SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  84
Télécharger pour lire hors ligne
Les coûts de transport
Réalisé par:
Ilham YACHAOUI
Kaoutar IHSSANE
Karima BARI
Encadré par:
Mr Fouad JAWAB 1
Plan
2
1
2
Introduction
Les couts de transport routier
Les couts de transport des autres modes de
transport
Conclusion
Introduction
3
Chapitre 1 :
les coûts de transport
routier
4
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Définition : les coûts de transport
représente la dépense nécessaire
pour acheminer un bien de son lieu
de production à son lieu de
consommation
5
Chapitre I : les coûts de transport
routier
La classification des coûts:
Les coûts peuvent être classés en deux
catégories:
6
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Les unités d'œuvres:
Pour les charges variables l'unité d'œuvre est :
Le kilomètre et la tonne kilométrique
Pour les charges fixes l'unité d'œuvre est la
journée :
L e nombre d'heures quotidienne, mensuelle et
annuelle doit être prévue dans les calculs
7
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Longue distance,
courte distance, lot
complet ou 1/2 lot,
citerne, benne en
marchandises
Occasionnel régional,
national ou régulière
urbaine et non
urbaine en voyageurs
Les coûts seront différents selon l'activité exercé :
8
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Les frais variables :
9
Chapitre I : les coûts de transport
routier
• Les carburants
Matières
premières
• Vidange
• Réparation
• Lavage
Entretien du
véhicule
• PneusPneumatique
Les frais variables
Dans le transport, on retrouve généralement dans
cette catégorie :
10
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Les frais variables :
Certaines entreprises considèrent que les péages d'autoroute
sont une charge variable. Cela augmente inutilement le chiffre
d'affaire avec les conséquences qui s'y rattachent
11
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Ils ne sont pas cependant fixes à 100 % puisqu’en dehors d’un
certain niveau d’activités, ils peuvent augmenter ou diminuer.
Par ailleurs ils sont difficilement compressibles
Ils sont souvent périodiques et ne fluctuent pas, ou très peu,
en fonction du volume des ventes
ceux qui ne sont pas identifiés comme variables, se
retrouveront dans les coûts fixes
Les coûts fixes:
12
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Le salaire du conducteur sur une base réaliste maxi
200 heures/mois
Les frais de déplacement en fonction du nombre
de jours travaillés
Les charges sociales afférentes à ces salaires
le salaire du conducteur de remplacement, si vous
utilisez le véhicule + de 200h/mois ou tous les
jours de l'année
Les coûts fixes :
Conducteur : Tous les coûts liés à un conducteur attaché à un
véhicule désigné
13
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Les charges fixes :
Véhicule : tous les coûts liés à un véhicule désigné
14
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Frais
administratif
• Salaire du
chef
d'entrepris
e, du
personnel
hors
conducteur
s sans
oublier les
charges
Frais
commerciau
x
• Commercia
l, Publicité
Impôts et
taxes
• IS, taxe
profession
nelle
le local
commercial
•Bureau
atelier :
location ou
amortisseme
nt
les
assurances
• local, RC
chef
entreprise
Les charges fixes :
Structure : tout ce qui concerne le fonctionnement de l'entreprise
15
Chapitre I : les coûts de transport routier
Tarifs de référence du transport routier au Maroc
La structure du coût global
annuel du transport de
marchandise par route
se répartit à concurrence
de 52 % en charges fixes,
39 % en charges variables
et 9 % en frais de structure.
16
 le coût moyen de référence pour le
transporteur a été estimé à 1,07 DH par tonne
et par kilomètre.
 varie, selon le type de véhicules et le tonnage,
passant de 2,71 DH /t/km pour les camions
bennes de 5,5 t à 0,44 DH/t km pour les semi-
remorques citernes de 38 t.
Chapitre I : les coûts de transport routier
Tarifs de référence du transport routier au
Maroc
17
 Le prix moyen au kilomètre a pu être fixé à
7,29 DH, variant entre 5,12 DH pour les 5,5 t
