SlideShare une entreprise Scribd logo
Des stages en altitudeDes stages en altitude àà
ll’’EPOEPO
DDéérives, dangers et solutionsrives, dangers et solutions
Le rôle de lLe rôle de l’’entraentraîîneurneur
Docteur Didier POLINDocteur Didier POLIN
OOùù en est la recherche?en est la recherche?
Viagra Improves High Altitude ExerciseViagra Improves High Altitude Exercise
Performance Up To 45% For SomePerformance Up To 45% For Some
–– ScienceDailyScienceDaily (Jun. 24, 2006)(Jun. 24, 2006) —— SildenafilSildenafil
(Viagra) am(Viagra) amééliore significativement les mesuresliore significativement les mesures
cardiovasculaire et les performances en hautecardiovasculaire et les performances en haute
altitude de cyclistes entraaltitude de cyclistes entraîînnéés,s, ll’’effeteffet estest
impressionantimpressionant puisquepuisque ll’’amamééliorationlioration ddéépassepasse lesles
45% chez45% chez certainscertains.. SildenafilSildenafil ne procure aucunene procure aucune
amaméélioration au niveau de la merlioration au niveau de la mer
Altitude Training for SeaAltitude Training for Sea--
Level CompetitionLevel Competition
PostulatsPostulats
Live High, Train HighLive High, Train High
Live High, Train LowLive High, Train Low
Live Low, Training HighLive Low, Training High
ConduiteConduite àà tenir ettenir et ÉÉthiquethique
Postulat 1Postulat 1
Plus lPlus l’’altitude estaltitude est éélevlevéée, plus lae, plus la
rréésistancesistance àà ll’’air baisse :air baisse :
DDééplacements plus facileplacements plus facile
Plus la rPlus la réésistancesistance àà ll’’air baisse, plus laair baisse, plus la
pression partielle en oxygpression partielle en oxygèène baisse:ne baisse:
Apport en oxygApport en oxygèène plus difficilene plus difficile
Postulat 2Postulat 2
LL’’expositionexposition àà ll’’altitude entraaltitude entraîîne unene une
adaptation de ladaptation de l’’organismeorganisme
de lde l’’EPO, des hEPO, des héématies, dumaties, du
transport de ltransport de l’’O2O2
LL’’adaptation nadaptation néécessite plusieurscessite plusieurs
semaines :semaines :
Acclimatation, M.A.M., Retour?Acclimatation, M.A.M., Retour?
Postulat 3Postulat 3
LL’’acclimatation et le M.A.M sontacclimatation et le M.A.M sont
individuels et plurifactorielsindividuels et plurifactoriels
DifficultDifficultéés ds d’’entraentraîînementnement
Le retour doit être programmLe retour doit être programméé etet
optimisoptimiséé ::
Risques +++Risques +++
Postulat 4Postulat 4
LesLes éétudes scientifiques sont difficilestudes scientifiques sont difficiles
DifficultDifficultéés ds d’’interprinterpréétationtation
Les rLes réésultats dsultats déépendent de nombreuxpendent de nombreux
facteursfacteurs
Programme, climat, altitude,Programme, climat, altitude,
durduréée, motivation, apportse, motivation, apports
extextéérieurs, rrieurs, réépondeurspondeurs……
Postulat 5Postulat 5
Les tentatives de simplification existent:Les tentatives de simplification existent:
TransfusionTransfusion
E.P.O. de synthE.P.O. de synthèèsese
Nouvelles molNouvelles molééculescules
Live High, Train HighLive High, Train High
2 500 m d2 500 m d’’altitude en moyennealtitude en moyenne
33 àà 4 semaines minimum4 semaines minimum
Effet optimal 2Effet optimal 2 àà 3 semaines apr3 semaines aprèèss
Trou de la premiTrou de la premièère semainere semaine
BBéénnééfices:fices:
–– AAéérobies moins de 3%robies moins de 3%
–– AnaAnaéérobies meilleur tamponnement aciderobies meilleur tamponnement acide
–– HbHb 15g/L et 1g/L/15g/L et 1g/L/semsem
Figure 1: Percent change in 5000Figure 1: Percent change in 5000--m timem time
from baseline performance (at 6 weeks)from baseline performance (at 6 weeks)
in three training groups.in three training groups.
Live High, Train LowLive High, Train Low
Trois types dTrois types d’é’étude:tude:
1.1. 2 500m, entra2 500m, entraîînement airnement air «« enrichienrichi »»
2.2. 2 500m, entra2 500m, entraîînement 1 250mnement 1 250m
3.3. 2 500 simul2 500 simuléé, entra, entraîînement 0mnement 0m
