SlideShare une entreprise Scribd logo
GRANDS TROUPEAUX LAITIERS : ENJEUX ET
BESOINS AUTOUR DE L’ORGANISATION DU
TRAVAIL ET DES RELATIONS HUMAINES
• Emmanuel Béguin, Eléonore Pommier (Idele)
• Eliane Teissandier (EDE du Puys de Dôme)
03/10/2018
Programme de la conférence
• Accueil & introduction – Martial Marguet (Président Idele)
• Programme + présentation du projet ORGUE - Emmanuel Béguin
• Comment mieux accompagner les éleveurs de grands troupeaux laitiers -
Emmanuel Béguin
• Premiers résultats des enquêtes d’éleveurs, France et Angleterre -
Eleonore Pommier
• Témoignage de Frank Serre (EARL de la Chaîne des Puys)
• Echanges & conclusion (les suites du projet ORGUE)
1
Le projet ORGUE porte sur quoi ?
Le projet ORGUE (2016-2019) étudie
l’organisation du travail, la durabilité
sociale et la transmissibilité des grands
troupeaux laitiers « à la française »
2
Les objectifs du projet ORGUE
• Caractériser (et comprendre) les modes d’organisation
du travail (avec leurs forces et faiblesses), les trajectoires
de développement et la gestion des phases de
changement
• Identifier les nouveaux besoins en compétences et
concevoir des méthodes d’accompagnement et des
supports pédagogiques pour une meilleure prise en
compte du « travail » dans les projets des éleveurs
• Identifier les « leviers humains et organisationnels » et
les bonnes pratiques pour réussir à renouveler le
collectif de travail et les générations
3
Les actions du projet ORGUE
4
Formesd’organisationdes
modèles
• ACTION 1 Etude des
trajectoires et des
modes d’organisation
•50 exploitations françaises, 20
exploitations pays UE Nord
•2 séries d’enquêtes (2017, 2018)
Pérennitédesmodèles
•ACTION 2
Transmissibilité et
pérennité des nouveaux
modèles
•Enquêtes 10 exploitations
sur logiques/stratégies de
renouvellement du collectif
• Enquêtes 14 exploitations sur
les logiques/stratégies d’arrêt de
la production laitière
Compétencesetoutils
• ACTION 3 Besoins en
compétences et en
outils des acteurs
• Focus group (éleveurs,
conseillers, formateurs) sur
besoins en nouvelles
compétences
•Co construction d’outils
modulaires pour accompagner
les éleveurs sur l’organisation du
travail et la gestion RH
•Conception de modules
pédagogiques pour
l’enseignement
Comment mieux accompagner les éleveurs de
grands troupeaux laitiers dans leurs difficultés
actuelles et potentielles?
5
Anne-Lise Jacquot, Martine Verger, Mathieu Merhle, Marc Wittersheim, Florence Kling-Eveillard
Présenté par Emmanuel Beguin
Organisation de « Focus-group »
6
Focus Group : une méthode permettant de réfléchir et échanger, recueillir des
perceptions, avec un panel sur un sujet précis
Déroulé du focus-group:
Echanges sur :
-les caractéristiques des grandes EA
(spécificités, atouts et limites)
-les besoins d’accompagnement dans
les grandes exploitations laitières
Eleveurs « Bretagne », Eleveurs « Est »
« Conseillers - Grand Ouest »
 Des éleveurs de grands troupeaux
 Des conseillers de divers métiers
2017 :
3 réunions
Présentation des participants
7
Focus group éleveurs
Bretagne Ille-et-Vilaine Grand-Est
12 éleveurs 14 éleveurs
8 EA type « grand collectif »
4 EA type unipersonnelle ou couple
8 EA type « grand collectif »
6 EA type « grand collectif de
salariés »
123 VL (65-200VL)
1 millions de litres de lait (0.640-1.7)
157 Ha (53 Ha de cultures)
150 VL (70-260VL)
1.353 millions de litres de lait (0.613-2.34)
233 Ha (dont 127 Ha de cultures pour 8
éleveurs)
Focus group conseillers
Grand Ouest
18 conseillers
représentant divers corps de
métiers
• Chambre d’agriculture (4),
• BCEL Ouest (1)
• GDS (1)
• Vétérinaire libéral (1)
• Centre de gestion (2)
• Syndicalisme (1)
• Coopérative (1)
• Conseil privé (3)
• MSA prévention (1)
• Banques (3)
Les spécificités, atouts et limites
des grandes exploitations laitières
8
1. Organisation du travail
FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest
 Temps de travail et rythme très cadré => horaire précis
 Vers plus d’efficacité
 Rythme et charge de travail intense
Si Gaec mari-femme : difficulté à
partir
Pour grand collectif:
Possibilité de se remplacer et se libérer
Complexe à gérer et charge de travail (mentale et physique) le weekend
Si grand collectif, disponibilité
restreinte de tous les membres
pour conseil
9
2. Relations humaines et main-d'œuvre
FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest
Le collectif :
Plaisir de travailler à plusieurs, se soutenir et partager le risque, les
soucis et le stress
Pas toujours facile de s’entendre
Aspects managériaux essentiels à
la structure : des compétences à
