Baromètre de l'Innovation Ouverte

570 vues

Publié le

Les premiers résultats du Baromètre Open Innovation du MEDEF (réalisé avec Arthur D.Little et bluenove) présentés lors du Colloque du 26.11.14 au MEDEF

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
570
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Baromètre de l'Innovation Ouverte

  1. 1. Novembre  2014  Novembre  2014   Baromètre  de  l’Innova2on  Ouverte   Résultats  et  pistes  de  réflexion  
  2. 2. Agenda   1.  Résultats  du  baromètre  2014   2.  Pistes  de  réflexion   3.  Annexes  –  Sélec@on  des  résultats  détaillés     Novembre  2014   2  
  3. 3. •  Qu’y  a-­‐t-­‐il  derrière  «  le  Buzz  Word  »  Innova2on   ouverte  ?   •  Pourquoi  fait-­‐on  de  l’Innova2on  Ouverte  ?   •  Quelle  est  la  maturité  des  entreprises  françaises  ?   •  Quelles  méthodes  sont  privilégiées  ?   •  Quels  sont  les  acteurs  les  plus  impliqués  dans  les   écosystèmes  ?   •  Quels  sont  les  freins  ?   Novembre  2014   Résultats  du  baromètre  2014   u  Le  «  baromètre  »  a  pour  voca@on  d’évaluer  les  pra@ques  françaises  d’Innova@on  Ouverte  et   d’iden@fier  les  freins  à  lever  pour  favoriser  leur  développement   3  
  4. 4. Taille  des  sociétés   -­‐  Nombre  d’employés  -­‐   BtoB  versus  BtoC   <250   28%   49%   23%   250  à   5000   >5000   Géographies   BtoC   81%   19%   BtoB Principaux  secteurs  (42%)   §  Electronique  et  informa2que   §  Chimie  et  pétrochimie   §  Auto,  Aéro,  naval,  nucléaire   §  U2li2es   9%   France   Am.  Nord   Asie   Autres   EU   22%   64% Source  :  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014,  analyse  Arthur  D.  Lible  &  bluenove     *  86  répondants  non  considérés  :  réponses  par2elles,  Société  de  conseil  ,  Groupes  de  réflexion,  Administra2on,  Enseignement     Novembre  2014   Résultats  du  baromètre  2014   u  Le    baromètre    2014  se  fonde  sur  110  réponses,  collectées  en  mai  et  juillet  2014   4  
  5. 5. «  Des  projets  en   cours  ou  déjà   réalisés  »   « Plus  de  5  ans  »   Connaissez-­‐vous  le  concept   d’Innova@on  Ouverte  ?   Avez-­‐vous  déjà  réalisé  ou   envisagez-­‐vous  de  mebre  en  place   des  projets  d’innova@on  ouverte  ?   Depuis  combien  de  temps  votre   entreprise  s’est-­‐elle  engagée  dans   un  projet  d’innova@on  ouverte  ?     x 76%   Autres   entreprises   Entreprises   “matures”   24%   «  Tout  à  fait  »   ou            «  en  grande  par@e  »   Novembre  2014   Source  :  Arthur  D.  Lible  &  bluenove  -­‐  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014   Résultats  du  baromètre  2014   u  Seulement  24%  des  entreprises  du  panel  peuvent  être  considérées  comme  matures  en   ma@ère  d’Innova@on  Ouverte     5  
  6. 6.     Sources  :  interviews  (Kevin  McFarthing,  Pr.  Wim  Vanhaverbek  ,  Paul  Sloane  ,  Stefan  Lindegaard  ,  Roland  Harwood),    Arthur  d.  Lible  &  bluenove   1er  USA   2eme  UK   Leaders   Suiveurs   3eme  Allemagne   Résultats  du  baromètre  2014   Appren2s   Novembre  2014   u  En  outre,  la  France  n’est  pas  dans  le  trio  des  pays  reconnus  comme  les  plus  matures  en   ma@ère  d’I.O.  selon  un  groupe  d’experts  interna@onaux  interrogés   6  
  7. 7. Innover  avec  des  clients   est  une  démarche  normale   Ce  n’est  pas  de  l’I.O.     Nous  collaborons  avec  des   académiques,  des  fournisseurs,…   Nous  avons  toujours  fait  de  l’I.O. Il  ne  faut  pas   considérer  le  M&A   comme  de  l’I.O.   Les  concours   d’idée  internes   ne  devraient  pas   être  considérés   dans  l’I.O.   Il  n’y  a  pas   d’innova@on   sans  ouverture   extérieure   Résultats  du  baromètre  2014   Novembre  2014   u  La  défini@on  de  l’Innova@on  Ouverte  fait  débat   7  
