Guide de la
Formation Professionnelle
Partenaire de vos projets de formation professionnnelle
Centre de formation professi...
2
Le centre de formation professionnelle continue  pour adultes
dans tous les domaines techniques, scientifiques et techno...
Agronomie
Agroalimentaire
Œnologie
4
Table des matières
Formations Diplômantes
Diplôme d’ingénieur Agronome										 6
Préparation au Diplôme National D’Œno...
5
Formations Diplômantes
Agronomie
Agroalimentaire
Œnologie
OBJECTIFS
■ Comprendre les mécanismes en jeux dans les systèmes com-
plexes,
■ Agir pour la planète,
■ Protéger l’environn...
OBJECTIFS
■ Permettre une mise à niveau en vue d’accéder au Diplôme Natio-
nale d’Œnologue.
PUBLICS
■ Toutes personnes sou...
OBJECTIFS
Devenir œnologue selon les 9 objectifs du décret publié au Bulletin
Officiel du 29/07/2007 :
■ Etre capable de f...
Parcours Professionnel : Gestion des milieux Anthropisés
Parcours Recherche : Fonctionnement des Ecosystèmes
OBJECTIFS
■ L...
OBJECTIFS
■ Former aux métiers de l’environnement et de l’aménagement
impliquant la maîtrise de concepts, méthodes et tech...
OBJECTIFS
■ Occuper des fonctions de contrôle ou de gestion de la qualité
des produits frais ou transformés. Le Master s’i...
Formations Qualifiantes
Agronomie
Agroalimentaire
Œnologie
12
DESCRIPTION
■ Connaissance des risques microbiologiques et toxicologiques en
alimentaire et des moyens de gestions de ces ...
DESCRIPTION
■ Comprendre les fondements scientifiques de :
- Les bilans matière et énergie dans les procédés,
- Les propri...
DESCRIPTION
■ Les microorganismes et les enzymes sont très utilisés comme ca-
talyseurs biologiques dans le domaine des ag...
DESCRIPTION
■ Knowledge of the composition of food, biochemical and nutri-
tional aspects, in relation to consumer demands...
DESCRIPTION
■ To know the physico-chemical and biochemical determinants
of the transformation processes of animal products...
DESCRIPTION
■ Acquérir des connaissances précises sur les mécanismes et
les techniques de dégustation.
Connaitre l’élabora...
DESCRIPTION
■ Acquérir et perfectionner les techniques de dégustation sur
l’ensemble des vins issus de différentes vinific...
DESCRIPTION
■ Connaitre une recette de fabrication de vin primeur et la pos-
sibilité de tester cette recette.
■ Comprendr...
DESCRIPTION
■ Cet enseignement développe un exemple d’un système de pro-
duction qui s’inscrit dans un objectif de durabil...
DESCRIPTION
■ Une des réponses techniques apportées à la recherche d’une réduc-
tion des coûts de production en grandes cu...
DESCRIPTION
■ Former les ingénieurs à la démarche intellectuelle et aux tech-
niques informatiques liées aux traitements e...
PUBLICS
■ Bac +2
DURÉE
■ 60h
LIEU DE FORMATION
■ INP Toulouse
FORMES D’ENSEIGNEMENTS
■ C TP
PÉDAGOGIE
■ Présentiel
Contrôl...
DESCRIPTION
■ Dans un contexte de développement durable, l’étude et la gestion
de l’environnement doivent être abordés de ...
DESCRIPTION
■ The objective of this module is to cover different fields of
crop improvement and protection, biodiversity c...
DESCRIPTION
■ Connaitre les caractéristiques nutritionnelles des principales ma-
tières premières entrant dans la composit...
DESCRIPTION
La sensibilisation précoce aux problèmes de l’eau (crue, pénuries,
pollution..) et aux enjeux socio-économique...
DESCRIPTION
■ Cette unité approfondit les questions liées à la mise en œuvre du
développement durable dans un contexte fra...
DESCRIPTION
■ La génomique est une discipline de la biologie moderne qui a
pour objet l’étude du fonctionnement d’un organ...
DESCRIPTION
■ Acquérir l’essentiel des connaissances et des méthodes modernes
impliquées dans la gestion de l’eau, à l’éch...
DESCRIPTION
■ Approfondir les méthodes visant à évaluer, diagnostiquer et
améliorer les performances d’une entreprise par ...
DESCRIPTION
■ Ce module propose d’aborder sous un large angle de vue la place
de l’animal dans son environnement à différe...
DESCRIPTION
■ Développer les connaissances et les compétences des étu-
diants dans les domaines du marketing stratégique, ...
DESCRIPTION
■ Les modèles numériques (= modèles mathématiques appliqués à
l’aide de moyens numériques) sont utilisés en ag...
DESCRIPTION
■ Cet enseignement de protection des cultures a pour but de
donner un aperçu de la diversité des ennemis des c...
DESCRIPTION
■ Acquérir les bases scientifiques nécessaires pour aborder la maîtrise
des productions et la logique des syst...
DESCRIPTION
■ Au cours de ce module, seront abordés tous les aspects
concernant la semence: de la biologie et du développe...
DESCRIPTION
■ Cet enseignement interrogera dans une perspective sociologique,
ce qu’il convient aujourd’hui d’appeler les ...
DESCRIPTION
■ Apporter aux étudiants des connaissances de base en so-
ciologie, approfondies par des applications dans le ...
DESCRIPTION
■ Interface entre la biosphère, la lithosphère, l’atmosphère et l’hy-
drosphère le sol joue un rôle primordial...
DESCRIPTION
■ Connaissances de systèmes de culture et de production
■ Analyse de la différenciation des systèmes de cultur...
DESCRIPTION
■ A partir d’un cas concret (visite d’une exploitation) comprendre la
notion de système fourrager, système qui...
DESCRIPTION
■ Former le futur ingénieur aux outils d’analyse, d’aide à la déci-
sion et de gestion de l’espace et de l’env...
DESCRIPTION
■ A partir d’un cas concret (visite d’une exploitation) comprendre la
noA travers une approche pluridisciplina...
DESCRIPTION
■ Acquérir les bases de raisonnement agronomique ( organisa-
tion des cultures, gestion des principaux intrant...
DESCRIPTION
■ Ce module propose une introduction à l’analyse micro-éco-
nomique des marchés. L’objectif est de s’approprie...
DESCRIPTION
■ Acquérir les bases de raisonnement agronomique ( organisa-
tion des cultures, gestion des principaux intrant...
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie

539 vues

Publié le

Catalogue des Formations Diplômantes et Qualifiantes proposées par Toulouse Tech Formation Professionnelle dans les domaines de l'Agronomie, de l'Agroalimentaire et de l’Œnologie .

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
539
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie

  1. 1. Guide de la Formation Professionnelle Partenaire de vos projets de formation professionnnelle Centre de formation professionnelle technique, technologique et scientifique pour ingénieurs, cadres et techniciens www.formation-continue.inp-toulouse.fr Agronomie Agroalimentaire Œnologie Aéronautique Espace Systèmes Embarqués Biologie Biotechnologies Chimie Génie chimique Génie des procédés Energie Génie civil BTP Urbanisme Génie Electrique Electronique Automatique Hydraulique Mécanique des fluides Informatique Télécommunications Réseaux Mécanique Génie Mécanique Matériaux Qualité Sécurité Environnement Sciences de l’ingénieur Développement personnel Communication Management Expertises Judiciaires Guide de laGuide de laGuide de laGuide de laGuide de laGuide de laGuide de laGuide de la Formation Professionnelle AgronomieAgronomie AgroalimentaireAgroalimentaire ŒnologieŒnologie Aéronautique Espace Systèmes Embarqués Biologie Biotechnologies Chimie
  2. 2. 2 Le centre de formation professionnelle continue  pour adultes dans tous les domaines techniques, scientifiques et technologiques. Des grandes écoles d’ingénieur de Midi-Pyrénées mettent en commun leurs compétences pour créer un Centre de Formation Professionnelle Continue pour les cadres, techniciens et ingénieurs : ToulouseTech Formation Pro- fessionnelle Continue (TTFPC). Ce projet s’inscrit dans une logique de guichet régional unique facilitant la mise en adéquation du besoin avec l’offre. Du stage spécialisé de quelques jours au parcours de Formation Diplômante ; formation d’ingénieur, Master, Mastère Spécialisé, TTFPC a pour objectif d’établir une relation durable et partenariale avec les entreprises régio- nales et de répondre aux besoins en compétence de leurs salariés. Tous les diplômes des écoles de TTFPC sont accessibles en Formation Continue ou par la Validation des Ac- quis (VAE ou VAP). Le diplôme délivré est le même dans tous les cas. Certains parcours peuvent être suivis à distance grâce à des supports multimédia et une plateforme pédagogique. Le tutorat et la pédagogie par objectifs sont alors privilégiés pour garantir la qualité de la formation. À TTFPC, la Formation Continue a un sens et s’appuie sur des valeurs : ► Permettre à chaque individu d’acquérir et de valoriser des compétences, d’avoir le désir d’apprendre pour être acteur de son parcours et de son évolution professionnelle. ► Lutter contre les discriminations et l’exclusion du marché du travail en encourageant réellement la formation tout au long de la vie pour tous. ► Développer l’emploi et la croissance, favoriser l’innovation, les transferts de connaissances et de savoir-faire, en accompagnant les entreprises et leurs salariés dans leur stratégie de développement des compétences. Nous mettons tout en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions : ► Un environnement propice à l’apprentissage; les formations se déroulent dans les écoles d’ingénieur permettant des échanges avec les enseignants chercheurs, un suivi personnalisé et par la suite souvent des retours indirects pour l’entreprise (recrutements, stages d’étudiants, contrats de recherche…). ► Des formations attrayantes de par la qualité des enseignements, le matériel et les locaux disponibles pour des mises en situation et des TP. ► La qualité de l’ingénierie de la formation : les membres des équipes pédagogiques sont à la fois concepteurs et formateurs et ne sont pas seulement des prestataires. ► Une ouverture d’esprit sur de nouvelles perspectives de carrière pour tous les stagiaires avec la possibilité d’avoir une vraie stratégie pluriannuelle de Formation Continue. ► Un partenaire durable à l’écoute de votre plan de formation. J’espère que ce catalogue vous apportera les informations que vous recherchez et je suis à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. Bonne lecture. Olivier Delahaye, Directeur
  3. 3. Agronomie Agroalimentaire Œnologie
  4. 4. 4 Table des matières Formations Diplômantes Diplôme d’ingénieur Agronome 6 Préparation au Diplôme National D’Œnologue 7 Diplôme National D’Œnologue 8 Master 2 Ecologie & Biosciences de l’Environnement (EBEN) 9 Master 2 Géomatique SIGMA (professionnel ou recherche) 10 Master 2 Qualité des Produits et Sécurité Alimentaire (QPSA) 11 Formations Qualifiantes Modules Agro-Alimentaires, Œnologie Qualité et sécurité sanitaire des aliments 13 Génie des procédés alimentaires : bilans, rhéologie et réacteurs 14 Procédés enzymatiques et fermentaires 15 Food Science 16 Processing of animal products 17 Initiation à la dégustation des vins 18 Perfectionnement à la dégustation des vins 19 Je fais mon vin 20 Modules Agronomie Agriculture biologique et composts 21 Agriculture de conservation 22 Bio-informatique 23 Biodiversité et gestion de l’espace rural 24 Biogéochimie de l’environnement 25 Biotechnology for sustainable agriculture 26 Des matières premières aux systèmes d’alimentation 27 Eau et Environnement 28 Economie sociale et solidaire et développement durable des territoires 29 Génomique 30 Gestion de l’Eau en Agriculture 31 Gestion des flux et maitrise des coûts 32 L’animal dans son environnement 33 Marketing et techniques de vente 34 Modélisation en agronomie et environnement 35 Protection des cultures 36 Sciences animales : fonction de production et de reproduction 37 Semences et amélioration des plantes 38 Sociologie des mondes agricoles 39 Sociologie et méthodes des sciences sociales 40 Sol et Environnement 41 Système de culture : concepts agronomiques, outils et méthodes 42 Systèmes fourragers : approches agronomiques et zootechniques 43 Télédétection et SIG 44 Valorisation non alimentaire des agro ressources 45 Modules Sciences Agronomiques Agronomie et physiologie végétale 46 Micro-économie 47 Agronomie et physiologie végétale 48 Physiologie animale 49 Autres modules Les clefs de l’innovation 50
  5. 5. 5 Formations Diplômantes Agronomie Agroalimentaire Œnologie
