SlideShare une entreprise Scribd logo

HACCP (2)

M
M

HACCP (2)

1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
2015-2016
PAR : Meryam IDAOUMZIL
Encadré par MR : KHATTABI
2015-2016
L’application de la méthode HACCP pour la production de la confiture
d’abricot
2
Sommaire :
I-Introduction……………………………………………………………………………………………………………………………………3
II-Processus de fabricationde laconfiture…………………………………………………………………………………………4
III-Ladémarche HACCPpourla productionde confiture ………………………………………………………………….5
1-Constitutionde l’équipe HACCP…………………………………………………………………………………………………....5
2-Descriptionduproduit…………………………………………………………………………………………………………………..7
3-Diagramme de fabricationde laconfiture …………………………………………………………………………………….8
4-Analyse desdangers………………………………………………………………………………………………………...............9
5-DéterminationdesCCP(arbre de décisionde Codexalimentaire)………………………………………………...11
6-La maitrise despointscritiques …………………………………………………………………………………………………….13
(Procédure de surveillance,de rectificationetde vérification)
IV-Conclusion …………………………………………………………………………………………………………………………………..16
3
I-INTRODUCTION :
La maîtrise de laqualité estunsouci majeuretpermanentdanslesindustriesagroalimentaires.
En effetlamauvaise qualité d’unproduitalimentaire peutavoirde plusoumoinsgrandes
conséquences,allantde lasimple altérationduproduit,lui faisantperdresesqualités
organoleptiquesousavaleurcommerciale,àdestoxi-infectionsdangereusespourlasanté humaine.
Les préoccupationsessentiellessontévidemmentde répondreaux enjeux sociauxet commerciaux.
Les premiersciblent essentiellementlasanté duconsommateuretimpliquentlanécessité de
garantir enpermanence laqualité duproduitaumomentde saconsommation.Lessecondsquantà
eux,ciblentessentiellement,l’image de marque,laproductivité etlacompétitivité desentreprises,
Afinde répondre aux enjeuxsuscités,lesindustriesagroalimentairesadoptentunsystème de
contrôle moderne pourlamaîtrise de la qualité de sesproduits.
Ce système metl’accentsurla maîtrise duprocédé le plusenamontpossible danstouteslesétapes
de la chaîne alimentaire,depuislaproductionprimaire,le stockage,le transport,latransformationet
la commercialisationjusqu'àlaconsommation,enutilisantdestechniquesde maîtrise ponctuelleou
de contrôle permanentaux pointscritiques.Ce système reposesurdesmécanismesde préventionet
de prévisiondesdangersbiologiques,chimiques,etphysiquesplutôtque surl’inspectiondes
produitsfinis.
4
II-Processus de fabrication de confiture d’Abricot :
1- Un tri de matière première (fruit d’abricot) :
2- La mise enpot :
3-Capsulage
4-La pasteurisation
Et c’est grâce à uncontrôle de qualité trèscompletqu’onassure laconsommationd’unedélicieuse
confiture chezsoi.
 Contrôle de PH: qui contrôle l’acidité
 Appareil de mesure de taux de sucre.
Schéma représente ladémarche HACCP
-Cette étape se faitparun simple tri
de fruit à l’œil nu,avantd’être versé
dans d’énormeschaudronspourêtre
cuitsavec dusucre+un ajoutde
pectine (Acide de fruits).
En finle mélange cuit,avantd’éliminer
d’éventuel impureté,dansdestuyaux on
passe la confiture aurayonsX , puisonla
contrôle encore une foisàl’œil nu,la
confiture encore chaude estprête àêtre
mise enpot.
Ensuite direction‘le capsulage’etpour
garantir unconditionnementimpeccable
c’estavec desrayonsX qu’ondétecte si
lespotssont fermés.
La pasteurisationestladernièreétape
aventde mettre lespotsenbarquette
pour lesenvoyé aux distributeurs.
5
III- l’application de la démarche HACCP à la confiture d’abricot:
1- Constitution de l’équipe HACCP
En vue de formerune équipe pluridisciplinaire comprenantàlafoisdespersonnesqui maîtrisent
lesprocédésde productionde l’entreprise,lestechniquesetlesprincipesde l’HACCP,les
personnessuivantesontété retenues:
Selonlafonctiondansl’usine de fabricationde laconfiture il existeplusieursmembresqui sont
désigné àexécuterune tache donnée :
1-Responsable de l’unité végétale, qui sera le coordinateur de l’équipe HACCP
2-La nécessité d’un Responsable de laboratoire
3-Un contrôleur de qualité qui va assurer la qualité de notre confiture
4-Un Operateur, pour opérer les différentes taches de travail dans l’industrie
6
Lesmembresde l’équipe HACCP
Aprèsavoirchoisisnotre équipe de travail,onpasse àla deuxième étape qui est ladescriptionde
produit.
2- Composition du produit :
Matière première :
Matériaux d’emballage :
Ingrédientssec:
Bactéricide :
5 Le logistique : tout ce qui concerne les logiciels et matériels.
6-Un membre pour la Maintenance de notre Production
C’estle fruit d’abricot,jusd’abricot.
Potsen verre,boitesmétalliqueaussi,
Descouvercles,capsules…
L’acide citrique etle sucre sontlesingrédients
nécessaires pourlafabricationd’une
délicieuse confiture …
La nécessitéde travaillerdansdes
conditions propresetstériles,pour
diminuerle pourcentagede
contaminationpartel outel bactéries.
L’utilisationduchlore estune préventif
obligatoire

