STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
ENCADRANTE PROFESSIONNELLE :
Ms. BENISS AHMED responsable de planification
Et tr...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
• Remerciement
• Introduction générale
CHAPITRE I: Présentation de la société Au...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 Le Service export.
 Service transit.
 Conclusion.
Nous dédions ce rapport à ...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Nobile Ouachoint , Hassan Moudin ,Mostafa Sakal ,les agents de la
provisionnemen...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Le stage est une période très importante dans notre vie
professionnelle. Il s’ag...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
leur importance mais il faut produire uniquement ce dont le
client a besoin et a...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
07/04/2009 8
Fiche signalétique
• Le raison social : automotive wiring systeme....
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
• Production : 1659 Faisceaux par jour
• Actionnaires : VOLKSWAGEN BORDNETZE Gmb...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 23/08/2001 : premier audit par Volkswagen – résultat 50% -
 30/08/2001 : débu...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Automotive Wiring Systems Morocco est une Société à Responsabilité Limitée local...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Et emploie près de 3000 salariés répartis selon 9 départements :
• Direction Gén...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 Structure interne
d’AWSM.
IMANE RHOUNI
1
Direction générale
Directeurs des
Dép...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
nProductio
L’organigramme de l’entreprise –AWSM-
IMANE RHOUNI
1
Direction
techni...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
IMANE RHOUNI
1
Planning
Logistique
Productio
n
Qualité R.Humaines Finance &
Cont...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Page 3 03/08/2010Organigramme AWSM
Direction
Technique Commerciale
Burkhard
Gese...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Département Planning :
⇒Est charger de :
 Planifier les projets (produit, équip...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Département Logistique :
⇒ Est chargé de :
 Planification des concepts logistiq...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
⇒ Est responsable de:
 Assistance en projets de développement.
 Planification ...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
⇒Est chargé de :
 Système de qualité certifié conformément à VDA 6.1.
 Projet ...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
⇒Est responsable de :
But de service : Optimiser le système informatique et assu...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 L’établissement du bilan de fin d’année.
 L’élaboration et suivi du budget.
...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 Contrôle de gestion :
• Assister et superviser à la préparation du Bilan annue...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 La mise à jour du plan comptable.
 La mise à jour du contrôle et la comptabil...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Pour des raisons purement économiques, AWSM a décidé d’éxternalisés plusieurs
se...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Se charge d’une mission auprès de la direction général, La société AWSM a décidé...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Page 9 07/04/2009
Tanger-Tétouan 698
Gharb-Chrarda 550
Rabat-Salé 302
Grand Casa...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
À travers ce deuxième graphe, la première chose qui nous interpelle est la forte...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Au sein d’AWSM, seulement 37% du personnel a une ancienneté supérieure à trois a...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
• LAB : Commandes reçues par DFU dans le système XPPS
• Lieferplan : C’est un co...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
- évitant l’arrêt de production.
- évitant le stock obsolète.
⇒ Travail sans err...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
D’autre part, les initiales d’ASWM correspondent à « Always Working Successfully...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
fabrication des câbles vient pour la satisfaction des clients et surtout le clie...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
La transformation s’effectue par une succession d’opérations (Coupe, Soudage,
To...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Les étapes de production zone PQ 25 :
Le projet PQ25 s’inscrit dans une stratég...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
INRA : c’est un câble intérieur MORA : c’est un câble moteur
Avantages du PQ25 ...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 Optimisation des coûts de la matière première
 Optimisation des coûts de la l...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
1- Définition da la logistique
IMANE RHOUNI
3
La logistique est le processus qui...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
IMANE RHOUNI
3
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Prévision de la demande
Ordonnancement des travaux
Planification de la productio...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
2- Description de département logistique dans
l’entreprise AWSM.
XPPS
Agent
trai...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Organisation de la logistique / Organisation Bereich Logistik
Directeur Départem...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
La
logistique de production a pour objet la recherche d’une organisation efficac...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
I-L’organisme de logistique de
production :
II- le service traitement de command...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
XPPS&
Excel
CommandeClient
Réceptiondes commandes
parXPPS et fichierExcel
Prépar...
COMMAN
DE
COMMAN
DE
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
IMANE RHOUNI
4
Traitement de
commande
Exécution de
commande
...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
IMANE RHOUNI
4
Traitement des
LAB’s
Actualisation
des données de
PLS vers XPPS
G...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Le service Traitement de commandes se doit de prévoir de façon optimale la comma...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
X - 4 X – 3 X – 2 X – 1 X
Réception Production Livraison
Traitement des LAB’s :
...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
transférer ces données à un fichier Excel grâce à une application de transfert d...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
5.3- Commande de KSK (Client BRUXELLES):
Chaque Jeudi de la semaine X-4, l’agent...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Concerne le traitement de commande au niveau coupe, préfabrication
Et modules.
L...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
IMANE RHOUNI
5
Coupe Sertissag
e
Soudage Isolation SKT Torsado
Magasin P0
Stock ...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Stock P0
♦ Zone Coupe : C’est le fournisseur de matière première pour les autres...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 les objectifs liés à une énergie ou un débit.
Les objectifs à satisfaire au ni...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 Assurer la livraison du produit au client dans les plus brefs délais, cela sup...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Le service magasin chez Automotive Wiring Systems Morocco se
charge de la récept...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Les méthodes de stockage :
FIFO :
La méthode d’épuisement des lots utilisée dan...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
o La production des produits semi-finis et finis de chaque zone.
Méthode ABC :
...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
 Le magasinier doit séparer les matières, éditer et coller ensuite les étiquett...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
De l’arrivée du produit fini dans la zone d’export et jusqu’au départ de celui-c...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
L’agent d’export doit planifier, organiser et veiller à l’opération d’export.
Af...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Pour l’objet de Dédouanement des marchandises importées ou exportées.
Dédouaneme...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
livraison, numérotée comportant le détail de la marchandise à exporter, la matri...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Le transitaire garde une copie cachetée par le transporteur qui reçoit les trois...
STAGE d’obesirvation
STAGE d’ observation
Pour conclure, la période de stage était très
bénéficiant pour moi, parce que j’...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Raport de stage traitement de comande

1 324 vues

Publié le

rapport de stage la gestion intégré des commandes FRS clt SMQ

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 324
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
39
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Raport de stage traitement de comande

  1. 1. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation ENCADRANTE PROFESSIONNELLE : Ms. BENISS AHMED responsable de planification Et traitement des commandes ANNÉE 2010/2011 IMANE RHOUNI 1 REALISE PAR : Fahsi ben messoud omar Technicien spécialisé Logistique et Transport INSTITUT DE GESTION & FORMATION PROFESSIONNELLE TANGER
  2. 2. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation • Remerciement • Introduction générale CHAPITRE I: Présentation de la société Automotive Wriring Systems Morocco  Historique  Choix du Maroc  Chiffres importants  Organigramme  L’activité  Culture de l’entreprise  L’environnement de la société CHAPITRE A LOGISTIQUE AU SIEN DE SOCIETE AWSM.  Définition da la logistique.  Description de département logistique dans l’entreprise AWSM. L’organigramme de département CHAPITRE III: LA LOGISTQUE DE PRODUCTION.  L’organisme de logistique de production.  le service traitement de commande.  Les étapes de traitement de commande.  CLIENT PAMPLONA.  CLIENT BRATISLAVA.  CLIENT BRUXELLES.  Le service ordonnancement- FST-  DEFINITION.  PROCUSSES DE PRODUCTION. LES OBJECTIFS D’ORDONNANCEMENT IMANE RHOUNI 2 Plant de rapport de stage
  3. 3. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  Le Service export.  Service transit.  Conclusion. Nous dédions ce rapport à nos très chers pères et honorables mères. Ils ont consenti d’importants sacrifices au cours de ces longues années d’enfance et d’études. Ils nous ont encouragés et soutenus tout au long de nos travaux. Nous tenons donc à remercier notre directeur logistique Mr yassin Tamsamani de m’accepte pour a voir un stage au sein de ce département Nous voudrions également saisir cette occasion pour remercier tout le Personnel de AWSM pour leur accueil et leur aide, Leur encouragement et leur support et nous nous excusons pour tous les dérangements que nous avons pu leur affliger… Nous citons : ♦ Mr yassin Tamsamani, derecteure de département logistique. ♦ Ms Bennis Ahmed responsable de planification, traitement des commandes, et responsable d’export. ♦ Mr Rachid bensaid, adjoint de manager du département logistique, responsable de service conduite de production et notre encadrant au sien de l’entreprise. ♦ Mme sellami najat, responsable de l’’ordonnencement ♦ Mr bouhlal adil, responsable de service transit. ♦ Ms ouadodi said, responsable de magasin, Ainsi que, monsieur Abdelfattah Marrakchi, Melloul Mourad , agents d’export, qui nous ont aidé tout au long de notre stage , Ms Saad Ezzahraoui, et monsieur chamati moustapha ,Ridouane Nachite , les agents de FST , Ms IMANE RHOUNI 3