développer
Complexité du recrutement et de
la gestion des salariés
Mode de communication et de
prise de décision compliquent le
conseil et l’accompagnement
Peuvent participer à l’attractivité
du métier
Les spécificités, atouts et limites
des grandes exploitations laitières
10
FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest
 + délicat, + précis, + de vigilance et risques démultipliés
 Charge mentale
Équipements de surveillance ne
remplacent pas l’œil de l’éleveur
 Possibilité d’investir et amortir +
vite => accès équipement
automatisation et nouvelles
technologies
Outils saturés (travail, lait, bâtiment, …)
Raisonnement troupeau plutôt qu’à l’animal …
… car gestion en lots difficile car
trop de travail
… mais permet une prise de hauteur
par rapport aux pbs techniques
3. Conduite et gestion technico-économique
Les spécificités, atouts et limites
des grandes exploitations laitières
11
4. Stratégie et compétences
FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest
Risques économiques et financiers importants,
d’autant plus dans un contexte incertain
Besoin de développer des
compétences de gestionnaire
Pilotage dépend du ratio volume/UTH
Difficulté à maintenir une
cohérence globale des structures
Transmission pouvant être difficile
Grosse progression technique
des EA
mais grande hétérogénéité de
l’efficacité économique
Les spécificités, atouts et limites
des grandes exploitations laitières
12
5. Intégration dans le territoire
FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest
Regard du voisinage Acceptabilité sociale
Risque d’isolement
Impacts environnementaux (plan
d’épandage)
Les spécificités, atouts et limites
des grandes exploitations laitières
13
FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest
Communication et relations humaines
Conseil technique
Entre futurs associés Entre futurs associés, associés en
place et/ou avec salariés
Conseil stratégique
S’adapter au contexte changeant Anticiper
Définition de projet stratégique
Gestion de projet
Expertise sur les risques spécifiques
Approche préventive
environnement, bien-être, …
Aspects réglementaires
Les spécificités, atouts et limites
des grandes exploitations laitières
14
Les besoins d’accompagnement des éleveurs
de ces structures : les modalités
• Les éleveurs souhaitent avant tout se former et s’informer par :
• Par des visites et échanges entre pairs
• Pour les Bretons, l’accompagnement se fait par un partenariat proche
• Pour les éleveurs de l’Est, par un regard extérieur
• Les conseillers indiquent un besoin d’évolution de l’offre d’accompagnement
qui serait basé sur :
• Partenariat (notion de durée)
• Des références spécifiques (en manque actuellement)
• Des méthodes et outils de gestion de projet (à développer)
Mutation de la modalité du service d’accompagnement
Vers un accompagnement de type coaching, abonnement, …?
15
1ers résultats issus d’enquêtes d’éleveurs de
grands troupeaux en France et en UK sur le
travail : temps, satisfaction, modes d’organisation
et la gestion de l’agrandissement
Jocelyn Fagon & Eléonore Pommier
Les trois types de collectif
de travail retenus
16
Type 1: Exploitation « unipersonnelle » (ou couple) :
- Forte productivité de la main-d’œuvre grâce à l’élevage de précision,
externalisation de tâches et/ou simplification des pratiques
Type 2: Grand collectif de travail basé sur le salariat
Type 3: Grand collectif de travail avec plusieurs associés
Répartis sur les 3 « France laitière »:
- Grand Est = zone de polyculture élevage
- Massif-Central= zone de montagne
- Bretagne, Pays de la Loire, Normandie = zone de plaine de l’Ouest
Exploitations enquêtées en France
17
• 1ère enquête en 2017 :
• Les caractériser : savoir qui elles sont ? Et qui compose le collectif de travail ?
• Connaitre leur trajectoire : Discuter et visualiser les projets passés et à venir, repérer les
incidences sur leur organisation, connaitre leur réaction au changement
• 2ème enquête en 2018 (en cours) :
• Modes d’organisation & communication au sein du collectif
• Gestion des ressources humaines & renouvellement du collectif
• Construction de la stratégie de l’exploitation
• Et ailleurs en Europe ?
• Angleterre
• Pays-Bas
• Allemagne
Qui sont les 49 exploitations ?
18
Type Type 1:
Unipersonnel
17
Type 2: Exploitant +
salariés
10
Type 3: Sociétaire
22
Total
49
UMO (Tot) 2,3 5,2 5 4,1
Dont Exploit 1,4 1,4 3,8 2,5
Dont Salariés 0,4 3,4 0,7 1,5
UMO lait (% UMO Tot) 1,7 (79 %) 4,2 (82 %) 3,5 (72 %) 3,0 (76 %)
SAU (SFP) 145 (95) 177 (128) 270 (173) 208 (137)