Recommandé

Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Pôle Qualiméditerranée
 
Gp confiture (1)
Gp confiture (1)Gp confiture (1)
Gp confiture (1)massi59200
 
Téchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptTéchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptMî Rã
 
Haccp cours francais
Haccp cours francaisHaccp cours francais
Haccp cours francaisWALID_CHAKI
 
Jeu risques distribution
Jeu risques distributionJeu risques distribution
Jeu risques distributionCIPE
 
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxMICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxZINEBAGOURRAM1
 

Contenu connexe

Tendances

HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptxHYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptxissa687826
 
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdfles bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdfKawther MEKNI
 
ISO 22000 en 10 questions
ISO 22000 en 10 questions ISO 22000 en 10 questions
ISO 22000 en 10 questions Groupe AFNOR
 
Manuel haccp restauration collective
Manuel haccp restauration collectiveManuel haccp restauration collective
Manuel haccp restauration collectivebou bnbadri
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptSalmaZaghba1
 
Presentation haccp.pptx
Presentation haccp.pptxPresentation haccp.pptx
Presentation haccp.pptxchouaybelbied
 
Rapport de stage belma noura
Rapport de stage belma nouraRapport de stage belma noura
Rapport de stage belma nouraNoura BELAID
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiqueAli Ali
 
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...Rapport de Stage
 
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptxBENABBES
 
Guide de bonne pratique hygiène
Guide de bonne pratique hygièneGuide de bonne pratique hygiène
Guide de bonne pratique hygiènebou bnbadri
 
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdfFormation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdfChberreqSamir
 
Haccp az gt
Haccp az gtHaccp az gt
Haccp az gtBUICKGT
 
Les_Pralables_HACCP__travers_le_Dcret_17_140.ppt
Les_Pralables_HACCP__travers_le_Dcret_17_140.pptLes_Pralables_HACCP__travers_le_Dcret_17_140.ppt
Les_Pralables_HACCP__travers_le_Dcret_17_140.pptKhadidjaMedjahdi1
 
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfHygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfKawther MEKNI
 

Tendances (20)

HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptxHYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
 
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdfles bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
 
ISO 22000 en 10 questions
ISO 22000 en 10 questions ISO 22000 en 10 questions
ISO 22000 en 10 questions
 
Securité sanitaire des aliments
Securité sanitaire des alimentsSecurité sanitaire des aliments
Securité sanitaire des aliments
 
Manuel haccp restauration collective
Manuel haccp restauration collectiveManuel haccp restauration collective
Manuel haccp restauration collective
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
 
soutenance de stage
soutenance de stage soutenance de stage
soutenance de stage
 
Presentation haccp.pptx
Presentation haccp.pptxPresentation haccp.pptx
Presentation haccp.pptx
 
Rapport de stage belma noura
Rapport de stage belma nouraRapport de stage belma noura
Rapport de stage belma noura
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
 
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
Rapport de stage Amgala(une société de fabrication de pate alimentaires et fa...
 