  8. 8. Résultats  du  baromètre  2014   Novembre  2014   u  L’innova@on  Ouverte  semble  d’abord  u@lisée  pour  réaliser  des  innova@ons  radicales,  sur  des   produits  et  services,  et  pour  alimenter  la  veille  et  l’idéa@on   Pour des innovations radicales ou incrémentales ? Sur quels domaines ? A quelles étapes du processus innovation ? Où utilisez vous l’Innovation ouverte ? * Part des répondants ayant considéré l’I.O. comme très importante à cette étape du processus Idéation 65%* Définition 50%* Conception 47%* Test 37%* Lancement 21%* Série 16%* Veille 52%* Source  :  Arthur  D.  Lible  &  bluenove  -­‐  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014   85% 31% 23% 35% 50% 12% 15% 12% Très  important   Important   Organisa@on   Processus   Modèles  économiques   Produits  ou  services   77% 31% 12% 38% Très  important   Incrémentales   Important   Radicales   8  
  9. 9. Novembre  2014   Résultats  du  baromètre  2014   *  61%  des  répondants  pra0quent  «  très  souvent  »  ou  «  souvent  »  le  montage  de  partenariats  avec  des  start-­‐ups   Source  :  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014,  analyse  Arthur  D.  Lible  &  bluenove   28%  28%   35%  38%   45%   55%  57%   61%*   12%   24%   Partenariats   avec  des   start-­‐ups   Résolu@ons   de  problèmes   avec  experts   Concours   d’idées   internes   Test  d’un  produit    /   service  auprès   de  clients   Réseau  social   d’entreprise   Prises  de   par2cipa2ons   Ouverture  et   partage   de    données   Valorisa2on   des  brevets   Faciliter  créa2on   d’entreprises  par   collaborateurs   Créa2on  de  produits   en  faisant  appel  au   grand  public   Très  souvent   Souvent   u  L’innova@on  Ouverte  se  traduit  d’abord  par  des  collabora@ons  avec  des  start-­‐up,  la  résolu@on   de  problèmes  avec  des  experts  externes  et  des  concours  d’idées  internes   9  
  10. 10. Novembre  2014   u  Les  entreprises  impliquent  d’abord  leurs  employés,  puis  les  universités  /  centres  de  recherche   et  leurs  clients…  devant  les  start-­‐up  et  les  fournisseurs   Employés*   Universités/Centres  de  recherche   Clients   Fournisseurs  de  technologies   Entrepreneurs  et  start-­‐up   PME  et  groupes  d’autres  secteurs     Fournisseurs   Concurrents   Très  important   Important *  47%  des  répondants  considèrent  que  leurs  employés  occupent  une  place  très  importante  dans  leurs  projets  d’O.I.     Résultats  du  baromètre  2014   Novembre  2014   Source  :  Arthur  D.  Lible  &  bluenove  -­‐  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014   10  
  11. 11. Concept  trop  éloigné   de  la  culture  d’entreprise   Peur  de  perdre  le  contrôle   du  processus  d’innova@on   Peur  du  vol  ou  détournement   de  sa  Propriété  Intellectuelle   58%*   38%   31%   *  58%  des  répondants  considèrent  la  peur  de  vol  de  PI  comme  un  frein  «  très  important  »   Résultats  du  baromètre  2014   Novembre  2014   u  La  peur  de  perte  de  propriété  intellectuelle  apparaît  comme  le  premier  frein  à  l’IO  devant  la  peur  de   perte  de  contrôle  du  processus  d’innova@on  et  l’éloignement  de  la  culture  d’entreprise   Source  :  Arthur  D.  Lible  &  bluenove  -­‐  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014   11  