Litrage (L) 734 300 1 286 900 1 266 000 1 085 800
Nb VL 91 165 151 133
Lait/UMO Lait 483 700 328 900 417 700 421 300
Repères de temps de travail
19
Type Type 1: Unipersonnel
17
Type 2: Exploitant + salariés
10
Type 3: Sociétaire
22
Total
49
Heures Lait/UMO Lait rémunérées 3 490 2 460 2 880 3 005
Heures Lait/1000L produits 7,3 8,3 7,5 7,6
Satisfaction selon le type de
collectif de travail
20
Rappel:
- Type 1: Unipersonnel
- Type 2: Exploitant + salariés
- Type 3: Sociétaire
Niveau de satisfaction global > du type 3
Ressenti plus difficile pour les exploitations du type 2
Relation entre niveau de satisfaction
et journées libres
21
Niveau de satisfaction bien corrélé au
nombre de jours libres par an
Type de collectif de travail
Nombre moyen de WE
libres prévus/mois
Nombre moyen de jours de
congés/an
Type 1 0.6 8.6
Type 2 1.5 9.8
Type 3 1.3 11.1
Analyse par type de collectif:
- Type 1 se libère 1 WE tous les 2 mois
- Type 2 et 3 se libèrent 3 WE tous les 2 mois
Deux types de trajectoires
22
1 rupture = 1 augmentation du volume de lait de plus de 2,5 fois
l’augmentation annuelle moyenne
23
Les trajectoires de rupture :
• Des opportunités pour questionner son système…
Les trajectoires linéaires :
• Mais des phases de tension sur le travail à anticiper !
• Un agrandissement progressif qui limite les phases de tension…
• Mais un risque de « se reposer sur ses lauriers »
« Le robot de traite empêche le développement progressif du troupeau »
«On se rend compte que les bâtiments ne sont jamais assez grands »
« Le regroupement des vaches a poussé à réfléchir à l'organisation des bâtiments, de la pâture, du travail »
Deux types de trajectoires
Les enquêtes en Angleterre
24
Pourquoi en Angleterre ?
• 125 VL/ exploitation en moyenne (55 en France)
• 908 000L (363 000L en Fr.)
• 2,64 UMO/exploitation (1,8 en Fr.)
• 48% des UMO sont salariés (Sud-Ouest de l’Angleterre)
Objectifs
Repérer quelques bonnes pratiques sur la gestion d’un grand troupeau,
conduit par un grand collectif de travail
 10 élevages (enquête qualitative)
Des plus grands troupeaux
Des plus grands collectifs,
avec du salariat
+ d’antériorité et
d’expérience ?
Deux types d’organisation
25
• Simplification du système : Pâturage, groupement des vêlages, délégation…
• Faible investissement dans les technologies
« Actuellement, la clef de notre système c’est un faible niveau technologique »
« Crée un système simple. Ensuite les décisions sont plus simples !»
« Business model » « Family model »
 Exploitant = manager
 Exploitant = manager + implication dans les
travaux d’astreinte (traite, alimentation…)
 Rôles bien définis  Rôles moins « cloisonnés »
 Collectif de travail: pas de travailleurs à mi
temps
 Collectif de travail: travailleurs à mi-temps
souvent pour assurer les WE
 Communication formalisée :
réunions planifiées et régulières, fiche de
description de tâches
 Communication informelle:
basée sur le dialogue, communication orale
Dans les 2 cas
Un exemple d’organisation
« Business model »
26
• Pas d’implication de l’exploitant dans le travail
d’astreinte (traite alimentation…): rôle de
manager
• Rôles bien définis
• Communication formalisée :
• Groupe WhatsApp »
• Réunions régulières
• Consultant RH: « Bilan Humain »
• Sortie récréatives (restaurants, match…)
Exploitant
Responsable
troupeau VL
Responsable
troupeau jeunes
bovins
Responsable
conduite des
tracteurs
Assistant
Responsable
troupeau VL
Trayeur 1
Trayeur 2
Trayeur 3
-Traite
-Soins VL
-Traite
-Soins des VL
-Papiers
administratifs
des VL
-Gestion
pâturage
-IA
-Gestion
entrées/sorties
des VL
-Traite
-Soins des GL
et veaux
-Papiers
administratifs
des GL et
veaux
Gestion de l’exploitation
et des salariés
-Traite
- Nettoyage
Fonction
Tâches principales
-Travaux avec
tracteurs
- Alimentation
- (Traite
remplacement)
Consultant
RH
« Occupe-toi des personnes qui
s’occupent de ton business »
« Large herd management it’s only about managing the staff »
Témoignage d’éleveur
27
Earl de la chaîne des Puys
Mr Frank Serre, associé de l’EARL
Témoignage préparé avec l’appui d’Eliane Teissandier
Merci de votre attention
Retrouvez les diaporamas
de nos conférences sur
idele.fr
Venez échanger avec nos
ingénieurs sur le
stand 85 (Hall 1)
Partenaires du projet Orgue :
Institut de l’Elevage, Chambres d’agriculture de Bretagne, des Pays-de-la-Loire, de Normandie, de Lorraine, de l’Aveyron, Eilyps, Agro Campus Ouest, Agro Sup Dijon, ELP le Rheu,
Inra , EPLEFPA Meurthe et Moselle, Irstea, ALPA, Gaec et Sociétés, BTPL, EDE du Puy-de-Dôme, Littoral Normand
Partenaire financier :

