Formation pour l’IBGE – 26 avril 2012  Réalités et Contraintes des Entreprises Bruxelloises           Le Financement de l’...
III.1. Les sources de financement1. FINANCEMENT2. SOURCES DE FINANCEMENT    Fonds propres / Prêt Subordonné /    Crédits b...
III.3. L’analyse financière1. ANALYSE FINANCIERE2. COMPTES ANNUELS3. ANALYSE DE BILAN   dont Actif Net, Solvabilité, Liqui...
III.1. Les sources de financement
1. FINANCEMENT1.1 Qu’entend-on par financement ?1.2 Les différentes formes de financement1.3 Quelques grands principes
Qu’entend-on par financement ?Par financement, il faut entendre l’ensembledes ressources financières, tant internesqu’exte...
Les différentes formes de Financement  • Fonds Propres (comptables):     • Capital     • Autofinancement     • Subsides  •...
Caractéristiques de ces formes de F. •   Juridiques, Comptables & Fiscales •   Modalités spécifiques •   Phase de vie de l...
Quelques grands principes (1/4)• Bien évaluer les besoins de financement:  a) en investissement  b) du cycle d’exploitatio...
Quelques grands principes (2/4)• La durée du financement doit être liée à la  durée de vie économique de l’objet financé• ...
Quelques grands principes (3/4)• Il faut trouver un juste équilibre entre:  a) Capitaux propres  b) Capitaux de tiers• Il ...
Quelques grands principes (4/4)• Les formes et sources de financement  nécessaires et accessibles sont également  influenc...
2. SOURCES DE FINANCEMENT2.1 FONDS PROPRES2.2 PRET SUBORDONNE2.3 CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES
FONDS PROPRES (1/3)1/ Capital (social)   1.1 Par l’Entrepreneur(s):             NB: aussi apport propre possible en      •...
FONDS PROPRES (2/3)1.3 Par investisseurs privés en capital-risque :   • Plateformes de Crowd Funding     par ex. My First ...
FONDS PROPRES (3/3)2/ Autofinancement  Généré par l’activité de l’entreprise   NB:    - Part des résultats positifs non di...
EMPRUNT SUBORDONNE (1/2)- Pas une forme particulière de crédit au niveau technique- Mais modalité particulière au niveau l...
EMPRUNT SUBORDONNE (2/2)Par investisseurs publics, dont:   • S.R.I.B. (Société Régional d’Investissement de Bruxelles)    ...
CREDITS BANCAIRES
Rappel de quelques principes de base• Le type de crédit doit correspondre à la durée de vie  économique de l’objet financé...
CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES (1/2)  – Crédits Long terme:     • Crédit d’investissement     • Roll Over     • Opération à...
CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES (2/2)  – Par bailleurs de fonds privés, dont:     •   Organismes de crédit     •   Sociétés ...
? Question time ?
Merci de votre attention    Agence Bruxelloise pour l’Entreprise        E-mail: info@abe.irisnet.be         Web : www.abe....
ANNEXE :Détails crédits financiers
Crédits court terme
Crédits de caisse• Crédit de caisse  QUOI?  – C’est l’accord donné par la banque à son client de pouvoir    laisser son co...
Crédit de caisseQUOI? Découvert autorisé d’un montant limitéOBJECTIF ?– Couvrir les écarts de trésorerie temporaires et à ...
Crédit de caisseRISQUE POUR LA BANQUE ?– Risque de 1er rang (aucun remboursement constant)– aucun contrôle sur l’utilisati...
Avances à terme fixeQUOI ?– Avances à court terme, avec utilisation flexible dans les  limites d’une enveloppe globale dét...
Avances à terme fixeTARIF ?   – Base (Euribor) de la mm durée + marge (1 à 3%) en     fonction du rating du client   – Dro...
Le Factoring Contrat par lequel une entreprise cède ses factures à une société spécialisée, laquelle fournit, contre rémun...
Autres crédits bancaires court terme•   Crédit d’escompte cédant ou client•   Crédit d’escompte fournisseur•   Crédit de c...
Formes de crédit long terme• Crédit d’investissement• Roll-over• Opération à tempérament (financement)• Leasing
Crédit d’investissement• Crédit d’investissementQUOI ?  – Crédit à moyen ou long terme avec différentes possibilités    re...
