L’INSTITUT SPECIALISE DE TECHNOLOGIE APPLIQUEE
Réalisé par : Mlle GARCH Rajaa
Encadré par : Mme YACOUBI Leila
Période du s...
ATTIJARIWAFA BANK
INTRODUCTION
1ére partie
La présentation……………………………………….2-14
1- L’organigramme de AWB
2- Le groupe
3- Le...
ATTIJARIWAFA BANK
En quelques années, le Groupe Attijariwafa bank a relevé de nombreux
défis.
Acteur incontournable de la ...
ATTIJARIWAFA BANK
Attijariwafai
Bank est une institution nouvelle qui puise ses racines dans
deux grandes banques marocain...
ATTIJARIWAFA BANK
objectif la création d’un Champion National de la banque et de la finance,
concrétisée en novembre 2003 ...
ATTIJARIWAFA BANK
6
ATTIJARIWAFA BANK
2-Le groupe2-Le groupe ::
Grâce à la synergie de ses pôles de métiers et à sa capacité d’innovation uniq...
ATTIJARIWAFA BANK
CBAO Groupe Attijariwafa bank, fruit de la fusion entre la CBAO et Attijari
bank Sénégal, dispose d’un r...
ATTIJARIWAFA BANK
Interactions, un programme axé sur la diffusion des techniques modernes de l’art
contemporain a permis d...
ATTIJARIWAFA BANK
ressources, de l’octroi des crédits ou de la distribution des produits de la
bancassurance.
La Banque de...
ATTIJARIWAFA BANK
• Wafa LLD dans la location longue durée
• Attijari Factoring Maroc dans le Factori
5-La présentation de...
ATTIJARIWAFA BANK
ATTIJARI INTERMEDIATION :
Attijari Intermédiation gère l’investissement en actions et l’intermédiation e...
ATTIJARIWAFA BANK
• Compensation des effets : la réception des effets ; vérification de la
signature et des provisions
• D...
ATTIJARIWAFA BANK
Le service relation clients :
Ce service assure l’accueil et de conseil des clients ; commercialise les
...
ATTIJARIWAFA BANK
Les principales taches :
Fonction commerciale
• développe le fonds de commerce de l’agence sur la base d...
ATTIJARIWAFA BANK
• Fonction administrative :
• traitement ; suivi et dispatche courrier reçu ‘ financier ) ;
• placements...
ATTIJARIWAFA BANK
Attijariwafa bank opère dans divers environnements lui permettant de
commercialiser ses produits et qui ...
ATTIJARIWAFA BANK
notamment les banques tentent d’amplifier, et accompagner. Aussi, la révolution
technologique notamment ...
ATTIJARIWAFA BANK
2-La concurence :
Attijariwafa bank occupe aujourd’hui une place de leader .Celle-ci doit
cependant rest...
ATTIJARIWAFA BANK
3-Le substitut3-Le substitut ::
Poste du Maroc : cette institution concurrence et prend en charge dans s...
ATTIJARIWAFA BANK
pendant ces dernières années des produits d’assurance de retraite, vie, maladie et
produits d’assistance...
ATTIJARIWAFA BANK
A travers la gestion d’actifs wafa gestion se distingue par sa capacité
d’anticipation des besoins de la...
ATTIJARIWAFA BANK
(OPCVM)
ORGANISATION
Organisation commerciale et Métiers en agence.
Agence : c’est le front office
Métie...
ATTIJARIWAFA BANK
l’ensemble des directions aux autorités
réglementaires ( BAM) et aux groupes de
société général
-- des r...
ATTIJARIWAFA BANK
HUMAINE
•• la culture de l’esprit d’équipe qui traduit le désir
d’optimiser les apports et les compétenc...
ATTIJARIWAFA BANK
- Changement des mentalités marocaines.
− Révolution technologique par l’utilisation d’internet.
Aspect ...
ATTIJARIWAFA BANK
3éme partie
1- Les opération de la banque1- Les opération de la banque
1-Les opérations de virements1-Le...
ATTIJARIWAFA BANK
3-Les opérations de retrait3-Les opérations de retrait ::
Il s’agit de retirer de l’argent par le débit ...
ATTIJARIWAFA BANK
8-Les opérations de prélèvement8-Les opérations de prélèvement ::
Le créancier émettre un avis de prélèv...
ATTIJARIWAFA BANK
13- La gestion des cartons spécimen comptables13- La gestion des cartons spécimen comptables ::
Le class...
ATTIJARIWAFA BANK
19- Le pointage de journée comptable.19- Le pointage de journée comptable.
20- La préparation de la comp...
ATTIJARIWAFA BANK
2-Le classement des dossiers «2-Le classement des dossiers « service caisseservice caisse »» ::
*Les dos...
i
4éme partie
A- La fiche de produit
1-1- définitiondéfinition
PLAN EDUCATION est un produit d’epargne qui a pour objet la...
les versements sont capitalisés à compter du premier du mois qui suit la date de leur
encaissement .
taux de rémuniration ...
conquéte soutenue
l’ecoute et le respet du client
la maitrise des couts
6-6- Le marketing mixLe marketing mix ::
• Le prod...
stratégique médiat :
- La publicité au sien de l’agence ( des affiches coller au mur de l’agence ou
bien a la porte de l’a...
Le stage que j’ai pu effectuer au sein de l’agence « MY DRISS 1ER » AWB,
m’a réellement aidé à approcher et de concrétiser...