Contenu connexe

Similaire à Sommet2018 ORGUE grand troupeaux laitiers enjeux et besoins w et rh

6-Compétences GT.pdf
6-Compétences GT.pdf6-Compétences GT.pdf
6-Compétences GT.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Orgue al jacquot
Orgue al jacquotOrgue al jacquot
Trajectoire d'organisation du travail dans les exploitations en circuits cour...
Trajectoire d'organisation du travail dans les exploitations en circuits cour...Trajectoire d'organisation du travail dans les exploitations en circuits cour...
Trajectoire d'organisation du travail dans les exploitations en circuits cour...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clésAtelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Institut de l'Elevage - Idele
 
Conditions de travail dans les elevages turlot a
Conditions de travail dans les elevages turlot aConditions de travail dans les elevages turlot a
Conditions de travail dans les elevages turlot a
Institut de l'Elevage - Idele
 
Gestion des collectifs de travail et évolution du métier dans les grandes exp...
Gestion des collectifs de travail et évolution du métier dans les grandes exp...Gestion des collectifs de travail et évolution du métier dans les grandes exp...
Gestion des collectifs de travail et évolution du métier dans les grandes exp...
Institut de l'Elevage - Idele
 
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
[Ege hauts de france] synthèse ateliers
[Ege hauts de france] synthèse ateliers[Ege hauts de france] synthèse ateliers
[Ege hauts de france] synthèse ateliers
Institut de l'Elevage - Idele
 
Les grands collectifs, état des lieux et perspectives en élevage bovin lait e...
Les grands collectifs, état des lieux et perspectives en élevage bovin lait e...Les grands collectifs, état des lieux et perspectives en élevage bovin lait e...
Les grands collectifs, état des lieux et perspectives en élevage bovin lait e...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Et si la RH partagée devenait une nouvelle spécialité bretonne ?
Et si la RH partagée devenait une nouvelle spécialité bretonne ?Et si la RH partagée devenait une nouvelle spécialité bretonne ?
Et si la RH partagée devenait une nouvelle spécialité bretonne ?
EMERAUDE RH
 
SPACE 2023 Attentes et besoins des producteurs de lait européens : les résult...
SPACE 2023 Attentes et besoins des producteurs de lait européens : les résult...SPACE 2023 Attentes et besoins des producteurs de lait européens : les résult...
SPACE 2023 Attentes et besoins des producteurs de lait européens : les résult...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Observatoire de la Mixité - 2017 - Pour un progrès durable de l’équilibre Fem...
Observatoire de la Mixité - 2017 - Pour un progrès durable de l’équilibre Fem...Observatoire de la Mixité - 2017 - Pour un progrès durable de l’équilibre Fem...
Observatoire de la Mixité - 2017 - Pour un progrès durable de l’équilibre Fem...
Institut du Capitalisme Responsable
 
Ca mayenne travail en elevage laitier diaporama
Ca mayenne travail en elevage laitier diaporamaCa mayenne travail en elevage laitier diaporama
Ca mayenne travail en elevage laitier diaporama
Institut de l'Elevage - Idele
 
7. 20190124 resultats_2018_action_3__suite_
7. 20190124 resultats_2018_action_3__suite_7. 20190124 resultats_2018_action_3__suite_
7. 20190124 resultats_2018_action_3__suite_
Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 2 introduction maîtrise et rentabilité des ateliers d'élevage
Atelier 2 introduction maîtrise et rentabilité des ateliers d'élevageAtelier 2 introduction maîtrise et rentabilité des ateliers d'élevage
Atelier 2 introduction maîtrise et rentabilité des ateliers d'élevage
Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier formation umt_pasto
Atelier formation umt_pastoAtelier formation umt_pasto
Atelier formation umt_pasto
Institut de l'Elevage - Idele
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Institut de l'Elevage - Idele
 
Salariat Etude Capsagri SPACE 2023
Salariat Etude Capsagri SPACE 2023Salariat Etude Capsagri SPACE 2023
Salariat Etude Capsagri SPACE 2023
Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Sommet2018 ORGUE grand troupeaux laitiers enjeux et besoins w et rh (20)

6-Compétences GT.pdf
6-Compétences GT.pdf6-Compétences GT.pdf
6-Compétences GT.pdf
 
Orgue al jacquot
Orgue al jacquotOrgue al jacquot
Orgue al jacquot
 
Trajectoire d'organisation du travail dans les exploitations en circuits cour...
Trajectoire d'organisation du travail dans les exploitations en circuits cour...Trajectoire d'organisation du travail dans les exploitations en circuits cour...
Trajectoire d'organisation du travail dans les exploitations en circuits cour...
 
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
 
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clésAtelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
 
Conditions de travail dans les elevages turlot a
Conditions de travail dans les elevages turlot aConditions de travail dans les elevages turlot a
Conditions de travail dans les elevages turlot a
 
Gestion des collectifs de travail et évolution du métier dans les grandes exp...
Gestion des collectifs de travail et évolution du métier dans les grandes exp...Gestion des collectifs de travail et évolution du métier dans les grandes exp...
Gestion des collectifs de travail et évolution du métier dans les grandes exp...
 
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
 
[Ege hauts de france] synthèse ateliers
[Ege hauts de france] synthèse ateliers[Ege hauts de france] synthèse ateliers
[Ege hauts de france] synthèse ateliers
 
Les grands collectifs, état des lieux et perspectives en élevage bovin lait e...
Les grands collectifs, état des lieux et perspectives en élevage bovin lait e...Les grands collectifs, état des lieux et perspectives en élevage bovin lait e...
Les grands collectifs, état des lieux et perspectives en élevage bovin lait e...
 
