SlideShare une entreprise Scribd logo
De quelques théories du
développement psycho affectif

    Université de Corte.

         Amine Benjelloun


                                1
 Le concept d’attention:

 Orienter son attention et
  celle du bébé, de l’enfant
  sur un objet commun
  référent .
 Prise en compte de l’état
  mental de l’autre.
 Passage de la codirection
  visuelle à la tutelle.
                                     2
« Vous dites : c’est fatigant de fréquenter les
  enfants. Vous avez raison. Vous ajoutez : parce
  qu’il faut se mettre à leur niveau, se baisser,
  s’incliner, se courber, se faire petit. Là, vous
  avez tort. Ce n’est pas cela qui fatigue le plus.
  C’est plutôt le fait d’être obligé de s’élever
  jusqu’à la hauteur de leurs sentiments, de
  s’étirer, de s’allonger, de se hisser sur la pointe
  des pieds, pour ne pas les blesser. »

                                Janusz Korczak.


                                                    3
(2)La théorie des Points Forts
          (Touch points de T .Berry Brazelton):
 Moments    prévisibles, situés juste avant une
  phase déterminante du développement moteur,
  cognitif ou émotionnel, qui peuvent
  temporairement perturber la progression de
  l’enfant et, par là même, celle de toute la
  famille.
 L’enfant régresse et devient difficile à
  comprendre.
                                                  4
Points forts:
 L’écoute des parents peut être affaiblie par des
  charges et obligations inhérentes à leur rythme
  de vie.
 Permet d’appréhender de façon plus sereine
  ces moments de crise.



                                               5
7  eme mois de grossesse.
 Le nouveau né est une personne.
 3 semaines: on s’adapte l’un à l’autre.
 2 mois: début de la communication.
 4 mois : l’amour, toujours l’amour.
 7 mois : l’émergence de la personnalité.
 9-10 mois: les premiers pas.
 12 mois : début de l’autonomie.
 15 mois: exploration des limites.

                                             6
 18 mois: l’opposition systématique.
 2 ans: l’imitation.
 + 2ans : langage.
  «   Problème » de comment s’adresse t’on à
     l’enfant?
3  ans :l’imagination.
 4 ans :l’identification.
 4-5ans: l’agressivité.
 6 ans: la grande école et les
  apprentissages.
                                                7
Pour ce faire:
 1: Interactions+++
 2: Le toucher .(portage, holding, handling…)
 3: Une relation stable ! (et on le sait depuis
  Spitz…)
 4: Estime de soi .(un environnement et une
  mère suffisamment bonne)
 5: Soins primaires, aide à l’enfance:véritable
  clé d’une prévention ultérieure.+++:PMI, ASE,
  …

                                                   8
 6:La communication
 7:Le jeu
 8:La lecture partagée.
 9:La musique (Brazelton):coordination
  physique, le rythme, mémoire,
  imagination, langage, estime de soi,
  partager une activité.
 10: Alimentation saine et équilibrée &
  sommeil de qualité
                                           9
La théorie Freudienne: quelques éléments
   La théorie des pulsions (1905)
      La motion, la source, le but, l’objet.
          La représentation pulsionnelle: trace sensorielle de la
           pulsion
          L’affect:état émotionnel qui l’accompagne.
          Libre:sans lien encore établie entre représentation et
           affect, ou lié
   Pulsions sexuelles (libido), pulsions d’auto conservation,
    « étayage » qui permet une libdinalisation secondaire (les
    grandes fonctions notamment)
   Le narcissisme (1914):investissement du Moi par la libido
   Pulsions de vie, de mort (1920), alimentés par la libido et par la
    destrudo (prémisse du Surmoi)
                                                                 10
Les stades prégénitaux:
                      (zone , objet , but,…)
 Oral   ….1 an.
   Karl   Abraham:
       S.O primitif, pré ambivalent…6 mois.
      S.O tardif, sadique oral,cannibalique.
      Nb: sevrage, et ses modalités.
      Genèse de la relation d’objet, encore parcellaire, avec un
       bébé au moi mégalomaniaque, dans une relation anaclitique.
      « L’objet né dans la haine », Freud.


                                                            11
   Anal: de 1 à 2 ans.
     Maîtrise et /ou emprise?
     Les personnes sont différenciées.
          Karl   Abraham:
                 phase sadique anal expulsive, 3 eme Trim, défi avec l’adulte.
                 Phase masochiste rétentive.
       Ambivalence au maximum. Bon ou mauvais cadeau?
          Monde  interne / Monde externe
          Soi / Non soi

   Double polarité:
     Destruction objet extérieur et sa conservation en soi.
     Masochisme, avec le plaisir lié.
     & Bisexualité.

                                                                                  12
   Stade urétral ou phallique: 3 eme année.
     Double plaisir de la rétention , et du laisser couler.
     Affirmation de soi et déni de la différence sexuelle (angoisse
      phallique)
     Contrôle vésical: entre ambition( réussir) et honte (échecs
      répétés)
     Curiosité infantile: déni de la différence.
         Fantasmes    lies à la scène primitive, exhibitionnisme, voyeurisme.
           destins de la pulsion (1915) et notamment épistémophilique:
                certains retards et inhibitions.
                Névrose obsessionnelle, si demeure trop sexualisé.
                Sublimée.

