« Place de la Palabre » Un nouveau rendez-vous chaque 1er jeudi du mois à 20h00 Des sujets d’actualité. Un esprit d’ouve...
Le Pacte Civique• Un diagnostic : une crise, des possibles.• Une approche nouvelle du changement :  – changements des comp...
Patrick Viveret  – “le vrai sens du mot consensus, c’est de construire du    sens commun.  – Et pour cela, il faut passer ...
Que voyez-vous ?
Et là ?
Penser « Transition », plutôt que « Crise »"Si nous ne faisons pas l’effort d’imaginer lemonde que nous voulonset que nous...
Myriam Revault dAllonnes,philosophe• Il y a une certaine manière aujourd’hui de  parler de « la crise », qui fait qu’elle ...
Les « Palabres »1. Précédentes  1.   La création monétaire, la finance, la dette  2.   La « TVA Sociale », la fiscalité  3...
Des règles du jeu• Ces sujets sont TRES compliqués.• Tout a déjà été pensé par d’autres.• Certains ont LA vérité.• Il est ...
Le sujet du jour• Enfance, adolescence, union, parentalité,  désunion, retraite, funérailles… quels passages et  rites de ...
L’invité du jour  – Bruno Colin de l’association JADES    • Joindre les Arts au Développement à l’Education et      à la S...
Témoignage• Expérience personnelle  – Déclencheur : « Un enterrement de trop sans    cérémonie. »  – Réflexion : regret de...
• Traditionnellement, les religions offrent un soutien lors des étapes de  passage qui scandent le cycle de la vie : naiss...
Vidéo• « Des rituels sans bondieuseries »  – Emission Temps Présent (Radio Télévision    Suisse - RTS) du 26 novembre 2009...
Qu’est ce qu’un rite de passage ?• Cinq idées pour distinguer un rituel de ce qui n’en est pas.   –   Un début et une fin....
Un rite à quoi ça sert ?• Accompagner un passage, plus ou moins « difficile »   – Distancier, théâtraliser, prendre consci...
Des expériences actuelles denouveaux rituels• Des cérémonies funéraires adaptées aux  convictions de chacun.• Des artistes...
Des réflexions sur les besoins• Exemples de secteurs de réflexions :   – La surenchère des dépenses pour un mariage : util...
Les difficultés à penser le sujet• Sujet proche du « religieux » :   – en parler est blasphématoire pour les uns, suspect ...
Bibliographie• Michèle Fellous, psychologue et anthropologue,  chargée de recherche au CNRS :   – « A la recherche de nouv...
Placedela palabre 2012_8_ritesetrituels
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Placedela palabre 2012_8_ritesetrituels

455 vues

Publié le

Enfance, adolescence, union, parentalité, désunion, retraite, funérailles… quels passages et rites de passage liés aux cycles de vie ?

Qu'est ce qu'un rite de passage ?
A quoi ça sert ?
Des expériences actuelles.
Des réflexions à mener sur les besoins.
Les difficultés à penser le sujet.

Qu’est ce que nous avons en commun ?
Quels liens entre ces évènements intimes et les passages que vit la société dans son ensemble ?
Avec Bruno Colin de l’association JADES

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
455
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Placedela palabre 2012_8_ritesetrituels