  4. 4. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Nobile Ouachoint , Hassan Moudin ,Mostafa Sakal ,les agents de la provisionnement , Omre Chekti, JIT coordinateur. Et tous les employés du département logistique IMANE RHOUNI 4 C’est l’ensemble des activités ayant pour objet la mise en place au moindre coût d’une quantité déterminée d’un produit a l’endroit et au moment ou la demande existe C’est l’ensemble des activités ayant pour objet la mise en place au moindre coût d’une quantité déterminée d’un produit a l’endroit et au moment ou la demande existe
  5. 5. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Le stage est une période très importante dans notre vie professionnelle. Il s’agit d’une opportunité qui s’offre à tous les étudiants Il permet en effet de mettre en pratique l’acquis précédent, de mieux s’adapter dans le monde du travail et d’acquérir des valeurs ajoutées en savoir faire ainsi qu’en savoir être. Pour cela j’ai choisi d’effectuer mon stage en entreprise au sein d’une multinationale, la société Automotive Wiring Systems Morocco pour la période du 01 Octobre au 01 Novembre 2010 Ce stage m’a permis de découvrir et de voir de près les progrès effectués dans le domaine de la logistique et plus spécifiquement de connaître l’importance du juste à temps dans le secteur automobile. Le secteur automobile demande beaucoup d’exigences. En outre, la qualité et le respect du délai de livraison trouvent IMANE RHOUNI 5
  6. 6. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation leur importance mais il faut produire uniquement ce dont le client a besoin et au moment voulu pour remplir l’entière satisfaction du client.  Présentation D’AWSM. Page 1 07/04/2009 Superficie: 43.270 m² Usine: 33.965 m² Total Investissement: 26.070.000 Euro Employés: 2.514 (1er février 2009) Groupes: 3 Rendement quotidien/ 6 jours: Harnais pour 1.400 voitures POLO Module pour 100 voitures Q7 Harnais pour 150 voitures Eos 1- Présentation générale de la société IMANE RHOUNI 6
  7. 7. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation 07/04/2009 8 Fiche signalétique • Le raison social : automotive wiring systeme. • Forme juridique : S A R L. • Le Capital : 51 600 000,00DHs • Activité : Confection des faisceaux de câble pour Automobile • La date d’installation : Février 2001 • L’adresse de la société : Automotive Wiring Systems Morocco, lotissement 32, zone franche de Tanger MAROC • L’effectif de la société : Presque 3000 (employés et salarié administratifs). • Rendement quotidien : 1.350 voitures 309 modules pour la voiture Audi Q7 • Marché d’exploitation : Espagne (Pamplona) IMANE RHOUNI 7
  8. 8. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation • Production : 1659 Faisceaux par jour • Actionnaires : VOLKSWAGEN BORDNETZE GmbH • Effectif total : 2975 personnes • Masse salariale : 56 120 739 DH (Au 31-12-2004) • T F P : 897931.83 DH (Au 31-12-2004) • Affiliation CNSS : 6293568 • N° Registre de commerce : 16 941 • N° De patente : 50279335 • Téléphone : +212 5 39 39 92 10 • Fax : +212 5 39 39 92 06 Fahsi ben messoud omar Technicien spécialisé Logistique et Transport ( OFPPT) • E-mail : info.1@awsm.ma  HISTORIQUE  2000 : recherche d une zone d implantation au Maroc.  2001 : décision d investir à Tanger.  21/02/2001 : signature de l accord d investissement avec la fondation Hassan.  02/04/2001 : début de la formation du personnel et de la production dans les locaux loues.  15/06/2001 : signature du contrat d achat du terrain.  27/06/2001 : début de la des travaux de construction au chantier. IMANE RHOUNI 8
  9. 9. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  23/08/2001 : premier audit par Volkswagen – résultat 50% -  30/08/2001 : début de la production et des livraisons a Volkswagen. Pamplona.  25/01/2002 : occupation de la zone 1 dans les nouveaux locaux.  29/03/2002 : le nombre de personnel atteint 1000 personne.  10/05/2002 : occupation totale des nouveaux locaux.  Mai 2002 : Certification ISO 9001  02/09/2002 : début de la production des composantes câble Indépendantes.  24/06/2004 : l’audit de produit et de processus Volkswagen : AWSM a été classée fournisseur « A » (résultat 93%).  25/08/2005 : Certification ISO / TS 16949.  20/03/2006 : partenariat avec un nouveau groupe Sumitomo Wiring Système. Berlin Gorzow Wolfsburg Bratislava Nitra, Zlate Moravce Mosel Ingolstadt Çerkezköy Pamplona Tanger Usine / entreprise Centre logistique Bureau de Distribution AutoSysteme GmbH Employés 2005: 9300 Fondation de la AWSM SARL : Février 2001 Fondation de la AWSM SARL : Février 2001 Cooperation avec CBW en Chine Cooperation avec CBW en Chine Changchun Fondation: 1986 Participation: Volkswagen 50% Siemens 50% Fondation: 1986 Participation: Volkswagen 50% Siemens 50% Shanghai Berlin Gorzow Wolfsburg Bratislava Nitra, Zlate Moravce Mosel Ingolstadt Çerkezköy Pamplona Tanger Usine / entreprise Centre logistique Bureau de Distribution AutoSysteme GmbH Employés 2005: 9300 Employés 2005: 9300 Fondation de la AWSM SARL : Février 2001 Fondation de la AWSM SARL : Février 2001 Cooperation avec CBW en Chine Cooperation avec CBW en Chine Changchun Fondation: 1986 Participation: Volkswagen 50% Siemens 50% Fondation: 1986 Participation: Volkswagen 50% Siemens 50% Shanghai IMANE RHOUNI 9
  10. 10. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Automotive Wiring Systems Morocco est une Société à Responsabilité Limitée localisée à la zone franche de Tanger au Maroc depuis 2001. Automotive Wiring Systems Morocco, ancienne filiale du groupe Volkswagen Bordnetze, est dotée d’un capital de 100 000 dirhams qui était partagé à part égale par le groupe Volkswagen AG et le groupe Siemens et a engagé un investissement de plus de 180 millions de dirhams. Volkswagen Bordnetze est un groupe d’entreprise agissant au niveau international dans l’industrie sous- traitante d’automobile, comme fournisseur des systèmes électriques, il développe et produit des réseaux de bord dans le but d’être le premier fournisseur respectant la qualité, le service et les frais. Le groupe se considère comme le fournisseur le plus important en Europe, il fabrique des faisceaux pour les voitures : Volkswagen, Audi, Skoda, Seat… Mais depuis mars 2007, la société a été relayée au groupe japonais Sumitomo Electric Wiring Systems (considéré comme 3ème grand opérateur mondial dans l’industrie automobile). En effet, la Commission Européenne a autorisé le 30 mars 2006, en vertu du règlement européen sur les concentrations, le projet de rachat de Volkswagen Bordneze GmbH, producteur allemand de faisceaux de fils pour l'industrie automobile qui produit des faisceaux de fils électriques, c'est-à-dire des systèmes de distribution électroniques installés à bord de véhicules à moteur par la société japonaise Sumitomo Electric Wiring Systems Ltd qui fournit notamment des faisceaux de fils électriques automobiles en Asie et souhaite accentuer sa présence en Europe Elle exporte ses produits à trois clients tous localisés en Europe : Pamplona Bordneze, Bruxelles Bordneze, Bratislava Bordneze. AWSM, en pleine expansion, est considérée comme l’une des plus grandes unités industrielles spécialisées au niveau national. Aujourd’hui, elle est édifiée sur une superficie totale de 43 270 m2 dont 20.000 m2 couverts IMANE RHOUNI 1
  11. 11. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Et emploie près de 3000 salariés répartis selon 9 départements : • Direction Générale. • Qualité. • Ressources Humaines. • Logistique. • Organisation et Informatique. • Finance et Comptabilité. • Production. • Planning. Sumitomo : Le Comité d'affaires publiques de groupe de Sumitomo a été établi en 1958 pour cultiver la confiance de client et pour développer le soutien public des activités de groupe de Sumitomo. Il y a actuellement de 39companies dans le groupe, tous qui ont leurs racines dans Sumitomo. Siège social : Ville d'Osaka, préfecture d'Osaka, Japon ; Président : Masayoshi Matsumoto ; Avec £11 milliards de chiffre d'affaires, désigné sous le nom de « Des systèmes de câblage de Sumitomo ») ont décidé d'acquérir Volkswagen Bordnetze Gmbh (le siège social : Wolfsburg, Allemagne ;) Les systèmes électriques de câblage de Sumitomo sont responsables de fournir autour 20% du marché des véhicules à moteur de l'EDS du monde.  Philosophe de Sumitomo : Philosophie de base des affaires de Tout le de groupe de compagnies Sumitomo de part et culture d'entreprise, développées dans toute l'histoire de 400 ans de Sumitomo. Au nom de toutes les compagnies de groupe, le Comité d'affaires publiques de groupe de Sumitomo peut développer des relations publiques plus intensivement qu'un bidon simple de compagnie, augmentant de ce fait la confiance publique dans le groupe.  Organigramme du groupe Volkswagen bordnetze : IMANE RHOUNI 1
  12. 12. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  Structure interne d’AWSM. IMANE RHOUNI 1 Direction générale Directeurs des Départements Directeur de Production Responsables Des services Employés Superviseurs Chef d’équipe OpérateursAdministration
  13. 13. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation nProductio L’organigramme de l’entreprise –AWSM- IMANE RHOUNI 1 Direction technique Direction commerciale
  14. 14. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation IMANE RHOUNI 1 Planning Logistique Productio n Qualité R.Humaines Finance & Controllin g Informati que Représ entant Client Responsable Sécurité – hygiène environnement
  15. 15. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Page 3 03/08/2010Organigramme AWSM Direction Technique Commerciale Burkhard Gesenhues Peter Güllich Amina Boulaich Directrice QM Qualité Yassin Tamsamani Directeur Mohamed Chergui Directeur Abdelkarim Bahji Directeur FV planning PW Ressources Humaines Makram Negra Directeur Zhor Chahir Directrice OI Informatique. LOG Logistique FD Production Abdelaziz Zentari Directeur FC Finances et Controlling V-COO Moriaki Terashima AWSM est divisée en plusieurs départements • Ressources humaines : PW • Organisation Informatique : OI • Logistique : LOG • Finance & Controlling : FC • Planning : FV • Production : FD • Qualité : QM IMANE RHOUNI 1
  16. 16. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Département Planning : ⇒Est charger de :  Planifier les projets (produit, équipements, et processus).  Préparation de la production.  Optimiser le processus et les produits.  Construction des panneaux.  Maintenance des panneaux.  Modification et optimisation des panneaux.  Construction de premiers échantillons de la nouvelle série.  Validation des premiers échantillons. IMANE RHOUNI 1
