SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  7
Télécharger pour lire hors ligne
Vendredi 10 décembre 2010




                            NOTE D’INFORMATION



Objet : Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque – Rodez – 25 novembre 2010.




Un colloque sur l'autonomie et la dépendance des personnes âgées s'est tenu à Rodez, jeudi
25 novembre 2010 :

                      "VIEILLIR AUJOURD'HUI, AUTONOMIE ET DEPENDANCE :
                     QUELLES SOLIDARITES AUTOUR DU CINQUIEME RISQUE ?"

Le sujet est vaste et complexe. Il se pose avec d'autant plus d'acuité qu'il concerne presque
toutes les familles à notre époque. Il constitue le thème de ce colloque. Organisé par le CCAS
de la ville de Rodez, l'association "Bien vieillir ensemble en Aveyron", l'ADPA (Association des
Directeurs au service des personnes âgées) et les laboratoires Pfizer, cette première édition
associait des élus (Anne-Marie ESCOFFIER, Yves CENSI, Christian TEYSSEDRE), des pro-
fessionnels et des représentants d'associations. Le colloque était ouvert à tous.

Alors qu'il manque cinq milliards en France pour financer le handicap des personnes âgées et
que le Président de la République, dans son intervention du 30 novembre, a lancé la création
d'un Cinquième plan sur la prise en charge de la dépendance, les travaux du colloque propo-
saient de réfléchir à l'accompagnement du vieillissement pour une vie digne lorsque surviennent
les handicaps. Et leur corollaire, à l'aune de l'augmentation de l'espérance de vie et d'un con-
texte économique tendu, de répondre à ces questions :
 Quelle place pour nos aînés ?
 Quels droits face à leur handicap ?
 Quels financements :
    - Solidarité nationale ?
    - Solidarité départementale ?
    - Solidarité familiale ?
    - Assurances complémentaires ?

"Là résident les soucis majeurs aujourd'hui pour les personnes âgées, mais aussi pour tous les
aînés que nous sommes massivement appelés à devenir", explique Pierre ROUX, correspon-
dant départemental de l'ADPA. "Et ces soucis ont constitué le socle du colloque, tandis que se
dessine, en filigrane, la question de la récupération de la succession". Le débat ne s'est pas


                                                                                             1/7
borné au financement du "vieillir demain". Il a porté également sur le rôle, la place et les droits
des personnes âgées handicapées" (article de Midi-Libre).


LES QUATRE PLANS PRECEDENTS

   1.   Loi du 11 février 2005 : le plan rapprochement handicap-dépendance.
   2.   La formalisation des exigences bien-traitance.
   3.   Le plan Alzheimer (2008-2012)
   4.   Le plan Solidarité Grand-Age (2006-2011)



A. INTERVENTION D'UN MEDECIN COORDONNATEUR DE DEUX EHPAD

L'APA consacre 1,2 millions d'euros à la dépendance.
7 % des personnes dépendantes dans la population des plus de 60 ans.
La dépendance dépend de deux critères :
    - Les pathologies,
    - Les facteurs environnementaux.
Elle augmente de plus de 50%.

 Pathologies : co-responsables des facteurs environnementaux
  - AVC
  - Alzheimer
 Fragilité : perte de capacité de l'organisme à réagir aux agressions de l'environnement.

La politique actuelle favorise le maintien à domicile.

La "gérontotechnologie" concerne :
   - La domotique,
   - La robotique,
   - La télésurveillance,
   - La vision consultative.
 Pour ces nouvelles techniques, il y a pénurie de main d'œuvre professionnelle.

Lorsque le maintien à domicile est limite, il y a transfert en EHPAD. Les résidents en EHPAD
sont atteints de 5 à 8 pathologies en moyenne :
 56 % : démence,
 30 % : troubles du comportement,
 55 % : incontinences urinaires.

Les entrées en EHPAD sont problématiques :
 Absence de concertation en amont de l'entrée en EHPAD.
 Climat d'urgence     | Il y a nécessité de consentement
 Liste d'attente      | de la personne.
 Placement dans un milieu inconnu sans continuité de prise en charge.
 Culpabilité des familles et transfert de cette angoisse au personnel.

Il y a donc nécessité de reconnaissance des services ouverts, de mise en place de passerelles
entre maintien à domicile et EHPAD = accueil de vie, accueil de jour, séjour temporaire.

L'EHPAD n'est pas un établissement sanitaire.
 Personnel insuffisant en nombre et en qualité,
   - Soins techniques limités,
 Intervention du médecin généraliste inadaptée,
 Le médecin coordonnateur a des attributions théoriques.

                                                                                                2/7
Il y a un devoir des professionnels de veiller à la mise en oeuvre de ce projet de vie. Il faut res-
pecter la dignité de l'être humain.



