Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo
Funded by the Public Health Agency of Canada | Affiliated with McMaster University
Pro...
1re question de sondage
D’où venez-vous?
1. BC
2. AB
3. SK
4. MB
5. ON
6. QC
7. NB
8. NS
9. PEI
10. NL
11. YK
11. NWT
12. ...
Pleins feux sur
les méthodes et
les outils
Une série de webinaires organisée par le Centre
de collaboration nationale des ...
4
Pleins feux sur
les méthodes et
les outils
Épisode 19
Utilisation de l’Outil de préparation en matière de
politiques en ...
CCN des
maladies
infectieuses
Winnipeg, MB CCN des
méthodes
et outils
Hamilton, ON
CCN sur les
politiques
publiques et
la ...
Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo
Centre de collaboration nationale des
méthodes et outils
• Il a pour mission d’amélior...
Registre des méthodes et des outils
Possibilités
d’apprentissage en
ligne
AteliersMultimédia
Public Health+
Réseautage et
...
2e question de sondage:
Dans quel secteur œuvrez-vous?
1. Praticien en santé publique
2. Praticien en santé
3. Éducation
4...
Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo
Candace Nykiforuk, PhD, Ph. D.,
CE
Professeure agrégée, School of
Public Health, Unive...
Utilisation de l’outil de préparation en
matière de politiques en santé publique
Présenté par :
Candace Nykiforuk
Présiden...
3e question de sondage
En quoi les politiques font-elles partie de votre
travail ou de votre environnement?
1. Je particip...
Aperçu : Outil de préparation en
matière de politiques
• Outil fondé sur les données probantes dont l’objectif est de
prom...
Aperçu : Outil de préparation en matière de
politiques
• Le processus d’élaboration de politiques est dynamique et peut êt...
En quoi consiste l’Outil de préparation en matière
de politiques (OPP)?
• Un outil autogéré et simple qui :
1. Évalue l’ét...
Catégories de l’état de préparation
L’usage de 3 catégories facilite l’application par les praticiens :
• Surtout de catég...
Catégories de l’état de préparation – Mises
en garde
• Ne constitue pas un jugement de valeur au sujet d’une
collectivité ...
4e question de sondage
Quelle cote accorderiez-vous à votre capacité
d’appuyer ou d’influencer le processus
d’élaboration ...
Exemple pour la pratique : Comment
l’outil peut-il servir à éclairer une action?
Présenté par :
Shandy Reed, MSc
Alberta S...
Centre for Health Promotion Studies
http://www.sherwoodparknews.c
om/2011/07/28/follow-the-
footsteps
Première lettre de
l...
http://www.sherwoodparknews.c
om/2011/08/01/how-far-will-anti-
smoking-laws-go
Réponse du
rédacteur :
http://www.sherwoodparknews.c
om/2011/08/08/keep-fighting-
the-good-recycling-fight
Cet article de suivi
par le même
auteu...
Nouvelles occasions d’application de
l’outil :
• État de préparation organisationnelle pour
des nouvelles cibles stratégiq...
Exemple d’application pratique
Présenté par :
Cathy Gladwin
Analyste de politiques, Injury Prevention Centre, Université d...
La question :
• Gouvernement provincial inactif.
• Aucune volonté politique pour légiférer.
Mais
• On sait que les règleme...
Municipalités albertaines
• Municipalités urbaines
- Villes, villages, villages d’été
- Aucun ou peu d’utilisation des VTT...
Revue des règlements
municipaux relatifs aux VTT.
• 2013 : revue des règlements de 69
municipalités.
• La plupart des règl...
Éléments de sécurité des VTT
• Utilisation du casque protecteur.
• Aucun utilisateur de moins de 16 ans de VTT
pour adulte...
Résultats de la revue
• 28 des 69 municipalités ont un règlement gouvernant les
VTT.
• Parkland a le meilleur règlement - ...
La revue et l’OPP
• Classé comme « innovateurs » les municipalités
ayant 4 éléments de sécurité ou plus.
• Cherché les sim...
Les entrevues et l’OPP
Des entrevues informelles montrent que les gens :
• Croient que les municipalités ont le devoir de ...
La revue et l’OPP
La majorité ou les adopteurs tardifs = moins de 4
éléments de sécurité.
Ces municipalités :
• ont généra...
Activités de sensibilisation du IPC
en 2014
• Sensibilisation des gens aux règlements
municipaux.
• Communiqué les résulta...
La chose impensable se
produit!
