SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  23
LITHIASES RÉNALES : EXPÉRIENCE DE L’HÔPITAL CENTRAL DE L’ARMÉE R. AZZOUZ – Y. BOULAHIA – F.N. KERBOUZ - D. IFTENE Service Néphrologie – Hémodialyse. HCA
I - INTRODUCTION Reins La lithiase rénale = Formation de calculs  voies urinaires L’existence de calculs urinaires est anciennement connue = 5 ème  millénaire avant J. C. Pays industrialisés, pose un problème de santé publique. Exemple : France Plus de 10% d’hommes et plus de 5% de femmes en sont ou en seront atteints à un moment ou un autre de leur vie (Paul Jungers).
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
I - INTRODUCTION 2 - Traitement - Progrès apportés par LEC et les techniques endo-urologiques - Le traitement spécifique = base physiopathologique des différentes variétés des lithiases.
II - PATIENTS ET MÉTHODES 1 - Patients : - Étude restrospéctive sur 07 ans, du 1er janvier 1998 au 31 décembre 2004. - Nombre total des patients : 124 patients présentant une lithiase
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
III - RÉSULTATS 1 - Âge : Âge moyen : 38% Extrêmes d’âge : 19 – 67 ans.
III - RÉSULTATS 2 - Sexe :
III - RÉSULTATS 3 – Antécédents médicaux et chirurgicaux :
III - RÉSULTATS 4 – Motifs d’hospitalisation :
III - RÉSULTATS 5 – Fonction rénale :
III - RÉSULTATS 6 – Bilan phosphocalcique et acide urique :   fait chez 30% des patients. 100% des ces patients ont un bilan phosphocalcique et acide urique normal.
III - RÉSULTATS 7 – Siège de la lithiase :
III - RÉSULTATS 8 – Prévalence de la TBC rénale au cours des lithiases rénales :   TBC rénale =  62%
IV - DISCUSSION 1 – Âge : Âge moyen est de 38 ans.   Nous constatons que l’âge de survenue des lithiases rénales se situe entre 20 et 60 ans. 
IV - DISCUSSION 2 – Sexe : Prédominance masculine :  -  structure particulière. - Rapportée aussi par certains auteurs.  
IV - DISCUSSION 3 – ATCD pathologiques : Antécédent de TP = 02% Le délai moyen séparant l’antécédent de TP et la survenue de TBC rénale est de 19,5 ans. Ceci explique la lente évolution de la maladie tuberculeuse. 4 – ATCD pathologiques : Lombotomie  = 02% Néphrectomie = 02% LEC = 07% Avant tout acte chirurgical, une exploration étiologique des lithiases est indispensable.
IV - DISCUSSION Avec tous les risques : - Coliques néphrétiques déclenchées par l’enclavement des fragments de lithiase, - PNA, - à signaler que des cas de miliaire tuberculeuse ont été rapportés après L.E.C.
IV - DISCUSSION 5 – Motif d’hospitalisation : - 80% pour exploration de LR, - 20% pour PNA. La majorité des patients lithiasiques ont déjà consulté pour : - Coliques néphrétiques, mais souvent calmées (AINS, antispasmodiques) sans recherche d’étiologie. - Infection urinaire récidivante traitée par ATB, sans complément d’exploration.
IV - DISCUSSION L’association TBC rénale et lithiase rénale = 62% Elle est très élevée par rapport au chiffres rapportés par la littérature (car non recherchée systématiquement par tous les praticiens).
IV - DISCUSSION 5 – Fonction rénale : Vu le retard de diagnostic et de prise en charge des lithiases rénales, 10% des patients arrivent au stade d’ insuffisance rénale.  
V - CONCLUSION la lithiase rénale est diagnostiquée de plus en plus fréquemment, vu les progrès de la médecine Toute lithiase rénale impose une exploration biologique et radiologique avant toute prise en charge thérapeutique. Toute découverte de lithiase rénale impose une orientation spécialisée, même après un traitement symptomatique
V - CONCLUSION L’association lithiase et tuberculose rénale est très fréquente, il faut y penser.