                                                                                 13
L’œdipe: 4 à 7 ans.
 Primat de la zone génital, dépassement de l’autoérotisme
  primitif, orientation vers les objets extérieurs.
 Angoisse de castration≠ angoisse phallique:
       A comprendre comme une amputation de soi et de son pouvoir,
        de sa relation à l’autre.
   Amour oedipien; 2 entraves:
     Intérieure:le tiers regretté=le parent au parent renoncé.
     Extérieure:le tiers redouté, angoisse de castration.
          On devient alors homme comme papa ou femme comme maman,
           indépendamment du pénis
 Interdits intériorisés.
 Une sortie honorable: le Roman Familial à la phase de
  latence…                                            14
La Seconde Topique:les instance intra psychiques
   « A l’origine était le Ca. Le Moi se deceveloppe à partir du Ca, sous l’influence du
    monde extérieur » Freud, 1939.
      Principe de plaisir , énergie libre, condensation, déplacement, pas de
        contradiction, pas de jugements, uniquement inconscient.
   Le Moi: défense contre l’angoisse; conscience, connaissance, mémoire, auto
    préservation.
      Énergie liée, principe de réalité.
      L’idéal du Moi.
   Le Surmoi: héritier de l’Oedipe, il tire son énergie du Ca, et s’enracine dans le Moi.
        Identification parentale.
        Fonctions:
              Censure (culpabilité);
              auto observation (la juste bonne distance entre moi et Idéal du Moi; honte , infériorité.)
              Idéal.
        Processus secondaires.Entre nécessités internes & externes groupales.
                                                                                                            15
Anna Freud(†1982)
      & le concept de ligne de développement
   « Le normal et le pathologique chez l’enfant »
 Une vision intégrative et développementale, basée
 sur la réalité clinique.
   De la dépendance à l autonomie.
   De la relation d’objet aux relations de type adulte.
   De l’incontinence au contrôle.
   Du corps au jouet.
   Du jeu au travail.
   De l’insouciance a la responsabilité.
                                                           16
Mélanie Klein(†1960):
 Le jeu chez l’enfant comme équivalent des associations
  chez l’adulte.
 L’extrême précocité des processus psychiques chez
  l’enfant et notamment du bébé.
     Les tous premiers fantasmes naîtraient des pulsions
      corporelles, liés aux sensations physiques.
     Il existerait un Moi primitif, initial, manquant de cohésion,
      exposé aux diverses angoisses.
         L’angoisse    de perte d’objet: vers 3 / 4 mois⇒ Position schizo paranoïde.
           L angoisse de perte d ‘objet: vers 6 mois à 1 an ⇒ Position dépressive.


                                                                                  17
La position schizo paranoïde
   Un Moi rudimentaire, livré aux pulsions, qui projette vers le
    dehors les pulsions de mort et qui introjecte l’objet idéal,
    s’identifiant à lui.
       Mécanismes mis en évidence:
            Le clivage, bon & mauvais.
             Projection, introjection, et identification projective.
             L’idéalisation du bon objet, qui permet , sur un mode hallucinatoire,
             d’assouvir le désir de l’enfant,les parties mauvaises, clivées, déniées.
       Le mauvais sein (objet), qui frustre , qui suscite le manque // le bon sein
        (objet), qui comble, rassure, satisfait…permettent au Moi de s’unifier.
       Le Moi, idéalement , devrait acquérir confiance dans le bon objet.
       Mais…crainte ultime de sa propre désintégration, et ….


                                                                             18
La position dépressive:
   Le Moi est alors unifié, la mère est un objet total, le risque étant de
    la perdre ( et non plus d’être soi même désintégré).
   L’objet est source de gratifications et de frustrations : prise en
    compte de la dépendance et début de l’ambivalence .
       Les fantasmes destructeurs contre l’objet frustrant créent de la culpabilité,
        précurseur du Surmoi.
       L’absence , vécue comme incorporation orale de la mère, destruction de celle
        ci: besoin de réparation, après chaque absence de celle ci.
            Les expériences positives aident le bébé à se construire un sentiment de sécurité.
            Idem de l’acquisition de la motricité, du development moteur.
            Plus tard , du contrôle sphinctérien, comme mécanisme de réparation.
   Le déplacement vers des objets extérieurs, des jeux…autant de
    processus de sublimation…et de début de la symbolisation.
                                                                                        19
’’Sir’’ Donald Woods Winnicott (†1971)
   La Mère : « Le potentiel inné d’un enfant ne peut devenir
    un enfant que s ‘il est couplé a des sons maternels »
        Le moi de la Mère supplée celui de l’enfant.
        Le plaisir de vivre: une nécessité absolue.

 Le jeu : « Play » : une expérience de vie, libre, de soi, de
  créativité
 L’aire transitionnelle: « L'aire d'expérience qui est
  intermédiaire entre le pouce et l'ours, entre l'érotisme oral
  et la relation objectale vraie, entre l'activité créatrice
  primaire et la projection de ce qui a déjà été introjecté,
  entre l'ignorance primaire de la dette et la reconnaissance
  de celle-ci »
                                                         20
 La   préoccupation maternelle primaire:
   Identification
                 & empathie.
   Conditionne la structuration du début du Moi.
   d’où un « Sentiment continu d’exister suffisant.
 La   fonction miroir de la mère:
   le Moi de la mère support du Moi du bébé (relation au
    moi) =identification primaire.
   Passage de la projection à la perception (A.Green)
   Qqf , la mère n’est que le reflet d’elle même , de ses
    propres états d ame, de ses propres défenses.m
                                                       21
   Le Holding:son succès conditionne la suite+++
       Soins, portage,mais aussi pris en compte de la physiologie.
          Intégration,  sentiment du Moi, du Self (le Moi constitué, différencié de
           l’extérieur), de continuité.
          Interrelation psychosomatique,ou l’ installation de la psyché dans le
           soma (élaboration mentale)
          Premières relations objectales