• Mai 2015 : élection d’un gouvernement NPD.
• Peu de temps après, on entend dire que le m...
Problèmes rencontrés dans la
promotion de la sécurité en VTT
• Le système de surveillance de l’Alberta a du mal à
comptabi...
Stratégies possibles pour l’IPC
• Créer un règlement type sur la sécurité en VTT
• Souligner les règlements qui existent d...
Exemple pour la pratique : L’alimentation
santé dans les environnements
récréatifs et sportifs
Présenté par :
Sherry Jarvi...
Information de base
• Le ministère de la Santé et du Bien-être
de la Nouvelle-Écosse a récemment émis
des directives non c...
Objectifs de l’étude de recherche
HERSS (phase 2)
1. Comprendre les structures et les processus
nécessaires à l’optimisati...
Sondage sur l’état de préparation en
vue du changement de politique
• Pour atteindre le premier objectif, nous réunirons d...
Résultats
• 15 sondages ont été remplis
- 7 innovateurs
- 6 majorités
- 2 adopteurs tardifs
• Suivi du sondage
- Catégorie...
Exemple pour la pratique : Alberta Policy
Coalition for Chronic Disease Prevention –
Applying the Policy Readiness Tool
Pr...
APCCP : Qui sommes-nous?
 • L’APCCP coordonne les efforts, produit des données probantes et défend les
changements de pol...
Objectif et concentration des efforts
 Faciliter l’adoption de politiques fondées sur les données probantes
afin de s’att...
Mise en œuvre de l’OPP : un
outil essentiel à votre trousse
d’outils
Exemples
• Défense collaborative avec Alberta Food Ma...
Défense collaborative avec d’autres
organismes
 Depuis 2012-2013, l’APCCP a soutenu l’Alberta Food Matters dans un
proces...
Défense collaborative
 La défense d’intérêts au plan provincial est une affaire complexe. Il
faut mettre en œuvre plusieu...
Partenariats
Pour la période 2013-2016, l’APCCP est partenaire dans le projet POWER UP!, subventionné par
Coalitions Linki...
Lien Web :
www.powerupforhealth.ca
Données probantes et outils pour
compléter les stratégies de l’OPP
 Innovateur – Fournir des données probantes en appui.
Données probantes et outils pour
compléter les stratégies de l’OPP
 Majorité – Aperçu de l’opinion publique
Données probantes et outils pour
compléter les stratégies de l’OPP
 Adopteur tardif – Montrer comment les collectivités o...
Données probantes et outils pour
compléter les stratégies de l’OPP
 Adopteur tardif – Montrer comment les collectivités o...
Merci!
Pour de l’information additionnelle au sujet les efforts de l’Alberta Food
Matters pour promouvoir une stratégie al...
Leçons fournies par la pratique jusqu’à
maintenant…
• Une diffusion réussie dépend de l’interaction entre les groupes d’ad...
Mise en œuvre de l’outil : points forts
Augmentation de la capacité des organismes locaux à opérer des changements de
poli...
Mise en œuvre de l’outil : limites
• La diffusion est unidirectionnelle, linéaire et à partir d’un moment
précis.
• Un ins...
Que se passe-t-il maintenant?
• Nouveau site Web :
• Permet de remplir le questionnaire en ligne.
• Les ressources et les ...
Joignez-vous à la conversation!
Remerciements
L’équipe désire remercier les membres de l’Alberta Policy Coalition for Chronic
Disease Prevention (APCCP) p...
Candace Nykiforuk, Ph. D.
Professeure agrégée, School of Public Health, Université de l’Alberta,
présidente du programme d...
5e question de sondage
Quelles sont vos prochaines étapes? J’ai
l’intention…
A. d’accéder à l’Outil de préparation en mati...
Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo
• • Utilisez Q&A pour afficher
des commentaires ou des
questions durant le webinaire.
...
Joignez-vous à notre prochain
webinaire.
The Consolidated Framework for
Implementation Research (CFIR)
12 novembre 2015, e...
Votre rétroaction est importante.
Prenez quelques minutes et dites-nous ce que
vous avez pensé du webinaire d’aujourd’hui....
Après aujourd’hui
La présentation PowerPoint est disponible aux
adresses suivantes :
Anglais :
Français :
L’enregistrement...
Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo
Funded by the Public Health Agency of Canada | Affiliated with McMaster University
The...