B. INTERVENTION D'UN REPRESENTANT DE L'UNCCAS (membre du CCAS de Marcq-en-Baroeul
   [59] - 3 820 adhérents – acteurs de proximité)

 Le maire est l'élu de proximité.
 Il est donc à l'écoute de la population.
   Le monde est en plein mouvement :
       - CRAM / Conseil général,
       - Assurance maladie / APA,
       - Loi "Borlo",
       - Exonérations diverses.
   L'aide à domicile n'a pas vraiment évolué.
   Il est difficile de trouver des gens compétents.

L'Europe prend conscience du vieillissement et elle a l'impression ou le sentiment que c'est une
charge.
 Il faut donc se poser la question du sens qu'on va donner au vieillissement.
 Il faut tenir compte de la diminution du rapport actifs/inactifs.

Notre société a choisi d'accompagner les plus fragiles.

Sur le territoire, en tant qu'élu, c'est très compliqué :
    Découpage territoriaux,
    Découpage institutionnel,
    Découpage associatif.

Il y a une grande diversité selon les départements :
| GIR 5 et 6 = CRAM                     Nécessité de travailler
| GIR 1 à 4 = Conseil général           à la prévention

 Développement de résidences Seniors             CHIC Gériatrie

 Aide aux aidants

 Proposer des services de qualité :
   Difficultés rencontrées par l'aide à domicile.
   Le problème des personnes handicapées : le départ en retraite.
   Problème financier / participation de la ville.

 Rôle des acteurs dans le maintien de l'autonomie :
   Qualité des soins,
   Action sur le logement,
   Politique d'anticipation,
   Bénévolat,
   Transmission des savoirs.



C. FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE PERSONNES AGEES ET DE LEUR FAMILLE

   32 associations départementales,


                                                                                                 3/7
   But :
    - être à l'écoute des personnes âgées et des résidents. Apporter cette écoute auprès des
       politiques. Etre à côté des directeurs d'établissements.
    - Permettre d'aller jusqu'à la fin de vie dans des conditions respectables et respectées.
    - Aller à la rencontre des professionnels et des organismes pour mieux installer le sys-
       tème idéal, système qui ne convient pas actuellement.

Aujourd'hui, il y a de grandes difficultés à comprendre.
 Qualité de l'accompagnement qui baisse,
 Financement qui n'est pas à la hauteur des besoins,

 Le coût pour le résident ne cesse d'augmenter
   2 points fondamentaux :
     - accompagnement de qualité,
     - reste à charge.

 Il n'y a pas suffisamment de personnel formé.
 Problème des personnes handicapées en perte d'autonomie.
 Droit à compensation.

En matière de perte d'autonomie à domicile :
    La personne handicapée a droit à 370 heures par mois.
    La personne âgée de plus de 60 ans à droit à 92 heures par mois.

 Comment organiser la maison de retraite de demain ?
   1 ETP pour une personne âgée en cas de lourde perte d'autonomie.
   0,6 ETP pour une personne âgée en cas de perte d'autonomie légère.

       Analyse des besoins connus et publiés (voir Plan de Solidarité Grand Age de 2005).

       Convergence tarifaire : désengagement de l'assurance maladie | Diminution du nombre
        de personnel.

 Bientraitance :
   Avoir une protection            |
   Accompagner au repas            |   Quelle solution pour le personnel ?
   Aider à marcher                 |

Nous sommes dans un pays individualiste à tous les niveaux, y compris dans les familles de
personnes âgées :
 Pas d'engagement citoyen,
 Pas de pacte républicain.

Les jeunes retraités refusent de parler de fin de vie.
Les départements sont étranglés.
Faut-il mettre en place un dispositif d'assurance obligatoire à partir de 50 ans ?
Faut-il élargir le champ de la CSA ?
Les solutions gouvernementales ne correspondent pas aux attentes.
Il faut prendre en charge toutes les familles et leur faire prendre conscience du problème.



D. ANNE-MARIE ESCOFFIER – SENATRICE

Le débat s'ouvre sur deux voies :
    Philosophique,
    Financière.

                                                                                              4/7
Les finances sont au cœur de la démarche.
Quelle place donner à la personne en perte d'autonomie, quel que soit son âge ?
Quel est le regard porté sur l'autre ?

 Il faut donner une priorité à la personne
   On ne mesure plus les efforts que l'on doit faire pour donner à la personne, la possibilité
       de se réaliser jusqu'à la fin.

 Une personne se prend dans son intégralité, dans son intégrité :
  - Au niveau des transports,
  - Au niveau du logement,
  - Au niveau de la maison de retraite.

 Il y a eu beaucoup de rapports :
  - Depuis 1997,
  - En 2000 : de la PSD à l'APA,
  - Dernier rapport : juin 2010.

