Alençon – jeudi 5 novembre 2009 Tendances des marchés touristiques [email_address] AFEST www.afest.org
Le tourisme intérieur   <ul><li>Perspective de 114 M à 118 M étrangers  en France en 2020 (80 M en 2008) </li></ul><ul><li...
L’agenda touristique d’une famille  <ul><li>Février :  une semaine à la montagne </li></ul><ul><li>Avril :  envoi des enfa...
Tableau de bord des vacances d’été Critères Chiffres clés Destinations <ul><li>Mer </li></ul><ul><li>Ville </li></ul><ul><...
Les tendances de la consommation touristique Poursuite de la progression de la fréquentation étrangère, notamment clientèl...
L’environnement de la demande touristique Fragmentation croissante des ménages, progression des mono-ménages, rôle accru d...
Les facteurs d’influence <ul><li>Démographie </li></ul><ul><li>Variations plus qualitatives que quantitatives </li></ul><u...
Transport : TGV & Low Cost
Variables d’influence <ul><li>E-Tourisme/M-tourisme  :  connexion permanente, utilisation à toutes les phases du déplaceme...
Filières d’Hébergement <ul><li>Hébergements </li></ul><ul><li>plus innovants, notamment au plan architectural et fonctionn...
Emergence d’offres d’hébergements écologiques <ul><li>Développer des quartiers et des habitats écologiques, respectueux de...
<ul><li>Forte progression des résas dans les campings, et surtout dans les mobil-homes, chalets, tente lodge…, </li></ul><...
Filières de produits <ul><li>Santé/ Bien-être  </li></ul><ul><li>Thermalisme : poursuite de la stagnation/baisse de la fré...
Grands Bains - Le Monetier les Bains (France)  
<ul><li>Balnéa à Génos-Loudenvielle : </li></ul><ul><ul><li>Une nouvelle pratique : ni établissement thermal ni piscine lu...
Simulateurs d’activités, tourisme spatial <ul><li>Focus tourisme spatial </li></ul><ul><li>8 clients à ce jour </li></ul><...
<ul><li>Bonne résistance du tourisme intérieur en 2009 : vacances d’hiver, vacances d’été, courts séjours,…  </li></ul><ul...
<ul><li>Baisse de la fréquentation des cafés, bars, brasseries, restaurants, et accentuation des pratiques de consommation...
<ul><li>De grandes incertitudes pèsent sur l’année 2010 : </li></ul><ul><ul><li>Une crise économique qui est loin d’être t...
<ul><li>Mais plus de la moitié des français jugent que  partir en vacances est un « besoin vital », pour lequel ils sont p...
<ul><li>La France reste et restera cependant  une destination porteuse même en période de crise  : </li></ul><ul><ul><li>C...
Merci pour votre attention, et place aux questions Tendances des marchés touristiques [email_address] AFEST www.afest.org
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journee Du Tourisme Patrick Viceriat

1 682 vues

Publié le

Tendance des marchés touristiques - Présentation de Patrick VICERIAT à l'occasion de la Journée du Tourisme 2009 organisée le 5 novembre à Alençon

Publié dans : Voyages, Art & Photos
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 682
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
48
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Ces dernières semaines, la conjoncture s’est particulièrement assombrie avec des nouvelles inquiétante qui font douter de la poursuite de la croissance enregistrée ces dernières années. Lister les mauvaises nouvelles. Toutefois, ces mauvaises nouvelles ne doivent pas faire oublier des éléments qui restent favorables à la destination française Lister les points favorables Ne pas hésiter à rappeler que les économies asiatiques s’ouvrent au tourisme de masse + insister sur le fait que les hôteliers sont l’une des industries ou l’on sait évoluer, s’adapter à la conjoncture. Ex : la SNCF vient de découvrir le Yield Management alors que ça existe depuis pas mal d’année dans l’hôtellerie. Pour conclure: pour résister à la crise il va falloir continuer de adapter, de rénover les hôtels, de suivre les évolutions de la demande….et SURTOUT, IL VA FALLOIR SUIVRE AU PLUS PRES CES PERFORMANCES ET POUR CELA IL EST TRES TRES IMPORTANT DE SUIVRE LES PERFORMANCES DU MARCHE…DONC DE PARTICIPER A NOS STATISTIQUES!!!
