La maison traditionnelle
japonaise
Type ;
Gassho zukuri
Par : Gherabli merzak
Beljdoudi A E K nassim
« la main à la positi...
Plan de travail ;
-Introduction
-Historique
-Présentation graphique
-Données socioculturelles
-Organisation spatiale
-Rapp...
Introduction ;
La maison est non seulement un lieu pour habiter
mais aussi un espace qui montre la culture et la pensé
d’u...
Historique ;
L’architecture traditionnelle japonaise forme ces
caractéristiques essentielles au cours d’un processus évolu...
Des différents édifices existent dans l’architecture
traditionnelle japonaise:
Les temples: Le temple shintoïste, Le templ...
Les villages historiques de Shira kawa-gô et Gokayama sont inscrits
au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1995
Shira kawa-g...
La partie centrale de deux village se trouve sur un plateau en
terrasses à l'est du cours de la Sho. La plupart des maison...
Données socioculturelles;
1-La mentalité des japonais ;
Le climat la religion et la nature influent directement sur
la men...
2-Le tatami
Le tatami se compose d'une fine couche de tissé serré
se précipite sur le dessus d'un tapis de paille grossièr...
Remarque;
Dans les maisons japonaises, le sol de toutes les pièces, à
l’exception de l’entrée, de la cuisine et des sanita...
3- l’intérieur de la maison
A- Quand on entre dans une maison japonaise, il faut
d’abord enlever ses chaussures et il ne f...
B-Dans la pièce japonaise, la place d’honneur est celle
devant le tokonoma (床の間), Le tokonoma est une alcôve de
bois, suré...
C-fusuma;
Les fusuma, portes coulissantes en bois et papier, permettent de
jouer avec l'espace.
D-Washitsu;
Washitsu (Une chambre) peut facilement être un salon,
une chambre, une salle à manger ou n'importe quelle
comb...
F-shoji;
shoji, cloisons coulissantes, ouvrent sur l'engawa. Elles sont
composées d'un cadre en bois et papier laissant pé...
G-Engawa;
L'engawa est une passerelle de bois extérieure,
courant le long de la maison et coiffée d'un toit pentu.
Parfois...
I-Sento (salle de bain):
le bain japonais traditionnel, est une baignoire
enfoncés dans le sol. elle est très profonde et ...
la cuisine japonaise:
La cuisine japonaise est saine et très variée, mais
traditionnellement l'essentiel des plats sont à ...
L’organisation spatiale;
Lorsque le concepteur d'une maison japonaise
traditionnelle commence l'élaboration des plans d’un...
A-Le ken;
Le ken est un système japonais de mesure qui sert à la fois
comme une échelle de mesure absolue (comme le systèm...
B-le ver a soie ;
À l'intérieur des maisons, les vers à soie étaient élevés à
l'étage qui était chauffé par des foyers pla...
Atelier de tissage
le ver à soie
Rapport ext /int ;
La maison japonaise est construite en harmonie avec la
nature et les matériaux utilisés pour la constru...
La structure :
Cette image montre que cette structure est divisée en deux
parties :
Maison sur pilotis
- Du sol jusqu'au ramma (double poutre au dessus
des cloisons), on a une première structure assurant la
fonction d'habitat...
Les matériaux:
La maison japonaise est construite en harmonie avec la
nature et les matériaux utilisés pour la constructio...
Ceci s’explique de différentes manières :
- Premièrement, sous l’effet d’un séisme, les parties les plus
éloignées du sol ...
L’Ondol;
Le système est composé de trois parties : un four où se déroule
la combustion pour la production de la chaleur, l...
Les caractéristiques :
-l’harmonie avec la nature:
le jardin ou paysage environnant auquel se lie la maison
japonaise par ...
-La Flexibilité :
Une même pièce peut avoir différents usages : servir de
salle à manger la journée et de chambre le soir....
-La Qualité :
Héritage de la voie du thé, le choix de chaque matériau
se fait avec une grande minutie. Outre la qualité du...
Conclusion;
La maison traditionnelle japonaise illustre l’altitude
du japon envers l’esthétique religieux et
l’environneme...