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
 
Guide de bonne pratique hygiène
Guide de bonne pratique hygièneGuide de bonne pratique hygiène
Guide de bonne pratique hygiène
 
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdfFormation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
 
Haccp az gt
Haccp az gtHaccp az gt
Haccp az gt
 
Les_Pralables_HACCP__travers_le_Dcret_17_140.ppt
Les_Pralables_HACCP__travers_le_Dcret_17_140.pptLes_Pralables_HACCP__travers_le_Dcret_17_140.ppt
Les_Pralables_HACCP__travers_le_Dcret_17_140.ppt
 
BPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdfBPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdf
 
Cours-Tracabilite 2023.ppt
Cours-Tracabilite 2023.pptCours-Tracabilite 2023.ppt
Cours-Tracabilite 2023.ppt
 
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfHygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
 
Emballage
  Emballage  Emballage
Emballage
 

En vedette

Plan de la formation HACCP - Hygiène Alimentaire
Plan de la formation HACCP - Hygiène Alimentaire Plan de la formation HACCP - Hygiène Alimentaire
Plan de la formation HACCP - Hygiène Alimentaire LOMDESS
 
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoAnalyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoChantalDelh
 
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentsMaladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentssallmama
 
PréSentation Des Outils De La Qualité
PréSentation Des Outils De La QualitéPréSentation Des Outils De La Qualité
PréSentation Des Outils De La Qualitéudotsi33
 
beCPG PLM - Logiciel R&D et Qualité pour l'industrie agroalimentaire
beCPG PLM - Logiciel R&D et Qualité pour l'industrie agroalimentairebeCPG PLM - Logiciel R&D et Qualité pour l'industrie agroalimentaire
beCPG PLM - Logiciel R&D et Qualité pour l'industrie agroalimentairebeCPG
 
siham partie
siham partiesiham partie
siham partieMeryam ID
 
Etablissement publique hospitalier freres khellif Dr MAAMRI FATEH
Etablissement publique hospitalier freres khellif   Dr MAAMRI FATEHEtablissement publique hospitalier freres khellif   Dr MAAMRI FATEH
Etablissement publique hospitalier freres khellif Dr MAAMRI FATEHmaamrifateh
 
Traitements et conditionnements du lait
Traitements et conditionnements du laitTraitements et conditionnements du lait
Traitements et conditionnements du laitLouanneCapelle
 
Maquette de livret 4
Maquette de livret 4Maquette de livret 4
Maquette de livret 4Ihsuan Lu
 
Validation de la stérilisation autoclave / Approche SMART
Validation de la stérilisation autoclave / Approche SMARTValidation de la stérilisation autoclave / Approche SMART
Validation de la stérilisation autoclave / Approche SMARTAymeric GENDRE
 
Fiche 9 les étapes de fabrication des briques alimentaires
Fiche 9 les étapes de fabrication des briques alimentairesFiche 9 les étapes de fabrication des briques alimentaires
Fiche 9 les étapes de fabrication des briques alimentairesalliance-carton-nature
 
Brochure korimat 240 français
Brochure korimat 240 françaisBrochure korimat 240 français
Brochure korimat 240 françaisMCM Emballages
 
Brochure st 60 français
Brochure st 60 françaisBrochure st 60 français
Brochure st 60 françaisMCM Emballages
 
Bocaux de stérilisation WECK- TECHNA documentation complète
Bocaux de stérilisation WECK- TECHNA documentation complèteBocaux de stérilisation WECK- TECHNA documentation complète
Bocaux de stérilisation WECK- TECHNA documentation complèteJean-bernard Casanove
 
Autoclaves TECHNA documentation complète
Autoclaves TECHNA documentation complèteAutoclaves TECHNA documentation complète
Autoclaves TECHNA documentation complèteJean-bernard Casanove
 

En vedette (20)

Plan de la formation HACCP - Hygiène Alimentaire
Plan de la formation HACCP - Hygiène Alimentaire Plan de la formation HACCP - Hygiène Alimentaire
Plan de la formation HACCP - Hygiène Alimentaire
 
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapoAnalyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
Analyse des risques et maîtrise des points critiques diapo
 
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentsMaladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
 
Cours+h.s.e
Cours+h.s.eCours+h.s.e
Cours+h.s.e
 
Iso QSE 2016
Iso QSE 2016Iso QSE 2016
Iso QSE 2016
 
PréSentation Des Outils De La Qualité
PréSentation Des Outils De La QualitéPréSentation Des Outils De La Qualité
PréSentation Des Outils De La Qualité
 
beCPG PLM - Logiciel R&D et Qualité pour l'industrie agroalimentaire
beCPG PLM - Logiciel R&D et Qualité pour l'industrie agroalimentairebeCPG PLM - Logiciel R&D et Qualité pour l'industrie agroalimentaire
beCPG PLM - Logiciel R&D et Qualité pour l'industrie agroalimentaire
 
siham partie
siham partiesiham partie
siham partie
 
7- Analyse des salmonelles
7- Analyse des salmonelles7- Analyse des salmonelles
7- Analyse des salmonelles
 