    ⇒ CAPACITE d’ÊTRE SEUL.
 Le Handling.
 L’Objet-Présenting.
 De la dépendance absolue…relative…au début de
  l’indépendance (début 2 ans)
                                                                               22
   La relation d’objet:
       Le phénomène transitionnel:
          Sentiment    d’omnipotence donnant l’illusion au bébé qu il crée lui même
           l’objet.
          Un espace potentiel, transitionnel, intermédiaire entre la subjectivité et
           l’objectivité= AIRE de COMPROMIS.
          Les objets autres que moi (nounours),objets partiels, dès 4 mois, illusion
           de support dans la réalité.
                Premières possessions.
                Les objets précurseurs (partie corporelles soit du bébé , soit de la mère).; les
                 draps, cotons, serviettes; puis vrais objets, avec leurs caractères de surfaces,
                 qui survivront aux attaques = représentant symbolique de la mère.
                Si l’absence se prolonge trop, le doudou ne joue plus sa fonction.
                Retour au doudou en cas de régression:
          Non  accession pathologique:le bébé , trop insecure, dénie la séparation,
           reste dans une identification primaire, se prend pour sa mère, crée un lien
           de maîtrise omnipotent (utilisation pervertie de l’OT)
                                                                                         23
   L’agressivité:
       La motricité comme précurseur d’une agressivité, innée, synonyme
        d’activité.
       Elle permet d’investir l’objet, dérivant d’un un masochisme primaire .
       Elle a besoin de rencontrer une frustration , pour permettre au Self de se
        différencier.
   La perception de l’objet:
       Le refus du bon objet permet la création de l’objet.
       De la relation d ‘objet, à l utilisation de l ‘objet, nécessité de l’attaque de
        l’objet. L’objet « toujours entrain d’être détruit » doit survivre à l agression,
        pour être aimé et en même détruit dans le fantasme
       Capacités énormes de la mère à supporter ces attaques constantes.
   La capacité d’être seul, de jouer seul, de rester seul.
       Au départ , faire l’expérience de la solitude avec quelqu’un d’autre.
       Expérience de la continuité;
       Base des relations d’amitié et de transfert.                               24
La créativité: « Jeu & réalité »
 La   créativité comme:
   Marqueur d’un développement affectif de qualité.
   mère// thérapeute: confiance, fiabilité,fonction de
    miroir et de soutien,indépendance, autonomie, accès au
    vrai self.
   Philipe Guitton: L’adolescent et son génie créateur.
   Marcel Rufo: les soins culturels.




                                                     25
Les contenants de pensée.
   La peau:dedans /dehors: un adulte suffisamment dans le
    holding, dans le handling
   Définir un espace de penser (pensée)
      Winnicott:Le holding & mais aussi un holding de narration.
      Esther Bick: les relations cutanées précoces +++
      Meltzer: La théorie esthétique:
         1D: un état d’attraction consensuel maximum; clivage permanent des
          autres sensations.
         2D : la surface des choses; éprouver les choses pour s’éprouver soi.
         3D: l’identification projective, la théorie de l’esprit;
         4D : la narrativité

                                                                           26
27
Les contenus de pensée.
 Pourquoi   penser ?… 
   Les assises narcissiques.
   La pensée comme système pare excitation
   Défense contre la perte, l’écart, ou l’absence de l’objet.

 Différenciation   à la fois:
    Extra psychique: sortir de la symbiose.
   Intra psychique: mise en place des instances cognitives.


                                                         28
   Les processus originaires :Mise en forme (P.Aulagnier):
        L’objet-zone, la zone engendre l’objet qui lui est conforme
   Les processus primaires: Mise en scène
      rêves, fantasmes, symptômes névrotiques.
      Énergie non liée, sous le sceau du plaisir.
      Se pose en termes de « Je ».
      Sentiments de honte, de culpabilité associés.
      L’adulte sexualisé tire vers les processus primaires le jeune enfant.


   Les processus secondaires: Mise en action
      La logique, la pensée scientifique.
      Une représentation correspond à un affect.
   Les processus tertiaires: régulent les premiers et les seconds (A.Green)

   Double ancrage corporel et relationnel, de ce nécessaire détour par l’Autre.
« Aucun psychisme ne peut s’instaurer ou s’éprouver comme tel sans se donner 
   d’abord à penser à un autre psychisme » A.Green
                                                                                   29
 Les   fantasmes originaires:
   La  scène primitive; la castration; la séduction; retour à
    l’utérus et au sein
   Comment naissent ils?
        Emboîtement pareil / pas pareil; la forme / le fond;
        masculin / féminin; un vrai travail d ‘abstraction !
 Les identifications intra corporelles (G.Haag)
 La perception amodale.
 Les modèles internes opérants.

                                                                30
Merci
 
        31

Contenu connexe

Tendances

De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
philip61
 
Conf enneagramme-coaching
Conf enneagramme-coachingConf enneagramme-coaching
Conf enneagramme-coachingjerome bouchez
 
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitementDéshydratation aiguë du nourrisson et traitement
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitementkillua zoldyck
 
Incompatibilités rhésus
Incompatibilités rhésusIncompatibilités rhésus
Incompatibilités rhésus
esf3
 
les Dangers et les mesures de Securite-Laboratoire.pptx
les Dangers et les  mesures de Securite-Laboratoire.pptxles Dangers et les  mesures de Securite-Laboratoire.pptx
les Dangers et les mesures de Securite-Laboratoire.pptx
adelwannessi1
 
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre1-2
Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre1-2Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre1-2
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre1-2
ibtissam el hassani
 
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
benkourdel mohamed
 
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportifLe genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
ROBERT ELBAUM
 
Adénopathie cervicale
Adénopathie cervicale Adénopathie cervicale
Adénopathie cervicale
Ilan Weizman
 
Cephalees primaires et secondaires
Cephalees primaires et secondairesCephalees primaires et secondaires
Cephalees primaires et secondairessaddek khellaf
 
Cours bassinobstetrical
Cours bassinobstetricalCours bassinobstetrical
Cours bassinobstetricalkillua zoldyck
 
Croissance normale de l’enfant
Croissance normale de l’enfantCroissance normale de l’enfant
Croissance normale de l’enfantAmel Ammar
 
Les enfants intellectuellement précoces
Les enfants intellectuellement précocesLes enfants intellectuellement précoces
Les enfants intellectuellement précoces
c_filleul
 
Diabete de l'enfant
Diabete de l'enfantDiabete de l'enfant
Diabete de l'enfantAmel Ammar
 