Bibliographie ;
Analyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelle
Analyse maison traditionnelle
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Analyse maison traditionnelle

4 396 vues

Publié le

Analyse maison traditionnelle japonaise

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 396
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
142
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analyse maison traditionnelle

  1. 1. La maison traditionnelle japonaise Type ; Gassho zukuri Par : Gherabli merzak Beljdoudi A E K nassim « la main à la position de prière »
  2. 2. Plan de travail ; -Introduction -Historique -Présentation graphique -Données socioculturelles -Organisation spatiale -Rapport Ext/Int -La structure -Les caractéristiques -Conclusion -Bibliographie
  3. 3. Introduction ; La maison est non seulement un lieu pour habiter mais aussi un espace qui montre la culture et la pensé d’un peuple, il se diffère durant le temps et selon les civilisations La maison traditionnelle japonaise est un spectacle magnifique à voir. La particularité de la maison japonaise rien à avoir avec la notre.
  4. 4. Historique ; L’architecture traditionnelle japonaise forme ces caractéristiques essentielles au cours d’un processus évolutif. En dépit de l’influence chinoise, le logement au japon a toujours été fondée sur le poteau de bois traditionnel dans la structure.
  5. 5. Des différents édifices existent dans l’architecture traditionnelle japonaise: Les temples: Le temple shintoïste, Le temple bouddhiste. Le château: tire son nom origine des fortins. L’implantation avait une grande importance stratégique, on choisissait donc en général des montagnes ou des collines abruptes dominants des vallées ou le lit d’une rivière.
  6. 6. Les villages historiques de Shira kawa-gô et Gokayama sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1995 Shira kawa-gō (白川郷, le village de la rivière blanche) dans la Préfecture de Gifu et le village de Gokayama (五箇山, la montagne aux 5 parties) dans la Préfecture de Toyama sont des villages situés dans le centre du Japon, région du Chûbu, au nord de la ville de Nagoya. En effet, les montagnes et les forêts occupent 96 % du territoire dans les régions de Shira kawa et Gokayama, laissant 4 % de territoire pour les terres cultivées.
  7. 7. La partie centrale de deux village se trouve sur un plateau en terrasses à l'est du cours de la Sho. La plupart des maisons se trouvent sur des lots individuels séparés par des parcelles de terre cultivées, selon l'utilisation traditionnelle du terrain. Sur les pentes, vers la base de la montagne, les maisons se trouvent sur des terrasses contenues par des murs de soutènement construits en pierre. Les limites sont marquées par des rues, des canaux d'irrigation ou des parcelles cultivées, sans murs ni haies, et créent ainsi un paysage ouvert ; beaucoup de lots sont occupés par des annexes, entrepôts aux parois de bois, abris pour sécher les grains, qui se trouvaient loin des maisons d'habitation pour minimiser les risques d'incendie. Les lots des maisons sont entourés par des champs de riz irrigués et par des cultures potagères, également sous forme de petites parcelles aux formes irrégulières.
  8. 8. Données socioculturelles; 1-La mentalité des japonais ; Le climat la religion et la nature influent directement sur la mentalité des japonais, les japonais n’ont pas la liberté du choix puisque tout est imposé. le japonais est essentiellement réaliste et naturaliste dans son mode de vie terrestre , il aime la nature avec passion .on peut dire même de magnifique univers imaginaire comme ceux du jardin ou de la cérémonie de thé. la vie japonaise se situe dans deux univers(le réel et l’imaginaire)
  9. 9. 2-Le tatami Le tatami se compose d'une fine couche de tissé serré se précipite sur le dessus d'un tapis de paille grossière étroitement liés avec des cordes. Le tapis supérieur est cousu à celle du bas avec la ficelle. Les tatamis recouvrent le sol des pièces principales. Ces nattes de paille de riz, d'une taille standard d’une personne 90cm par 180 cm, mais peut varier selon les régions, servent généralement de mesure. Ainsi, une pièce de réception typique sera constituée de six a huit tatamis. Exemples de dispositions des tatamis dans des pièces de différentes surfaces;
  10. 10. Remarque; Dans les maisons japonaises, le sol de toutes les pièces, à l’exception de l’entrée, de la cuisine et des sanitaires, est recouvert de tatamis.
  11. 11. 3- l’intérieur de la maison A- Quand on entre dans une maison japonaise, il faut d’abord enlever ses chaussures et il ne faut pas mettre ses pieds sur le plancher d’entrée. « doma » Cette action a pour but de ne pas faire entrer la saleté de la rue, donc il ne faut jamais salir vos chaussettes. Dans l’entrée, souvent surélevée, les visiteurs mettent des pantoufles qu’ils doivent ôter pour pénétrer dans une pièce couverte de tatami, quintessence du mode de vie japonais. Les tatamis sont des nattes de paille, qui servent à la fois d’endroit pour s’asseoir, et d’unité de mesure de la pièce. « le Genkan »
  12. 12. B-Dans la pièce japonaise, la place d’honneur est celle devant le tokonoma (床の間), Le tokonoma est une alcôve de bois, surélevée dans la pièce de réception et destinée à recevoir un élément décoratif, un bouquet de fleurs ou une calligraphie, reflet de la saison en cours.