Contenu connexe

Tendances

CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...
CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...
CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...Claude EUGENE
 
Ascite Conduite du diagnostic
Ascite Conduite du diagnosticAscite Conduite du diagnostic
Ascite Conduite du diagnosticClaude EUGENE
 
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)Claude EUGENE
 
Granulomes hépatiques
Granulomes hépatiquesGranulomes hépatiques
Granulomes hépatiquesClaude EUGENE
 
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)Claude EUGENE
 
Ascite au cours de la cirrhose : traitements
Ascite au cours de la cirrhose : traitementsAscite au cours de la cirrhose : traitements
Ascite au cours de la cirrhose : traitementsClaude EUGENE
 
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ET ENDOSCOPIE / CHOLANGIOGRAPHIE RETROGRADE ...
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ET ENDOSCOPIE / CHOLANGIOGRAPHIE RETROGRADE ...CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ET ENDOSCOPIE / CHOLANGIOGRAPHIE RETROGRADE ...
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ET ENDOSCOPIE / CHOLANGIOGRAPHIE RETROGRADE ...Claude EUGENE
 

Tendances (7)

CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...
CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...
CIRRHOSE DECOMPENSEE Recommandations de l'EASL pour la prise en charge des co...
 
Ascite Conduite du diagnostic
Ascite Conduite du diagnosticAscite Conduite du diagnostic
Ascite Conduite du diagnostic
 
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
Maladie à IgG4 (pancréatite, cholangite, etc)
 
Granulomes hépatiques
Granulomes hépatiquesGranulomes hépatiques
Granulomes hépatiques
 
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
 
Ascite au cours de la cirrhose : traitements
Ascite au cours de la cirrhose : traitementsAscite au cours de la cirrhose : traitements
Ascite au cours de la cirrhose : traitements
 
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ET ENDOSCOPIE / CHOLANGIOGRAPHIE RETROGRADE ...
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ET ENDOSCOPIE / CHOLANGIOGRAPHIE RETROGRADE ...CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ET ENDOSCOPIE / CHOLANGIOGRAPHIE RETROGRADE ...
CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ET ENDOSCOPIE / CHOLANGIOGRAPHIE RETROGRADE ...
 

En vedette (20)

Anleitung ePortfolio
Anleitung ePortfolio Anleitung ePortfolio
Anleitung ePortfolio
 
Conclusiones Talis
Conclusiones TalisConclusiones Talis
Conclusiones Talis
 
TALLER DE MANTENIMIENTO
TALLER DE MANTENIMIENTOTALLER DE MANTENIMIENTO
TALLER DE MANTENIMIENTO
 
Gratitud De Amigo
Gratitud De AmigoGratitud De Amigo
Gratitud De Amigo
 
Todo lo puedo en Cristo
Todo lo puedo en CristoTodo lo puedo en Cristo
Todo lo puedo en Cristo
 
El Ritual De Los Indios Cherokee
El Ritual De Los Indios CherokeeEl Ritual De Los Indios Cherokee
El Ritual De Los Indios Cherokee
 
Dios Es Azucar
Dios Es AzucarDios Es Azucar
Dios Es Azucar
 
Doble programa
Doble programaDoble programa
Doble programa
 
La Ponctuation
La PonctuationLa Ponctuation
La Ponctuation
 
Orco presentacion publicistas
Orco presentacion publicistasOrco presentacion publicistas
Orco presentacion publicistas
 
Schülerzeitung BuGaLu März 2013
Schülerzeitung BuGaLu März 2013Schülerzeitung BuGaLu März 2013
Schülerzeitung BuGaLu März 2013
 
Sample
SampleSample
Sample
 
Etapas adiccion
Etapas adiccionEtapas adiccion
Etapas adiccion
 
DeArGe Mitteilungen 7/2000
DeArGe Mitteilungen 7/2000DeArGe Mitteilungen 7/2000
DeArGe Mitteilungen 7/2000
 
Diapositiva
DiapositivaDiapositiva
Diapositiva
 
Contenido TóXico
Contenido TóXicoContenido TóXico
Contenido TóXico
 
Sensitive Manipulation
Sensitive ManipulationSensitive Manipulation
Sensitive Manipulation
 
DeArGe Mitteilungen 10/2001
DeArGe Mitteilungen 10/2001DeArGe Mitteilungen 10/2001
DeArGe Mitteilungen 10/2001
 
la tecnologia
la tecnologiala tecnologia
la tecnologia
 
Estructura basedatos
Estructura basedatosEstructura basedatos
Estructura basedatos
 