Et si la RH partagée devenait une nouvelle spécialité bretonne ?
Et si la RH partagée devenait une nouvelle spécialité bretonne ?Et si la RH partagée devenait une nouvelle spécialité bretonne ?
Et si la RH partagée devenait une nouvelle spécialité bretonne ?
 
SPACE 2023 Attentes et besoins des producteurs de lait européens : les résult...
SPACE 2023 Attentes et besoins des producteurs de lait européens : les résult...SPACE 2023 Attentes et besoins des producteurs de lait européens : les résult...
SPACE 2023 Attentes et besoins des producteurs de lait européens : les résult...
 
Observatoire de la Mixité - 2017 - Pour un progrès durable de l’équilibre Fem...
Observatoire de la Mixité - 2017 - Pour un progrès durable de l’équilibre Fem...Observatoire de la Mixité - 2017 - Pour un progrès durable de l’équilibre Fem...
Observatoire de la Mixité - 2017 - Pour un progrès durable de l’équilibre Fem...
 
Ca mayenne travail en elevage laitier diaporama
Ca mayenne travail en elevage laitier diaporamaCa mayenne travail en elevage laitier diaporama
Ca mayenne travail en elevage laitier diaporama
 
7. 20190124 resultats_2018_action_3__suite_
7. 20190124 resultats_2018_action_3__suite_7. 20190124 resultats_2018_action_3__suite_
7. 20190124 resultats_2018_action_3__suite_
 
Atelier 2 introduction maîtrise et rentabilité des ateliers d'élevage
Atelier 2 introduction maîtrise et rentabilité des ateliers d'élevageAtelier 2 introduction maîtrise et rentabilité des ateliers d'élevage
Atelier 2 introduction maîtrise et rentabilité des ateliers d'élevage
 
Space2018 orgue
Space2018 orgueSpace2018 orgue
Space2018 orgue
 
Atelier formation umt_pasto
Atelier formation umt_pastoAtelier formation umt_pasto
Atelier formation umt_pasto
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
 
Salariat Etude Capsagri SPACE 2023
Salariat Etude Capsagri SPACE 2023Salariat Etude Capsagri SPACE 2023
Salariat Etude Capsagri SPACE 2023
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
Institut de l'Elevage - Idele
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
Institut de l'Elevage - Idele
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
Institut de l'Elevage - Idele
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Institut de l'Elevage - Idele
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Institut de l'Elevage - Idele
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
Institut de l'Elevage - Idele
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdfWebinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdfWebinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
 
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
 
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
Webinaire Qui sont les jeunes installés avec un bac +5 ?
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
 
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
Webinaire CIIRPO : Se débarrasser des boiteries ?
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
 
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdfWebinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf
 
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdfWebinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
Webinaire santé prédation - Doré Nicolas Inrae 31 mai 2024.pdf
 

Dernier

PFE ABDOUS BERRI 2024, RAPPORT COMPLET RETA FINAL.pdf
PFE ABDOUS BERRI 2024, RAPPORT COMPLET RETA FINAL.pdfPFE ABDOUS BERRI 2024, RAPPORT COMPLET RETA FINAL.pdf
PFE ABDOUS BERRI 2024, RAPPORT COMPLET RETA FINAL.pdf
iheberry
 
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
idelewebmestre
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
idelewebmestre
 
S210-S-27.04-chaudiere-à-vapeur bilan thermique
S210-S-27.04-chaudiere-à-vapeur bilan thermiqueS210-S-27.04-chaudiere-à-vapeur bilan thermique
S210-S-27.04-chaudiere-à-vapeur bilan thermique
ALIIAE
 
SRE - Mythes et Réalités - Voxxed 2024.pdf
SRE - Mythes et Réalités - Voxxed 2024.pdfSRE - Mythes et Réalités - Voxxed 2024.pdf
SRE - Mythes et Réalités - Voxxed 2024.pdf
Henri Gomez
 
PFE MASTER en Développement d’une Application E-commerce avec la Technologie ...
PFE MASTER en Développement d’une Application E-commerce avec la Technologie ...PFE MASTER en Développement d’une Application E-commerce avec la Technologie ...
PFE MASTER en Développement d’une Application E-commerce avec la Technologie ...
ayoub_anbara96
 
Alternative au 3eme lien et complement au Tramway de la ville de Quebec Rev 1...
Alternative au 3eme lien et complement au Tramway de la ville de Quebec Rev 1...Alternative au 3eme lien et complement au Tramway de la ville de Quebec Rev 1...
Alternative au 3eme lien et complement au Tramway de la ville de Quebec Rev 1...
Daniel Bedard
 

Dernier (7)

PFE ABDOUS BERRI 2024, RAPPORT COMPLET RETA FINAL.pdf
PFE ABDOUS BERRI 2024, RAPPORT COMPLET RETA FINAL.pdfPFE ABDOUS BERRI 2024, RAPPORT COMPLET RETA FINAL.pdf
PFE ABDOUS BERRI 2024, RAPPORT COMPLET RETA FINAL.pdf
 
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
 
S210-S-27.04-chaudiere-à-vapeur bilan thermique
S210-S-27.04-chaudiere-à-vapeur bilan thermiqueS210-S-27.04-chaudiere-à-vapeur bilan thermique
S210-S-27.04-chaudiere-à-vapeur bilan thermique
 
SRE - Mythes et Réalités - Voxxed 2024.pdf
SRE - Mythes et Réalités - Voxxed 2024.pdfSRE - Mythes et Réalités - Voxxed 2024.pdf
SRE - Mythes et Réalités - Voxxed 2024.pdf
 
PFE MASTER en Développement d’une Application E-commerce avec la Technologie ...
PFE MASTER en Développement d’une Application E-commerce avec la Technologie ...PFE MASTER en Développement d’une Application E-commerce avec la Technologie ...
PFE MASTER en Développement d’une Application E-commerce avec la Technologie ...
 