  13. 13. C-fusuma; Les fusuma, portes coulissantes en bois et papier, permettent de jouer avec l'espace.
  14. 14. D-Washitsu; Washitsu (Une chambre) peut facilement être un salon, une chambre, une salle à manger ou n'importe quelle combinaison. Grandes chambres sont cloisonnés par fusuma, portes coulissantes en bois et papier épais. Le papier utilisé pour fusuma est appelé washi. Ces portes coulissantes peuvent être retirés lorsqu'ils ont besoin d’un grand espace. E-Irori ; L'irori (foyer), cœur de la maison, constitue la source principale de chaleur et est utilisé pour la cuisine. Dans les minka, le foyer est souvent creusé à même le sol de bois; le tatami qui l'entoure éventuellement est le signe d'une demeure florissante.
  15. 15. F-shoji; shoji, cloisons coulissantes, ouvrent sur l'engawa. Elles sont composées d'un cadre en bois et papier laissant pénétrer la lumière.
  16. 16. G-Engawa; L'engawa est une passerelle de bois extérieure, courant le long de la maison et coiffée d'un toit pentu. Parfois ceinte de portes de bois que l'on peut ouvrir afin de permettre la circulation de l'air, elle est surtout utilisée par les visiteurs.
  17. 17. I-Sento (salle de bain): le bain japonais traditionnel, est une baignoire enfoncés dans le sol. elle est très profonde et pas très longue. La grande différence entre le bain dans une baignoire japonaise traditionnelle et la baignade dans l'Ouest est que l'on se lave avant d'entrer dans le bain. De cette façon, l'eau ne se salisse pas, il peut être utilisé à plusieurs reprises jusqu'à ce que tous les membres de la famille ont eu un bain. Le bain est à la fois fonctionnel et esthétique.
  18. 18. la cuisine japonaise: La cuisine japonaise est saine et très variée, mais traditionnellement l'essentiel des plats sont à base de poissons et de fruits de mers accompagné de riz. Riche en vitamines et oméga 3. les plats principaux: 1/Les Sushi: 2/Miso (Misoshiru): 3/Gohan (riz):
  19. 19. L’organisation spatiale; Lorsque le concepteur d'une maison japonaise traditionnelle commence l'élaboration des plans d’une habitation, il détermine d'abord le nombre de tatamis, ces nattes de paille de riz tressées, qui seront nécessaires pour couvrir le sol. Cela peut surprendre, mais le tatami est l’unité de mesure ! Il détermine la forme et la taille de la maison. Autrement dit, un tatami équivalant à la longueur d’un homme couché. Au niveau architectural, la maison traditionnelle japonaise est une maison sans étage, construite de plain-pied, tout en bois, ce qui permet une reconstruction rapide en cas de typhons ou de séismes.
  20. 20. A-Le ken; Le ken est un système japonais de mesure qui sert à la fois comme une échelle de mesure absolue (comme le système métrique) et comme échelle de mesure relatif (comparaison des objets). Ken est devenu la norme de construction pour les maisons. Le ken a permis au concepteur de construire non seulement pour savoir la quantité de matériel nécessaire, mais aussi la compréhension de la façon dont chaque élément architectural serait placé par rapport à l'autre.
  21. 21. B-le ver a soie ; À l'intérieur des maisons, les vers à soie étaient élevés à l'étage qui était chauffé par des foyers placés au rez-de-chaussée. La chaleur permettait également de conserver le chaume sec. le village en hiver
  22. 22. Atelier de tissage le ver à soie
  23. 23. Rapport ext /int ; La maison japonaise est construite en harmonie avec la nature et les matériaux utilisés pour la construction sont naturels . L'utilisation des matériaux naturels est un premier facteur de rapprochement avec la nature.et l’environnement Car la beauté d'un intérieur japonais réside dans les effets de la lumière filtrée par les nombreuses parois coulissantes ou paravents. la vue sur le jardin dont la place est essentielle dans l’habitation japonaise. Elle s'intègre en effet généralement dans le jardin ou le paysage environnant. à l'intérieur.