et 10,07 DH pour les bennes de 38 t et plus,
avec dans cette fourchette, une quinzaine de
prix selon les catégories.
Chapitre I : les coûts de transport routier
Tarifs de référence du transport routier au
Maroc
18
Carburant
Chapitre I : les coûts de transport routier
LES INDICATEURS DU TRANSPORT ROUTIER DE
MARCHANDISES
19
Indice Gazole
Chapitre I : les coûts de transport routier
LES INDICATEURS DU TRANSPORT ROUTIER DE
MARCHANDISES
20
COÛTS D'EXPLOITATION:
Exploitation
Chapitre I : les coûts de transport routier
LES INDICATEURS DU TRANSPORT ROUTIER DE
MARCHANDISES
21
• COÛTS D'EXPLOITATION:
• Pour le conducteur:
SMIG
TAUX HORAIRE PERSONNEL DE CONDUITE
SÉCURITÉ SOCIALE
FRAIS DE DÉPLACEMENT
Chapitre I : les coûts de transport routier
LES INDICATEURS DU TRANSPORT ROUTIER DE
MARCHANDISES
22
Chapitre I : les coûts de transport
routier
LES COUTS PAR TYPE DE TRANSPORT
23
Le Comité National Routier (CNR) publie des statistiques concernant entre autre les
pondérations des prix de revient.
Ci-dessous l’exemple des pondérations pour 2012 pour un transport longue distance
40 Tonnes:
24
Pour une lecture correcte du graphique :
• Gazole professionnel = coût du carburant,
hors T.V.A., tenant compte des différents
modes d'approvisionnement (pompe et cuve)
et du remboursement partiel de la TIPP
• Maintenance = pneumatiques + entretien-
réparations
• Infrastructures = taxe à l'essieu + péages
25
• Matériel 40 T = coûts de détention de matériel
roulant (renouvellement + financement)
• Conducteur longue distance = rémunérations +
cotisations employeurs
• Frais de déplacement longue distance
• Charges de structure longue distance = charges
de structure + autres coûts indirects de gestion
26
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Les méthodes de calcul des couts en transport:
1. La méthodologie
27
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Coûts en euros
Terme kilométrique (1 km parcouru) CK 0,535 €
0,476 € (hors péages)
Terme horaire (1 heure de temps de
service)
CC/h
19,04 €
Terme journalier (coût de véhicule + coût
de
structure) CV + CS
155,69 €
2. Exemple d’application
Formulation trinôme
28
Chapitre I : les coûts de transport
routier
 Le temps de service mensuel
du conducteur est de 200
heures
 La journée de travail de 9
heures
 Le temps de chargement est
de 1H30 et le temps de
déchargementde 2 H
 La vitessemoyenne sur ce
parcours est de 65 km/h
 Les frais de gestion
administrativesont évaluésà 5
% par voyage
 La marge s’élève à 6 % du
cout de revient
 kilométrage en charge : 741
km ; kilométrage à vide : 42
km
29
Chapitre I : les coûts de transport routier
1er étape : Calcul du nombre d’unités d’œuvre :
 Total des kilomètres : 783 km ( 741+42)
 Temps de transport : 783 km / 65 (km/h)= 12,05 H
 Temps d’immobilisation : 3,50 H ( 1,5+2)
 Durée du parcours en heure : 12,05 + 3,50 = 15.55 H
 Durée du parcours en jours : 15.55/ 9H = 1, 73 jours
Nombre d’unités d’œuvre : 783 km, 15,55 h, 1,73
jours
30
Chapitre I : les coûts de transport
routier
2ème étape : calcul du cout de revient
• Cout kilométrique : 783 km * 0,535 = 418,91
• Cout horaire : 15,55 H * 19.04 = 296,07
• Cout journalier 1,73 * 155.69 = 269,34
• Cout du voyage = 984,32 €
31
Chapitre I : les coûts de transport
routier
3ème étape : calcul du prix de vente
Prix de vente = cout de revient + cout de
distribution + marge
= 984,32 + (984,32*5/100) + (984,32*6/100)
= 984,32 + 49.22 + 59,06
= 1 092.60 €
32
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Le seuil de rentabilité (ou
point mort): correspond
au CA pour lequel on n'a
ni perte, ni bénéfice
Il permet de connaître à
partir de quel moment on
a couvert TOUS les coûts
fixes en tenant compte
des coûts variables
Le Seuil de rentabilité
33
Chapitre I : les coûts de transport routier
Seuil de rentabilité :
Pour obtenir ce seuil, il convient de classer les charges selon 2
catégories (méthode binome )
34
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Le seuil de rentabilité :
• Le seuil de rentabilité se
calcule sur une période
définie: plus
généralement l'année
mais aussi selon un
nombre de rotations