Crédit d’investissementDUREE ?• Min. = en principe à partir de > 1 an• Max. = dépend du bien à financer:  – terrains et im...
Crédit d’investissementOBJECTIF ?• Financement d’actifs nécessaires à l’exercice  de l’activité de l’entrepriseUTILISATION...
Crédit d’investissementREMBOURSEMENT ?• Dégressif = capital fixe + intérêts sur capital  ouvert  ou  constant = montant fi...
Crédit d’investissementTARIFICATION ?• Sur base du taux d’intérêt interbancaire LT =  Prime Rate + marge (dépend du rating...
Crédit d’investissementCARACTERISTIQUES ?• Plan d’amortissement• Commission de réservation• Remboursements anticipés:  Att...
Roll-Over• Alternative au crédit d’investissement• = Ligne d’avance à terme fixe avec plan de  remboursement flexible• Acc...
Opération à tempéramentQUOI ?• Opération de crédit par laquelle la banque met à la  disposition de son client une somme d’...
Opération à tempéramentBUT ?• Financement à moyen terme de biens à objectif  professionnelUTILISATION ?• Mise à la disposi...
Opération à tempéramentREMBOURSEMENT ?• Mensualités constantes en capital et en intérêts,  pour la première fois un mois a...
Le LeasingDEFINITION• Le leasing est une formule de financement  alternative taillée sur mesure, qui associe les  aspects ...
Le LeasingQUOI ?• Formule de crédit alternative simple et souple• qui n’exige pas de formalités particulières ni de  garan...
Le LeasingSORTES ?• LEASING FINANCIER :  –   le total des loyers doit reconstituer le montant investi  –   On balance si l...
Le Leasing• AVANTAGES du LEASING ↔ au CREDIT  d’INVESTISSEMENT ou au FINANCEMENT à  TEMPERAMENT  – Pas d’accompte exigé (s...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Abe sources de financement de l'entreprise

1 611 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 611
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
39
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Abe sources de financement de l'entreprise

  1. 1. Formation pour l’IBGE – 26 avril 2012 Réalités et Contraintes des Entreprises Bruxelloises Le Financement de l’entreprise III.1. Les Sources de financement Rodolphe d’Udekem d’Acoz ABE-BAO-BEA
  2. 2. III.1. Les sources de financement1. FINANCEMENT2. SOURCES DE FINANCEMENT Fonds propres / Prêt Subordonné / Crédits bancairesIII.2. Obtention du financement1. DOSSIER DE FINANCEMENT2. GARANTIES3. OUTILS PUBLIQUES
  3. 3. III.3. L’analyse financière1. ANALYSE FINANCIERE2. COMPTES ANNUELS3. ANALYSE DE BILAN dont Actif Net, Solvabilité, Liquidité, Fonds de Roulement, Besoin de Fonds de Roulement4. ANALYSE DU COMPTE DE RESULTAT dont Marge brute, Cash Flow, Capacité de Remboursement5. ANALYSE COMBINEE ET EVALUATION
  4. 4. III.1. Les sources de financement
  5. 5. 1. FINANCEMENT1.1 Qu’entend-on par financement ?1.2 Les différentes formes de financement1.3 Quelques grands principes
  6. 6. Qu’entend-on par financement ?Par financement, il faut entendre l’ensembledes ressources financières, tant internesqu’externes, à disposition d’une entreprise(société, indépendant ou asbl) et lui conférantles moyens d’action nécessaires pour réaliserson activité.NB: Le sens généralement utilisé (crédit bancaire) ne concerne donc enréalité qu’une source de financement parmi d’autres
  7. 7. Les différentes formes de Financement • Fonds Propres (comptables): • Capital • Autofinancement • Subsides • Dettes: • Emprunt subordonné • Crédits financiers classiques • Crédits commerciaux & autres crédits
  8. 8. Caractéristiques de ces formes de F. • Juridiques, Comptables & Fiscales • Modalités spécifiques • Phase de vie de l’entreprise • Niveau de risque • Objet à financer • Accès aux différentes sources
  9. 9. Quelques grands principes (1/4)• Bien évaluer les besoins de financement: a) en investissement b) du cycle d’exploitation• A chaque besoin correspond une ou plusieurs formes de financement spécifiques ou en d’autres mots, on ne finance pas n’importe quel besoin par n’importe quel forme de financement