  1. 1. « Place de la Palabre » Un nouveau rendez-vous chaque 1er jeudi du mois à 20h00 Des sujets d’actualité. Un esprit d’ouverture et d’écoute.• présenter, discuter et comprendre cesamorces des transformations personnelles etcollectives en cours.• inventer un futur AVEC tous et POUR tousdonc CONVIVIAL ! CONVIVIALITE = VIVRE AVECDans l’esprit du Pacte Civique, lancé en 2008
  2. 2. Le Pacte Civique• Un diagnostic : une crise, des possibles.• Une approche nouvelle du changement : – changements des comportements personnels ; – des modes de fonctionnements des organisations ; – des régulations institutionnelles et politiques. • Ces trois formes de changement se conditionnent mutuellement, aucune n’est suffisante à elle seule• Une démarche fondée sur lengagement et la coopération – 32 engagements – www.pacte-civique.org
  3. 3. Patrick Viveret – “le vrai sens du mot consensus, c’est de construire du sens commun. – Et pour cela, il faut passer par la divergence et la différence.• La délibération doit être un processus qui fait que la qualité du désaccord de sortie est très supérieure à la qualité du désaccord d’entrée. – On ne peut plus avoir une vision purement quantitative de la démocratie. – La qualité de la démocratie consiste avant tout à considérer l’altérité comme une ressource.”
  4. 4. Que voyez-vous ?
  5. 5. Et là ?
  6. 6. Penser « Transition », plutôt que « Crise »"Si nous ne faisons pas l’effort d’imaginer lemonde que nous voulonset que nous ne faisons pas quelques paspour le construire,nous allons hériter d’un monde que quelqu’und’autre a voulu."
  7. 7. Myriam Revault dAllonnes,philosophe• Il y a une certaine manière aujourd’hui de parler de « la crise », qui fait qu’elle devient « ce qui explique » au lieu d’être « ce qui est à expliquer » » La Crise sans fin, Essai sur lexpérience moderne du temps - Myriam Revault dAllonnes La Couleur des idées, Editions du Seuil, 06/09/2012
  8. 8. Les « Palabres »1. Précédentes 1. La création monétaire, la finance, la dette 2. La « TVA Sociale », la fiscalité 3. Démocratie, vote et tirage au sort 4. Qui est riche, qui est pauvre ? 5. Pic pétrolier et pic des ressources 6. Simplicité volontaire et décroissance 7. L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en n’ont pas voulu… (avec la Compagnie Mise en Œuvre)2. Prochaines 1. Retrouver notre puissance d’agir dans une époque obscure
  9. 9. Des règles du jeu• Ces sujets sont TRES compliqués.• Tout a déjà été pensé par d’autres.• Certains ont LA vérité.• Il est conseillé de ?! – manquer de respect, – ne pas écouter avant de s’exprimer, – couper la parole, – adopter un ton agressif, – répéter ce qui a déjà été dit, – monopoliser la parole, – parler hors sujet.  Prêter attention à la façon dont se passe le débat, ralentir le rythme, permettre à tous de s’exprimer…
  10. 10. Le sujet du jour• Enfance, adolescence, union, parentalité, désunion, retraite, funérailles… quels passages et rites de passage liés aux cycles de vie ? • Quest ce quun rite de passage ? • A quoi ça sert ? • Des expériences actuelles. • Des réflexions à mener sur les besoins. • Les difficultés à penser le sujet. – Qu’est ce que nous avons en commun ? – Quels liens entre ces évènements intimes et les passages que vit la société dans son ensemble ?
  11. 11. L’invité du jour – Bruno Colin de l’association JADES • Joindre les Arts au Développement à l’Education et à la Santé. • Une association de recherche pour développer la créativité, changer les automatismes, accompagner les transitions. • Des séminaires et formations dans les domaines de la santé, de léducation et de laccompagnement.
  12. 12. Témoignage• Expérience personnelle – Déclencheur : « Un enterrement de trop sans cérémonie. » – Réflexion : regret de n’avoir pas vécu / fait vivre certains rites de passage.• A travers des lectures : constat d’un besoin dans de nombreux domaines (santé, éducation, travail…). Le terme de « déritualisation » est beaucoup employé.