  24. 24. La structure : Cette image montre que cette structure est divisée en deux parties : Maison sur pilotis
  25. 25. - Du sol jusqu'au ramma (double poutre au dessus des cloisons), on a une première structure assurant la fonction d'habitation. Elle est formée de poteaux et de poutres taillées avec précision et posées sur des fondations en pierres. -Au niveau du sol, les poteaux sont enfoncés dans des blocs de pierre taillées. Elles sont mi-enterrées dans le sol et dépassent de celui-ci de 15 à 30cm. Ceci permet d'éviter les remontées d'eau et d'empêcher la putréfaction du bois. Les poteaux peuvent être aussi simplement posés sur les pierres, qui sont aplanies et ne dépassent que de quelques centimètres du sol. - La Charpente, au dessus, n’est pas un ouvrage complexe. Elle est montée avec du bois à peine équarris et ne comporte pas d’assemblages travaillés.
  26. 26. Les matériaux: La maison japonaise est construite en harmonie avec la nature et les matériaux utilisés pour la construction sont naturels Presque tous les matériaux de construction sont d'origine organique. Le bois pour les matériaux traditionnels de structure provenait d'arbres conifères comme le cèdre, le pin, de cyprès et de sapins. Bambou a été utilisé pour la volige mur qui était recouvert d'un mélange d'argile, de sable et de fibres de paille, ou avec une variété de chaux hydratée.
  27. 27. Ceci s’explique de différentes manières : - Premièrement, sous l’effet d’un séisme, les parties les plus éloignées du sol sont celles qui vibrent le plus, il fallait donc que la charpente ait une certaine souplesse. - Deuxièmement, du fait de la composition des maisons, les incendies étaient fréquents, il était donc courant de devoir démonter et remonter sa charpente, et on cherchait à rendre cet exercice rapide. Le chaume:
  28. 28. L’Ondol; Le système est composé de trois parties : un four où se déroule la combustion pour la production de la chaleur, les conduits pour la transmission de l'air chauffé et de la fumée et une cheminée pour l'évacuation de la fumée vers l'extérieur. le système traditionnel, du bois de chauffage était utilisé. Chez les paysans, on brûlait des branches d'arbres ou des tiges de céréales. Il existe deux types de fours, le four direct et le four de cuisine: Le premier est un chauffage pour les chambres, situé en bas et au centre du mur extérieur le plus court de la pièce, pour une efficacité maximale. Le second est un four à double fonction : la cuisson et le chauffage. Des traverses sont installées sur le four afin de suspendre les marmites. Le four dégage la chaleur pour la cuisson et l'air chauffé passe par les conduits jusqu'à la chambre jouxtée à la cuisine pour pouvoir chauffer plus de marmites.
  29. 29. Les caractéristiques : -l’harmonie avec la nature: le jardin ou paysage environnant auquel se lie la maison japonaise par le biais d’une véranda, les matériaux utilisés sont des matériaux naturels faisant l’objet d’un soin particulier, dont on conserve la sobriété des couleurs et
  30. 30. -La Flexibilité : Une même pièce peut avoir différents usages : servir de salle à manger la journée et de chambre le soir. La table basse sera poussée sur les côtés, et les futons, qui sont cachés derrière les placards pendant la journée, sont déroulés. De même, les panneaux coulissants (Shoji) permettent d’agrandir ou de réduire la pièce selon les besoins - Minimalisme : La maison est réduite à l’essentiel et au fonctionnel, toute décoration « inutile » est évitée pour conserver ce vide typique. L’ameublement se contente d’une table basse et de quelques coussins ; la décoration est également minimale, généralement réduite à un arrangement floral (ikebana ) et une calligraphie ou une estampe dans le Tokonoma, espace légèrement surélevé.
  31. 31. -La Qualité : Héritage de la voie du thé, le choix de chaque matériau se fait avec une grande minutie. Outre la qualité du matériau en lui-même, c’est avant tout son aspect esthétique et sa texture seront déterminés. De même, la construction est réalisée avec un grand soin, les différentes pièces de bois étant ajustées au millimètre près pour s’emboîter parfaitement.
  32. 32. Conclusion; La maison traditionnelle japonaise illustre l’altitude du japon envers l’esthétique religieux et l’environnement naturel, elle est en quelque sorte une expression religieuse et un réservoir d’idées inestimable pour tous ceux qui fait entrer la nature et la beauté dans leur vie. « La maison traditionnelle japonaise est un havre de paix et de tranquillité »
  33. 33. Bibliographie ;

×