  10. 10. Quelques grands principes (2/4)• La durée du financement doit être liée à la durée de vie économique de l’objet financé• Chaque forme de financement possèdent des caractéristiques différentes, notamment au niveau: • Des aspects juridiques, comptables et fiscaux • Des modalités techniques • Risque, rendement attendu et coûts • Possibilité et/ou obligation de remboursement
  11. 11. Quelques grands principes (3/4)• Il faut trouver un juste équilibre entre: a) Capitaux propres b) Capitaux de tiers• Il faut trouver un juste équilibre entre: a) Capitaux permanents (long terme) b) Capitaux provisoires (court terme)
  12. 12. Quelques grands principes (4/4)• Les formes et sources de financement nécessaires et accessibles sont également influencées par le type d’activité et par la phase de vie de l’entreprise, surtout pour des projets innovants• Il faut veiller à optimiser l’accès aux différentes formes et sources de financement
  13. 13. 2. SOURCES DE FINANCEMENT2.1 FONDS PROPRES2.2 PRET SUBORDONNE2.3 CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES
  14. 14. FONDS PROPRES (1/3)1/ Capital (social) 1.1 Par l’Entrepreneur(s): NB: aussi apport propre possible en • Epargne et revenus personnels crédit (avance associé au passif) • 3F (Family, Friends & Fools) 1.2 Par investisseurs publics en capital-risque, dont: • S.R.I.B. (Société Régional d’Investissement de Bruxelles) par le biais de la S.R.I.B même www.srib.be de sa filiale Brustart (projet starter) www.brustart.be de sa filiale ExportBru www.exportbru.be • St’Art Invest, pour les sociétés créatives www.start-invest.be • Différents Fonds d’investissement locaux / régionaux en Flandres et en Wallonie
  15. 15. FONDS PROPRES (2/3)1.3 Par investisseurs privés en capital-risque : • Plateformes de Crowd Funding par ex. My First Company www.myfirstcompany.com • Business Angel(s), en stand alone ou via un réseau de Business Angels comme » Be Angels www.beangels.eu » ou BAN www.ban.be • Fonds de Venture Capital et de Private Equity NB: voir notamment www.bva.be • Sociétés “classiques”1.4 Par cotation en bourse
  16. 16. FONDS PROPRES (3/3)2/ Autofinancement Généré par l’activité de l’entreprise NB: - Part des résultats positifs non distribués - Se retrouve en réserve et en résultat reporté - Peut être incorporé au capital - Améliore la structure financière - Diminue la dépendence aux capitaux de tiers3/ Subsides NB: non détaillé: pas l’objet de cette présentation
  17. 17. EMPRUNT SUBORDONNE (1/2)- Pas une forme particulière de crédit au niveau technique- Mais modalité particulière au niveau légal- Subordination de remboursement en cas de liquidation- Appelé « quasi Fonds Propres » mais reste un crédit- Risque plus élevé pour le prêteur- Coût normalement plus élevé que pour un crédit classique- Forme de financement complémentaire aux investissements encapital-risque ou assimilée comme tel- Surtout pour sociétés en début de phase de vie, notamment si projetinnovant et/ou technologique- Effet de levier pour obtention d’autres formes de financement- Prêteurs le plus souvent hors secteur bancaire
  18. 18. EMPRUNT SUBORDONNE (2/2)Par investisseurs publics, dont: • S.R.I.B. (Société Régional d’Investissement de Bruxelles) par le biais de la S.R.I.B même www.srib.be de sa filiale Brustart (projet starter) www.brustart.be de sa filiale ExportBru www.exportbru.be • Le Fonds de Participation www.fonds.org, par le biais de ses solution de co-financement: Prêts Starteo, Optimeo, Initio, Business Angel+, et de microcrédit: Prêt Lancement & Jeunes Indépendants • Le Fonds St’Art Invest www.start-invest.be • Différents Fonds d’investissement en Flandres et en WalloniePar investisseurs privés: • Fonds de Venture Capital et de Private Equity • Sociétés “classiques” • Plus rarement des banques
  19. 19. CREDITS BANCAIRES
