SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  19
PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL
PROJET RÉALISÉ PAR:
SOW IKRIMATOU
SOMMAIRE
Introduction Générale
A.Définition et Historique
• Définition
• Historique
B. Méthodologie
• Types de recherche
• Fidélité et Validité
C. La Motivation au travail
• Théorie des besoins
• Théorie des choix
Conclusion Générale
INTRODUCTION GÉNÉRALE
Définition du Psychologie du travail :
 Notion qui renvoie : relation avec les employés, clients, employeurs.
 1/3 de notre vie est passé au travail.
 Le travail : occupe en général la deuxième place dans la vie d’un individu.
But :
 Avoir une meilleure compréhension du monde du travail.
 Savoir ce qui se passe dans une entreprise/organisation/société.
A. DÉFINITION ET HISTORIQUE
a. Définition de la psychologie du travail
Psychologie du travail est l’application des théories et des principes psychologiques au monde
du travail.
Les psychologues du travail peuvent étudier les attitudes du travail, le comportement des
employés au travail, s’intéresser aux relations interpersonnelles, s’intéresser à la structure et
aux politiques organisationnelles et aux conséquences de ces politiques, à la performance au
travail, à la motivation, au leadership, etc.
A. DÉFINITION ET HISTORIQUE
b. Historique de la psychologie du travail
 WUNDT, LEIPZIG, 1879 : fonde le premier laboratoire de psychologie expérimentale.
 Walter Dill SCOTT, 1908 : USA. S’intéresse à la publicité en premier puis à la façon
d’optimiser l’homme au travail, amélioration des capacités humaines dans le domaine du
travail.
 TAYLOR, 1911 : il parle d’organisation scientifique du travail. Lorsqu’il parle de psychologie
du travail, il dit qu’on doit appliquer des méthodes scientifiques afin d’être plus efficaces. Il
pensait déjà que le recrutement des employés ne devait pas être fait au hasard, mais qu’on
devait sélectionner les meilleurs. Il parle aussi d’esprit d’équipe, ainsi que de la coopération
entre manager et employé mais en respectant une division stricte des différentes taches de
travail. Il parle aussi de motiver les salariés pour avoir une meilleure production (salaire par
pièce produite, etc.).
A. DÉFINITION ET HISTORIQUE
b. Historique de la psychologie du travail
• Henry FAYOL, 1915: s’intéresse a la structure hiérarchique d’une
entreprise (se pose des questions comme : hiérarchie = meilleure production
ou s’il faut une organisation plutôt plate ?).
• Hugo MUNSTENBERG (1913): Harvard. Il publie le premier ouvrage
complet sur la psychologie du travail. Il est considéré comme le père de la
psychologie du travail
A. DÉFINITION ET HISTORIQUE
c. Etudes en psychologie du travail
• Etude de GREENBERG (1994): Il est appelé par une entreprise de service
financier, car elle voulait qu’il l’aide à résoudre un problème important : cette entreprise
s’apprêtait à instaurer l’interdiction de fumer dans ses locaux, et elle avait peur que ses 700
employés ne pourraient pas supporter/accepter cette nouvelle politique. Il est donc appelé
pour faciliter l’acceptation de cette loi. En s’appuyant sur les théories de la motivation, il
fait une étude expérimentale sur le terrain. Il manipule 2 variables à deux modalités :
Ampleur des informations données aux salariés et La sensibilité sociale
A. DÉFINITION ET HISTORIQUE
c. Etudes en psychologie du travail
• ETUDE DE PERRY KUKLIK ET BOURHIS(1996): Etude qui porte sur la
discrimination au travail. Discrimination basée sur l’âge (jeune vs âgé). La discrimination
basée sur l’âge en France, commence à partir de 45 ans, aux USA c’est plus tard, on accepte
des plaintes pour discrimination au travail à partir de 40 ans. On discrimine en fonction de
l’âge car ils ont plus de chance de tomber malade, sont plus lents, n’ont pas envie
d’apprendre de nouvelles choses, ne sont pas intéressés aux formations, sont moins motivés,
et sont donc des personnes moins performantes (stéréotypes négatifs).
B. MÉTHODOLOGIE
Elle se base sur des informations concrètes et formelles. Les informations recueillies vont
servir pour répondre aux questions.
Les objectifs de la science :
 Description d’un phénomène.
 Explication : pourquoi ces personnes se comportent d’une certaine façon ? Quelles sont les
causes de ce phénomène ?
 Prédiction : anticipation d’un événement.
 Contrôle : renvoie à la possibilité de manipuler les conditions précédentes qui pourraient
influencer un comportement.
B. MÉTHODOLOGIE
a. Les types de recherche en psychologie du travail :
Les variables qu’on peut étudier en psychologie du travail portent
sur les attitudes (motivation, etc.). Quand on va recueillir des
données, on a besoin d’observations multiple. Il faut interviewer
plusieurs personnes. Une seule perspective ne permet pas de
généraliser des résultats. D’où la nécessité d’avoir un échantillon