chargé de compte principale Garch  rajaa rapport de stage
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

chargé de compte principale Garch rajaa rapport de stage

2 330 vues

Publié le

chargé de compte principale Garch rajaa rapport de stage

Publié dans : Formation
1 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 330
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
128
Commentaires
1
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

chargé de compte principale Garch rajaa rapport de stage

  1. 1. L’INSTITUT SPECIALISE DE TECHNOLOGIE APPLIQUEE Réalisé par : Mlle GARCH Rajaa Encadré par : Mme YACOUBI Leila Période du stage : du 20 Avril au 20 Mai 2009
  2. 2. ATTIJARIWAFA BANK INTRODUCTION 1ére partie La présentation……………………………………….2-14 1- L’organigramme de AWB 2- Le groupe 3- Les valeurs 4- Les domaines d’activités 5- La présentation des filiales 6- La description des services 2éme partie Le développement ……………………………………15-25 A- Un diagnostic externe I- Le macro environnement II- Le micro environnement A Un diagnostic interne B- L’analyse de SWOT C- Un diagnostic d’agence 3éme partie Les taches à effectuer ………………………………..25-31 I – les opérations de la banque II- le classement des dossiers 4éme partie PLAN EDUCATION ………………………………….31-35 A- La fiche de produit B- Le plan marketing CONCLUSION 2
  3. 3. ATTIJARIWAFA BANK En quelques années, le Groupe Attijariwafa bank a relevé de nombreux défis. Acteur incontournable de la bancarisation, notre Groupe est aussi largement engagé dans le financement de projets structurants au Maroc. Faisant preuve d’une capacité d’innovation exceptionnelle, Attijariwafa Bank réalise des performances commerciales et financières remarquables qui dépassent largement les objectifs du plan stratégique. Doté d’un système de management des risques ultramoderne et d’une stratégie à la fois agressive et cohérente, le Groupe Attijariwafa Bank affiche aujourd’hui de fortes ambitions à l’international. Désormais, toutes les chances sont réunies pour que le Groupe se hisse parmi les banques les plus performantes de la région du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest. 1ére partie 3
  4. 4. ATTIJARIWAFA BANK Attijariwafai Bank est une institution nouvelle qui puise ses racines dans deux grandes banques marocaines de renom ayant accompagné le Maroc dans son développement économique et social depuis plus d’un siècle. Attijariwafa Bank est une entité issue de la fusion de la Banque Commerciale du Maroc et de Wafabank. Attijariwafa Bank, est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb. Il dispose du premier réseau bancaire avec plus de 700 agences au Maroc et près de 35 points de vente à l’étranger. Avec plus de 1,5 million de clients, la banque détient une part de marché de 28,5% dans les dépôts et de 25,8% dans les crédits par décaissement. A l’international, Attijariwafa Bank est présente en Europe, en Tunisie, au Sénégal, et au Mali et bientôt en Mauritanie. Attijariwafa Bank puise ses racines en deux grandes entités se présentant comme suit : • Banque Commerciale du Maroc : La Banque Commerciale du Maroc est née en 1911 à travers l’implantation de la Banque Transatlantique à Tanger, puis devient par la suite une filiale du groupe CIC. En 1972, la BCM s’engage sous l’impulsion d’un nouveau management dirigé par M.Abdelaziz ALAMI dans une nouvelle phase de croissance qui la hissera dès le début des années 80 au premier rang des banques privées du pays. En 1988, le Groupe ONA fait son entrée dans le tour de table de la banque, suivi en 1989 du Banco Central (devenu Grupo Santander), constituant ainsi les deux actionnaires de référence de la Banque Commerciale du Maroc. La décennie 90 se caractérise par la création de filiales spécialisées dans les métiers de banque d’affaires et les activités para bancaires donnant lieu à une diversification des métiers. En janvier 2003, l’arrivée de M. Khalid Oudghiri, en tant que Président- Directeur Général, donne le coup de départ à une nouvelle stratégie ayant pour 4
  5. 5. ATTIJARIWAFA BANK objectif la création d’un Champion National de la banque et de la finance, concrétisée en novembre 2003 par la prise de contrôle de Wafabank. • Wafabank : Wafabank a été créé en 1904 sous le nom de «Compagnie Algérienne de Crédit et de Banque ». En 1959, elle constitue la première banque du pays en terme de réseau, et en 1968, un important groupe privé marocain, conduit par Feu Moulay Ali Kettani, en prend le contrôle. A partir de la fin des années 70, la banque s’engage dans une nouvelle dynamique pour son développement avec le lancement de produits innovants, la réorganisation par réseau, ainsi que le changement de dénomination sociale et la promotion de la nouvelle marque, Wafa. Depuis lors, Wafabank crée, à partir d'une dizaine de filiales nouvelles, un groupe financier et para financier d’envergure. Dès le début des années 90, le groupe Wafabank adopte une approche par segment de clientèle, et s’investit dans le marché des capitaux avec la création de plusieurs filiales spécialisées. 1-L’Organigramme d’Attijariwafa bank1-L’Organigramme d’Attijariwafa bank Trois principes gouvernent l’architecture de la nouvelle organisation :  Renforcer le management et la culture de la performance,  Augmenter la responsabilisation et le niveau de délégation  Professionnaliser l’exécution en perfectionnant les procédures de gestion et les outils de contrôle. Aboutissement d’un processus engagé en janvier 2004, l’organisation mise en place répond à la volonté d’Attijariwafa bank d’être plus proche de sa clientèle et plus apte à porter le projet de développement du Groupe. Huit «business units» autonomes et dotés de moyens propres, assistés par des fonctions supports, dont le contour et la mission ont été redéfinis pour tenir compte des exigences posées par l’expansion du Groupe, forment l’architecture de cette nouvelle organisation. Attijariwafa bank est par ailleurs présente dans tous les métiers de la banque à travers 12 filiales spécialisées 5
  6. 6. ATTIJARIWAFA BANK 6
  7. 7. ATTIJARIWAFA BANK 2-Le groupe2-Le groupe :: Grâce à la synergie de ses pôles de métiers et à sa capacité d’innovation unique, le Groupe Attijariwafa bank a enclenché une dynamique de développement qui bénéficie à toutes ses activités. Favorisant la proximité à l’égard de la clientèle cible, Attijariwafa bank élargit son réseau de 84 nouvelles agences et lance une dizaine de nouveaux produits phares portant sur des Packages, des cartes monétiques et des produits de bancassurance.  Un leadership confirméUn leadership confirmé Entre 2005 et 2007, les performances commerciales du Groupe affichent une hausse constante : les dépôts de la clientèle gagnent 38,4%, passant de 98,5 milliards à 136,4 milliards de dirhams ; les créances sur la clientèle augmentent de 62,4% à 106,5 milliards de dirhams contre 65,6 milliards de dirhams ; le produit net bancaire gagne 18,6% entre 2006 et 2007 pour s’établir à 8,8 milliards de dirhams.  Une assise financière solideUne assise financière solide Porté par des performances commerciales remarquables, le Groupe Attijariwafa bank améliore son résultat net part du groupe de 52,4% à 2,5 milliards de dirhams entre 2005 et 2007. Le total bilan consolidé augmente de 16,1% à 211,9 milliards de dirhams entre 2006 et 2007. Les fonds propres consolidés gagnent 14% en une année pour clôturer à 18,2 milliards de dirhams.  De fortes ambitions à l’internationalDe fortes ambitions à l’international Pour accompagner le développement des échanges régionaux, le Groupe Attijariwafa bank poursuit sa stratégie d’expansion à l’international en saisissant toutes les opportunités, que ce soit au Maghreb, en Afrique de l’Ouest ou en Europe. Attijari bank Tunisie vient de lancer son nouveau plan stratégique « Intilaq » qui prévoit la refonte de son organisation commerciale et de son système d’informations. Deux bureaux de représentation sont créés en Libye et aux Émirats Arabes Unis. Une licence d’implantation est octroyée par la Mauritanie. 7