  6. 6. OBJECTIFS ■ Comprendre les mécanismes en jeux dans les systèmes com- plexes, ■ Agir pour la planète, ■ Protéger l’environnement, ■ Garantir la santé, la vie, le développement durable, ■ Nourrir les hommes. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale) DURÉE ■ La formation se déroule sur 3 ans : une première année à distance, puis deux années en présentiel à l’ENSAT avec la possibilité de faire la dernière année en alternance en contrat de professionnalisation. PRÉ REQUIS ■ Titulaires d’un bac+2 en agronomie avec au moins 3 ans d’expé- rience professionnelle PROGRAMME ► Cycle préparatoire à distance (1ère année) ■ Mathématiques ■ Physique – Chimie – Informatique ■ Sciences Agronomiques ■ Sciences biologiques ■ Langues ► Deuxième année : ■ Diagnostic d’un Agro-système (CAEA) ■ Introduction au développement durable ■ Management 2 ■ Projet tutoré en entreprise ■ Qualité en agroalimentaire ■ Maths et génétiques appliquées à l’agronomie ■ Langues – EPS ■ Accompagnement professionnel ■ Management 3 : échanges internationaux, droit des affaires, qualité dans l’agroalimentaire ■ Langues – EPS ■ Pré-spécialisation série 1 ■ Pré-spécialisation série 2 ■ Pré-spécialisation série 3 ■ Pré-spécialisation série 4 ■ Pré-spécialisation série 5 ■ Les pré-spécialisations permettent à chacun d’élaborer un parcours personnalisé en fonction de son projet professionnel et prennent en compte les modules pré-requis nécessaires pour entrer dans une spécialisation. ► Troisième année Spécialisation en : ■ Agrobiosciences végétales ■ Agrogéomatique ■ Industries agro-alimentaires ■ Systèmes et produits de l’élevage ■ Génie de l’environnement ■ Qualité de l’environnement, gestion des ressources ■ Agro-écologie : du système de production au territoire ■ Génie des agrochaînes (ouvert à l’alternance) ■ Stage de fin d’études Diplôme d’ingénieur agronome Responsable : Anne Bernadac DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Secteur agricole ■ Industries alimentaires, grande distribution ■ Environnement ■ Enseignement, recherche publique 6 COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr José RAYNAL 05 34 32 39 84 raynal@ensat.fr NOUVEAU : Contrat de Professionnalisation
  7. 7. OBJECTIFS ■ Permettre une mise à niveau en vue d’accéder au Diplôme Natio- nale d’Œnologue. PUBLICS ■ Toutes personnes souhaitant intégrer le Diplôme National d’œnologue en vue d’une reconversion professionnelle. DURÉE ■ La formation est dispensée à distance. ■ La durée de la formation est de 12 mois. ■ A chaque début de mois, l’élève recevra 2 modules d’ensei- gnement à travailler en autoformation. ■ Le dernier vendredi et samedi matin de chaque mois, l’élève viendra à l’INP Labège pour rencontrer les enseignants (ven- dredi) et passera un examen sur les 2 modules vus durant le mois. PRÉ REQUIS ■ De Bac +2 à Bac +5 DÉPOT DE CANDIDATURE : mai PROGRAMME ■ Biologie cellulaire et moléculaire ■ Chimie Analytique ■ Biochimie alimentaire ■ Chimie Générale ■ Ecologie ■ Microbiologie ■ Biochimie métabolique ■ Agronomie et physiologie végétale ■ Chimie organique ■ Pédologie 7 RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Accéder au Diplôme Nationale d’Œnologie. COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Valérie SCHMITT 05 34 32 31 08 valerie.schmitt@inp-toulouse.fr Année de préparation au Diplôme National d’Œnologue
  8. 8. OBJECTIFS Devenir œnologue selon les 9 objectifs du décret publié au Bulletin Officiel du 29/07/2007 : ■ Etre capable de faire produire et de récolter des raisins de qualité en fonction du type de produit recherché et des impératifs régle- mentaires ■ Etre capable d’utiliser ses connaissances sur la composition chimique du vin et son évolution pour maitriser les pratiques œnolo- giques et les traitements du vin ■ Etre capable de choisir les analyses adaptées au contrôle ou ré- pondre à un problème donné, les réaliser, interpréter les résultats et donner les conseils et prescriptions nécessaires ■ Etre capable de conduire la transformation de ces raisins en vin en fonction du type de produit recherché, des impératifs réglemen- taires et d’hygiène ■ Etre capable de manager une entreprise vitivinicole ■ Etre capable de participer à la conception ou à la rénovation d’un cuvier de vinification et d’un hall d’embouteillage, à des recherches technologiques et à des expérimentations sur de nouveaux équipe- ments ou de nouveaux produits œnologiques ■ Etre capable de manager l’ensemble de la qualité dans une en- treprise vitivinicole ■ Etre capable d’élaborer des vins et produits dérivés en respectant la législation ■ Etre capable de participer à l’ensemble de ces activités dans une entreprise de produits dérivés ou d’autres boissons fermentées PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale) DURÉE ■ La durée de la formation est de 24 mois avec un pré-stage de 6 semaines et un stage de 6 mois. PRÉ REQUIS ■ Bac +3 dans le domaine de la microbiologie, de la chimie analy- tique ou de la biologie, ou à partir d’un bac +2 avec une expérience professionnelle ou la prépa DNO. PROGRAMME ►Première année ■ La vigne et son milieu ■ Bases de la viticulture et des raisins ■ Composition et évolution du vin ■ Techniques d’analyse des moûts et des vins ; analyse sen- sorielle ■ Micro-organismes et fermentations ■ Technologies des vinifications ■ Pratiques œnologiques ■ Langue étrangère ■ Stage pratique – viticulture ► Deuxième année ■ Dégustation professionnelle et Géographie vitivinicole ■ Gestion des procédés, de la production et de l’innovation ■ Stage pratique œnologie ■ Assurance qualité ■ Conduite d’entreprise (incluant la capacité professionnelle agricole) ■ La filière et sa réglementation ■ Effluents et produits dérivés de la vigne et du vin Diplôme National d’Œnologue Responsable : Patricia Taillandier DÉPOT DE CANDIDATURE : juin RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Maitre de chai ■ Responsable d’exploitation ■ Directeur d’exploitation ■ Caviste œnologue ■ Responsable de laboratoire ■ Consultant ■ Technico-commercial ■ Salarié d’une organisation intersyndicale professionnelle (ex : IFV) 8 COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Christopher GUERIN 05 34 32 37 64 christopher.guerin@inp-toulouse.fr
  9. 9. Parcours Professionnel : Gestion des milieux Anthropisés Parcours Recherche : Fonctionnement des Ecosystèmes OBJECTIFS ■ Le Master Ecologie et Biosciences de l’Environnement (EBEN) répond à un besoin sociétal, en termes de connaissances et de maî- trise du fonctionnement des systèmes terrestres et aquatiques en relation avec le degré d’anthropisation. ■ C’est un master indifférencié au sein duquel existe un parcours professionnel et un parcours recherche. Les deux parcours sont at- tachés à un même domaine d’études à tous les niveaux, à savoir le fonctionnement des systèmes naturels et les modifications qu’en- gendre l’impact de l’homme depuis la simple cueillette jusqu’au rejet des effluents urbains, agricoles ou industriels. ■ L’objectif du parcours recherche du Master EBEN est de former les futurs cadres de l’enseignement supérieur et des grandes ins- titutions publiques ou privées de la recherche française et interna- tionale. ■ Le parcours professionnel a pour but de former les futurs cadres qui dirigeront l’évolution de l’environnement et trouveront des so- lutions pratiques aux problèmes posés par l’anthropisation au mo- ment où l’homme est capable d’influencer le devenir de la planète. PUBLICS ■ Adultes en reprises d’études (ayant quitté la formation initiale). Les profils de recrutement sont très ciblés sur la motivation vis- à-vis de la gestion de l’environnement (stages, emplois, vie as- sociative …) et sur un cursus en adéquation avec la formation (master 1 en écologie, environnement, agronomie ou géogra- phie). DURÉE ■ En ce qui concerne le parcours recherche, il est fait une place importante à l’apprentissage par et pour la recherche, notam- ment par l’analyse bibliographique et par les stages dans des laboratoires de recherche reconnus. ■ Dans le parcours professionnel l’enseignement devient beau- coup plus technique. Il favorise l’insertion dans le monde du travail par l’apprentissage, en équipe et de travaux personnels. ■ La durée de la formation est de 12 mois dont un stage en laboratoire ou en entreprise de 6 mois. ■ La formation est ouverte au contrat de professionnalisation sur deux ans avec un parcours et un calendrier adaptés à l’al- ternance. PRÉ REQUIS ■ Salariés ou demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+4 dans le domaine ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expé- rience professionnelle significative. DÉPOT DE CANDIDATURE : de mars à juin PROGRAMME ■ Outils pour le chercheur/ingénieur ■ Outils numériques ■ Fonctionnement des écosystèmes et changements globaux ■ Biodiversité et Fonctionnement des Ecosystèmes ■ Agronomie, agro-écologie et pédologie ■ Ecotoxicologie et évaluation des risques ■ Nutriments et contaminants: dynamique, flux et gestion des im- pacts ■ Cas d’étude ■ Stage en laboratoire (R) ou en entreprise (P) 9 RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Ingénieur ou cadre technique de l’environnement (Consultant en fonctionnement des écosystèmes aquatiques ou terrestres, en gestion des écosystèmes, en biodiversité…). COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr José RAYNAL 05 34 32 39 84 raynal@ensat.fr Master 2 Ecologie & Biosciences de l’Environnement (EBEN) Responsable : Pascal Lafaille
  10. 10. OBJECTIFS ■ Former aux métiers de l’environnement et de l’aménagement impliquant la maîtrise de concepts, méthodes et techniques liés à la gestion de l’information géographique : conduite de projets, gestion de ressources, aide à la décision, expertise. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ La durée de la formation est de 12 mois dont six mois de cours théoriques et six mois de stage en entreprise. PRÉ REQUIS ■ Salariés ou demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+4 dans le domaine, ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expérience professionnelle significative. ■ L’accès au Master 2 Géomatique SIGMA est ouvert aux can- didats titulaires d’un des diplômes suivants: ■ Bac +4 et 5 dans le domaine de l’informatique, environnement ou géographie ■ Diplôme d’Ingénieur en Agronomie, en Informatique ou justi- fiant un niveau Bac + 4 des Grandes Écoles d’Ingénieurs ■ Autres maîtrises et diplômes ayant une équivalence Bac + 4 validée par la Commission des Titres de l’établissement habilité. ■ Les candidats non titulaires du diplôme requis, mais justifiant d’une activité professionnelle susceptible de leur conférer une qualification équivalente, peuvent être autorisés à s’inscrire après décision de la commission de validation des acquis pro- fessionnels (VAP). Une validation de tout ou partie du diplôme est également possible sous certaines conditions au titre de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). PROGRAMME ■ Système d’Information Géographique et télédétection ■ Informatique et Systèmes d’Information ■ Applications Géomatiques en environnement, aménagement et agronomie ■ La géomatique en tant que discipline scientifique ■ Conduite de projet et communication ■ Langue vivante (anglais) ■ Ateliers Géomatiques (orientation professionnelle ou recherche) ■ Stage (orientation professionnelle) ou ■ Mémoire (orientation recherche) Master 2 Géomatique SIGMA (professionnel ou recherche) Responsable : Claude Monteil DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin 10 RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Le profil «chargé d’étude» ou «chargé de mission» dans des organismes (publics ou semi-publics comme les SEM - Sociétés d’Economie Mixte) d’aménagement régional ou d’urbanisme, les Chambres d’Agriculture / de Commerce et d’Industrie / des Mé- tiers, auprès d’un Parc Naturel… Ils sont généralement chargés du développement et de l’administration de SIG ou / et de l’interface entre informaticiens et théma- ticiens. ■ Le profil «ingénieur» ou «chef de projet» plutôt propre aux structures de bureau d’études d’ingénierie (ingénieur projet, ingénieur développement, ingénieur marketing géomatique, chef de projet SIG, …) ou aux services de recherche – INRA, IRD, CNRS… ■ Le profil «expert» attaché à une organisation internationale (PNUE, OMS) ou à une ONG COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr José RAYNAL 05 34 32 39 84 raynal@ensat.fr
