SlideShare une entreprise Scribd logo
INTRODUCTION A LA FINANCE DE
MARCHE
05/2014
• ITTC Everywhere
- 1 -
PLAN
A. LES MARCHÉS FINANCIERS
B. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS
C. LES DIFFERENTS MÉTIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS
D. LES DIFFÉRENTS TYPES D’INTERVENANTS
E. LE MÉTIER DE GESTION DE PORTEFEUILLE
F. LES PRODUITS SOUS-JACENTS
G. LES PRODUITS DÉRIVÉS
H. ORGANISATION D’UNE SALLE DE MARCHÉ
- 2 -
LES MARCHÉS FINANCIERS
3- 3 -
Banque
Collectif
Mutuelle
Entreprise
Investissement
Besoin
de liquide
Ménage
Marché financier
LES MARCHÉS FINANCIERS
 Marché:
 Lieu d’échange entre acheteurs et vendeurs,
 Confrontation de l’offre et de la demande.
 Les marchés financiers sont des lieux, physiques ou virtuels, où les
acteurs du marché (acheteurs et vendeurs) se rencontrent pour
négocier des instruments financiers.
 L’enjeu ?
 Financer l’économie et faire fructifier l’épargne des
investisseurs.
3- 4 -
LES MARCHÉS FINANCIERS
- 5 -
LES MARCHÉS FINANCIERS
 Fonctions du marché:
 La fonction primordiale d'un marché financier est de faciliter une
allocation efficace des ressources (temps et espace), et leurs misent
en œuvre dans un environnement incertain.
 Mobilisation de l'épargne
 Acquisition de l'information sur les entreprises et allocation des
ressources - Exercice de contrôle sur les entreprises
 Liquidité
 Gestion et diversification du risque
 Transmission et exécution des ordres
 Diffusion de l’information (fourchette de prix bid/offer, volumes
…)
- 6 -
LES MARCHÉS FINANCIERS
 Fonctions du marché
- 7 -
Agents à
capacité de
financement
Agents à
besoins de
financement
Banques
commerciales:
banques de dépôts
et banques
d’affaires
Marché interbancaire,
monétaire, bourse des
valeurs, marché des
changes
Banque
centrale
Système financier
Crédits
Marché des capitaux
Système bancaire
ménages
Financements
désintermédiés
(directs)
Financements
intermédiés
(indirects)
dépots
Achat de
titres
Emission ou
vente de
titres
Emission, vente
et achat de
titres
Entreprises et
administrations
Refinancement
Interventions
LES MARCHÉS FINANCIERS
- 8 -
LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS
 1ere classification
 Marché organisé
 Marché standardisé, régulé, géré par une entreprise de
marché (Euronext, LSE, CME…)
 Centralisation des ordres d’achat et de vente des
participants (marché dirigé par les ordres à 95%)
 Accès réservé aux membres négociateurs et compensateurs
(intermédiaire)
 Chambre de compensation
- 9 -
LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS
 Marché organisé
- 10 -
Client
Client
Client Client
Client
Client
Client
Client
Intermédiaire
Intermédiaire
Intermédiaire
Intermédiaire
Négociation centralisé
Transmission des ordres aux négociateurs
LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS
 1ere classification
 Marché organisé – les acteurs
- 11 -
Acheteur
Intermédiaire de
l’acheteur(en charge
de la tenue de
compte et de la
conservation de titres
de l’acheteur)
Entreprise de marché
(Euronext …)
Intermédiaire du
vendeur(en charge de
la tenue de compte et
de la conservation de
titres de l’acheteur)
Vendeur
Chambre de
compensation(LCH
Clearnet)
Dépositaire
central(Euroclear)En
charge du calcul des
mouvements de
compte
LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS
 1ere classification
 Marché de gré à gré (OTC)
 Libre/Non réglementé
 Accords bilatéraux
 Marché dirigé par les prix
 Animation du marché par des professionnels du marché
(teneur de marché ou market maker/dealer)
- 12 -
LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS
 Marché organisé
- 13 -
Client
Client Client
Broker
DealerDealer
Broker
Inter-dealer
Client-dealer
LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS
 2eme classification
 Marchés de capitaux (ou dit cash/physique)
 Actions, Obligations, Devises, Matières premières…
 Échange de l’actif/produit
 Marchés dérivés/credit/cash
 Contrats portant sur un support cash/physique
 Contrats à terme (ferme ou optionnel)
 Standardisés (quantité, qualité, lieu – initialement
créés pour les matières premières)
 Pouvant donner lieu à livraison de l’actif sous-jacent
 Marchés à la criée et marchés électroniques
- 14 -
LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS
 3eme classification
 Marchés primaire
 Marchés secondaire
- 15 -
Entreprise, Etat
ou collectivités
locales
Investisseurs
particuliers ou
institutionnels
Investisseurs
particuliers ou
institutionnels
Marché primaire Marché secondaire
Montant des
capitaux placés
Création de titres
nouveaux
Liquidité fournie
Revente de titres
LES DIFFERENTS METIERS DE LA
FINANCE DE MARCHÉS
 D'une manière générale les médias appellent "trader" une multitude de
métiers de la finance différent. Il est indispensable de faire la distinction
entre les différents métiers qui peuvent graviter dans une salle de
marché.
 Il faut distinguer deux catégories principales de métiers dans la finance,
le côté acheteur et le côté vendeur (sell side et buy side)
- 16 -
LES DIFFERENTS METIERS DE LA
FINANCE DE MARCHÉS
 Les métiers du côté vendeur travailleront pour ceux qui fournissent des
services à des clients sur les marchés financiers tel que :
 Les banques
 Les brokers (Courtiers)
 Les market-makers(Teneur de Marché)
 Les métiers du côté client travailleront quant à eux pour des :
 Assureurs
 Banques privées
 Sociétés de gestion
 Hedge-funds(Couverture)
 Multinationale
- 17 -
LES DIFFERENTS METIERS DE LA
FINANCE DE MARCHÉS
 Parmi ces deux type de métier il faut distinguer trois types d'opérateurs
sur le marché :
 Le back, middle et front office.
 Le Front office a une prise directe avec les marchés,
 Le middle office intervient en tant que support
 Le back office sont des postes administratifs de contrôle,
règlement et livraison.
- 18 -
LES DIFFERENTS METIERS DE LA
FINANCE DE MARCHÉS
 Le Back-Office a une prise directe avec les marchés,
 Est un département chargé de la gestion administrative dans une
banque d'investissement et plus globalement dans les sociétés de
gestions d'actifs. En association avec le Front office et le Middle
office, ces 3 services regroupent la quasi totalité des fonctions liées
aux salles de marchés.
 Les fonctions du Back-Office ?
 Contrôle des transactions effectuées par le Front office
 Evaluation des provisions
 Contrôle des gains et pertes
 Contrôle des échéances à venir
 Comptabilité
 Rapport d'activité
- 19 -
LES DIFFERENTS METIERS DE LA
FINANCE DE MARCHÉS
 Le Middle-Office intervient en tant que support
 Il sert donc d'intermédiaire entre les deux services (back et front)
tout en contrôlant et apportant son soutien au front office.
 Informe les traders sur les perspectives du marché, les volumes, les
résistances et les risques. Mais en tant qu'organe régulateur le
middle office est également en charge du contrôle et de la
vérification de l'activité des traders. C'est pourquoi la proximité de
l'activité d'opérateur middle office avec la fonction de front office à
souvent été à l'origine de fraude ou de mauvais contrôle des
positionnements pris par le front office :
 Affaire Kerviel pour la Société Générale
 Affaire Voldemort pour JPMorgan
- 20 -
LES DIFFERENTS METIERS DE LA
FINANCE DE MARCHÉS
 Le Middle-Office
 Les fonctions d'un agent middle-office au sein d'une banque
d'investissement sont les suivantes :
 Vérification de la régularité (par rapport à la législation et aux
limites internes de la banque) des opérations effectuées par les
traders en front office
 Vérification du respect des limites d'engagement imposées par
la banque
 L'envoie de confirmation aux contreparties des positions prises
par le front office
- 21 -
LES DIFFERENTS METIERS DE LA
FINANCE DE MARCHÉS
 Le Front-Office a une prise directe avec les marchés
 Fait référence à l'équipe des opérateurs de marché (les traders, le
sale side, le buy side, les commerciaux de produits
d'investissement...) qui sont en contact immédiat avec les marchés
dans une salle de marché.
 Leur principale activité est la transmission d'ordres sur le marché, le
market making, c'est à dire l'animation des achats et des ventes pour
le compte d'une société par exemple et la spéculation,
l'intermédiation, l'arbitrage.
 Il existe de nombreux métiers qui composent le Front Office et qui
peuvent être répartis dans plusieurs cellules régionales, nationales
voire internationales.
- 22 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Hedgeurs (couverture de risque)
 Une couverture de risque consiste à se
protéger contre un risque -défini comme
la probabilité mathématique
qu'un dommage se produise par des
contrats d'assurance, des contrats
de garantie, ou des contrats financiers
permettant d'apporter un certain niveau
de compensation
- 23 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Hedgeurs (couverture de risque)
 Cas de l'assurance:
 Pour les risques courants, le contrat d'assurance prévoit
une indemnité en cas de sinistre subi ou provoqué.
 Cas de la garantie
 Des formules de garantie:
 sont souvent associées à des contrats de vente de biens et
services, conformément aux dispositions légales, ou allant
au-delà de celles-ci.
 Peuvent être mises par ailleurs pour protéger des créances
(hypothèque, nantissement ou gage, caution...).
 Cas du risque de marché
 Cas d'évolution défavorable possible sur le marché de la valeur
d'un actif, d'un bien ou d'un simple indice représentatif…
- 24 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Spéculateurs
 En latin classique : le « speculator » est un
observateur, éclaireur, espion
 l'activité consistant à tirer profit par
anticipation de l'évolution à court, moyen ou
long terme du niveau général des prix ou
d'un prix particulier en vue d'en retirer une
plus-value ou un bénéfice. La hausse des
valeurs notamment sur le marché à terme se
prête bien à la spéculation
 Les opérations portent sur les matières
premières, marchandises, actions,
obligations, monnaies et changes, capitaux
flottants etc.
- 25 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Spéculateurs
 La finance traditionnelle préfère employer le terme d'opérations
d’arbitrage
 La spéculation consiste à prendre aujourd'hui des décisions
économiques sur la base d'un état économique futur ethypothétique.
L'opérateur prend un risque et fait un pari d'ordre monétaire qui
porte sur l'évolution future du prix de biens économiques.
 Spéculer consiste en effet à acheter ou vendre une certaine quantité
d'une marchandise, d'un actif financier, immobilier ou de collection,
ou d'un contrat dérivé :
 dans l'espoir que son prix évoluera par la suite de façon à
procurer un gain monétaire ;
 tout en acceptant le risque de perdre de l'argent si l'évolution
est contraire aux espoirs.
- 26 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Gérants de portefeuille
 Autrement connu sous le nom de : Gérant d’Actifs, Gérant,