de sujets, choisis en entreprise. Ils sont choisis de façon aléatoire
pour que chaque sujet ait la même chance qu’un autre sujet d’être
tiré au sort dans la population.
B. MÉTHODOLOGIE
a. Les types de recherche en psychologie du travail :
On distingue trois méthodes:
• Méthode Descriptive
• Méthode Corrélationnelle
• Méthode Expérimentale
B. MÉTHODOLOGIE
b. Fidélité et validité
• Fidélité: La fidélité des mesures:
 Une mesure est fidèle si elle est stable et consistante.
 Une mesure est stable quand une même personne donne la même réponse à une mesure qui
lui est présentée deux fois.
 La méthode du test-retest.
 Une mesure est consistante quand la réponse à une question portant sur un thème est
cohérente avec la réponse à une autre question portant sur le même thème.
 La méthode du « split-half » (questionnaire divisé en deux puis comparé) ou l’α de
Cronbach (analyste statisticien qui nous donne l’analyse de la consistance).
B. MÉTHODOLOGIE
b. Fidélité et validité
• Validité: La fidélité des mesures:
• Une mesure est valide si elle mesure ce qu’elle est censée mesurer :
La validité d’apparence : évalue le degré auquel des mesures mesurent bien
ce qu’elles sont censées mesurer en apparence).
La validité de contenu : évalue le degré auquel des mesures mesurent toutes
les facettes d’un concept.
C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL
La motivation est probablement le concept le plus important de la psychologie
sociale des organisations. C’est probablement parce que ce concept a toujours
été conçu comme le moteur de la performance (chez Taylor, les ouvriers
étaient considéré comme productifs s’ils recevaient assez d’argent, cela venant
combler leur « motivation » ; chez Mayo, la performance est accrue par la
motivation sociale), or la performance est ce pour quoi la PSO est achetée par
les industrielles.
C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL
• Définition de STEERS et BLACK, 1994 : la motivation au travail est ce
qui déclenche l’activité, la dirige vers certains buts et la prolonge dans le
temps, jusqu'à quand le but est atteint. On distingue trois critères :
Intensité : on parle de force et de vigueur, avec laquelle la personne se met
à la tâche.
Direction : l’action est faite pour atteindre un but précis, et elle n’est pas
faite au hasard.
Persistance : persistance de la durée de l’effort = temps consacré pour
atteindre le but.
C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL
a)Les théories du besoin :Elles ont toutes en commun le fait que
toute personne est motivée par des besoins internes/personnels
(éliminer un renforcement négatif, ex : manger lorsqu’on a faim,
le manque stimule l’organisme et augmente le niveau d’activité).
La théorie de la hiérarchie des besoins de MASLOW (1954) :
Première théorie sur la motivation au travail. Du point de vue
scientifique elle n’a pas eu grande reconnaissance, mais elle est
utilisée en entreprise et elle est connue par les PDG.
C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL
• La théorie ERD (ERG-ALDERFER, 1969): S’inspire de la théorie de MASLOW, et parle
de trois besoins fondamentaux :
 Existence.
 Relation.
 Développement.
• La principale différence entre la théorie de MALSOW et la théorie ERD : plusieurs besoins
peuvent se manifester en même temps, donc il n’y a pas d’ordre hiérarchique des besoins.
Quand on n’arrive pas à satisfaire un besoin, on va diriger notre motivation vers la
satisfaction d’un autre besoin. On tient d’avantage en compte les différences
individuelles.Elle n’a pas eu de reconnaissance scientifique, mais elle est très utilisée dans
le cadre des entreprises
C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL
• b) Les theories du choix cognitive: Les gens sont intéressés par des buts, font des choix
rationnels vers des buts. Ils ne sont pas animés uniquement par leur besoin. En fonction de
leur choix ils vont décider de l’effort qu’ils vont produire pour atteindre le but. On parle de
processus cognitif qui va animer notre motivation.
 La théorie de l’équité (ADAMS, 1965) : S’intéresse au sentiment d’injustice que l’on
ressent lorsque les résultats produits par notre travail ne correspondent pas aux efforts
fournis. Elle prend en compte les efforts et ce qui est reçu en échange. Elle peut être
appliquée dans toutes les situations d’échange.
 La théorie des attentes (VROOM, 1964) : Le comportement des personnes est déterminé
par leurs valeurs subjectives. On attribue donc à des buts une valeur personnelle et on
poursuit ces buts parce qu’on a des attentes de voir son propre comportement en relation à
un résultat qui nous intéresse. Il s’agit d’une théorie du processus qui essaye de répondre à
la question comment on motive les gens pour travailler.
BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE
www.courspsycho.blog4ever.com
www.wikipédia.com