  12. 12. u  Le  MEDEF,  Arthur  D.  Lible  et  Bluenove  lancent  un  cycle  de  travail  pour  traiter  quatre  sujets   prioritaires  en  2015   26  Nov.   2014   1er  baromètre   +  présenta2on   du  cycle  de   travail   Février   2015   Table   ronde   n°1   Fin  Mai   2015   Table   ronde   n°2   Fin  septembre   2015   Table   ronde   n°3   Mi  Décembre   2015   Table  ronde  n°4   +  synthèse  2015   +  2eme  baromètre   Tables  rondes  2015   •  Ancrer  l’O.I.  dans  la  culture  :  quelle  approche  ?  (grands  groupes  ?    TPE  /  PME  /  ETI  ?)   •  Traiter  la  barrière  de  la  Propriété  Intellectuelle  et  du  partage  de  valeur  :  contrat  ou   confiance  ?   •  Mobiliser  les  fournisseurs  au-­‐delà  des  start-­‐ups  :  comment  «  réveiller  »  le  panel  ?  L’ouvrir  ?   •  Op2miser  la  collabora@on    «  Académiques  -­‐  Entreprises  »  :  quels  progrès  mener  ?  Par  qui  ?   Résultats  du  baromètre  2014   Novembre  2014   12  
  13. 13. Agenda   1.  Résultats  du  baromètre  2014   2.  Pistes  de  réflexion   3.  Annexes  –  Sélec@on  des  résultats  détaillés     Novembre  2014   13  
  14. 14. Novembre  2014   –  Tenta@ve  de  défini@on  :   «  L’Open  Innova2on  est  la   capacité  à  mobiliser  tant   l’écosystème  externe  que   l’ensemble  de  ses  ressources   internes  pour  accélérer  sa   dynamique  d’innova2on  »   –  Evalua@on  de  la  maturité  de   l’organisa@on  :   •  Mesurer  l’évolu2on  du   «  degré  d’ouverture  »  dans   toutes  les  dimensions   •  et  s’assurer  que  l’ac2on   est  tournée  «  business  »   (et  pas  l’I.O.  pour  l’I.O.)   Typologies   de   partenaires   Nombre  de   partenaires   Etapes  du   processus   innova2on     Eventail  des   disposi2fs   collabora2fs   Part  des   dépenses   innova2on   Nature  des   thèmes   traités   Ancrage   de  la   culture   chez   Pistes  de  réflexion   u  Nous  pensons  qu’il  est  préférable  d’u@liser  une  défini@on  extensive  de  l’I.O.  pour  s’interroger   sur  le  «  degré  d’ouverture  de  l’entreprise  »  et  les  enjeux  business   14  
  15. 15. Innova@on  ouverte   Intelligence  collec@ve   Fer2lisa2on  croisée   des  contribu2ons  individuelles     Sélec2on  des  meilleures  contribu2ons   individuelles  dans  un  écosystème  étendu   Pistes  de  réflexion   Novembre  2014   u  L’Intelligence  collec@ve  est  complémentaire  à  l’innova@on  ouverte     15  
  16. 16. Ancrer   une  culture  d’Open   Innova@on   Vision  et   exemplarité   du  Management   Nouvelle  évalua2on   des  compétences   &  comportements     Logique  Ac2on  :   Projets  en  autonomie   +  Evènements  IO   Parcours   de  sensibilisa2on   aux  expériences   de  2ers   Stratégie  et   gouvernance   de  l’écosystème   Sou2en  aux   démarches  menées   dans  l’esprit  IO   Boite  à  ou2ls   collabora2f   Développement   de  l’environnement   digital   Le  Hard   Le  So*   Pistes  de  réflexion   Novembre  2014   u  Il  nous  parait  préférable  d’ancrer  une  culture  dans  laquelle  l’I.O.  est  une  approche  au  service   de  l’innova@on  que  d’en  faire  un  processus  obligatoire   16  
  17. 17. •  P.I.  comme  ou@l  d’ouverture   –  U2liser  mes  brevets   comme  un  ou2l  de   promo2on  de  l’entreprise   –  Rassurer  mes  clients  sur   leur  accès  à  une   technologie  exclusive   –  U2liser  les  accords  de   secrets  pour  protéger  les   premières  les  discussions   Exemple  de  modèle  agile  de  partage  de  valeur   R&T&D  process   Gate  i   Principes   généraux   de  partage   de  valeur   Règles   fermes  de   partage   de  valeur   Précision  du  modèle   de  partage  de  valeur   Incer2tudes  sur  les  enjeux  de   la  technologie  pour  les  deux  partenaires   Gate  1   Gate  n   Pistes  de  réflexion   –  Mebre  en  place  des   modèles  agiles  de     Novembre  2014   u  La  Propriété  Intellectuelle  peut  devenir  un  vecteur  «  d’ouverture  »…  notamment  grâce  à  des   modèles  agiles  de  partage  de  valeur  largement  basés  sur  la  confiance   17  