Webinaire du CCNMO - Outil de préparation en matière de politiques (2e partie)
Webinaire du CCNMO - Outil de préparation en matière de politiques (2e partie)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Webinaire du CCNMO - Outil de préparation en matière de politiques (2e partie)

268 vues

Publié le

2e partie du webinaire sur l’Outil de préparation en matière de politiques
Apprenez comment des professionnels de la santé publique se sont servis de l’Outil de préparation en matière de politiques dans le cadre de leur pratique et discutez des difficultés éprouvées et des succès connus lorsqu’il s’est agi d’appliquer l’outil en question.
Afin de voir le sommaire de l’outil qu’a rédigé le CCNMO, cliquez ici : http://www.nccmt.ca/registry/view/fra/144.html
1re partie: http://www.slideshare.net/NCCMT/nccmt-webinar-policyreadinesstoolpt19172015fr

Le Centre de collaboration nationale des méthodes et outils (CCNMO) est l’un des six centres de collaboration nationale dans le domaine de la santé publique au Canada. La production de ce document a été rendue possible grâce à l’aide financière de l’Agence de la santé publique du Canada.Les opinions exprimées ici ne représentent pas nécessairement celles de l’Agence de la santé publique du Canada.

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
268
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Webinaire du CCNMO - Outil de préparation en matière de politiques (2e partie)

  1. 1. Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo Funded by the Public Health Agency of Canada | Affiliated with McMaster University Production of this presentation has been made possible through a financial contribution from the Public Health Agency of Canada. The views expressed here do not necessarily reflect the views of the Public Health Agency of Canada.. Pleins feux sur les méthodes et les outils d’AC, CCNMO : Utilisation de l’Outil de préparation en matière de politiques en santé publique Advisors on Tap: Candace Nykiforuk, Ph. D., CE Shandy Reed, MSc Cathy Gladwin Sherry Jarvis, MEd Kayla Atkey, MSc 1er octobre 2015, de 13 h à 14 h 30, HNE
  2. 2. 1re question de sondage D’où venez-vous? 1. BC 2. AB 3. SK 4. MB 5. ON 6. QC 7. NB 8. NS 9. PEI 10. NL 11. YK 11. NWT 12. NU 13. Outside Canada 2
  3. 3. Pleins feux sur les méthodes et les outils Une série de webinaires organisée par le Centre de collaboration nationale des méthodes et outils et mettant en évidence des ressources pour l’application des connaissances.
  4. 4. 4 Pleins feux sur les méthodes et les outils Épisode 19 Utilisation de l’Outil de préparation en matière de politiques en santé publique http://www.nccmt.ca/registry/view/fra/144.html
  5. 5. CCN des maladies infectieuses Winnipeg, MB CCN des méthodes et outils Hamilton, ON CCN sur les politiques publiques et la santé Montreal, QC CCN des déterminants de la santé Antigonish, NS CCN de la santé autochtone Prince George, BC CCN en santé environnemen tale Vancouver, BC 5
  6. 6. Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo Centre de collaboration nationale des méthodes et outils • Il a pour mission d’améliorer l’accès aux méthodes et aux outils qui favorisent l’application des données probantes issues de la recherche aux décisions concernant la pratique, les programmes et les politiques en santé publique au Canada, mais aussi leur utilisation. 6
  7. 7. Registre des méthodes et des outils Possibilités d’apprentissage en ligne AteliersMultimédia Public Health+ Réseautage et relations externes Produits et services du CCNMO 7
  8. 8. 2e question de sondage: Dans quel secteur œuvrez-vous? 1. Praticien en santé publique 2. Praticien en santé 3. Éducation 4. Recherche 5. Province/territoire/gouvernement/ministère 6. Municipalité 7. Analyste de politiques (ONG, etc.) 8. Autre 8
  9. 9. Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo Candace Nykiforuk, PhD, Ph. D., CE Professeure agrégée, School of Public Health, Université de l’Alberta, présidente du programme de santé publique appliquée, CIHR/PHAC/AIHS Conseillère participante: 9
  10. 10. Utilisation de l’outil de préparation en matière de politiques en santé publique Présenté par : Candace Nykiforuk Présidente, programme de santé publique appliquée Professeure agrégée, School of public Health Kayla Atkey, MSc Analyste des politiques, Alberta Policy Coalition for Chronic Disease Prevention (APCCP) Cathy Gladwin Analyste des politiques, Injury Prevention Centre, University of Alberta Sherry Jarvis, Med Coordonnatrice du projet, Applied Research Collaborations for Health (ARCH), Université Dalhousie Shandy Reed, MSc Alberta School Employee Benefit Plan (ASEBP)
  11. 11. 3e question de sondage En quoi les politiques font-elles partie de votre travail ou de votre environnement? 1. Je participe à la défense des politiques (officiellement ou non). 2. J’aide à trouver des données probantes ou à constituer le dossier en vue de l’adoption de nouvelles politiques. 3. Je contribue à l’élaboration des politiques. 4. Je suis responsable de la mise en œuvre des politiques. 5. Je surveille ou j’évalue l’efficacité des politiques. 6. Je m’intéresse aux politiques, mais je n’y joue aucun rôle actif. 7. Les politiques font partie de mon travail ou s’appliquent à mon environnement. 8. Autre 11
  12. 12. Aperçu : Outil de préparation en matière de politiques • Outil fondé sur les données probantes dont l’objectif est de promouvoir l’élaboration de politiques publiques saines • L’intention est de permettre aux non-experts et aux experts d’avoir un meilleur accès à la participation aux changements dans le domaine des politiques – Ex. : Concepteurs et promoteurs de politiques, organismes communautaires, personnel et bénévoles du secteur sans but lucratif, employés gouvernementaux, membres de la collectivité. – Usage facile et non réservé uniquement aux politiques de santé. – Offert en anglais et en français.