  8. 8. ATTIJARIWAFA BANK CBAO Groupe Attijariwafa bank, fruit de la fusion entre la CBAO et Attijari bank Sénégal, dispose d’un réseau étoffé de 19 agences et de 189 collaborateurs. Attijariwafa bank Europe supervise l’ensemble des activités du Groupe dans le continent. Elle compte deux succursales, en Allemagne et aux Pays-Bas et de nouvelles agences, à Marseille et Toulouse.  Une banque citoyenne au service de tousUne banque citoyenne au service de tous **Des actions ciblées en faveur deDes actions ciblées en faveur de l’éducationl’éducation :: La Fondation Attijariwafa bank initie plusieurs actions en faveur de l’épanouissement de la jeunesse. Membre fondateur de l’association Al Jisr, Attijariwafa bank œuvre pour l’amélioration des performances du système éducatif à travers le soutien de 170 établissements scolaires. La Fondation apporte soutien pédagogique et assistance aux élèves des Classes Préparatoires scientifiques aux grandes écoles d’ingénieurs marocaines et françaises. À travers Attijariwafa Universités, la Fondation contribue à l’amélioration des compétences au sein de l’université marocaine à travers des actions de terrain ciblées. Le premier Master international « Banque et Marchés financiers » au Maroc est lancé à l’initiative du Groupe Attijariwafa bank en partenariat avec l’Université Hassan II, l’Université de Cantabria, Grupo Santander et la Fondation Euro Arabe. Cette formation pointue donne lieu à une double diplômation publique, nationale et européenne. Soutien au réseau Maroc Entreprise pour encourager les jeunes porteurs de projets. ** La culture, la plus grande des richessesLa culture, la plus grande des richesses :: Dans le cadre de sa politique de mécénat artistique, le Groupe Attijariwafa bank a initié plusieurs manifestations suscitant l’intérêt de 10 000 visiteurs. Le Groupe a par ailleurs édité trois catalogues bilingues diffusés en 3 000 exemplaires. Un programme de formation a bénéficié à 30 jeunes artistes pour l’amélioration de leurs compétences. Plusieurs œuvres prestigieuses de la collection de la banque ont été exposées au grand public, notamment les tableaux du peintre marocain Mohamed Bennani, donnant lieu à une publication. Effort exceptionnel de conservation, de restauration et de collecte de données documentaires sur des œuvres de la collection de la banque qui est l’une des plus importantes du royaume. 8
  9. 9. ATTIJARIWAFA BANK Interactions, un programme axé sur la diffusion des techniques modernes de l’art contemporain a permis de former des jeunes artistes aux nouvelles technologies multimédias en stimulant la création en collectivité. Par ailleurs, « Interactions » facilite l’insertion des jeunes dans le paysage artistique marocain. 3-Les valeurs3-Les valeurs Six valeurs partagées définissent le socle de notre culture d’entreprise. Elles inspirent notre démarche stratégique, imprègnent les principes déontologiques et d’éthiques régissant notre quotidien et donnent son identité à notre banque. Ces valeurs fédèrent les équipes de notre banque. Elles encouragent les femmes et les hommes d’Attijariwafa bank à faire la maximum pour que leur entreprise soit « le champion national » de la banque et de la finance. Œuvrer pour la satisfaction de client impliquant un niveau élevé d’exigence dans la qualité du service rendu au client. Participer au développement de notre pays exprimant la volonté de faire reconnaître notre institution comme un acteur dynamique dans le développement économique et social du Maroc. Cultiver l’esprit d’équipe traduisant le désir d’optimiser les apports et les compétences de tous dans le travail commun et de garantir à chacun son propre épanouissement dans son parcours professionnel. Agir dans le respect de règles éthiques recouvrant la volonté de faire prévaloir, dans les comportements des collaborateurs et dans les pratiques de l’entreprise, des principes garantissant le caractère irréprochable du service dû au client et la réputation de notre institution. Etre ouverts à l’innovation et créer la différence en soutenant la performance de l’entreprise par l’intégration de toutes les formes possibles de progrès et par l’exaltation de l’esprit de créativité. Exprimer notre volonté de gagner à travers les performances et les résultats réalisés par notre institution, visant à répondre aux attentes de nos clients, nos collaborateurs, nos actionnaires et notre pays. 4- les domaines d’activités4- les domaines d’activités Deux pôles moteurs du développement :  Pôle Banque de DétailPôle Banque de Détail :: La Banque de l’Entreprise offre à travers une entité dédiée au « Financement de l’investissement PME » une panoplie de produits et services adaptés aux opérateurs. La Banque des Particuliers et des Professionnels s’impose comme le leader sur l’ensemble des segments du marché, que ce soit au niveau de la collecte des 9
  10. 10. ATTIJARIWAFA BANK ressources, de l’octroi des crédits ou de la distribution des produits de la bancassurance. La Banque des Marocains sans Frontières ne cesse de gagner de nouvelles parts de marché grâce à la cohérence de sa stratégie commerciale et ses actions de proximité en faveur de la clientèle cible.  Pôle Banque de Financement, des Marchés & d’InvestissementPôle Banque de Financement, des Marchés & d’Investissement et Filiales Financièreset Filiales Financières :: La Banque de Financement se positionne comme l’interlocuteur privilégié de la grande entreprise en matière de financement de projets. La Banque de Détail à l’International est structurée autour d’un réseau de banques locales basées dans les pays du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne, notamment Attijari bank Tunisie et Attijari bank Sénégal La Banque des Marchés et d’Investissement favorise les synergies entre les différentes lignes de métiers. L’entité « Capital Market » se distingue par une parfaite maîtrise des métiers liés au change, produits dérivés, Trading, structuration des prêts et syndication de placement. L’activité « Custody » constitue l’autre activité-phare de la Banque des Marchés et d’Investissement pour laquelle Attijariwafa bank détient 42% de part de marché. À travers la gestion d’actifs, Wafa Gestion se distingue par sa capacité d’anticipation des besoins de la clientèle et s’appuie sur la synergie avec la Banque des Particuliers et des Professionnels pour confirmer son leadership. Le Corporate Finance qui relève d’Attijari Finance Corp. affiche de bonnes performances en matière de conseil en fusion- acquisition. Attijari Intermédiation se distingue par la réactivité commerciale de ses équipes qui est à l’origine d’une croissance de 28% de son volume de transactions sur le marché central de la Bourse de Casablanca. De son côté, Attijari Invest, entité spécialisée dans le capital investissement, a créé trois fonds sectoriels et un fonds régional. Les Services Financiers Spécialisés offrent à la clientèle du Groupe Attijariwafa bank une gamme complète de produits et services, grâce à un effort d’innovation continu et au professionnalisme de leurs équipes respectives. Ces services financiers sont assurés par sept filiales leaders dans leurs métiers respectifs : • Wafa Assurance dans la bancassurance • Wafasalaf dans le crédit à la consommation • Wafa Immobilier dans le crédit immobilier • Wafacash dans le transfert de fonds • Wafabail dans le crédit-bail mobilier 10
  11. 11. ATTIJARIWAFA BANK • Wafa LLD dans la location longue durée • Attijari Factoring Maroc dans le Factori 5-La présentation des filiales5-La présentation des filiales: WAFASALAF : Leader sur le marché du crédit à la consommation au Maroc, Wafasalaf dispose de la gamme de produits la plus diversifiée et la plus complète du marché : prêts personnels, crédits renouvelables, cartes de crédits revolving, crédit automobile, location avec option d’achat (LOA), crédits d’équipement des ménages et crédits voyages. WAFA ASSURANCE : 2ème compagnie d’assurance de la place, Wafa assurance développe notamment les métiers de bancassurance au profit de la clientèle d’Attijariwafa bank et de plusieurs autres réseaux. Une stratégie qui lui assure une proximité optimale et des perspectives de croissances intéressantes. WAFACASH : Wafacash offre aux clients bancarisés ou non bancarisés de leur faciliter toutes les opérations liées à l’argent : le transfert international (en partenariat avec Western Union), le transfert local (Cash express) et le change manuel. WAFABAIL : L’offre de Wafabail, destinée aux professionnels et aux entreprises, couvre le financement des locaux professionnels, véhicules utilitaires, équipement industriel, matériel informatique, voitures de tourisme,… WAFA IMMOBILIER : Spécialisée dans la distribution de crédits pour l’acquisition, la construction et l’aménagement de logements, Wafa Immobilier intervient également dans le financement de la promotion immobilière WAFA LLD : Wafa LLD est spécialisée dans la location longue durée de véhicule. Son activité consiste à mettre à la disposition des entreprises un ou plusieurs véhicules neufs pour un kilométrage et une durée convenus à l’avance (de 12 à 60 mois), moyennant une redevance mensuelle nette. ATTIJARI FACTORING : Attijari Factoring propose à sa clientèle une technique de gestion et de financement à travers laquelle elle s’engage par contrat à couvrir le risque d’impayés de leurs clients marocains et étrangers, prendre en charge la gestion des comptes clients et le recouvrement des créances et assurer le financement des factures. 11