  11. 11. OBJECTIFS ■ Occuper des fonctions de contrôle ou de gestion de la qualité des produits frais ou transformés. Le Master s’inscrit dans une pers- pective de formation pluridisciplinaire, à caractère professionnel agro-alimentaire, de diplômés de l’université, d’ingénieurs ou de vétérinaires. Il s’agit donc d’une formation complémentaire qui vise les secteurs de contrôle et de maîtrise de la qualité des entreprises agro-alimentaires sous tous leurs aspects techniques, administra- tifs, réglementaires, etc. ■ L’enseignement proposé a pour objectifs de former des spécia- listes du contrôle de la qualité, de la mise en place d’une démarche qualité, de la sécurité des aliments. PUBLICS ■ Adultes en reprises d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ La durée de la formation est de 12 mois dont six mois de cours théoriques et six mois de stage en entreprise. ■ La formation est ouverte au contrat de professionnalisation sur deux ans avec un parcours et un calendrier adaptés à l’al- ternance. PRÉ REQUIS ■ Salariés et demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+4 dans le domaine ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expé- rience professionnelle significative. ■ Les profils de recrutement des étudiants sont très ciblés sur la motivation vis-à-vis de la gestion de qualité, ou un intérêt pour les filières agro-alimentaires (stages, emplois, vie associative …) et sur un cursus en adéquation avec la formation (master 1 en qualité, en agro-alimentaire, en microbiologie-biochimie avec une compo- sante « aliment »). DÉPOT DE CANDIDATURE : de mars à juin PROGRAMME ■ Connaissance technique des produits alimentaires ■ Sécurité Biologique des Produits Alimentaires ■ Analyse de données ■ Management de la qualité et de la sécurité des produits alimen- taires ■ Transformation des produits alimentaires ■ Science/Sécurité des aliments ■ Anglais – Communication professionnelle ■ Stage de fin d’études 11 RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Les débouchés du master QPSA se situent dans le domaine du contrôle de la qualité : totale, microbiologique, technologique, organoleptique, formation. Les postes occupés sont essentiellement des postes de responsable qualité, responsable assurance qualité, responsable de laboratoire de contrôle, assistant qualité, chargé de mission ou responsable d’organisme certificateur. Ils peuvent également se situer au niveau des postes recherche et développement, évoluer vers la responsabilité de production ou des ressources humaines. COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr José RAYNAL 05 34 32 39 84 raynal@ensat.fr Master 2 Qualité des Produits et Sécurité Alimentaire (QPSA) Responsable : Benoît Van Der Rest
  12. 12. Formations Qualifiantes Agronomie Agroalimentaire Œnologie 12
  13. 13. DESCRIPTION ■ Connaissance des risques microbiologiques et toxicologiques en alimentaire et des moyens de gestions de ces risques. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP (Examen écrit, exposé et rapport) PÉDAGOGIE ■ Présentiel Qualité et sécurité sanitaire des aliments Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ►Ecologie des micro-organismes d’altérations et pathogènes dans les filières alimentaires : ■ Micro-organismes intervenants dans l’industrie alimentaire ■ Action des micro-organismes d’altération dans les aliments ■ Micro-organismes pathogènes et TIA. ■ Microbiologie des principaux produits alimentaires ■ Moyens de luttes contre la présence des micro-organismes (BPH, techniques physico-chimiques...) ► Réglementation (contexte national, EU et International) méthodes d’analyses (HACCP, critères de la qualité) ► Toxicologie alimentaire : ■ Les crises alimentaires liées aux matières premières (ESB, listeria, dioxine, algues marines...) ■ Incident et accidents liés aux végétaux (mycotoxine, métaux lourds, nitrate, nitrites, substances anti-nutritives) ■ Risques liés aux produits transformés (impact de la cuisson, des modes de conservation... sur la qualité nutritionnelle et sur la sécurité) ■ Alcoolisme ■ Allergies alimentaires ■ Evaluation du risque (rôle des experts), comment établit-on des limites maximales de résidus (LMR), des doses journalières admis- sibles (DJA). ■ Gestion du risque (en temps normal, en période de crise), contrôles indispensables, bonnes pratiques agricoles (BPA), bonnes pratiques de laboratoire (BPL). 13 Modules Agroalimentaire - Œnologie
  14. 14. DESCRIPTION ■ Comprendre les fondements scientifiques de : - Les bilans matière et énergie dans les procédés, - Les propriétés rhéologiques des produits alimentaires, - La mise en œuvre des réactions chimiques ou biochimiques dans les réacteurs. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP PÉDAGOGIE ■ Cours théoriques et analyse de cas d’application agro-alimen- taires ■ Contrôle des connaissances : ■ Epreuve écrite de 1h30 avec documents. ■ Rapports notés à l’issu des travaux personnels. Génie des procédés alimentaires : bilans, rhéologie et réacteurs Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ►Bilans Matière et Energie - 20h ■ Définitions - Equations de bilan - Variance d’un système ■ Systèmes non réactifs en régime permanent ■ Systèmes réactifs en régime permanent ■ Applications de calcul sur procédés agro-alimentaires ►Rhéologie de produits alimentaires - 20h ■ Concepts fondamentaux en transferts de quantité de mouve- ment ■ Transferts diffusifs de quantité de mouvement - Loi de Newton - Fluides non newtoniens ■ Les équations de conservation locales en mécanique des fluides ■ Les principales conditions aux limites utilisées en mécanique des fluides ►Génie des réacteurs - 20h ■ La réaction chimique ou biochimique ■ Les réacteurs idéaux: fermé/ouvert, RAC, piston ■ Analyse des réactions dans les réacteurs idéaux isothermes ■ Une technique de diagnostique des réacteurs: la DTS ■ Technologie des bio-réacteurs (exemples) ■ Réactions en phase hétérogène: gaz-liquide et liquide-solide, compétition transferts/réaction (notions) ■ Applications, exemple de dimensionnement d’un réacteur enzymatique 14 Modules Agroalimentaire - Œnologie
  15. 15. DESCRIPTION ■ Les microorganismes et les enzymes sont très utilisés comme ca- talyseurs biologiques dans le domaine des agro-industries (industries alimentaires et non alimentaires). ■ L’objectif de cet enseignement est de permettre aux étudiants de connaitre les voies métaboliques impliquées dans la production de molécules à haute valeur ajoutée (arômes, antibiotiques ...), de savoir appréhender la conduite de cultures industrielles de microorganismes (fermentations), et de comprendre le rôle joué par les enzymes ainsi que de savoir moduler leurs actions. ■ L’originalité de cet enseignement est qu’il repose sur une trame de travaux pratiques qui constituent plus de la moitié du volume horaire du module ; Tous les aspects technologiques développés en cours (depuis le paramétrage de cultures jusqu’à l’exploitation d’enzymes pour repro- duire une transformation industrielle) sont mis en application lors de ce TP géant (1 semaine en discontinu). PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse PREREQUIS ■ Bases de biochimie structurale et métabolique FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel Procédés enzymatiques et fermentaires 15 Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ►Bi Physiologie microbienne et sélection d’organismes d’intérêt industriels ■ Grandes voies métaboliques fermentaires ■ Régulation du métabolisme des hydrates de carbones et des voies fermentaires ■ Régulation de la biosynthèse des métabolites primaires et secondaires (antibiotiques, mycotoxines...) ■ Amélioration des souches d’intérêt industriel ► Conduites de fermentations industrielles et alimentaires ■ Conduite de cultures microbiennes : cultures batch, semi conti- nue et continue ■ Fermentations alimentaires (produits d’origines animales et végétales) ■ Exemples de production de molécules à haute valeur ajoutée ► Génie enzymatique ■ Production industrielle à l’échelle industrielle ■ Immobilisation des enzymes et utilisation en bioréacteurs ■ Applications dans le domaine agro-industriel Contrôle des connaissances : ■ 1 compte rendu de TP global (microbiologie & enzymologie) : 50% note finale (par groupe) ■ 1 examen terminal partie microbiologie : 25% note finale (indi- viduel) ■ 1 examen terminal partie enzymologie : 25% note finale (indivi- duel) Modules Agroalimentaire - Œnologie
  16. 16. DESCRIPTION ■ Knowledge of the composition of food, biochemical and nutri- tional aspects, in relation to consumer demands. The module aims to provide students with a personal work with a refund in the form of written and oral report. It will, through a case study (1) to make an inventory of ingredients and addi- tives, (2) identify the functions of different classes of compo- nents, and (3 ) provide for each of the elements regulatory and toxicological risks . This work requires an investigation into the composition of food, a brief study of the manufacturing process and consultation of books and websites. AUDIENCE ■ Bac +2 DURATION ■ 9 days LOCATION ■ INP Toulouse COURSE SUPPORT ■ Course and tutorial classes TEACHING METHOD ■ Face to face PROGRAM ►Knowledge of food products : 14h ■ Introduction to molecular cuisine (Practical works ) and senso- ry analysis (Tutorials) ■ Example of some products: wine , beer, bread products (lec- tures , visits) ►Composition of foods : ■ Functional aspects (14h) : case study of certain foods (TD), study of food spoilage (practical work) . ■ Nutritional aspects (14h) : relationships food - health, food ■ Cancer (dietary factors and carcinogenesis, food as cancer prevention) relationships food - obesity, food - cardiovascular diseases, diabetic diets, sport diets, food for pregnant women, chrononutrition . ► Flavourings and food dyes (4h) ■ Teaching methods ■ Lectures, practicals and personal work, handouts, slideshows, visits ■ Knowledge assessment ■ Written report and oral presentations. ■ Students can choose the language of assessment, French or English. Food Science Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COST : 1 000€ 16 Modules Agroalimentaire - Œnologie
  17. 17. DESCRIPTION ■ To know the physico-chemical and biochemical determinants of the transformation processes of animal products (milk and meat-based products). ■ To optimize the choice of a given technology process, accor- ding to the quality of the raw material and the type of desired product. AUDIENCE ■ Bac +2 DURATION ■ 60 hours LOCATION ■ INP Toulouse COURSE SUPPORT ■ Course and tutorial classes TEACHING METHOD ■ Face to face Processing of animal products Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COST : 1 000€ 17 PROGRAM ►Milk and milk-based products technology (30h) ■ Milk industry. ■ Milk physico-chemical properties. ■ Milk, butter and cream technology. ■ Cold storage, heat treatments, dehydration and acidification. ■ Technology cheese maker and main cheeses families. ■ Specific microbiology. ►Meat-based products technology (30h) ■ Physico-chemical characteristics of the meat processing and/ or its preservation in meat-based product. ■ Raw materials, refrigeration and freezing, dehydration, min- cing and restructuring, curing, fermentation, elaboration of meat sausages, industial use of animal-derived proteins. ■ Educational methods ■ Courses, Practical classes on the processing of meat-based products and on cheeses sensory analysis, Bibliographical ana- lysis. ■ Assessment (Students can choose the language of assess- ment, French or English) ■ Oral presentation (coeff. 1) and written examination (coeff. 2) Modules Agroalimentaire - Œnologie
  18. 18. DESCRIPTION ■ Acquérir des connaissances précises sur les mécanismes et les techniques de dégustation. Connaitre l’élaboration et la conservation du vin pour permettre l’interprétation des caractères gustatifs des vins PUBLICS ■ Tout public DURÉE ■ 15 heures (5 séances hebdomadaires de 19h à 22h) LIEU DE FORMATION ■ INP ENSAT FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C, TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel ENSEIGNANT ■ Enseignant chercheur de l’INP Toulouse et professionnels de l’industrie et du conseil. Initiation à la dégustation des vins 18 Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Physiologie du goût et de l’odorat Techniques de la dégustation / Les goûts élémentaires ■ Règles pratiques de la dégustation ■ Les arômes du vin / Caractéristiques aromatiques des cépages ■ Le vocabulaire gustatif ■ Equilibre des saveurs ■ Systèmes de notation des vins / Utilisation des fiches de dégus- tation ■ Tour de France des vins. Modules Agroalimentaire - Œnologie