  13. 13. Aperçu : Outil de préparation en matière de politiques • Le processus d’élaboration de politiques est dynamique et peut être intimidant, notamment lorsqu’il s’agit d’un nouveau problème ou d’un nouvel environnement - L’outil offre un « point de départ ». - Il aide l’utilisateur à établir l’état de préparation d’une collectivité ou d’un organisme en matière de politiques. - Basé sur l’état de préparation, l’outil offre des stratégies fondées sur les données probantes reconnues pour leur efficacité à différents stades de préparation. - Offre des stratégies ciblées qui aident à naviguer à travers le processus parfois complexe d’élaboration de politiques, en particulier pour les personnes qui n’ont jamais participé à l’élaboration ou à la défense de politiques, ou qui abordent un sujet qui leur est nouveau.
  14. 14. En quoi consiste l’Outil de préparation en matière de politiques (OPP)? • Un outil autogéré et simple qui : 1. Évalue l’état de préparation aux changements de politiques au moyen d’une simple liste de contrôle autoadministrée. 2. Offre des stratégies de changements de politiques ciblées et fondées sur des données probantes (basées sur l’état de préparation), et menant à l’action. 3. Propose des ressources générales fondées sur les données probantes afin de promouvoir des politiques publiques saines. État de préparation = tolérance relative des risques associés à une nouvelle politique. Cet état n’est PAS statique et peut être différent d’un problème à l’autre.
  15. 15. Catégories de l’état de préparation L’usage de 3 catégories facilite l’application par les praticiens : • Surtout de catégorie A : les innovateurs sont décrits comme des aventureux et ils jouent souvent le rôle d’initiateur ou de modèle dans leurs réseaux sociaux. • Surtout de catégorie B : La majorité est décrite comme délibérée parce que ces personnes ont besoin de temps pour examiner les données et décider ou non d’adopter une nouvelle politique. • Surtout de catégorie C : les adopteurs sont décrits comme traditionnels et pourraient être réfractaires aux nouvelles idées (sans données probantes substantielles), ou décidés à maintenir le statu quo. État de préparation = tolérance relative des risques associés à une nouvelle politique. Cet état n’est PAS statique et peut être différent d’un problème à l’autre.
  16. 16. Catégories de l’état de préparation – Mises en garde • Ne constitue pas un jugement de valeur au sujet d’une collectivité ou d’un organisme. Il n’existe pas de catégorie de bons ou de mauvais adopteurs! • L’outil offre plutôt une méthode efficace de sélection de stratégies appropriées pour soutenir l’élaboration de politiques dans un contexte particulier. N’est pas une solution unique pour toutes les situations, mais plutôt un point de départ.