Portfolio Manager…
 Le gérant de portefeuille travaille pour des investisseurs qui lui ont
confié des fonds afin de les placer sur les marchés financiers.
 Il prend les décisions d'investissement quant à l'allocation des fonds
du portefeuille
 le Gérant est généralement spécialisé sur une classe d’actifs
particulière : actions (large cap, mid caps, thématiques, gestion
quantitatives), obligations convertibles, obligations, monétaire
régulier, multigestion traditionnelle, gestion alternative, Private
Equity,…
- 27 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Contrepartie (Counterparty)
 une contrepartie correspond à la présence d'un acheteur ou
d'un vendeur dans les opérations effectuées.
- 28 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Les types de contrepartie
 La contrepartie ordinaire : également connue sous le nom de
contrepartie en développement de marché, consiste à assurer des
opérations aux conditions du marché. Elle est accessible à tous les
établissements de créances.
 La contrepartie en régularisation : permet d'assurer une certaine
liquidité sur le marché malgré la quantité réduite de titres
disponible. Elle est pratiquée par des sociétés de bourse
spécialistes.
 La contrepartie sur blocs de titres : permet à des sociétés de bourse
agréées par une autorité compétente spécialisées, de vendre ou
acheter un grand nombre de titres pour leur compte ou pour des
clients.
- 29 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Dépositaire (Custodian/Banque de valeurs)
 Etablissement financier à statut de banque où des porteurs de
valeurs mobilières déposent leurs titres.
 Le dépositaire ouvre et administre des comptes courants de titres
pour les teneurs de compte-conservateurs adhérents. Il centralise la
conservation des titres et facilite leur transmission entre les
intermédiaires financiers en opérant des virements de compte à
compte.
- 30 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Dépositaire (Custodian/Banque de valeurs)
 Le dépositaire doit à tout instant savoir qui possède quoi, quel est le
statut de ces titres (libres, prêtés, empruntés ou gagés), et où cette
propriété est entreposée.
 Les missions du dépositaires sont les suivantes:
 Conservation des comptes titres
 Traitement administratif des flux de règlement / livraison
 Conservation des actifs
 Gestion des opérations sur titres (OST)
 Information des clients (en particulier, envoi des relevés titres
- 31 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Chambre de compensation (Clearing house)
 La chambre de compensation est un
organisme financier, intermédiaire de
l’acheteur et du vendeur. Son rôle est de
garantir le règlement-livraison des
transactions.
 Le processus de compensation (clearing)
désigne toutes les activités survenant
entre l'engagement de la transaction et la
livraison effective. Une
- 32 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Chambre de compensation (Clearing house)
 chambre de compensation assure :
 la gestion des transactions
 la correspondance entre les positions
débitrices et créditrices des différents
intervenants
 la compensation des soldes
 les appels de marges
 la suspension temporaire des
opérations en cas de fluctuations trop
importantes des cours
- 33 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Chambre de compensation (Clearing house)
 Chaque marché à terme dispose de sa
chambre de compensation. Les opérateurs
du marché doivent passer par la chambre
de compensation chaque jour après la
clôture et régler leur solde.
 Les principales chambres de compensation européennes:
 LCH.Clearnet (Paris et Londres)
 Eurex Clearing
 Euro CCP
 EMCF
 SIX x-clear
 STET
- 34 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Intermédiaires
- 35 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Intermédiaires - Courtiers (Broker)
 Une société de courtage, respectivement un courtier est une
entreprise, respectivement une personne qui sert d'intermédiaire
pour une opération financière, entre deux parties
 Le Courtier en bourse est un intermédiaire pour passer des ordres
de bourse sur les différents marchés boursiers (Euronext, Nasdaq,
Forex...). En France, il est agréé par l'ACP (Autorité de Contrôle
Prudentiel) pour l'activité de RTO (Réception Transmission
d'Ordre). Certains courtiers étant exclusivement spécialisés sur le
marché du FOREX, moins règlementé et plus spéculatif que les
marchés boursiers régulés
 Dérivé : membres du marché ayant les accès en
négociation et/ou Compensation
 Cash : apporteur d’affaires, intermédiaires de marché
confrontant offre et Demande
- 36 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Intermédiaires - Teneur de Marché (Market marker/Dealer)
 Un animateur de marché, également appelé teneur de marché,
est une entreprise, généralement une banque d'investissement, ou
une personne qui, sur un marché donné, transmet en continu des
prix à l'achat et à la vente soit uniquement à sa clientèle, soit à
l'ensemble du marché, y compris donc à ses concurrents. On dit
aussi qu'il « cote ».
 Membres du marché chargés d’assurer la liquidité d’une valeur en
cotant en permanence une fourchette d’achat/vente
 Le market maker fait des gains en proposant des prix d'achat et de
vente (appelée bid/offer spread )dans une fourchette de prix. Son
gain se trouve dans la différence entre ces deux prix. Il doit donc
trouver deux investisseurs avec des positions inverses.
- 37 -
LES INTERVENANTS DE MARCHÉS
 Intermédiaires - Teneur de Marché (Market marker/Dealer)
- 38 -
LE METIER DE GESTION DE
PORTEFEUILLE
 Le gérant de portefeuille travaille pour des investisseurs qui lui ont confié
des fonds afin de les placer sur les marchés financiers.
 Il prend les décisions d'investissement quant à l'allocation des fonds du
portefeuille. Pour cela il doit analyser les aspects : macro-économiques,
fondamentaux, quantitatifs des actifs afin de choisir sur lesquels investir.
- 39 -
LE METIER DE GESTION DE
PORTEFEUILLE
 Il a souvent plusieurs portefeuilles avec des visions d'échelles différentes,
court terme, moyen terme et long terme.
 Si le gérant de portefeuille travaille pour une petite société de gestion de
portefeuille, il sera aussi trader puisqu'il placera lui même les ordres sur
les marchés, pour les plus grands groupes, il confiera ses ordres à une
table de négociation où des exécution traders se chargeront de passer les
ordres.
- 40 -
LE METIER DE GESTION DE
PORTEFEUILLE/GESTION D’ACTIFS
- 41 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Actions (securities) – Définition
 Une action, c'est un titre de propriété qui représente une fraction du
capital social d'une entreprise. Elle ne peut être émise que par des
sociétés de capitaux (SA ou commandite par actions).
 Une action est négociable et fongible. Sa cession ou sa donation
permet la transmission des droits qui y sont attachés.
 Droits et responsabilité de l'actionnaire
 Droit de regard sur la gestion (droit de vote en assemblée)
 Droit pécuniaires : distribution de dividendes et droits sur le
capital social
 Droit à l'information
 Valeur d’une action = son cours de bourse
- 42 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Actions (securities) – Différents types d’actions
 Actions ordinaires/au porteur
 Droits de bases (droit de vote, droit à l’information)
 Droits financiers (dividendes, réserves..)
 Droits patrimoniaux
 Actions négociables (des sociétés cotées) répertoriées
 Action nominative
 Actions d’apport
 Action de numéraire
 Action de jouissance
 Action de priorité
 Action à droit de vote double
 Actions à dividende prioritaire (A.D.P.)
- 43 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Actions (securities) – Émission/cession
 Les actions sont négociables (marché organisé tel EURONEXT,
marché de gré à gré)
 Émission
 Lors de la création d’une entreprise, en tant que contrepartie
des apports financiers des actionnaires (création du capital)
 Augmentation de capital, Entrainant une dilution(les
Actionnaires majoritaires peuvent perdre le contrôle de la
société)
 Cession
 Par négociation sur un marché (en général organisé)
 Retrait de cote
- 44 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Actions (securities) – Valeur d’une action
 Valeur d’une action = son cours de bourse
 Méthodes fondamentales d’évaluation pour prendre une position
sur une action:
 Valeur de Bilan.
 Méthodes des comparables.
 Comparaison dans un même secteur.
 Multiples de ratios: exemple, dans un secteur A on estime
que la valeur d’une société équivaut à 2 fois le chiffre
d’affaire, 8 fois l’EBIT ou encore 9 fois le résultat net.
 Méthode d’actualisation (Discounted Cash Flows):
 Déterminer les cash flows futurs de la société et les
actualiser pour déterminer la valeur actuelle de la
société (basé sur une espérance de résultats futurs).
- 45 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Actions (securities) – Valeur d’une action/ Notions financières
 BPA: Bénéfice net Par Action (EPS, earning per share)
Enrichissement théorique de l’actionnaire par action sur l’année
 DPA: Dividende Par Action
 Rendement de l’action (Dividend yield):
 Dividende/Cours de bourse
 Capitalisation boursière :
 Valeur boursière des capitaux propres d’une entreprise
(nombre total d’actions * cours de bourse)
- 46 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Obligations (bonds) – Définition
 Obligation => Emprunt
- 47 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Obligations (bonds) – Définition
 Obligation => Emprunt
- 48 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Obligations (bonds) – Définition
 Les obligations sont des titres de créance. Comme toute valeur
mobilière, chaque titre est négociable, interchangeable, fongible et
peut être coté en bourse.
 Elle sont appelées ainsi car leur émetteur a l’obligation de les
rembourser à l’échéance et de payer les intérêts dûs.
 Durée déterminée (de 5 à 50 ans), (sauf dans certains cas
particuliers, comme la rente perpétuelle)
 Leur risque est moindre que celui des actions.
- 49 -
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Obligations (bonds) – Définition
 Peuvent être cotées ou non sur des marchés organisés
 Cotée: grand nombre de souscripteur, négociables, ..
 Non cotées: réservée à certains investisseurs, négociable (gré a
gré) ou non cessibles.
 Modalités d’émission:
 Syndication (groupe de banques se réunit pour placer des
obligations émises)
 Adjudication (pour les gros investisseurs émettant au robinet)
 Restent assez lié à l’environnement national
 OAT (Obligation assimilable du Trésor) : France
 Municipal bonds : USA
 Private loans : Pays-bas
- 50 -
 Obligations (bonds) – Caractéristiques
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 51 -
 Obligations (bonds) – Caractéristiques