 Le Sénat a travaillé sur l'ensemble de ces problèmes (2000 : Rapport Sueur ; 2010 : ré-
  flexion en cours).

 Il faut une solidarité à tout prix, mais à qui revient la responsabilité ?
   Il n'y a pas de solution unique,
   Il faut s'adapter à chaque cas.

                     Maintien à domicile
QUESTION                                            Alternative ?
                     Etablissement spécialisé

 Aide des accompagnants

Aujourd'hui, nous sommes très axés sur le Cinquième risque.

DEPARTEMENT DE L'AVEYRON : essentiellement rural – trois villes plus importantes.
    Dans certaines zones, trois habitants au km² => isolement.
    Dans le vieillissement, le département à 50 ans d'avance par rapport au reste de la
     France (ce que vit l'Aveyron, la France le vivra dans 50 ans).
     - Très marqué par la ruralité,
     - Solde largement positif,
     - Vieillissement avec retour des Aveyronnais en retraite,
     - Cinquième département de France par son étendue géographique et pas une zone
        de plat (zone de montagne).
         Les déplacements ne se mesurent pas en kilomètres, mais en temps.
     - Département riche en établissements de soins, des hôpitaux locaux indispensables,
        mais qui ne remplissent pas les normes.
     - Problème des sorties d'hospitalisation. Eviter les ruptures.

La Sénatrice est optimiste sur les maisons de retraite.



E. DIRECTEUR D'UN SERVICE D'AIDE A DOMICILE

Exerce ce métier depuis 32 ans.
 Dépendance             | 2 mots
 Perte d'autonomie      | à bannir

                                                                                            5/7
La classification de Wood est remplacée par CIF.

Dépendance = Incapacité de faire ou d'accomplir les actes de la vie quotidienne.
 C'est le fondement de la cohésion sociale.

 Le rapport ROSSO-DEBORD est destructeur du lien social. Dans le lien social, il y a un plus et
  il y a un moins. La dépendance est une situation contraignante plus ou moins acceptée.
  C'est pourtant le lot de tous. L'autonomie, c'est la capacité et le droit à choisir soi-même.
  Quel que soit le degré de dépendance, il reste toujours une parcelle d'autonomie. La vieil-
  lesse est l'avenir des sociétés.

 Les chiffres se présentent comme indiscutables, ils sont toujours à discuter.

 Le "maintien à domicile" date du rapport LAROQUE : le désir des citoyens, c'est de finir leur
  vie à domicile. Mais le domicile a évolué.



              Qui est éligible pour dire à quelqu'un comment conduire sa vie ?


   2005 – Philippe SEGUIN : il n'y a pas eu de politique publique pour engager une véritable
    politique de maintien à domicile.

   2010 – Etat généraux de la MACIF : importance de la famille dans le vieillissement.

     L'aide de la famille est trois à quatre fois supérieure à celle des professionnels.

     Il existe d'autres modes de cohabitation.

     Les hébergements sont à revoir.

            Notion d'habitat solidaire


                          La vieillesse nous oblige à aller de l'avant.
                                      Elle est notre avenir.




F. INTERVENTIONS DE LA SALLE

   Pacte républicain = ne pas sectoriser la vie.
   Pacte de solidarité républicaine.
   Considérer l'être humain d'abord.
   Humanitude... Humanité.

   ADMR = on n'a pas assez parlé du bénévolat.
    2011 : Année européenne du bénévolat.

   UNICEF :
    - Rôle des jeunes,
    - Gisements intéressants en terme de "Bien vieillir",
    - Taux de chômage des jeunes => Le plein emploi permettrait de financer la protection
      sociale.


                                                                                             6/7
   L'aide à domicile chez les personnes âgées devrait faire reculer le handicap (il y a trente
    ans...).

   Retard par rapport à l'Allemagne et la Suède.

   Ne pas résoudre toutes les réponses par le problème financier.

   Arrivée du papy-boom – Démontage des services à domicile – Manque de moyens en éta-
    blissement.



G. Table ronde sur le financement

Ayant participé à la table ronde, je n'ai pas été en mesure de prendre des notes.

En résumé :

    1. Réforme à dépenses constantes,

    2. Partition entre public et privé,

    3. Le Cinquième risque n'est pas une nouveauté,

    4. Il faut investir dans la prévention,

    5. On demande efficacité et qualité,

    6. Est-ce véritablement un Cinquième risque,

    7. Quid du travail des seniors ?

    8. Le soin à domicile, comme l'hospitalisation à domicile, ont été mis en œuvre pour com-
       penser l'insuffisance hospitalière.

    9. L'incapacité est un état de vieillir.
       Le lien social est la résultante du parcours social et biologique en amont.