prévues)
• De façon à ce que les
coûts fixes puissent être
déterminées en fonction
de cette période
35
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Le seuil de rentabilité :
La détermination du seuil de rentabilité s'obtient à partir de
3 éléments :
Le chiffres d'affaires réalisé: il peut être annuel ou au
kilomètre
Les charges variables . (CV)
Les charges fixes. ( CF)
36
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Le seuil de rentabilité :
Les calculs qui permettent d'obtenir le seuil de
rentabilité se font en 3 étapes :
• La marge sur coût variable. ( MCV)
• Le taux de marge sur coût variable. (= tx MCV)
• Le seuil de rentabilité.
37
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Détermination du seuil de rentabilité
Méthode 1:
chiffre d’affaire au km – couts variable au km=MCF
Total des charges fixe/ MCV = des kilométres
Si le résultat obtenu est >au kilométrage prévu = perte
Si le résultat < au kilomètrage prévu =bénéfice
38
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Seuil de rentabilité :
Exemple :
CA 1,5 €/km , Coût variable 0,47€/km , total charges fixes pour
120000 km 100 000 €
10000/(1,5-0,47)=97087km
Seuil de rentabilité En kilomètres :
= 97 087 km / En chiffre d'affaire 97 087 x 1,5€/km = 145 631 €
A chaque kilomètre vendu au dessus de 97 087km l'entreprise
dégagera un bénéfice de 1,03€/km jusqu'au 120 000 km prévus
39
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Détermination du seuil de rentabilité
Méthode 2:
Chiffre d’affaire-Total couts variables= MCV
Total charges fixes/MCV=taux =x,xx
• Si le taux est >on est en perte
• Si le taux est = ni perte ni bénéfice
• Si le taux est < on dégage du bénéfice
40
Chapitre I : les coûts de transport
routier
Exemple :
CA 1,5€/km, Coût variable 0,47€/km total charges fixes pour
120 000 km 100 000
100000/ ((1,5x120000)-(0,47x120000))=0,80906
Seuil de rentabilité
en kilomètres : 120 000 x 0,80906 = 97 087 km
En chiffre d'affaire 180 000 x 0,80906 = 145 631 €
41
Chapitre I : les coûts de transport
routier
En cas de perte : comment calculer ?
Prenons un exemple simple
• Sur une base de 365 rotations par an et 164 250 km/an soit
450km/j. (Vous êtes en température dirigée donc c'est
envisageable).
• Coût variable 0,50€/km et Coût fixes 390€/jour. On vous
propose 580 euros par rotation
• Quel est votre seuil de rentabilité en nombre de rotations ?
(390x365)/((580-365)-(0,5x164250))= 1,9859
42
Chapitre II :
Cout de transport des
autres modes de transport
43
Chapitre II:Cout de transport des autres
modes de transport
• Le cout du transport aérien:
Surtout utilisé pour les produits
rapidement périssables, ce type
de transport est rapide et
contribue à ne pas rompre la
chaîne du froid. Mais il est
coûteux par rapport aux autres
modes de transport : des tarifs
élevés, expliqués en partie par la
hausse de la taxe fuel.
44
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
Le cout du fret aérien:
Le coût du fret aérien est égal au poids taxable (à
l’avantage de la compagnie aérienne) multiplié par le
prix au kilo.
fret aérien poids taxable le prix au kilo.
45
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
• Le transporteur aérien admet :
 un rapport poids volume de 1 pour 6 (1 tonne pour 6 m3);
 taxe au poids brut pour un rapport inférieur ou égal à 1 pour 6;
On divise donc le volume réel
par 6 pour obtenir le poids
fictif servant de base de
tarification
46
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
Soit un colis dont le poids
brut est de 2 tonnes et le
volume de 6 m3
-Poids équivalent : 6 ÷ 2= 3
(3 < 6) ce qui implique une
-taxation au poids réel,
c’est-à-dire à 2 tonnes.
Soit un colis dont le poids
brut est de 2 tonnes, et le
volume de 18 m3
-Poids équivalent : 18 ÷ 2 = 9
(9 > 6) ce qui justifie une
-taxation au poids
équivalent, c’est-à-dire à 9
tonnes.
Exemple 1 Exemple 2
47
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
les types des tarifs
Le tarif cargo ou Général cargo : Il définit un barème par tranches de poids ; les
tarifs sont harmonisés et frais payés couvrent le trajet entre l’aéroport de