Alternative au 3eme lien et complement au Tramway de la ville de Quebec Rev 1...
Alternative au 3eme lien et complement au Tramway de la ville de Quebec Rev 1...Alternative au 3eme lien et complement au Tramway de la ville de Quebec Rev 1...
Alternative au 3eme lien et complement au Tramway de la ville de Quebec Rev 1...
 

Sommet2018 ORGUE grand troupeaux laitiers enjeux et besoins w et rh

  • 1. GRANDS TROUPEAUX LAITIERS : ENJEUX ET BESOINS AUTOUR DE L’ORGANISATION DU TRAVAIL ET DES RELATIONS HUMAINES • Emmanuel Béguin, Eléonore Pommier (Idele) • Eliane Teissandier (EDE du Puys de Dôme) 03/10/2018
  • 2. Programme de la conférence • Accueil & introduction – Martial Marguet (Président Idele) • Programme + présentation du projet ORGUE - Emmanuel Béguin • Comment mieux accompagner les éleveurs de grands troupeaux laitiers - Emmanuel Béguin • Premiers résultats des enquêtes d’éleveurs, France et Angleterre - Eleonore Pommier • Témoignage de Frank Serre (EARL de la Chaîne des Puys) • Echanges & conclusion (les suites du projet ORGUE) 1
  • 3. Le projet ORGUE porte sur quoi ? Le projet ORGUE (2016-2019) étudie l’organisation du travail, la durabilité sociale et la transmissibilité des grands troupeaux laitiers « à la française » 2
  • 4. Les objectifs du projet ORGUE • Caractériser (et comprendre) les modes d’organisation du travail (avec leurs forces et faiblesses), les trajectoires de développement et la gestion des phases de changement • Identifier les nouveaux besoins en compétences et concevoir des méthodes d’accompagnement et des supports pédagogiques pour une meilleure prise en compte du « travail » dans les projets des éleveurs • Identifier les « leviers humains et organisationnels » et les bonnes pratiques pour réussir à renouveler le collectif de travail et les générations 3
  • 5. Les actions du projet ORGUE 4 Formesd’organisationdes modèles • ACTION 1 Etude des trajectoires et des modes d’organisation •50 exploitations françaises, 20 exploitations pays UE Nord •2 séries d’enquêtes (2017, 2018) Pérennitédesmodèles •ACTION 2 Transmissibilité et pérennité des nouveaux modèles •Enquêtes 10 exploitations sur logiques/stratégies de renouvellement du collectif • Enquêtes 14 exploitations sur les logiques/stratégies d’arrêt de la production laitière Compétencesetoutils • ACTION 3 Besoins en compétences et en outils des acteurs • Focus group (éleveurs, conseillers, formateurs) sur besoins en nouvelles compétences •Co construction d’outils modulaires pour accompagner les éleveurs sur l’organisation du travail et la gestion RH •Conception de modules pédagogiques pour l’enseignement
  • 6. Comment mieux accompagner les éleveurs de grands troupeaux laitiers dans leurs difficultés actuelles et potentielles? 5 Anne-Lise Jacquot, Martine Verger, Mathieu Merhle, Marc Wittersheim, Florence Kling-Eveillard Présenté par Emmanuel Beguin
  • 7. Organisation de « Focus-group » 6 Focus Group : une méthode permettant de réfléchir et échanger, recueillir des perceptions, avec un panel sur un sujet précis Déroulé du focus-group: Echanges sur : -les caractéristiques des grandes EA (spécificités, atouts et limites) -les besoins d’accompagnement dans les grandes exploitations laitières Eleveurs « Bretagne », Eleveurs « Est » « Conseillers - Grand Ouest »  Des éleveurs de grands troupeaux  Des conseillers de divers métiers 2017 : 3 réunions
  • 8. Présentation des participants 7 Focus group éleveurs Bretagne Ille-et-Vilaine Grand-Est 12 éleveurs 14 éleveurs 8 EA type « grand collectif » 4 EA type unipersonnelle ou couple 8 EA type « grand collectif » 6 EA type « grand collectif de salariés » 123 VL (65-200VL) 1 millions de litres de lait (0.640-1.7) 157 Ha (53 Ha de cultures) 150 VL (70-260VL) 1.353 millions de litres de lait (0.613-2.34) 233 Ha (dont 127 Ha de cultures pour 8 éleveurs) Focus group conseillers Grand Ouest 18 conseillers représentant divers corps de métiers • Chambre d’agriculture (4), • BCEL Ouest (1) • GDS (1) • Vétérinaire libéral (1) • Centre de gestion (2) • Syndicalisme (1) • Coopérative (1) • Conseil privé (3) • MSA prévention (1) • Banques (3)
  • 9. Les spécificités, atouts et limites des grandes exploitations laitières 8 1. Organisation du travail FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest  Temps de travail et rythme très cadré => horaire précis  Vers plus d’efficacité  Rythme et charge de travail intense Si Gaec mari-femme : difficulté à partir Pour grand collectif: Possibilité de se remplacer et se libérer Complexe à gérer et charge de travail (mentale et physique) le weekend Si grand collectif, disponibilité restreinte de tous les membres pour conseil