A. Berrichi (Gestion risques professionnels - sept 2018)
A. Berrichi (Gestion risques professionnels  - sept 2018)A. Berrichi (Gestion risques professionnels  - sept 2018)
A. Berrichi (Gestion risques professionnels - sept 2018)
Université Mohamed Premier
 
2 evaluation de la maturité fœtale
2 evaluation de la maturité fœtale2 evaluation de la maturité fœtale
2 evaluation de la maturité fœtale
Idrissou Fmsb
 
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Mehdi Razzok
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Mehdi Razzok
 
management-risques-projet
 management-risques-projet  management-risques-projet
management-risques-projet
Es-sahli bilal
 

Tendances (20)

De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
 
Conf enneagramme-coaching
Conf enneagramme-coachingConf enneagramme-coaching
Conf enneagramme-coaching
 
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitementDéshydratation aiguë du nourrisson et traitement
Déshydratation aiguë du nourrisson et traitement
 
Incompatibilités rhésus
Incompatibilités rhésusIncompatibilités rhésus
Incompatibilités rhésus
 
les Dangers et les mesures de Securite-Laboratoire.pptx
les Dangers et les  mesures de Securite-Laboratoire.pptxles Dangers et les  mesures de Securite-Laboratoire.pptx
les Dangers et les mesures de Securite-Laboratoire.pptx
 
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre1-2
Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre1-2Management des risques   ibtissam el hassani-chapitre1-2
Management des risques ibtissam el hassani-chapitre1-2
 
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
 
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportifLe genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
 
Adénopathie cervicale
Adénopathie cervicale Adénopathie cervicale
Adénopathie cervicale
 
Cephalees primaires et secondaires
Cephalees primaires et secondairesCephalees primaires et secondaires
Cephalees primaires et secondaires
 
Cours bassinobstetrical
Cours bassinobstetricalCours bassinobstetrical
Cours bassinobstetrical
 
Croissance normale de l’enfant
Croissance normale de l’enfantCroissance normale de l’enfant
Croissance normale de l’enfant
 
Les enfants intellectuellement précoces
Les enfants intellectuellement précocesLes enfants intellectuellement précoces
Les enfants intellectuellement précoces
 
Diabete de l'enfant
Diabete de l'enfantDiabete de l'enfant
Diabete de l'enfant
 
A. Berrichi (Gestion risques professionnels - sept 2018)
A. Berrichi (Gestion risques professionnels  - sept 2018)A. Berrichi (Gestion risques professionnels  - sept 2018)
A. Berrichi (Gestion risques professionnels - sept 2018)
 
2 evaluation de la maturité fœtale
2 evaluation de la maturité fœtale2 evaluation de la maturité fœtale
2 evaluation de la maturité fœtale
 
4. de peuter PBLO-V
4. de peuter PBLO-V4. de peuter PBLO-V
4. de peuter PBLO-V
 
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme national de lutte contre les maladies diarrhéiques
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
 
management-risques-projet
 management-risques-projet  management-risques-projet
management-risques-projet
 

En vedette

Développement de l'enfant
Développement de l'enfantDéveloppement de l'enfant
Développement de l'enfant
lillypo
 
L'enfant et le cirque
L'enfant et le cirqueL'enfant et le cirque
L'enfant et le cirque
inebilish
 
Que se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansQue se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansAmineBenjelloun
 
Cognitive development
Cognitive developmentCognitive development
Cognitive development
Divyashu Sharma
 
Piaget
Piaget   Piaget
Constructivismo piaget
Constructivismo piagetConstructivismo piaget
Constructivismo piagetPlusia
 
المفاتيح العشرة للنجاح الدراسي
المفاتيح العشرة للنجاح الدراسيالمفاتيح العشرة للنجاح الدراسي
المفاتيح العشرة للنجاح الدراسيryanmoon4
 
Institution educative bilingue de barranquilla
Institution educative bilingue de barranquillaInstitution educative bilingue de barranquilla
Institution educative bilingue de barranquilla
Otilia Cancino
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
bouchra elabbadi
 
كيف نحبب القراءة للابناء4
كيف نحبب القراءة للابناء4كيف نحبب القراءة للابناء4
كيف نحبب القراءة للابناء4ryanmoon4
 
Jean Piaget theory parag
Jean Piaget theory paragJean Piaget theory parag
Jean Piaget theory parag
Parag Deshmukh
 
تطوير الذاكرة .. تعلم كيف تحفظ 56 كلمة كل 10 دقائق
تطوير الذاكرة .. تعلم كيف تحفظ 56 كلمة كل 10 دقائقتطوير الذاكرة .. تعلم كيف تحفظ 56 كلمة كل 10 دقائق
تطوير الذاكرة .. تعلم كيف تحفظ 56 كلمة كل 10 دقائق
Med Bouhrir
 
Eriksons 8 stages of development
Eriksons 8 stages of developmentEriksons 8 stages of development
Eriksons 8 stages of development
Jen Chua
 
Precio
PrecioPrecio
D'Affaires de Denver Examinateur Intronise, le Serrurier Hall of Fame - Denve...
D'Affaires de Denver Examinateur Intronise, le Serrurier Hall of Fame - Denve...D'Affaires de Denver Examinateur Intronise, le Serrurier Hall of Fame - Denve...
D'Affaires de Denver Examinateur Intronise, le Serrurier Hall of Fame - Denve...
parsimoniousbat90
 
Media kit binb 2011
Media kit binb 2011Media kit binb 2011
Media kit binb 2011
Drecko Dark
 
Informe numero 1
Informe numero 1Informe numero 1
Informe numero 1
evelynecas
 
Como alentar a nuestros adolescentes
Como alentar a nuestros adolescentesComo alentar a nuestros adolescentes
Como alentar a nuestros adolescentes
karipilar1
 
Presentación didactica accion tutorial
Presentación didactica accion tutorialPresentación didactica accion tutorial
Presentación didactica accion tutorial
Yusra Abderrazak
 