  • Journee Du Tourisme Patrick Viceriat

    1. 1. Alençon – jeudi 5 novembre 2009 Tendances des marchés touristiques [email_address] AFEST www.afest.org
    2. 2. Le tourisme intérieur <ul><li>Perspective de 114 M à 118 M étrangers en France en 2020 (80 M en 2008) </li></ul><ul><li>Maintien global du nombre de séjours de vacances des français en France , mais hausse de la multi-partance pour les CSP +, et augmentation des départs à l’étranger </li></ul><ul><li>30 M d’internautes achetant en ligne (pour mémoire : 6 M en 2009) </li></ul><ul><li>Certains marchés devraient continuer à progresser : tourisme vert, tourisme d’affaires, bien-être/santé, évènementiel, fun shopping, parcs de loisirs,… </li></ul><ul><li>D’autres à stagner ou à régresser : thermalisme, … </li></ul><ul><li>Montée en puissance de nouvelles niches </li></ul>
    3. 3. L’agenda touristique d’une famille <ul><li>Février : une semaine à la montagne </li></ul><ul><li>Avril : envoi des enfants 1 à 2 semaines chez les grands-parents </li></ul><ul><li>Mai : une série de week-ends allongés et de courts séjours amplifiés par la RTT </li></ul><ul><li>Juillet : les enfants sont envoyés dans une colonie de vacances, ou en séjour linguistique </li></ul><ul><li>Août : la famille au complet part 2 semaines, au bord de la mer, et à la campagne/montagne (Orne) </li></ul><ul><li>Septembr e : week-ends et courts séjours « de rappel » </li></ul><ul><li>Novembre  : vacances de la Toussaint, généralement dans la famille </li></ul><ul><li>Décembre : marchés de Noël (évènementiel) + fêtes de Noël en famille </li></ul><ul><li>Tous les 2 ou 3 ans, le couple s’offre une semaine dans une destination exotique, ou un grand voyage </li></ul><ul><li>Une moyenne de 4/5 séjours représente 200 à 400 séjours par personne </li></ul>
    4. 4. Tableau de bord des vacances d’été Critères Chiffres clés Destinations <ul><li>Mer </li></ul><ul><li>Ville </li></ul><ul><li>Campagne </li></ul>Hébergement Non marchand: 58,2% Marchand : 41,8% - Hôtel : 16,2% - Camping: 7,9% - Gîtes, chambres d’hôtes: 4% Transport <ul><li>- Voiture : 75,4% </li></ul><ul><li>- Train : ; 12,8% </li></ul><ul><li>Avion : 6,9% </li></ul>
    5. 5. Les tendances de la consommation touristique Poursuite de la progression de la fréquentation étrangère, notamment clientèles BRIC, mais à un rythme moindre Sensibilité généralisée au facteur prix, liée à l’environnement économique Perspectives contrastées sur le marché intérieur Tendance individualisme et rejet du tourisme de masse: besoin d’espace, de confort d’intimité, de qualité, de services personnalisés Permanence caractère fondamental des vacances : se reposer, se changer les idées, se retrouver en famille Importance accordée à l’immatériel et au mental Poursuite de la « trilogie de l’été »: long séjour, attrait du soleil, besoin d’épanouissement, mais apparition de nouvelles destinations et périodes de consommation Progression du e-tourisme, et du m-tourisme avant/pendant et après le séjour (Internet Haut débit, téléphonie mobile, GPS,…)
    6. 6. L’environnement de la demande touristique Fragmentation croissante des ménages, progression des mono-ménages, rôle accru des femmes Progression de la mobilité, et du nomadisme Extension des moyens de transport, et rapprochement des marchés Vieillissement des populations française et européenne, importance du poids des seniors, bi-résidentialité Transformation des valeurs et des comportements de consommation (cf. rassurance) Imbrication et porosité des temps de travail et de loisirs, extension des nouvelles formes d’activité Sensibilité à l’environnement, préférence pour les produits durables et consistants