  18. 18. •  Etre  proac2fs  vis-­‐à-­‐vis  des  clients   –  Dialoguer  davantage   –  Envisager  des  schémas   collabora2fs  nouveaux   –  Pousser  des  offres  /  solu2ons   –  Proposer  des  partenaires   •  Impliquer  les  clients  dans  les   choix  technologiques  /   d’inves2ssements   •  Développer  une  communauté  de   «  lead  users  »  BtoBtoC  pour   servir  le  client  BtoB,   •  Iden2fier  les  fournisseurs  du   panel  avec  un  poten2el  créa2f   •  Ouvrir  le  panel  avec  les  achats   •  Sor2r  du  cahier  des  charges   –  Partager  les  probléma2ques   –  Instaurer  le  dialogue  sur  le   partage  de  valeur  dans  la   durée   •  Façonner  et  animer  des  équipes   gagnantes  mul2partenaires   –  Regrouper  des  acteurs   –  Favoriser  le  dialogue   •  Concours  possibles  au  début…   Maximiser   la   collabora@on   clients  -­‐ fournisseurs   Client        Fournisseurs   Client        Fournisseurs   Pistes  de  réflexion   u  Les  clients  et  les  fournisseurs  peuvent  évoluer  leurs  approches  des  rela@ons  commerciales   pour  une  collabora@on  plus  étroite   Novembre  2014   18  
  19. 19. Pourquoi  ?   •  Passent  en  revue  les  avancées  scien2fiques   des  différents  labo.  pour  abeindre  un   objec2f   •  Amènent  la  technologie  à  maturité  quand   les  laboratoires  tendent  à  s’arrêter  en   amont   •  Culture  industrielle  et  projet  plus  forte   Idéa@on   Recherche   Prototype   Matura@on     des  techno   Développe-­‐ ment  produits   Produc@on   de  masse   Laboratoires  universitaires   Organismes  de  Recherche     Valeurs  Technologiques   Industries   Quelques  pistes  pour  collaborer  efficacement   •  Ouvrir  la  concurrence  à  l’interna2onal   •  Prendre  en  compte  les  «  ap2tudes  à  la   collabora2on  »  dans  la  sélec2on   •  S’impliquer  très  en  amont  pour  favoriser  le   Market  Pull  et  ne  pas  trop  subir  le  Techno  Push   •  An2ciper  la  ges2on  de  la  P.I.  :  ces  acteurs  ont  des   objec2fs  forts  de  valorisa2on   Pistes  de  réflexion   u  Travailler  avec  les  «  valeurs  technologiques  »  et  les  «  organismes  de  recherche  »  peut  s’avérer   plus  efficace  qu’avec  les  académiques…  à  condi@on  d’apprendre  à  le  faire   Novembre  2014   19  
  20. 20. Agenda   1.  Résultats  du  baromètre  2014   2.  Pistes  de  réflexion   3.  Annexes  –  Sélec@on  des  résultats  détaillés     Novembre  2014   20  
  21. 21. 24% 16% 12% 16% 16% 16% 8% 12% 48% 52% 44% 36% 28% 24% 24% 12% 16% 8%Création d’un produit en faisant appel au grand public Ouverture et de partage de données 24% Détec2on  et  partenariat   avec  des  start-­‐ups   20% Réseau social d’entreprise ou boîte à idées ouverte Prise de participations au capital d’entreprises innovant Concours d’idées interne auprès des collaborateurs Résolution de problème en recourant à des experts 4% Faciliter la création d’entreprises par collaborateurs Valorisation de vos brevets Test d’un produit / service auprès de clients 40% 8% 32% 44% 52% 56% 68% 72% 12.D  -­‐  A  quelle  fréquence  u@lisez-­‐vous  ces  démarches  d’innova@on  ouverte  ?   En % des répondants Entreprises matures Autres entreprises 16% 10% 14% 20% 16% 39% 41% 41% 24% 29% 27% 20% 20% 16% 12% 6% 6% 14% 33% 24%4% 27% 47% 35% 27%2% 55% 51% 55% Annexes – sélection de résultats détaillés Annexes  –  Sélec@on  des  résultats  détaillés   Novembre  2014   u  Les  entreprises  matures  u@lisent  plus  systéma@quement  la  collabora@on  avec  les  start-­‐up,  les   experts  externes,  les  prises  de  par@cipa@ons  dans  les  entreprises  innovantes,  les  intranets   Source  :  Arthur  D.  Lible  &  bluenove  -­‐  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014   50% Toujours Souvent 50% 21  