Rock2
Rock2Rock2

En vedette (20)

Développement de l'enfant
Développement de l'enfantDéveloppement de l'enfant
Développement de l'enfant
 
L'enfant et le cirque
L'enfant et le cirqueL'enfant et le cirque
L'enfant et le cirque
 
Que se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansQue se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ans
 
Cognitive development
Cognitive developmentCognitive development
Cognitive development
 
Piaget
Piaget   Piaget
Piaget
 
Constructivismo piaget
Constructivismo piagetConstructivismo piaget
Constructivismo piaget
 
المفاتيح العشرة للنجاح الدراسي
المفاتيح العشرة للنجاح الدراسيالمفاتيح العشرة للنجاح الدراسي
المفاتيح العشرة للنجاح الدراسي
 
Institution educative bilingue de barranquilla
Institution educative bilingue de barranquillaInstitution educative bilingue de barranquilla
Institution educative bilingue de barranquilla
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
 
كيف نحبب القراءة للابناء4
كيف نحبب القراءة للابناء4كيف نحبب القراءة للابناء4
كيف نحبب القراءة للابناء4
 
Jean Piaget theory parag
Jean Piaget theory paragJean Piaget theory parag
Jean Piaget theory parag
 
تطوير الذاكرة .. تعلم كيف تحفظ 56 كلمة كل 10 دقائق
تطوير الذاكرة .. تعلم كيف تحفظ 56 كلمة كل 10 دقائقتطوير الذاكرة .. تعلم كيف تحفظ 56 كلمة كل 10 دقائق
تطوير الذاكرة .. تعلم كيف تحفظ 56 كلمة كل 10 دقائق
 
Eriksons 8 stages of development
Eriksons 8 stages of developmentEriksons 8 stages of development
Eriksons 8 stages of development
 
Precio
PrecioPrecio
Precio
 
D'Affaires de Denver Examinateur Intronise, le Serrurier Hall of Fame - Denve...
D'Affaires de Denver Examinateur Intronise, le Serrurier Hall of Fame - Denve...D'Affaires de Denver Examinateur Intronise, le Serrurier Hall of Fame - Denve...
D'Affaires de Denver Examinateur Intronise, le Serrurier Hall of Fame - Denve...
 
Media kit binb 2011
Media kit binb 2011Media kit binb 2011
Media kit binb 2011
 
Informe numero 1
Informe numero 1Informe numero 1
Informe numero 1
 
Como alentar a nuestros adolescentes
Como alentar a nuestros adolescentesComo alentar a nuestros adolescentes
Como alentar a nuestros adolescentes
 
Presentación didactica accion tutorial
Presentación didactica accion tutorialPresentación didactica accion tutorial
Presentación didactica accion tutorial
 
Rock2
Rock2Rock2
Rock2
 

Similaire à Théories du développement psycho affectif

Construction identité sexuelle
Construction identité sexuelleConstruction identité sexuelle
Construction identité sexuelleAmineBenjelloun
 
Scolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxScolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxAmineBenjelloun
 
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfantLe vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfantAmineBenjelloun
 
Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.AmineBenjelloun
 
Guide psychopathologie à l'usage des intervenants sociaux
Guide psychopathologie à l'usage des intervenants sociauxGuide psychopathologie à l'usage des intervenants sociaux
Guide psychopathologie à l'usage des intervenants sociaux
REALIZ
 
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007Elsa von Licy
 
Théorie del'attachement
Théorie del'attachementThéorie del'attachement
Théorie del'attachementAmineBenjelloun
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésAmineBenjelloun
 
De l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependanceDe l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependanceAmineBenjelloun
 
L’adolescent est elle difficile
L’adolescent est elle  difficileL’adolescent est elle  difficile
L’adolescent est elle difficileAmineBenjelloun
 
Lexique de Psychanalyse
Lexique de Psychanalyse Lexique de Psychanalyse
Lexique de Psychanalyse
Dina Guebbas
 
une histoire d'amour décu mue par le désir
une histoire d'amour décu mue par le désirune histoire d'amour décu mue par le désir
une histoire d'amour décu mue par le désirThierry LAVERGNE
 

Similaire à Théories du développement psycho affectif (20)

Construction identité sexuelle
Construction identité sexuelleConstruction identité sexuelle
Construction identité sexuelle
 
Scolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxScolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieux
 
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfantLe vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
 
En l'ado, le bébé
En l'ado, le bébéEn l'ado, le bébé
En l'ado, le bébé
 
Attachement
AttachementAttachement
Attachement
 
Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.
 
34 5 rochat
34 5 rochat34 5 rochat
34 5 rochat
 
Guide psychopathologie à l'usage des intervenants sociaux
Guide psychopathologie à l'usage des intervenants sociauxGuide psychopathologie à l'usage des intervenants sociaux
Guide psychopathologie à l'usage des intervenants sociaux
 
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
Rennes20061117035647bmillet introduction a_la_psychologie_medicale_2006-2007
 
Théorie del'attachement
Théorie del'attachementThéorie del'attachement
Théorie del'attachement
 
Psycho enfant
Psycho enfantPsycho enfant
Psycho enfant
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérés
 
Le moi peau_anzieu
Le moi peau_anzieuLe moi peau_anzieu
Le moi peau_anzieu
 
De l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependanceDe l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependance
 
2
22
2
 
L’adolescent est elle difficile
L’adolescent est elle  difficileL’adolescent est elle  difficile
L’adolescent est elle difficile
 
Lexique de Psychanalyse
Lexique de Psychanalyse Lexique de Psychanalyse
Lexique de Psychanalyse
 
Le moi-peau
Le moi-peauLe moi-peau
Le moi-peau
 
Moi peau
Moi peauMoi peau
Moi peau
 
une histoire d'amour décu mue par le désir
une histoire d'amour décu mue par le désirune histoire d'amour décu mue par le désir
une histoire d'amour décu mue par le désir
 