départ et l’aéroport d’arrivée.
Le Tarif Co-rate (commodity rates) : Ce plan tarifaire concerne certaines
catégories de marchandises à envois fréquents et continus (périodiques,
journaux médicaments, tabacs etc.)
Le Tarif ULD (United Load Device) : Il s’agit d’un plan tarifaire pour les envois
de marchandises rassemblées en conteneurs de groupage
Tarifs spéciaux : souvent "ad valorem" ou à l'unité de chargement tels les
automobiles, les œuvres d'art ou encore les animaux vivants.
48
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
la règle « payant pour »
Cette règle qui s’applique aux tarifs par tranches de
poids et en prix dégressifs, est à l’avantage du
chargeur et permet de:
 bénéficier de l’avantage lié à la dégressivité.
 Le chargeur / Transitaire a tout à fait le droit de taxer sur un
poids fictif pour arriver dans une tranche supérieur avec un
prix au kg inférieur s'il en résulte un coût total à son avantage
49
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
la règle « payant pour »
exemple :
-De 300 à 500 kg : 1500 FCFA / kg
-De 501 à 1000 kg : 1.200 FCFA / kg
On constate que pour 450 kg (450 x 1500 FCFA) il
vaut mieux être taxé à 501kgs (501 x 1200 FCFA) soit
601.200 FCFA au lieu de 675.000 FCFA.
50
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
Les taxes et surcharges
Les surcharges tarifaires correspondent à la
possibilité pour les compagnies de faire face à des
augmentations de coûts imputables à des facteurs
exogènes et non maîtrisables.
Exemple:
la surcharge carburant.
Pour faire face à la
montée incessante du
prix du pétrole, et
donc du kérosène,
51
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
Le fuel:
En raison des variations régulières du prix du kérosène, les
compagnies aériennes ont mis en place un mode de calcul de
la surcharge fuel.
 La base 100 de l’indice correspond à 187,5 dollars la tonne;
 Cette surcharge est valable quelle que soit la destination et le
poids taxable, hors minimum de perception;
52
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
La taxe sureté:
Les assistants en aérogare conditionnent le fret
pour qu’il puisse être transporté dans les avions.
L’aspect sûreté de ce conditionnement inclut
plusieurs étapes dont le passage au rayon X pour
s’assurer de la nature non dangereuse du colis.
une taxe de 0,09 euro/kg a été
établie pour compenser les frais
supplémentaires liés à la sûreté du
fret.
53
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
Assurance et risque:
Afin de répondre aux impératifs de sécurisation de la chaîne
de transport de marchandises, suite aux attentats du 11
septembre 2001, les compagnies aériennes ont vu leurs
dépenses considérablement augmenter :
 hausse de leurs cotisations d’assurance
 investissements en mesures de sécurité, etc.
 Des frais répercutés sur les tarifs du fret.
54
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret aérien:
les frais annexes:
Les frais annexes sont imputables à l’enlèvement, au
camionnage,
 primes d’assurances;
 frais d’émission de documents;
 de présentation en douane;
 de transbordement ou de primes pour marchandises
dangereuses;
55
Chapitre II:Cout de transport des autres modes
de transport
La base de Tarification :
Rapport entre le poids et le volume
sachant que: 1 tonne = 6 mètre carré
56
Les tarifs spéciaux
Ce sont des tarifs préférentiels calculés en fonction de la
catégorie de la marchandise expédiée au minimum par 100 kg
et par 300 ou 500 kg pour d'autres.
Chapitre II:Cout de transport des autres modes
de transport
57
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret ferroviaire:
Le trafic ferroviaire est parfait
pour le transport de
marchandise dont les distances
sont supérieures à 100 km. Mais
pour les transports
internationaux, il faut prendre en
compte des règles de
tarifications différentes d’un pays
à l’autre. Les tarifs sont
également définis en fonction du
poids de la marchandise à
expédier et de la distance à
parcourir.
58
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret ferroviaire:
Le poids taxable:
-Après l’opération de pesage, le poids à taxer est obtenu en
arrondissant le poids brut réel à la tonne immédiatement
inférieure ou supérieure,
-selon que la première décimale du poids brut réel, exprimé
en tonnes, est inférieure ou, au contraire égale ou supérieure
à 5
59
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret ferroviaire:
La distance taxable:
La distance à retenir pour le calcul du droit de
transport est celle découlant du tableau de distance de
taxation.
Le minimum de distance à taxer est de 85
kilomètres.
60
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret ferroviaire:
L’Établissement des frais de transport ferroviaire:
la taxe applicable au wagon s’obtient en consultant :
La nomenclature de marchandise où figure
le numéro du générique de rattachement de
la marchandise en vue de sa taxation.
Le tableau des génériques donnant le prix
applicable à la tonne kilométrique
Le tableau des distances donnant la distance
à prendre en compte pour la taxation
Les avis trafic périodiques.
61
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret ferroviaire:
Cas des envois chargés dans plusieurs wagons complets
Lorsqu’un envoi, chargé dans plusieurs wagons, fait l’objet d’une seule
déclaration, le droit de transport est établi wagon par wagon, chacun
d’eux étant considéré comme constituant un envoi distinct.
 La déclaration d’un poids global pour plusieurs wagons est une pratique
non acceptée;
 L’expéditeur a l’obligation dans ce cas d’indiquer le poids chargé dans
chaque wagon;
62
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret ferroviaire:
cas des envois composés de marchandises différentes
Si l’expéditeur n’est pas en mesure de déclarer séparément
le poids de chaque marchandise,
les marchandises dont le poids est déclaré globalement
sont taxées en totalité
63
La convention CIM ne prévoit aucun tarif dans la
mesure où les règles de tarification sont aléatoires
d'un pays à un autre. La tarification ferroviaire fut
donc harmonisée.
64
Cette harmonisation se distingue sous 3 formes :
La tarification multilatérale
C'est un tarif qui est valable dans plus de 2 pays mais il ne
concerne qu'un type particulier de marchandise, produits
relevant de la CECA.
Chapitre II:Cout de transport des autres
modes de transport
Les Tarifs du Transport Ferroviaire
65
La tarification bilatérale
Ce sont des tarifs appliqués entre 2 pays qui
concernent tous les types de marchandises,
Ex: le tarif franco-belge ou franco-nordique.
Chapitre II:Cout de transport des autres
modes de transport
Les Tarifs du Transport Ferroviaire
66
Cas particulier:
En cas d'absence de tarif en commun, on applique le
principe des "tarifications nationales soudées".
Chapitre II:Cout de transport des autres
modes de transport
Les Tarifs du Transport Ferroviaire
67
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret maritime:
Chaque conférence maritime établit elle-
même ses propres prix. Il y a donc autant de
modes de tarification que de conférences,
sans compter les tarifs pratiqués par les «
outsiders »
En conteneur
En conventionnel
Tarification:
68
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret maritime:
En conventionnel :
Le fret de base est calculé en « unités payantes »,
établies par les conférenciers.
-Une unité payante (1 UP) vaut 1 t ou 1 m 3,
-à l’avantage du navire : on retient, du volume ou du
poids, le chiffre le plus élevé.
69
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret maritime:
En conteneur :
On applique un tarif forfaitaire à la boite (box rate)
qui ne tient compte que du type de conteneur.
• Les prestations supplémentaires de la compagnie
sont facturées en sus :
 location du conteneur,
 positionnement chez le chargeur,
70
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret maritime:
De manière générale :
On applique en plus des taux de surcharges :
- pour les colis de plus de 5 t ou de plus de 12 m ;
- en fonction des variations du prix du fuel (BAF, « Bunker
Adjustment Factor ») ;
- selon les variations de la devise de tarification(CAF « Currency
Adjustment Factor ») ;