  22. 22. 13.D  -­‐  Quelle  importance  occupent  ces  acteurs   dans  les  projets  d’innova@on  ouverte  que  vous  avez  ini@és  ?    En  %  des  répondants   64% 52% 52% 44% 32% 32% 24% 32% 36% 20% 40% 48% 48% 40% 32%Concurrents   32% Entrepreneurs  et  start-­‐up   64% Fournisseurs   80% PME  et  groupes   d’autres  secteurs   80% Fournisseurs   de  technologies   84% Clients   72% Universités  /   Centres  de  recherche   88% Employés   96% Entreprises  matures   Autres  entreprises   39% 35% 37% 29% 27% 29% 33% 49% 39% 39% 41% 31% 24% 35% 16% 88% 69% 67% 53% 18% 76% 57% 73% Annexes – sélection de résultats détaillés Annexes  –  Sélec@on  des  résultats  détaillés   Novembre  2014   u  Les  entreprises  matures  impliquent  dans  leurs  projets  d’IO  un  panel  plus  large  d’intervenants   externes  ;  et  plus  systéma@quement  les  employés,  universités,  clients,  fournisseurs  de   technos   Source  :  Arthur  D.  Lible  &  bluenove  -­‐  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014   50% 50% ImportantTrès important 22  
  23. 23. Entreprises  matures   Autres  entreprises   50% 27% 35% 19% 23% 19% 23% 12% 15% 35% 54% 31% 46% 42% 38% 35% 38% 35% 50% Difficulté  à  mesurer   la  créa2on  de  valeur   58% Cer2tude  d’avoir  déjà  les   meilleures  compétences   58% Difficulté  à  détecter   les  partenaires  poten2els   65% Coopéra2on  insuffisante   avec  les  partenaires   65% Concept  trop  éloigné   de  la  culture  d’entreprise   65% Peur  de  perdre  le  contrôle   de  son  processus  d’innova2on   81% Peur  du  vol  ou   détournement  de  sa  PI   85% Méconnaissance  du   concept  d’IO   50% Inquiétude  face  aux   ressources  nécessaires   61% 42% 30% 26% 17% 11% 20% 25% 9% 25% 38% 39% 39% 49% 43% 50% 41% 51% 66% 61% 54% 70% 66% 66% 70% 80% 86% 6.B  -­‐  Quels  risques  ou  quels  freins  iden@fiez-­‐vous  pour  la  mise  en  place   de  projets  d’innova@on  ouverte  ?   Annexes – sélection de résultats détaillés Annexes  –  Sélec@on  des  résultats  détaillés   Novembre  2014   u  Les  craintes  des  entreprises  matures  sont  moins  fortes  que  celles  des  autres  entreprises  …   notamment  sur  la  mesure  de  la    valeur,  la  méconnaissance  du  concept,  le  besoin  de   ressources   Source  :  Arthur  D.  Lible  &  bluenove  -­‐  Baromètre  de  l'innova2on  ouverte  2014    En  %  des  répondants   50% 50%ImportantTrès important 23  
  24. 24. Contacts   MEDEF   Olivier  Duverdier  Patrick  Schmib   Président  du  Comité  «  Innova2on  Ouverte  »  Directeur  Recherche  et  Innova2on   Fondateur  Ecosys  Group  Tél  :  +33  1  53  59  16  96   E-­‐mail  :  olivier.duverdier@ecosysgroup.com  E-­‐mail  :  pschmib@medef.fr     Arthur  D.  Lible  Bluenove   Vincent  Bamberger  Mar@n  Duval   Managing  Partner  Managing  Partner   Tél  :  +33  1  55  74  29  53  Tél  :  +  33  1  41  86  21  20   E-­‐mail  :  bamberger.vincent@adlible.com  E-­‐mail  :  mar2n.duval@bluenove.com   Eric  Kirsteber  Eric  Viron   Principal  Partner   Tél  :  +33  6  08  97  74  41  Tél  :  +33  6  08  56  59  84   E-­‐mail  :  kirsteber.eric@adlible.com  E-­‐mail  :  eric.viron@bluenove.com       Novembre  2014   24  

×