    7. 7. Les facteurs d’influence <ul><li>Démographie </li></ul><ul><li>Variations plus qualitatives que quantitatives </li></ul><ul><li>Montée des solos </li></ul><ul><li>Vieillissement des populations françaises et européennes </li></ul><ul><li>Mais 2015: début de la fin des seniors aisés </li></ul><ul><li>Environnement </li></ul><ul><li>France : + 0,1 ° tous les 10 ans </li></ul><ul><li>Territoires : 1 à 2 mois de neige en moins, Manche/Atlantique en hausse, climat incertain </li></ul><ul><li>Développement Durable passe par transports : France : 10% du GES dû au tourisme, 2008 : 1900 km / an pour 1Md habitants, efforts de IATA ! </li></ul><ul><li>Economie </li></ul><ul><li>Mondialisation </li></ul><ul><li>« Pouvoir d’achat vacancier » </li></ul><ul><li>Développement économies des BRIC (opportunités France) </li></ul><ul><li>Stagnation des investissements </li></ul><ul><li>Fragilité des PME </li></ul><ul><li>Intensification de la concurrence </li></ul><ul><li>Transports </li></ul><ul><li>Impact croissant de la hausse des coûts des carburants : baril à 500 $ ! Mais peu d’impact à court terme </li></ul><ul><li>Tendance à la réduction des budgets, puis des déplacements à tous les niveaux, et impact courts séjours </li></ul><ul><li>Progression des moyens de transport alternatifs, fin du « tout-voiture, » et réduction de l’utilisation de la voiture (baisse de 1% par an) </li></ul><ul><li>Progression des vols low cost, et progression du transport aérien (cf. carnet de commande des constructeurs), puis renchérissement progressif des coûts, et frein à la croissance, et modifications sensibles des habitudes de déplacement </li></ul><ul><li>Utilisation croissante du TGV, et extension européenne du réseau (liaisons métropoles régionales) </li></ul><ul><li>Ressources Humaines : </li></ul><ul><li>Volatilité persistante </li></ul><ul><li>Limites de la productivité </li></ul><ul><li>Savoir-être « défaillant » </li></ul><ul><li>Automatisation/apparition de robots de service </li></ul><ul><li>Gestion des crises </li></ul><ul><li>Diversité des crises </li></ul><ul><li>Problème d’assurances </li></ul><ul><li>Services publics et communication à l’épreuve </li></ul>
    8. 8. Transport : TGV & Low Cost
    9. 9. Variables d’influence <ul><li>E-Tourisme/M-tourisme : connexion permanente, utilisation à toutes les phases du déplacement touristique : avant, pendant, après, dedans, dehors, en mouvement, seul, en public, …, arrivée Internet à très haut débit permettront de franchir un nouveau cap, en rendant plus confortable les accès aux applications actuelles, et en ouvrant le champ à de nouveaux usages, web 3.0, développement du m-tourisme, géo-localisation, RFID sur tous objets du tourisme, … </li></ul><ul><ul><li>Comportements de rupture, de recherche d’isolement, voire de déconnexion, de certaines clientèles </li></ul></ul><ul><ul><li>Montée en puissance de l’artificialisation, et d’espaces touristiques à la fois physiques et virtuels , de nouvelles manières de communiquer à distance ou à proximité: c’est déjà le cas lorsque des touristes visitent physiquement un musée, alors que d’autres visitent virtuellement le musée sur le site web. Dans certains cas, le nombre de visites virtuelles est supérieur au nombre de visites physiques ! </li></ul></ul><ul><ul><li>Demain, possibilité d’échanger non seulement des mots et des images, mais aussi des sensations, des émotions, des souvenirs, des expériences </li></ul></ul>
