UNION DES TRANSFORMATRICES DE MANIOC DE LA
REGION DU CENTRE (UFTMR/C)
CENTRE
BURKINA FASO
L’ATTIEKE PRODUIT A PARTIR DE L ...
NATURE DE L’EXPÉRIENCE
o Origine de l’expérience :
o Opportunité: Demande forte d’attiéké dans les grandes villes du Burki...
AMPLEUR DE L’EXPÉRIENCE
o Nombre de transformatrices touchées : environ
200 transformatrices dans la région du Centre.
o V...
BILAN L’EXPÉRIENCE
o Qu’est-ce qui a fondamentalement changé
chez les transformatrices?
o Sur le plan technique: Apprentis...
ETAPES CLÉS DE L’ÉVOLUTION DE L’EXPÉRIENCE
o Quels conseils donneriez vous à une transformatrice qui
voudrait se lancer da...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’attieke produit a partir de l a pâte de manioc, une innovation creatrice d’emplois pour des centaines de femmes au burkina faso

261 vues

Publié le

L'EXPERIENCE DE L'UNION DES TRANSFORMATRICES DE MANIOC DE LA REGION DU CENTRE (UFTMR/C) CENTRE BURKINA FASO

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
261
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’attieke produit a partir de l a pâte de manioc, une innovation creatrice d’emplois pour des centaines de femmes au burkina faso

  1. 1. UNION DES TRANSFORMATRICES DE MANIOC DE LA REGION DU CENTRE (UFTMR/C) CENTRE BURKINA FASO L’ATTIEKE PRODUIT A PARTIR DE L A PÂTE DE MANIOC, UNE INNOVATION CREATRICE D’EMPLOIS POUR DES CENTAINES DE FEMMES AU BURKINA FASO
  2. 2. NATURE DE L’EXPÉRIENCE o Origine de l’expérience : o Opportunité: Demande forte d’attiéké dans les grandes villes du Burkina: En 2004, année où elles ont commencé l’expérience, Il existait un marché pour les produits à base de manioc, notamment l’attiéké. La demande était constante et l’offre était assurée par la Côte d’Ivoire. o Problème: Indisponibilité de la matière première: le manioc: le manioc est faiblement produit au Burkina et les variétés produites ne permettaient pas d’obtenir de l’attiéké de bonne qualité. o Solutions: o Produire l’attiéké à partir de la pâte fermentée de manioc. L’innovation de produire l’attiéké à partir de la pâte fermentée de manioc résout plusieurs problèmes: l’équipement, le coût du transport, la conservation o Déshydrater l’attiéké produit: l’attiéké séché se conserve beaucoup plus longtemps ce qui offre de plus grandes opportunités de marché (exportations) et de nouveaux débouchés commerciaux (supermarchés) o Type de service mis en place o Accords commerciaux avec des unions de transformatrices de manioc au Burkina et en Côte d’Ivoire, et des entreprises individuelles pour l’approvisionnement en pâte de manioc; o Partenariats avec des restaurants universitaires pour la livraison d’attiéké o Filière (s): Manioc o Zone: Centre
  3. 3. AMPLEUR DE L’EXPÉRIENCE o Nombre de transformatrices touchées : environ 200 transformatrices dans la région du Centre. o Volumes concernés : 10 800Tonnes /an de pâte de manioc transformée o Existence de partenariats forts ? o Partenariats techniques: PDA/ GIZ, Ministère de l’Agriculture, l’INERA et l’IRSAT, o Partenariats commerciaux: Unités de transformation de manioc en pâte, clients institutionnels (restaurants universitaires), grossistes.
  4. 4. BILAN L’EXPÉRIENCE o Qu’est-ce qui a fondamentalement changé chez les transformatrices? o Sur le plan technique: Apprentissage d’un métier par des femmes qui n’avaient pas d’activités, o Sur le plan économique: Création d’emploi; Gain en ressources financières o Sur le plan psycho-social: Fierté des transformatrices, amélioration de l’estime de soi Valorisation du rôle et de la place des femmes transformatrices auprès de leurs époux, leurs familles et dans la société. o Bilan de l’expérience o Les revenus tirés de l’activité permettent aux femmes d’assurer les charges de l’alimentation, la scolarité des enfants, la mobilité, etc.
  5. 5. ETAPES CLÉS DE L’ÉVOLUTION DE L’EXPÉRIENCE o Quels conseils donneriez vous à une transformatrice qui voudrait se lancer dans une expérience similaire? (2 conseils) o 1 La recherche de marché (courage et dynamisme, persévérance) o 2 Maitriser les techniques de transformation (formation à l’hygiène, quailté...) o A quelles conditions l’expérience pourrait faire tache d’huile à grande échelle ? (2 conditions principales) o 1 Achats institutionnels par des organismes de l’Etat (SONAGESS, cantines scolaires,...) des produits transformés o 2 La sécurisation de l’approvisionnement en matière première (accroître la production nationale de manioc, accords commerciaux avec les transformatrices de manioc, partenariats avec les transporteurs).

×