Etablissement publique hospitalier freres khellif Dr MAAMRI FATEH
Etablissement publique hospitalier freres khellif   Dr MAAMRI FATEHEtablissement publique hospitalier freres khellif   Dr MAAMRI FATEH
Etablissement publique hospitalier freres khellif Dr MAAMRI FATEH
 
Singapore HACCP
Singapore HACCPSingapore HACCP
Singapore HACCP
 
Traitements et conditionnements du lait
Traitements et conditionnements du laitTraitements et conditionnements du lait
Traitements et conditionnements du lait
 
Maquette de livret 4
Maquette de livret 4Maquette de livret 4
Maquette de livret 4
 
Validation de la stérilisation autoclave / Approche SMART
Validation de la stérilisation autoclave / Approche SMARTValidation de la stérilisation autoclave / Approche SMART
Validation de la stérilisation autoclave / Approche SMART
 
Fiche 9 les étapes de fabrication des briques alimentaires
Fiche 9 les étapes de fabrication des briques alimentairesFiche 9 les étapes de fabrication des briques alimentaires
Fiche 9 les étapes de fabrication des briques alimentaires
 
Brochure korimat 240 français
Brochure korimat 240 françaisBrochure korimat 240 français
Brochure korimat 240 français
 
Brochure st 60 français
Brochure st 60 françaisBrochure st 60 français
Brochure st 60 français
 
Bocaux de stérilisation WECK- TECHNA documentation complète
Bocaux de stérilisation WECK- TECHNA documentation complèteBocaux de stérilisation WECK- TECHNA documentation complète
Bocaux de stérilisation WECK- TECHNA documentation complète
 
Schema bocaux weck
Schema bocaux weckSchema bocaux weck
Schema bocaux weck
 
Autoclaves TECHNA documentation complète
Autoclaves TECHNA documentation complèteAutoclaves TECHNA documentation complète
Autoclaves TECHNA documentation complète
 

Similaire à HACCP (2)

Pasta production
Pasta productionPasta production
Pasta productionDRmzç Benz
 
introduction-c3a0-la-technologie-alimentaire-cetia.pdf
introduction-c3a0-la-technologie-alimentaire-cetia.pdfintroduction-c3a0-la-technologie-alimentaire-cetia.pdf
introduction-c3a0-la-technologie-alimentaire-cetia.pdfkowiouABOUDOU1
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologiearezki sadoudi
 
gestion production
gestion productiongestion production
gestion productionReda Eci
 
plaquette génie biologique
plaquette génie biologiqueplaquette génie biologique
plaquette génie biologiqueAnic Mielvaque
 
Rapport de stage Amir
Rapport de stage AmirRapport de stage Amir
Rapport de stage AmirAmir KNANI
 
Fusidic acid creme presentation
Fusidic acid creme presentationFusidic acid creme presentation
Fusidic acid creme presentationChheng Leang
 
Maintenance industrielle à l’ère 4.0 / Déjeuner du GATE 2/3 – Exo-s
Maintenance industrielle à l’ère 4.0 / Déjeuner du GATE 2/3 – Exo-sMaintenance industrielle à l’ère 4.0 / Déjeuner du GATE 2/3 – Exo-s
Maintenance industrielle à l’ère 4.0 / Déjeuner du GATE 2/3 – Exo-sSherbrooke Innopole
 

Similaire à HACCP (2) (20)

Pasta production
Pasta productionPasta production
Pasta production
 
Revue Echanges n°22
Revue Echanges n°22Revue Echanges n°22
Revue Echanges n°22
 
introduction-c3a0-la-technologie-alimentaire-cetia.pdf
introduction-c3a0-la-technologie-alimentaire-cetia.pdfintroduction-c3a0-la-technologie-alimentaire-cetia.pdf
introduction-c3a0-la-technologie-alimentaire-cetia.pdf
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 
gestion production
gestion productiongestion production
gestion production
 
plaquette génie biologique
plaquette génie biologiqueplaquette génie biologique
plaquette génie biologique
 
HACCP.pdf
HACCP.pdfHACCP.pdf
HACCP.pdf
 
Laithier cecile gbph europã©en
Laithier cecile   gbph europã©enLaithier cecile   gbph europã©en
Laithier cecile gbph europã©en
 
Rapport
RapportRapport
Rapport
 
Revue des ENIL - Métagénomique
Revue des ENIL - MétagénomiqueRevue des ENIL - Métagénomique
Revue des ENIL - Métagénomique
 
14 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
14 posters journée portes ouvertes Pradel 201714 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
14 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
 
Rapport de stage Amir
Rapport de stage AmirRapport de stage Amir
Rapport de stage Amir
 