Plus de AmineBenjelloun

Le devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalitéLe devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalitéAmineBenjelloun
 
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethiqueLa responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethiqueAmineBenjelloun
 
Handicap positions ethique
Handicap positions ethiqueHandicap positions ethique
Handicap positions ethiqueAmineBenjelloun
 
Ethique et implant cochléaire
Ethique et  implant cochléaireEthique et  implant cochléaire
Ethique et implant cochléaireAmineBenjelloun
 
Entre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthiqueEntre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthiqueAmineBenjelloun
 
Annonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er maiAnnonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er maiAmineBenjelloun
 
Tabac.les parents modeles sanitaires
Tabac.les parents  modeles sanitairesTabac.les parents  modeles sanitaires
Tabac.les parents modeles sanitairesAmineBenjelloun
 
Representations sociales et drogues
Representations sociales et droguesRepresentations sociales et drogues
Representations sociales et droguesAmineBenjelloun
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2AmineBenjelloun
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1AmineBenjelloun
 
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieLe suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieAmineBenjelloun
 
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseTroubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseAmineBenjelloun
 
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescentTroubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescentAmineBenjelloun
 
Sun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceSun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceAmineBenjelloun
 

Plus de AmineBenjelloun (20)

Kaffala & reification
Kaffala & reificationKaffala & reification
Kaffala & reification
 
Le devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalitéLe devoir d'hospitalité
Le devoir d'hospitalité
 
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethiqueLa responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
La responsabilité du pédiatre.ppt;bioethique
 
Handicap positions ethique
Handicap positions ethiqueHandicap positions ethique
Handicap positions ethique
 
Ethique et implant cochléaire
Ethique et  implant cochléaireEthique et  implant cochléaire
Ethique et implant cochléaire
 
Entre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthiqueEntre neurosciences et éthique
Entre neurosciences et éthique
 
Annonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er maiAnnonce & responsabilite 1 er mai
Annonce & responsabilite 1 er mai
 
Thada top & addiction
Thada top  &  addictionThada top  &  addiction
Thada top & addiction
 
Tabac.les parents modeles sanitaires
Tabac.les parents  modeles sanitairesTabac.les parents  modeles sanitaires
Tabac.les parents modeles sanitaires
 
Representations sociales et drogues
Representations sociales et droguesRepresentations sociales et drogues
Representations sociales et drogues
 
Cyberaddiction
CyberaddictionCyberaddiction
Cyberaddiction
 
Adolescence et cannabis
Adolescence et cannabisAdolescence et cannabis
Adolescence et cannabis
 
Addictions generalites
Addictions generalitesAddictions generalites
Addictions generalites
 
How to keep them alive
How to keep them aliveHow to keep them alive
How to keep them alive
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1
 
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieLe suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
 
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseTroubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
 
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescentTroubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
 
Sun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceSun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescence
 