Contenu connexe

Tendances

Developpement des rh
Developpement des rhDeveloppement des rh
Developpement des rh
hassan1488
 
Théorie des organisations supports de cours chap 1 à 4
Théorie des organisations   supports de cours chap 1 à 4Théorie des organisations   supports de cours chap 1 à 4
Théorie des organisations supports de cours chap 1 à 4
Hamza Loulidi
 
Ecoles des relations humaines (1)
Ecoles des relations humaines (1)Ecoles des relations humaines (1)
Ecoles des relations humaines (1)
elhassan2007
 
Management école-moderne
Management école-moderneManagement école-moderne
Management école-moderne
Shinichi Kudo
 

Tendances (20)

La politique de la rémunération
La politique de la rémunérationLa politique de la rémunération
La politique de la rémunération
 
Marketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdfMarketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdf
 
Présentation GPEC
Présentation GPECPrésentation GPEC
Présentation GPEC
 
Developpement des rh
Developpement des rhDeveloppement des rh
Developpement des rh
 
Théorie des organisations supports de cours chap 1 à 4
Théorie des organisations   supports de cours chap 1 à 4Théorie des organisations   supports de cours chap 1 à 4
Théorie des organisations supports de cours chap 1 à 4
 
La motivation au travail
La motivation au travail La motivation au travail
La motivation au travail
 
Management d'équipe
Management d'équipeManagement d'équipe
Management d'équipe
 
Cours GRH.ppt
Cours GRH.pptCours GRH.ppt
Cours GRH.ppt
 
Le Management de crise
Le Management de criseLe Management de crise
Le Management de crise
 
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
 
1.pptx
1.pptx1.pptx
1.pptx
 
Exposé Marketin RH
Exposé Marketin RHExposé Marketin RH
Exposé Marketin RH
 
Gpec Rh 224p
Gpec Rh 224pGpec Rh 224p
Gpec Rh 224p
 
Formation M2i - GEPP : en quoi sa mise en place est-elle pertinente et d'actu...
Formation M2i - GEPP : en quoi sa mise en place est-elle pertinente et d'actu...Formation M2i - GEPP : en quoi sa mise en place est-elle pertinente et d'actu...
Formation M2i - GEPP : en quoi sa mise en place est-elle pertinente et d'actu...
 