  • 10. 9 2. Relations humaines et main-d'œuvre FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest Le collectif : Plaisir de travailler à plusieurs, se soutenir et partager le risque, les soucis et le stress Pas toujours facile de s’entendre Aspects managériaux essentiels à la structure : des compétences à développer Complexité du recrutement et de la gestion des salariés Mode de communication et de prise de décision compliquent le conseil et l’accompagnement Peuvent participer à l’attractivité du métier Les spécificités, atouts et limites des grandes exploitations laitières
  • 11. 10 FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest  + délicat, + précis, + de vigilance et risques démultipliés  Charge mentale Équipements de surveillance ne remplacent pas l’œil de l’éleveur  Possibilité d’investir et amortir + vite => accès équipement automatisation et nouvelles technologies Outils saturés (travail, lait, bâtiment, …) Raisonnement troupeau plutôt qu’à l’animal … … car gestion en lots difficile car trop de travail … mais permet une prise de hauteur par rapport aux pbs techniques 3. Conduite et gestion technico-économique Les spécificités, atouts et limites des grandes exploitations laitières
  • 12. 11 4. Stratégie et compétences FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest Risques économiques et financiers importants, d’autant plus dans un contexte incertain Besoin de développer des compétences de gestionnaire Pilotage dépend du ratio volume/UTH Difficulté à maintenir une cohérence globale des structures Transmission pouvant être difficile Grosse progression technique des EA mais grande hétérogénéité de l’efficacité économique Les spécificités, atouts et limites des grandes exploitations laitières
  • 13. 12 5. Intégration dans le territoire FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest Regard du voisinage Acceptabilité sociale Risque d’isolement Impacts environnementaux (plan d’épandage) Les spécificités, atouts et limites des grandes exploitations laitières
  • 14. 13 FG Eleveurs Bretagne FG Eleveurs Grand Est FG Conseillers Ouest Communication et relations humaines Conseil technique Entre futurs associés Entre futurs associés, associés en place et/ou avec salariés Conseil stratégique S’adapter au contexte changeant Anticiper Définition de projet stratégique Gestion de projet Expertise sur les risques spécifiques Approche préventive environnement, bien-être, … Aspects réglementaires Les spécificités, atouts et limites des grandes exploitations laitières
  • 15. 14 Les besoins d’accompagnement des éleveurs de ces structures : les modalités • Les éleveurs souhaitent avant tout se former et s’informer par : • Par des visites et échanges entre pairs • Pour les Bretons, l’accompagnement se fait par un partenariat proche • Pour les éleveurs de l’Est, par un regard extérieur • Les conseillers indiquent un besoin d’évolution de l’offre d’accompagnement qui serait basé sur : • Partenariat (notion de durée) • Des références spécifiques (en manque actuellement) • Des méthodes et outils de gestion de projet (à développer) Mutation de la modalité du service d’accompagnement Vers un accompagnement de type coaching, abonnement, …?
  • 16. 15 1ers résultats issus d’enquêtes d’éleveurs de grands troupeaux en France et en UK sur le travail : temps, satisfaction, modes d’organisation et la gestion de l’agrandissement Jocelyn Fagon & Eléonore Pommier
  • 17. Les trois types de collectif de travail retenus 16 Type 1: Exploitation « unipersonnelle » (ou couple) : - Forte productivité de la main-d’œuvre grâce à l’élevage de précision, externalisation de tâches et/ou simplification des pratiques Type 2: Grand collectif de travail basé sur le salariat Type 3: Grand collectif de travail avec plusieurs associés Répartis sur les 3 « France laitière »: - Grand Est = zone de polyculture élevage - Massif-Central= zone de montagne - Bretagne, Pays de la Loire, Normandie = zone de plaine de l’Ouest
  • 18. Exploitations enquêtées en France 17 • 1ère enquête en 2017 : • Les caractériser : savoir qui elles sont ? Et qui compose le collectif de travail ? • Connaitre leur trajectoire : Discuter et visualiser les projets passés et à venir, repérer les incidences sur leur organisation, connaitre leur réaction au changement • 2ème enquête en 2018 (en cours) : • Modes d’organisation & communication au sein du collectif • Gestion des ressources humaines & renouvellement du collectif • Construction de la stratégie de l’exploitation • Et ailleurs en Europe ? • Angleterre • Pays-Bas • Allemagne