 C’est un contrat OTC entre l'émetteur (emprunteur) et les
investisseurs (prêteurs), dont les caractéristiques sont
prédéterminées :
 Nominal
 Départ / Échéance
 Référence (Taux fixe, variable, indexé…) Modalités diverses
(calcul, paiement, cotation…)
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 52 -
 OBLIG(1 M.EUR, 01/01/10-01/01/19, FIX 10%)
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 53 -
15
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Obligations (bonds) – Caractéristiques
 L’obligation est caractérisée par neuf éléments :
o la valeur nominale ou faciale V définie à l’émission et à partir de
laquelle sont calculés les intérêts ou coupons versés,
o la maturité T , définissant la date de remboursement de l’emprunt
obligataire,
o la valeur d’émission qui peut être égale à la valeur nominale,
l’émission est alors au pair, ou en dessous caractérisant une prime à
l’émission,
o la valeur de remboursement, égal ou supérieur à la valeur nominale,
et dans ce dernier cas, il existe donc une prime de remboursement,
- 54 -
15
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Obligations (bonds) – Caractéristiques
 L’obligation est caractérisée par neuf éléments :
o le coupon C, définissant le montant des intérêts versés,
o le taux nominal ou facial, il définit la valeur du coupon et donc le
revenu de l’obligation. Il peut être fixe ou variable,
o le taux de rendement actuariel rt, définissant le rendement réel suite
aux variations de taux sur le marché secondaire au temps t,
o la date de jouissance : date à partir de laquelle les intérêts son
calculés,
o date de règlement : date à laquelle l’emprunt est liquidé.
- 55 -
15
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Obligations (bonds) – Émetteurs
 Catégories d’émetteurs
 Les supranationaux ou bénéficiant d'une
garantie d'un Etat (BEI, BCE…)
 Les souverains: Les etats(France,
Allemagne, USA…)
 Les agences d’Etat (CADES…)
 Les corporates (Boeing, Total, BNP
Paribas…)
- 56 -
15
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Obligations (bonds) – Émetteurs
 Signatures : La qualité de l'émetteur : c'est la
signature de l'émetteur. Meilleure est la
signature, plus bas sera le taux requis par le
marché. La qualité est évaluée par une Agence
de notation financière
 de AAA à C (par agence de notations)
- 57 -
 Obligations (bonds) – Catégories d’obligations
 Durée connue/inconnue (TSDI:Titres subordonnés à durée
indéterminée)
 Echange ou souscription (OBSA/OBSO)
 Avec ou sans prime d’émission et/ou remboursement
 à taux fixe
 à taux variable
 indexées
 révisables
 convertibles
 ORA/ORO(Obligation remboursable en
action/obligation),Obligation à fenêtres
 zéro-coupon…
16
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 58 -
 Obligations (bonds) - Rendement à échéance
 C’est le taux qui rend le prix actuel de l’obligation équivalent à
l’actualisation des flux futurs. Par approximation :
16
(Pair - Prix) / Durée
Rendement = coupon +
(Pair + Prix) / 2
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 59 -
 Obligations (bonds) – Négociation
 Les prix sont en pourcentage du nominal à 3 décimales
(correspondant à un taux de rendement actuariel) et sont affichés
et négociés «pied de coupon», appelé aussi «clean» price
 Le prix coupon couru inclus est appelé «dirty» Price
 Obligations (bonds) – Marchés
 Il existe 2 marchés obligataires :
 Le marché primaire (nouvelles émissions)
 Le marché secondaire (transactions ultérieures)
 On parle parfois de marché «gris» pré-cotation
18
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 60 -
19
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
 Change (Forex)
 Taux de change: prix à l’unité d’une devise
étrangère exprimée en terme de devise domestique.
Appelé aussi :
 taux comptant
 spot rate ou spot
 Fx (Foreign Exchange)
 Marché des changes
 Ensemble des opérations portant sur des couples
de devises négociables : EUR/USD, EUR/JPY,
USD/CAD, GBP/USD…
 la codification à 3 positions est souvent
composée des initiales du pays suivi de
l’initiale de la devise.
- 61 -
 Change (Forex)
 Appellation d’un couple de devises
 EUR/USD, avec l’EUR en devise
principale ou maître et l’USD en
devise secondaire ou de contre-valeur.
 Sens de négociation
 Le sens de négociation s’applique
à la devise principale ou première
devise du couple.
 Achat EUR/USD = Achat EUR +
Vente USD
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 62 -
 Change (Forex)
 Modes de cotation
 Cotation à l’incertain: une unité de la
devise étrangère est exprimée en «
n » unités de la monnaie domestique.
 exemple USD/FRF : 1 USD = «
n » FRF
 Cotation au certain: une unité de la
monnaie domestique est exprimée en «
n » unités de la devise étrangère.
exemple EUR/USD : 1 EUR = « n »
USD
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 63 -
 Change (Forex)
 Lecture d’une cotation
 Fourchette de cotation
 équivalent à
21
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 64 -
EUR/USD = 1.3056
1.3056 / 1.3058
côté droit :
Cours offert "ask"
côté gauche :
Cours demandé "bid"
Fourchette de
cotation
Unité de pips point
de changeUnité de figure
EUR/USD 1.3056/58
 Matières premières (Commodities)
 Energies: pétrole, gaz, charbon, éthanol, éléctricité
 Environnement: carbone
 Métaux précieux ou non précieux
 Commodités agricoles:
 Tropicaux: café, cacao, sucre
 Céréales: riz, blé, maïs
 Viandes…
23
LES PRODUITS SOUS-JACENTS
- 65 -
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Produit dérivé
 Lié à un sous-jacent (action, obligation, matière première, taux …)
 Outil de gestion du risque
 Engagement à terme, ferme ou optionnel:
 Ferme:
 Future, Forward, Swaps
 Optionnel
 Option
24- 66 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Historique er marchés
 Les marchés à terme existent depuis 1848 aux États-Unis (marché
du CBOT spécialisé dans les marchés à terme sur les taux d'intérêt,
les indices boursiers, les métaux précieux, les produits agricoles).
 Le CME (Chicago Mercantile Exchange) créé en 1919 et spécialisé
à l'origine dans les marchés à terme de produits agricoles s'est
diversifié dans les années 1970 vers les produits financiers.
 L'IMM (International Money Market) créé en 1972 à Chicago,
spécialisé dans les contrats à terme sur les devises ainsi que les
options.
- 67 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Historique er marchés
 Le LIFFE (London International Financial Future and Options
Exchange) créé en 1982, reprend en grande partie les contrats traités
par l'IMM. Euronext principal actionnaire : NYSE EURONEXT.
 Le SIMEX (Singapore International Monetary Exchange) créé en
1984 et sur lequel on traite des contrats à terme sur devises, indices
boursiers et taux d'intérêt.
 Le MATIF (Marché à Terme International de France) créé en 1986.
On y traitait des contrats à terme sur taux d'intérêt et des contrats
d'options. Ce marché a disparu au profit du LIFFE et de l’EUREX.
- 68 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Historique: marché à la criée
 Existe encore sur certains marchés de matières premières (LME -
métaux, NYMEX – énergies, CBOT – soft commodities)
 Intervenants :
 Chambre de compensation
 Contrôleurs
 Quoteurs
 NIP/Locals
 Courtiers
 Boxmans
 Négociateurs
 Runners
 Fichistes
- 69 -
 Futures – Historique: marché à la criée
Runners
FLOOR
Négociateurs
Boxmen
BOXS
Nips
28
LES PRODUITS DÉRIVÉS
- 70 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Historique: marché à la criée
- 71 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – - Spécifications
 Contrat à terme sur marché organisé (future) ou de gré à gré
(équivalent forward)
 Engagement d’achat ou de vente à terme d’un actif sous-jacent à un
prix fixé aujourd’hui pour un règlement ou une livraison ultérieure
 Sous-jacent standard et fongible
 Produit dérivé le plus liquide et le plus traité sur les marchés dérivés
- 72 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Règlement /Livraison
 Livraison/ règlement de position:
 Cash settlement (règlement cash) : pour les contrats financiers,
établissement de la perte ou du profit à l’échéance du contrat.
(Peu d’intervenants vont à échéance, rachat/revente du contrat
en cours de vie)
 Livraison du sous-jacent
 Pour les contrats financiers, transfert de propriété du titre sous-
jacent
 Pour les contrats de matière premières, livraison de la
marchandise physique selon les clauses du marché à terme (lieu,
qualité, quantité)
- 73 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Compensation
 Système de compensation: La chambre de compensation fait office
de contrepartie unique des intervenants de marché, elle gère:
 Les matchings achat/vente
 La trésorerie via le dépôt de marge initial et les appels de
marges: Dépôt initial (dépôt de garantie): tout détenteur
d’un contrat (achat ou vente) doit s’acquitter d’un dépôt
initial (selon les marchés environ 10% de la valeur
nominale du contrat)
 Appels de marge: les gains ou pertes éventuels sont
demandés/redistribués tous les soirs par la chambre de
compensation à tous les intervenants de marché (principe de
mark-to-market)
 Les procédures de règlementlivraison
- 74 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Exemple de contrat
 Sous-jacent: « Blé de Meunerie »
 Taille du contrat : 50 tonnes métriques
 Échéance: Mars (H) => 10/03/2012
 Pas de cotation: 0.25€ par tonne métrique, soit 12.5€ par contrat
 Qualité (Pois spécifique 76kg/hl, teneur en humidité 15%, grains
brisés 4%, impuretés 2%, grains germés 2%). Barème de réfaction
applicable pour qualité inférieure mais acceptable.
 Période de livraison: premier jour de négociation après échéance du
contrat (11/03/2012)
 Incograin: rendu Silo (n°23) transfert de la marchandise dans le silo
agréé par le marché (Rouen)
- 75 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Utilisation
 Couverture :
 Gestion du risque de prix par fixation d’un prix d’achat/vente à
terme
 Dans un marché à terme efficient, le prix du future converge à
terme avec le prix du sous-jacent (convergence cash/terme)
 Spéculation :
 Effet de levier (dépôt initial = environ 10% exposition contrat)
 Liquidité des marchés à terme (seul un pourcentage infime des
transactions est destiné à une livraison)
- 76 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures - Utilisation et stratégie de trading
 Hedge: couverture d'une opération "classique" décalée dans le temps
par l'achat ou la vente de contrats
 Spread calendaire: chercher à profiter des décalages de cours entre 2
contrats à terme d’échéances différentes (existe aussi en spread
intermarchés)
 Scalp: rapide acheté/vendu avec des gains/pertes faibles
- 77 -
26
LES PRODUITS DÉRIVÉS
 Futures – Relation cash/terme
 Un marché à terme est efficient s'il assure la convergence des prix
cash/terme : exemple
- 78 -
%
J Terme
Base Euribor 3M
Taux de dépôt 3M