  19. 19. DESCRIPTION ■ Acquérir et perfectionner les techniques de dégustation sur l’ensemble des vins issus de différentes vinifications et origines. Parfaire vos connaissances sur le vignoble français. PUBLICS ■ Public connaissant déjà les techniques de dégustation et le vocabulaire ou ayant suivi le stage «Initiation à la dégustation des vins». DURÉE ■ 12 heures (4 séances de 3h) LIEU DE FORMATION ■ INP ENSAT FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C, TP PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel et distant) ENSEIGNANT ■ Enseignant chercheur de l’INP Toulouse et professionnels de l’industrie et du conseil. Perfectionnement à la dégustation des vins 19 Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Connaissance de la vigne ■ Les différents types de vinifications ■ Les vinifications particulières Elevage et vieillissement des vins ■ Notion de crus ■ Géographie viticole française ■ Facteurs de qualité des vins ■ Géographie viticole mondiale. ■ Ce stage comporte des exposés techniques et des exercices pratiques de dégustation. Modules Agroalimentaire - Œnologie
  20. 20. DESCRIPTION ■ Connaitre une recette de fabrication de vin primeur et la pos- sibilité de tester cette recette. ■ Comprendre les différents mécanismes mis en jeu. ■ Avoir des informations sur l’élaboration d’autres types de vin PUBLICS ■ Tout public DURÉE ■ 15 heures (5 séances de 19h à 22h) LIEU DE FORMATION ■ INP ENSAT FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C, TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel ENSEIGNANT ■ Enseignant chercheur de l’INP Toulouse et professionnels de l’industrie et du conseil. Je fais mon vin 20 Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Théorie sur la production du vin rouge, blanc, rosé (répartie sur l’ensemble des séances). ■ Préparation du matériel. ■ Vendange et démarrage de la fermentation alcoolique. ■ Suivi de la fermentation alcoolique et décuvage. ■ Démarrage et suivi de la fermentation malo-lactique. ■ Soutirage et filtration, dégustation et mise en bouteille. Modules Agroalimentaire - Œnologie
  21. 21. DESCRIPTION ■ Cet enseignement développe un exemple d’un système de pro- duction qui s’inscrit dans un objectif de durabilité de l’agriculture. Dans ce module, c’est toute la filière de l’agriculture biologique qui sera abordée : de la qualité des intrants jusqu’aux débouchés des produits, tant au niveau théorique (cours) que pratique (visite, tra- vaux pratiques). PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse PREREQUIS ■ Bonne connaissances des productions végétales et de l’utilisa- tion des intrants FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel Agriculture biologique et composts Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Après une introduction qui replace l’agriculture biologique dans le contexte de l’agriculture durable, ce premier volet du module présente la diversité de l’agriculture biologique par son histoire et les mouvements qui la composent, puis s’attache à montrer les différentes techniques de production en lien avec la réglementa- tion qui la régit. ■ Il présente ensuite un aperçu de la commercialisation et des diverses perspectives d’évolution de ce mode de pensée et de production (cours, travaux dirigés et visites) ■ Un des points clé de l’agriculture biologique est ensuite abordé : le maintien de la fertilité des sols par des engrais et des amende- ments organiques. ■ Au cours de cet enseignement sera exposé la technologie d’éla- boration des fertilisants organiques, de la qualité des matières premières aux procédés de compostage et de méthanisation (cours et visites en entreprises) ■ Le dernier point abordé par cet enseignement est l’homologation des composts (réglementation, normalisation, tests de phytotoxici- té, tests de maturité des composts) (cours et TP) 21 Modules Agronomie
  22. 22. DESCRIPTION ■ Une des réponses techniques apportées à la recherche d’une réduc- tion des coûts de production en grandes cultures, est la simplification du travail du sol, allant jusqu’à la suppression du labour et au semis direct. En France comme ailleurs dans le monde, cette innovation se développe parfois sans autres considérations agronomiques et mène à des impasses. L’agriculture de conservation vise au contraire à l’ac- compagner de ses deux autres piliers : l’allongement des rotations et la couverture permanente des sols. Ces trois principes agronomiques ensemble aboutissent à des processus à l’origine desquels se trouvent des espèces d’intérêt fonctionnel pour la production agricole. Tout l’enjeu réside alors dans leur pilotage, y compris de ceux dépendants d’autres compartiments et niveaux d’organisation des agroécosystèmes, afin qu’ils débouchent sur des services écosystémiques permettant à l’agriculteur d’engager son système vers la transition agroécologique, caractérisée par la « double performance » économique et écologique. Ainsi, de nouvelles façons de produire, de nouveaux agroécosystèmes, se mettent progressivement en place. Leur analyse comme leur accom- pagnement ne peuvent évidemment se faire sans la connaissance des processus agroécologiques mais également sans une bonne connais- sance des acteurs et donc des leviers et verrous socio-économiques qui accompagnent les agriculteurs. Finalités ■ Elles sont d’une part d’approcher ces techniques et processus agroé- cologiques mais aussi de mesurer les implications en matière de gestion des itinéraires techniques et systèmes de production, de la parcelle au territoire. ■ Elles sont d’autre part de prendre en considération le rôle des ac- teurs économiques individuels ou organisés en réseaux (agriculteurs, organismes professionnels, conseillers, etc.) dans le développement de ces nouvelles pratiques. Une étude de terrain permettra d’aborder les questions opérationnelles, relevant des champs de recherche en agroé- cologie, en économie et en sociologie. PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel Agriculture de conservation 22 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Enseignements agronomiques (+ visite) : ■ Agriculture de Conservation : définitions et contexte ■ Enjeux agroécologiques mondiaux ■ Analyse historique et systémique de l’agriculture ; ■ Les services écologiques en agriculture ; Importance des rota- tions avec couverts végétaux ; ■ Introduction à la qualité biologique et structurale des sols ; ■ Liens entre pratiques culturales-vie du sol-qualité du sol ; ■ Non labour et semis direct dans le Sud-Ouest, l’expérience et le conseil ; ■ Visite chez un agriculteur ► Enseignements socio-économiques (+ visite) : ■ Nouvelles techniques agronomiques et mouvement social ; ■ Changement social et innovation technique ; Les organisations de vulgarisation agricoles et l’agriculture de conservation ; AOC Sols)
  23. 23. DESCRIPTION ■ Former les ingénieurs à la démarche intellectuelle et aux tech- niques informatiques liées aux traitements et à l’intégration des données issues des approches globales à haut débit comme la gé- nomique et la post génomique. La mise en pratique des démarches sera réalisée par l’analyse concrète de problématiques biologiques. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Un projet noté par binôme (50%) et une évaluation individuelle (50%). La consultation de documents est autorisée lors de l’éva- luation individuelle. Bio-informatique Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Initiation à l’environnement UNIX/LINUX ► Programmation en Bioinformatique ■ Apprentissage de la programmation structurée ■ Mise en œuvre en utilisant le langage Perl ■ Utilisation de bibliothèques de programmation dédiée à la bioin- formatique. ■ Apprentissage de la programmation Web (code HTML, site web). ► Bioinformatique des séquences ■ Banque de données généralistes et spécialisées. ■ Analyse et comparaison de séquences. ■ Caractérisation de familles de protéines. ► Bioinformatique pour la génomique et la post-génomique ■ Méthodes d’annotation de génomes ■ Traitement les données issues des approches expérimentales à haut débit 23 Modules Agronomie
  24. 24. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel Contrôle des connaissances Rapport bibliographique et présentation orale (0.5), compte rendu du TP sur les méthodes d’étude de la biodiversité (0.5). Biodiversité et gestion de l’espace rural 24 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ►La biodiversité dans l’espace rural (30h) « L’Ennui naquit un jour de l’Uniformité ». Ce célèbre alexandrin dit vrai pour les salons, les salles de cours et la biodiversité. La biodiversité est l’un des garants de la durabilité des systèmes écologiques dont l’agrosystème. Les espaces ruraux européens sont le support d’une biodiversité remarquable et menacée. Apres une introduction sur la biodiversité et les différents enjeux qu’elle recouvre, des exemples de gestion conservatoire dans l’espace rural seront apportés par des professionnels. ■ Biodiversité : définition, origine, concepts associés (habitats...) (A. Ouin, 3h) ■ Les enjeux du maintien de la biodiversité et les outils législatifs, incitatifs associés (A. Ouin, 3h) ■ Les causes de l’érosion de la biodiversité et l’action des activi- tés humaines (A. Ouin, 3h) ■ Un service écologique majeur : la biodiversité utile a l’agricultu- re (J. P. Sarthou, 4h ) ■ Exemples de programmes de conservation d’espèces et de milieux d’intérêt patrimonial dans l’espace rural (C. Lemouzy, ADASEA 32 ; M. Tessier, ANA, autres 9h) Une sortie sur le terrain d’une journée sera programmée pour rencontrer des acteurs de l’espace rural mettant en œuvre des programmes de maintien ou de renouveau de la biodiversité (8h). ► Méthode d’étude de la biodiversité (20h) Apporter les méthodes et les techniques essentielles pour l’étude, l’analyse et la description des biocénoses des agroécosystèmes. ■ Etude de la végétation en milieu prairial et cultivé (A. Ouin, 6h ) - techniques de relevés de végétation et détermination des es- pèces dominantes - méthodes d’analyse et de description de la flore ■ Etude des communautés animales (J.P. Sarthou, 2h) ■ Etude des zoocénoses : entomofaune (utilisation de mor- pho-espèces), en milieu naturel ou semi naturel et en milieu cultivé. Un TP a la ferme des cinquante permettra la mise en œuvre de différentes techniques, les identifications se feront au laboratoire, puis l’analyse des données se fera en salle info (3*4h=12h). ► Biodiversité et paysages boisés (10h) Présenter les principaux éléments de la biodiversité dans les pay- sages boisés (du bocage à la forêt). Décrire les principaux fonc- tionnements écologiques de ces paysages et l’importance des modes gestion par l’Homme dans la préservation des espèces et des processus écologiques. ■ Paysages boisés : définition, typologie et biodiversité patrimo- niale dans les bocages (A. Ouin, 2h) ■ Agroforesterie (A . Gavaland, INRA, 2h) ■ Gestion forestière, habitats, microhabitats (L. Larrieu, CRPF, 2h) ■ Des indicateurs de biodiversité en forêt (J. P. Sarthou, 2h) ■ Gestion forestière et biodiversité des plantes, oiseaux et ca- rabes - Ecocertification (G. du Bus, 2h)