"Living high"Living high--training low": effect of moderatetraining low": effect of moderate--altitudealtitude
acclimatization with lowacclimatization with low--altitude training onaltitude training on
performance.performance.
Levine BD, StrayLevine BD, Stray--GundersenGundersen J.J. JJ ApplAppl PhysiolPhysiol. 83(1):102. 83(1):102--112,112,
19971997
VO2 max +5%VO2 max +5%
HHéématies +9%maties +9%
Temps sur 5000mTemps sur 5000m --(13.4+/(13.4+/--10s)10s)
Meilleurs VMA et SeuilMeilleurs VMA et Seuil
"Living high"Living high--training low" altitude training improves seatraining low" altitude training improves sea
level performance in male and female elite runners.level performance in male and female elite runners.
StrayStray--GundersenGundersen J, Chapman RF, Levine BD.J, Chapman RF, Levine BD.JJ ApplAppl PhysiolPhysiol..
91(3):111391(3):1113--1120, 201120, 20
Temps sur 3000 mTemps sur 3000 m -- 1.1%1.1%
VO2 max + 3%VO2 max + 3%
EPO X 2 en 20hEPO X 2 en 20h
HbHb + 1g/L en fin de stage+ 1g/L en fin de stage
Improved running economy in elite runners after 20 daysImproved running economy in elite runners after 20 days
of moderate simulated altitude exposureof moderate simulated altitude exposure
Saunders PU, Telford RD,Saunders PU, Telford RD, PynePyne DB, Cunningham RB, Gore CJ,DB, Cunningham RB, Gore CJ,
Hahn AG, Hawley JA.Hahn AG, Hawley JA.JJ ApplAppl PhysiolPhysiol. 2003 Nov. 2003 Nov
VO2 diminue de faVO2 diminue de faççon significativeon significative àà
16, 18 et 20 km/h16, 18 et 20 km/h
Live Low, Train HighLive Low, Train High
Peu dPeu d’é’étudetude
Nouvelle modeNouvelle mode
Les rLes réésultats ne font pas lsultats ne font pas l’’unanimitunanimitéé
ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ?
LL’’altitude raltitude rééelle ou simulelle ou simulééee
La transfusion sanguineLa transfusion sanguine
LL’’E.P.O.E.P.O.
Nouvelles molNouvelles molééculescules
ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ?
LL’’altitude raltitude rééelleelle
Le rapport bLe rapport béénnééfice/contrainte estfice/contrainte est
peu intpeu intééressant:ressant:
-- cocoûûtt
-- tempstemps
-- adaptationadaptation
-- transporttransport
-- logistiquelogistique……
ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ?
LL’’altitude simulaltitude simuléée (non naturelle)e (non naturelle)
Nouveaux appareils et chambresNouveaux appareils et chambres
hypobariqueshypobariques::
-- complexescomplexes
-- cocoûût et logistiquet et logistique
-- protocole ?protocole ?
-- avantages: adaptation voyage,avantages: adaptation voyage,……
ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ?
La transfusion sanguine:La transfusion sanguine:
400400 àà 500 ml d500 ml d’’hhéématies, indmaties, indéétectablestectables
AssimilAssimilééee àà mmééthode de dopagethode de dopage
Lourd, 1 litre de sang= fatigueLourd, 1 litre de sang= fatigue
CouplCouplééee àà ll’’EPOEPO pourpour ééviter ce problviter ce problèèmeme
Stages en altitude deviennent unStages en altitude deviennent un
prpréétextetexte
ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ?
LL’’E.P.O.E.P.O.
aa 1986,1986,
bb 1990,1990,
ww non commercialisnon commercialiséée en Francee en France
dd ((DynepoDynepo) Labo) Labo AventisAventis?g?gèène activationne activation
encapsulencapsulééee (principe d(principe d’’implant)implant)
ththéérapie grapie géénique (nique (BioMedicaBioMedica) vecteur viral) vecteur viral
ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ?
Nouvelles molNouvelles molééculescules
mimmiméétiquestiques deldel’’EPOEPO
inhibiteurs deinhibiteurs de ll’’HCPHCP
PFCPFC
solutions dsolutions d’’hhéémoglobinemoglobine
modificateursmodificateurs dd’’hbhb
ConclusionConclusion
LL’’EPO sans doute la plus grandeEPO sans doute la plus grande
avancavancéée en matie en matièère de dopagere de dopage
La courseLa course àà ll’’armement continuearmement continue
LL’’analyse danalyse d’’urine seule ne permeturine seule ne permet
pas de lutter contre le dopagepas de lutter contre le dopage
VolontVolontéé politique ?politique ?