                                                                 Le Directeur,



                                                                 F. DE BLOCK




                                                                                            7/7

Contenu connexe

Tendances

Dépendance : revue de presse Mai 2011
Dépendance : revue de presse Mai 2011Dépendance : revue de presse Mai 2011
Dépendance : revue de presse Mai 2011Carsat Midi-Pyrénées
 
Maintien à domicile et TIC par Erasme
Maintien à domicile et TIC par ErasmeMaintien à domicile et TIC par Erasme
Maintien à domicile et TIC par ErasmeYves-Armel Martin
 
Dépendance : revue de presse Mars 2011
Dépendance : revue de presse Mars 2011Dépendance : revue de presse Mars 2011
Dépendance : revue de presse Mars 2011Carsat Midi-Pyrénées
 
Table ronde 1 gérontechnologie et maintien sur le lieu de vie Fred balard
Table ronde  1 gérontechnologie et maintien sur le lieu de vie Fred balardTable ronde  1 gérontechnologie et maintien sur le lieu de vie Fred balard
Table ronde 1 gérontechnologie et maintien sur le lieu de vie Fred balardHarel Fabien
 
[DOSSIER] Entraide intergénérationnelle
[DOSSIER] Entraide intergénérationnelle[DOSSIER] Entraide intergénérationnelle
[DOSSIER] Entraide intergénérationnelleAG2R LA MONDIALE
 
Bien vivre mes années sénior avec le département
Bien vivre mes années sénior avec le départementBien vivre mes années sénior avec le département
Bien vivre mes années sénior avec le départementLa Drôme Le Département
 
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022Quentin Bonnefoy
 
Contribution 3 - Les restaurants du coeur
Contribution 3 - Les restaurants du coeurContribution 3 - Les restaurants du coeur
Contribution 3 - Les restaurants du coeurOlivier_envo
 
Dépendance : revue de presse Juin 2011
Dépendance : revue de presse Juin 2011Dépendance : revue de presse Juin 2011
Dépendance : revue de presse Juin 2011Carsat Midi-Pyrénées
 
Assistance technique sur le lieu de vie des personnes âgées dépendantes - Agn...
Assistance technique sur le lieu de vie des personnes âgées dépendantes - Agn...Assistance technique sur le lieu de vie des personnes âgées dépendantes - Agn...
Assistance technique sur le lieu de vie des personnes âgées dépendantes - Agn...Agnès TIRIFAHY
 
Guide 2021 des aides financieres pour la perte d'autonomie
Guide 2021 des aides financieres pour la perte d'autonomieGuide 2021 des aides financieres pour la perte d'autonomie
Guide 2021 des aides financieres pour la perte d'autonomieClick&Care
 
Dossier de-presse-cih
Dossier de-presse-cihDossier de-presse-cih
Dossier de-presse-cihAVIE
 
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...Crahay Jean-Luc
 
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)Union des Villes et Communes de Wallonie
 

Tendances (20)

Dépendance : revue de presse Mai 2011
Dépendance : revue de presse Mai 2011Dépendance : revue de presse Mai 2011
Dépendance : revue de presse Mai 2011
 
Maintien à domicile et TIC par Erasme
Maintien à domicile et TIC par ErasmeMaintien à domicile et TIC par Erasme
Maintien à domicile et TIC par Erasme
 
Dépendance : revue de presse Mars 2011
Dépendance : revue de presse Mars 2011Dépendance : revue de presse Mars 2011
Dépendance : revue de presse Mars 2011
 
Table ronde 1 gérontechnologie et maintien sur le lieu de vie Fred balard
Table ronde  1 gérontechnologie et maintien sur le lieu de vie Fred balardTable ronde  1 gérontechnologie et maintien sur le lieu de vie Fred balard
Table ronde 1 gérontechnologie et maintien sur le lieu de vie Fred balard
 
[DOSSIER] Entraide intergénérationnelle
[DOSSIER] Entraide intergénérationnelle[DOSSIER] Entraide intergénérationnelle
[DOSSIER] Entraide intergénérationnelle
 
Brigitte jeanvoine intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
Brigitte jeanvoine intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidantsBrigitte jeanvoine intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
Brigitte jeanvoine intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
 
Bien vivre mes années sénior avec le département
Bien vivre mes années sénior avec le départementBien vivre mes années sénior avec le département
Bien vivre mes années sénior avec le département
 
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
 
Seniors
SeniorsSeniors
Seniors
 
Contribution 3 - Les restaurants du coeur
Contribution 3 - Les restaurants du coeurContribution 3 - Les restaurants du coeur
Contribution 3 - Les restaurants du coeur
 
Dépendance : revue de presse Juin 2011
Dépendance : revue de presse Juin 2011Dépendance : revue de presse Juin 2011
Dépendance : revue de presse Juin 2011
 
Le 5ème risque s'invite sur le web
Le 5ème risque s'invite sur le webLe 5ème risque s'invite sur le web
Le 5ème risque s'invite sur le web
 
Assistance technique sur le lieu de vie des personnes âgées dépendantes - Agn...
Assistance technique sur le lieu de vie des personnes âgées dépendantes - Agn...Assistance technique sur le lieu de vie des personnes âgées dépendantes - Agn...
Assistance technique sur le lieu de vie des personnes âgées dépendantes - Agn...
 