  25. 25. DESCRIPTION ■ Dans un contexte de développement durable, l’étude et la gestion de l’environnement doivent être abordés de façon globale. Il y a en effet des transferts d’eau, de matières et d’énergie et des trans- formations qui se font de l’échelle de la motte de terre à l’échelle du globe. Le module « Biogéochimie de l’Environnement » a pour objectif d’aborder au travers de quelques exemples les mécanismes et les bilans qui contrôlent à différentes échelles (molécules, sols, bassin versant, globe terrestre) ces transferts. Ce module de 60 heures est organisé 2 sous-modules , respec- tivement de 20h et 40h chacun. Chaque sous-module représente un tout cohérent (non sécable) faisant l’objet d’une validation des acquis et structuré selon le syllabus suivant. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel Examen écrit sur chaque partie du cours (1 et 2), compte rendu sur l’un des deux TD (visites de terrain), exercices d’analyse bibliographique. Biogéochimie de l’environnement Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Physico-chimie aux interfaces : transferts vers les écosystèmes terrestres ■ Une particule riche en plomb émise par une activité anthropique dans l’atmosphère, peut retomber sur un sol cultivé. Le devenir du plomb de cette particule va alors dépendre en particulier des ca- ractéristiques de la particule (taille, forme, nature et concentrations des constituants, etc.), des caractéristiques du sol (texture, pH, CEC, etc..), du climat, etc.. Pour imaginer à priori quel sera l’impact du plomb de cette particule sur l’environnement, il faudra se baser sur l’ensemble des connaissances disponibles et des données me- surables par les techniques actuelles. ■ Pour cet exemple et pour bien d’autres, la connaissance des mé- canismes d’adsorption/désorption, complexation, précipitation-dis- solution, réactions redox et acido-basiques et fonctionnement des organismes vivants est donc nécessaire. Cet enseignement a pour objectif de décrire de façon générale les phénomènes biogéo- chimiques qui se déroulent aux interfaces et dans les milieux na- turels durant le cycle de vie d’une substance nutritive ou polluante afin de mieux gérer et prévoir l’impact de cette substance sur les écosystèmes et l’homme. ► Biogéochimie des bassins versants : Échange atmosphère, bios- phère, hydrosphère : cycle des éléments et perturbations anthropiques. ■ L’étude à l’échelle des bassins versants permet une analyse inté- grée des différents cycles biogéochimiques. ■ Cette séquence d’enseignement a pour objectif d’apporter des connaissances sur les cycles de l’eau, du carbone, de l’azote et des contaminants (métaux, pesticides) dans les écosystèmes terrestres (incluant le couplage atmosphère-sol-eau). Une sortie terrain permettra d’aborder plus concrètement les stratégies d’ob- servation des écosystèmes forestiers et plus particulièrement la mesure des dépôts atmosphériques actuels au niveau des éco- systèmes forestiers (placette forestière) et la reconstitution des dé- pôts passés au niveau d’une tourbière. Elle permettra également d’aborder les questions de production et de transfert de la matière organique terrestre. Quelques exemples des différentes approches isotopiques (stables et radiogéniques) que l’on peut utiliser dans le domaine de l’environnement, notamment sur les sols, les eaux à l’échelle des bassins versants, pour tracer les sources des diffé- rents éléments concernés, les vitesses de transferts et l’intensité des différents processus. 25 Modules Agronomie
  26. 26. DESCRIPTION ■ The objective of this module is to cover different fields of crop improvement and protection, biodiversity conservation, food, environment, health and animal sciences, metagenomics, where biotechnology has emerged to be a complementary tool in matter of sustainable agriculture. AUDIENCE ■ Bac +2 DURATION ■ 60h LOCATION ■ INP Toulouse REQUIREMENTS ■ Assessment (Students can choose the language of assess- ment, French or English) COURSE SUPPORT ■ Lectures, Practical works and tutorials will all be dealt in English. Hand-outs as well as power-point presentations will be available on the «Moodle» platform of the ENSAT. A tutored group project will involve students into the art of scientific communication. TEACHING METHOD ■ Face to face Biotechnology for sustainable agriculture 26 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAM ► Plant biotechnology : ■ Germplasm conservation, crop improvement and protection ■ Applications of in vitro culture towards the improvement and conservation of plant species will be declined. ■ Conventional and novel technologies involving recombinant DNA technology aiming at reducing the use of agricultural intrants will be studied. ■ Model plants used to decipher gene isolation and functional analysis will be studied. ■ Altogether taken, these will be explored within the international legal framework of the International Biodiversity Convention and Biosafety Carthagena Protocol. Finally, the European and French legal framework dedicated to Crop Improvement, Crop Protection, Food and Feed safety will be summarised. ► Introduction to Metagenomics ■ Metagenomics is the study of the genetic material recovered directly from environmental samples. ■ This new field of research enables studies of microbial commu- nities that are not easily cultured in laboratory conditions under conditions of clonal cultures. ■ This has led to the discovery of new genes that code for novel enzymes capable of producing molecules of industrial potential. ► Microbial Biotechnology ■ The role of microbes in sustainable agriculture, human and en- vironmental health ■ Lectures will focus on the use of lab-cultured microorganisms to produce new biofertilisers, biopesticides, novel agents for biocontrol of plant diseases. ■ The presence of diverse microorganisms in food will be illustrated within the legal context of the European Food Safety Authority. ► Animal biotechnology ■ Methodologies and case studies in animal biotechnology will be declined with respect to the resulting diverse applications. ► Biotechnology and dermo-cosmetics ■ Dr Patrick Bogdanowicz, from Pierre Fabre Cosmétiques will explain how a flourishing local industry makes use of Biotech- nology, cellular imagery during the process of developing new products in the dermo-cosmetics industry.
  27. 27. DESCRIPTION ■ Connaitre les caractéristiques nutritionnelles des principales ma- tières premières entrant dans la composition des aliments compo- sés pour les animaux d’élevage. ■ Connaitre et comprendre l’impact de traitements technologiques sur la qualité de ces matières premières en fonction de leur utilisa- tion chez l’espèce cible. ■ Connaitre le secteur règlementé de l’alimentation animale et les process de fabrication des aliments composés. ■ Concevoir et analyser une formule alimentaire en fonction des contraintes nutritionnelles, technologiques et économiques. ■ Comprendre et analyser les systèmes d’alimentation en élevage de monogastriques. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Des matières premières aux systèmes d’alimentation Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Typologie des principales matières premières (céréales, oléo-protéagineux, quelques co-produits) : aspects taxonomique, agronomique, physico-chimique et nutritionnel. ■ Traitements technologiques des matières premières végétales et fabrication industrielle des aliments composés. - Le secteur des industries de l’alimentation animale et sa règle- mentation. ■ De la programmation linéaire à la formulation d’un aliment composé - Rappels sur la programmation linéaire. - Les différentes contraintes en formulation. - La formulation au moindre coût et l’analyse aux marges: un exemple à l’aide du logiciel PORFAL. - La multi formulation en usine. ■ Les aliments composés au cœur des systèmes d’alimentation. - Systèmes d’alimentation volaille: l’exemple des palmipèdes. - Systèmes d’alimentation des porcs. - Le logiciel INRAporc, une application à l’analyse des systèmes d’alimentation. ■ La partie sur les traitements technologiques et la fabrication des aliments composés sera traitée sous forme d’apprentissage par projet. ■ Contrôle des connaissances : - Compte rendu écrit et oral de l’APP (40%). - Examen écrit (60%). 27 Modules Agronomie
  28. 28. DESCRIPTION La sensibilisation précoce aux problèmes de l’eau (crue, pénuries, pollution..) et aux enjeux socio-économiques et géopolitiques né- cessite de commencer par une mise en ordre et un assemblage des connaissances sur : ■ l’abondance et les indices de qualité physiques des eaux conti- nentales, ■ le fonctionnement et la qualité hydrobiologique, ■ l’anthropisation des hydrosystèmes. Les ressources en eau et leur renouvellement dans l’unité fonction- nelle à l’échelle des bassins versants tels que l’Adour et la Garonne pourraient servir de cadre de référence. Ce module de 60 heures est structuré en 3 sous modules et s’ap- puie sur de nombreuses visites de terrain afin d’illustrer les études de cas traitées en cours. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP Visites PÉDAGOGIE ■ Présentiel Eau et Environnement 28 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Fonctionnement et qualité des milieux aquatiques ■ Organisation spatiales des communautés de poissons ■ Ecologie et systématiques des poissons (jeux de carte en TD !) ■ Directive Carde sur l’Eau, de la réglementation à des études de cas sur la qualité des masses d’eau (lac, zone humide, rivière, littoral) ■ Diagnostic (sortie terrain et TP sur les indices biotiques macro- phyte, invertébrés et poisson) ► Anthropisation des hydrosystèmes ■ Cycle d’utilisation de l’eau ■ Utilisation de l’eau par les industries (example et visite du com- plexe EDF de Golfech) ■ Pollution des eaux ■ Eau potable et assainissement (visite des stations de Pech Da- vid et de Ginestou) ► Focus sur hydroélectricité et environnement aquatique (chaire pédagogique EDF) Ces enseignements sont effectués par des ingénieurs d’EDF ■ Introduction à l’hydroélectricité et aux aménagements hydrau- liques ■ Principaux impacts de l’hydroélectricité et études d’impacts ■ Visite de chantier
  29. 29. DESCRIPTION ■ Cette unité approfondit les questions liées à la mise en œuvre du développement durable dans un contexte français et international. Compte-tenu des préoccupations mises en avant depuis les années 1990s par les organismes internationaux de développement, les Etats et les acteurs locaux, l’unité se propose de clarifier et de porter un regard critique sur la notion de développement durable et sur sa mise en pratique au niveau d’un territoire et/ou d’un pays. Cette unité s’intéresse plus particulièrement aux expériences innovantes dans les domaines de l’économie sociale et solidaire, et à la manière dont ces expériences peuvent participer au développement durable d’un territoire. ■ A l’issue de cette unité, les étudiants doivent être capable de maî- triser un certain nombre de concepts et d’outils méthodologiques leur permettant d’analyser, d’un point de vue essentiellement socio-éco- nomique, les problèmes complexes de mise en œuvre d’une dé- marche de DD au niveau d’un territoire. Les exemples d’application et les études de cas sont pris dans les pays aussi bien du Nord que du Sud. ■ Pour les étudiants qui souhaitent s’orienter vers les métiers du management d’entreprises, cette UE leur permet d’enrichir leur approche de l’entreprise en les confrontant à des logiques d’entre- preunariat et des structures d’entreprise particulièrement innovantes. ■ Elle prépare aussi les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études dans le domaine du développement des pays du Sud ou du développement territorial en Europe. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Economie sociale et solidaire et développement durable des territoires Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Aspects théoriques ■ Le développement local/territorial : historique, éléments de défi- nition, acteurs, démarches et outils d’action, perspectives. ■ Le mouvement de l’ESS dans les pays du Sud. ■ Quelle approche de la dimension sociale du DD ? Regard sur l’économie sociale et solidaire. ■ Analyse des liens entre l’économie sociale et solidaire et le développement de territoires. ► Partie projet de terrain ■ Cette étude consiste à étudier diverses expériences d’économie sociale et solidaire (ESS) sur un territoire donné. La question po- sée est celle de leur articulation au développement de ce territoire. ■ Une liste d’expériences d’ESS sera proposée aux étudiants, qui organisés en sous-groupes, auront à étudier chacun une expé- rience selon une grille qui leur sera fournie. Pour chacune des études de cas, les étudiants sont incités à prendre contact avec des personnes ressources (acteurs institutionnels, porteurs de projets, etc.). Une mise en commun des études de cas sera faite collectivement, pour essayer de répondre à la question posée. ■ Exemples d’études réalisées dans le passé : Evaluation moné- taire de la «valeur environnementale» de la forêt de Bouconne et du lac de Saint Féréol ; étude de la mise en œuvre de la Respon- sabilité Sociétale en Entreprise (RSE) ; diagnostic du projet de développement territorial «BioVallée» ; diagnostic de la démarche de commerce équitable... 29 Modules Agronomie