  17. 17. 4e question de sondage Quelle cote accorderiez-vous à votre capacité d’appuyer ou d’influencer le processus d’élaboration des politiques dans votre localité ou votre environnement? A. Élevée B. Moyenne C. Faible D. Je l’ignore au juste. 18
  18. 18. Exemple pour la pratique : Comment l’outil peut-il servir à éclairer une action? Présenté par : Shandy Reed, MSc Alberta School Employee Benefit Plan (ASEBP)
  19. 19. Centre for Health Promotion Studies http://www.sherwoodparknews.c om/2011/07/28/follow-the- footsteps Première lettre de l’APCCP :
  20. 20. http://www.sherwoodparknews.c om/2011/08/01/how-far-will-anti- smoking-laws-go Réponse du rédacteur :
  21. 21. http://www.sherwoodparknews.c om/2011/08/08/keep-fighting- the-good-recycling-fight Cet article de suivi par le même auteur parle aussi du besoin/avantage d’être perçu comme un innovateur et du risque de se voir dépassé par les événements…
  22. 22. Nouvelles occasions d’application de l’outil : • État de préparation organisationnelle pour des nouvelles cibles stratégiques. • Adaptation de l’outil pour obtenir des « idées » dans un nouvel environnement.
  23. 23. Exemple d’application pratique Présenté par : Cathy Gladwin Analyste de politiques, Injury Prevention Centre, Université de l’Alberta
  24. 24. La question : • Gouvernement provincial inactif. • Aucune volonté politique pour légiférer. Mais • On sait que les règlements municipaux peuvent influencer la législation provinciale.
  25. 25. Municipalités albertaines • Municipalités urbaines - Villes, villages, villages d’été - Aucun ou peu d’utilisation des VTT • Municipalités rurales - Districts municipaux ou comtés - Municipalités spécialisées - Un total de 69
  26. 26. Revue des règlements municipaux relatifs aux VTT. • 2013 : revue des règlements de 69 municipalités. • La plupart des règlements se trouvaient sur les sites Web, les autres ont été courriellés. • Création d’une feuille de calcul électronique indiquant les éléments de ces règlements. • Comparaison entre ces éléments et les meilleures pratiques pour assurer la sécurité en VTT.
  27. 27. Éléments de sécurité des VTT • Utilisation du casque protecteur. • Aucun utilisateur de moins de 16 ans de VTT pour adulte. • Nombre de passagers = nombre indiqué par le manufacturier. • Limitation de la vitesse • Utilisation limitée aux heures de clarté. • Formation obligatoire des conducteurs.
  28. 28. Résultats de la revue • 28 des 69 municipalités ont un règlement gouvernant les VTT. • Parkland a le meilleur règlement - 5 des 6 éléments de sécurité. • Aucune municipalité n’exige la formation des conducteurs. • 4 municipalités ont 4 des 6 éléments de sécurité : Beaver, Leduc, Thorhild, Wetaskiwin. • 8 municipalités exigent le port du casque. • 10 municipalités limitent le nombre de passagers.
  29. 29. La revue et l’OPP • Classé comme « innovateurs » les municipalités ayant 4 éléments de sécurité ou plus. • Cherché les similitudes - Municipalités regroupées dans les environs d’Edmonton. - Toutes dans la moitié nord de la province. - Région ayant de grandes villes ou villages. - Sont des destinations pour le VTT.
  30. 30. Les entrevues et l’OPP Des entrevues informelles montrent que les gens : • Croient que les municipalités ont le devoir de protéger les citoyens. • Prendront une décision à partir de bonnes connaissances du problème. • Ne demandent pas de données précises au plan local. • L’application du règlement ne les préoccupe pas. • Croient que le règlement en lui-même changera les comportements.
  31. 31. La revue et l’OPP La majorité ou les adopteurs tardifs = moins de 4 éléments de sécurité. Ces municipalités : • ont généralement moins de règlements; • offrent un éventail plus restreint de services aux citoyens; • ne sont pas des destinations pour les VTT; • sont plus éloignées d’Edmonton.
  32. 32. Activités de sensibilisation du IPC en 2014 • Sensibilisation des gens aux règlements municipaux. • Communiqué les résultats de la revue. • Félicité le comté de Parkland pour avoir le eilleur règlement. • Organisé un événement médiatique avec le comté de Parkland. • Cherché à soulever l’intérêt d’autres municipalités pour les règlements.
  33. 33. La chose impensable se produit! • Mai 2015 : élection d’un gouvernement NPD. • Peu de temps après, on entend dire que le ministère des Transports de l’Alberta prépare une loi gouvernant les VTT. • IPC suspend ses activités relatives aux VTT dans l’attente d’une décision gouvernementale. • Si aucune loi n’est adoptée ou si des éléments de sécurité ne s’y trouvent pas, le Centre reviendra à son plan initial sur les règlements municipaux.
