Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 38 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012 (20)

Publicité

Plus par Ardesi Midi-Pyrénées (20)

Web conversationnel - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012

  1. 1. Web Conversationnel De la promotion à la conversation !
  2. 2. Jean-François AUDIGUIER Chargé de mission Ardesi Agence régionale du numérique jfaudiguier@ardesi.fr Twitter : @jfaudiguier
  3. 3. Aujourd’hui : On parle de révolution numérique
  4. 4. Le web 2.0 ou web social pour résumer… De nouveaux modes de communication avec : + de viralité + d’échanges + d’instantanéité + de collaboration, de participation, …
  5. 5. Le web 2.0 ou web social pour résumer… Rendus possibles par l’évolution technologique : + de puissance dans les matériels + de connexions en haut-débit + d’équipements en mobilité + de facilités pour “publier”, “poster”, “téléverser”, …
  6. 6. Le web 2.0 ou web social pour résumer… L’Internaute reprend le contrôle d’internet !
  7. 7. Quelles sont les tendances ?
  8. 8. Les internautes ont pris goût à être écoutés
  9. 9. Les institutions développent de la co-innovation
  10. 10. Les initiatives de concertation se multiplient
  11. 11. Twitter c’est la possibilité : - de poster des messages de 140 caractères - de s’abonner à des fils d’information c.a.d. : - de suivre l’activité de son environnement proche ou moins proche - de relayer, voire d’interagir avec son environnement Emergence de l'ère Internet du "temps réel"
  12. 12. 9 millions utilisent Facebook sur mobile
  13. 13. Houston, We’ve got a problem !
  14. 14. % des interactions associés à une marque, un produit ou une institution Sur votre site Ailleurs sur le web 95 80 80 60 60 40 40 20 20 5 2007 2008 2009 2010 2011
  15. 15. Préparez-vous à rentrer dans le jeu … et reprendre la main !
  16. 16. Logique de promotion Logique de conversation
  17. 17. La communication n’est plus unilatérale… Collectivités Citoyens
  18. 18. La communication n’est plus unilatérale… Collectivités Influenceurs Citoyens Collectivités Collectivités comme facilitateurs Citoyens
  19. 19. Doit-on entrer dans l'internet "conversationnel" et l'internet "temps réel" ? Face à ces constats et aux initiatives en cours, a-t-on le choix ?  Une attente légitime des citoyens  Risque de marginalisation  Une place libre à prendre (par la contestation, les détracteurs …)
  20. 20. Doit-on entrer dans l'internet "conversationnel" et l'internet "temps réel" ? Des opportunités :  Diffuser de nouveaux services en ligne : informations en temps réel, alertes  Développer de nouvelles relations avec les citoyens / habitants / usagers  Développer le dialogue avec l’environnement des institutions  Impliquer les citoyens dans la co-production des politiques publiques
  21. 21. Doit-on entrer dans l'internet "conversationnel" et l'internet "temps réel" ? Pour quoi faire ? Informer  Diffuser de l’information rapidement et simplement  Relayer les informations mises en ligne sur le site internet, y générer du trafic  Attirer un public différent  Relayer les informations des autres organismes du territoire Animer  Impliquer les citoyens qui deviennent eux aussi des relais d’information  Développer certaines activités économiques comme le tourisme par exemple  Stimuler le sentiment d’appartenance, la fierté d’appartenir au territoire Rassembler  Contrôler le contenu et les messages en rapport avec la collectivité, l’institution  Marginaliser les fans pages indépendances
  22. 22. Doit-on entrer dans l'internet "conversationnel« et l'internet "temps réel" ? Des difficultés :  Une relation de confiance à créer  Une audience à créer, fidéliser pour la solliciter par la suite  De nouvelles pratiques à développer en interne  Tout n’est pas gratuit
  23. 23. Ce qu’il faut comprendre avant de se lancer …
  24. 24. On abandonne la communication verticale, pour rentrer dans une conversation horizontale. On ne maîtrise pas la conversation, on y participe.
  25. 25. Sur les médias sociaux, ce que l’on dit de vous est plus important que ce que vous dites de vous. On ne gère plus une image, mais une réputation.
  26. 26. Il faut y être présent de façon pérenne (à long terme) et comprendre que cela demande du temps et des moyens humains (Community manager, nouvelle organisation… )
  27. 27. La transparence et l’honnêteté sont les valeurs les plus respectées, on ne censure pas, on accepte la critique, on y répond en privilégiant le dialogue.
  28. 28. Les internautes ont pris goût à être écoutés et fuient si ce n’est pas le cas. Il faut faire l’effort d’écouter avant de s’exprimer et après s’être exprimé.
  29. 29. Il faut toujours répondre aux commentaires négatifs, même si c’est pour dire qu’on fait remonter le problème. On ne laisse pas ses abonnés sans réponse.
  30. 30. La réciprocité et l’échange sont des règles de base dans le web social. On crée un esprit de communauté.
  31. 31. Organiser et penser sa communication conversationnelle Une nouvelle organisation : community management Gérer et analyser sa e-réputation PPE : Projet de positionnement éditorial - Cible? - Quels objectifs de communication, de services, d’échanges ? - Ton ? - Fréquence ? - Charte interne ? Validation ? …
  32. 32. Questions / Réponses Vous avez la parole !
  33. 33. Retrouvez les présentations de cette journée sur www.ardesi.fr

×