- en cas d’encombrement portuaire (immobilisation prolongée
du navire).
71
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
Le cout du fret maritime:
Il faut enfin inclure dans le prix du fret les droits portuaires à
la charge de la marchandise.
-Les compagnies proposent généralement des ristournes- de 8
à 10%, pour contrer la concurrence des outsiders en échange de
l’utilisation exclusive de navires conférenciers par le chargeur.
72
Les tarifs de
base sont à la
tonne ou au
mètre cube, à
l'avantage du
navire.
le tarif est en
général
forfaitaire et
dépend du
type de
conteneur.
le tarif est en
général
fonction de
l'encombreme
nt (Ex: mètre
linéaire de
remorque..)
En
conventionnel
En conteneur
complet
En roulier ou
RO/RO
Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport
LES TARIFS DU TRANSPORT MARITIME
1-Le frêt de base
73
2-Les ajustements :
le chargeur peut se voir appliquer :
 Une « surcharge combustible », dite aussi « Bunker
Adjustment Factor» (BAF) ou « Interim Fuel Participation »
(IFP);
 Une surcharge monétaire ou « Currency Adjustment Factor »
(CAF);
 Une surcharge liée à certaines marchandises lourds
Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport
LES TARIFS DU TRANSPORT MARITIME
74
3-Les ristournes
Les ristournes sont accordés en fonction de:
Fidélité
Contrat d’engagement
Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport
LES TARIFS DU TRANSPORT MARITIME
75
4-Les conditions de ligne (liner terms)
Elles définissent quelles prestations sont
incluses dans le prix du fret.
Chapitre II:Cout de transport des autres modes de
transport
LES TARIFS DU TRANSPORT MARITIME
76
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
4-Les conditions de ligne (liner terms)
N’inclut aucune prestation
autre que le transport
maritime proprement dit,
marchandise toujours à
bord.
Signifie qu'au départ (sous
palan) les frais de mise à
bord (élingage, accrochage,
hissage, arrimage en
conventionnel, préhension
saisissage à bord en
conteneur) sont inclus dans
le prix du fret.
Un fret coté Bord /
Bord
Sous palan / Bord
77
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
Exemple de cotation maritime :
• Masse brute de la M/ses : 4.5 m3
• Volume hors tout: 1240 kg soit 1,24
• Fret de base : 250 € / UP
• Surcharge BAF : 3.5%
• Surcharge CAF: 2%
• Frais d'approche: 250 €
• Mise à FOB: 280 €
78
Chapitre II:Cout de transport des autres modes de
transport
Taxation au volume (à l'avantage du navire) : 4.5 UP
Approche 250.00
Mise à FOB 280.00
Fret de base 250 * 4.5 1125.00
BAF 3.5 % * 1125 39.38
CAF 2.5 % * (1125 + 39.38) 29.11
TOTAL 250 * 4.5 1723.49
79
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret maritime:
TYPES
MARCHAN-
DISES
POIDS VOLU_
ME
VALEUR
MAR-
CHANDI
SE EN €
COUT
CONTE-
NEUR
EN €
PIECES
DETACHEES
6.4 6 16000 143.20
CABLES
ELECTRIQUES
2.85 2.77 180000 163.50
CARRELAGE 6 7.2 60000 84.65
QUINCAILLERIE 3 2.7 4500 176.15
TOTAL 260500
Exercice sur la tarification
4 conteneurs à
expédier
Calcul du frêt net =
Frêt de base + BAF +
CAF - Ristournes
BAF 5,5%
CAF 6%
Ristourne 10%
Précharg. 200€
Assurance 3%
°
80
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret maritime:
– Pièce détachées : P = 6,4 T et V = 6m3
– Câbles : P = 2,87 T et V = 2,76 m3
– Carrelage : P = 6 T et V = 7,2 m3
– Quincailleries : P = 3 T et V = 2,7 m3
Exercice sur la tarification
corrigé
81
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret maritime:
Exercice sur la tarification corrigé
TYPES
MARCHAN-
DISES
POIDS VOLU_M
E
UP LA
PLUS
GRAN-
DE
VALEUR
MAR-
CHANDI
SE EN €
COUT
CONTE-
NEUR
EN €
FRET
TOTAL
PIECES
DETACHEES
6.4 6 6.4 16000 143.20 916.48
CABLES
ELECTRI-
QUES
2.85 2.77 2.85 180000 163.50 465.97
CARRELAGE 6 7.2 7.2 60000 84.65 609.48
QUINCAIL-
LERIE
3 2.7 3 4500 176.15 528.45
TOTAL 260500 2522.38
82
Chapitre II:Cout de transport des
autres modes de transport
• Le cout du fret maritime:
Exercice sur la tarification
corrigé
Frêt net : 2522.38 + 138.73 + 151.34 –252.24 =
2560.21 E
Valeur CPT : 260500 + 200 + 2560.21 = 263260.21 E
Valeur CIP : 263260.21 + 798.78 = 264049.99 E
83
Conclusion
84