  34. 34. Problèmes rencontrés dans la promotion de la sécurité en VTT • Le système de surveillance de l’Alberta a du mal à comptabiliser les blessures et les décès reliés aux VTT. • On ne peut répartir ces statistiques entre les municipalités. • Il est donc difficile de présenter aux municipalités la question de la sécurité en VTT. • Le IPC n’a pas les moyens de s’adresser à chaque municipalité; les stratégies possibles sont donc limitées.
  35. 35. Stratégies possibles pour l’IPC • Créer un règlement type sur la sécurité en VTT • Souligner les règlements qui existent dans les municipalités • Montrer les avantages d’avoir des règlements semblables dans une même région • Réunir les municipalités à l’occasion d’un atelier régional • Promouvoir le règlement type auprès de l’AAMDC • Poursuivre les activités de sensibilisation du public au sujet des comportements sécuritaires
  36. 36. Exemple pour la pratique : L’alimentation santé dans les environnements récréatifs et sportifs Présenté par : Sherry Jarvis, Med Coordonnatrice de projet Applied Research Collaborations for Health (ARCH) Université Dalhousie
  37. 37. Information de base • Le ministère de la Santé et du Bien-être de la Nouvelle-Écosse a récemment émis des directives non contraignantes dans la publication Healthy Eating in Recreation and Sports Settings (HERSS). • Avant la publication de ce guide, nous avons réuni les données de base de l’HERSS : les analyses environnementales et les entrevues d’intervenants.
  38. 38. Objectifs de l’étude de recherche HERSS (phase 2) 1. Comprendre les structures et les processus nécessaires à l’optimisation de la mise en œuvre de ces directives dans les milieux récréatifs et sportifs. 2. Décrire les changements à apporter à ces milieux récréatifs et sportifs à la suite de la publication et l’application des directives du ministère. 3. Définir le niveau de mise en œuvre requis pour donner les résultats souhaités dans les milieux récréatifs et sportifs.
  39. 39. Sondage sur l’état de préparation en vue du changement de politique • Pour atteindre le premier objectif, nous réunirons des données précises sur les installations récréatives et sportives afin de comprendre les éléments qui bloquent ou qui facilitent la mise en œuvre des directives, et comment ces éléments peuvent être aggravés ou atténués selon l’état de préparation de l’installation. • Études de cas : entrevues, observations et revue de documents. • Recrutement pour les études de cas : nous avons distribué le sondage sur la préparation au changement en matière de politiques. Ce sondage incluait des questions préliminaires comme le genre d’installation, l’emplacement, etc.
  40. 40. Résultats • 15 sondages ont été remplis - 7 innovateurs - 6 majorités - 2 adopteurs tardifs • Suivi du sondage - Catégorie de l’état de préparation de l’installation. - Invitation à participer à l’étude de cas. • À la suite du suivi auprès des répondants, nous avons recruté des installations dans les catégories innovateurs et majorité, mais aucune dans celle des adopteurs tardifs
  41. 41. Exemple pour la pratique : Alberta Policy Coalition for Chronic Disease Prevention – Applying the Policy Readiness Tool Présenté par : Kayla Atkey, MSc Analyste de politiques Alberta Policy Coalition for Chronic Disease Prevention (APCCP)
  42. 42. APCCP : Qui sommes-nous?  • L’APCCP coordonne les efforts, produit des données probantes et défend les changements de politiques afin de réduire les risques de maladies chroniques en Alberta.  • L’APCCP est subventionnée par la Heart and Stroke Foundation of Alberta en 2015.  • L’APCCP regroupe 17 organismes.
  43. 43. Objectif et concentration des efforts  Faciliter l’adoption de politiques fondées sur les données probantes afin de s’attaquer aux risques de maladies chroniques dans 4 secteurs clés : - L’alimentation malsaine - L’inactivité physique - Les problèmes causés par l’alcool - L’usage du tabac  Augmenter la capacité à utiliser les politiques pour atteindre ces buts, et accroitre le degré d’acceptabilité publique des activités reliées aux politiques.
  44. 44. Mise en œuvre de l’OPP : un outil essentiel à votre trousse d’outils Exemples • Défense collaborative avec Alberta Food Matters et le réseau Growing Food Security in Alberta (GFSA). • Création d’environnements alimentaires plus sains dans les installations récréatives d’Edmonton grâce à des changements de politiques. • Le projet : Facilitating Evidence-based Policy: The Policy Opportunity Windows, Engaging Research Uptake in Practice (POWER UP!).