Rapport
RapportRapport
Rapport
 
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée techniqueCMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
 
Fusidic acid creme presentation
Fusidic acid creme presentationFusidic acid creme presentation
Fusidic acid creme presentation
 
29 voiron sujet
29 voiron sujet29 voiron sujet
29 voiron sujet
 
Maintenance industrielle à l’ère 4.0 / Déjeuner du GATE 2/3 – Exo-s
Maintenance industrielle à l’ère 4.0 / Déjeuner du GATE 2/3 – Exo-sMaintenance industrielle à l’ère 4.0 / Déjeuner du GATE 2/3 – Exo-s
Maintenance industrielle à l’ère 4.0 / Déjeuner du GATE 2/3 – Exo-s
 
Final report version francaise ed
Final report version francaise edFinal report version francaise ed
Final report version francaise ed
 
Final report version francaise ed
Final report version francaise edFinal report version francaise ed
Final report version francaise ed
 
Bioprotect-B
Bioprotect-BBioprotect-B
Bioprotect-B
 

HACCP (2)

  • 1. 2015-2016 PAR : Meryam IDAOUMZIL Encadré par MR : KHATTABI 2015-2016 L’application de la méthode HACCP pour la production de la confiture d’abricot
  • 2. 2 Sommaire : I-Introduction……………………………………………………………………………………………………………………………………3 II-Processus de fabricationde laconfiture…………………………………………………………………………………………4 III-Ladémarche HACCPpourla productionde confiture ………………………………………………………………….5 1-Constitutionde l’équipe HACCP…………………………………………………………………………………………………....5 2-Descriptionduproduit…………………………………………………………………………………………………………………..7 3-Diagramme de fabricationde laconfiture …………………………………………………………………………………….8 4-Analyse desdangers………………………………………………………………………………………………………...............9 5-DéterminationdesCCP(arbre de décisionde Codexalimentaire)………………………………………………...11 6-La maitrise despointscritiques …………………………………………………………………………………………………….13 (Procédure de surveillance,de rectificationetde vérification) IV-Conclusion …………………………………………………………………………………………………………………………………..16
  • 3. 3 I-INTRODUCTION : La maîtrise de laqualité estunsouci majeuretpermanentdanslesindustriesagroalimentaires. En effetlamauvaise qualité d’unproduitalimentaire peutavoirde plusoumoinsgrandes conséquences,allantde lasimple altérationduproduit,lui faisantperdresesqualités organoleptiquesousavaleurcommerciale,àdestoxi-infectionsdangereusespourlasanté humaine. Les préoccupationsessentiellessontévidemmentde répondreaux enjeux sociauxet commerciaux. Les premiersciblent essentiellementlasanté duconsommateuretimpliquentlanécessité de garantir enpermanence laqualité duproduitaumomentde saconsommation.Lessecondsquantà eux,ciblentessentiellement,l’image de marque,laproductivité etlacompétitivité desentreprises, Afinde répondre aux enjeuxsuscités,lesindustriesagroalimentairesadoptentunsystème de contrôle moderne pourlamaîtrise de la qualité de sesproduits. Ce système metl’accentsurla maîtrise duprocédé le plusenamontpossible danstouteslesétapes de la chaîne alimentaire,depuislaproductionprimaire,le stockage,le transport,latransformationet la commercialisationjusqu'àlaconsommation,enutilisantdestechniquesde maîtrise ponctuelleou de contrôle permanentaux pointscritiques.Ce système reposesurdesmécanismesde préventionet de prévisiondesdangersbiologiques,chimiques,etphysiquesplutôtque surl’inspectiondes produitsfinis.
  • 4. 4 II-Processus de fabrication de confiture d’Abricot : 1- Un tri de matière première (fruit d’abricot) : 2- La mise enpot : 3-Capsulage 4-La pasteurisation Et c’est grâce à uncontrôle de qualité trèscompletqu’onassure laconsommationd’unedélicieuse confiture chezsoi.  Contrôle de PH: qui contrôle l’acidité  Appareil de mesure de taux de sucre. Schéma représente ladémarche HACCP -Cette étape se faitparun simple tri de fruit à l’œil nu,avantd’être versé dans d’énormeschaudronspourêtre cuitsavec dusucre+un ajoutde pectine (Acide de fruits). En finle mélange cuit,avantd’éliminer d’éventuel impureté,dansdestuyaux on passe la confiture aurayonsX , puisonla contrôle encore une foisàl’œil nu,la confiture encore chaude estprête àêtre mise enpot. Ensuite direction‘le capsulage’etpour garantir unconditionnementimpeccable c’estavec desrayonsX qu’ondétecte si lespotssont fermés. La pasteurisationestladernièreétape aventde mettre lespotsenbarquette pour lesenvoyé aux distributeurs.