  20. 20. Rappel de quelques principes de base• Le type de crédit doit correspondre à la durée de vie économique de l’objet financé.• A un besoin de financement de haut de bilan (Long Terme), doit répondre un crédit bancaire de haut de bilan (Long Terme ou Fonds Propres, …),• A un besoin de financement du cycle d’exploitation doit répondre un crédit bancaire à court terme ou éventuellement à moyen terme,
  21. 21. CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES (1/2) – Crédits Long terme: • Crédit d’investissement • Roll Over • Opération à Tempérament • Leasing - Crédits court terme: • Crédit de caisse • Avance à Terme Fixe (ATF) • Factoring • Autres: crédits d’escompte, crédit de cautionnement, crédit pour versement anticipé d’impôts, 13e mois, etc
  22. 22. CREDITS FINANCIERS CLASSIQUES (2/2) – Par bailleurs de fonds privés, dont: • Organismes de crédit • Sociétés de Leasing • Sociétés de Factoring • Sociétés “classiques” • Plateforme de Crowdfunding - Par bailleurs de fonds publics, dont: • S.R.I.B. (Société Régional d’Investissement de Bruxelles) par le biais de la S.R.I.B même www.srib.be de sa filiale Brustart (projet starter) www.brustart.be de sa filiale ExportBru www.exportbru.be de sa filiale B2e www.b2e.be de sa filiale Brusoc www.brusoc.be • Le Fonds St’Art Invest www.start-invest.be
  23. 23. ? Question time ?
  24. 24. Merci de votre attention Agence Bruxelloise pour l’Entreprise E-mail: info@abe.irisnet.be Web : www.abe.irisnet.be www.1819.be www.monstarterkit.be www.ecosubsibru.be Tel 1819 info@1819.be
  25. 25. ANNEXE :Détails crédits financiers
  26. 26. Crédits court terme
  27. 27. Crédits de caisse• Crédit de caisse QUOI? – C’est l’accord donné par la banque à son client de pouvoir laisser son compte à vue en découvert jusqu’à une certaine limite fixée d’avance DUREE ? – En principe, pas de limite dans le temps – Durée déterminée dans certains cas, si une échéance officielle est fixée
  28. 28. Crédit de caisseQUOI? Découvert autorisé d’un montant limitéOBJECTIF ?– Couvrir les écarts de trésorerie temporaires et à régler des dettes à court terme (fournisseurs, financement délais de paiement liés aux ventes)TARIF ?– Base (aujourd’hui +- 9 %) + marge (1 à 2 %)– + provision (env. 0,25 % par trimestre sur la situation débitrice la plus élevée)– Pénalité de dépassement: 5% pro rata temporis
  29. 29. Crédit de caisseRISQUE POUR LA BANQUE ?– Risque de 1er rang (aucun remboursement constant)– aucun contrôle sur l’utilisation des fondsAVANTAGES / DESAVANTAGES– Assez coûteux– Très flexible
  30. 30. Avances à terme fixeQUOI ?– Avances à court terme, avec utilisation flexible dans les limites d’une enveloppe globale déterminée– Synonyme = straight loanOBJECTIF ?– Financement des besoins de trésorerie pour des montants plus importantsMONTANT ?– Min. = +/-125.000 €DUREE ? Min. = 1 mois Max.= 1 an
  31. 31. Avances à terme fixeTARIF ? – Base (Euribor) de la mm durée + marge (1 à 3%) en fonction du rating du client – Droit de tirage € 60,- par avance (dépend de la banque) – Encaissement des intérêts à l’échéanceUTILISATION ? – Mise à disposition sur le compte du client – En général, on accorde une ligne d’avances à terme fixe
  32. 32. Le Factoring Contrat par lequel une entreprise cède ses factures à une société spécialisée, laquelle fournit, contre rémunération, une gamme diverse de services• Problèmes possibles Services factoring pour le client : comme solution :• Suivi des factures • Administration des débiteurs• Insolvabilité du client • Assurance débiteurs• Manque de liquidités • Financement débiteurs
  33. 33. Autres crédits bancaires court terme• Crédit d’escompte cédant ou client• Crédit d’escompte fournisseur• Crédit de cautionnement• Versement anticipé d’impôt• Pécule de vanaces & 13e mois
  34. 34. Formes de crédit long terme• Crédit d’investissement• Roll-over• Opération à tempérament (financement)• Leasing
  35. 35. Crédit d’investissement• Crédit d’investissementQUOI ? – Crédit à moyen ou long terme avec différentes possibilités relatives à l’utilisation, au remboursement et à la révision du taux – Durée généralement = à la durée d’amortissement