  13. 13. • Traditionnellement, les religions offrent un soutien lors des étapes de passage qui scandent le cycle de la vie : naissance, adolescence, mariage, mort. Elles proposent, en effet, à la fois une structure de séparation et une représentation de la temporalité humaine et de l’au- delà, apaisante pour celui qui y adhère. L’homme moderne, quant à lui, est supposé trouver en lui-même les ressources pour franchir les épreuves de sa vie ; en cas de crise, le profane désorienté n’a d’autre recours que de se tourner vers un expert-psychothérapeute.• Ceux qui refusent le cadre traditionnel de la religion ou l’accompagnement du « psy » restent seuls avec le réel.• Mais, refusant l’alternative « religion, psychothérapie, ou rien », certains aujourd’hui innovent et mettent en oeuvre de « nouveaux » rites de passage. C’est à ces rites qu’est consacré le livre que publie Michèle Fellous, chercheur au CNRS : À la recherche de nouveaux rites. » Voir la bibliographie
  14. 14. Vidéo• « Des rituels sans bondieuseries » – Emission Temps Présent (Radio Télévision Suisse - RTS) du 26 novembre 2009 • Des funérailles laïques, des baptêmes sans curés, ni pasteur, des mariages hors église. – Nombreux sont celles et ceux qui se disent sans religion mais qui ne veulent pas renoncer pour autant à une cérémonie. – Ils sinventent donc des nouveaux rituels quitte à recourir au service dun «célébrant», qui propose des rites de passage faits sur mesure. • Du berceau au tombeau en passant par le divorce et la ménopause, toutes les grandes étapes de la vie peuvent donner lieu à une cérémonie laïque.
  15. 15. Qu’est ce qu’un rite de passage ?• Cinq idées pour distinguer un rituel de ce qui n’en est pas. – Un début et une fin. – Un ordre des événements ou scénario. – Une correspondance des plans physique et psychique. – Une fonction de purification, l’accès à un renouveau. – Une escapade aux frontières de la conscience. L’expérience de l’entre-deux.• Le rite de passage est une traduction symbolique du processus de mort et renaissance.• 3 temps. – Fin de l’état antérieur / zone neutre / accès à un nouvel état – Rite de séparation  rite de marge  rite d’agrégation » Van Gennep
  16. 16. Un rite à quoi ça sert ?• Accompagner un passage, plus ou moins « difficile » – Distancier, théâtraliser, prendre conscience. – Mettre à distance, calmer la peur, la souffrance, l’anxiété. – Donner l’espoir du renouveau (élan de vie).• Soutenir la personne et les groupes sociaux dans leurs parcours de vie - Les « transitions de vie » selon W. Bridges – Mettre le mot fin sur une période révolue. – S’accorder des temps sabbatiques (dans le travail mais aussi hors travail). – Etre à l’écoute des nouvelles opportunités, sans les « forcer ».
  17. 17. Des expériences actuelles denouveaux rituels• Des cérémonies funéraires adaptées aux convictions de chacun.• Des artistes mobilisés pour animer des célébrations.• Les Quilts de l’association AIDS.• Des funérailles pour enfants morts-nés.• Des rites d’initiation pour toxicomanes.
  18. 18. Des réflexions sur les besoins• Exemples de secteurs de réflexions : – La surenchère des dépenses pour un mariage : utile ou superflue ? – Le baptême républicain : à développer ? A améliorer ? – Le bizutage : à proscrire ? A réguler, mieux organiser et baliser ? – La retraite : imaginer des pots d’accueil plutôt que des pots de départ ? – La commémoration : ouverture sur quel avenir ? – Etc.• Des besoins criants dans de nombreux domaines… – Pour les adolescents en particulier (Naouri, Le Breton). – Pour les personnes qui connaissent des chocs traumatiques importants (changement de situation familiale ou sociale / en voie de marginalisation).
  19. 19. Les difficultés à penser le sujet• Sujet proche du « religieux » : – en parler est blasphématoire pour les uns, suspect de « sectarisme » pour les autres.• Sujet « anti progrès » : – réfléchir sur le rite est « superflu », prendre du temps pour célébrer ne génère (à priori) pas de gains de productivité. Encore que…• Sujet délicat : – on touche à l’intimité de la personne et les diplômes de célébrant de haut niveau n’existent pas encore. – Les formations d’un maître de cérémonie des pompes funèbres ou d’un Wedding Planner sont-elles suffisantes ? Reliées à une déontologie clairement affichée et expliquée ?
  20. 20. Bibliographie• Michèle Fellous, psychologue et anthropologue, chargée de recherche au CNRS : – « A la recherche de nouveaux rites : rites de passage et modernité avancée » L’Harmattan, 2001• Denis Jeffrey, professeur d’éthique à l’Université de Laval : – « Eloge des rituels » Edition Les Presses de l’Université Laval, 2003• Claude Rivière, professeur d’ethnologie à la Sorbonne : – « Les rites profanes » PUF, 1995• Mircéa Eliade, historien des religions : – « Initiation, rites, sociétés secrètes », 1959

×