5ème risque : des echos de presse
5ème risque : des echos de presse5ème risque : des echos de presse
5ème risque : des echos de presse
 
Guide 2021 des aides financieres pour la perte d'autonomie
Guide 2021 des aides financieres pour la perte d'autonomieGuide 2021 des aides financieres pour la perte d'autonomie
Guide 2021 des aides financieres pour la perte d'autonomie
 
Cg 35 charte
Cg 35 charteCg 35 charte
Cg 35 charte
 
Dossier de-presse-cih
Dossier de-presse-cihDossier de-presse-cih
Dossier de-presse-cih
 
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
 
Dépendance
DépendanceDépendance
Dépendance
 
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)
 

Similaire à Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010

Dépendance : revue de presse Novembre 2010
Dépendance : revue de presse Novembre 2010Dépendance : revue de presse Novembre 2010
Dépendance : revue de presse Novembre 2010Carsat Midi-Pyrénées
 
Dépendance : revue de presse Avril 2011
Dépendance : revue de presse Avril 2011Dépendance : revue de presse Avril 2011
Dépendance : revue de presse Avril 2011Carsat Midi-Pyrénées
 
Dépendance : revue de presse Décembre 2010
Dépendance : revue de presse Décembre 2010Dépendance : revue de presse Décembre 2010
Dépendance : revue de presse Décembre 2010Carsat Midi-Pyrénées
 
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienneGuide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienneAgglo
 
21 - Volumes meetup 5
21 - Volumes meetup 521 - Volumes meetup 5
21 - Volumes meetup 5Source(s)
 
Bepa intergenerationnel
Bepa intergenerationnelBepa intergenerationnel
Bepa intergenerationnelIna Piperaki
 
Secours catholique : rapport statistique 2012
Secours catholique : rapport statistique 2012Secours catholique : rapport statistique 2012
Secours catholique : rapport statistique 2012Nathalie SALLES
 
Je tutelle 40 - Pour une société accessible à tous
Je tutelle 40 - Pour une société accessible à tousJe tutelle 40 - Pour une société accessible à tous
Je tutelle 40 - Pour une société accessible à tousDécideurs en Région
 
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumondeAbecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumondeCopywriter Collective
 
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgéesFMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgéesFMDH
 
Dépendance travaux d'élèves
Dépendance travaux d'élèvesDépendance travaux d'élèves
Dépendance travaux d'élèvesGilles Ducloux
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihCripsIDF
 
Rapport des délégués à l'accès aux soins à la ministre Buzyn
Rapport des délégués à l'accès aux soins à la ministre BuzynRapport des délégués à l'accès aux soins à la ministre Buzyn
Rapport des délégués à l'accès aux soins à la ministre BuzynSociété Tripalio
 

Similaire à Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010 (20)

Dépendance : revue de presse Novembre 2010
Dépendance : revue de presse Novembre 2010Dépendance : revue de presse Novembre 2010
Dépendance : revue de presse Novembre 2010
 
Dépendance : revue de presse Avril 2011
Dépendance : revue de presse Avril 2011Dépendance : revue de presse Avril 2011
Dépendance : revue de presse Avril 2011
 
Dépendance : revue de presse Décembre 2010
Dépendance : revue de presse Décembre 2010Dépendance : revue de presse Décembre 2010
Dépendance : revue de presse Décembre 2010
 
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienneGuide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
 
21 - Volumes meetup 5
21 - Volumes meetup 521 - Volumes meetup 5
21 - Volumes meetup 5
 
Bepa intergenerationnel
Bepa intergenerationnelBepa intergenerationnel
Bepa intergenerationnel
 
Osons penser par nous même !
Osons penser par nous même !Osons penser par nous même !
Osons penser par nous même !
 