Contenu connexe

Tendances

Gestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'actionGestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'action
Hicham Talbi
 
Les bases de l’ingénierie financière et de la gestion des risques
Les bases de l’ingénierie financière et de la gestion des risquesLes bases de l’ingénierie financière et de la gestion des risques
Les bases de l’ingénierie financière et de la gestion des risques
Marouane EL ARFAOUI
 
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de changeLes techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
Lotfi TALEB, ESSECT
 
Gestion de portefeuille
Gestion de portefeuilleGestion de portefeuille
Gestion de portefeuille
Dalal Alami
 
Accords de bale i et ii
Accords de bale i et iiAccords de bale i et ii
Accords de bale i et ii
Benett Momory
 
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
EcoAf
 
IV Gestion risque de change
IV Gestion risque de changeIV Gestion risque de change
IV Gestion risque de change
Jérémy Morvan
 
value at risk
value at riskvalue at risk
value at risk
amine145
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
Zouhair Aitelhaj
 
Analyse de projets d investissement bouyoussef
Analyse de projets d investissement bouyoussefAnalyse de projets d investissement bouyoussef
Analyse de projets d investissement bouyoussef
Mehdi Bouyoussef
 
Bourse de Casablanca
Bourse de CasablancaBourse de Casablanca
Bourse de Casablanca
Adnane El Binnani
 
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs FinanciersChap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs FinanciersLouis Pinto
 
Chap 9 Choix Dun Portefeuille
Chap 9 Choix Dun PortefeuilleChap 9 Choix Dun Portefeuille
Chap 9 Choix Dun PortefeuilleLouis Pinto
 
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
onepoint x weave
 
Cours marketing de base s3
Cours marketing de base s3 Cours marketing de base s3
Cours marketing de base s3
Jamal Yasser
 
Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1
Hicham Talbi
 
BMCE CAPITAL - Le marché financier Marocain
BMCE CAPITAL - Le marché financier Marocain BMCE CAPITAL - Le marché financier Marocain
BMCE CAPITAL - Le marché financier Marocain
BMCECapital
 
économie monétaire et financière s3
 économie monétaire et financière s3  économie monétaire et financière s3
économie monétaire et financière s3
mrmr rmrm
 
Mesure du risque de marché d’un portefeuille d’actions (MASI)
Mesure du risque de marché d’un portefeuille d’actions (MASI)Mesure du risque de marché d’un portefeuille d’actions (MASI)
Mesure du risque de marché d’un portefeuille d’actions (MASI)
Fouad Hamdouni
 

Tendances (20)

Techniques bancaires
Techniques bancairesTechniques bancaires
Techniques bancaires
 
Gestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'actionGestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'action
 
Les bases de l’ingénierie financière et de la gestion des risques
Les bases de l’ingénierie financière et de la gestion des risquesLes bases de l’ingénierie financière et de la gestion des risques
Les bases de l’ingénierie financière et de la gestion des risques
 
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de changeLes techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
 
Gestion de portefeuille
Gestion de portefeuilleGestion de portefeuille
Gestion de portefeuille
 
Accords de bale i et ii
Accords de bale i et iiAccords de bale i et ii
Accords de bale i et ii
 
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
 
IV Gestion risque de change
IV Gestion risque de changeIV Gestion risque de change
IV Gestion risque de change
 
value at risk
value at riskvalue at risk
value at risk
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
 
Analyse de projets d investissement bouyoussef
Analyse de projets d investissement bouyoussefAnalyse de projets d investissement bouyoussef
Analyse de projets d investissement bouyoussef
 
Bourse de Casablanca
Bourse de CasablancaBourse de Casablanca
Bourse de Casablanca
 
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs FinanciersChap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
 
Chap 9 Choix Dun Portefeuille
Chap 9 Choix Dun PortefeuilleChap 9 Choix Dun Portefeuille
Chap 9 Choix Dun Portefeuille
 
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
 
Cours marketing de base s3
Cours marketing de base s3 Cours marketing de base s3
Cours marketing de base s3
 
Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1
 
BMCE CAPITAL - Le marché financier Marocain
BMCE CAPITAL - Le marché financier Marocain BMCE CAPITAL - Le marché financier Marocain
BMCE CAPITAL - Le marché financier Marocain
 
économie monétaire et financière s3
 économie monétaire et financière s3  économie monétaire et financière s3
économie monétaire et financière s3
 
Mesure du risque de marché d’un portefeuille d’actions (MASI)
Mesure du risque de marché d’un portefeuille d’actions (MASI)Mesure du risque de marché d’un portefeuille d’actions (MASI)
Mesure du risque de marché d’un portefeuille d’actions (MASI)
 

En vedette

Introduction à la finance de marché
Introduction à la finance de marchéIntroduction à la finance de marché
Introduction à la finance de marchéNovencia Groupe
 
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CTMarché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CTMaha Amer
 
Chap 5 Eval Des Obligations
Chap 5 Eval Des ObligationsChap 5 Eval Des Obligations
Chap 5 Eval Des ObligationsLouis Pinto
 
Fin 202 Intro
Fin 202 IntroFin 202 Intro
Fin 202 IntroUofzenf
 
Formation Gestion d’actifs : gestion obligataire
Formation Gestion d’actifs : gestion obligataireFormation Gestion d’actifs : gestion obligataire
Formation Gestion d’actifs : gestion obligataire
Actions-Finance
 
120612 boursier
120612 boursier120612 boursier
120612 boursier
Oliver COMBASTET
 
Présentation séance du 17 février 2015
Présentation séance du 17 février 2015Présentation séance du 17 février 2015
Présentation séance du 17 février 2015Edouard Boccoz
 
Gestion obligataire
Gestion obligataireGestion obligataire
Gestion obligatairesohaylaba
 
Formation Obligations classiques : pricing et gestion
Formation Obligations classiques : pricing et gestionFormation Obligations classiques : pricing et gestion
Formation Obligations classiques : pricing et gestion
Actions-Finance
 
Formation Obligations convertibles en actions : fondamentaux et pratiques
Formation Obligations convertibles en actions : fondamentaux et pratiquesFormation Obligations convertibles en actions : fondamentaux et pratiques
Formation Obligations convertibles en actions : fondamentaux et pratiques
Actions-Finance
 
Final Proposition 081007v2 Revu Sfd
Final  Proposition 081007v2 Revu SfdFinal  Proposition 081007v2 Revu Sfd
Final Proposition 081007v2 Revu Sfd
salimdarwish
 
Prigest - Commentaire JUILLET 2012
Prigest - Commentaire JUILLET 2012Prigest - Commentaire JUILLET 2012
Prigest - Commentaire JUILLET 2012
Matthieu Rolin, CIIA
 
Emprunt obligataire :Pour tout savoir
Emprunt obligataire :Pour tout savoirEmprunt obligataire :Pour tout savoir
Emprunt obligataire :Pour tout savoir
Félix Yao
 
Profil de projets
Profil de projetsProfil de projets
Profil de projets
Chef De Projet Détendu
 
Montages financiers-khl-consulting
Montages financiers-khl-consultingMontages financiers-khl-consulting
Montages financiers-khl-consultingLahcen Aoussar
 
Présentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitauxPrésentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitauxNovencia Groupe
 
Gestion des risques
Gestion des risquesGestion des risques
Gestion des risquesmoussadiom
 
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
穆罕 默德穆罕
 

En vedette (20)

Introduction à la finance de marché
Introduction à la finance de marchéIntroduction à la finance de marché
Introduction à la finance de marché
 
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CTMarché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
 
Chap 5 Eval Des Obligations
Chap 5 Eval Des ObligationsChap 5 Eval Des Obligations
Chap 5 Eval Des Obligations
 
Fin 202 Intro
Fin 202 IntroFin 202 Intro
Fin 202 Intro
 
Formation Gestion d’actifs : gestion obligataire
Formation Gestion d’actifs : gestion obligataireFormation Gestion d’actifs : gestion obligataire
Formation Gestion d’actifs : gestion obligataire
 
120612 boursier
120612 boursier120612 boursier
120612 boursier
 
Présentation séance du 17 février 2015
Présentation séance du 17 février 2015Présentation séance du 17 février 2015
Présentation séance du 17 février 2015
 