  12. 12. ATTIJARIWAFA BANK ATTIJARI INTERMEDIATION : Attijari Intermédiation gère l’investissement en actions et l’intermédiation en Bourse. ATTIJARI FINANCES CORP :. Leader dans le domaine des fusions acquisitions, d’origination de dette privée ainsi que d’introduction en bourse et de marché primaire Actions. 50 opérations ont été traitées en 2006 dont 38 stratégiques. WAFA GESTION :: Leader dans la gestion d’actifs, Wafa Gestion a pour objectif la gestion et la valorisation de l’épargne, grâce à l’offre d’une gamme complète de produits et services financiers, SICAV et FCP, apportant de la valeur ajoutée au client. ATTIJARI INVEST : Attijari Invest gère les prises de participations en capital-risque, la création et la gestion de fonds d’investissements ainsi que le conseil en restructuration et mise à niveau. 6- description de services6- description de services :: Le service caisse : C’est un service qui gèrent les opérations des comptes de client ; il est composé d’un chargé de compte qui prend en charge toutes les opérations caisse . - Assure la gestion du portefeuille : encaissement / escompte - Assure la gestion du GAB et arrêt les caisses et assure le classement des journées comptables - Il s’occupe aussi de l’accueil. - oriente les client vers les commerciaux dédies - Assure la réception et la délivrance des cartes des chéquiers pour les grand public . - Assure la gestion du courrier et du standard et aide au classement. Le service caisse est décomposé en trois sus services service germer par le chargé de compte .  Le sous service caisse : est composé d’un guichet payeur il s’agit de la gestion de la caisse principale ; gestion des encaisses a travers les commandes et les versements à la caisse centrale .  Responsable des devises : recevoir les commandes des clients et procéder aux cessions des sur plus à la caisse centrale  Le sous services compense : • compensation départ : l’envoi de valeurs • Compensation arrivée : l’arrivée des cheques 12
  13. 13. ATTIJARIWAFA BANK • Compensation des effets : la réception des effets ; vérification de la signature et des provisions • Dossier clients particuliers ; il s’agit de la conservation des dossiers physiques des clients particuliers : conformément à l’esprit de la charte du devoir de vigilance  Le sous service divers prend en charge toutes les opérations de comptes indispensables : • opposition : la tenue et la mise à jour des dossiers des oppositions cheques et effets. • succession : tenue des dossiers suivi et règlement • certification : suivi et contrôle  IRIS : le règlement leurs le jour de réception pour l’encaissement et la date de l’échéance pour l’escompte.  Accorder une attention particuliers aux oppositions sur règlement de valeurs ; aux ordres de paiement et à l’existence de la provision :  Conservation des valeurs dans la journée comptable dans une pochette dite iris  Les incidents de paiement : englobe toute qui est déclaration systématique des rejets de cheques ; conservation des dossiers d’incident de paiement .  Recueillir une deuxième signature pourtant demande de régularisation • ordre de virement • ordre de prélèvement • caisse 7 : vérification des signatures de la présence des conditions de formes du cheque  virement téléphonique Le chargé de comptes est un poste de responsabilité il doit appliqués certaines règles de vigilance à l’entrée en relation dans le cadre de supervision et de surveillance des opérations ; cette vigilance de traduit a travers - faire prévue de vigilance vis-à-vis des opérations traitées au niveau du guichet à savoir l’indentification de tout client au client de passage - - de même recueillir visa du chargé de compte principal pour l’utilisation du cheque guichet dépassent 15 000 dh et pour les valeurs dépassent 50 000dh . 13
  14. 14. ATTIJARIWAFA BANK Le service relation clients : Ce service assure l’accueil et de conseil des clients ; commercialise les produits de la banque et assure le contrat avec les clients ce service est géré par un chargé de clientèle qui : *met en œuvre un plan d’action de la conquête et la fidélisation et gère son portefeuille clientèle et commercialise les produits et service de la banque . Confection des dossiers de crédit et procède à leur renouvellement *assure la gestion et l’ouverture des comptes de la clientèle grand public Assure la fonction du chargé d’accueil *assure la gestion des cartes *gestion et conservations des dossiers SALAF net *gestion et compensation des doubles des dossiers immobiliers * placements des produits : au délai de l’aspect commercial le chargé de clientèle accorde une attention particuliers au classement et archivage des copies des contrats . Le chargé de clientèle assure ses opérations a travers IRIS et RTA : consultations journaliers des crédit et produits des clients . Exemple : traite ECDOM ;SALAFINE ; age d’or WAFASALAF Ce poste exige également des règles de vigilance à l’entré en relation et dans le cadre du suivi de la surveillance des opérations La direction : Compose du directeur d’agence qui : - gère et développe le fonds de commerce de l’agence sur la bas des plans d’actions commerciales établis par la banque de détail et gère son portefeuille . Assure la gestion et le suivi du risque des dossiers de crédits Assure le suivi du recouvrement de sa clientèle et assure le contrôle en Le responsable d’agence gère et développe un portefeuille de clientèle de particuliers et de professionnels du segment (prestige) en veillant à la réalisation des objectifs commerciaux fixes par la banque des particuliers et professionnels 14
  15. 15. ATTIJARIWAFA BANK Les principales taches : Fonction commerciale • développe le fonds de commerce de l’agence sur la base des plans d’actions commerciales établis par la banque des particuliers et professionnels ; • conquête et fidélisation de la clientèle PP en leur proposant des solutions adaptes a leurs besoins ; • commercialisation des produits de la banque et les filiales ; • animation commerciale et suivi des objectifs ; • tenue des réunions d’animations en agence : briefings et réunions mensuelles • assure la gestion et le suivi des réclamations ; Fonction risque : • assure la gestion et le suivi du risque ; • confection les dossiers de crédits lies a son portefeuille ; • Veille à la constitution des garanties et au renouvellement des lignes ; • Etablir les autorisations temporaires ( message) • Assure le suivi des dépassement • Veille à la mise à jour régulière des dossiers administratifs et des garanties ; • Assure le suivi du recouvrement de la clientèle relevant de son portefeuille ; • Veille au strict respect des réglementations et procédures et les diffuse auprès collaborateurs ; • Contrôle interne : assure des contrôles planifies et inopinés au niveau des différents activités de l’agence : caisse (dirhams • devises ; gab. à journée comptables ; stocks de carte chéquier ; comptes généraux . • Sécurité : • Gestion et conservation des cles et codes d’alarmes . 15