Théories du développement psycho affectif

  • 1. De quelques théories du développement psycho affectif Université de Corte. Amine Benjelloun 1
  • 2.  Le concept d’attention:  Orienter son attention et celle du bébé, de l’enfant sur un objet commun référent .  Prise en compte de l’état mental de l’autre.  Passage de la codirection visuelle à la tutelle. 2
  • 3. « Vous dites : c’est fatigant de fréquenter les enfants. Vous avez raison. Vous ajoutez : parce qu’il faut se mettre à leur niveau, se baisser, s’incliner, se courber, se faire petit. Là, vous avez tort. Ce n’est pas cela qui fatigue le plus. C’est plutôt le fait d’être obligé de s’élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments, de s’étirer, de s’allonger, de se hisser sur la pointe des pieds, pour ne pas les blesser. » Janusz Korczak. 3
  • 4. (2)La théorie des Points Forts (Touch points de T .Berry Brazelton):  Moments prévisibles, situés juste avant une phase déterminante du développement moteur, cognitif ou émotionnel, qui peuvent temporairement perturber la progression de l’enfant et, par là même, celle de toute la famille.  L’enfant régresse et devient difficile à comprendre. 4
  • 5. Points forts:  L’écoute des parents peut être affaiblie par des charges et obligations inhérentes à leur rythme de vie.  Permet d’appréhender de façon plus sereine ces moments de crise. 5
  • 6. 7 eme mois de grossesse.  Le nouveau né est une personne.  3 semaines: on s’adapte l’un à l’autre.  2 mois: début de la communication.  4 mois : l’amour, toujours l’amour.  7 mois : l’émergence de la personnalité.  9-10 mois: les premiers pas.  12 mois : début de l’autonomie.  15 mois: exploration des limites. 6
  • 7.  18 mois: l’opposition systématique.  2 ans: l’imitation.  + 2ans : langage. « Problème » de comment s’adresse t’on à l’enfant? 3 ans :l’imagination.  4 ans :l’identification.  4-5ans: l’agressivité.  6 ans: la grande école et les apprentissages. 7
  • 8. Pour ce faire:  1: Interactions+++  2: Le toucher .(portage, holding, handling…)  3: Une relation stable ! (et on le sait depuis Spitz…)  4: Estime de soi .(un environnement et une mère suffisamment bonne)  5: Soins primaires, aide à l’enfance:véritable clé d’une prévention ultérieure.+++:PMI, ASE, … 8
  • 9.  6:La communication  7:Le jeu  8:La lecture partagée.  9:La musique (Brazelton):coordination physique, le rythme, mémoire, imagination, langage, estime de soi, partager une activité.  10: Alimentation saine et équilibrée & sommeil de qualité 9
  • 10. La théorie Freudienne: quelques éléments  La théorie des pulsions (1905)  La motion, la source, le but, l’objet.  La représentation pulsionnelle: trace sensorielle de la pulsion  L’affect:état émotionnel qui l’accompagne.  Libre:sans lien encore établie entre représentation et affect, ou lié  Pulsions sexuelles (libido), pulsions d’auto conservation, « étayage » qui permet une libdinalisation secondaire (les grandes fonctions notamment)  Le narcissisme (1914):investissement du Moi par la libido  Pulsions de vie, de mort (1920), alimentés par la libido et par la destrudo (prémisse du Surmoi) 10
  • 11. Les stades prégénitaux: (zone , objet , but,…)  Oral ….1 an.  Karl Abraham:  S.O primitif, pré ambivalent…6 mois.  S.O tardif, sadique oral,cannibalique.  Nb: sevrage, et ses modalités.  Genèse de la relation d’objet, encore parcellaire, avec un bébé au moi mégalomaniaque, dans une relation anaclitique.  « L’objet né dans la haine », Freud. 11
  • 12. Anal: de 1 à 2 ans.  Maîtrise et /ou emprise?  Les personnes sont différenciées.  Karl Abraham:  phase sadique anal expulsive, 3 eme Trim, défi avec l’adulte.  Phase masochiste rétentive.  Ambivalence au maximum. Bon ou mauvais cadeau?  Monde interne / Monde externe  Soi / Non soi  Double polarité:  Destruction objet extérieur et sa conservation en soi.  Masochisme, avec le plaisir lié.  & Bisexualité. 12
  • 13. Stade urétral ou phallique: 3 eme année.  Double plaisir de la rétention , et du laisser couler.  Affirmation de soi et déni de la différence sexuelle (angoisse phallique)  Contrôle vésical: entre ambition( réussir) et honte (échecs répétés)  Curiosité infantile: déni de la différence.  Fantasmes lies à la scène primitive, exhibitionnisme, voyeurisme.  destins de la pulsion (1915) et notamment épistémophilique:  certains retards et inhibitions.  Névrose obsessionnelle, si demeure trop sexualisé.  Sublimée. 13
  • 14. L’œdipe: 4 à 7 ans.  Primat de la zone génital, dépassement de l’autoérotisme primitif, orientation vers les objets extérieurs.  Angoisse de castration≠ angoisse phallique:  A comprendre comme une amputation de soi et de son pouvoir, de sa relation à l’autre.  Amour oedipien; 2 entraves:  Intérieure:le tiers regretté=le parent au parent renoncé.  Extérieure:le tiers redouté, angoisse de castration.  On devient alors homme comme papa ou femme comme maman, indépendamment du pénis  Interdits intériorisés.  Une sortie honorable: le Roman Familial à la phase de latence… 14
  • 15. La Seconde Topique:les instance intra psychiques  « A l’origine était le Ca. Le Moi se deceveloppe à partir du Ca, sous l’influence du monde extérieur » Freud, 1939.  Principe de plaisir , énergie libre, condensation, déplacement, pas de contradiction, pas de jugements, uniquement inconscient.  Le Moi: défense contre l’angoisse; conscience, connaissance, mémoire, auto préservation.  Énergie liée, principe de réalité.  L’idéal du Moi.  Le Surmoi: héritier de l’Oedipe, il tire son énergie du Ca, et s’enracine dans le Moi.  Identification parentale.  Fonctions:  Censure (culpabilité);  auto observation (la juste bonne distance entre moi et Idéal du Moi; honte , infériorité.)  Idéal.  Processus secondaires.Entre nécessités internes & externes groupales. 15
  • 16. Anna Freud(†1982) & le concept de ligne de développement « Le normal et le pathologique chez l’enfant »  Une vision intégrative et développementale, basée sur la réalité clinique.  De la dépendance à l autonomie.  De la relation d’objet aux relations de type adulte.  De l’incontinence au contrôle.  Du corps au jouet.  Du jeu au travail.  De l’insouciance a la responsabilité. 16
  • 17. Mélanie Klein(†1960):  Le jeu chez l’enfant comme équivalent des associations chez l’adulte.  L’extrême précocité des processus psychiques chez l’enfant et notamment du bébé.  Les tous premiers fantasmes naîtraient des pulsions corporelles, liés aux sensations physiques.  Il existerait un Moi primitif, initial, manquant de cohésion, exposé aux diverses angoisses.  L’angoisse de perte d’objet: vers 3 / 4 mois⇒ Position schizo paranoïde.  L angoisse de perte d ‘objet: vers 6 mois à 1 an ⇒ Position dépressive. 17