La motivation au travail
La motivation au travailLa motivation au travail
La motivation au travail
 
Ecoles des relations humaines (1)
Ecoles des relations humaines (1)Ecoles des relations humaines (1)
Ecoles des relations humaines (1)
 
Motivation 141009181306-conversion-gate02
Motivation 141009181306-conversion-gate02Motivation 141009181306-conversion-gate02
Motivation 141009181306-conversion-gate02
 
cours sur la publicité
cours sur la publicitécours sur la publicité
cours sur la publicité
 
Motiver, oui ! Mais comment ?
Motiver, oui ! Mais comment ?Motiver, oui ! Mais comment ?
Motiver, oui ! Mais comment ?
 
Management école-moderne
Management école-moderneManagement école-moderne
Management école-moderne
 

Similaire à Psychologie du travail.pptx

Ecoles des relations humaines
Ecoles des relations humainesEcoles des relations humaines
Ecoles des relations humaines
elhassan2007
 
La theorie de la motivation des ressources humaines ezzeddine mbarek 2011
La theorie de la motivation des ressources humaines ezzeddine mbarek 2011La theorie de la motivation des ressources humaines ezzeddine mbarek 2011
La theorie de la motivation des ressources humaines ezzeddine mbarek 2011
ezzeddine mbarek
 
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptxGESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
CHIKHIADIB2
 
Techniques d'investigation en Sociologie
Techniques d'investigation en SociologieTechniques d'investigation en Sociologie
Techniques d'investigation en Sociologie
Imane SBAI
 
Conception sociorelationnelle du SEP, orienté projet
Conception sociorelationnelle du SEP, orienté projet Conception sociorelationnelle du SEP, orienté projet
Conception sociorelationnelle du SEP, orienté projet
Louis Cournoyer
 
C hch05 __copie
C hch05 __copieC hch05 __copie
C hch05 __copie
stratjdc
 
Les theories des_organisations-2
Les theories des_organisations-2Les theories des_organisations-2
Les theories des_organisations-2
leibedir
 

Similaire à Psychologie du travail.pptx (20)

Ecoles des relations humaines
Ecoles des relations humainesEcoles des relations humaines
Ecoles des relations humaines
 
La theorie de la motivation des ressources humaines ezzeddine mbarek 2011
La theorie de la motivation des ressources humaines ezzeddine mbarek 2011La theorie de la motivation des ressources humaines ezzeddine mbarek 2011
La theorie de la motivation des ressources humaines ezzeddine mbarek 2011
 
Trudel
TrudelTrudel
Trudel
 
Les mécanismes de motivation des Ressources Humaines
Les mécanismes de motivation des Ressources HumainesLes mécanismes de motivation des Ressources Humaines
Les mécanismes de motivation des Ressources Humaines
 
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...
 
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptxGESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES HEM Cours i introduction 2015 etudiant .pptx
 
Techniques d'investigation en Sociologie
Techniques d'investigation en SociologieTechniques d'investigation en Sociologie
Techniques d'investigation en Sociologie
 
Exposé sous le thème La théorie de motivation
Exposé sous le thème La théorie de motivationExposé sous le thème La théorie de motivation
Exposé sous le thème La théorie de motivation
 
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes PratiquesBonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
Bonheur au Travail : Outils et Bonnes Pratiques
 
Les theories-de-la-motivation-au-travail
Les theories-de-la-motivation-au-travailLes theories-de-la-motivation-au-travail
Les theories-de-la-motivation-au-travail
 
Conception sociorelationnelle du SEP, orienté projet
Conception sociorelationnelle du SEP, orienté projet Conception sociorelationnelle du SEP, orienté projet
Conception sociorelationnelle du SEP, orienté projet
 