  36. 36. Crédit d’investissementDUREE ?• Min. = en principe à partir de > 1 an• Max. = dépend du bien à financer: – terrains et immeubles →15 à 20 ans – installations, machines & équipements →10 ans – meubles et matériel roulant→ 5 ans – immobilisé incorporel →5 ans – fonds de roulement →5 ans
  37. 37. Crédit d’investissementOBJECTIF ?• Financement d’actifs nécessaires à l’exercice de l’activité de l’entrepriseUTILISATION ?• Les fonds sont mis à la disposition du client sur base de documents probants (= factures et preuves de paiement)• Si le privilège du vendeur est établi, le fournisseur est payé directement
  38. 38. Crédit d’investissementREMBOURSEMENT ?• Dégressif = capital fixe + intérêts sur capital ouvert ou constant = montant fixe composé du capital + les intérêts• Mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel• Anticipativement ou après terme échu
  39. 39. Crédit d’investissementTARIFICATION ?• Sur base du taux d’intérêt interbancaire LT = Prime Rate + marge (dépend du rating)• Les intérêts sont calculés selon la périodicité choisie (mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel)• Révision du taux possible ou taux fixe pour toute la période
  40. 40. Crédit d’investissementCARACTERISTIQUES ?• Plan d’amortissement• Commission de réservation• Remboursements anticipés: Attention aux indemnités de réemploi peut être de 6 mois d’intérêts ou « funding loss total »
  41. 41. Roll-Over• Alternative au crédit d’investissement• = Ligne d’avance à terme fixe avec plan de remboursement flexible• Accessible au-delà de certains montants• Taux de base euribor + marge• Attention au variation de taux
  42. 42. Opération à tempéramentQUOI ?• Opération de crédit par laquelle la banque met à la disposition de son client une somme d’argent que celui-ci promet de rembourser par des paiements périodiques réguliers• Pour des montants pour lesquels le CI est trop lourdDUREE ?• Déterminée suivant le montant et le but du prêt : Minimum 4 mois, maximum 84 mois
  43. 43. Opération à tempéramentBUT ?• Financement à moyen terme de biens à objectif professionnelUTILISATION ?• Mise à la disposition de fonds directement au client moyennant remise des documents probants ou directement au fournisseur si privilège du vendeur.
  44. 44. Opération à tempéramentREMBOURSEMENT ?• Mensualités constantes en capital et en intérêts, pour la première fois un mois après l’utilisation du créditTARIF ?• Taux de chargement mensuel établi sur base du Prime Rate + marge ou taux forfaitaire
  45. 45. Le LeasingDEFINITION• Le leasing est une formule de financement alternative taillée sur mesure, qui associe les aspects de la location et de la vente• Pendant la durée du contrat de leasing, la société de leasing conserve la propriété juridique de lobjet, le preneur de leasing en étant uniquement le locataire.
  46. 46. Le LeasingQUOI ?• Formule de crédit alternative simple et souple• qui n’exige pas de formalités particulières ni de garanties• Qui peut intégrer le financement de coûts liés à l’investissement (installation, transport, etc)• Financement actifs mobiliers et immobiliers• Les lignes de crédit auprès de la banque restent ainsi entièrement disponibles via les sociétés de leasing liées aux banques
  47. 47. Le LeasingSORTES ?• LEASING FINANCIER : – le total des loyers doit reconstituer le montant investi – On balance si l’option d’achat: max 15 % – Bien à l’actif, dette au passif – Impact compte de résultat: au rythme d’amortissement• RENTING (dont LEASING OPERATIONNEL) : - Le total des loyers ne reconstituent pas le montant investi - avec ou sans contrat de service - Off balance = location = charges pures
  48. 48. Le Leasing• AVANTAGES du LEASING ↔ au CREDIT d’INVESTISSEMENT ou au FINANCEMENT à TEMPERAMENT – Pas d’accompte exigé (sauf cas exceptionnels) – Pas de préfinancement de la TVA – Souplesse à la fin du contrat

×