  • 5. 5 III- l’application de la démarche HACCP à la confiture d’abricot: 1- Constitution de l’équipe HACCP En vue de formerune équipe pluridisciplinaire comprenantàlafoisdespersonnesqui maîtrisent lesprocédésde productionde l’entreprise,lestechniquesetlesprincipesde l’HACCP,les personnessuivantesontété retenues: Selonlafonctiondansl’usine de fabricationde laconfiture il existeplusieursmembresqui sont désigné àexécuterune tache donnée : 1-Responsable de l’unité végétale, qui sera le coordinateur de l’équipe HACCP 2-La nécessité d’un Responsable de laboratoire 3-Un contrôleur de qualité qui va assurer la qualité de notre confiture 4-Un Operateur, pour opérer les différentes taches de travail dans l’industrie
  • 6. 6 Lesmembresde l’équipe HACCP Aprèsavoirchoisisnotre équipe de travail,onpasse àla deuxième étape qui est ladescriptionde produit. 2- Composition du produit : Matière première : Matériaux d’emballage : Ingrédientssec: Bactéricide : 5 Le logistique : tout ce qui concerne les logiciels et matériels. 6-Un membre pour la Maintenance de notre Production C’estle fruit d’abricot,jusd’abricot. Potsen verre,boitesmétalliqueaussi, Descouvercles,capsules… L’acide citrique etle sucre sontlesingrédients nécessaires pourlafabricationd’une délicieuse confiture … La nécessitéde travaillerdansdes conditions propresetstériles,pour diminuerle pourcentagede contaminationpartel outel bactéries. L’utilisationduchlore estune préventif obligatoire
  • 7. 7 L’eau: c’est labase de toute production. Maintenantaprèsavoirdéterminé notre matière première nécessairepour laproduction,il est tempsde faire une descriptionduproduit. Description de produit :  Nom: Confiture d’abricotDELECIA  Caractéristiques importantesde produits : PH= 3.8 Vide >100 mm Hg Le produitestcomposé principalementde l’abricot,le sucre etl’acide citrique(ingrédient sec).  Emballage : Potsde verre oude métal de taille variés Pot de 240 g – 21cl Pot de 430 g – 37cl Pot de 830 g – 72cl Boite de 4200 g – 5/1 ouBoite de 1000 g – 4/4  Durée de conservation : Troisans, températuresnormales(ambiante) àconserveraufraisaprèsusage.  L’usage de produitfini : Destiné directementàla consommationhumaine,Commeil peutêtre utiliséàla préparation de la confiture lorsque lapériodede l’abricotestachevée.  Pointde vente : Magasinsde détail,hôtels,restaurants,établissementsdesservantlapopulation générale,ou destiné àl’export.  Instructionpourle vendeur : -Ne nécessitepasde réfrigération. - Conserverdansunlocal ventilé nonhumideetàl’abri du soleil
  • 8. 8 Diagramme de fabrication de la confiture : Cette fiche,représenteladémarche complètede fabricationde laconfiture,depuisl’intra(la matière première,jusqu’auproduitemballé). Aprèsavoirdéterminé l’ensembledesétapesde productionde notre confiture,il fautlimiter tousdangerssusceptiblesde touchernotre produit.
  • 9. 9 3-Analyse des Dangers : 1-Dangers biologiques : 1-1 au niveaude la production de la pulpe :  Risque d’avoirdesEntérotoxinesstaphylococciquesthermostableprovenantd'une mauvaise manutentionchezle producteur.  Défautsgravesau niveaude l'agrafe latéral,de latôle descorpsde boîte,Défautsdes couverclesauniveaudujointélastique oudommagesaux boîtes/couvercles.  Peutcontenirdescoliformes,desbactériessporulantesoud’autresmicroorganismes. 1-2 durant le processus de fabrication :  Développementbactériendûàun lavage insuffisantdutapis.  Contaminationpardesrésidusd'insectes,d'animaux oul'environnement.  Triage en utilisantdesmainsnuessansgants,encontaminantle produitpardes Germes: pathogènes d'origine:+ rhinopharyngée(Staphylococcies aureus) +cutanée (salmonelles) ou Matièresfécales:introductionde germes,coliformes, EscherichiaColi.  Toux : introductionpotentielle de staphylocoques.  Stérilisationinsuffisanteetsurvie de bactériespathogènesattribuablesàunprocédé ouà un protocole de purge nonvalidé.  Détériorationpardesorganismesthermophilesdue àunrefroidissementinsuffisant. 1-2 lesintrants:  Oreillonsd’Abricotfrais - Bactériespathogènes,levuresetmoisissures.  Oreillonsd’Abricotconservé :Développementpossibledesbactéries,deslevuresetdes moisissuressuite àunDLC dépassé oula rupture d’une conditionde stockage. Dangers biologiques Dangers physiques Dangers chimiques