  • 18. La position schizo paranoïde  Un Moi rudimentaire, livré aux pulsions, qui projette vers le dehors les pulsions de mort et qui introjecte l’objet idéal, s’identifiant à lui.  Mécanismes mis en évidence:  Le clivage, bon & mauvais.  Projection, introjection, et identification projective.  L’idéalisation du bon objet, qui permet , sur un mode hallucinatoire, d’assouvir le désir de l’enfant,les parties mauvaises, clivées, déniées.  Le mauvais sein (objet), qui frustre , qui suscite le manque // le bon sein (objet), qui comble, rassure, satisfait…permettent au Moi de s’unifier.  Le Moi, idéalement , devrait acquérir confiance dans le bon objet.  Mais…crainte ultime de sa propre désintégration, et …. 18
  • 19. La position dépressive:  Le Moi est alors unifié, la mère est un objet total, le risque étant de la perdre ( et non plus d’être soi même désintégré).  L’objet est source de gratifications et de frustrations : prise en compte de la dépendance et début de l’ambivalence .  Les fantasmes destructeurs contre l’objet frustrant créent de la culpabilité, précurseur du Surmoi.  L’absence , vécue comme incorporation orale de la mère, destruction de celle ci: besoin de réparation, après chaque absence de celle ci.  Les expériences positives aident le bébé à se construire un sentiment de sécurité.  Idem de l’acquisition de la motricité, du development moteur.  Plus tard , du contrôle sphinctérien, comme mécanisme de réparation.  Le déplacement vers des objets extérieurs, des jeux…autant de processus de sublimation…et de début de la symbolisation. 19
  • 20. ’’Sir’’ Donald Woods Winnicott (†1971)  La Mère : « Le potentiel inné d’un enfant ne peut devenir un enfant que s ‘il est couplé a des sons maternels »  Le moi de la Mère supplée celui de l’enfant.  Le plaisir de vivre: une nécessité absolue.  Le jeu : « Play » : une expérience de vie, libre, de soi, de créativité  L’aire transitionnelle: « L'aire d'expérience qui est intermédiaire entre le pouce et l'ours, entre l'érotisme oral et la relation objectale vraie, entre l'activité créatrice primaire et la projection de ce qui a déjà été introjecté, entre l'ignorance primaire de la dette et la reconnaissance de celle-ci » 20
  • 21.  La préoccupation maternelle primaire:  Identification & empathie.  Conditionne la structuration du début du Moi.  d’où un « Sentiment continu d’exister suffisant.  La fonction miroir de la mère:  le Moi de la mère support du Moi du bébé (relation au moi) =identification primaire.  Passage de la projection à la perception (A.Green)  Qqf , la mère n’est que le reflet d’elle même , de ses propres états d ame, de ses propres défenses.m 21
  • 22. Le Holding:son succès conditionne la suite+++  Soins, portage,mais aussi pris en compte de la physiologie.  Intégration, sentiment du Moi, du Self (le Moi constitué, différencié de l’extérieur), de continuité.  Interrelation psychosomatique,ou l’ installation de la psyché dans le soma (élaboration mentale)  Premières relations objectales ⇒ CAPACITE d’ÊTRE SEUL.  Le Handling.  L’Objet-Présenting.  De la dépendance absolue…relative…au début de l’indépendance (début 2 ans) 22
  • 23. La relation d’objet:  Le phénomène transitionnel:  Sentiment d’omnipotence donnant l’illusion au bébé qu il crée lui même l’objet.  Un espace potentiel, transitionnel, intermédiaire entre la subjectivité et l’objectivité= AIRE de COMPROMIS.  Les objets autres que moi (nounours),objets partiels, dès 4 mois, illusion de support dans la réalité.  Premières possessions.  Les objets précurseurs (partie corporelles soit du bébé , soit de la mère).; les draps, cotons, serviettes; puis vrais objets, avec leurs caractères de surfaces, qui survivront aux attaques = représentant symbolique de la mère.  Si l’absence se prolonge trop, le doudou ne joue plus sa fonction.  Retour au doudou en cas de régression:  Non accession pathologique:le bébé , trop insecure, dénie la séparation, reste dans une identification primaire, se prend pour sa mère, crée un lien de maîtrise omnipotent (utilisation pervertie de l’OT) 23
  • 24. L’agressivité:  La motricité comme précurseur d’une agressivité, innée, synonyme d’activité.  Elle permet d’investir l’objet, dérivant d’un un masochisme primaire .  Elle a besoin de rencontrer une frustration , pour permettre au Self de se différencier.  La perception de l’objet:  Le refus du bon objet permet la création de l’objet.  De la relation d ‘objet, à l utilisation de l ‘objet, nécessité de l’attaque de l’objet. L’objet « toujours entrain d’être détruit » doit survivre à l agression, pour être aimé et en même détruit dans le fantasme  Capacités énormes de la mère à supporter ces attaques constantes.  La capacité d’être seul, de jouer seul, de rester seul.  Au départ , faire l’expérience de la solitude avec quelqu’un d’autre.  Expérience de la continuité;  Base des relations d’amitié et de transfert. 24
  • 25. La créativité: « Jeu & réalité »  La créativité comme:  Marqueur d’un développement affectif de qualité.  mère// thérapeute: confiance, fiabilité,fonction de miroir et de soutien,indépendance, autonomie, accès au vrai self.  Philipe Guitton: L’adolescent et son génie créateur.  Marcel Rufo: les soins culturels. 25
  • 26. Les contenants de pensée.  La peau:dedans /dehors: un adulte suffisamment dans le holding, dans le handling  Définir un espace de penser (pensée)  Winnicott:Le holding & mais aussi un holding de narration.  Esther Bick: les relations cutanées précoces +++  Meltzer: La théorie esthétique:  1D: un état d’attraction consensuel maximum; clivage permanent des autres sensations.  2D : la surface des choses; éprouver les choses pour s’éprouver soi.  3D: l’identification projective, la théorie de l’esprit;  4D : la narrativité 26
  • 27. 27
  • 28. Les contenus de pensée.  Pourquoi penser ?…   Les assises narcissiques.  La pensée comme système pare excitation  Défense contre la perte, l’écart, ou l’absence de l’objet.  Différenciation à la fois:  Extra psychique: sortir de la symbiose.  Intra psychique: mise en place des instances cognitives. 28
  • 29. Les processus originaires :Mise en forme (P.Aulagnier):  L’objet-zone, la zone engendre l’objet qui lui est conforme  Les processus primaires: Mise en scène  rêves, fantasmes, symptômes névrotiques.  Énergie non liée, sous le sceau du plaisir.  Se pose en termes de « Je ».  Sentiments de honte, de culpabilité associés.  L’adulte sexualisé tire vers les processus primaires le jeune enfant.  Les processus secondaires: Mise en action  La logique, la pensée scientifique.  Une représentation correspond à un affect.  Les processus tertiaires: régulent les premiers et les seconds (A.Green)  Double ancrage corporel et relationnel, de ce nécessaire détour par l’Autre. « Aucun psychisme ne peut s’instaurer ou s’éprouver comme tel sans se donner  d’abord à penser à un autre psychisme » A.Green 29
  • 30.  Les fantasmes originaires:  La scène primitive; la castration; la séduction; retour à l’utérus et au sein  Comment naissent ils?  Emboîtement pareil / pas pareil; la forme / le fond; masculin / féminin; un vrai travail d ‘abstraction !  Les identifications intra corporelles (G.Haag)  La perception amodale.  Les modèles internes opérants. 30
  • 31. Merci  31