Gestion obligataire
Gestion obligataireGestion obligataire
Gestion obligataire
 
Formation Obligations classiques : pricing et gestion
Formation Obligations classiques : pricing et gestionFormation Obligations classiques : pricing et gestion
Formation Obligations classiques : pricing et gestion
 
Formation Obligations convertibles en actions : fondamentaux et pratiques
Formation Obligations convertibles en actions : fondamentaux et pratiquesFormation Obligations convertibles en actions : fondamentaux et pratiques
Formation Obligations convertibles en actions : fondamentaux et pratiques
 
Final Proposition 081007v2 Revu Sfd
Final  Proposition 081007v2 Revu SfdFinal  Proposition 081007v2 Revu Sfd
Final Proposition 081007v2 Revu Sfd
 
Prigest - Commentaire JUILLET 2012
Prigest - Commentaire JUILLET 2012Prigest - Commentaire JUILLET 2012
Prigest - Commentaire JUILLET 2012
 
Emprunt obligataire :Pour tout savoir
Emprunt obligataire :Pour tout savoirEmprunt obligataire :Pour tout savoir
Emprunt obligataire :Pour tout savoir
 
L'OBLIGATION
L'OBLIGATIONL'OBLIGATION
L'OBLIGATION
 
Profil de projets
Profil de projetsProfil de projets
Profil de projets
 
FINANCE DE MARCHE
FINANCE DE MARCHE FINANCE DE MARCHE
FINANCE DE MARCHE
 
Montages financiers-khl-consulting
Montages financiers-khl-consultingMontages financiers-khl-consulting
Montages financiers-khl-consulting
 
Présentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitauxPrésentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitaux
 
Gestion des risques
Gestion des risquesGestion des risques
Gestion des risques
 
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
Cours de monnaie__hachimi_alaoui_hasaan_
 

Similaire à Finance de marche

392605503-Techniques-bancaires Licence 2.pdf
392605503-Techniques-bancaires Licence 2.pdf392605503-Techniques-bancaires Licence 2.pdf
392605503-Techniques-bancaires Licence 2.pdf
chrifhadamine
 
Bourse de commerce internationale en Pologne
Bourse de commerce internationale en PologneBourse de commerce internationale en Pologne
Bourse de commerce internationale en Pologne
Adam Jadwiszczok
 
cours Système financier et marché bancaire (1).pdf
cours Système financier et marché bancaire (1).pdfcours Système financier et marché bancaire (1).pdf
cours Système financier et marché bancaire (1).pdf
HouDa70
 
le rôle et l'organisation du MARCHES FINANCIERS.pptx
le rôle et l'organisation du MARCHES FINANCIERS.pptxle rôle et l'organisation du MARCHES FINANCIERS.pptx
le rôle et l'organisation du MARCHES FINANCIERS.pptx
sofiaTakarli1
 
Resume economie monetaire document www.cours-economie.com
Resume economie monetaire document www.cours-economie.comResume economie monetaire document www.cours-economie.com
Resume economie monetaire document www.cours-economie.com
jamal yasser
 
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.comMonnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
Finance interntionale.docx
Finance interntionale.docxFinance interntionale.docx
Finance interntionale.docx
RymaAmariche1
 
La gestion collective
La gestion collectiveLa gestion collective
La gestion collectiveSouleey
 
Pr-sentation1-2.ppt
Pr-sentation1-2.pptPr-sentation1-2.ppt
Pr-sentation1-2.ppt
TarekDHAHRI3
 
chp1_Rappel sur les classes d’actifs, marchés financiers.pptx
chp1_Rappel sur les classes d’actifs, marchés financiers.pptxchp1_Rappel sur les classes d’actifs, marchés financiers.pptx
chp1_Rappel sur les classes d’actifs, marchés financiers.pptx
OumaimaCharhabil
 
Le marché obligataire évolutions et risques observés
Le marché obligataire   évolutions et risques observésLe marché obligataire   évolutions et risques observés
Le marché obligataire évolutions et risques observéserika marganiec
 
Thème 5 - Les Produits financiers dérivés - Groupe 12 ( Version PPT ).pptx
Thème 5 - Les Produits financiers dérivés - Groupe 12 ( Version PPT ).pptxThème 5 - Les Produits financiers dérivés - Groupe 12 ( Version PPT ).pptx
Thème 5 - Les Produits financiers dérivés - Groupe 12 ( Version PPT ).pptx
Youssefimami1
 
Les marchés de produits dérivés : lieux de spéculation ou de gestion des risq...
Les marchés de produits dérivés : lieux de spéculation ou de gestion des risq...Les marchés de produits dérivés : lieux de spéculation ou de gestion des risq...
Les marchés de produits dérivés : lieux de spéculation ou de gestion des risq...
Antoine Lindrec
 
Guide de l'Investisseur - Comprendre les OST.pdf
Guide de l'Investisseur - Comprendre les OST.pdfGuide de l'Investisseur - Comprendre les OST.pdf
Guide de l'Investisseur - Comprendre les OST.pdf
Lachgar Abdellah
 
Exposé gp
Exposé gpExposé gp
Exposé gp
hamza elkinany
 
SUPER PETIT DICTIONNAIRE_DE_TRADING_1_.pdf
SUPER PETIT DICTIONNAIRE_DE_TRADING_1_.pdfSUPER PETIT DICTIONNAIRE_DE_TRADING_1_.pdf
SUPER PETIT DICTIONNAIRE_DE_TRADING_1_.pdf
finilandry
 
Les systèmes de compensation
Les systèmes de compensationLes systèmes de compensation
Les systèmes de compensationNovencia Groupe
 

Similaire à Finance de marche (20)

392605503-Techniques-bancaires Licence 2.pdf
392605503-Techniques-bancaires Licence 2.pdf392605503-Techniques-bancaires Licence 2.pdf
392605503-Techniques-bancaires Licence 2.pdf
 
Bourse de commerce internationale en Pologne
Bourse de commerce internationale en PologneBourse de commerce internationale en Pologne
Bourse de commerce internationale en Pologne
 
Mif bourse
Mif bourseMif bourse
Mif bourse
 
cours Système financier et marché bancaire (1).pdf
cours Système financier et marché bancaire (1).pdfcours Système financier et marché bancaire (1).pdf
cours Système financier et marché bancaire (1).pdf
 
le rôle et l'organisation du MARCHES FINANCIERS.pptx
le rôle et l'organisation du MARCHES FINANCIERS.pptxle rôle et l'organisation du MARCHES FINANCIERS.pptx
le rôle et l'organisation du MARCHES FINANCIERS.pptx
 
Resume economie monetaire document www.cours-economie.com
Resume economie monetaire document www.cours-economie.comResume economie monetaire document www.cours-economie.com
Resume economie monetaire document www.cours-economie.com
 
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.comMonnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
 
Finance interntionale.docx
Finance interntionale.docxFinance interntionale.docx
Finance interntionale.docx
 
La gestion collective
La gestion collectiveLa gestion collective
La gestion collective
 
Pr-sentation1-2.ppt
Pr-sentation1-2.pptPr-sentation1-2.ppt
Pr-sentation1-2.ppt
 
Gestion De Tresorerie
Gestion De TresorerieGestion De Tresorerie
Gestion De Tresorerie
 
MC chapitre1.pdf
MC chapitre1.pdfMC chapitre1.pdf
MC chapitre1.pdf
 
chp1_Rappel sur les classes d’actifs, marchés financiers.pptx
chp1_Rappel sur les classes d’actifs, marchés financiers.pptxchp1_Rappel sur les classes d’actifs, marchés financiers.pptx
chp1_Rappel sur les classes d’actifs, marchés financiers.pptx
 
Le marché obligataire évolutions et risques observés
Le marché obligataire   évolutions et risques observésLe marché obligataire   évolutions et risques observés
Le marché obligataire évolutions et risques observés
 
Thème 5 - Les Produits financiers dérivés - Groupe 12 ( Version PPT ).pptx
Thème 5 - Les Produits financiers dérivés - Groupe 12 ( Version PPT ).pptxThème 5 - Les Produits financiers dérivés - Groupe 12 ( Version PPT ).pptx
Thème 5 - Les Produits financiers dérivés - Groupe 12 ( Version PPT ).pptx
 
Les marchés de produits dérivés : lieux de spéculation ou de gestion des risq...
Les marchés de produits dérivés : lieux de spéculation ou de gestion des risq...Les marchés de produits dérivés : lieux de spéculation ou de gestion des risq...
Les marchés de produits dérivés : lieux de spéculation ou de gestion des risq...
 
Guide de l'Investisseur - Comprendre les OST.pdf
Guide de l'Investisseur - Comprendre les OST.pdfGuide de l'Investisseur - Comprendre les OST.pdf
Guide de l'Investisseur - Comprendre les OST.pdf
 
Exposé gp
Exposé gpExposé gp
Exposé gp
 
SUPER PETIT DICTIONNAIRE_DE_TRADING_1_.pdf
SUPER PETIT DICTIONNAIRE_DE_TRADING_1_.pdfSUPER PETIT DICTIONNAIRE_DE_TRADING_1_.pdf
SUPER PETIT DICTIONNAIRE_DE_TRADING_1_.pdf
 
Les systèmes de compensation
Les systèmes de compensationLes systèmes de compensation
Les systèmes de compensation
 

Dernier

Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
sewawillis
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
MelDjobo
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
Moukagni Evrard
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Yuma91
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Formation
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
IES Turina/Rodrigo/Itaca/Palomeras
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 

Dernier (13)

Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 

Finance de marche

  • 1. INTRODUCTION A LA FINANCE DE MARCHE 05/2014 • ITTC Everywhere - 1 -
  • 2. PLAN A. LES MARCHÉS FINANCIERS B. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS C. LES DIFFERENTS MÉTIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS D. LES DIFFÉRENTS TYPES D’INTERVENANTS E. LE MÉTIER DE GESTION DE PORTEFEUILLE F. LES PRODUITS SOUS-JACENTS G. LES PRODUITS DÉRIVÉS H. ORGANISATION D’UNE SALLE DE MARCHÉ - 2 -
  • 3. LES MARCHÉS FINANCIERS 3- 3 - Banque Collectif Mutuelle Entreprise Investissement Besoin de liquide Ménage Marché financier
  • 4. LES MARCHÉS FINANCIERS  Marché:  Lieu d’échange entre acheteurs et vendeurs,  Confrontation de l’offre et de la demande.  Les marchés financiers sont des lieux, physiques ou virtuels, où les acteurs du marché (acheteurs et vendeurs) se rencontrent pour négocier des instruments financiers.  L’enjeu ?  Financer l’économie et faire fructifier l’épargne des investisseurs. 3- 4 -
  • 6. LES MARCHÉS FINANCIERS  Fonctions du marché:  La fonction primordiale d'un marché financier est de faciliter une allocation efficace des ressources (temps et espace), et leurs misent en œuvre dans un environnement incertain.  Mobilisation de l'épargne  Acquisition de l'information sur les entreprises et allocation des ressources - Exercice de contrôle sur les entreprises  Liquidité  Gestion et diversification du risque  Transmission et exécution des ordres  Diffusion de l’information (fourchette de prix bid/offer, volumes …) - 6 -
  • 7. LES MARCHÉS FINANCIERS  Fonctions du marché - 7 - Agents à capacité de financement Agents à besoins de financement Banques commerciales: banques de dépôts et banques d’affaires Marché interbancaire, monétaire, bourse des valeurs, marché des changes Banque centrale Système financier Crédits Marché des capitaux Système bancaire ménages Financements désintermédiés (directs) Financements intermédiés (indirects) dépots Achat de titres Emission ou vente de titres Emission, vente et achat de titres Entreprises et administrations Refinancement Interventions
  • 9. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS  1ere classification  Marché organisé  Marché standardisé, régulé, géré par une entreprise de marché (Euronext, LSE, CME…)  Centralisation des ordres d’achat et de vente des participants (marché dirigé par les ordres à 95%)  Accès réservé aux membres négociateurs et compensateurs (intermédiaire)  Chambre de compensation - 9 -
  • 10. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS  Marché organisé - 10 - Client Client Client Client Client Client Client Client Intermédiaire Intermédiaire Intermédiaire Intermédiaire Négociation centralisé Transmission des ordres aux négociateurs
  • 11. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS  1ere classification  Marché organisé – les acteurs - 11 - Acheteur Intermédiaire de l’acheteur(en charge de la tenue de compte et de la conservation de titres de l’acheteur) Entreprise de marché (Euronext …) Intermédiaire du vendeur(en charge de la tenue de compte et de la conservation de titres de l’acheteur) Vendeur Chambre de compensation(LCH Clearnet) Dépositaire central(Euroclear)En charge du calcul des mouvements de compte
  • 12. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS  1ere classification  Marché de gré à gré (OTC)  Libre/Non réglementé  Accords bilatéraux  Marché dirigé par les prix  Animation du marché par des professionnels du marché (teneur de marché ou market maker/dealer) - 12 -
  • 13. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS  Marché organisé - 13 - Client Client Client Broker DealerDealer Broker Inter-dealer Client-dealer
  • 14. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS  2eme classification  Marchés de capitaux (ou dit cash/physique)  Actions, Obligations, Devises, Matières premières…  Échange de l’actif/produit  Marchés dérivés/credit/cash  Contrats portant sur un support cash/physique  Contrats à terme (ferme ou optionnel)  Standardisés (quantité, qualité, lieu – initialement créés pour les matières premières)  Pouvant donner lieu à livraison de l’actif sous-jacent  Marchés à la criée et marchés électroniques - 14 -
  • 15. LES DIFFÉRENTS MARCHÉS FINANCIERS  3eme classification  Marchés primaire  Marchés secondaire - 15 - Entreprise, Etat ou collectivités locales Investisseurs particuliers ou institutionnels Investisseurs particuliers ou institutionnels Marché primaire Marché secondaire Montant des capitaux placés Création de titres nouveaux Liquidité fournie Revente de titres
  • 16. LES DIFFERENTS METIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS  D'une manière générale les médias appellent "trader" une multitude de métiers de la finance différent. Il est indispensable de faire la distinction entre les différents métiers qui peuvent graviter dans une salle de marché.  Il faut distinguer deux catégories principales de métiers dans la finance, le côté acheteur et le côté vendeur (sell side et buy side) - 16 -
  • 17. LES DIFFERENTS METIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS  Les métiers du côté vendeur travailleront pour ceux qui fournissent des services à des clients sur les marchés financiers tel que :  Les banques  Les brokers (Courtiers)  Les market-makers(Teneur de Marché)  Les métiers du côté client travailleront quant à eux pour des :  Assureurs  Banques privées  Sociétés de gestion  Hedge-funds(Couverture)  Multinationale - 17 -
  • 18. LES DIFFERENTS METIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS  Parmi ces deux type de métier il faut distinguer trois types d'opérateurs sur le marché :  Le back, middle et front office.  Le Front office a une prise directe avec les marchés,  Le middle office intervient en tant que support  Le back office sont des postes administratifs de contrôle, règlement et livraison. - 18 -
  • 19. LES DIFFERENTS METIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS  Le Back-Office a une prise directe avec les marchés,  Est un département chargé de la gestion administrative dans une banque d'investissement et plus globalement dans les sociétés de gestions d'actifs. En association avec le Front office et le Middle office, ces 3 services regroupent la quasi totalité des fonctions liées aux salles de marchés.  Les fonctions du Back-Office ?  Contrôle des transactions effectuées par le Front office  Evaluation des provisions  Contrôle des gains et pertes  Contrôle des échéances à venir  Comptabilité  Rapport d'activité - 19 -
  • 20. LES DIFFERENTS METIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS  Le Middle-Office intervient en tant que support  Il sert donc d'intermédiaire entre les deux services (back et front) tout en contrôlant et apportant son soutien au front office.  Informe les traders sur les perspectives du marché, les volumes, les résistances et les risques. Mais en tant qu'organe régulateur le middle office est également en charge du contrôle et de la vérification de l'activité des traders. C'est pourquoi la proximité de l'activité d'opérateur middle office avec la fonction de front office à souvent été à l'origine de fraude ou de mauvais contrôle des positionnements pris par le front office :  Affaire Kerviel pour la Société Générale  Affaire Voldemort pour JPMorgan - 20 -
  • 21. LES DIFFERENTS METIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS  Le Middle-Office  Les fonctions d'un agent middle-office au sein d'une banque d'investissement sont les suivantes :  Vérification de la régularité (par rapport à la législation et aux limites internes de la banque) des opérations effectuées par les traders en front office  Vérification du respect des limites d'engagement imposées par la banque  L'envoie de confirmation aux contreparties des positions prises par le front office - 21 -
  • 22. LES DIFFERENTS METIERS DE LA FINANCE DE MARCHÉS  Le Front-Office a une prise directe avec les marchés  Fait référence à l'équipe des opérateurs de marché (les traders, le sale side, le buy side, les commerciaux de produits d'investissement...) qui sont en contact immédiat avec les marchés dans une salle de marché.  Leur principale activité est la transmission d'ordres sur le marché, le market making, c'est à dire l'animation des achats et des ventes pour le compte d'une société par exemple et la spéculation, l'intermédiation, l'arbitrage.  Il existe de nombreux métiers qui composent le Front Office et qui peuvent être répartis dans plusieurs cellules régionales, nationales voire internationales. - 22 -
  • 23. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Hedgeurs (couverture de risque)  Une couverture de risque consiste à se protéger contre un risque -défini comme la probabilité mathématique qu'un dommage se produise par des contrats d'assurance, des contrats de garantie, ou des contrats financiers permettant d'apporter un certain niveau de compensation - 23 -
  • 24. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Hedgeurs (couverture de risque)  Cas de l'assurance:  Pour les risques courants, le contrat d'assurance prévoit une indemnité en cas de sinistre subi ou provoqué.  Cas de la garantie  Des formules de garantie:  sont souvent associées à des contrats de vente de biens et services, conformément aux dispositions légales, ou allant au-delà de celles-ci.  Peuvent être mises par ailleurs pour protéger des créances (hypothèque, nantissement ou gage, caution...).  Cas du risque de marché  Cas d'évolution défavorable possible sur le marché de la valeur d'un actif, d'un bien ou d'un simple indice représentatif… - 24 -
  • 25. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Spéculateurs  En latin classique : le « speculator » est un observateur, éclaireur, espion  l'activité consistant à tirer profit par anticipation de l'évolution à court, moyen ou long terme du niveau général des prix ou d'un prix particulier en vue d'en retirer une plus-value ou un bénéfice. La hausse des valeurs notamment sur le marché à terme se prête bien à la spéculation  Les opérations portent sur les matières premières, marchandises, actions, obligations, monnaies et changes, capitaux flottants etc. - 25 -
  • 26. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Spéculateurs  La finance traditionnelle préfère employer le terme d'opérations d’arbitrage  La spéculation consiste à prendre aujourd'hui des décisions économiques sur la base d'un état économique futur ethypothétique. L'opérateur prend un risque et fait un pari d'ordre monétaire qui porte sur l'évolution future du prix de biens économiques.  Spéculer consiste en effet à acheter ou vendre une certaine quantité d'une marchandise, d'un actif financier, immobilier ou de collection, ou d'un contrat dérivé :  dans l'espoir que son prix évoluera par la suite de façon à procurer un gain monétaire ;  tout en acceptant le risque de perdre de l'argent si l'évolution est contraire aux espoirs. - 26 -