  • 10. 10 2-Dangers chimiquesidentifiés:  fruitscontaminésenpesticides,médicamentsvétérinairesoutoutautre agentutilisé dansla productionprimaire.  Contaminationpardesagentsde nettoyage etdeslubrifiants.  Contaminationde lasource d’approvisionnementpardesproduitschimiquesoudesmétaux lourds.  Desrésidusd’agentsde nettoyage etdésinfection.  Bactéricide de catégorie nonalimentaireoune respecte paslesnormes.  lesaérosolsrichesenfioul provenantde lachaudière.  Contaminationdesingrédientssecsetdesmatériauxd’emballage pardesaérosols. 3-Dangers physiquesidentifiés :  Fragmentsmétalliques,corpsétrangersdangereux.  Contaminationpardes matériaux provenantdumatériel. 4-DETERMINATION DES CCP : En nousaidantde l’arbre de décisionducodex Alimentaire, nousavons déterminélesétapesdu procédé oudesmesuresde maîtrise peuventêtre appliquéesetqui sontessentiellespourprévenir ou éliminerlesdangersrecensés:lespointsde ContrôleCritiques.Laformule N8présente le raisonnementsuivi etlesdifférentspointsde contrôle critiquesassociésaux différentesopérations concernéesparl’étude HACCPauseinde l’unitévégétale.
  • 11. 11 Catégorie de danger Question1 Question2 Question3 Question4 CCP Numéro Défautsgravesau niveaude l'agrafe latéral,de latôle des corps de boîte, Défautsdes couverclesauniveau OUI Stipulationau contrat inspection visuelle S/O OUI NON CCP-1B
  • 12. 12 du jointélastique ou dommagesaux boîtes/couvercle Réceptiond’intrant Nonconforme aux spécifications+ Pesticides OUI Contrôle àla réception Oui spécification contractuelle contrôle NON OUI NON CCP-1C - Contamination post-traitement attribuable àdes couvercles endommagés,àdes manquesde joint élastique ouà d'autresdéfauts gravesdes couvercles Oui Inspection visuelle et mise à nu des sertis OUI CCP-2B Survie possibledes microorganismes attribuable àdes durées/températures de traitement inapproprié Oui Contrôle desfacteurs critiquesdu protocole de Pasteurisation et duproduit fini oui CCP-3B Stérilisation insuffisante etsurvie de bactéries pathogènes attribuablesàun protocole de stérilisationoude purge non valide Oui Contrôle desfacteurs critiquesdu protocole de stérilisation oui CCP-4B Contaminationpar desproduits chimiquesoude l’environnement Oui Inspection visuelle Non Oui Non CCP-2C Remplissageexcessif causant une sous pasteurisation Oui Mesure de poids Non Oui Non CCP-6B Fuite et contamination par des bactéries pathogènes causéespar des Oui Contrôle Oui CCP-7B
  • 13. 13 couverclesà ourlets endommagés, desmanques de joint élastique ou d'autres défautsgraves - le nonrespect desdeux facteursla température et le temps Oui Contrôle Oui CCP-B9 MAITRISE DES POINTSCRITIQUES (PLAN HACCP) : Les étapesàsuivre pourassurerune surveillance pourune meilleure maîtrise duprocédé,selonles principesdusystème HACCPsontreprésentéesparlafiche suivante : Aprèsl’établissementdesCCP,nousavonsconformémentàlaséquence d’applicationdusystème HACCP,procédé dansunpremiertempsàl’établissementdesseuilscritiquespourchaque CCP,des limitesqui nouspermettrontde déciderde l’acceptabilité ounonde notre produit.Puison effectuera lesdifférentesprocéduresaélaboréespourlamaîtrise efficace desCCPidentifiésau niveaude l’activitéde productionde laConfiture d’Abricot. Etablissement des seuils critiques pour la maitrise Le CCP est maitrisé comment ? Système de surveillance Procédure de déviation Procédure de Vérification Etablissement d’un système de documentation et d’enregistrement