C hch05 __copie
C hch05 __copieC hch05 __copie
C hch05 __copie
 
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travailAutogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
 
Management de la motivation:
Management de la motivation:Management de la motivation:
Management de la motivation:
 
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparableQuand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
 
Cours 2 to
Cours 2 toCours 2 to
Cours 2 to
 
Les theories des_organisations-2
Les theories des_organisations-2Les theories des_organisations-2
Les theories des_organisations-2
 
S2.cours management WWW.LEARNECONOMIE.BLOGSPOT.COM
S2.cours management WWW.LEARNECONOMIE.BLOGSPOT.COMS2.cours management WWW.LEARNECONOMIE.BLOGSPOT.COM
S2.cours management WWW.LEARNECONOMIE.BLOGSPOT.COM
 
Mobilisation le chemin de l'excellence
Mobilisation le chemin de l'excellenceMobilisation le chemin de l'excellence
Mobilisation le chemin de l'excellence
 
Outils et Bonnes Pratiques : 15 Modèles Utiles au Travail
Outils et Bonnes Pratiques : 15 Modèles Utiles au TravailOutils et Bonnes Pratiques : 15 Modèles Utiles au Travail
Outils et Bonnes Pratiques : 15 Modèles Utiles au Travail
 

Plus de IbrahimaBarry49 (6)

VOIP.pptx
VOIP.pptxVOIP.pptx
VOIP.pptx
 
2 ORBITES.pptx
2  ORBITES.pptx2  ORBITES.pptx
2 ORBITES.pptx
 
MANAGEMENT .pptx
MANAGEMENT .pptxMANAGEMENT .pptx
MANAGEMENT .pptx
 
Cours BDD.pptx
Cours BDD.pptxCours BDD.pptx
Cours BDD.pptx
 
4 c TRANSMISSION PAR SATELLITE.pptx
4 c TRANSMISSION PAR SATELLITE.pptx4 c TRANSMISSION PAR SATELLITE.pptx
4 c TRANSMISSION PAR SATELLITE.pptx
 
Developpement Web.pptx
Developpement Web.pptxDeveloppement Web.pptx
Developpement Web.pptx
 