  17. 17. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Département Logistique : ⇒ Est chargé de :  Planification des concepts logistiques.  Planification des concepts informatiques.  Planification d’emballage.  Planification des capacités et des programmes.  Logistique et disposition.  Livraison JIT. (Just in time)  Mise a la disposition. IMANE RHOUNI 1
  18. 18. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation ⇒ Est responsable de:  Assistance en projets de développement.  Planification des brouillons en liaison avec brouillons logistiques.  Planification du lay-out.  Choix et qualification et construction des ressources.  Optimisation de travail. Développement de la production technique IMANE RHOUNI 1
  19. 19. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation ⇒Est chargé de :  Système de qualité certifié conformément à VDA 6.1.  Projet de business excellence par évaluation sur soi conformément au modèle de EFQM dans touts lieux De VWBN.  Garantie de la qualité du produit en touts niveaux de production (développement, production, expédition).  Exécution de FMEA’S de construction et procès.  Amélioration constante des déroulements par programmation d’Audit étendues (audit de système, procès et production). IMANE RHOUNI 1
  20. 20. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation ⇒Est responsable de : But de service : Optimiser le système informatique et assurer son évolution. Service infrastructures, réseaux et messagerie :  Infrastructure Windows 2003  Infrastructure Réseaux (Switches, routeurs, câblage…)  Infrastructures Télécommunications  Messagerie  Sécurité LAN/WAN  Sécurité des données (Solution SAN+ Anti-Virus) ⇒Est responsable de :  La mise à jour du plan comptable.  La mise à jour du contrôle et la comptabilisation de tous les documents justifiant une recette ou une dépense.  L’analyse et mise à jour des comptes financiers, banques et caisses.  L’élaboration et suivi de la paie. IMANE RHOUNI 2
  21. 21. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  L’établissement du bilan de fin d’année.  L’élaboration et suivi du budget.  Mission : Appliquer la politique définie par la Direction générale dans le domaine comptable, financier, budgétaire et transitaire.  Service Comptable : Etablir les états de synthèses et les déclarations fiscales ; Consolider les documents comptables en vérifiant l’existence des pièces justificatives.  Les définitions : • La comptabilité générale : ensemble des règles et procédure qui ont port objectif d’enregistrer les diverses opérations de produits et de charges pour déterminer la rentabilité générale de l’entreprise pendant la période considérée (le compte de résultat) ou pour présenter sa situation patrimoniale à la clôture de l’exercice (le bilan). • la comptabilité analytique : ensemble des méthodes qui permettent de calculer le prix de revient de produits ou services. La technique des ratios : c’est un rapport entre deux grandeurs caractéristiques tel que la productivité et la rentabilité …  Service achats : • Choix des fournisseurs, • Passation des commandes d’achat des fournitures de bureau. • Préparation des dossiers de règlement ; • Assurer le suivie des comptes clients, et leur recouvrement.  Service Transit : Organiser le transit des marchandises.  Services trésorerie : Assurer la gestion de la trésorerie IMANE RHOUNI 2
  22. 22. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  Contrôle de gestion : • Assister et superviser à la préparation du Bilan annuel. • L’organisation et la préparation des budgets. • Préparation de Reporting en temps voulu. • Préparation de Forecast en temps voulu. • Préparation de Product controlling. • Contrôle les flux de personnel (effectif) avec le budget et le prévisionnel en collaboration avec le département ressources humaines et le département concerné. • Calcule et transmission journalier et hebdomadaire de la productivité de la société. • Analyse et contrôle la productivité dans chaque zone dans la production. • Contrôle les coûts de qualité en analysant avec les responsables opérationnels les résultats; Contrôle des rebus, financièrement et physiquement, dans toute la société. • Préparation du rapport Mensuel des Matières. • Calcule de CA journalier et confirmation mensuelle avec la logistique le transit et VWBN. • La préparation et évaluation de l’inventaire. • Préparation des budgets avec les départements. Département Ressources Humaines : IMANE RHOUNI 2
  23. 23. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  La mise à jour du plan comptable.  La mise à jour du contrôle et la comptabilisation de tous les documents justifiant une recette ou une dépense.  L’analyse et la mise à jour des comptes.  L’analyse et la mise à jour des comptes financiers, banques et caisses.  L’élaboration et suivi de la paie.  L’établissement du bilan de fin d’année.  L’élaboration et le suivi du budget. ⇒Présentation de département ressources humaines : Considéré comme le centre d’excellence de la société, le département des ressources humaines joue un rôle très important dans le développement de l’entreprise. Le département des ressources humaines est divisé en quatre services :  Le service formation – recrutement : El se charge d’abord d’élaborer le plan de formation professionnelle, la réalisation de ce plan et bien évidement faire le suivi de réalisation pour garantir que les actions de formation s’adaptent avec les axes stratégiques de la société et qu’elles se déroulent dans les bonnes conditions. En parallèle ce service se charge aussi du recrutement en suivant une procédure bien définie au préalable. L’embauche passe d’abord par une sélection des candidats (niveau d’études, expériences professionnelles…) et par la suite un entretien pour en connaître plus la personnalité du candidat, son allure, ses expressions verbales… En fin, après avoir passé l’entretien on remplis une fiche sur le candidat qui nous permet le bon recrutement.  Le service gestion de la paie : Comme sont nom l’indique se service se charge de la calcule des salaires pour les salaries paye par heure, l’élaboration des bulletins de paie, le calcule des STC, le retard, l’absentéisme et la mutuelle.  Les services éxternalisés : IMANE RHOUNI 2
  24. 24. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Pour des raisons purement économiques, AWSM a décidé d’éxternalisés plusieurs services comme la sécurité, la cantine, le service médical, le transport et le nettoyage. Tout cela a permet à l’entreprise de réduire les coûts, car l’investissement en ces quatre domaines va coûté plus chère qu’a les éxternalisés. IILa sécurité : la société AWSM a signé une convention avec le groupe RMO pour qu’il s’occupe de la sécurité au sein de l’entreprise, et dans ce cadre le groupe RMO s’engage de fournir à AWSM des agents de sécurité bien formés pour veiller à l’intégrité de l’entreprise. III Le transport : Pour assurer l’arrivée à temps à la société, et puisque AWSM est loin de la ville presque de 15 KM ; l’entreprise a signé un contrat avec la société de transport KHABYR Vigilance. Le contrat contient les éléments suivants :  - 33 bus de 18 a 25 places/shift.  2 autocars de 48 place/shift.  - le coût de transport est 7 DH par personne par jour. IIII La cantine : En ce qui concerne la cantine, AWSM a choisi comme partenaire le groupe EUREST qui s’engage de préparer les repas pour tout le personnel 24H/24. AWSM a réservé une salle avec une capacité de 140 places. Il reste a signale que la subvention de la société est de 5 DH / jour. IVI Le nettoyage et le jardinage Pour les travaux de nettoyages et jardinages, c’est la société MEYA clean qui s’en occupe. Elle s’engage de fournir des agents de nettoyages et de jardinage à AWSM. D- représentant client, hygiène et sécurité : IaLe représentant du client : IMANE RHOUNI 2
  25. 25. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Se charge d’une mission auprès de la direction général, La société AWSM a décidé d’installer chez elle un représentant du client pour garantir une rapide et efficace communication entre les deux. Ib Responsable sécurité hygiène et environnement : Lié directement à la direction générale, le responsable sécurité hygiène et environnement se charge de l’amélioration des conditions de travail afin de garantir un atmosphère agréable pour le personnel de AWSM. - Les ressources humaines d’AWSM. Le personnel de l’entreprise est réparti en catégories professionnelles comme suit : Administration :  Manager  Chef de services  Employé Technique :  Manager  Superviseur  Coordinateur  Instructeur/Agent  qualité/Magasinier/maintenance  Opérateur FD : Productio • Par origine : IMANE RHOUNI 2
  26. 26. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Page 9 07/04/2009 Tanger-Tétouan 698 Gharb-Chrarda 550 Rabat-Salé 302 Grand Casablanca 129 Doukala-Abda 32 Marrakech-Tensift-Al Haouz 23 57 L'Oriental 260 Fès-Boulemane Sous-Massa-Drâa 8 250 Meknès-Tafilalet 72 Tadla-Azilal 105 Taza-Al Hoceima-Taounate 28 Chaouia-Ouardigha Origine du personnel Jusqu’au 01.02.2009 Page 10 07/04/2009Répartition du personnel selon âge et sexe 100 [18-20] 5 360 167 636 261 550 200 300 400 500 600600 500 400 300 200 100 [20-25] [25-30] [30-35] [>35] 16 Femmes Hommes 249 110161 Jusqu’au 01.02.2009 IMANE RHOUNI 2
  27. 27. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation À travers ce deuxième graphe, la première chose qui nous interpelle est la forte présence de femmes au sein de la société. On peut se poser la question d’une telle différence. On peut tout simplement dire que la manipulation des câbles demande beaucoup de délicatesse et c’est pour cela que les femmes sont plus aptes. Mais l’une des principales raisons et qui ne semble pourtant pas être à vue d’œil comme logique est l’environnement interne et externe dans lequel travail les femmes. Les opératrices ont un environnement différent à celui des hommes. Discrétion voilà comment peut être décrit le leur. Une autre remarque concernant l’âge des femmes peut être soulignée. D’après ce graphe, la majorité des femmes se trouvent dans la tranche de celles qui ont entre vingt-cinq et trente ans. À cet âge là, les opératrices sont plus dynamiques, plus rapides et donc plus performantes au travail. Mais en réalité c’est qu’à cet âge pour la plupart d’entres-elles elles ne sont pas encore mariées. Prenons par exemple une chaîne de travail qui nécessite un effectif de 8 personnes dont 85% de femmes, et que le tiers d’entres elles tombent enceintes. Il s’agit d’un risque pour l’entreprise puisqu’il va falloir rechercher à nouvel un effectif, le former, tout cela demandant des coûts. Ces départs sont l’une des principales raisons d’une faible productivité. Actuellement au Maroc, le taux de fécondité a nettement chuté. Autrefois une famille était composée de près de douze membres. Aujourd’hui, elle dépasse très rarement cinq. • Par ancienneté : Page 11 07/04/2009Ancienneté du personnel Jusqu’au 01.02.2009 IMANE RHOUNI 2