  16. 16. ATTIJARIWAFA BANK • Fonction administrative : • traitement ; suivi et dispatche courrier reçu ‘ financier ) ; • placements DAT et conservations de valeurs ; • nettoyage et assainissement des comptes : • Veille au respect de l’organisation de l’agence : • met en valeur les PLV et affiches conforment aux directives des lignes métiers et / ou du marketing ; • garanti la conformité et propreté s locaux et enseignes dans le respect standards de la banque et déclenche les actions correspondantes le cas échant : • Veille à l’organisation administrative des locaux (classement ; rangement des dossiers ; archives ; économat etc : Supports et moyens : • gestion des ressources humaines ; • - suivi des besoins logistiques de l’agence ; 2éme partie D-DIAGNOSTIC EXTERNE 16
  17. 17. ATTIJARIWAFA BANK Attijariwafa bank opère dans divers environnements lui permettant de commercialiser ses produits et qui se présentent comme suit : I) MACRO ENVIRONNEMENTI) MACRO ENVIRONNEMENT 1-L’environnement économique : Le Maroc connaît aujourd’hui un mouvement économique important dû à l’évolution de plusieurs secteurs d’activités notamment celui du secteur du bâtiment et des travaux publics dont les investissements ont totalisé 75 milliards en 20081 . Le secteur de l’agriculture augure de bons résultats pour cette année en raison des fortes précipitations enregistrées durant les mois derniers. Le taux de croissance du PIB devrait s’établir à 6 ,5% pour cet exercice en raison du bon comportement du secteur agricole en 2008 et au redressement de certains secteurs non agricoles, en particulier le tourisme le BTP, comme indiqué supra, l’énergie et les mines. Il est à craindre toutefois que la crise mondiale qui sévit actuellement n’impacte les termes de l’échange et les fondamentaux de l’activité économique du pays. 2-Environnement social et juridique: Afin de se conformer aux standards internationaux, le secteur bancaire s’est engagé dans de profondes réformes (le comité de Bale II en matière de supervision bancaire et relatif au nouveau ratio de la solvabilité des banques, nouveau statut de Bank Al-Maghreb) 3-Environnement géographique: L’environnement géographique montre la prolifération des ouvertures d’agences afin de se rapprocher davantage de la clientèle et comprendre et déterminer leurs besoins Cet emplacement des agences a cependant montré le positionnement de chaque entité, (produits, marque, etc.…). 4-L’environnement socioculturel : La révolution de la communication, a su percer les esprits de la population marocaine, une population devenue plus crédible quant aux services bancaires. On assiste aujourd’hui en effet, à un marocain éveillé, responsable et curieux prêtant un intérêt particulier à son propre développement que plusieurs entités 1 17
  18. 18. ATTIJARIWAFA BANK notamment les banques tentent d’amplifier, et accompagner. Aussi, la révolution technologique notamment internet est devenu aujourd’hui un besoin de première nécessité 5-Environnement sociale la fondation AttijariWafa Bank ;initié plusieurs actions en faveur de l’épanouissement de la jeunesse . membre fondateur de l’association Attijari œuvre pour l’amélioration des performances du systèmes éducatif a travers le soutien de 170 établissement scolaires la fondation apporte soutien pédagogique et assistance aux élèves des classes préparatoires scientifiques aux grands écoles d’ingénieurs marocaines et françaises. A travers Attijari Wafa universités ; la fondation contribue à l’amélioration des compétences au sein de l’université marocaine à travers des actions de terrain cibles Le 1 er master international (banque et marché financières à au Maroc est lancé a l’initiative du groupe Attijari Wafa Bank en partenariat avec l’université Hssan II ; l’université de contabria ; groupe stander et fondation euro arabe Soutien au réseau maroc entreprises pour encourager les jeunes porteurs de projet. II ) MICRO ENVIRONNEMENTII ) MICRO ENVIRONNEMENT :: 1-Les clients : ATTIJARTIWAFA BANK cible 3 segments : • Clientèle SERVICE : clientèle de base (de bas de gamme) revenu compris entre 2000 et 5000 dhs • Clientèle CLUB : est une clientèle moyenne gamme • Clientèle PRIVILEGE OU PRESTIGE : est une clientèle à fort potentiel Généralement le marché d’Attijariwafa bank se compose en deux : Marché des particuliers : personnes physiques actives ou inactives ayant des revenus sous forme de salaires ou de retraite Marché des professionnels : entreprise individuelles, profession libérales, associations, commerçants, petites entreprises 18
  19. 19. ATTIJARIWAFA BANK 2-La concurence : Attijariwafa bank occupe aujourd’hui une place de leader .Celle-ci doit cependant rester en veille par rapport à ses concurrents directs dont la BMCE,BMCI ,Banque populaire,… La concurrence dans le secteur bancaire est probablement l’une des plus importantes qui soit. Elle résulte du fait que les produits bancaires sont relativement uniformes et que toute tentative d’innovation bancaire est irrémédiablement destinée à tous les différents établissements, l’activité bancaire ne pouvant se prévaloir de brevets. Un autre élément qui contribue à rendre très concurrentiel ce secteur est traduit dans la relative absence de marché; en effet, le client est davantage multi bancarisé qu’autrefois. De ce fait, les possibilités de conquérir de nouveaux clients sont certes limitées, les banques optant volontairement pour une stratégie de fidélisation de leur clientèle existante. Aussi, la concurrence s’est accrue avec l’arrivée de nouveaux entrants comme les établissements étrangers (SGMB, BMCI, Crédit du Maroc etc. …). Les banques ont donc tout intérêt à fidéliser une proportion maximale de leurs clients afin de rester rentables ; elles ont pour cela l’avantage d’avoir déjà ces clients, et donc de mieux les connaître en vue de satisfaire leurs attentes. Les acteurs de cette concurrence sont les grandes banques marocaines que je présenterai ci après dans un tableau synoptique, tout en tenant compte de la place d’Attijariwafa BANK TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPALES BANQUES CONCURRENTES : 19
  20. 20. ATTIJARIWAFA BANK 3-Le substitut3-Le substitut :: Poste du Maroc : cette institution concurrence et prend en charge dans son métier de plus en plus les services offerts par les banques tant que les ouvertures des comptes courants et d’épargne ce qui permet aux gens d’effectuer des versements, retraits et même des virements aussi elle a commencé à offrir Banque Caracté ristiques et produits Nombre d’agences Rang Diagnostic Produits Points forts Points faibles Pack Jeunes Crédit immobilier Crédit à la consomm ation Bancassurance BP 700 2 -Leader sur le marché des PME. -Très bonne assise financière. -Une banque cotée en bourse. -Très forte communication -Faible pénétration au niveau de l’entreprise. -C’est une banque d’Etat. LAZZIZ C’POP -Crédit Douira -Salaf Mabrouk Crédit moujoud -Al injad chaabi BMCE 336 3 -Forte implantation à l’étranger. -Valeur phare du marché de la bourse -Commerce extérieur. -Implication insuffisante au niveau des professionnels et particuliers Facilité campus Carte accès de retrait -BMCE immo plus classique. -Immo plus évolutif. -Immo plus saisonnier -BMCE crédit immédiat. -Crédit Salaf auto -BMCE retraite active. -BMCE épargne éducation. SGMB 207 5 -Apport du savoir faire de la maison mère. -Très bonne organisation interne. -Communication faible. -Assise financière faible. Non existant Carte Banky Salaf bayti -Crédit expresso. -Loattitude Vital(hospitalis ation,protection sécurité) -Quiétude CDM 180 6 -Bonne communication. -Apport du crédit agricole France -Réseau insuffisant. -Jalia -CDM global -Carte Daba Daba -Crédit ARD -Crédit tajdid -Crédit Sakane -CDM Auto -Crédit Mounassib -CDM dirassa -CDM éducation -CDM retraite BMCI 170 4 -Organisation efficiente. -Net développé. -Apport de BNP PARIBAS -Réseau peu important Le contrat présence plus La carte Bfree Prêt habitat plus. Le prêt perso -Secours plus -Assur plus hospitalisation. -Assur-plus vie -Plan épargne plus 20