Psychologie du travail.pptx

  • 1. PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL PROJET RÉALISÉ PAR: SOW IKRIMATOU
  • 2. SOMMAIRE Introduction Générale A.Définition et Historique • Définition • Historique B. Méthodologie • Types de recherche • Fidélité et Validité C. La Motivation au travail • Théorie des besoins • Théorie des choix Conclusion Générale
  • 3. INTRODUCTION GÉNÉRALE Définition du Psychologie du travail :  Notion qui renvoie : relation avec les employés, clients, employeurs.  1/3 de notre vie est passé au travail.  Le travail : occupe en général la deuxième place dans la vie d’un individu. But :  Avoir une meilleure compréhension du monde du travail.  Savoir ce qui se passe dans une entreprise/organisation/société.
  • 4. A. DÉFINITION ET HISTORIQUE a. Définition de la psychologie du travail Psychologie du travail est l’application des théories et des principes psychologiques au monde du travail. Les psychologues du travail peuvent étudier les attitudes du travail, le comportement des employés au travail, s’intéresser aux relations interpersonnelles, s’intéresser à la structure et aux politiques organisationnelles et aux conséquences de ces politiques, à la performance au travail, à la motivation, au leadership, etc.
  • 5. A. DÉFINITION ET HISTORIQUE b. Historique de la psychologie du travail  WUNDT, LEIPZIG, 1879 : fonde le premier laboratoire de psychologie expérimentale.  Walter Dill SCOTT, 1908 : USA. S’intéresse à la publicité en premier puis à la façon d’optimiser l’homme au travail, amélioration des capacités humaines dans le domaine du travail.  TAYLOR, 1911 : il parle d’organisation scientifique du travail. Lorsqu’il parle de psychologie du travail, il dit qu’on doit appliquer des méthodes scientifiques afin d’être plus efficaces. Il pensait déjà que le recrutement des employés ne devait pas être fait au hasard, mais qu’on devait sélectionner les meilleurs. Il parle aussi d’esprit d’équipe, ainsi que de la coopération entre manager et employé mais en respectant une division stricte des différentes taches de travail. Il parle aussi de motiver les salariés pour avoir une meilleure production (salaire par pièce produite, etc.).
  • 6. A. DÉFINITION ET HISTORIQUE b. Historique de la psychologie du travail • Henry FAYOL, 1915: s’intéresse a la structure hiérarchique d’une entreprise (se pose des questions comme : hiérarchie = meilleure production ou s’il faut une organisation plutôt plate ?). • Hugo MUNSTENBERG (1913): Harvard. Il publie le premier ouvrage complet sur la psychologie du travail. Il est considéré comme le père de la psychologie du travail
  • 7. A. DÉFINITION ET HISTORIQUE c. Etudes en psychologie du travail • Etude de GREENBERG (1994): Il est appelé par une entreprise de service financier, car elle voulait qu’il l’aide à résoudre un problème important : cette entreprise s’apprêtait à instaurer l’interdiction de fumer dans ses locaux, et elle avait peur que ses 700 employés ne pourraient pas supporter/accepter cette nouvelle politique. Il est donc appelé pour faciliter l’acceptation de cette loi. En s’appuyant sur les théories de la motivation, il fait une étude expérimentale sur le terrain. Il manipule 2 variables à deux modalités : Ampleur des informations données aux salariés et La sensibilité sociale
  • 8. A. DÉFINITION ET HISTORIQUE c. Etudes en psychologie du travail • ETUDE DE PERRY KUKLIK ET BOURHIS(1996): Etude qui porte sur la discrimination au travail. Discrimination basée sur l’âge (jeune vs âgé). La discrimination basée sur l’âge en France, commence à partir de 45 ans, aux USA c’est plus tard, on accepte des plaintes pour discrimination au travail à partir de 40 ans. On discrimine en fonction de l’âge car ils ont plus de chance de tomber malade, sont plus lents, n’ont pas envie d’apprendre de nouvelles choses, ne sont pas intéressés aux formations, sont moins motivés, et sont donc des personnes moins performantes (stéréotypes négatifs).
  • 9. B. MÉTHODOLOGIE Elle se base sur des informations concrètes et formelles. Les informations recueillies vont servir pour répondre aux questions. Les objectifs de la science :  Description d’un phénomène.  Explication : pourquoi ces personnes se comportent d’une certaine façon ? Quelles sont les causes de ce phénomène ?  Prédiction : anticipation d’un événement.  Contrôle : renvoie à la possibilité de manipuler les conditions précédentes qui pourraient influencer un comportement.
  • 10. B. MÉTHODOLOGIE a. Les types de recherche en psychologie du travail : Les variables qu’on peut étudier en psychologie du travail portent sur les attitudes (motivation, etc.). Quand on va recueillir des données, on a besoin d’observations multiple. Il faut interviewer plusieurs personnes. Une seule perspective ne permet pas de généraliser des résultats. D’où la nécessité d’avoir un échantillon de sujets, choisis en entreprise. Ils sont choisis de façon aléatoire pour que chaque sujet ait la même chance qu’un autre sujet d’être tiré au sort dans la population.