Contenu connexe

En vedette

Le sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauLe sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveau
IRMSHN276
 
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniquesConflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
IRMSHN276
 
Conflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesConflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniques
IRMSHN276
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
IRMSHN276
 
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesCreatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
IRMSHN276
 
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciauxDiagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
IRMSHN276
 
Histoire des aut
Histoire des autHistoire des aut
Histoire des aut
IRMSHN276
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
IRMSHN276
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
IRMSHN276
 
Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculaires
IRMSHN276
 
Addiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physiqueAddiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physique
IRMSHN276
 
Les syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciauxLes syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciaux
IRMSHN276
 
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
IRMSHN276
 
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
IRMSHN276
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
IRMSHN276
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
IRMSHN276
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
IRMSHN276
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de manche
IRMSHN276
 
Adaptation respiratoire à l’effort
Adaptation respiratoire à l’effortAdaptation respiratoire à l’effort
Adaptation respiratoire à l’effort
IRMSHN276
 
Physiologie hommes femmes dr jeremie bertin
Physiologie hommes femmes   dr jeremie bertinPhysiologie hommes femmes   dr jeremie bertin
Physiologie hommes femmes dr jeremie bertin
IRMSHN276
 

En vedette (20)

Le sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveauLe sportif amateur est il de haut niveau
Le sportif amateur est il de haut niveau
 
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniquesConflit postérieur de cheville - cas cliniques
Conflit postérieur de cheville - cas cliniques
 
Conflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniquesConflit de hanche - cas cliniques
Conflit de hanche - cas cliniques
 
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignetTraitement des lesions ligamentaires du poignet
Traitement des lesions ligamentaires du poignet
 
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentesCreatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
Creatine et autres poudres, le point sur les données scientifiques récentes
 
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciauxDiagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
Diagnostics differentiels des syndromes myofasciaux
 
Histoire des aut
Histoire des autHistoire des aut
Histoire des aut
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
 
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de logeSyndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
Syndrome d'ischemie musculaire d'effort ou syndrome de loge
 
Traumatismes musculaires
Traumatismes musculairesTraumatismes musculaires
Traumatismes musculaires
 
Addiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physiqueAddiction au sport et à l’activité physique
Addiction au sport et à l’activité physique
 
Les syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciauxLes syndromes myofasciaux
Les syndromes myofasciaux
 
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
Poignet post traumatique douloureux à radiographies « normales »
 
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
 
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdfPec tendinopathies collège rhumato pdf
Pec tendinopathies collège rhumato pdf
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
 
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
1_PATELLA_Biomécanique patellaire F.DUPARC, MD,PhD
 
Technopathie des sports de manche
Technopathie des sports de mancheTechnopathie des sports de manche
Technopathie des sports de manche
 
Adaptation respiratoire à l’effort
Adaptation respiratoire à l’effortAdaptation respiratoire à l’effort
Adaptation respiratoire à l’effort
 