  30. 30. DESCRIPTION ■ La génomique est une discipline de la biologie moderne qui a pour objet l’étude du fonctionnement d’un organisme à l’échelle de son génome, et non plus limité à un seul gène. La géno- mique se divise en deux branches : la génomique structurale, qui se charge du séquençage du génome entier, et la géno- mique fonctionnelle, qui vise à déterminer la fonction et l’expres- sion des gènes séquencés en caractérisant le transcriptome , le protéome et le métabolome. ■ Former les ingénieurs à la démarche intellectuelle et aux tech- niques expérimentales liées à la génomique et à la post géno- mique. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Génomique 30 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Unité 1 : Structure du génome ■ Les grands projets séquençage génomique ■ Les technologies de séquençages de nouvelle génération ■ Le séquençage environnemental ■ Les nouvelles méthodes de génotypage à haut débit ■ Conservations de synténie ■ Visite de platefomes du génopole Toulousain : - Get Plage (Plateforme de génomique - Campus INRA d’Auzeville) - CNRGV (Centre National de Ressources en Génomique Végé- tale, campus INRA d’Auzeville) ► Unité 2 : Transcriptome - Les analyses différentielles de l’expression génique: rappels - Microarrays, puces à ADN et PCR quantitative à haut débit - Visite de plateforme du génopole Toulousain : . Get transcriptome (Plateforme biopuce- INSA Toulouse) . Get Plage (Plateforme de génomique - Campus INRA d’Auzeville) ► Unité 3 : Protéomique, Métabolome, Exploration fonctionnelle - Les méthodologies d’analyses des protéines : L’approche pro- téomique. - Les méthodologies d’analyses en masse des métabolites : l’ap- proche métabolomique. - Visite de platefomes du génopole Toulousain : . Plateforme Protéomique (IPBS Toulouse) . Plateforme Métabolomique (CNRS-UPS Auzeville) ► Unité 4 : Exploration fonctionnelle La génomique fonctionnelle. La génétique inverse : Mutagenèse aléatoire (Tilling), Mutagenèse dirigée, Interférence ARN Epigénétique
  31. 31. DESCRIPTION ■ Acquérir l’essentiel des connaissances et des méthodes modernes impliquées dans la gestion de l’eau, à l’échelle de la culture, de l’ex- ploitation et du territoire. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Gestion de l’Eau en Agriculture Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Contexte (6h) ■ Scenarii d’évolution du climat - conséquences pour l’Agriculture ■ Contexte économique et législatif ► Gestion de l’eau en Agriculture (10h) ■ Ressource en eau et irrigation ■ Stratégies agronomiques ■ Les systèmes de cultures secs et irrigués et sous contraintes ► Outils et méthodes pour la conduite de l’irrigation (10h) ■ Basées sur le suivi des cultures ■ Basées sur la modélisation ► L’irrigation (10h) ■ Techniques d’irrigation ■ Efficience de l’eau ■ Impact sur l’environnement ► Gestion de la ressource en eau à l’échelle d’un territoire (10h) ■ La gestion de la ressource, les usages de l’eau et les acteurs ■ La gestion des systèmes non irrigués ■ Outils et modèles de l’agronomie: exemple du système irrigué réalimenté par le canal de la Neste ■ Point de vue d’une collectivité territoriale ► Conclusion (1h) 31 Modules Agronomie
  32. 32. DESCRIPTION ■ Approfondir les méthodes visant à évaluer, diagnostiquer et améliorer les performances d’une entreprise par une meilleure maîtrise des flux et des coûts. Ceci passe par : ■ l’organisation de la production ■ la gestion des flux de matières en interne et en externe, et donc des stocks ■ la mesure ainsi que le suivi des coûts et de la rentabilité de l’activité PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel ■ Courts exposés magistraux appuyés par des documents à travailler personnellement. ■ Exercices, études de cas, visites d’entreprises visent à l’ac- quisition d’un savoir-faire. ■ Jeu de simulation en pilotage des flux. ■ Conférence d’un praticien pour parler des métiers dans ces fonctions. Gestion des flux et maitrise des coûts 32 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Gestion analytique et contrôle de gestion ■ introduction à la démarche analytique ■ détermination des coûts : coût partiel, coût complet ■ les différentes notions de coût dans la prise de décision : coûts variables, coûts marginaux, coûts standards, coût d’opportunité. ► Gestion de production et logistique ■ méthodes de pilotage des flux de production ■ simulation de pilotage des flux de production(MRP) ■ logistique des produits agroalimentaires
  33. 33. DESCRIPTION ■ Ce module propose d’aborder sous un large angle de vue la place de l’animal dans son environnement à différentes échelles socio-spa- tiales. Pour chaque niveau d’approche, un thème spécifique sera abordé au travers d’exemples pris dans différentes filières animales : ■ ANIMAL : Bases physiologiques de l’adaptation des animaux ■ TROUPEAU : Evaluation du bien être animal en élevage ■ SYSTEME D’ELEVAGE : Logement des animaux : évolution en matière de réglementation bien-être et conséquences en élevage - exemple des poules pondeuse ■ ABATTOIR : Facteurs de stress ante-mortem : bases réglemen- taires et applications ■ TERRITOIRE : Les systèmes d’élevage ovins à composante pas- torale. Multifonctionnalité des systèmes d’élevage de montagne ■ APPROCHE GLOBALE : Evaluation de la durabilité des systèmes d’élevage : environnement, société et économie PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel L’animal dans son environnement Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Bases physiologiques de l’adaptation de l’animal à son milieu : mesures et interprétations. ■ Comportement des animaux dans un troupeau (relation de l’ani- mal avec ses congénères) et évaluation multicritère du bien-être animal (Welfare Quality®). ■ Evolution des sytèmes d’élevage pour une amélioration du bien-être des animaux : retour d’expérience en élevage de poules pondeuses. ■ Les facteurs de stress ante-mortem influençant la qualité des produits animaux. ■ Les systèmes d’élevage ovins à composante pastorale : la valorisation d’un territoire. ■ Les systèmes d’élevage de montagne et leur multifonctionnalité : l’exemple des Pyrénées. ■ Demandes sociétales et systèmes d’élevage. ■ Approche systémique : exemple de la filière cunicole. ■ Systémique et productions avicoles : une approche de la dura- bilité ? ■ Evaluation de la durabilité des systèmes d’élevage : méthodolo- gie et exemples d’applications. ■ L’analyse de cycle de vie : exemples en aquaculture. 33 Modules Agronomie
  34. 34. DESCRIPTION ■ Développer les connaissances et les compétences des étu- diants dans les domaines du marketing stratégique, du marke- ting opérationnel et des techniques de vente. ■ Initier les étudiants au métier de chef produit PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel ■ Simulation de gestion par groupes d’étudiants, simulation de vente, travaux dirigés (étude de cas, exercices de communica- tion), exposés. Marketing et techniques de vente 34 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Simuler les décisions de marketing dans la conduite d’une entre- prise (définir le positionnement, établir le mix-produit, expérimen- ter et étudier la concurrence, évaluer les résultats) ■ Expérimenter le métier de chef produit à travers le lancement d’un nouveau produit ■ Vendre et gérer une force de vente
  35. 35. DESCRIPTION ■ Les modèles numériques (= modèles mathématiques appliqués à l’aide de moyens numériques) sont utilisés en agronomie et en sciences de l’environnement à des fins d’exploration (par les chercheurs), de communication (par le personnel scientifique et technique) et de dé- cision (par les gestionnaires des systèmes agro-environnementaux). ■ L’ingénieur agronome gestionnaire doit être capable d’interpréter et de critiquer les résultats d’un modèle tiers. L’ingénieur agronome scien- tifique doit être en mesure de pouvoir appliquer des modèles existants ■ Enfin, l’ingénieur agronome chercheur peut au cours de sa carrière proposer de nouveaux modèles. Cette unité est une introduction à la modélisation et donne un aperçu des nombreuses possibilités de la modélisation en agronomie et en sciences de l’environnement. ■ Les étudiants découvriront les trois facettes de l’agronome modéli- sateur (gestionnaire, scientifique, chercheur). Pour cela, les étudiants appliqueront différents modèles agro-environnementaux en utilisant des logiciels spécifiques (ex : Soil and Water Assessment Tool, www. brc.tamus.edu/swat), en construisant les modèles dans des logiciels de modélisation (ex : OpenBUGS, www.openbugs.info) ou en développant les modèles dans un langage de programmation (ex : R, www.r-project. org). ■ Les étudiants seront capables en fin d’unité : - de choisir le type de modèle et l’outil informatique les plus adaptés pour un problème donné - de comprendre la structure d’un modèle - de percevoir les possibilités et limites d’un modèle - de décrire les calculs effectués par les logiciels de modélisation PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Modélisation en agronomie et environnement Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Théorie et exemples (40 h) ■ Modèles linéaires (14 h) ■ Modèles dynamiques (16 h) ■ Modèles hiérarchiques (10 h) ► Ateliers (20 h) ■ Application d’un modèle (20 h) ■ Les outils de modélisation sont présentés dans la partie « Théo- rie et exemples » et sont illustrés par des exemples en agronomie et sciences de l’environnement. Dans la partie « Ateliers », les en- seignants de l’unité mettront à disposition des étudiants des docu- ments scientifiques présentant différents modèles. Les étudiants (en binômes) choisiront un document parmi ceux proposés et, en utilisant les outils présentés en cours, appliqueront le modèle et effectueront les simulations décrites dans le document. Les étudiants devront ensuite présenter le modèle et leurs résultats de simulation sous forme d’une soutenance orale. ■ Les notions mathématiques essentielles qui sont nécessaires pour la bonne compréhension du cours sont présentées. Ces notions ne sont pas approfondies, le but de cette unité n’étant pas de développer cette partie théorique mais de plutôt développer l’appréhension pratique des modèles 35 Modules Agronomie
  36. 36. DESCRIPTION ■ Cet enseignement de protection des cultures a pour but de donner un aperçu de la diversité des ennemis des cultures : parasites, ravageurs et mauvaises herbes. ■ Les concepts de lutte raisonnée, protection intégrée et lutte biologique seront introduits. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel Protection des cultures 36 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► ENTOMOLOGIE APPLIQUEE : (7 séances de 2 heures) ■ Au cours de ces séances, des identifications d’insectes seront réalisées, à l’aide de clés de détermination adaptées, au niveau des ordres et des principales familles d’intérêt agronomique : re- connaissance des principaux ravageurs des cultures ainsi que de quelques insectes auxiliaires. ■ En début de séance, des notions importantes d’entomologie fon- damentale ou appliquée sont développées. ► PHYTOPATHOLOGIE : (7 séances de 2 heures) Au cours de ces séances, les thèmes suivants seront abordés : ■ Diagnostic : détection et identification des agents pathogènes (champignons, bactéries, virus, ...), techniques de diagnostic de laboratoire (méthodes biologiques, sérologiques et moléculaires). ■ Parasitisme du système racinaire ; parasitisme du système aé- rien. ■ Des exemples de maladies d’intérêt agronomique seront étudiés : symptômes de maladie, biologie de l’agent pathogène, épidémio- logie et méthodes de lutte. ► MALHERBOLOGIE : (3 séances de 2 heures) Identification des principales mauvaises herbes des cultures, du stade plantule au stade adulte : ■ Séance dicotylédones ; Séance graminées ; Sortie terrain. Utili- sation de la clé de détermination.