  • 11. B. MÉTHODOLOGIE a. Les types de recherche en psychologie du travail : On distingue trois méthodes: • Méthode Descriptive • Méthode Corrélationnelle • Méthode Expérimentale
  • 12. B. MÉTHODOLOGIE b. Fidélité et validité • Fidélité: La fidélité des mesures:  Une mesure est fidèle si elle est stable et consistante.  Une mesure est stable quand une même personne donne la même réponse à une mesure qui lui est présentée deux fois.  La méthode du test-retest.  Une mesure est consistante quand la réponse à une question portant sur un thème est cohérente avec la réponse à une autre question portant sur le même thème.  La méthode du « split-half » (questionnaire divisé en deux puis comparé) ou l’α de Cronbach (analyste statisticien qui nous donne l’analyse de la consistance).
  • 13. B. MÉTHODOLOGIE b. Fidélité et validité • Validité: La fidélité des mesures: • Une mesure est valide si elle mesure ce qu’elle est censée mesurer : La validité d’apparence : évalue le degré auquel des mesures mesurent bien ce qu’elles sont censées mesurer en apparence). La validité de contenu : évalue le degré auquel des mesures mesurent toutes les facettes d’un concept.
  • 14. C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL La motivation est probablement le concept le plus important de la psychologie sociale des organisations. C’est probablement parce que ce concept a toujours été conçu comme le moteur de la performance (chez Taylor, les ouvriers étaient considéré comme productifs s’ils recevaient assez d’argent, cela venant combler leur « motivation » ; chez Mayo, la performance est accrue par la motivation sociale), or la performance est ce pour quoi la PSO est achetée par les industrielles.
  • 15. C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL • Définition de STEERS et BLACK, 1994 : la motivation au travail est ce qui déclenche l’activité, la dirige vers certains buts et la prolonge dans le temps, jusqu'à quand le but est atteint. On distingue trois critères : Intensité : on parle de force et de vigueur, avec laquelle la personne se met à la tâche. Direction : l’action est faite pour atteindre un but précis, et elle n’est pas faite au hasard. Persistance : persistance de la durée de l’effort = temps consacré pour atteindre le but.
  • 16. C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL a)Les théories du besoin :Elles ont toutes en commun le fait que toute personne est motivée par des besoins internes/personnels (éliminer un renforcement négatif, ex : manger lorsqu’on a faim, le manque stimule l’organisme et augmente le niveau d’activité). La théorie de la hiérarchie des besoins de MASLOW (1954) : Première théorie sur la motivation au travail. Du point de vue scientifique elle n’a pas eu grande reconnaissance, mais elle est utilisée en entreprise et elle est connue par les PDG.
  • 17. C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL • La théorie ERD (ERG-ALDERFER, 1969): S’inspire de la théorie de MASLOW, et parle de trois besoins fondamentaux :  Existence.  Relation.  Développement. • La principale différence entre la théorie de MALSOW et la théorie ERD : plusieurs besoins peuvent se manifester en même temps, donc il n’y a pas d’ordre hiérarchique des besoins. Quand on n’arrive pas à satisfaire un besoin, on va diriger notre motivation vers la satisfaction d’un autre besoin. On tient d’avantage en compte les différences individuelles.Elle n’a pas eu de reconnaissance scientifique, mais elle est très utilisée dans le cadre des entreprises
  • 18. C. LA MOTIVATION AU TRAVAIL • b) Les theories du choix cognitive: Les gens sont intéressés par des buts, font des choix rationnels vers des buts. Ils ne sont pas animés uniquement par leur besoin. En fonction de leur choix ils vont décider de l’effort qu’ils vont produire pour atteindre le but. On parle de processus cognitif qui va animer notre motivation.  La théorie de l’équité (ADAMS, 1965) : S’intéresse au sentiment d’injustice que l’on ressent lorsque les résultats produits par notre travail ne correspondent pas aux efforts fournis. Elle prend en compte les efforts et ce qui est reçu en échange. Elle peut être appliquée dans toutes les situations d’échange.  La théorie des attentes (VROOM, 1964) : Le comportement des personnes est déterminé par leurs valeurs subjectives. On attribue donc à des buts une valeur personnelle et on poursuit ces buts parce qu’on a des attentes de voir son propre comportement en relation à un résultat qui nous intéresse. Il s’agit d’une théorie du processus qui essaye de répondre à la question comment on motive les gens pour travailler.