  28. 28. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Au sein d’AWSM, seulement 37% du personnel a une ancienneté supérieure à trois ans. On peut donc s’interroger quant à la fidélisation du personnel. Ici c’est aux Ressources Humaines de s’en occuper mais on peut faire quelques suppositions. Tout d’abord la motivation. Il peut se trouver que le salarié ne soit pas satisfait au niveau salarial, qu’il trouve mieux et donc démissionne pour aller travailler ailleurs. La pression du travail peut également être pris en considération, ou encore la durée du travail • Par niveau des études : Page 12 07/04/2009Niveau des études du personnel 9- Culture l’entreprise :de Automotive Wiring Systems Morocco veille toujours à que son produit soit d’une meilleure qualité et le moins coûteux possible, assurant ainsi la satisfaction de ses clients et l’obtention de bons résultats, et c’est pourquoi la société a opté pour une culture de modernité et de succès. 10- Les mots techniques d’AWSM. • KSK : Câble spécifié pour le Client. • Innenraum : Le câble de l’intérieur. • Motorraum : Le câble du moteur. • ZSB : C’est le câble (Innenraum ou Motorraum fabriqué dans Notre usine). • AUFTAG : Ordre de fabrication • SONATA : C’est la commande envoyée par le client Bordnetze Pamplona, c’est le nombre des voitures à produire dans une semaine. • VERTEILUNG : La distribution des commandes dans les différentes plantes. • DFU : Transport des données à longue distance IMANE RHOUNI 2
  29. 29. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation • LAB : Commandes reçues par DFU dans le système XPPS • Lieferplan : C’est un contrat créé sous système XPPS entre le ZSB, Module ou Autarke et le client Bordenetze Pamplona. • Knr: C’est le numéro de série du ZSB. • KM Planung : C’est le plan de production élaboré par l’agent De traitement de commande. • XPPS : Système informatique de planification et gestion de la production. • PLS : (Production Leitstand System) Système général de production. • RENNER : Les ZSB communs, les commandes se font avec des grandes quantités et dont les nécessités se répètent dans les semaines postérieures. • EXOTEN : Les ZSB non communs, les commandes se font avec des petites quantités et dont les nécessités se font plus fréquemment. • SLS : system de Gestion de la zone coupe. • Query : Macro au system XPPS • Bolsas : Sacs blancs pour l’emballage de câble motorraum dans la zone de production. 11- Les objectifs d’AWSM. L’organigramme d’AWSM est établi d’une façon structurelle de manière à répondre efficacement aux besoins de sa clientèle. La logique de l’entreprise peut se résumer à dire que “le client est roi”. Pour l’ensemble du personnel un seul et même objectif : « servir le client dans les meilleures conditions possibles, améliorer continuellement le niveau technique de production, contribuer au développement des nouvelles technologies et inscrire toutes les actions dans le cadre du marché international ». Pour améliorer les relations avec la clientèle il existe un responsable chargé de sauvegarder la sécurité du client en étudiant scrupuleusement ses réclamations ou encore en accédant à son désir d’amélioration du produit. Il constitue donc un interlocuteur toujours à l’écoute de son client. Les objectifs d’AWSM se résument en 4 points : ⇒ Clients satisfaits en : - assurant la disponibilité des matières premières d’une manière continue. - assurant un stock optimal qui se situe dans un intervalle de [0 ; 10] jours. - évitant le transport spécial, c’est-à-dire à la charge d’AWSM. IMANE RHOUNI 2
  30. 30. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation - évitant l’arrêt de production. - évitant le stock obsolète. ⇒ Travail sans erreurs en respectant la méthode des 5S de Kaizen :  « sort », c’est-à-dire trier. Faire le tour du lieu de production, classer les objets selon leur utilité, supprimer les objets inutiles, repenser le rangement de ceux uniquement occasionnellement utiles.  « straighten », c’est-à-dire ranger. Fixer un emplacement clair et exclusif à chaque objet, optimisé selon son utilisation.  « scrub », c’est-à-dire nettoyer. Nettoyer régulièrement les outils, machines, murs, bureaux, etc. cela met à jour des problèmes non identifiés.  « systematize », c’est-à-dire systématiser la démarche de tri, rangement, nettoyage.  « standardize », c’est-à-dire standardiser. Fixer des standards pour que les 5S deviennent un automatisme. ⇒ Amélioration continue pour obtenir des méthodes de travail plus performantes via la méthode « Gemba Kaizen ». ⇒ Exemple vécu, c’est-à-dire l’expérience professionnelle. 12- stratégie d’AWSM. Aujourd’hui, la stratégie de Automotive Wiring Systems Morocco est de conquérir d’autres marchés, et ce grâce à ses performances et à la qualité de son produit en pleine expansion. Ses axes stratégiques sont clairs et précis, il s’agit de : ♦ Se positionner en tant que leader sur le marché national et international du façonnage des câbles automobiles. ♦ Développer les compétences et valoriser la ressource humaine. ♦ Maîtriser la productivité de l’entreprise et la performance de l’unité de production ♦ Améliorer le chiffre d’affaire par la diversité, l’apport de nouveaux clients et l’extension de l’unité de production. IMANE RHOUNI 3
  31. 31. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation D’autre part, les initiales d’ASWM correspondent à « Always Working Successfully in Morocco ». Suivant la stratégie et les orientations de la maison mère, AWSM coordonne le développement de ses ressources humaines avec celui de ses ressources technologiques et matérielles pour atteindre des objectifs clairs et prédéfinis, et ainsi assurer son essor et sa pérennité. Mais au sein de la société chaque service détient ses propres objectifs et ses propres stratégies concernant la réalisation du travail demandé. Chacun doit accomplir sa tâche afin que le travail puisse être réalisé, et pour cela chacun a mis en place des objectifs à atteindre et des stratégies à poursuivre. Le département auquel sera entièrement consacré mon rapport de stage, le département logistique, a ainsi ses propres objectifs et ses propres méthodes de travail. EX : Taux de productivité de 2002 jusqu'à 2009 13- L’activité d’AWSM. L’activité de AWSM est la fabrication des faisceaux “câble de bord” pour le montage de la voiture “Polo4” , “Q7” , “EOS” . En disposant d’une technologie de pointe, la IMANE RHOUNI 3
  32. 32. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation fabrication des câbles vient pour la satisfaction des clients et surtout le client principal Volkswagen Navarra à Pamplona en Espagne. EX : harnais de câble du Polo A04  Approximativement 1200 composants: - Harnais de câblages. - Housings - Terminal  100.000 Nombre interne : -9 heures d’assemblage. -20 kg de poids total. -8 copperpart -800 câbles. 14- Processus de fabrication : Un système de production est un ensemble de ressources réalisant une activité de production. La production est la transformation de ressources (machines et matières) conduisant à la création de biens ou de services . IMANE RHOUNI 3
  33. 33. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation La transformation s’effectue par une succession d’opérations (Coupe, Soudage, Torsadage, Sertissage,Isolation…) qui utilisent des ressources (machines et opérateurs) et modifient les matières premières ou composants entrant dans le système de production afin de créer les produits finis sortant de ce système et destinés à être consommés par des clients. Les modifications peuvent porter sur la forme du produit, sa structure, son apparence, etc. La transformation subie par les produits leur procure de la valeur ajoutée. Les ressources appartenant au système de production mobilisées pour réaliser l’activité de production peuvent être des machines, des opérateurs, de l’énergie, des informations, des outillages... Une des fonctions importantes du système de production est la fabrication elle- même du produit fini, mais son bon déroulement nécessite la mise en oeuvre de fonctions additionnelles telles que les achats des composants et matières premières, la distribution du produit fini, la gestion de la qualité des composants et du produit ou la maintenance des différentes ressources interviennent aussi de manière importante. o Le nouveau produit : PQ 25 IMANE RHOUNI 3 Contrôle de contention + Emballage Fournis seur Zone de préfabrication Zone KM Zone d’assemblage + test électrique Magasin de matière première ClientMagasin des produits finis
  34. 34. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Les étapes de production zone PQ 25 : Le projet PQ25 s’inscrit dans une stratégie d’amélioration continue adopté par le groupe SEBN en ciblant aussi bien la qualité du produit ainsi que l’optimisation du process de fabrication. Avec le projet actuel PQ24 on produit les deux principaux partis qui composent l’harnais de câble d’une voiture à savoir INRA et MORA de façon séparée et indépendante au niveau de la production et la logistique. Les deux parties vont être assemblé chez le constructeur automobile selon la séquence adoptée par ce dernier. Le nouveau projet PQ25 consiste à marier les deux concepts MORA et INRA pour former un harnais de câble complet pour une voiture selon la spécification du client (KSK) IMANE RHOUNI 3
  35. 35. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation INRA : c’est un câble intérieur MORA : c’est un câble moteur Avantages du PQ25 : • La maîtrise de la documentation :  Les spécifications du client  Les instructions de travail  Pika Pika (brillance brillance)  Documentation technique • La maîtrise des coûts :  Optimisation des coûts de la qualité IMANE RHOUNI PROJETPQ25 3 Partie MORAPartie INRA
  36. 36. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  Optimisation des coûts de la matière première  Optimisation des coûts de la logistique interne et externe. • Améliorations potentielles :  Flux de production amélioré  Réduction des manipulations  Réduction de la complexité du contenu du travail  Amélioration des facilités de la production  Profiter du savoir-faire du Sumitomo  o Leurs produits pour les voitures suivantes:  AUDI Q7  EOS  Polo IMANE RHOUNI 3
  37. 37. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation 1- Définition da la logistique IMANE RHOUNI 3 La logistique est le processus qui anticipe les désirs et volontés des clients, qui permet de se procurer le capital, les matières, le personnel, les technologies et l’information nécessaires pour réaliser ces désirs et volontés, et qui permet enfin d’optimiser et d’utiliser les réseaux de distribution de biens matériels, d’information et de services, afin de satisfaire complètement et rapidement la commande ou l’ordre placé par le client au coût le plus juste. Et aussi c’est , Livrer la bonne référence, en bon état, au bon moment, au bon endroit, dans la quantité juste et nécessaire, dans le bon conditionnement, avec les bons documents, précédée, accompagnée et suivie par les bonnes informations, et le tout, aux moins mauvaises conditions économiques.