  45. 45. Défense collaborative avec d’autres organismes  Depuis 2012-2013, l’APCCP a soutenu l’Alberta Food Matters dans un processus de défense collaborative.  Cette collaboration a débouché sur les premières étapes d’une campagne en faveur de l’élaboration d’une stratégie alimentaire universelle pour les écoles.  Le projet s’est inspiré des 7 étapes proposées par Themba-Nixon pour la mise sur pied d’un programme de défense de politiques.1  Tâter le terrain  Définir le projet  Stratégie et analyse  Organisation directe de la question  Acheminer le projet par les canaux appropriés  Victoire et défense  Mise en œuvre et contrôle de l’application Themba-Nixon M. The power of local communities to foster policy. In: Cohen L, Chavez V, Chehimi S, editors. Prevention is Primary: Strategies for Community Well-being. San Fransisco Jossey-Bass; 2010. p. 137-56.
  46. 46. Défense collaborative  La défense d’intérêts au plan provincial est une affaire complexe. Il faut mettre en œuvre plusieurs stratégies et outils.  Le PRT a fourni un point de référence et des stratégies fondées sur les données probantes durant le processus de défense collaborative: o Tâter le terrain o Définir le projet o Stratégie et analyse o Organisation directe de la question  Le questionnaire et les catégories d’adopteurs pourraient s’appliquer à niveau provincial et aux organismes que vous souhaitez intéresser au projet (ex. : un conseil scolaire).
  47. 47. Partenariats Pour la période 2013-2016, l’APCCP est partenaire dans le projet POWER UP!, subventionné par Coalitions Linking Action and Science for Prevention. Activités de POWER UP : Résumer les données sur l’effet des activités reliées aux politiques sur l’obésité et la prévention. Promouvoir le partage d’information au moyen de conférences annuelles de consensus. Élaborer des outils basés sur les données probantes et les ressources afin de soutenir l’adoption et la mise en œuvre de politiques de prévention de l’obésité. Mettre sur pied le site www.powerupforhealth.ca, un guichet unique pour les outils et les ressources de promotion du poids santé.
  48. 48. Lien Web : www.powerupforhealth.ca
  49. 49. Données probantes et outils pour compléter les stratégies de l’OPP  Innovateur – Fournir des données probantes en appui.
  50. 50. Données probantes et outils pour compléter les stratégies de l’OPP  Majorité – Aperçu de l’opinion publique
  51. 51. Données probantes et outils pour compléter les stratégies de l’OPP  Adopteur tardif – Montrer comment les collectivités ou les organismes ayant des caractéristiques semblables ont adopté la politique proposée et l’ont mise en œuvre.
  52. 52. Données probantes et outils pour compléter les stratégies de l’OPP  Adopteur tardif – Montrer comment les collectivités ou les organismes ayant des caractéristiques semblables ont adopté la politique proposée et l’ont mise en œuvre.
  53. 53. Merci! Pour de l’information additionnelle au sujet les efforts de l’Alberta Food Matters pour promouvoir une stratégie alimentaire universelle pour les écoles, allez au : http://www.foodsecurityalberta.org/node/1887 Pour en savoir plus sur POWER UP!, visitez le site : www.powerupforhealth.ca . Revenez-y souvent pour de nouveaux outils et de nouvelles ressources. Abonnez-vous au bulletin électronique de POWER UP! : http://powerupforhealth.ca/power-up/subscribe/
  54. 54. Leçons fournies par la pratique jusqu’à maintenant… • Une diffusion réussie dépend de l’interaction entre les groupes d’adopteurs dans différents milieux et sur une certaine période de temps. - ex. : Une masse critique de règlements municipaux peut entrainer l’adoption d’une politique au niveau provincial. • Soutenir l’action et la promotion : - Mettre au point des stratégies relatives aux politiques. - Répondre aux changements de contexte des politiques. - Fournir de l’information aux autres juridictions concernant les nouvelles politiques ou l’élaboration de politiques.
  55. 55. Mise en œuvre de l’outil : points forts Augmentation de la capacité des organismes locaux à opérer des changements de politiques. Augmentation de la capacité individuelle et collective. Augmentation des connaissances, des aptitudes et du leaderphip. Solutions aux problèmes de capacité des ressources des défenseurs et des organisations. Met l’accent sur l’utilisation efficace des ressources limitées au moyen de stratégies adaptées au contexte. Augmentation des connaissances par le biais de la collaboration intersectorale. Encourage les gens de différents secteurs à examiner des nouvelles stratégies de changement de politiques.