Physiologie hommes femmes dr jeremie bertin
Physiologie hommes femmes   dr jeremie bertinPhysiologie hommes femmes   dr jeremie bertin
Physiologie hommes femmes dr jeremie bertin
 

Plus de IRMSHN276

Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
IRMSHN276
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
IRMSHN276
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
IRMSHN276
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
IRMSHN276
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
IRMSHN276
 
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
IRMSHN276
 
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
IRMSHN276
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
IRMSHN276
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire
IRMSHN276
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
IRMSHN276
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
IRMSHN276
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
IRMSHN276
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
IRMSHN276
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
IRMSHN276
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiques
IRMSHN276
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glace
IRMSHN276
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfants
IRMSHN276
 
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité   activité physique sur ordonnancePrevention de l'obesité   activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
IRMSHN276
 
Preparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennisPreparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennis
IRMSHN276
 

Plus de IRMSHN276 (19)

Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort  - Dr D. DEBEAU...
Explorations fonctionnelles métaboliques et myalgies d'effort - Dr D. DEBEAU...
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
 
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
4_PATELLA_Intérêt de la podologie sur les pathologies patellaires - Dr B.BECHET
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
 
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
6_MUSCLE_PRP et Lésion musculaire, attitude pratique - Dr. BERTIN
 
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
5_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, approches thérapeutiques - Dr. ROUDESLI
 
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
4_MUSCLE_Lésions musculaires du sportif, quelle rééducation - T. ALLAIRE
 
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
3_MUSCLE_Sport et blessure - J.LELIEVRE
 
1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire1_Plasticité musculaire
1_Plasticité musculaire
 
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRETLe golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
Le golf un sport où le muscle ne fait pas tout - Dr. AUFFRET
 
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUMLes lombalgies du golfeur - G.PRUM
Les lombalgies du golfeur - G.PRUM
 
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZONLe Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
Le Golf : une pratique sportive mal connue - Dr GAZON
 
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. MouilhadeGolf et Pathologies de la main et du poignet  - Dr. Mouilhade
Golf et Pathologies de la main et du poignet - Dr. Mouilhade
 
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
Vo2 et vma   de la théorie à la pratiqueVo2 et vma   de la théorie à la pratique
Vo2 et vma de la théorie à la pratique
 
Sports subaquatiques
Sports subaquatiquesSports subaquatiques
Sports subaquatiques
 
Rachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glaceRachis lombaire et hockey sur glace
Rachis lombaire et hockey sur glace
 
Quelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfantsQuelles dispenses pour quels enfants
Quelles dispenses pour quels enfants
 
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité   activité physique sur ordonnancePrevention de l'obesité   activité physique sur ordonnance
Prevention de l'obesité activité physique sur ordonnance
 
Preparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennisPreparation physique des seniors au tennis
Preparation physique des seniors au tennis
 