    10. 10. Filières d’Hébergement <ul><li>Hébergements </li></ul><ul><li>plus innovants, notamment au plan architectural et fonctionnel </li></ul><ul><li>hybrides </li></ul><ul><li>habitats écologiques/ </li></ul><ul><li>pédagogiques </li></ul><ul><li>forte présence sur le net </li></ul><ul><li>mais foncier rare, et difficultés de financement sauf résidence de tourisme </li></ul>
    11. 11. Emergence d’offres d’hébergements écologiques <ul><li>Développer des quartiers et des habitats écologiques, respectueux de l’homme dans son environnement, de type NatureLodge : ossature de bois, toiture végétale, chauffage par le sol (pompe chaleur air/eau), isolation thermique renforcé (cellulose), énergie solaire, récupérateur des eaux de pluie, poêle à bois, …, permettant un confort moderne et respectueux de la nature, et afin que les touristes puissent les mettre en place dans leur propre résidence </li></ul><ul><li>Créer des « quartiers écologiques » dans les stations utilisant toutes les technologies modernes d’économie d’énergie, de recyclage, de transport non polluants,… </li></ul>
    12. 12. <ul><li>Forte progression des résas dans les campings, et surtout dans les mobil-homes, chalets, tente lodge…, </li></ul><ul><li>Des clients attentifs au prix, et à la bonne affaire </li></ul><ul><li>Des attentes en termes de confort, d’hébergement, de palette d’animations et de loisirs </li></ul><ul><li>Hôtellerie de plein air : 2Mds€ de CA </li></ul>Huttopia
    13. 13. Filières de produits <ul><li>Santé/ Bien-être </li></ul><ul><li>Thermalisme : poursuite de la stagnation/baisse de la fréquentation, avec des situations inégales selon les stations, nécessaire recentrage sur le médical, et élargissement éducation/ prévention </li></ul><ul><li>Bien-être : diversification des produits et clientèles, centres thermo-ludiques à thème </li></ul>
    14. 14. Grands Bains - Le Monetier les Bains (France)  
    15. 15. <ul><li>Balnéa à Génos-Loudenvielle : </li></ul><ul><ul><li>Une nouvelle pratique : ni établissement thermal ni piscine ludique </li></ul></ul><ul><ul><li>La promesse client : un pèlerinage aux sources, la redécouverte des vertus de l'eau qui soigne le corps et l'âme </li></ul></ul><ul><li>Trois types d’espaces détente et bien-être </li></ul>Espace Romain Lagune à 33°, jacuzzis, frigidarium, caldarium, brumisateur, cascades, bain musical, cols de cygne, jets hydromassants Espace Amérindien Grand bassin à 33°, lits à bulles, jets et douches hydromassants, geysers, nage à contre courant Spa, jacuzzis, bouillonnements subaquatiques Cascade des amours Espace Tibétain Bain individuel avec hydromassages et aérobain, soins du corps manuels : modelage, gommages, soins du dos, etc., soins du visage, soins minceurs, épilations Balnéa ( Hautes Pyrénées)
    16. 16. Simulateurs d’activités, tourisme spatial <ul><li>Focus tourisme spatial </li></ul><ul><li>8 clients à ce jour </li></ul><ul><li>potentiel de 40 000 pour vol suborbital d’1h30 </li></ul><ul><li>Émergence de nouveaux opérateurs </li></ul><ul><li>construction de spatiodromes </li></ul>
    17. 17. <ul><li>Bonne résistance du tourisme intérieur en 2009 : vacances d’hiver, vacances d’été, courts séjours,… </li></ul><ul><li>Mais réduction des dépenses moyennes: -6% : transport, hébergement activités,… </li></ul><ul><li>Pour près de la moitié des français, la crise va continuer à avoir une influence sur leurs décisions de vacances : choix de la destination, durée de séjours, choix du mode d’hébergement, choix du mode de transport </li></ul><ul><li>Existence de très fortes inégalités au niveau des taux de départ, et de la perception de l’impact de la crise selon les revenus </li></ul>Focus Vacances 2010