  56. 56. Mise en œuvre de l’outil : limites • La diffusion est unidirectionnelle, linéaire et à partir d’un moment précis. • Un instrument statique est utilisé pour expliquer un processus dynamique qui peut être encore en marche au moment de l’évaluation de l’état de préparation. • S’applique surtout à des cas simples (un seul problème) et clairs de changement de politique. • Mise en garde : les utilisateurs doivent rester ouverts et laisser suffisamment de jeu pour réagir devant l’inattendu.
  57. 57. Que se passe-t-il maintenant? • Nouveau site Web : • Permet de remplir le questionnaire en ligne. • Les ressources et les stratégies sont continuellement mises à jour. • On peut faire l’évaluation du nouveau site Web (sondages en ligne et entrevues). • Sert à adopter l’outil prévu pour des environnements scolaires en particulier. • Met en rapport les personnes qui s’intéressent à des changements sains dans les politiques publiques.
  58. 58. Joignez-vous à la conversation!
  59. 59. Remerciements L’équipe désire remercier les membres de l’Alberta Policy Coalition for Chronic Disease Prevention (APCCP) pour leurs conseils d’experts et leur rétroaction durant l’élaboration de l’outil de préparation en matière de politiques. Soutien financier : • Le travail de diffusion a été financé par une bourse de recherche l’IRSC, programme de formation stratégique en recherche sur le tabac (2004-2005). • L’évaluation du projet pilote de l’OPP a été financée par le Killam Trust Fund, Université de l’Alberta (2012). • La subvention pour la dissémination de l’OPP a été fournie par l’IRSC (2014-2015)
  60. 60. Candace Nykiforuk, Ph. D. Professeure agrégée, School of Public Health, Université de l’Alberta, présidente du programme de santé publique appliquée, CIHR/PHAC/AIHS E: candace.nykiforuk@ualberta.ca E: prt.info@ualberta.ca www.policyreadinesstool.com Pour d’autres renseignements ou des échanges : Kayla Atkey, MSc Analyste de politiques Alberta Policy Coalition for Chronic Disease Prevention E: kayla.atkey@ualberta.ca Cathy Gladwin Analyste de politiques Injury Prevention Centre, University of Alberta E: cathy.gladwin@ualberta.ca Sherry Jarvis, Med Coordonnatrice de projet Applied Research Collaborations for Health, Université Dalhousie E: sjarvis@dal.ca Shandy Reed, MSc Alberta School Employee Benefit Plan E: shandyr@asebp.ab.ca
  61. 61. 5e question de sondage Quelles sont vos prochaines étapes? J’ai l’intention… A. d’accéder à l’Outil de préparation en matière de politiques; B. de lire le sommaire du CCNMO sur l’Outil de préparation en matière de politiques; C. de songer à utiliser l’Outil de préparation en matière de politiques; D. de parler de l’Outil de préparation en matière de politiques à un ou une collègue. 63
  62. 62. Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo • • Utilisez Q&A pour afficher des commentaires ou des questions durant le webinaire. Q&A «Envoyez »vos questions à tous (et non en privé à l’ animatrice). Vos commentaires ou questions 64
  63. 63. Joignez-vous à notre prochain webinaire. The Consolidated Framework for Implementation Research (CFIR) 12 novembre 2015, et 13 h à 14 h 30, HNE Renseignez-vous sur la façon dont cette ressource peut servir à guider l’adaptation d’interventions en santé publique et à élaborer des plans de mise en œuvre en considérant les facteurs qui sont susceptibles d’avoir une influence sur le succès de la mise en œuvre. Inscrivez-vous à : 65
  64. 64. Votre rétroaction est importante. Prenez quelques minutes et dites-nous ce que vous avez pensé du webinaire d’aujourd’hui. Vos remarques et suggestions nous aident à améliorer les ressources que nous offrons et les prochains webinaires. Répondez à un bref sondage au : https://nccmt.co1.qualtrics.com/SE/?SID=SV_2cod TY9uxgN9KM5 66
  65. 65. Après aujourd’hui La présentation PowerPoint est disponible aux adresses suivantes : Anglais : Français : L’enregistrement audio anglais sera bientôt affiché au canal You Tube du CCNMO. 67
  66. 66. Follow us @nccmt Suivez-nous @ccnmo Funded by the Public Health Agency of Canada | Affiliated with McMaster University The views expressed here do not necessarily reflect the views of the Public Health Agency of Canada. Afin d’en savoir plus sur le Centre de collaboration nationale des méthodes et outils : site Web du CCNMO, www.nccmt.ca Communications : nccmt@mcmaster.ca

×