THÉÂTRE ET
FORMES COURTES
EN SEGPA
Françoise Mariot
Professeure des écoles en SEGPA
au Collège Louise Michel à Chaumont
Les trophées itslearning
La société itslearning encourage l’innovation pédagogique en faveur
des apprentissages à l'aide d...
Françoise Mariot est Professeure des écoles en SEGPA au Collège
Louise Michel à Chaumont. Avec ses collègues, ils ont créé...
1. Genèse du projet
Françoise enseigne au collège Louise Michel depuis 12 ans et
s’occupe régulièrement des relations avec...
2. Disciplines
Françoise et Céline Mathieu (PE art plastique), Éric Blanchot (PE
histoire-géographie), Delphine Page (Prof...
3. Le projet – partie 1
En septembre, la compagnie Mélimélo Fabrique a été 15 jours en
résidence au collège. Elle répétait...
Répétition devant les élèves
BULLE 1
BULLE 2
BULLE 3
3. Le projet – partie 1
En classe, la professeure documentaliste et Françoise ont proposé
d’autres documents pour enrichir...
Exemple de communication via l’ENT
BULLE 1
BULLE 2
BULLE 3
Exemple de communication via l’ENT
3. Le projet – partie 2
Au moment où nous écrivons ces lignes, le projet est toujours en cours
d’exploitation. Les élèves ...
3. Le projet – partie 2
Les professeures de lettres et documentaliste ont demandé aux élèves
d’interviewer les artistes et...
Vue d’une page du journal produit par les élèves
4. Premières observations
Le projet étant toujours en cours, il est illusoire de vouloir tirer une
quelconque conclusion. ...
4. Premières observations
Le projet permet également une autre relation avec l’adulte. Le cercle
relationnel des élèves es...
Visiter le site
internet
Nous poser
une question
Et maintenant, que voulez-vous faire ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

THÉÂTRE ET FORMES COURTES EN SEGPA

918 vues

Publié le

Françoise Mariot est Professeure des écoles en SEGPA au Collège Louise Michel à Chaumont. Avec ses collègues, ils ont créé un projet théâtre sur le thème de la mixité. Spécialisée en français, Françoise a également proposé à ses élèves de 4ème d’écrire des formes courtes.
 
L’ENT itslearning a été utilisé comme principal système de communication et d’organisation entre les enseignants. Un journal réalisé par les élèves a également été distribué via la plateforme.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
918
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