    18. 18. <ul><li>Baisse de la fréquentation des cafés, bars, brasseries, restaurants, et accentuation des pratiques de consommation enregistrées depuis plusieurs années : </li></ul><ul><ul><li>Réduction des à côtés : apéritif, vin, café, petit déjeuner </li></ul></ul><ul><ul><li>1 seul plat , voire 1 plat pour 2 </li></ul></ul><ul><ul><li>baisse de la fréquentation des restaurants le midi mais aussi le soir : au lieu d’aller 2 ou 3 fois par semaine au restaurant le soir les clients n’y vont plus qu’une à deux durant leur séjour </li></ul></ul><ul><li>Confirmation de la tendance au « moins loin, moins longtemps, moins cher », recul des destinations lointaines, baisse de 30% sur les longs courrier, et 10 à 15% sur les moyens courriers (-300€ avec le passage du LT au MT) </li></ul><ul><li>Promotions ralentissent la chute des réservations : promotions et offres spéciales, réservation de dernière minute, multiplication des campagnes publicitaires </li></ul>Focus Vacances 2010
    19. 19. <ul><li>De grandes incertitudes pèsent sur l’année 2010 : </li></ul><ul><ul><li>Une crise économique qui est loin d’être terminée, mais des signaux favorables de reprise en 2010 dans certains secteurs fortement impactés: immobilier, automobile, grande distribution, … </li></ul></ul><ul><ul><li>Des prévisions de reprise de la croissance de l’ordre de 0,75 à 1% en 2010 </li></ul></ul><ul><ul><li>Reprise de l’investissement des entreprises, mais maintien du chômage à un niveau élevé (10%) </li></ul></ul><ul><ul><li>Perspectives de reprise de l’inflation, stagnation des salaires, hausse de certains impôts, ce qui risque de peser sur la consommation, et le pouvoir d’achat </li></ul></ul>Focus Vacances 2010
    20. 20. <ul><li>Mais plus de la moitié des français jugent que partir en vacances est un « besoin vital », pour lequel ils sont prêts à sacrifier d’autres dépenses (cf. Raffour Interactif) </li></ul>Focus Vacances 2010
    21. 21. <ul><li>La France reste et restera cependant une destination porteuse même en période de crise  : </li></ul><ul><ul><li>C’est une destination de proximité, accessible en voiture, une destination de « luxe raisonnable », de charme avec une teinte d’exotisme, et un bon rapport qualité/prix </li></ul></ul><ul><ul><li>Mais qui risque d’être concurrencée de plus en plus par des destinations plus lointaines sans une compétitivité accrue en termes de prix. Et cela face à une montée de l’individualisme et de l’autonomie, avec le besoin de se démarquer, de pouvoir choisir, de comparer avec Internet </li></ul></ul><ul><ul><li>Des atouts qu’il faudrait pouvoir mieux valoriser : coût et durée du séjour, accessibilité et faible distance, bon rapport qualité-prix, facilité à individualiser ses vacances </li></ul></ul><ul><ul><li>On pourrait ainsi mieux tirer parti du fractionnement des séjours et des courts séjours, notamment avec le développement des compagnies low cost sur les courtes distances, et miser sur les vacances brèves (breaks), associant dépaysement et rupture dans un bref délai </li></ul></ul>Focus Vacances 2010
    22. 22. Merci pour votre attention, et place aux questions Tendances des marchés touristiques [email_address] AFEST www.afest.org

    ×