  38. 38. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation IMANE RHOUNI 3
  39. 39. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Prévision de la demande Ordonnancement des travaux Planification de la production Programmation des approvisionnements Gestion de stock des M.P. Gestion de stock des P.F. F L U X D’ I N F O R M A T I O N S F L U X D E M A T I E R E S IMANE RHOUNI 3
  40. 40. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation 2- Description de département logistique dans l’entreprise AWSM. XPPS Agent traitement Cde Flux deprocessus avec les clients et les fournisseurs Client -Traiter les prévisions et les commandes dans XPPS - Accepter et enregistrer les données reçu du client Agent d’approvisionnement -Commanderla matière premier en se basant sur le Besoin-Stock- Consommation Fournisseur MagasinLog H0 H1 H2 Stockage de la MP après validation de QM Livraison de la MP XPPS Commander la MP Livraison de la MP Stock Chaînes Magasinier Prd 3- L’organigramme de département : IMANE RHOUNI 4
  41. 41. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Organisation de la logistique / Organisation Bereich Logistik Directeur Département Logistique Logistics Manager Hr. Tamsamani Logistique d’approvisionnement Beschaffungslogistik 8 Ang + 62 HL. Lager Logistique de Production Fertigungslogistik 9 Ang + 65 HL + (18 HL, 1 Ang - Q7) Approvisionnement & Controlling Disposition und Logistikkontrolling Hr. Mhamedi Magasin (Gestion de Stock) Lagerwirtschaft Hr. Ouadoudi Interim – Hr. Bennis Traitement des Commandes & Planification de Production Auftragsbearbeitung und programplannung Hr. Tamsamani Interim - Hr. Bensaid Conduite de Production JIT Steuerung KM, ZSB Inra+Mora Hr. Bensaid Interim : Hr. Larroussi Export / Versand Hr. Bennis Hr. Melloul Hr. Marrakchi Hr. Ouachouit - Interim Français, Anglais, Allemand Hr. Gasbaoui Français, Allemamd, Anglais Hr. Mamane Français, Anglais Hr. Adnan Français, Anglais, Espagnol Hr. Bettioui Français, Anglais Hr. Moustahy Français, Anglais, Espagnol Fr. Mimoni Français, Anglais Hr. Assaid 19 HL Hr. Chahbi 19 HL Hr. Salhi 19 HL Adjoint Stellvertreter Hr. Bensaid [ Chefs de Services ]22 Ang ,145 HL + 2 HL Annexe n°1 de Log-Ma 001, rev3 Hr. Bouhlal – Hr. N.N autarke Leitungssätze Interim – Hr. Bennis Hr. Larroussi – ZSB & KSK Leitungssätze Interim - Hr. Bensaid FST & Magasin P0 FST und Lager P0 Fr. Sellami Interim - Hr. Tamsamani FST- Hr. Hachoum/ Hr. Berouayen Hr. Aziz - 17 HL FST- Hr. Chamati / Hr. Nachit Hr. Said - 17 HL FST- Hr. Meadny / Hr. Benkraicha Hr. Benabbi - 17 HL Q7 1HL FST * 3 + 2 HL Q7 Hr. Raiss JIT - Hr. Imzi JIT - Hr. Bennani JIT - Hr. Alami (5HL + 1HL)*3 JIT COORDINATEUR JIT Koordinatoren Hr. Chekti / Hr. N.N Fr. Azlaf Hr. Bellouch Service Transit Transit Hr. Bouhlal Interim : Hr. Lekhfifi Hr. Lekhfif Hr. El Mourtaji Hr. Essaidi IMANE RHOUNI 4
  42. 42. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation La logistique de production a pour objet la recherche d’une organisation efficace dans l’espace et dans le temps de toutes les activités relatives à la production afin d’atteindre les objectifs de l’entreprise. Comme indiqué précédemment, la logistique de production est composé des parties du système d’information et du système de décision qui concernent la production. La gestion de production correspond à plusieurs fonctions différentes au sein de l’entreprise. On trouve généralement la planification, les approvisionnements, les achats, la gestion des ressources humaines et techniques. MRP2 (Manufacturing Ressource Planning) est une méthode de gestion de production qui permet de prendre en compte la complexité des produits (nomenclatures) et des organisations des industries manufacturières. Elle respecte notamment la forte hiérarchisation des prises de décision dans ces entreprises. La logistique de la production est un autre pilier stratégique au sein d’une entreprise puisque la logistique et la production sont deux composants indissociables d’une demande globale. Les objectifs de la production et de la logistique deviennent plus complexes : atteindre une productivité maximale de qualité et au temps opportun tout en présence d’innovation, et de personnalisation des produits, en assurant la compression des délais et des coûts et enfin s’adapter aux fluctuations du marché. La fonction de production consiste à produire des quantités de produits demandés par des clients à moindre coût, avec une qualité maximale et au meilleur moment. Une bonne prévision des commandes clients et l’amélioration des outils à la production sont donc fondamentales. Pour assurer son développement et sa pérennité, l’entreprise doit se concentrer sur l’optimisation de ses ressources. Afin de répondre au mieux à ses exigences, la production doit s’appuyer sur une logistique sans faille. IMANE RHOUNI 4
  43. 43. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation I-L’organisme de logistique de production : II- le service traitement de commande. IMANE RHOUNI 4 Logistique de production Traitement de commande. Chef de service. Agent de traitement. Ordonnancement FST Responsable. Coordinateur. Conduite de production - Chef de service. Export Chef de service. coordinateur. JIT-Coordinateur. Magasin Transit C'est un service charger de la gestion des commande des clients d'AWSM. Après avoir réceptionner le FAVAS (la commande prévisionnelle) et SONATA (la commande réel) envoyé par client Bordnetze Pamplona sur fichier Excel. Alors l’agent de traitement de commande est chargé de réaliser les missions suivantes : C'est un service charger de la gestion des commande des clients d'AWSM. Après avoir réceptionner le FAVAS (la commande prévisionnelle) et SONATA (la commande réel) envoyé par client Bordnetze Pamplona sur fichier Excel. Alors l’agent de traitement de commande est chargé de réaliser les missions suivantes :
  44. 44. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation XPPS& Excel CommandeClient Réceptiondes commandes parXPPS et fichierExcel Préparation de plan de productionpar Jour Afficherdans la production Ouverturedes OF au niveaupréfabricationEnvoie des commandes au serviceFST Flux detraitement de la Commande IMANE RHOUNI 4
  45. 45. COMMAN DE COMMAN DE STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation IMANE RHOUNI 4 Traitement de commande Exécution de commande Pamplona Bratislav a Autres CMD CMD Commandes Clients ExportExport
  46. 46. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation IMANE RHOUNI 4 Traitement des LAB’s Actualisation des données de PLS vers XPPS Génération de la SONATA Commande de KSK Traitement de commande
  47. 47. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Le service Traitement de commandes se doit de prévoir de façon optimale la commande client afin qu’elle puisse fournir les informations nécessaires au service Approvisionnement qui alimentera, pour une bonne planification de la production du produit semi fini, le service Conduite production pour qu’il prépare selon le besoin et la situation de la production les prévisions au service Ordonnancement pour qu’enfin le produit fini puisse suivre le meilleur acheminement possible jusqu’à la phase finale de l’export. Les étapes de traitement de commande • Ex -1- (Client Pamplona): Réception de FAVAS/SONATA de Bordnetze Pamplona : Chaque Vendredi de la semaine X-4 et chaque Jeudi de la semaine X-3 et après la réception de fichiers Excel (Fichier Verteilung pour les ZSB – Annexe 1), l’agent du traitement de commande vérifie dans le système XPPS l’arrivée et la réception de FAVAS (Vendredi) et de la SONATA (Jeudi) pour les ZSBs. Le fichier Verteilung sert pour la vérification des quantités exacte reçues dans le système XPPS. L’agent de traitement de commande est responsable de la confirmation des quantités commandées par système par le traitement des LABs reçus dans XPPS. IMANE RHOUNI 4 FST Ordonnancement JIT COORDINATEUR Zone de préfabrication Zone de fabrication Stock SONATA
  48. 48. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation X - 4 X – 3 X – 2 X – 1 X Réception Production Livraison Traitement des LAB’s : Dés la réception des LAB’s au système XPPS par le point ‘ 02 Erfassen Kundenaufträge’ L’agent de traitement de commande doit contrôler tous les ZSB envoyés par DFÜ et ensuite faire des calculs de stock, des comparaisons et des contrôles dans le système XPPS et PLS, cette vérification entre les deux systèmes lui permet de faire un travail sans erreur. La commande ne peut être confirmée que si on la reçoit sur XPPS, car un fichier reçu par email ou une commande reçue par fax n’est pas acceptée et ne peut pas être considéré comme une commande mais c’est une simple information. L’agent de traitement de commande contrôle chaque ZSB de la SONATA reçue, le calcul se fait au niveau des quantités qui doivent être exactes, il contrôle dans un premier lieu la quantité totale livrée au client, il la compare avec le stock client, et la différence qui trouve est la quantité en transport, cette dernière devrait être tenue en compte par rapport aux quantités du nouveau LAB à traiter. Quand le traitement de tous les LAB est terminés, l’agent de traitement de commande note tous les erreurs et les anomalies concernant les quantités des LAB traités, il contact directement Bordenetze Pamplona pour faire un pointage et une rectification possible dans le système. S’il y a une différence entre les quantités de FAVAS X et la SONATA X, les quantités de moins doivent générés et les quantités de plus doivent diminuer de système PLS. Actualisation des données de PLS vers XPPS : Après la confirmation de toutes les commandes exactes de la SONATA, l’agent de traitement de commande fait une actualisation des données du système PLS vers XPPS. Une fois l’actualisation est faite, l’agent de traitement de commande utilise une Query AS400 dans le système XPPS pour filtrer tous les ZSB reçus dans la nouvelle SONATA et de IMANE RHOUNI 4 5 4Jours Réception de - Favas X (ZSB) Première livraison au client 50% Exoten ZSB Deuxième livraison au client 50% Reste du SONATA Réception de - Sonata X (ZSB) 1 3