Des stages en altitude à l'epo

  • 1. Des stages en altitudeDes stages en altitude àà ll’’EPOEPO DDéérives, dangers et solutionsrives, dangers et solutions Le rôle de lLe rôle de l’’entraentraîîneurneur Docteur Didier POLINDocteur Didier POLIN
  • 2. OOùù en est la recherche?en est la recherche? Viagra Improves High Altitude ExerciseViagra Improves High Altitude Exercise Performance Up To 45% For SomePerformance Up To 45% For Some –– ScienceDailyScienceDaily (Jun. 24, 2006)(Jun. 24, 2006) —— SildenafilSildenafil (Viagra) am(Viagra) amééliore significativement les mesuresliore significativement les mesures cardiovasculaire et les performances en hautecardiovasculaire et les performances en haute altitude de cyclistes entraaltitude de cyclistes entraîînnéés,s, ll’’effeteffet estest impressionantimpressionant puisquepuisque ll’’amamééliorationlioration ddéépassepasse lesles 45% chez45% chez certainscertains.. SildenafilSildenafil ne procure aucunene procure aucune amaméélioration au niveau de la merlioration au niveau de la mer
  • 3. Altitude Training for SeaAltitude Training for Sea-- Level CompetitionLevel Competition PostulatsPostulats Live High, Train HighLive High, Train High Live High, Train LowLive High, Train Low Live Low, Training HighLive Low, Training High ConduiteConduite àà tenir ettenir et ÉÉthiquethique
  • 4. Postulat 1Postulat 1 Plus lPlus l’’altitude estaltitude est éélevlevéée, plus lae, plus la rréésistancesistance àà ll’’air baisse :air baisse : DDééplacements plus facileplacements plus facile Plus la rPlus la réésistancesistance àà ll’’air baisse, plus laair baisse, plus la pression partielle en oxygpression partielle en oxygèène baisse:ne baisse: Apport en oxygApport en oxygèène plus difficilene plus difficile
  • 5. Postulat 2Postulat 2 LL’’expositionexposition àà ll’’altitude entraaltitude entraîîne unene une adaptation de ladaptation de l’’organismeorganisme de lde l’’EPO, des hEPO, des héématies, dumaties, du transport de ltransport de l’’O2O2 LL’’adaptation nadaptation néécessite plusieurscessite plusieurs semaines :semaines : Acclimatation, M.A.M., Retour?Acclimatation, M.A.M., Retour?
  • 6. Postulat 3Postulat 3 LL’’acclimatation et le M.A.M sontacclimatation et le M.A.M sont individuels et plurifactorielsindividuels et plurifactoriels DifficultDifficultéés ds d’’entraentraîînementnement Le retour doit être programmLe retour doit être programméé etet optimisoptimiséé :: Risques +++Risques +++
  • 7. Postulat 4Postulat 4 LesLes éétudes scientifiques sont difficilestudes scientifiques sont difficiles DifficultDifficultéés ds d’’interprinterpréétationtation Les rLes réésultats dsultats déépendent de nombreuxpendent de nombreux facteursfacteurs Programme, climat, altitude,Programme, climat, altitude, durduréée, motivation, apportse, motivation, apports extextéérieurs, rrieurs, réépondeurspondeurs……
  • 8. Postulat 5Postulat 5 Les tentatives de simplification existent:Les tentatives de simplification existent: TransfusionTransfusion E.P.O. de synthE.P.O. de synthèèsese Nouvelles molNouvelles molééculescules
  • 9. Live High, Train HighLive High, Train High 2 500 m d2 500 m d’’altitude en moyennealtitude en moyenne 33 àà 4 semaines minimum4 semaines minimum Effet optimal 2Effet optimal 2 àà 3 semaines apr3 semaines aprèèss Trou de la premiTrou de la premièère semainere semaine BBéénnééfices:fices: –– AAéérobies moins de 3%robies moins de 3% –– AnaAnaéérobies meilleur tamponnement aciderobies meilleur tamponnement acide –– HbHb 15g/L et 1g/L/15g/L et 1g/L/semsem
  • 10. Figure 1: Percent change in 5000Figure 1: Percent change in 5000--m timem time from baseline performance (at 6 weeks)from baseline performance (at 6 weeks) in three training groups.in three training groups.
  • 11. Live High, Train LowLive High, Train Low Trois types dTrois types d’é’étude:tude: 1.1. 2 500m, entra2 500m, entraîînement airnement air «« enrichienrichi »» 2.2. 2 500m, entra2 500m, entraîînement 1 250mnement 1 250m 3.3. 2 500 simul2 500 simuléé, entra, entraîînement 0mnement 0m