Similaire à LITHIASES RENALES : EXPERIENCE DE L HOPITAL HCA

La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleRose De Sable
 
Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë CHU Tlemcen
 
Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Hassan HAMALA
 
pleurésies purulentes non tuberculeuses
pleurésies purulentes non tuberculeusespleurésies purulentes non tuberculeuses
pleurésies purulentes non tuberculeusesDr. Kerfah Soumia
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinairekillua zoldyck
 
Pleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairPleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairDr. Kerfah Soumia
 
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018SMMI2015
 
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUECONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUECryspus Assoukavi
 
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenAscite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenArbaoui Bouzid
 
Les abcès-hépatiques-2012
Les abcès-hépatiques-2012Les abcès-hépatiques-2012
Les abcès-hépatiques-2012Hassan HAMALA
 
La tuberculose-digestive-2012
La tuberculose-digestive-2012La tuberculose-digestive-2012
La tuberculose-digestive-2012Hassan HAMALA
 
Plaie biliaire.pptx
Plaie biliaire.pptxPlaie biliaire.pptx
Plaie biliaire.pptxSihussein
 
occlusionintestinale-140508085352-phpapp02.pdf
occlusionintestinale-140508085352-phpapp02.pdfocclusionintestinale-140508085352-phpapp02.pdf
occlusionintestinale-140508085352-phpapp02.pdfdoria23
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinaleRose De Sable
 
Lithiase vésiculaire et ses complications
Lithiase vésiculaire et ses complicationsLithiase vésiculaire et ses complications
Lithiase vésiculaire et ses complicationsDr. Abdellah Benrahou
 

Similaire à LITHIASES RENALES : EXPERIENCE DE L HOPITAL HCA (20)

La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinale
 
Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë Angiocholite aiguë
Angiocholite aiguë
 
Amp gastrites casablanca 2011
Amp gastrites casablanca 2011Amp gastrites casablanca 2011
Amp gastrites casablanca 2011
 
Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012
 
pleurésies purulentes non tuberculeuses
pleurésies purulentes non tuberculeusespleurésies purulentes non tuberculeuses
pleurésies purulentes non tuberculeuses
 
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaireManifestations cliniques de la lithiase urinaire
Manifestations cliniques de la lithiase urinaire
 
Pleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clairPleurésies à liquide clair
Pleurésies à liquide clair
 
Ileus
IleusIleus
Ileus
 
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
Place de la pyélonéphrite aiguë dans un service de néphrologie, étude de cas.
 
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
Traitement des infections urinaires de l'adulte SMMI 2018
 
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUECONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
 
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med TlemcenAscite Pr arbaoui fac med Tlemcen
Ascite Pr arbaoui fac med Tlemcen
 
Les abcès-hépatiques-2012
Les abcès-hépatiques-2012Les abcès-hépatiques-2012
Les abcès-hépatiques-2012
 
La tuberculose-digestive-2012
La tuberculose-digestive-2012La tuberculose-digestive-2012
La tuberculose-digestive-2012
 
Plaie biliaire.pptx
Plaie biliaire.pptxPlaie biliaire.pptx
Plaie biliaire.pptx
 
occlusionintestinale-140508085352-phpapp02.pdf
occlusionintestinale-140508085352-phpapp02.pdfocclusionintestinale-140508085352-phpapp02.pdf
occlusionintestinale-140508085352-phpapp02.pdf
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
 
Lithiase vésiculaire et ses complications
Lithiase vésiculaire et ses complicationsLithiase vésiculaire et ses complications
Lithiase vésiculaire et ses complications
 
LITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdfLITHIASE 2023.pdf
LITHIASE 2023.pdf
 
Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012
 

Dernier

Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxKawTar253413
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Aymen Masri
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxOuedraogoSoumaila3
 
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Khadija Moussayer
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfssuser4a70ad1
 

Dernier (7)

Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
 
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
 

LITHIASES RENALES : EXPERIENCE DE L HOPITAL HCA

  • 1. LITHIASES RÉNALES : EXPÉRIENCE DE L’HÔPITAL CENTRAL DE L’ARMÉE R. AZZOUZ – Y. BOULAHIA – F.N. KERBOUZ - D. IFTENE Service Néphrologie – Hémodialyse. HCA
  • 2. I - INTRODUCTION Reins La lithiase rénale = Formation de calculs  voies urinaires L’existence de calculs urinaires est anciennement connue = 5 ème millénaire avant J. C. Pays industrialisés, pose un problème de santé publique. Exemple : France Plus de 10% d’hommes et plus de 5% de femmes en sont ou en seront atteints à un moment ou un autre de leur vie (Paul Jungers).
  • 3.
  • 4. I - INTRODUCTION 2 - Traitement - Progrès apportés par LEC et les techniques endo-urologiques - Le traitement spécifique = base physiopathologique des différentes variétés des lithiases.
  • 5. II - PATIENTS ET MÉTHODES 1 - Patients : - Étude restrospéctive sur 07 ans, du 1er janvier 1998 au 31 décembre 2004. - Nombre total des patients : 124 patients présentant une lithiase
  • 6.
  • 7. III - RÉSULTATS 1 - Âge : Âge moyen : 38% Extrêmes d’âge : 19 – 67 ans.
  • 8. III - RÉSULTATS 2 - Sexe :
  • 9. III - RÉSULTATS 3 – Antécédents médicaux et chirurgicaux :
  • 10. III - RÉSULTATS 4 – Motifs d’hospitalisation :
  • 11. III - RÉSULTATS 5 – Fonction rénale :
  • 12. III - RÉSULTATS 6 – Bilan phosphocalcique et acide urique : fait chez 30% des patients. 100% des ces patients ont un bilan phosphocalcique et acide urique normal.
  • 13. III - RÉSULTATS 7 – Siège de la lithiase :
  • 14. III - RÉSULTATS 8 – Prévalence de la TBC rénale au cours des lithiases rénales : TBC rénale = 62%
  • 15. IV - DISCUSSION 1 – Âge : Âge moyen est de 38 ans.   Nous constatons que l’âge de survenue des lithiases rénales se situe entre 20 et 60 ans. 
  • 16. IV - DISCUSSION 2 – Sexe : Prédominance masculine : - structure particulière. - Rapportée aussi par certains auteurs.  
  • 17. IV - DISCUSSION 3 – ATCD pathologiques : Antécédent de TP = 02% Le délai moyen séparant l’antécédent de TP et la survenue de TBC rénale est de 19,5 ans. Ceci explique la lente évolution de la maladie tuberculeuse. 4 – ATCD pathologiques : Lombotomie = 02% Néphrectomie = 02% LEC = 07% Avant tout acte chirurgical, une exploration étiologique des lithiases est indispensable.
  • 18. IV - DISCUSSION Avec tous les risques : - Coliques néphrétiques déclenchées par l’enclavement des fragments de lithiase, - PNA, - à signaler que des cas de miliaire tuberculeuse ont été rapportés après L.E.C.
  • 19. IV - DISCUSSION 5 – Motif d’hospitalisation : - 80% pour exploration de LR, - 20% pour PNA. La majorité des patients lithiasiques ont déjà consulté pour : - Coliques néphrétiques, mais souvent calmées (AINS, antispasmodiques) sans recherche d’étiologie. - Infection urinaire récidivante traitée par ATB, sans complément d’exploration.
  • 20. IV - DISCUSSION L’association TBC rénale et lithiase rénale = 62% Elle est très élevée par rapport au chiffres rapportés par la littérature (car non recherchée systématiquement par tous les praticiens).
  • 21. IV - DISCUSSION 5 – Fonction rénale : Vu le retard de diagnostic et de prise en charge des lithiases rénales, 10% des patients arrivent au stade d’ insuffisance rénale.  
  • 22. V - CONCLUSION la lithiase rénale est diagnostiquée de plus en plus fréquemment, vu les progrès de la médecine Toute lithiase rénale impose une exploration biologique et radiologique avant toute prise en charge thérapeutique. Toute découverte de lithiase rénale impose une orientation spécialisée, même après un traitement symptomatique
  • 23. V - CONCLUSION L’association lithiase et tuberculose rénale est très fréquente, il faut y penser.