  49. 49. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation transférer ces données à un fichier Excel grâce à une application de transfert de données du AS400. On a comme résultat le fichier Excel avec tous les ZSB de la nouvelle SONATA et ces quantités correspondantes. L’agent de traitement de commande fait une comparaison et un contrôle final entre ce fichier et le fichier Verteilung envoyé précédemment par Bordenetze Pamplona afin de vérifier les quantités exactes de chaque ZSB de la nouvelle SONATA, et s’il y a des erreurs ou des anomalies, il peut contacter le département informatique ou directement Bordenetze Pamplona s’il s’agit d’une erreur dans la SONATA. Génération de la SONATA : Après cette étape l’agent de traitement de commande fait une Génération de la SONATA grâce à une Query AS400 dans le système XPPS ’ 09. 4. Aufträge generieren ‘ (Annexe 3). Ensuite il demande par e-mail au département informatique de transférer les données de la SONATA générée vers le système de production PLS. L’étape finale est le suivi de la commande dans le système PLS en débloquant la première partie des ZSB EXOTEN, ensuite la deuxième partie, et en suivant cette commande par des priorités introduite au système jusqu’à ce que les ZSB soient dans la zone d’export avec le Statuts en transport (In GLT ou Abg.GLT). Ex -2- Commande de KSK (Client BRATISLAVA): Chaque Jeudi de la semaine X-3, l’agent de traitement de commande reçoit un email de client BRATISLAVA qui indique la semaine et les quantités de la Commande, la commande est générée automatiquement par le service informatique. * KSK : Bratislava : X - 4 X – 3 X – 2 X – 1 X Réception Production Livraison IMANE RHOUNI 4
  50. 50. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation 5.3- Commande de KSK (Client BRUXELLES): Chaque Jeudi de la semaine X-4, l’agent de traitement de commande reçoit un email de client BRUXELLES qui indique la semaine et les quantités de la commande, la commande est générée automatiquement par le service informatique. Bruxelles : III: Le service ordonnancement- FST-  Définition L’ordonnancement : est la programmation dans le temps de l’exécution d’une série de tâches (ou activités, opérations) sur un ensemble de ressources physiques (humaines et techniques), en cherchant à optimiser certains critères, financiers ou technologiques, et en respectant les contraintes de fabrication et d’organisation Les ordres de fabrication (OF), suggérés par le calcul des besoins, représentent chacun une requête pour fabriquer une quantité déterminée de pièces pour une date donnée. Ils constituent les données d’entrée de l’ordonnancement et permettent de définir, au moyen des gammes de fabrication, l’ensemble des tâches que la fonction ordonnancement doit planifier. IMANE RHOUNI 5 Première livraison au client 50% Réception de - Sonata X (KSK) 4 3 1 Deuxième livraison au client 50% Reste du SONATA Première livraison au client 50% Deuxième livraison au client 50% Reste du SONATA Réception de - Sonata X (KSK) 4 2 5
  51. 51. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Concerne le traitement de commande au niveau coupe, préfabrication Et modules. L’agent de planification et traitement de commande est chargé de traiter toutes les commandes nécessaires pour la réalisation de la commande du client, en matière de produit semi-fini et le suivi de ces commandes selon les priorités, quantité et délai de livraison Une tâche est localisée dans le temps par une date de début et une durée ou une date de fin. Elle utilise une ou plusieurs ressources. Elle est dite préemptive si elle peut être interrompue, ou non préemptive si elle ne peut pas être interrompue. En sortie de la fonction ordonnancement, on obtient un planning, ou ordonnancement, qui restitue l’affectation des tâches fournies en entrée à des dates précises pour des durées déterminées sur les différentes ressources. Ce planning cherche à satisfaire des objectifs, en respectant le plus possible des contraintes que nous allons préciser. La fonction ordonnancement est une fonction court terme, même si elle est parfois utilisée à moyen terme Son horizon et sa période sont donc relativement courts. L’horizon d’un ordonnancement est en général d’une à trois semaines, la période varie de deux ou trois jours à une semaine.  Processus de production. La matière première venant du fournisseur passe par le laboratoire du contrôle de qualité pour subir un contrôle de réception avant d’être stockée dans le magasin de matière première. Le stock de matière première est géré par un système pull qui prépare un stock des prochaines 24 h de production. Le stock quotidien passe à la zone de préfabrication (la coupe + soudage+ sertissage manuel…). A ce niveau les articles préfabriqués sont préparés pour passer à la zone KM où les faisceaux électriques sont assemblés et bandés. Ensuite les faisceaux passent au contrôle électrique où on vérifie la continuité électrique entre les différentes extrémités du circuit et la présence des éléments secondaires (sécurité des connecteurs, passe fil, réglettes…). Et après ils sont soumis à un contrôle visuel où un employé très expérimenté opère un contrôle visuel global du faisceau. De là, les faisceaux subissent un dernier contrôle qui est celui de contention au cours duquel les différentes côtes sont vérifiées avant l’étiquetage, emballage et envoie au client. IMANE RHOUNI 5 FST Service ordonnancement
  52. 52. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation IMANE RHOUNI 5 Coupe Sertissag e Soudage Isolation SKT Torsado Magasin P0 Stock de produit semi fini Zone KM STOCK Zone de fabrication
  53. 53. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Stock P0 ♦ Zone Coupe : C’est le fournisseur de matière première pour les autres zones. Il leurs fournit les fils en quantité et qualité demandées et au moment opportun. La coupe est équipée par des machines automatiques (komax Alpha et Gamma) qui servent à la coupe des fils selon les longueurs demandées au sertissage. Les fils de grosse section nécessitent un traitement particulier sont acheminés vers les autres zones de préparation où ils utilisent des machines semi-automatiques. • Zone Sertissage : C’est une zone où on fait l’union d’un contact avec un fils dénudé (un ou plusieurs), grâce à une compression par un outillage, en garantissant une perte minimale d’énergie et une force d’arrachement maximale entre le fil et le contact. ♦ Zone Soudage : Les fils qui proviennent de la zone coupe sont traités pour donner naissance à une autre entité appelée Klips. Cette zone contient des machines sophistiquées comme Ultra Sonic Rk et Minic aut qui servent à l’épissure des fils entre eux. • Zone Isolation : Le soudage des fils nécessite une isolation, cette opération se fait avec les machine Schrumpfs ou Ondales. Les machines SCHRUMPH isolent les fils des Klips par une Shrumph, en chauffant ce dernier à une grande température. Les machines Ondal bandent les fils Klips par un PVC. • Zone SKT : Dans cette zone on connecte les fils sertis dans la voie des connecteurs à l'aide de l'opération d’encliquetage. • Zone Torsado : Dans cette zone on boucle deux fils en respectant les pas.  Les Objectifs de l’ordonnancement. Le traitement de l’ordonnancement dans la littérature s’est tout d’abord orienté vers une optimisation monocritère. L’environnement manufacturier évoluant rapidement et la concurrence devenant de plus en plus acharnée, les objectifs des entreprises se sont diversifiés et le processus d’ordonnancement est devenu de plus en plus multicritère. Les critères que doit satisfaire un ordonnancement sont variés. D’une manière générale, on distingue plusieurs classes d’objectifs concernant un ordonnancement:  les objectifs liés au temps : on trouve par exemple la minimisation du temps total d’exécution, du temps moyen d’achèvement, des durées totales de réglage ou des retards par rapport aux dates de livraison,  les objectifs liés aux ressources : maximiser la charge d’une ressource ou minimiser le nombre de ressources nécessaires pour réaliser un ensemble de tâches sont des objectifs de ce type,  les objectifs liés au coût : ces objectifs sont généralement de minimiser les coûts de lancement, de production, de stockage, de transport, etc., IMANE RHOUNI 5