  • 27. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Gérants de portefeuille  Autrement connu sous le nom de : Gérant d’Actifs, Gérant, Portfolio Manager…  Le gérant de portefeuille travaille pour des investisseurs qui lui ont confié des fonds afin de les placer sur les marchés financiers.  Il prend les décisions d'investissement quant à l'allocation des fonds du portefeuille  le Gérant est généralement spécialisé sur une classe d’actifs particulière : actions (large cap, mid caps, thématiques, gestion quantitatives), obligations convertibles, obligations, monétaire régulier, multigestion traditionnelle, gestion alternative, Private Equity,… - 27 -
  • 28. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Contrepartie (Counterparty)  une contrepartie correspond à la présence d'un acheteur ou d'un vendeur dans les opérations effectuées. - 28 -
  • 29. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Les types de contrepartie  La contrepartie ordinaire : également connue sous le nom de contrepartie en développement de marché, consiste à assurer des opérations aux conditions du marché. Elle est accessible à tous les établissements de créances.  La contrepartie en régularisation : permet d'assurer une certaine liquidité sur le marché malgré la quantité réduite de titres disponible. Elle est pratiquée par des sociétés de bourse spécialistes.  La contrepartie sur blocs de titres : permet à des sociétés de bourse agréées par une autorité compétente spécialisées, de vendre ou acheter un grand nombre de titres pour leur compte ou pour des clients. - 29 -
  • 30. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Dépositaire (Custodian/Banque de valeurs)  Etablissement financier à statut de banque où des porteurs de valeurs mobilières déposent leurs titres.  Le dépositaire ouvre et administre des comptes courants de titres pour les teneurs de compte-conservateurs adhérents. Il centralise la conservation des titres et facilite leur transmission entre les intermédiaires financiers en opérant des virements de compte à compte. - 30 -
  • 31. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Dépositaire (Custodian/Banque de valeurs)  Le dépositaire doit à tout instant savoir qui possède quoi, quel est le statut de ces titres (libres, prêtés, empruntés ou gagés), et où cette propriété est entreposée.  Les missions du dépositaires sont les suivantes:  Conservation des comptes titres  Traitement administratif des flux de règlement / livraison  Conservation des actifs  Gestion des opérations sur titres (OST)  Information des clients (en particulier, envoi des relevés titres - 31 -
  • 32. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Chambre de compensation (Clearing house)  La chambre de compensation est un organisme financier, intermédiaire de l’acheteur et du vendeur. Son rôle est de garantir le règlement-livraison des transactions.  Le processus de compensation (clearing) désigne toutes les activités survenant entre l'engagement de la transaction et la livraison effective. Une - 32 -
  • 33. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Chambre de compensation (Clearing house)  chambre de compensation assure :  la gestion des transactions  la correspondance entre les positions débitrices et créditrices des différents intervenants  la compensation des soldes  les appels de marges  la suspension temporaire des opérations en cas de fluctuations trop importantes des cours - 33 -
  • 34. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Chambre de compensation (Clearing house)  Chaque marché à terme dispose de sa chambre de compensation. Les opérateurs du marché doivent passer par la chambre de compensation chaque jour après la clôture et régler leur solde.  Les principales chambres de compensation européennes:  LCH.Clearnet (Paris et Londres)  Eurex Clearing  Euro CCP  EMCF  SIX x-clear  STET - 34 -
  • 35. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Intermédiaires - 35 -
  • 36. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Intermédiaires - Courtiers (Broker)  Une société de courtage, respectivement un courtier est une entreprise, respectivement une personne qui sert d'intermédiaire pour une opération financière, entre deux parties  Le Courtier en bourse est un intermédiaire pour passer des ordres de bourse sur les différents marchés boursiers (Euronext, Nasdaq, Forex...). En France, il est agréé par l'ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel) pour l'activité de RTO (Réception Transmission d'Ordre). Certains courtiers étant exclusivement spécialisés sur le marché du FOREX, moins règlementé et plus spéculatif que les marchés boursiers régulés  Dérivé : membres du marché ayant les accès en négociation et/ou Compensation  Cash : apporteur d’affaires, intermédiaires de marché confrontant offre et Demande - 36 -
  • 37. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Intermédiaires - Teneur de Marché (Market marker/Dealer)  Un animateur de marché, également appelé teneur de marché, est une entreprise, généralement une banque d'investissement, ou une personne qui, sur un marché donné, transmet en continu des prix à l'achat et à la vente soit uniquement à sa clientèle, soit à l'ensemble du marché, y compris donc à ses concurrents. On dit aussi qu'il « cote ».  Membres du marché chargés d’assurer la liquidité d’une valeur en cotant en permanence une fourchette d’achat/vente  Le market maker fait des gains en proposant des prix d'achat et de vente (appelée bid/offer spread )dans une fourchette de prix. Son gain se trouve dans la différence entre ces deux prix. Il doit donc trouver deux investisseurs avec des positions inverses. - 37 -
  • 38. LES INTERVENANTS DE MARCHÉS  Intermédiaires - Teneur de Marché (Market marker/Dealer) - 38 -
  • 39. LE METIER DE GESTION DE PORTEFEUILLE  Le gérant de portefeuille travaille pour des investisseurs qui lui ont confié des fonds afin de les placer sur les marchés financiers.  Il prend les décisions d'investissement quant à l'allocation des fonds du portefeuille. Pour cela il doit analyser les aspects : macro-économiques, fondamentaux, quantitatifs des actifs afin de choisir sur lesquels investir. - 39 -
  • 40. LE METIER DE GESTION DE PORTEFEUILLE  Il a souvent plusieurs portefeuilles avec des visions d'échelles différentes, court terme, moyen terme et long terme.  Si le gérant de portefeuille travaille pour une petite société de gestion de portefeuille, il sera aussi trader puisqu'il placera lui même les ordres sur les marchés, pour les plus grands groupes, il confiera ses ordres à une table de négociation où des exécution traders se chargeront de passer les ordres. - 40 -
  • 41. LE METIER DE GESTION DE PORTEFEUILLE/GESTION D’ACTIFS - 41 -
  • 42. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Actions (securities) – Définition  Une action, c'est un titre de propriété qui représente une fraction du capital social d'une entreprise. Elle ne peut être émise que par des sociétés de capitaux (SA ou commandite par actions).  Une action est négociable et fongible. Sa cession ou sa donation permet la transmission des droits qui y sont attachés.  Droits et responsabilité de l'actionnaire  Droit de regard sur la gestion (droit de vote en assemblée)  Droit pécuniaires : distribution de dividendes et droits sur le capital social  Droit à l'information  Valeur d’une action = son cours de bourse - 42 -
  • 43. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Actions (securities) – Différents types d’actions  Actions ordinaires/au porteur  Droits de bases (droit de vote, droit à l’information)  Droits financiers (dividendes, réserves..)  Droits patrimoniaux  Actions négociables (des sociétés cotées) répertoriées  Action nominative  Actions d’apport  Action de numéraire  Action de jouissance  Action de priorité  Action à droit de vote double  Actions à dividende prioritaire (A.D.P.) - 43 -
  • 44. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Actions (securities) – Émission/cession  Les actions sont négociables (marché organisé tel EURONEXT, marché de gré à gré)  Émission  Lors de la création d’une entreprise, en tant que contrepartie des apports financiers des actionnaires (création du capital)  Augmentation de capital, Entrainant une dilution(les Actionnaires majoritaires peuvent perdre le contrôle de la société)  Cession  Par négociation sur un marché (en général organisé)  Retrait de cote - 44 -
  • 45. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Actions (securities) – Valeur d’une action  Valeur d’une action = son cours de bourse  Méthodes fondamentales d’évaluation pour prendre une position sur une action:  Valeur de Bilan.  Méthodes des comparables.  Comparaison dans un même secteur.  Multiples de ratios: exemple, dans un secteur A on estime que la valeur d’une société équivaut à 2 fois le chiffre d’affaire, 8 fois l’EBIT ou encore 9 fois le résultat net.  Méthode d’actualisation (Discounted Cash Flows):  Déterminer les cash flows futurs de la société et les actualiser pour déterminer la valeur actuelle de la société (basé sur une espérance de résultats futurs). - 45 -
  • 46. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Actions (securities) – Valeur d’une action/ Notions financières  BPA: Bénéfice net Par Action (EPS, earning per share) Enrichissement théorique de l’actionnaire par action sur l’année  DPA: Dividende Par Action  Rendement de l’action (Dividend yield):  Dividende/Cours de bourse  Capitalisation boursière :  Valeur boursière des capitaux propres d’une entreprise (nombre total d’actions * cours de bourse) - 46 -
  • 47. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Obligations (bonds) – Définition  Obligation => Emprunt - 47 -
  • 48. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Obligations (bonds) – Définition  Obligation => Emprunt - 48 -
  • 49. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Obligations (bonds) – Définition  Les obligations sont des titres de créance. Comme toute valeur mobilière, chaque titre est négociable, interchangeable, fongible et peut être coté en bourse.  Elle sont appelées ainsi car leur émetteur a l’obligation de les rembourser à l’échéance et de payer les intérêts dûs.  Durée déterminée (de 5 à 50 ans), (sauf dans certains cas particuliers, comme la rente perpétuelle)  Leur risque est moindre que celui des actions. - 49 -
  • 50. LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Obligations (bonds) – Définition  Peuvent être cotées ou non sur des marchés organisés  Cotée: grand nombre de souscripteur, négociables, ..  Non cotées: réservée à certains investisseurs, négociable (gré a gré) ou non cessibles.  Modalités d’émission:  Syndication (groupe de banques se réunit pour placer des obligations émises)  Adjudication (pour les gros investisseurs émettant au robinet)  Restent assez lié à l’environnement national  OAT (Obligation assimilable du Trésor) : France  Municipal bonds : USA  Private loans : Pays-bas - 50 -
  • 51.  Obligations (bonds) – Caractéristiques LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 51 -