  21. 21. ATTIJARIWAFA BANK pendant ces dernières années des produits d’assurance de retraite, vie, maladie et produits d’assistance aussi sa noteriété dans le marché en ce qui concerne les transferts et réceptions d’argent soit au niveau national qu’international. Tous ces éléments impactent d’une manière directe sur les clients potentiels des banques ce qui diminue les part de marchés pour les différentes institutions financières car cet établissement attire de nouveaux clients grâce à sa multuplicité et pluralité de services et son ancienneté ainsi que son apparatenance au secteur public ce qui lui permet d’avoir la confiance des clients 4- Les nouveaux entrants4- Les nouveaux entrants :: Attijari wafa bank devra bientôt faire face à des concurrents internationaux de renom sur leur propre marché. Plusieurs géants financiers internationaux ne veulent plus se limiter à des prises de participation dans des institutions locales. Ils songent sérieusement à installer des représentations permanentes. Certains ont même passé le cap : après avoir décroché l'agrément de Bank Al-Maghrib, ils opèrent les derniers réglages avant l'ouverture officielle de leurs filiales marocaines. C'est le cas de la banque valencienne Caja De Ahorros del Mediterraneo (CAM) originaire de l’Espagne Outre CAM,un autre géant bancaire espagnol aura décroché l'accord verbal de Bank Al-Maghrib pour ouvrir une représentation à Casablanca. Il s'agit de La Caixa, première institution financière en Catalogne. 5- Le marché5- Le marché :: Marche de l’entreprise offre à travers une entité dédiée au financement de l’investissement PME une panoplie de produits Marché des particuliers et des professionnels s’impose comme le leader sur l’ensemble des segments du marché ; que ce sont a crédits ou de la distribution dans produits de la bancassurance. Marché des MRE : marocain résident à l’étranger La banque de financement se positionne comme l’interlocuteur privilégie de la grande entreprise en matière de financement de projet. La banque de détail l’international est structurée autour d’un réseau de banque locale basée dans les pays du Maghreb et d’Afrique Attijari bank Sénégal. Banque des marchés et d’investissement favorise les synergies entre les différentes lignes de métiers. 21
  22. 22. ATTIJARIWAFA BANK A travers la gestion d’actifs wafa gestion se distingue par sa capacité d’anticipation des besoins de la clientèle et s’appuie sur la synergie pour confirmer son leader son leadership. Point forts de la stratégie de Attijari : -- les orientations stratégiques basé sur -- La conquête soutenue -- L’écoute et respect du client -- Développement des activités) forte valeur ajoutée -- Optimisation des synonymes intragroupe -- Maîtrise des coûts. 6- Les distributeurs6- Les distributeurs :: Attijari wafa bank qui assure la distribution de ses produits a travers ses agences B-DIAGNOSTIC INTERNE ELEMENTS FORCES FAIBLESSES MARCHE : NIVEAUX DE SATISFACTION DES CLIENTS •• toucher tous les clients possibles grâce à la bonne réparation géographique des agences de ATTIJARI. •• nombre important de clientèle qui s’élève à proximité à l’égard de la clientèle cible. •• meilleur satisfaction du clients et l’élargissement des gammes de produits pour répondre à tout besoin de client en matières •• De prévoyance ; d’épargne et de crédit ; de service mon »tique. •• et parmi les valeurs fondatrices de la culture de ATTIJARI c’est œuvrer pour la satisfaction de ses clients. •• bonne qualité de service. METIER ET DOMAINES D’ACTIVITE •• gamme complète de produits et services financiers sont assurés par 7 filiales leaders dans leurs métiers respectifs : •• wafa assurance dans la bancassurance •• wafasalaf dans le crédit la consommation •• wafa immobilier dans le crédit immobileir •• wafa bail wafa crédit •• wafa LLD dans la location longue durée. •• Attijari garcoting Maroc dans la Factoring 22
  23. 23. ATTIJARIWAFA BANK (OPCVM) ORGANISATION Organisation commerciale et Métiers en agence. Agence : c’est le front office Métiers agence : commercial et relais commercial qui se compose des cas : •• commerciaux assurent la gestion : de la relation clientèle en agence et gèrent chacun un portefeuille de clientèle qui se compose du directeur de l’agence ; chargé de relation ; chargé de clientèle •• les relais commerciaux : assurent les fonctions administratives du front office et de back office qui se compose du chargé de compte principale chargé de compte ; et chargé d’accueil. •• les portefeuilles de client sont gérés au niveau de l’agence par le directeur et par le chargé de relation. •• portefeuille type direction d’agence •• portefeuille type chargé relation •• portefeuille chargé clientèle. -Les taches commerciaux sont établis par le personnels de l’agence - forte rotation des taches -perturbation des responsabilités -absence des spécialistes dans la fonction commerciale LA CULTURE DE L’ENTREPRISE Meilleur culture de l’entreprise fondé sur : la satisfaction des clients développement du pays l’esprit d’équipe le respect des règles d’éthiques l’ouverture à l’innovation et la création la volonté de gagner richesse : -dans le cadre de sa politique de mécénat artistique ; le groupe Attijari Wafa bank a initié des manifestations suscitent l’intérêt de 10000 visiteurs. -le groupe a édité 3 catalogues bilingues diffusés en 3000 exemplaires. . -un programme de formation o bénéficié à 30 jeunes artistes pour l’amélioration de leur compétence. -plusieurs œuvres prestiges de la collection de la banque ont été exposées au grand public. DIAGNOSTIC DE LA FONCTION FINANCIERE une assise financière solide : * amélioration du résultat net part du groupe de 52.4 à 2 .5 MDHS entré 2005 et 2007. Les fonds des propres consolidés gagnent 14 en une année pour clôturer) 18.2 MDHS Assure la production la validation et la nalise : -- des éléments de pilotage comptable et de gestion a usage de la direction générale -- des états financiers communiquer a 23
  24. 24. ATTIJARIWAFA BANK l’ensemble des directions aux autorités réglementaires ( BAM) et aux groupes de société général -- des risques structurels et opérationnels -- assurer un rôle de coordination en matière de communication financières a l’égard des autres entités du groupe SG au Maroc -- définit met en œuvre et contrôle les differt aspect de la gestion financière et assure le pilotage financier de l’implantation afin d’optimiser sa rentabilité -- veille au respect des objectifs fixés pour la gestion de bilan , les ratios (contre partie , solvabilité, risque opérationnel) DIAGNOSTIC COMMERCIAL Attijari Wafa Bank élargit son réseau de 84 nouvelles agences et lance une dizaine de nouveaux produits phares partant sur des packages ; de cartes monétiques et des produits de bancassurance. -dispose d’un portefeuille d produit élargie. - répartition géographique assure la proximité à l’égard de la clientèle cible -efficacité de la force grâce ) la formation l’organisation et la motivation. •• Le groupe poursuit sa stratégie d’expansion à l’international en saisissant toute les opportunités au Maghreb : en Afrique de l’ouest et en Europe. •• Attijari Bank Tunisie vient de lancer son nouveau plan stratégique (intilaq) qui prévoit le refonte de son système d’information •• deux bureaux de représentation sont crées en libye et aux Emirates Arabes Unis ; une licence d’implantation est octroyée par la Mauritanie . •• CBAO filiale d’ Attijari Wafa Bank 1 er groupe financier du Maghreb et 8 eme au niveau d’afrique ; la CBAO résultat de la fusion entre la CBAO et Attijari Bank Sénégal est leader sur le marché (19 agences ; 189 collaborateurs). •• Attijari Wafa Europe supervise l’ensemble des activités du groupe dans le continent ; elle comporte 2 succursales el Allemagne et aux Pays –bas et nouvelle agences à Marseille et Toulouse DIAGNOSTIC DE LA FORMATION RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT amélioration des produits et services existant. création de nouveaux produits soutenir la performance de l’entreprise par l’intégration de toutes les formes possibles de progrès et par l’exaltation de l’esprit de créativité. DIAGNOSTIC RESSOURCES •• motivation du personnel •• qualifié 24