  54. 54. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  les objectifs liés à une énergie ou un débit. Les objectifs à satisfaire au niveau de l’ordonnancement sont issus des objectifs globaux de l’entreprise, par décomposition. Cette décomposition conduit à une structure d’objectifs qui permet de gérer les contradictions et les compromis. IV : Service conduite de production « JIT ». just in time : AWSM, qui a pour activité la fabrication de faisceaux de câbles destinés aux sites de montage des constructeurs automobile, doit répondre aux impératifs du JAT. Le Juste à Temps, philosophie japonaise qui a été mise en place dans les entreprises Toyota par un de leurs cadres, Ohno Taiichi, consiste à livrer aux clients la marchandises certes dans les temps mais surtout la quantité -X- au moment -Y-. Il faut produire seulement ce dont le client a besoin au moment voulu. C’est ce que doit mettre en place toutes entreprises qui travaillent avec cette méthode. AWSM utilise cette technique de travail. Dès la réception des matières premières et jusqu’à l’exportation des produits finis, AWSM a mis en place tout un processus de travail pour respecter le JAT et ainsi la satisfaction du client. Chaque département, des ressources humaines en passant par la production, tous ont un rôle essentiel a joué pour mettre en place ce pilier. La chaîne logistique entre également dans ce processus. De l’entrée jusqu’à la sortie de la marchandise, le service logistique à son importance quant à l’accomplissement du travail. Elle doit respecter les critères de la philosophie du JAT. Jit coordinateur : Après la réception de la commande au PLS, alors c’est le rôle de jit-coordinateur (Juste In Time) à faire le suivi de travail :  La transmission du flux de l'information entre le Département Logistique et les autres départements (transmettre la commande des ZSB/Modules aux différentes zones de la production).  Suiver et gerer le production au niveau de shift .  Etre prêt à prendre des décisions en cas d’urgence (JAT). IMANE RHOUNI 5
  55. 55. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  Assurer la livraison du produit au client dans les plus brefs délais, cela suppose le contrôle et le suivi journalier de la marche de la production (prévoir un arrêt possible des chaînes).  Le contact permanent avec le client pour prendre en compte ses priorités pour une telle ou telle référence (Urgence).  Le suivi de l’opération de l’acheminement du produit fini vers le client depuis son départ d’AWSM jusqu’à son arrivée, et cela en contactant quotidiennement les chauffeurs.  Le contrôle de la situation des câble doubles et faire le maximum pour les réduire.  Assurer un Stock de sécurité pour tous les modules rares par des réunions journalières avec la production.  Donner les priorités au système PLS pour les ZSB.  Assurer une bonne circulation des câbles urgents dans la production. Exemple : suivre la production au niveau de shift Le service Magasin : Mr. Tamsamani 25.03.2009 Superficies des zones de logistique AWSM 1 : - Surface Magasin Import&Export: 3 765 m2 - Surface Magasin P0 878 m2 458 m2 Export In the futur 160 m2 AWSM 2 : - Surface Log: 572 m2 Surface Totale LOG : 5 215 m2 Organigramme du magasin IMANE RHOUNI 5 Chef de magasin Chef de magasin
  56. 56. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Le service magasin chez Automotive Wiring Systems Morocco se charge de la réception manutention et stockage des matières premières emballages et produits finis, ainsi que de l’alimentation des différentiels postes de la production, en satisfaisons leurs besoins en matières premières dans un délai minimum. Le service magasin s’étale sur une superficie de 4 800 m2, et nécessite 4 chariots élévateurs pour le déchargement de la marchandise, 5 transpalettes manuels et 8 transpalettes électriques. Type d’emballage : o Grand Nefab (conteneur en bois) a la capacité de 16 jusqu’aux 18 câble. o Petit Nefab a la capacité de 8 câble. o Petit Nefab a la capacité de 8 câble. IMANE RHOUNI 5 ShiftShift Coordinateurs Coordinateurs Magasiniers Magasiniers
  57. 57. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Les méthodes de stockage : FIFO : La méthode d’épuisement des lots utilisée dans les magasins d’AWSM est : premier entré premier sortie(PEPS) first in first out (FIFO) en Anglais, les éléments stockés sortent du stock en étant prélevés sur les lots les plus anciens. JAT : Juste à Temps 5 Zéro AWSM gère ses stocks selon la méthode du juste à temps JAT (en Anglais juste in time JIT) ,Cette méthode à été mise au point il y a plus de vingt cinq ans chez Toyota par un ingénieur Japonais dénommé Taiichi Ohno. Cette méthode vise à éliminer tout stock inutile ; l’article doit arriver à celui qui va l’utiliser juste au moment où il va en avoir besoin,Pour cela le fournisseur livre fréquemment une faible quantité de produits correspondant aux besoins du client pour quelques jours. Cette méthode implique donc une grande fiabilité du fournisseur et une qualité parfaite de ses produits. Cette méthode qui veille normalement à éviter les coûts de possession du stock et les risques d’une éventuelle rupture,Pour y parvenir le fournisseur ne doit en aucun cas cesser ses livraisons dans les délais convenus . LA Méthode Kanban  Les postes de travail sont approvisionnées avec des emballages dotés d’étiquettes détachables ou cartes Kanban.  Lorsqu’ils utilisent l’un de ses emballages, les opérateurs détachent l’étiquette et la mettent sur un tableau.  Ce tableau et constitué de’ plusieurs zones informant les services d’approvisionnement de la nécessite et de l’urgence du réapprovisionnement (au moins deux zones ; lancer, ne pas lancer, souvent trois ; ne pas lancer, à réapprovisionner, à réapprovisionner d’urgence).  Le service d’approvisionnement relève alors les cartes kanban et fournit le nombre de colis de pièces correspondants au poste de travail.  La Méthode Kamban au sein de AWSM Mais Dans la cas de AWSM la méthode Kanban est substituée par un affichage par système informatique (XPPS, PLS), c’est par le biais de ce dernier que le suivit des flux d’entées sorties entre les différent zones de stockage et de production au sein de l’usine de AWSM, ainsi que le passage des commandes entre les différents postes de la production et l’approvisionnement. En plus le système XPPS permet de visualiser : o Le niveau des stocks dans chaque zone. o L consommation des matières premières de chaque zone. IMANE RHOUNI 5
  58. 58. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation o La production des produits semi-finis et finis de chaque zone. Méthode ABC : 3 groupes sont distingués, le groupe A représentant 10% des produits (les plus utilisés) pour un CA de 60 à 70% sera très contrôlé, le groupe B (25 à 30% des produits pour 25 à 30% du CA) sera géré de façon plus souple, et pour le groupe C (60% des produits pour 10% du CA) l’entreprise évitera simplement la rupture de stocks. L’entreprise essaie également, dans le cadre de certains types d’activités ou de production, de faire quasiment disparaître les coûts de stockage en pratiquant la méthode du « juste à temps », également nommée flux tendu ou zéro stock, en utilisant les fournitures ou matières dès leur livraison. Pour cela les entreprises passent des accords avec leurs fournisseurs pour être livrées juste à temps, à l’aide d’une gestion informatisée de la production et un déclenchement des livraisons par systèmes télématiques.  Les zones de stock - matière première- : ⇒ H 0 : espace réserver à la réception des matières première. ⇒ H 1 : c’est un espace constituer de rayonnage simple de 5 et 6 niveau pour le stockage des bobines. Responsabilité de service magasin de la matière première au niveau d’import : Le service magasin de matière première (client pour le fournisseur / fournisseur pour la production), Alors il est l’intermédiaire entre fournisseur et la production. L’ensemble de magasiniers sont charger d’assurer stockage de matière première dans les différents arrangement, pour alimenter la zone de production. Les missions  Validation de la matière première par Wep.  Le déchargement et le contrôle de la matière première.  Les magasiniers doivent procéder à l’enregistrement du matériel en XPPS.  Editer une étiquette d’identification, mentionnant les informations suivantes : Référence, quantité, date de réception, adresse et n°de série de carton. IMANE RHOUNI 5
  59. 59. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation  Le magasinier doit séparer les matières, éditer et coller ensuite les étiquettes et les classer enfin dans les adresses correspondantes avant de passer à l’article suivant.  Contrôle ponctuel sur l’état des arrangements et les étiquettes collés sur les cartons.  La mise en cartons des pièces réceptionner dans des sachets. o Pour le produit fini : ⇒ Stockage sur terre pour le produit fini destiné à exporter vers Pamplona. ⇒ Stockage dans des rayonnages simples à 5 niveaux pour Bruxelles. Responsabilité de service magasin produit fini au niveau d’export : Le service magasin de produit fini (client pour la production/ fournisseur pour le destinataire), Alors il est l’intermédiaire entre la production et le client. Ils ont comme travail de mise à la disposions de transporteur le produit fini après l’emballer, l’étiqueter et le conditionner en respectant l’optimisation de façon à ce que les conteneurs soient remplis au maximum en respectant les exigences de qualité.  Les missions :  La manutention de produit fini de la zone de production vers le magasin d’export.  Arranger les produits, à condition de sa destination.  Trier câbles selon la priorité  Scanning les ZSB (câble fabriqué dans AWSM).  Emballer les câbles selon les instructions de travail (Carton ou Nefab).  Scannage de la quantité envoyer.  Chargement dans le camion pour l'export. Le Service export. Le service d’export est la dernière étape dans le circuit de la logistique, il a une Double responsabilité, Magasin de produit fini, Livraison de produit fini L’export comme son nom l’indique consiste à livrer la marchandise. Mais son rôle ne se limite pas uniquement à cette phase finale. En effet, il existe tout un processus à respecter avant de pouvoir effectuer l’étape d’export. Au sein d’AWSM, les tâches à accomplir se divisent comme suit : IMANE RHOUNI 5