Formation territorial 6 octobre
Formation territorial 6 octobreFormation territorial 6 octobre
Formation territorial 6 octobre
 
Secours catholique : rapport statistique 2012
Secours catholique : rapport statistique 2012Secours catholique : rapport statistique 2012
Secours catholique : rapport statistique 2012
 
Je tutelle 40 - Pour une société accessible à tous
Je tutelle 40 - Pour une société accessible à tousJe tutelle 40 - Pour une société accessible à tous
Je tutelle 40 - Pour une société accessible à tous
 
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumondeAbecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
 
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgéesFMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
 
Dépendance travaux d'élèves
Dépendance travaux d'élèvesDépendance travaux d'élèves
Dépendance travaux d'élèves
 
Handicap et COVID-19
Handicap et COVID-19Handicap et COVID-19
Handicap et COVID-19
 
Je tutelle 22
Je tutelle 22Je tutelle 22
Je tutelle 22
 
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvihDe l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
De l’accompagnement social à l’accompagnement global de pvvih
 
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
 
FACE INFOS n°27
FACE INFOS n°27FACE INFOS n°27
FACE INFOS n°27
 
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine VercorsCantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
 
Rapport des délégués à l'accès aux soins à la ministre Buzyn
Rapport des délégués à l'accès aux soins à la ministre BuzynRapport des délégués à l'accès aux soins à la ministre Buzyn
Rapport des délégués à l'accès aux soins à la ministre Buzyn
 

Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010

  • 1. Vendredi 10 décembre 2010 NOTE D’INFORMATION Objet : Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque – Rodez – 25 novembre 2010. Un colloque sur l'autonomie et la dépendance des personnes âgées s'est tenu à Rodez, jeudi 25 novembre 2010 : "VIEILLIR AUJOURD'HUI, AUTONOMIE ET DEPENDANCE : QUELLES SOLIDARITES AUTOUR DU CINQUIEME RISQUE ?" Le sujet est vaste et complexe. Il se pose avec d'autant plus d'acuité qu'il concerne presque toutes les familles à notre époque. Il constitue le thème de ce colloque. Organisé par le CCAS de la ville de Rodez, l'association "Bien vieillir ensemble en Aveyron", l'ADPA (Association des Directeurs au service des personnes âgées) et les laboratoires Pfizer, cette première édition associait des élus (Anne-Marie ESCOFFIER, Yves CENSI, Christian TEYSSEDRE), des pro- fessionnels et des représentants d'associations. Le colloque était ouvert à tous. Alors qu'il manque cinq milliards en France pour financer le handicap des personnes âgées et que le Président de la République, dans son intervention du 30 novembre, a lancé la création d'un Cinquième plan sur la prise en charge de la dépendance, les travaux du colloque propo- saient de réfléchir à l'accompagnement du vieillissement pour une vie digne lorsque surviennent les handicaps. Et leur corollaire, à l'aune de l'augmentation de l'espérance de vie et d'un con- texte économique tendu, de répondre à ces questions :  Quelle place pour nos aînés ?  Quels droits face à leur handicap ?  Quels financements : - Solidarité nationale ? - Solidarité départementale ? - Solidarité familiale ? - Assurances complémentaires ? "Là résident les soucis majeurs aujourd'hui pour les personnes âgées, mais aussi pour tous les aînés que nous sommes massivement appelés à devenir", explique Pierre ROUX, correspon- dant départemental de l'ADPA. "Et ces soucis ont constitué le socle du colloque, tandis que se dessine, en filigrane, la question de la récupération de la succession". Le débat ne s'est pas 1/7
  • 2. borné au financement du "vieillir demain". Il a porté également sur le rôle, la place et les droits des personnes âgées handicapées" (article de Midi-Libre). LES QUATRE PLANS PRECEDENTS 1. Loi du 11 février 2005 : le plan rapprochement handicap-dépendance. 2. La formalisation des exigences bien-traitance. 3. Le plan Alzheimer (2008-2012) 4. Le plan Solidarité Grand-Age (2006-2011) A. INTERVENTION D'UN MEDECIN COORDONNATEUR DE DEUX EHPAD L'APA consacre 1,2 millions d'euros à la dépendance. 7 % des personnes dépendantes dans la population des plus de 60 ans. La dépendance dépend de deux critères : - Les pathologies, - Les facteurs environnementaux. Elle augmente de plus de 50%.  Pathologies : co-responsables des facteurs environnementaux - AVC - Alzheimer  Fragilité : perte de capacité de l'organisme à réagir aux agressions de l'environnement. La politique actuelle favorise le maintien à domicile. La "gérontotechnologie" concerne : - La domotique, - La robotique, - La télésurveillance, - La vision consultative.  Pour ces nouvelles techniques, il y a pénurie de main d'œuvre professionnelle. Lorsque le maintien à domicile est limite, il y a transfert en EHPAD. Les résidents en EHPAD sont atteints de 5 à 8 pathologies en moyenne :  56 % : démence,  30 % : troubles du comportement,  55 % : incontinences urinaires. Les entrées en EHPAD sont problématiques :  Absence de concertation en amont de l'entrée en EHPAD.  Climat d'urgence | Il y a nécessité de consentement  Liste d'attente | de la personne.  Placement dans un milieu inconnu sans continuité de prise en charge.  Culpabilité des familles et transfert de cette angoisse au personnel. Il y a donc nécessité de reconnaissance des services ouverts, de mise en place de passerelles entre maintien à domicile et EHPAD = accueil de vie, accueil de jour, séjour temporaire. L'EHPAD n'est pas un établissement sanitaire.  Personnel insuffisant en nombre et en qualité, - Soins techniques limités,  Intervention du médecin généraliste inadaptée,  Le médecin coordonnateur a des attributions théoriques. 2/7
  • 3. Il y a un devoir des professionnels de veiller à la mise en oeuvre de ce projet de vie. Il faut res- pecter la dignité de l'être humain. B. INTERVENTION D'UN REPRESENTANT DE L'UNCCAS (membre du CCAS de Marcq-en-Baroeul [59] - 3 820 adhérents – acteurs de proximité)  Le maire est l'élu de proximité.  Il est donc à l'écoute de la population.  Le monde est en plein mouvement : - CRAM / Conseil général, - Assurance maladie / APA, - Loi "Borlo", - Exonérations diverses.  L'aide à domicile n'a pas vraiment évolué.  Il est difficile de trouver des gens compétents. L'Europe prend conscience du vieillissement et elle a l'impression ou le sentiment que c'est une charge.  Il faut donc se poser la question du sens qu'on va donner au vieillissement.  Il faut tenir compte de la diminution du rapport actifs/inactifs. Notre société a choisi d'accompagner les plus fragiles. Sur le territoire, en tant qu'élu, c'est très compliqué :  Découpage territoriaux,  Découpage institutionnel,  Découpage associatif. Il y a une grande diversité selon les départements : | GIR 5 et 6 = CRAM Nécessité de travailler | GIR 1 à 4 = Conseil général à la prévention  Développement de résidences Seniors CHIC Gériatrie  Aide aux aidants  Proposer des services de qualité :  Difficultés rencontrées par l'aide à domicile.  Le problème des personnes handicapées : le départ en retraite.  Problème financier / participation de la ville.  Rôle des acteurs dans le maintien de l'autonomie :  Qualité des soins,  Action sur le logement,  Politique d'anticipation,  Bénévolat,  Transmission des savoirs. C. FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE PERSONNES AGEES ET DE LEUR FAMILLE  32 associations départementales, 3/7