  25. 25. ATTIJARIWAFA BANK HUMAINE •• la culture de l’esprit d’équipe qui traduit le désir d’optimiser les apports et les compétences de tous dans le travail commun et de garantir à chacun son propre épanouissement dans son parcours professionnel. PARTENARIATS DE RFERENCE SYNERGIE Attijari Wafa bank compte parmi ses actionnaires des entreprises d’envergure internationale avec lesquelles elles développent des synergies multiples en termes d’expertise et de création de valeur actionnaires. • Groupe ONA • première capitalisation boursière • CREDIT AGRIOCOLE C– L’ANALYSE SWOT : les atouts et les handicapes concurrentiels Forces : − La taille de la banque : 1ère banque du pays et d’Afrique du Nord. − AWB est premier dans les dépôts et crédits. − AWB dispose d’une assise financière importante. -L’existence de douze filiales spécialisées dans tous les métiers de la banque. − Large réseau commercial (700 agences). − Outil informatique performants. − Personnel compétent. Opportunités : - Aspects économiques : − Développement économique au Maroc de plusieurs secteurs d’activités (immobilier, tourisme, agriculture…) − Libéralisation de l'activité bancaire. − Libéralisation des taux d'intérêt. Aspect socioculturel : Faiblesses : − Flottement de l’activité commerciale dû à la fusion. − Démotivation du personnel. − Une très forte rotation des postes. Menaces : Aspects économiques : - Crise financière internationale − Flottement au niveau de la Bourse de Casablanca. − Des taux d’intermédiation élevés par rapport aux coûts des ressources. − Taux d’inflation élevé contre un faible pouvoir d’achat et de consommation. 25
  26. 26. ATTIJARIWAFA BANK - Changement des mentalités marocaines. − Révolution technologique par l’utilisation d’internet. Aspect géographique : − Apparition du concept de la proximité client. Aspects juridiques : − Absence d'un cadre juridique unifié et non application de certaines règles prudentielles. La concurrence : − Existence d’une rude concurrence. − Uniformité des produits bancaires. D- DIAGNOSTIC D’AGENCE ; Points forts Points faibles  Service personnalité  Proposition attractive  Offre variée complète et compétitive  Clientèle de prestiges privilège  Clientèle de micro entreprise  Maîtrise du risque  Développement des crédits et des commissions  Accompagnement dans le développement  Dynamique de groupe  Esprit d’équipe bon placement  Personnel motive  polyvalence du personnel  Manque de personnel  Réclamation du personnel concernant les produits banque assurance et les prélèvements des frais  Forte rotation du personnel  Proximité _zone ; résidentiel_  En cas de rachat de certains produit  Absence d’un commercial  Encombrement de tache  La compagne d’assurance prend beaucoup de temps a rembourser le capital et plus les frais d’épargne  Système de sécurité incomplet 26
  27. 27. ATTIJARIWAFA BANK 3éme partie 1- Les opération de la banque1- Les opération de la banque 1-Les opérations de virements1-Les opérations de virements :: Cette opération consiste à ce que le client demande à sa banque de transférer un montant de son compte à un compte du bénéficiaire. Cette opération est matérialisée par un ordre de virement adressé par le client à sa banque le client remplit un document dans lequel il demande à sa banque de débiter son compte du montant de l’opération en faveur du bénéficiaire. L’agent commercial lui rend un avis de débit qui prouve que son compte a été débité d’un montant concerner qui va être transféré au compte du bénéficiaire. Pour chaque ordre de virement on doit - contrôler la signature - photocopie l’ordre pour classer l’original en journée comptable et la copie en double de la journée comptable - recueillir visa du responsable sur les ordres 10 000 00dhs. - virement téléphonique : - conservation des chiffres fixes sous clés - vérification de l’authenticité des signatures - comptabilisation 2-Les opérations de versement2-Les opérations de versement :: c’est une opération qui peut être effectué par n’importe quelle personne soit par le titulaire du compte soit par une tiers personne ; il existe 2 types de versement : Versement sur place : est effectué lorsque la partie versante se présente à l’agence domiciliaire du compte. Versement déplacé : Est une opération effectuée auprès d’un autre agence que l’agence domiciliaire du compte ; il peut être réalisé par le titulaire. 27
  28. 28. ATTIJARIWAFA BANK 3-Les opérations de retrait3-Les opérations de retrait :: Il s’agit de retirer de l’argent par le débit du compte on distingue deux opérations : - retrait sur place avec le cheques - retrait cheques sur place sans cheque (dans ce cas le retrait va être effectuer par un cheque du guichet) . 4-La mise à disposition4-La mise à disposition :: Comme son nom l’indique ; c’est une opération autorisant le client d’effectuer le transfert d’une somme d’argent ; au moyen d’un versement ou par le débit de son compte à un bénéficiaire existant dans une autre ville ; ce dernier doit récupérer cette somme d’après une agence de Attijari Wafaa Bank ainsi il doit être mené ; lors de sa présentation à la caisse par un numéro spécifique attribué à cette opération et de la CIN 5-La remise de chéque5-La remise de chéque :: La remise de chèque consiste à recevoir des clients de l’agence .( les clients dont les comptes sont tenus par l’agence à les cheques dont les montants seront portes au crédit de leurs compte elle peut prendre deux formes : la remise à l’escompte et la remise à l’encaissement ; ces deux types d’opération concernant ) la fois les cheques de Attijari wafaa bank et les cheques de confrères ( sur place et hors place à dans le total. 6- Le virement de la CNSS6- Le virement de la CNSS :: C’est une opération qui permet aux chefs d’entreprise de régler leurs cotisations patronales de CNSS 7- Les opérations de change manuel7- Les opérations de change manuel :: Achat de devise : devises étrangers contre des DHS marocains Vente de devises : Dirhams marocains contre devises étrangères cette opération pourrait être effectué par le débit du compte cheque s’il est client de la banque à Cette opération exige : *Une tenue comptable d’une caisse devises ; *stockage de monnaies étrangères *cours de change (achat ; vente). 28
  29. 29. ATTIJARIWAFA BANK 8-Les opérations de prélèvement8-Les opérations de prélèvement :: Le créancier émettre un avis de prélèvement qui sera présenté au paiement ; c’est un instrument de recouvrement automatique qui permet à certain organisme de procéder à l’encaissement de sommes de leurs chèques. Il faut réceptionner et classer les ordres de paiement des effets et des ordres de prélèvement par organisme concerné après contrôle de la signature. L’émetteur pourra prélever les sommes qui lui sont dues que sinon client l’accepte en lui remettant un RIB et signant une autorisation une autorisation de prélèvement que l’organisme transmet au banquier. Le banquier devra : -vérifier la signature -contrôler l’exactitude du RIB. - enregistrera sur le terminal d’ordinateur l’accord de son client de manière que tous les avis émis sous le numéro d’émetteur mentionné soit payés l’ordinateur reconnaîtra l’émetteur grâce à ce numéro. -s’assurer la suffisance de la provision. 9-gestion des cartes bancaires9-gestion des cartes bancaires :: -saisie des demandes de cartes après signature des responsables en fonction de l’importance de la carte. - la réception du total la saisie de la réception sur l’application. - le rejet des cartes hors délais. 10-Le placement des produits10-Le placement des produits :: Classement et archivage de copies agence des contrats. 11- La gestion de la caisse11- La gestion de la caisse :: Il s’agit des commandé de fonds et les versement) la caisse centrale. 12-L’archivage du double de journée comptable en fin de journée.12-L’archivage du double de journée comptable en fin de journée. - pochette caisse - pochette devises - pochette compensation - pochette informatique qui doit comporter essentiellement le journal de caisse ; le brouillard comptable ; la réception de la journée. 29