  60. 60. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation De l’arrivée du produit fini dans la zone d’export et jusqu’au départ de celui-ci, des activités se succèdent, chaque étape nécessaire pour l’accomplissement de la prochaine. La zone d’expo le lieu où le produit façonné est stocké jusqu’à l’export final. C’est aussi l’endroit où l’emballage est effectué. Le câble prend un statut spécifique à chaque qu’il se trouve dans n’importe quelle zone de travail. Ce statut est dért La zone d’export est lieu oùterminé par un lecteur de code barres appelé Tecklogix qui a pour but d’assurer un comptage sans erreur et de changer le statut des câbles. L’emballage En fonction de la quantité par référence et surtout de la destination finale, le type d’emballage varie. Tout d’abord, le client Bruxelles exige on l’a vu que les 2 types de câbles soient livrés dans le même paquet. Donc dans un carton ou un nefab, il y’aura autant de câbles INRA que de câbles MORA. Deux types de nefab sont mis à la disposition du magasinier. Un petit nefab avec une capacité variant jusqu’à 8 câbles et le grand nefab avec une capacité maximale de 18 câbles. Enfin les cartons, lorsqu’il s’agit d’une quantité inférieure à 8 câbles. Les câbles placés dans les nefabs sont emballés à l’intérieur de sacs blancs. Pour ces mêmes cartons, le client a demandé à ce que la protection des câbles soit renforcée au niveau des angles. À l’inverse le client Pamplona n’a spécifié aucunes exigences, les quantités INRA et MORA ne sont pas toujours équivalentes du fait que le client dispose déjà d’un stock. Aussi, aucun renforcement de la protection de l’emballage n’a été demandé. Pour les cartons, ils seront placés sur des palettes. 2 types de palettes en bois existent. Les palettes Euro, qui sont plus solides et sont certifiés contre la présence de termites, et les palettes normales. Chaque palette contient jusqu’à 16 cartons de câbles INRA ou 20 cartons de câbles MORA. Lors du conditionnement du produit fini l’optimisation est prise en considération de façon à ce que les conteneurs soient remplis au maximum tout en respectant les exigences qualité. L’activité de l’agent d’export IMANE RHOUNI 6
  61. 61. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation L’agent d’export doit planifier, organiser et veiller à l’opération d’export. Afin de planifier celui-ci, l’agent d’export s’appuie sur un document Excel appelé Weekly Production mis en place par le Responsable Logistique, Ce document décrit la quantité de câbles à produire L’agent peut vérifier l’état de la production grâce au système PLS, lui permettant ainsi de visionner la quantité produite et possible à livrer. Ce système permet de visualiser le nombre de câbles scannés selon les shift retranscrit ensuite sur Excel Après quoi l’export peut être organisé. L’agent a à sa disposition ici encore le lecteur de code barre pour lui faciliter l’enregistrement des câbles transportés mais aussi une fiche export. L’export terminé, il pourra entamer une comparaison entre le flux physique inscrit sur la fiche transport, et le flux informatique enregistré dans le lecteur. Afin de pouvoir archiver le nombre de palettes envoyées, un fichier Excel, crée par l’agent lui permet d’avoir toujours à sa disposition une trace de ce qui a été expédié. Lors qu chargement, l’agent doit également prendre en considération l’espace autorisé. Le camion contient 26 positions lorsqu’on utilise les nefabs et contient 33 positions en cas des palettes. Dans le cas où seulement des nefabs sont envoyés, chaque position peut être formée de différentes manières : -3 grands nefabs -1 grand et 3 petits nefabs -5 petits nefabs Dans le cas où seulement des cartons sont envoyés, chaque position est composée de deux palettes superposées l’un sur l’autre. Enfin lorsqu’il s’agit d’un chargement de position mixte, le principal facteur qui détermine le nombre et la taille des nefabs, c’est la hauteur de la palette. La dernière étape de l’agent d’export consiste à donner toutes les informations nécessaires au service Transit : les bons de livraison, le numéro d’envoi, Sendung, qui a pour but de réaliser les factures par EDI, et la matricule de la remorque. Service transit. IMANE RHOUNI 6
  62. 62. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Pour l’objet de Dédouanement des marchandises importées ou exportées. Dédouanement des marchandises d origine européenne.  Import. Le transporteur étranger envoi, avant l arrivée de la marchandise au territoire marocain, l avis d arrivée par fax au service transit, ainsi que la liste détaillée des marchandises transportées, qui elle est, envoyée par email. Dés son entrée au port, le représentant du transporteur au Maroc transmet les pièces justificatives des marchandises importées (Bons de livraison, Factures, connaissement) à l agent de transit pour qu il puisse faire son contrôle de ces dernières avec la première liste. o S il existe une concordance entre ces deux documents : Le transitaire remplit la D.U.M par le biais d une connexion via ligne ERNIS au système BADR. La D.U.M comporte les éléments suivants : Nombre de colis, le poids brut et net, la valeur en devises et en MAD, l origine des marchandises, la signature du déclarant et le cachet de l inspecteur de la douane de la TFZ. Avec cette D.U.M, on joint le connaissement et le triptyque et on dépose tous à l inspecteur de la douane du port pour qu il nous délivre : La D.U.M cachetée en mentionnant le nombre de plomb à sceller et la durée du transit permise entre le port et la douane de la TFZ (une heure). Ensuite, l agent transitaire passe au service du « manifeste » afin de déposer la D.U.M pour apurement. L agent de douane met son cachet sur la D.U.M que l on transmet au transporteur avec l autorisation de sortie délivrée par l ODEP, qui nous délivre en plus la facture concernant les frais de port. Après sceller des conteneurs, le transporteur passe à l administration de sûreté nationale et à la douane pour récupérer l autorisation de sortie du port. La D.U.M doit mentionner la date et l heure de sortie du port. Une fois le camion dans la douane de la zone franche, le transitaire prépare le bulletin d entrée à la zone franche en 4 exemplaires: o Un exemplaire pour l administration de la TFZ + copie DUM . + copies des factures de la marchandise.  Un exemplaire pour la douane de la TFZ + D.U.M  Un exemplaire pour l agent de sécurité de la TFZ  Un exemplaire pour la AWSM. Une fois toutes ces procédures accomplies, le camion passe au magasin pour décharger sa cargaison et remet le bon de livraison au responsable du magasin.  Export Le transitaire reçoit du département logistique une « ladéliste », ou/et un bon de IMANE RHOUNI 6
  63. 63. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation livraison, numérotée comportant le détail de la marchandise à exporter, la matricule du camion chargé du transport, la date de sortie, le nombre de caisses et le poids. • Facturation : Le service transit établit les factures pro forma et les factures définitives à partir des documents qu il reçoit du département logistique : Pour les « INTERIOR WIRING HARNESS » et « MOTOR WIRING HARNESS », la facture est établie à partir de la « ladeliste » Pour les « MODULES », « AUTARKES » et « COMPOSANTSCÂBLE » la facture est établie à partir du Bon de livraison. Les factures sont pré numéroté successivement et sont émises en sept exemplaires : La date de la facture est systématiquement celle du jour d expédition. Les prix de vente des produits finis sont fixés par la maison mère. Les prix de vente des marchandises en l état (entre les filiales du groupe) sont ceux de XPPS. • Certificat de circulation de marchandises (EUR-1) : Le transitaire établit un certificat de circulation de marchandises comportant les éléments suivants :  L expéditeur  Le destinataire  Pays d origine  Pays de destination  Le nº de colis  Le poids brut Ce certificat a pour objet de faciliter la circulation de marchandises et de dispenser ou alléger les droits de douane dans les pays de l Union Européenne. Ce certificat est déposé auprès de la douane de la TFZ et de l aéroport pour être enregistré et cacheté. • CMR : Le transporteur remet au transitaire un imprimé à remplir en quatre exemplaires. Il contient  L expéditeur  Le destinataire  Le poids brut  Le nombre de colis  Les documents annexés (facture, bon de livraison ) IMANE RHOUNI 6
  64. 64. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Le transitaire garde une copie cachetée par le transporteur qui reçoit les trois autres copies restantes. • Déclaration Unique des Marchandises : D.U.M (la même procédure que l import) IMANE RHOUNI 6
  65. 65. STAGE d’obesirvation STAGE d’ observation Pour conclure, la période de stage était très bénéficiant pour moi, parce que j’ai découvris du près le monde professionnel et j’ai pu m’adapter au régime du travail, et que le stage effectué au sien d’AWSM m’a permis d’acquérir une expérience très enrichissant. Aussi que la période du stage m’a permis de prendre l’initiation pour déclencher certains problèmes rencontrés et proposer des solutions, et ceci à mon avis le plus important, car elle traduit une certaine indépendance et savoir faire nécessaire pour mener à bien une carrière dans le domaine d’emploi. IMANE RHOUNI 6

×