  37. 37. DESCRIPTION ■ Acquérir les bases scientifiques nécessaires pour aborder la maîtrise des productions et la logique des systèmes de production. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP Projet Conférences PÉDAGOGIE ■ Présentiel Sciences animales : fonction de production et de reproduction Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► La lactation (20h) ■ Particularités anatomiques de la mamelle ■ Mécanismes cellulaires de l’élaboration du lait ■ Biosynthèse des constituants du lait ■ Contrôle hormonal de la lactation ► Croissance et développement (20h) ■ Physiologie de la croissance et du développement - Courbes de croissance et allométrie de la croissance - Croissance embryonnaire et post embryonnaire - Facteurs de croissance - Croissances musculaires, osseuse, du tissu adipeux ■ Nutrition et croissance - Besoins nutritionnels et efficacité alimentaire - Croissance compensatrice restriction alimentaire ■ Influence des facteurs environnementaux (température, pro- gramme lumineux, qualité de l’air) ■ Génétique de la croissance et du développement ► La reproduction des mammifères d’élevage (20h) ■ Anatomie des appareils reproducteurs. ■ Hormones et corrélations hormonales intervenant dans la régu- lation de la sexualité et de la reproduction. ■ Principales étapes de la reproduction chez les mammifères (Fonction germinales mâle et femelle, Fécondation, Gestation) ■ Comportement reproducteur. ■ Relations entre l’environnement et la reproduction. ■ Induction et synchronisation de l’œstrus, Insémination artifi- cielle, Fécondation in vitro et transfert embryonnaire, Induction ou blocage de la parturition. 37 Modules Agronomie
  38. 38. DESCRIPTION ■ Au cours de ce module, seront abordés tous les aspects concernant la semence: de la biologie et du développement de l’embryon aux aspects règlementaires de la filière avec un accent mis sur la qualité des semences et l’amélioration des espèces. Cet enseignement vise à la mise en application des principes essentiels dégagés dans les cours théoriques de gé- nétique, de statistique et d’amélioration des plantes. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ Cours théoriques, TP/Projet, Travaux dirigés (Analyse statis- tique des données par informatique (logiciel R) si nécessaire). Visites d’entreprises semencières, Conférences par des profes- sionnels des filières semencières PÉDAGOGIE ■ Présentiel Semences et amélioration des plantes 38 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Amélioration des Plantes - Cours TD 17h ■ Systèmes reproductifs des plantes et méthodes de sélection vé- gétale (notions d’auto-incompatibilité et de stérilité mâle) ■ Bases génétique de l’hétérosis des caractères agronomiques et physiologiques ■ L’utilisation de la mutation dans l’amélioration des plantes ■ Polyploïdes, aneuploïdes et leur utilisation en génétique végé- tale ■ Epistasie ► TP/Projet (24h) : ■ Interaction Génotype X Environnement ■ Exploitation de la biodiversité naturelle pour les programmes de sélection végétale ► Semences - Atelier bibliographique ~12h Visite d’une entreprise semencière ■ Fécondation développement de l’embryon, mise en place des réserves ■ Technologies de production de semences ■ Qualité des semences ► Conférences ■ Protection des obtentions végétales ■ Organisation de la filière semencière et réglementation euro- péenne ■ Brevetabilité du vivant
  39. 39. DESCRIPTION ■ Cet enseignement interrogera dans une perspective sociologique, ce qu’il convient aujourd’hui d’appeler les mondes agricoles. Tout d’abord, il reviendra sur la manière avec laquelle la question pay- sanne s’est posée à travers l’histoire et les débats auxquels elle a donné lieu autour de l’opposition ville-campagnes, du village comme société paysanne et de la « renaissance rurale ». Il portera égale- ment sur l’émergence de la figure de l’agriculteur dans les sociétés contemporaines. Les questions de la modernisation de l’agriculture (changement technique, innovations), du maintien de la famille agri- cole comme structure de production (place des femmes et du patri- moine) de l’exode rural seront ici abordées. ■ Le thème des agricultures et des paysanneries dans la globalisa- tion sera ici central. Nous nous interrogerons sur la place des pro- ducteurs agricoles dans un monde urbanisé et sur la coexistence des différentes formes d’agriculture présentent à l’échelle du globe : agriculture de subsistance, agriculture familiale, agriculture de firme. Comment se recomposent les formes d’organisation du travail en agriculture ? Du Nord au Sud, quelles sont les dynamiques démo- graphiques ? Quelles sont les formes de résistance ou d’adaptation à la globalisation ? ■ Cet enseignement portera sur les modes d’actions et de représen- tations des agriculteurs. Il proposera notamment des clefs de lecture du fonctionnement des organisations professionnelles. Il offrira des concepts et outils nécessaires pour comprendre les différentes di- mensions de l’action collective en agriculture, le développement agri- cole, les stratégies des groupes d’intérêt agricoles et la place des agriculteurs dans les débats publiques. ■ Enfin, cet enseignement fournira l’ensemble des outils nécessaires aux jeunes ingénieurs désirant évoluer dans les mondes agricoles et les organisations professionnelles. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP ENSAT FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel Sociologie des mondes agricoles Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Introduction à la sociologie des mondes ruraux et agricoles ■ Le « village » comme société paysanne - L’opposition ville-campagne ; - Les théories des sociétés paysannes ■ De l’invention du paysan à l’entrée en agriculture - Les changements techniques et la modernisation de l’agriculture - Le maintien de la famille comme structure de production ■ Les mondes agricoles dans la globalisation - Un monde urbanisé - Une population agricole croissante et pourtant minoritaire - Les agricultures familiales - Les agricultures de firme - Les agricultures de subsistance ■ Les mondes agricoles en France et en Europe - L’effacement démographique - Les formes d’exercice du métier - La place des agriculteurs dans la gouvernance des territoires - Les agriculteurs en politique ■ L’organisation de la profession agricole - Les O.P.A., genèse d’un système complexe - L’organisation du développement agricole - La coopération agricole - Les instituts techniques agricoles - Le lobbying et les groupes d’intérêt agricoles 39 Modules Agronomie
  40. 40. DESCRIPTION ■ Apporter aux étudiants des connaissances de base en so- ciologie, approfondies par des applications dans le domaine de l’agriculture et de la ruralité, de l’alimentation et des organisa- tions. Sensibiliser les étudiants aux méthodes de recherche en sciences sociales. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel Sociologie et méthodes des sciences sociales 40 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► La recherche en sociologie (20 h) : ■ Les fondateurs de la sociologie et les grands courants actuels ■ Explication et démarche sociologiques ■ Méthodes quantitatives et méthodes qualitatives ■ Analyse textuelle ► Sociologie rurale (20h) : ■ Les sociétés paysannes ■ L’organisation professionnelle de l’agriculture ■ Installation en agriculture et identité des agriculteurs aujourd’hui ■ Agriculture et développement territorial ► Sociologie de l’alimentation (10 h) : ■ Sociologie des mangeurs ■ Sociologie de la consommation alimentaire ► Sociologie des organisations (10h) : ■ L’analyse stratégique : acteurs et système ■ Identité et culture
  41. 41. DESCRIPTION ■ Interface entre la biosphère, la lithosphère, l’atmosphère et l’hy- drosphère le sol joue un rôle primordial de par ses fonctions multiples essentielles dans tous les écosystèmes. Les pouvoirs publics sont en train d’en prendre conscience et cherchent à protéger ce patrimoine commun. Une directive cadre européenne est en cours d’élaboration sur les sols. Le texte en préparation a pour objectif de mettre en place un cadre d’action commun au niveau de l’Union Européenne, desti- né à préserver, à protéger et à restaurer les sols. Ce texte souligne les cinq menaces prioritaires qui pèsent sur nos sols européens : érosion, perte de matière organique, contamination, imperméabilisa- tion et diminution de la diversité biologique. Dans ce module, notre objectif est de donner des méthodologies d’approches pour que les étudiants soient capables de hiérarchiser, parmi toutes les caracté- ristiques des sols, celles qui, d’une part, vont favoriser la potentialité des sols à produire, et d’autre part, celles qui peuvent être à l’origine d’une baisse d’une fertilité voire d’un dysfonctionnement dans l’envi- ronnement, de manière à pourvoir répondre aux questions sociétales pour lesquelles de gros enjeux pèsent sur les sols. DURÉE ■ 60h PUBLICS ■ Bac +2 LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Sol et Environnement Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Types de sols et propriétés ■ Les principaux processus de pédogénèse sont expliqués de manière à comprendre les propriétés des sols qui en découlent. A l’échelle globale, les grands types de sols, sont présentés. A l’échelle plus régionale, la répartition des sols dans le paysage est expliquée en cours et revue sur le terrain lors de la sortie où les sols de la région Midi-Pyrénées sont décrits par les étudiants. Les menaces qui pèsent sur les sols aussi expliquées. Une méthodologie d’interprétation des ana- lyses est présentée en cours et appliquée en TD. A partir d’une étude concrète, les étudiants doivent proposer un diagnostic (rapport écrit rendu par trinôme). ► Erosion des sols ■ Les grands processus de l’érosion sont décrits avec une iconographie très fournie. La compréhension des différents agents de l’érosion, permet d’aller jusqu’à la mise en équation de l’érosion hydrique (Equation de Wishmeier). Enfin, les prin- cipaux moyens de lutte sont également expliqués. ► Biologie et microbiologie - Qualité des sols ■ La qualité des sols est enfin expliquée d’un point de vue de la biologie. Il sera abordé le rôle de la mésofaune (ex : vers de terre), de la microfaune (ex : fourmis, collemboles) et de la microflore (ex : champignons et bactéries) en tant qu’acteurs actifs des grandes fonctions biologiques des sols et dans la dynamique des contaminants. Ils constituent aussi des bio- marqueurs et des sentinelles biologiques. Une étude de cas sur la biologie et la microbiologie des sols est traitée par les étudiants sur le terrain et en TP. ► Analyse et interprétation des résultats ■ Basé pour une grande partie sur des TP au cours desquels les étudiants acquièrent un savoir faire, font eux-mêmes les analyses et récoltent des données, cet enseignement né- cessite aussi du temps de réflexion dans l’interprétation des résultats. Un CR est rendu par groupe 41 Modules Agronomie
  42. 42. DESCRIPTION ■ Connaissances de systèmes de culture et de production ■ Analyse de la différenciation des systèmes de culture (intensif/ extensif) ■ Méthodes et outils de conduite des systèmes de culture PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel Système de culture : concepts agronomiques, outils et méthodes pour l’analyse et la conduite de systèmes de cultures 42 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Présentation - Introduction aux systèmes de culture Définitions, concepts, SdC et changement d’échelle (parcelle-ter- ritoire) ► Système de grande culture (19h) ■ Evolution des systèmes de culture au cours du temps ■ Diversification des systèmes de culture (productif, extensif, rus- tique, systèmes à cahier des charges ; clés de raisonnement du système de culture ; Les techniques culturales simplifiées) ■ Gestion de la fertilisation et amendements (Historique, pratiques régionales, raisonnement dans différents systèmes de culture) ■ Exemple de système de culture à cahier des charges : l’agricul- ture biologique (Présentation de l’agriculture biologique, principes généraux, Services et risques - écologiques et environnementaux - des SdC biologiques) ■ Outils d’évaluation de systèmes cultures (Intérêt et limites des modèles de culture, Présentation d’une plateforme expérimentale) ► Système intensif : cultures en serre, sous abri (18h) ■ L’outil serre - fonctionnement ■ Les cultures hors sol (Principaux systèmes de culture hors sol, Formulation des solutions nutritives, Substrats, Fabrication et contrôle de solutions nutritives, Recyclage des solutions nutritives ■ Logiciel Végénut) ► Systèmes herbagers et Agroforestiers (8h) ■ Systèmes herbagers (Présentation générale, Maintien de l’agri- culture en zone protégée - élevage en zone de montagne - parc nationaux) ■ Agroforesterie : association cultures pérennes/annuelles (Pré- sentation générale - Intérêt et limites - Cas d’étude : dispositif ex- périmental de Grasac : noyer/trêfle) ► Projets thématiques : (14h) ■ Projet « Système » Ce projet thématique consiste à réaliser un approfondissement bi- bliographique sur une innovation technique ou sur un système de culture d’intérêt (1 sujet par binôme ou trinôme). Le travail biblio- graphique, basé sur des références scientifiques et techniques, mais également sur des articles à destination des professionnels de l’agriculture, donne lieu à la réalisation d’une présentation sous forme d’exposé oral avec rendu du diaporama PPT le jour même sous forme de documents en 1 exemplaire. ■ Projet « fiche » Une fiche de synthèse biotechnique sur une culture sera égale- ment réalisée dans le cadre du projet (1 fiche par étudiant). La fiche sera à rendre (en version informatisée + 1 exemplaire papier) le jour de la restitution et chaque étudiant présentera à l’oral la fiche réalisée (10 min de présentation maximum).