  30. 30. ATTIJARIWAFA BANK 13- La gestion des cartons spécimen comptables13- La gestion des cartons spécimen comptables :: Le classement et la conservation des cartons (spécimen de signature). 14- La centralisation des journées comptables14- La centralisation des journées comptables :: - vérification de l’authenticité des opérations. - la présence des pièces comptables en particuliers - les demandes de certifications - les ordres de virement ou de paiement. - les bons de caisse règles. - la présence du cachet positionnement et contrôler de signature sur les valeurs - visa sur le cheque guichet de plus de 15 000.00dh -classement et conservation ou des dossiers . 15- Les opérations d’incertitude de paiement15- Les opérations d’incertitude de paiement -déclaration systématique des règles de cheques. - conservation des dossiers d’incertitude de paiement. - recueillir une deuxième signature pourtant demande de régularisation. 16- La gestion et conservations des dossiers SALAG net16- La gestion et conservations des dossiers SALAG net :: Conservation dans les enveloppes prévues a cet effet 17-La certification de chéque17-La certification de chéque :: -vérification l’existence de la provision. - demande de certification signe. Cheques doit être barré non endossable libellé à l’ordre du destinataire. valider l’opération mettre le cachet de certification par le débit du compte sur place et le crédit du compte de la banque 18-Le regelement valeurs reçues par compensation.18-Le regelement valeurs reçues par compensation. :: -Agence casa et agence rattaches à agence mère. - contrôle des cheques reçues : * écriture de cheques * signature * provision s’il y a rejet on doit identifier le motif. Débité le compte le jours même. 30
  31. 31. ATTIJARIWAFA BANK 19- Le pointage de journée comptable.19- Le pointage de journée comptable. 20- La préparation de la compense20- La préparation de la compense :: *compensation au départ : vérification ; centralisation et envoi de valeurs dans le cadre de la dématérialisation des cheques ; il est impératif de procéder aux contrôles du chèque. *compensation arrivée : Vérification des signatures et de la présence des conditions de formes de cheques Compensation effet vérification des signatures de la provision de l’ordre de paiement. 21- La gestion de l’économat21- La gestion de l’économat :: Consommation et annotation sur registre des chèques guichets et carnets (compte sur carnet). 22- Le classement des dossiers «22- Le classement des dossiers « service clientèleservice clientèle »» :: classer les dossiers de la clientèle selon leurs numéro de série et chaque de dossier se compose d’un nombre de papiers : - un carton de signature (spécimen signature du titulaire). - une fiche commerciale - une fiche signalétique - un compte rendu d’entretien avec le client - les renseignements bancaires - les informations sur l’activité du client 2- LE CLASSEMENT DES DOSSIERS2- LE CLASSEMENT DES DOSSIERS :: 1-Le classement des dossiers de crédit «1-Le classement des dossiers de crédit « crédit expresscrédit express »» :: - billet a ordre - ordre de prélèvement irrévocable - contrat prêt personnel - service compte « demande de souscription » - crédit express fiche de déblocage - demande de prêt à la consommation - Bulletin de paie - spécimen de chèque - attestation du travail 31
  32. 32. ATTIJARIWAFA BANK 2-Le classement des dossiers «2-Le classement des dossiers « service caisseservice caisse »» :: *Les dossiers « vente de devise » : - photocopie du past port - avis de vente * les dossiers de délivrance du chéquier : - les accusés de réception de carnet de chèque - les documents de sécurités (date de lot ; nombre de chèques ; code de la banque et de l’agence) - le bordoreau d’expédition de chéquiers personnalisés * les dossiers du GAB : - le total des billets existant ; les encours et le solde comptable - les relevés de la situation du GAB *les dossiers PV destruction chéquiers et carte : - les chéquiers qui sont dépassés 3 mois dans l’agence sont être récupéré par leur titulaire - carte non retiré 32
  33. 33. i 4éme partie A- La fiche de produit 1-1- définitiondéfinition PLAN EDUCATION est un produit d’epargne qui a pour objet la constitution d’une épargne éducation au profit d’un enfant bénéficiaire en vue de lui permettre de poursuivre ses études supérieures ou de s’insérer dans la vie active moyennant le paiement de versement périodiques et complémentaires. 2-2- Les versements et les periodesLes versements et les periodes On peut verser à partir de 100DH par mois comme il ya des versemnts initiaux ou exceptionel c’est à partir de 500 DH par versement la périodicité uniquement mensuelle . 3- date de valeur etdate de valeur et rémunirationrémuniration
  34. 34. les versements sont capitalisés à compter du premier du mois qui suit la date de leur encaissement . taux de rémuniration = taux minimum réglementaire en vigueur (3.25%) +90% des bénéfices générés par la gestion de l’epargne . 4- les informations complaimentaire4- les informations complaimentaire B- Le plan marketing 1-1- La definitionLa definition Plan education permet de constituer une epargne éducation au profit de la nouvelle génération ; afin de leur permettre de poursuivre leur études supérieures ou de s’intégrer dans la vie active et de réaliser des projets d’avenir . 2-2- L’objectifL’objectif - constituer progressivement une épargne pour financer les études supérieures d’un enfant ou le doter d’un capital destiné a faciliter son entrée dans la vie active . - parer à toute éventualité grace à une assurance décés. 3-3- Le ciblageLe ciblage Les clients de la banque agés de moins de 60 ans à la date de demande de souscription . 4-4- Le positionementLe positionement Les attentes des cilents de fructifier l’épargne aux meilleures conditions du marché en lui assurant un rendement auquel s’ajoute un bonus qui varie selon les bénéfices . 5-5- L’orientation stratégiqueL’orientation stratégique ::
  35. 35. conquéte soutenue l’ecoute et le respet du client la maitrise des couts 6-6- Le marketing mixLe marketing mix :: • Le produit : PlAN EDUCATION est produit pour assurer l’avenir des enfants le plan education afin d’ offrir le meilleur à vos enfants .  Les forces du PLAN EDUCATION - un produit destignées aux enfants ; - un produit à un rendement très attractif ; - un facilité au niveau de la souscription ; - assure l’avenir des enfants il donne une tranquilité d’esprit chez les parents . - le souscriteur peut à tout moment modifier tous les information concernant le produit  Les faiblesses du PLAN EDUCATION - Le chiffre d’affaire plus ou moins faible ; - la communication du produit n’est pas efficace . • Le prix c’est un produit déstigné au grand public est son prix est accéptable en tenant compte au revenu de la cible étudiée . • Le plan de communication Cible : le clientél de la banque agés moins de 60 ans . Objectif : optimiser la vente du produit . • La copie stratégie Promesse : une grantie pour le future des enfants ; donner et offrir le meilleur aux enfants . Justification : - grantie décés et invalidité absolue et définitive - prime décés et invalidité absolue et définitive
  36. 36. stratégique médiat : - La publicité au sien de l’agence ( des affiches coller au mur de l’agence ou bien a la porte de l’agence pour viser toute la clientèle - Les documents utilisés : o Dépliants en agance o Enveloppe avec mailing et coupon réponse pour les clients o Publicité média via l’internet o La presse et comme un média principale on peut l’utilisé en raison d’ informer la clientèle o La relation publique ce produit il peut se communiquer entre les clients de l’agence • La distribution L’agence vise toute sa clientél elle suit une stratégie intensive et tous les agence assur la distribution à travers les affiches communiquant . • La mise en œuvre du plan Un programme de mise en œuvre de plan de communication est à envisager un budget et un échéance . • Le suivi et contrôle Les besoins des clients évoluent avec le temps donc il faut toujours amener des enquétes et suivre en observant l’evolution du marché .
  37. 37. Le stage que j’ai pu effectuer au sein de l’agence « MY DRISS 1ER » AWB, m’a réellement aidé à approcher et de concrétiser les différentes contraintes du milieu bancaire ainsi que d’acquérir les outils et les fonctions de base de la gestion dans une entité bancaire. Il m’a permis de distinguer les différents types des comptes bancaires et les différents types de crédits, de mieux comprendre le déroulement des versements et des retraits effectués par les clients, d’assister à la vérification de la régularité et l’exactitude des opérations d’arrêts de la caisse ainsi que l’approvisionnement de l’agence en fonds . Enfin ce stage m’a permis aussi de cerner la fonction d’un banquier et plus exactement celui d’un Chargé d’accueil et d’un Responsable de clientèle, et de mieux concrétiser les contraintes et les conditions de travail dont lesquelles travaillent ces derniers.

×