THÉÂTRE ET FORMES COURTES EN SEGPA

  1. 1. THÉÂTRE ET FORMES COURTES EN SEGPA Françoise Mariot Professeure des écoles en SEGPA au Collège Louise Michel à Chaumont
  2. 2. Les trophées itslearning La société itslearning encourage l’innovation pédagogique en faveur des apprentissages à l'aide des nouvelles technologies. Les Trophées itslearning est un concours visant à récompenser la créativité des enseignants utilisant l’Espace Numérique de Travail itslearning.
  3. 3. Françoise Mariot est Professeure des écoles en SEGPA au Collège Louise Michel à Chaumont. Avec ses collègues, ils ont créé un projet théâtre sur le thème de la mixité. Spécialisée en français, Françoise a également proposé à ses élèves de 4ème d’écrire des formes courtes. L’ENT itslearning a été utilisé comme principal système de communication et d’organisation entre les enseignants. Un journal réalisé par les élèves a également été distribué via la plateforme. « C’est davantage par le corps et moins par une parole didactique que la prise de conscience de la mixité se construit. Si la notion n’était pas réellement vécue, elle resterait peu concrète parce que trop intellectualisée. Le travail par le théâtre permet cela. », Françoise Mariot.
  4. 4. 1. Genèse du projet Françoise enseigne au collège Louise Michel depuis 12 ans et s’occupe régulièrement des relations avec les compagnies théâtrales en résidence au collège. En constatant certains comportement chez les élèves, elle a souhaité travailler sur l’égalité garçons-filles, le respect de l’autre et la lutte contre les stéréotypes. Ses collègues ont accepté le projet et le principal a organisé un emploi du temps en barrette pour faciliter le travail transversal. En savoir plus sur MELIMELO
  5. 5. 2. Disciplines Françoise et Céline Mathieu (PE art plastique), Éric Blanchot (PE histoire-géographie), Delphine Page (Professeure documentaliste), Marcel Lefèvre (Professeur d’atelier) et Amandine Verger (Professeure de lettres), ont travaillé sur les notions suivantes durant le premier semestre 2015/2016 : 1. La thématique de l’égalité garçons-filles, 2. La lecture de textes de la littérature jeunesse, 3. Le passage du texte écrit à l’écriture théâtrale et à son vocabulaire spécifique, 4. La réalisation plastique des scénographies et accessoires, 5. La découverte des métiers artistiques, 6. L’estime de soi, 7. Les différentes formes artistiques auxquelles les élèves sont confrontés dans leur quotidien, 8. La réalisation des captations sonores et vidéos, etc.
  6. 6. 3. Le projet – partie 1 En septembre, la compagnie Mélimélo Fabrique a été 15 jours en résidence au collège. Elle répétait le spectacle « Prélude », confrontant le spectateur aux préjugés homme-femmes. Françoise, également bénévole dans la compagnie, a demandé aux élèves d’assister aux répétitions. Pour qu’ils puissent se rendre compte de la complexité de l’exercice, elle a demandé à ses élèves d’apprendre une courte partie des textes. « Ils ont été surpris par la précision du travail des acteurs, récitant leurs répliques à la virgule près », nous explique Françoise. Ils ont également eu la possibilité d’échanger avec les artistes.
  7. 7. Répétition devant les élèves BULLE 1 BULLE 2 BULLE 3
  8. 8. 3. Le projet – partie 1 En classe, la professeure documentaliste et Françoise ont proposé d’autres documents pour enrichir la réflexion autour de la thématique : lectures, débats, films, articles… En novembre et décembre, les élèves ont pu discuter plusieurs fois avec l’équipe artistique pour verbaliser le travail à réaliser en mars. Ils ont également pu assister à une autre pièce et visiter l’envers du décor et comprendre le fonctionnement d’un théâtre.
  9. 9. Exemple de communication via l’ENT
  10. 10. BULLE 1 BULLE 2 BULLE 3 Exemple de communication via l’ENT
  11. 11. 3. Le projet – partie 2 Au moment où nous écrivons ces lignes, le projet est toujours en cours d’exploitation. Les élèves devront créer et mettre en place différentes formes courtes, puis donner des représentations devant les parents et les autres élèves du collège au printemps 2016. La compagnie les accompagne dans les préparatifs. L’ENT itslearning permet de faciliter l’échange et le suivi lors d’un projet transversal, tous les éléments transitent via la plateforme.
  12. 12. 3. Le projet – partie 2 Les professeures de lettres et documentaliste ont demandé aux élèves d’interviewer les artistes et de produire un journal distribué dans l’ENT. En art plastique, ils ont créé la scénographie, les affiches et les tracts. En Atelier, les élèves aménagent la remorque de la compagnie, sorte de théâtre de poche pouvant accueillir 15 spectateurs, etc. Les activités sont menées par groupe de 3 à 4 élèves, et chacun est appelé à occuper une place différente : sur scène, à l’accueil, à la technique.
  13. 13. Vue d’une page du journal produit par les élèves
  14. 14. 4. Premières observations Le projet étant toujours en cours, il est illusoire de vouloir tirer une quelconque conclusion. Néanmoins, Françoise a déjà observé un changement d’attitude chez les élèves : « il y a plus d’entraide dans la classe, les stéréotypes sont moins ancrés et leur confiance en eux progresse ». En effet, ils vivent les ateliers au quotidien et comprennent que les rôles sont interchangeables. Le travail en groupe permet également de faire tomber les dernières résistances des élèves.
  15. 15. 4. Premières observations Le projet permet également une autre relation avec l’adulte. Le cercle relationnel des élèves est souvent restreint aux parents et aux enseignants, les artistes entretiennent avec eux un lien plus direct et professionnel. Avec ce fonctionnement, les élèves restent au centre d’une activité permanente mêlant bricolage, réflexion et apprentissage. Là encore, les résultats sont difficilement mesurables, mais il arrive régulièrement que Françoise croise ses anciens élèves et ils ne manquent pas de lui dire à quel point ils ont adoré apprendre par ce biais. La réussite commence par du travail et de la motivation paraît-il …
  16. 16. Visiter le site internet Nous poser une question Et maintenant, que voulez-vous faire ?

×