  • 52.  Obligations (bonds) – Caractéristiques  C’est un contrat OTC entre l'émetteur (emprunteur) et les investisseurs (prêteurs), dont les caractéristiques sont prédéterminées :  Nominal  Départ / Échéance  Référence (Taux fixe, variable, indexé…) Modalités diverses (calcul, paiement, cotation…) LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 52 -
  • 53.  OBLIG(1 M.EUR, 01/01/10-01/01/19, FIX 10%) LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 53 -
  • 54. 15 LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Obligations (bonds) – Caractéristiques  L’obligation est caractérisée par neuf éléments : o la valeur nominale ou faciale V définie à l’émission et à partir de laquelle sont calculés les intérêts ou coupons versés, o la maturité T , définissant la date de remboursement de l’emprunt obligataire, o la valeur d’émission qui peut être égale à la valeur nominale, l’émission est alors au pair, ou en dessous caractérisant une prime à l’émission, o la valeur de remboursement, égal ou supérieur à la valeur nominale, et dans ce dernier cas, il existe donc une prime de remboursement, - 54 -
  • 55. 15 LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Obligations (bonds) – Caractéristiques  L’obligation est caractérisée par neuf éléments : o le coupon C, définissant le montant des intérêts versés, o le taux nominal ou facial, il définit la valeur du coupon et donc le revenu de l’obligation. Il peut être fixe ou variable, o le taux de rendement actuariel rt, définissant le rendement réel suite aux variations de taux sur le marché secondaire au temps t, o la date de jouissance : date à partir de laquelle les intérêts son calculés, o date de règlement : date à laquelle l’emprunt est liquidé. - 55 -
  • 56. 15 LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Obligations (bonds) – Émetteurs  Catégories d’émetteurs  Les supranationaux ou bénéficiant d'une garantie d'un Etat (BEI, BCE…)  Les souverains: Les etats(France, Allemagne, USA…)  Les agences d’Etat (CADES…)  Les corporates (Boeing, Total, BNP Paribas…) - 56 -
  • 57. 15 LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Obligations (bonds) – Émetteurs  Signatures : La qualité de l'émetteur : c'est la signature de l'émetteur. Meilleure est la signature, plus bas sera le taux requis par le marché. La qualité est évaluée par une Agence de notation financière  de AAA à C (par agence de notations) - 57 -
  • 58.  Obligations (bonds) – Catégories d’obligations  Durée connue/inconnue (TSDI:Titres subordonnés à durée indéterminée)  Echange ou souscription (OBSA/OBSO)  Avec ou sans prime d’émission et/ou remboursement  à taux fixe  à taux variable  indexées  révisables  convertibles  ORA/ORO(Obligation remboursable en action/obligation),Obligation à fenêtres  zéro-coupon… 16 LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 58 -
  • 59.  Obligations (bonds) - Rendement à échéance  C’est le taux qui rend le prix actuel de l’obligation équivalent à l’actualisation des flux futurs. Par approximation : 16 (Pair - Prix) / Durée Rendement = coupon + (Pair + Prix) / 2 LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 59 -
  • 60.  Obligations (bonds) – Négociation  Les prix sont en pourcentage du nominal à 3 décimales (correspondant à un taux de rendement actuariel) et sont affichés et négociés «pied de coupon», appelé aussi «clean» price  Le prix coupon couru inclus est appelé «dirty» Price  Obligations (bonds) – Marchés  Il existe 2 marchés obligataires :  Le marché primaire (nouvelles émissions)  Le marché secondaire (transactions ultérieures)  On parle parfois de marché «gris» pré-cotation 18 LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 60 -
  • 61. 19 LES PRODUITS SOUS-JACENTS  Change (Forex)  Taux de change: prix à l’unité d’une devise étrangère exprimée en terme de devise domestique. Appelé aussi :  taux comptant  spot rate ou spot  Fx (Foreign Exchange)  Marché des changes  Ensemble des opérations portant sur des couples de devises négociables : EUR/USD, EUR/JPY, USD/CAD, GBP/USD…  la codification à 3 positions est souvent composée des initiales du pays suivi de l’initiale de la devise. - 61 -
  • 62.  Change (Forex)  Appellation d’un couple de devises  EUR/USD, avec l’EUR en devise principale ou maître et l’USD en devise secondaire ou de contre-valeur.  Sens de négociation  Le sens de négociation s’applique à la devise principale ou première devise du couple.  Achat EUR/USD = Achat EUR + Vente USD LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 62 -
  • 63.  Change (Forex)  Modes de cotation  Cotation à l’incertain: une unité de la devise étrangère est exprimée en « n » unités de la monnaie domestique.  exemple USD/FRF : 1 USD = « n » FRF  Cotation au certain: une unité de la monnaie domestique est exprimée en « n » unités de la devise étrangère. exemple EUR/USD : 1 EUR = « n » USD LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 63 -
  • 64.  Change (Forex)  Lecture d’une cotation  Fourchette de cotation  équivalent à 21 LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 64 - EUR/USD = 1.3056 1.3056 / 1.3058 côté droit : Cours offert "ask" côté gauche : Cours demandé "bid" Fourchette de cotation Unité de pips point de changeUnité de figure EUR/USD 1.3056/58
  • 65.  Matières premières (Commodities)  Energies: pétrole, gaz, charbon, éthanol, éléctricité  Environnement: carbone  Métaux précieux ou non précieux  Commodités agricoles:  Tropicaux: café, cacao, sucre  Céréales: riz, blé, maïs  Viandes… 23 LES PRODUITS SOUS-JACENTS - 65 -
  • 66. LES PRODUITS DÉRIVÉS  Produit dérivé  Lié à un sous-jacent (action, obligation, matière première, taux …)  Outil de gestion du risque  Engagement à terme, ferme ou optionnel:  Ferme:  Future, Forward, Swaps  Optionnel  Option 24- 66 -
  • 67. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Historique er marchés  Les marchés à terme existent depuis 1848 aux États-Unis (marché du CBOT spécialisé dans les marchés à terme sur les taux d'intérêt, les indices boursiers, les métaux précieux, les produits agricoles).  Le CME (Chicago Mercantile Exchange) créé en 1919 et spécialisé à l'origine dans les marchés à terme de produits agricoles s'est diversifié dans les années 1970 vers les produits financiers.  L'IMM (International Money Market) créé en 1972 à Chicago, spécialisé dans les contrats à terme sur les devises ainsi que les options. - 67 -
  • 68. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Historique er marchés  Le LIFFE (London International Financial Future and Options Exchange) créé en 1982, reprend en grande partie les contrats traités par l'IMM. Euronext principal actionnaire : NYSE EURONEXT.  Le SIMEX (Singapore International Monetary Exchange) créé en 1984 et sur lequel on traite des contrats à terme sur devises, indices boursiers et taux d'intérêt.  Le MATIF (Marché à Terme International de France) créé en 1986. On y traitait des contrats à terme sur taux d'intérêt et des contrats d'options. Ce marché a disparu au profit du LIFFE et de l’EUREX. - 68 -
  • 69. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Historique: marché à la criée  Existe encore sur certains marchés de matières premières (LME - métaux, NYMEX – énergies, CBOT – soft commodities)  Intervenants :  Chambre de compensation  Contrôleurs  Quoteurs  NIP/Locals  Courtiers  Boxmans  Négociateurs  Runners  Fichistes - 69 -
  • 70.  Futures – Historique: marché à la criée Runners FLOOR Négociateurs Boxmen BOXS Nips 28 LES PRODUITS DÉRIVÉS - 70 -
  • 71. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Historique: marché à la criée - 71 -
  • 72. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – - Spécifications  Contrat à terme sur marché organisé (future) ou de gré à gré (équivalent forward)  Engagement d’achat ou de vente à terme d’un actif sous-jacent à un prix fixé aujourd’hui pour un règlement ou une livraison ultérieure  Sous-jacent standard et fongible  Produit dérivé le plus liquide et le plus traité sur les marchés dérivés - 72 -
  • 73. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Règlement /Livraison  Livraison/ règlement de position:  Cash settlement (règlement cash) : pour les contrats financiers, établissement de la perte ou du profit à l’échéance du contrat. (Peu d’intervenants vont à échéance, rachat/revente du contrat en cours de vie)  Livraison du sous-jacent  Pour les contrats financiers, transfert de propriété du titre sous- jacent  Pour les contrats de matière premières, livraison de la marchandise physique selon les clauses du marché à terme (lieu, qualité, quantité) - 73 -
  • 74. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Compensation  Système de compensation: La chambre de compensation fait office de contrepartie unique des intervenants de marché, elle gère:  Les matchings achat/vente  La trésorerie via le dépôt de marge initial et les appels de marges: Dépôt initial (dépôt de garantie): tout détenteur d’un contrat (achat ou vente) doit s’acquitter d’un dépôt initial (selon les marchés environ 10% de la valeur nominale du contrat)  Appels de marge: les gains ou pertes éventuels sont demandés/redistribués tous les soirs par la chambre de compensation à tous les intervenants de marché (principe de mark-to-market)  Les procédures de règlementlivraison - 74 -
  • 75. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Exemple de contrat  Sous-jacent: « Blé de Meunerie »  Taille du contrat : 50 tonnes métriques  Échéance: Mars (H) => 10/03/2012  Pas de cotation: 0.25€ par tonne métrique, soit 12.5€ par contrat  Qualité (Pois spécifique 76kg/hl, teneur en humidité 15%, grains brisés 4%, impuretés 2%, grains germés 2%). Barème de réfaction applicable pour qualité inférieure mais acceptable.  Période de livraison: premier jour de négociation après échéance du contrat (11/03/2012)  Incograin: rendu Silo (n°23) transfert de la marchandise dans le silo agréé par le marché (Rouen) - 75 -
  • 76. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Utilisation  Couverture :  Gestion du risque de prix par fixation d’un prix d’achat/vente à terme  Dans un marché à terme efficient, le prix du future converge à terme avec le prix du sous-jacent (convergence cash/terme)  Spéculation :  Effet de levier (dépôt initial = environ 10% exposition contrat)  Liquidité des marchés à terme (seul un pourcentage infime des transactions est destiné à une livraison) - 76 -
  • 77. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures - Utilisation et stratégie de trading  Hedge: couverture d'une opération "classique" décalée dans le temps par l'achat ou la vente de contrats  Spread calendaire: chercher à profiter des décalages de cours entre 2 contrats à terme d’échéances différentes (existe aussi en spread intermarchés)  Scalp: rapide acheté/vendu avec des gains/pertes faibles - 77 -
  • 78. 26 LES PRODUITS DÉRIVÉS  Futures – Relation cash/terme  Un marché à terme est efficient s'il assure la convergence des prix cash/terme : exemple - 78 - % J Terme Base Euribor 3M Taux de dépôt 3M