri & Pr. BENALI
 
ClinDoeilSchizophenie.pdf
ClinDoeilSchizophenie.pdfClinDoeilSchizophenie.pdf
ClinDoeilSchizophenie.pdf
 
Desequilibre psychique.ppt
Desequilibre psychique.pptDesequilibre psychique.ppt
Desequilibre psychique.ppt
 
La santé mentale des jeunes
La santé mentale des jeunesLa santé mentale des jeunes
La santé mentale des jeunes
 
Formation aux enseignants revised
Formation aux enseignants revisedFormation aux enseignants revised
Formation aux enseignants revised
 
La confusion mentale chez le sujet âgé (1).doc
La confusion mentale chez le sujet âgé (1).docLa confusion mentale chez le sujet âgé (1).doc
La confusion mentale chez le sujet âgé (1).doc
 

Plus de AmineBenjelloun

La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethiqueLa responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
AmineBenjelloun
 
Entre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthiqueEntre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthique
AmineBenjelloun
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
AmineBenjelloun
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1
AmineBenjelloun
 
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieLe suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
AmineBenjelloun
 
Théories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifThéories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectif
AmineBenjelloun
 
Théorie del'attachement
Théorie del'attachementThéorie del'attachement
Théorie del'attachement
AmineBenjelloun
 
Sun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceSun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescence
AmineBenjelloun
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérés
AmineBenjelloun
 
Prévalence des troubles mentaux en milieux socio éducatif
Prévalence des troubles mentaux  en milieux socio éducatifPrévalence des troubles mentaux  en milieux socio éducatif
Prévalence des troubles mentaux en milieux socio éducatif
AmineBenjelloun
 
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficilePlate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
AmineBenjelloun
 

Plus de AmineBenjelloun (12)

La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethiqueLa responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
 
Entre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthiqueEntre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthique
 
How to keep them alive
How to keep them aliveHow to keep them alive
How to keep them alive
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1
 
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieLe suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
 
Théories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifThéories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectif
 
Théorie del'attachement
Théorie del'attachementThéorie del'attachement
Théorie del'attachement
 
Sun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceSun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescence
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérés
 
Prévalence des troubles mentaux en milieux socio éducatif
Prévalence des troubles mentaux  en milieux socio éducatifPrévalence des troubles mentaux  en milieux socio éducatif
Prévalence des troubles mentaux en milieux socio éducatif
 
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficilePlate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
 

Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent

  • 1. Troubles anxieux de l’enfant et de l’adolescent. Amine BENJELLOUN.
  • 2. Évolution des peurs selon l’âge: • Nné: événements immédiats et situations soudaines. • 6 mois à 2 ans: situations nouvelles, personnes, séparation des proches. • 2 ans à 4 ans: seul, noir, animaux… • 4 ans à 7 ans: créatures imaginaires. • 7 ans à l’ado: peurs réalistes mais peu probables. • L’adolescence: anxiété sociale. • Difficulté:le normal et le pathologique?
  • 3. • Peurs: associées a des situations spécifiques. • Angoisse: diffuse, avec une anticipation de circonstances néfastes, plutôt qu’une menace immédiate. • Anxiété: résultante des sentiments de peur et d’angoisses. – Maturité cognitive. – Exigences normatives (culture).
  • 4. • Pathologique ? – Intense / stade de développement. – Perturbation du fonctionnement quotidien. – Entrave le développement. – Non apaisé par le réconfort, l’appel à la raison, ou l’évidence.
  • 5. Modalités d’expression de l’anxiété: • Comportemental: évitement, fuite, compulsion. • Cognitif: ruminations, interprétations erronées, obsessions. • Affectif: peur, angoisse, panique, détresse. • Somatique: FC, FR, sueurs, crampes , douleurs.
  • 6. § ECAP: Échelle Comportementale d’Anxiété Phobique (Vera, 1996): auto questionnaire en 76 items; « Image de soi & compétence , réussite professionnelle »; « Intégration groupe des pairs »; « Dangers menaçant l’intégrité physique ou celle des parents ». § FSS:Fear Survey Schedule for Children; 89 items. § R-CMAS « Ce que je pense et ce que je ressens »;37 items: « Anxiété physiologique »; « Inquiétude / hypersensibilité »; « Préoccupations sociales /concentration »; « Mensonge »
  • 7. « J’ai peur du Sbâa… »
  • 8. Nature de l’anxiété observée: • A. flottante: Anxiété généralisée ( ou « hyperanxiété »);3% & 6% à l’adolescence. • A. paroxystique: Trouble panique.1 à 5% & 40 à 60% à l’adolescence! • A. réactionnelle: État de stress post traumatique.Non évalué. • A.focale: – Anxiété de séparation ;4 à 5%. – Phobie spécifique ;4 à 5%. – Phobie sociale ;1%. – Trouble obsessionnel compulsif ; 1% & 2% à l’adolescence.
  • 9. Quid des classifications internationales ? • DSM -IV: -Anxiété de séparation. • CIM -10 : -Angoisse de séparation. -Phobie sociale. -Anxiété généralisée. • CFTMEA-R: -Phobie scolaire. -Angoisse de séparation. • 0 To Three: -État de stress traumatique (100). -Troubles de l’anxiété de la première et de la petite enfance.(201)
  • 11. Trouble obsessionnel-compulsif: • Peut etre le plus grave et le plus stable. • Prévalence <1 % enfants & 1 à 2 % adolescents. • Tendance à se retrouver dans une meme famille , sous des modalités differentes. • Critéres diagnostiques identique à ceux de l’adulte. • Comorbidité élevée: – TA et depressifs dans 35 à 40 %; T. alimentaires; tics . • Avancées éthiopathogéniques & thérapeutiques.
  • 12. Trouble obsessionnel-compulsif: • Obsessions: – Excessives et déraisonnables &lutte anxieuse. – Détresse & retentissements multiples. – Idées (NIMH): • Contamination: 40 %.;Malheur (proche ) :24 %.; Perfection :17 %. • Maladie fatale, image porno, thémes religieux. • Efforts pour les neutraliser anxiogénes.
  • 13. Trouble obsessionnel-compulsif: • Compulsions: – Caractère rigide et impératif. – Si résistance → ⇑ anxiété (AP). – Lavage :85 % ; comp de répétitions :51% ; vérification :46% ; toucher :20 %.
  • 14. Trouble obsessionnel-compulsif: • Ethiopathogénie: – Associations connues: TC, épilepsie,SNN... – NGC: GT, C de Sydenham, S parkinsoniens, CO, guepes… – Anomalies métaboliques et morphologiques impliquant NGC , cortex frontal, cingulaire antérieur.
  • 15. Trouble obsessionnel-compulsif: • A: TTT cognitivo comportemental. • B: Plusieurs études: – Clomipramine. – Fluoxétine(n=14); Fluvoxamine(n=20); Citalopram (n=23); Paroxetine (n=20); Sertraline (n=92). – Effet anti depresseur ≠effet anti obssesionnel; éfficacité a partir de la 8éme semaine. – Effet à long terme non connu.
  • 16. Et le PANDAS ? • De Osler (1884) à Swedo (1980)… • Pédiatric Autoimmune Neuropsychiatric Disorders Associated with Streptococcal. • Phénoméne auto-immun:ac anti noyaux caudés et noyaux sous thalamiques . • Ac D8/17 (Zabriskie): – La vulnérabilité est developementale et familiale . – Présence du D8 / 17:caractéristique génétiquement prédeterminé,marqueur trait persistant après la fin de la maladie, héréditaire.
  • 17. Et le PANDAS ? – Diagnostic de TOC et /ou de tics. – Début prépubère. – Évolution par accés. – Anomalies neuro discretes (motricité↑ , mvts anormaux mais sans chorée de Sydenham). – Signes cliniques ou biologiques d’infection au SBHA (culture de gorge +, ou ASLO ↑ et /ou Antisteptodornase B ↑).
  • 18. Et le PANDAS? • Traitements immunomodulateurs: – Plasmaphérese (45ml/kg/séance,5 seances /15j). (NIMH innefficace) – Ou Ig totale iv (1g/Kg/j , 2 j suivis). • Penicillothérapie selon le modèle du RAA. • IRS?

Notes de l'éditeur

  1. Perspective psychanalytique: Freud &amp; petit Hans. Perspective comportementale/Watson &amp; petit albert, 11 mois. Perspective ethologique et developpementale: Bolwby Perspective classificatoire /DSM , 1980
  2. Prévalence =10 %; selon les études et l’age, varie entre 6 et 18 %