  • 12. "Living high"Living high--training low": effect of moderatetraining low": effect of moderate--altitudealtitude acclimatization with lowacclimatization with low--altitude training onaltitude training on performance.performance. Levine BD, StrayLevine BD, Stray--GundersenGundersen J.J. JJ ApplAppl PhysiolPhysiol. 83(1):102. 83(1):102--112,112, 19971997 VO2 max +5%VO2 max +5% HHéématies +9%maties +9% Temps sur 5000mTemps sur 5000m --(13.4+/(13.4+/--10s)10s) Meilleurs VMA et SeuilMeilleurs VMA et Seuil
  • 13. "Living high"Living high--training low" altitude training improves seatraining low" altitude training improves sea level performance in male and female elite runners.level performance in male and female elite runners. StrayStray--GundersenGundersen J, Chapman RF, Levine BD.J, Chapman RF, Levine BD.JJ ApplAppl PhysiolPhysiol.. 91(3):111391(3):1113--1120, 201120, 20 Temps sur 3000 mTemps sur 3000 m -- 1.1%1.1% VO2 max + 3%VO2 max + 3% EPO X 2 en 20hEPO X 2 en 20h HbHb + 1g/L en fin de stage+ 1g/L en fin de stage
  • 14. Improved running economy in elite runners after 20 daysImproved running economy in elite runners after 20 days of moderate simulated altitude exposureof moderate simulated altitude exposure Saunders PU, Telford RD,Saunders PU, Telford RD, PynePyne DB, Cunningham RB, Gore CJ,DB, Cunningham RB, Gore CJ, Hahn AG, Hawley JA.Hahn AG, Hawley JA.JJ ApplAppl PhysiolPhysiol. 2003 Nov. 2003 Nov VO2 diminue de faVO2 diminue de faççon significativeon significative àà 16, 18 et 20 km/h16, 18 et 20 km/h
  • 15. Live Low, Train HighLive Low, Train High Peu dPeu d’é’étudetude Nouvelle modeNouvelle mode Les rLes réésultats ne font pas lsultats ne font pas l’’unanimitunanimitéé
  • 16. ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ? LL’’altitude raltitude rééelle ou simulelle ou simulééee La transfusion sanguineLa transfusion sanguine LL’’E.P.O.E.P.O. Nouvelles molNouvelles molééculescules
  • 17. ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ? LL’’altitude raltitude rééelleelle Le rapport bLe rapport béénnééfice/contrainte estfice/contrainte est peu intpeu intééressant:ressant: -- cocoûûtt -- tempstemps -- adaptationadaptation -- transporttransport -- logistiquelogistique……
  • 18. ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ? LL’’altitude simulaltitude simuléée (non naturelle)e (non naturelle) Nouveaux appareils et chambresNouveaux appareils et chambres hypobariqueshypobariques:: -- complexescomplexes -- cocoûût et logistiquet et logistique -- protocole ?protocole ? -- avantages: adaptation voyage,avantages: adaptation voyage,……
  • 19. ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ? La transfusion sanguine:La transfusion sanguine: 400400 àà 500 ml d500 ml d’’hhéématies, indmaties, indéétectablestectables AssimilAssimilééee àà mmééthode de dopagethode de dopage Lourd, 1 litre de sang= fatigueLourd, 1 litre de sang= fatigue CouplCouplééee àà ll’’EPOEPO pourpour ééviter ce problviter ce problèèmeme Stages en altitude deviennent unStages en altitude deviennent un prpréétextetexte
  • 20. ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ? LL’’E.P.O.E.P.O. aa 1986,1986, bb 1990,1990, ww non commercialisnon commercialiséée en Francee en France dd ((DynepoDynepo) Labo) Labo AventisAventis?g?gèène activationne activation encapsulencapsulééee (principe d(principe d’’implant)implant) ththéérapie grapie géénique (nique (BioMedicaBioMedica) vecteur viral) vecteur viral
  • 21. ConduiteConduite àà tenirtenir etet ÉÉthique ?thique ? Nouvelles molNouvelles molééculescules mimmiméétiquestiques deldel’’EPOEPO inhibiteurs deinhibiteurs de ll’’HCPHCP PFCPFC solutions dsolutions d’’hhéémoglobinemoglobine modificateursmodificateurs dd’’hbhb
  • 22. ConclusionConclusion LL’’EPO sans doute la plus grandeEPO sans doute la plus grande avancavancéée en matie en matièère de dopagere de dopage La courseLa course àà ll’’armement continuearmement continue LL’’analyse danalyse d’’urine seule ne permeturine seule ne permet pas de lutter contre le dopagepas de lutter contre le dopage VolontVolontéé politique ?politique ?