  43. 43. DESCRIPTION ■ A partir d’un cas concret (visite d’une exploitation) comprendre la notion de système fourrager, système qui assure la correspondance entre système de culture et système d’élevage. ■ Analyser les relations entre ces deux sous-systèmes dans un contexte physique et économique donné. DURÉE ■ 60h PUBLICS ■ Bac +2 LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse PRÉREQUIS ■ Connaître le fonctionnement général d’une exploitation agricole ■ Alimentation des ruminants (systèmes d’encombrement, Uni- té Fourragère Lait et Protéines Digestibles dans l’Intestin) - Bases d’agronomie FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel Systèmes fourragers : approches agronomiques et zootechniques Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME COURS ■ Les production fourragères: présentation, définitions, statis- tiques ■ Le système fourrager : définition et principaux systèmes ■ La gestion des productions fourragères : Biologie des espèces, écophysiologie-écologie, itinéraires techniques, inte- raction herbe-animal, système de pâture ■ Valeur alimentaire des fourrages sur pied : systèmes de récolte et méthodes de conservation des fourrages TP/TD ■ Visite d’exploitation - objectif : mise en situation, sensibilisa- tion et analyse du système fourrager ■ Relevé floristique ■ Analyse fourragère et prédiction de la valeur alimentaire 43 Modules Agronomie
  44. 44. DESCRIPTION ■ Former le futur ingénieur aux outils d’analyse, d’aide à la déci- sion et de gestion de l’espace et de l’environnement (télédétec- tion satellitale, photographies aériennes, Systèmes d’Informa- tion Géographique). Ils seront utilisés, en particulier, dans les domaines de l’agriculture, de l’environnement, de l’aménage- ment, des écosystèmes naturels, etc ... ■ Des études de cas concrets seront présentées au cours de conférences et de travaux dirigés (réalisés sur des matériels informatiques équipés de logiciels spécifiques). PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse PRÉREQUIS ■ Acquérir les principes de la télédétection (acquisition d’images, rayonnement électromagnétique, signatures spectrales des ob- jets, capteurs et vecteurs, notion de couleur) ainsi que les fonde- ments des Systèmes d’Information Géographique. FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel Télédétection et SIG 44 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ►Télédétection - Traitement des données numériques ■ gestion des fichiers images ■ visualisation des données ■ prétraitements des données : stretching, calcul de néocanaux, ACP, génération de masques, filtrage des données, corrections géométriques des images, mosaïquage d’images, orthorectifica- tion de photographies aériennes ■ classification multispectrale : méthodes dirigées et non dirigées, analyse des résultats, cartographie des résultats, mesure de la qualité ■ analyse 3D : représentation en 3D, extraction des altitudes, calcul des pentes, de l’exposition, extraction du relief, habillage cartographique. ■ Etude de cas concrets : application sur des données numériques. ► Systèmes d’Information Géographique ■ rappels sur les systèmes d’information, spécificités des sys- tèmes d’information géographique ■ concepts de l’information géographique : modélisation spatiale, représentation maillée, représentation vectorielle, topologie, réfé- rentiels géodésiques, analyse spatiale, géotraitements ■ géoréférencement de documents cartographiques (systèmes de projection, rééchantillonage, formules de transformation polyno- miales) ■ digitalisation, scannage, notion d’échelle ■ élaboration de plans croisés d’informations, études de cas
  45. 45. DESCRIPTION ■ A partir d’un cas concret (visite d’une exploitation) comprendre la noA travers une approche pluridisciplinaire (technologique, agrono- mique, économique et environnementale), ce module vise à donner les premiers outils permettant d’analyser de façon globale les straté- gies de valorisation énergétique des agro ressources et leurs impacts sur la société. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel Valorisation non alimentaire des agro ressources Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ►ENSEIGNEMENT ( 20 séances) Objectif : Acquérir des connaissances de base permettant un cadrage technologique, environnemental et économique des VANA ■ PT- Stratégies de valorisation et produits ( 10 séances) - Filière oléique et stratégies d’amélioration des plantes oléagi- neuses - Valorisation des produits de la filière oléique (lipochimie et bioproduits) - Biotechnologies « blanches » et fractionnement de la bio- masse lignocellulosique - Méthanisation et biogaz ■ PA- Enjeux agronomiques des VANA - L’introduction de cultures dédiées à la valorisation énergé- tique - VANA : point de vue d’une coopérative agricole ■ PG -Impact des VANA sur les filières agricoles (4 séances) - Cultures énergétiques : filières d’aujourd’hui et de demain - VANA : une opportunité pour les agriculteurs ? - VANA: exemple d’évolution de filière oléagineuse ■ PB- Bilan environnemental du développement des VANA (4 séances) - L’analyse de cycle de vie (ACV) et les bilans environnemen- taux ■ Bilans environnementaux appliqués aux cultures énergé- tiques -Visite de terrain : visite d’un site de transformation (société COGNIS, à Boussens) ►ETUDES DE CAS (12 séances) Objectif : établir un diagnostic sur un sujet précis et mobiliser les outils abordées dans la première partie de l’unité. ■ Etape 1 : Définition du sujet de l’étude (2 séances) ■ Etape 2 : Réalisation de l’étude (8 séances) ■ Etape 3 : Restitution des résultats (2 séances) 45 Modules Agronomie
  46. 46. DESCRIPTION ■ Acquérir les bases de raisonnement agronomique ( organisa- tion des cultures, gestion des principaux intrants...), savoir me- surer un manque d’eau ou d’éléments minéraux (symptômes et analyse de la plante) et savoir calculer un milieu nutritif artificiel, un besoin en eau d’irrigation et une fertilisation N, P, K. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel et distant) Agronomie et physiologie végétale 46 Dates : Nous contacter Modules Sciences Agronomiques COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Valérie SCHMITT 05 34 32 31 08 valerie.schmitt@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Introduction ■ Les éléments nutritifs dans le milieu et dans la plante : les élé- ments nutritifs dans le milieu, l’absorption, les éléments nutritifs dans la plante, diagnostic de la nutrition par l’analyse foliaire ■ Quatre éléments principaux de la fertilisation N, P, K, S ■ Les substances organiques ■ Besoin et fertilisation
  47. 47. DESCRIPTION ■ Ce module propose une introduction à l’analyse micro-éco- nomique des marchés. L’objectif est de s’approprier des outils analytiques formels de base utilisés pour questionner les déter- minants de la consommation alimentaire et des systèmes pro- ductifs agro-alimentaires, pour finalement, étudier les formes de concurrence régissant les marchés dans l’agro-alimentaire. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel et distant) Micro-économie 47 Dates : Nous contacter Modules Sciences Agronomiques COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Valérie SCHMITT 05 34 32 31 08 valerie.schmitt@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Analyse de la demande ■ Point de départ analyse micro-économique du consommateur ■ Fonction de demande individuelle ■ Effets de la variation du revenu et du prix sur la demande ■ Elasticité de la demande - Surplus du consommateur - Demande de marché. ■ Analyse de l’offre ■ Fonction de production ■ Performances technico-économiques ■ Fonction de coût, d’offre individuelle ■ Le profit ■ Variations de l’offre ■ Offre de marché ■ Surplus de la branche. ■ Équilibre et fonctionnement des marchés ■ Marché et concurrence ■ Equilibre ■ Ajustement et stabilité ■ Structures de marché ■ Formation de l’équilibre sur un marché monopolistique et/ou oli- gopolistique (duopole) ■ L’équilibre en situation de concurrence monopolistique.
  48. 48. DESCRIPTION ■ Acquérir les bases de raisonnement agronomique ( organisa- tion des cultures, gestion des principaux intrants...), savoir me- surer un manque d’eau ou d’éléments minéraux (symptômes et analyse de la plante) et savoir calculer un milieu nutritif artificiel, un besoin en eau d’irrigation et une fertilisation N, P, K. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel et distant) Agronomie et physiologie végétale 48 Dates : Nous contacter Modules Sciences Agronomiques COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Valérie SCHMITT 05 34 32 31 08 valerie.schmitt@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Introduction ■ Les éléments nutritifs dans le milieu et dans la plante : les élé- ments nutritifs dans le milieu, l’absorption, les éléments nutritifs dans la plante, diagnostic de la nutrition par l’analyse foliaire ■ Quatre éléments principaux de la fertilisation N, P, K, S ■ Les substances organiques ■ Besoin et fertilisation

×