  • 19. Qui sont les 49 exploitations ? 18 Type Type 1: Unipersonnel 17 Type 2: Exploitant + salariés 10 Type 3: Sociétaire 22 Total 49 UMO (Tot) 2,3 5,2 5 4,1 Dont Exploit 1,4 1,4 3,8 2,5 Dont Salariés 0,4 3,4 0,7 1,5 UMO lait (% UMO Tot) 1,7 (79 %) 4,2 (82 %) 3,5 (72 %) 3,0 (76 %) SAU (SFP) 145 (95) 177 (128) 270 (173) 208 (137) Litrage (L) 734 300 1 286 900 1 266 000 1 085 800 Nb VL 91 165 151 133 Lait/UMO Lait 483 700 328 900 417 700 421 300
  • 20. Repères de temps de travail 19 Type Type 1: Unipersonnel 17 Type 2: Exploitant + salariés 10 Type 3: Sociétaire 22 Total 49 Heures Lait/UMO Lait rémunérées 3 490 2 460 2 880 3 005 Heures Lait/1000L produits 7,3 8,3 7,5 7,6
  • 21. Satisfaction selon le type de collectif de travail 20 Rappel: - Type 1: Unipersonnel - Type 2: Exploitant + salariés - Type 3: Sociétaire Niveau de satisfaction global > du type 3 Ressenti plus difficile pour les exploitations du type 2
  • 22. Relation entre niveau de satisfaction et journées libres 21 Niveau de satisfaction bien corrélé au nombre de jours libres par an Type de collectif de travail Nombre moyen de WE libres prévus/mois Nombre moyen de jours de congés/an Type 1 0.6 8.6 Type 2 1.5 9.8 Type 3 1.3 11.1 Analyse par type de collectif: - Type 1 se libère 1 WE tous les 2 mois - Type 2 et 3 se libèrent 3 WE tous les 2 mois
  • 23. Deux types de trajectoires 22 1 rupture = 1 augmentation du volume de lait de plus de 2,5 fois l’augmentation annuelle moyenne
  • 24. 23 Les trajectoires de rupture : • Des opportunités pour questionner son système… Les trajectoires linéaires : • Mais des phases de tension sur le travail à anticiper ! • Un agrandissement progressif qui limite les phases de tension… • Mais un risque de « se reposer sur ses lauriers » « Le robot de traite empêche le développement progressif du troupeau » «On se rend compte que les bâtiments ne sont jamais assez grands » « Le regroupement des vaches a poussé à réfléchir à l'organisation des bâtiments, de la pâture, du travail » Deux types de trajectoires
  • 25. Les enquêtes en Angleterre 24 Pourquoi en Angleterre ? • 125 VL/ exploitation en moyenne (55 en France) • 908 000L (363 000L en Fr.) • 2,64 UMO/exploitation (1,8 en Fr.) • 48% des UMO sont salariés (Sud-Ouest de l’Angleterre) Objectifs Repérer quelques bonnes pratiques sur la gestion d’un grand troupeau, conduit par un grand collectif de travail  10 élevages (enquête qualitative) Des plus grands troupeaux Des plus grands collectifs, avec du salariat + d’antériorité et d’expérience ?
  • 26. Deux types d’organisation 25 • Simplification du système : Pâturage, groupement des vêlages, délégation… • Faible investissement dans les technologies « Actuellement, la clef de notre système c’est un faible niveau technologique » « Crée un système simple. Ensuite les décisions sont plus simples !» « Business model » « Family model »  Exploitant = manager  Exploitant = manager + implication dans les travaux d’astreinte (traite, alimentation…)  Rôles bien définis  Rôles moins « cloisonnés »  Collectif de travail: pas de travailleurs à mi temps  Collectif de travail: travailleurs à mi-temps souvent pour assurer les WE  Communication formalisée : réunions planifiées et régulières, fiche de description de tâches  Communication informelle: basée sur le dialogue, communication orale Dans les 2 cas
  • 27. Un exemple d’organisation « Business model » 26 • Pas d’implication de l’exploitant dans le travail d’astreinte (traite alimentation…): rôle de manager • Rôles bien définis • Communication formalisée : • Groupe WhatsApp » • Réunions régulières • Consultant RH: « Bilan Humain » • Sortie récréatives (restaurants, match…) Exploitant Responsable troupeau VL Responsable troupeau jeunes bovins Responsable conduite des tracteurs Assistant Responsable troupeau VL Trayeur 1 Trayeur 2 Trayeur 3 -Traite -Soins VL -Traite -Soins des VL -Papiers administratifs des VL -Gestion pâturage -IA -Gestion entrées/sorties des VL -Traite -Soins des GL et veaux -Papiers administratifs des GL et veaux Gestion de l’exploitation et des salariés -Traite - Nettoyage Fonction Tâches principales -Travaux avec tracteurs - Alimentation - (Traite remplacement) Consultant RH « Occupe-toi des personnes qui s’occupent de ton business » « Large herd management it’s only about managing the staff »
  • 28. Témoignage d’éleveur 27 Earl de la chaîne des Puys Mr Frank Serre, associé de l’EARL Témoignage préparé avec l’appui d’Eliane Teissandier
  • 29. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs sur le stand 85 (Hall 1) Partenaires du projet Orgue : Institut de l’Elevage, Chambres d’agriculture de Bretagne, des Pays-de-la-Loire, de Normandie, de Lorraine, de l’Aveyron, Eilyps, Agro Campus Ouest, Agro Sup Dijon, ELP le Rheu, Inra , EPLEFPA Meurthe et Moselle, Irstea, ALPA, Gaec et Sociétés, BTPL, EDE du Puy-de-Dôme, Littoral Normand Partenaire financier :