  • 4. But : - être à l'écoute des personnes âgées et des résidents. Apporter cette écoute auprès des politiques. Etre à côté des directeurs d'établissements. - Permettre d'aller jusqu'à la fin de vie dans des conditions respectables et respectées. - Aller à la rencontre des professionnels et des organismes pour mieux installer le sys- tème idéal, système qui ne convient pas actuellement. Aujourd'hui, il y a de grandes difficultés à comprendre.  Qualité de l'accompagnement qui baisse,  Financement qui n'est pas à la hauteur des besoins,  Le coût pour le résident ne cesse d'augmenter  2 points fondamentaux : - accompagnement de qualité, - reste à charge.  Il n'y a pas suffisamment de personnel formé.  Problème des personnes handicapées en perte d'autonomie.  Droit à compensation. En matière de perte d'autonomie à domicile :  La personne handicapée a droit à 370 heures par mois.  La personne âgée de plus de 60 ans à droit à 92 heures par mois.  Comment organiser la maison de retraite de demain ?  1 ETP pour une personne âgée en cas de lourde perte d'autonomie.  0,6 ETP pour une personne âgée en cas de perte d'autonomie légère.  Analyse des besoins connus et publiés (voir Plan de Solidarité Grand Age de 2005).  Convergence tarifaire : désengagement de l'assurance maladie | Diminution du nombre de personnel.  Bientraitance :  Avoir une protection |  Accompagner au repas | Quelle solution pour le personnel ?  Aider à marcher | Nous sommes dans un pays individualiste à tous les niveaux, y compris dans les familles de personnes âgées :  Pas d'engagement citoyen,  Pas de pacte républicain. Les jeunes retraités refusent de parler de fin de vie. Les départements sont étranglés. Faut-il mettre en place un dispositif d'assurance obligatoire à partir de 50 ans ? Faut-il élargir le champ de la CSA ? Les solutions gouvernementales ne correspondent pas aux attentes. Il faut prendre en charge toutes les familles et leur faire prendre conscience du problème. D. ANNE-MARIE ESCOFFIER – SENATRICE Le débat s'ouvre sur deux voies :  Philosophique,  Financière. 4/7
  • 5. Les finances sont au cœur de la démarche. Quelle place donner à la personne en perte d'autonomie, quel que soit son âge ? Quel est le regard porté sur l'autre ?  Il faut donner une priorité à la personne  On ne mesure plus les efforts que l'on doit faire pour donner à la personne, la possibilité de se réaliser jusqu'à la fin.  Une personne se prend dans son intégralité, dans son intégrité : - Au niveau des transports, - Au niveau du logement, - Au niveau de la maison de retraite.  Il y a eu beaucoup de rapports : - Depuis 1997, - En 2000 : de la PSD à l'APA, - Dernier rapport : juin 2010.  Le Sénat a travaillé sur l'ensemble de ces problèmes (2000 : Rapport Sueur ; 2010 : ré- flexion en cours).  Il faut une solidarité à tout prix, mais à qui revient la responsabilité ?  Il n'y a pas de solution unique,  Il faut s'adapter à chaque cas. Maintien à domicile QUESTION Alternative ? Etablissement spécialisé  Aide des accompagnants Aujourd'hui, nous sommes très axés sur le Cinquième risque. DEPARTEMENT DE L'AVEYRON : essentiellement rural – trois villes plus importantes.  Dans certaines zones, trois habitants au km² => isolement.  Dans le vieillissement, le département à 50 ans d'avance par rapport au reste de la France (ce que vit l'Aveyron, la France le vivra dans 50 ans). - Très marqué par la ruralité, - Solde largement positif, - Vieillissement avec retour des Aveyronnais en retraite, - Cinquième département de France par son étendue géographique et pas une zone de plat (zone de montagne).  Les déplacements ne se mesurent pas en kilomètres, mais en temps. - Département riche en établissements de soins, des hôpitaux locaux indispensables, mais qui ne remplissent pas les normes. - Problème des sorties d'hospitalisation. Eviter les ruptures. La Sénatrice est optimiste sur les maisons de retraite. E. DIRECTEUR D'UN SERVICE D'AIDE A DOMICILE Exerce ce métier depuis 32 ans.  Dépendance | 2 mots  Perte d'autonomie | à bannir 5/7
  • 6. La classification de Wood est remplacée par CIF. Dépendance = Incapacité de faire ou d'accomplir les actes de la vie quotidienne.  C'est le fondement de la cohésion sociale.  Le rapport ROSSO-DEBORD est destructeur du lien social. Dans le lien social, il y a un plus et il y a un moins. La dépendance est une situation contraignante plus ou moins acceptée. C'est pourtant le lot de tous. L'autonomie, c'est la capacité et le droit à choisir soi-même. Quel que soit le degré de dépendance, il reste toujours une parcelle d'autonomie. La vieil- lesse est l'avenir des sociétés.  Les chiffres se présentent comme indiscutables, ils sont toujours à discuter.  Le "maintien à domicile" date du rapport LAROQUE : le désir des citoyens, c'est de finir leur vie à domicile. Mais le domicile a évolué. Qui est éligible pour dire à quelqu'un comment conduire sa vie ?  2005 – Philippe SEGUIN : il n'y a pas eu de politique publique pour engager une véritable politique de maintien à domicile.  2010 – Etat généraux de la MACIF : importance de la famille dans le vieillissement.  L'aide de la famille est trois à quatre fois supérieure à celle des professionnels.  Il existe d'autres modes de cohabitation.  Les hébergements sont à revoir.  Notion d'habitat solidaire La vieillesse nous oblige à aller de l'avant. Elle est notre avenir. F. INTERVENTIONS DE LA SALLE  Pacte républicain = ne pas sectoriser la vie.  Pacte de solidarité républicaine.  Considérer l'être humain d'abord.  Humanitude... Humanité.  ADMR = on n'a pas assez parlé du bénévolat. 2011 : Année européenne du bénévolat.  UNICEF : - Rôle des jeunes, - Gisements intéressants en terme de "Bien vieillir", - Taux de chômage des jeunes => Le plein emploi permettrait de financer la protection sociale. 6/7
  • 7. L'aide à domicile chez les personnes âgées devrait faire reculer le handicap (il y a trente ans...).  Retard par rapport à l'Allemagne et la Suède.  Ne pas résoudre toutes les réponses par le problème financier.  Arrivée du papy-boom – Démontage des services à domicile – Manque de moyens en éta- blissement. G. Table ronde sur le financement Ayant participé à la table ronde, je n'ai pas été en mesure de prendre des notes. En résumé : 1. Réforme à dépenses constantes, 2. Partition entre public et privé, 3. Le Cinquième risque n'est pas une nouveauté, 4. Il faut investir dans la prévention, 5. On demande efficacité et qualité, 6. Est-ce véritablement un Cinquième risque, 7. Quid du travail des seniors ? 8. Le soin à domicile, comme l'hospitalisation à domicile, ont été mis en œuvre pour com- penser l'insuffisance hospitalière. 9. L'incapacité est un état de vieillir. Le lien social est la résultante du parcours social et biologique en amont. Le Directeur, F. DE BLOCK 7/7