  • 14. 14 Numéro de CCP Limites critiques Procédures de surveillance Procédures de rectification Procéduresde vérification Dossier HACCP CCP -1B Absence totale de toute défautpeut conduire à un mauvaissertis Doivent provenirde fournisseurs répertoriés -Le préposé à la réception vérifie le nom et l'adresse des fournisseurs par rapport à la liste des fournisseurs autorisés Le préposé àla réception rejette leslots provenantde fournisseurs non répertoriés, avertitla directionet retientleslots pour retourau fournisseurou pour échantillonnage et évaluation Le CQ vérifie régulièrementsi lesboîtesetles couvercles répondentaux spécifications Liste des fournisseurs Stipulations au contrat Dossierde réception deslots Dossierde rejetdes lots CCP -1C Ne doitpas dépasserles limites autorisées L’entreprise doitcontrôler le fournisseur Le technicien de laboratoire bloque la réceptionde la matière première et avise le responsable de qualité pour faire une réclamationau fournisseur Le produitde chaque fournisseurnon contrôlé par des spécifications contractuelles doitêtre le sujet d’une analyse Dossierde réception de matière première Rapport sur le contrôle du fournisseur CCP -2B Spécifications du fabricantde couvercles Aucundéfaut grave. L'opérateur de la sertisseuse surveille visuellement, de façon continue,les couvercles. boitessertis par la mise à nu desboites L'opérateurde la sertisseuse retire tout couvercle endommagé ou présentantdes défautset avise. Le CQ faitune vérification, toutesles heures,de la surveillance visuelle.Il évalue l'intégrité desboîtes Rapport quotidien du sertisseur Rapport d'inspection du sertissage Rapport d'inspection sur l'intégrité desboîtes. CCP -3B Boites métallique s 5Kg 80°C/6min Le préposé vérifie les limites critiquespour la température e etle temps Le préposé règle ladurée et la température conformément au plan autorisé encas d’urgence. Le CQ vérifie les enregistrements manuelsetles procédés pendantla pasteurisation. Registre du préposé à l'autoclave Rapport d'inspection sur l'intégrité desboîtes.
  • 15. 15 CCP -9B Concentration de bactéricide résiduelle décelable jusqu'à2,0 ppmdans l'eau de refroidisse ment Le responsable de laboratoire règle la concentration de bactéricide et avise le CQ. Le responsable laboratoire règle la concentration de bactéricide et avise le CQ. Le CQ vérifie les dossierssurles concentrations de bactéricide résiduelsetla consommation de bactéricide. Le CQ évalue l'intégrité des boîtesavant l'étiquetage. Fiche de contrôle Rapport d'inspection sur l'intégrité desboîtes Procédure de vérification, de rectification et de surveillance CCP 5B Elimination totale de toutes boites/pots présentantun défautgrave Le préposé à la dépolitisation contrôle boite par boite Le préposé àla dépolitisation éliminetoute boite présentantun défaut,etle CQ faitenquête Le contrôleur qualité vérifier l’étatdesboites et inspecte le préposé àla dépolitisation Rapport d'inspection Procédure de vérification, de rectification et de surveillance CCP -6B Poidsde remplissage maximum spécifié dansle protocole de pasteurisation L'opérateur doitréglerla remplisseuse au débutde chaque opération de remplissage et contrôler le poids durant toute l’opérationet rejette les boîtestrop rempliesou pas assez remplies, après remplissage pour les recyclés. L'opérateursur la chaîne ajuste manuellement le poidsdes boîtes rejetéespar additionou retraitdu produit. Le CQ vérifie le poidsde remplissage à touteslesheures et inspecte lesopérateurssur la chaîne. Rapport sur le contrôle du remplissage Procédure de vérification, de rectification et de surveillance CCP -4B T°=110°C Vitesse de pompage validé par le constructeur. Le préposé à la stérilisation vérifie les limites critiques(au moinsune Réglerladurée de température Le CQ vérifie les procédéspendant la stérilisation Rapport d'inspection Procédure de vérification, de rectification
  • 16. 16 foisaprès chaque arrêt). et de surveillance Conclusion Le système HACCPentantqu’outil de gestionde laqualitése base surlamaîtrise despointscritiques pendantlapréparationdesaliments,afinde prévenirlesproblèmesde qualité etde salubrité.Il identifie donctoutlesdisfonctionnementsspécifiquesetlesmesuresde maîtrise appropriées.Ce système impliquegénéralementune évaluationpermanente desfacteursqui influentsurles caractéristiquesde l’aliment, de même qu’il impliquedesvérificationsetauditdesopérationsde production,d’installationetde contrôle envue d’une améliorationcontinue.