Contenu connexe

Tendances

Le transport international.
  Le transport international.  Le transport international.
Le transport international.Rabah HELAL
 
La chaîne logistique durable
La chaîne logistique durableLa chaîne logistique durable
La chaîne logistique durableAmal Brioual
 
Le transport maritime (Rapport d'exposé)
Le transport maritime (Rapport d'exposé)Le transport maritime (Rapport d'exposé)
Le transport maritime (Rapport d'exposé)RAMZI EL IDRISSI
 
Le transport maritime
Le transport maritimeLe transport maritime
Le transport maritimeAmal Brioual
 
Formation transport-international
Formation transport-internationalFormation transport-international
Formation transport-internationalRabah HELAL
 
Transport de Marchandise
Transport de MarchandiseTransport de Marchandise
Transport de MarchandiseMed El Assi
 
Le transport maritime (Exposé)
Le transport maritime (Exposé)Le transport maritime (Exposé)
Le transport maritime (Exposé)RAMZI EL IDRISSI
 
1. transport logistique
1. transport   logistique1. transport   logistique
1. transport logistiqueOurahou Omar
 
Rapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseRapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseYoussef Islam
 
Rapport de stage maritime
  Rapport de stage maritime  Rapport de stage maritime
Rapport de stage maritimeRabah HELAL
 
Logistique 4.0 (industrie 4.0)
 Logistique 4.0 (industrie 4.0) Logistique 4.0 (industrie 4.0)
Logistique 4.0 (industrie 4.0)nada world
 
version finale du pfe _ la logistique au maroc (1).docx
version finale du pfe  _ la logistique au maroc (1).docxversion finale du pfe  _ la logistique au maroc (1).docx
version finale du pfe _ la logistique au maroc (1).docxIlhamNajib3
 
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timarRapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timartoufik Lfechkel
 
Transport Aerien (2) (1).pptx
Transport Aerien (2) (1).pptxTransport Aerien (2) (1).pptx
Transport Aerien (2) (1).pptxSunShine416924
 

Tendances (20)

Le transport international.
  Le transport international.  Le transport international.
Le transport international.
 
La chaîne logistique durable
La chaîne logistique durableLa chaîne logistique durable
La chaîne logistique durable
 
Le transport maritime (Rapport d'exposé)
Le transport maritime (Rapport d'exposé)Le transport maritime (Rapport d'exposé)
Le transport maritime (Rapport d'exposé)
 
Le transport maritime
Le transport maritimeLe transport maritime
Le transport maritime
 
Formation transport-international
Formation transport-internationalFormation transport-international
Formation transport-international
 
La logistique et le transport
La logistique et le transportLa logistique et le transport
La logistique et le transport
 
Transport de Marchandise
Transport de MarchandiseTransport de Marchandise
Transport de Marchandise
 
Le transport maritime (Exposé)
Le transport maritime (Exposé)Le transport maritime (Exposé)
Le transport maritime (Exposé)
 
1. transport logistique
1. transport   logistique1. transport   logistique
1. transport logistique
 
Rapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseRapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandise
 
Transport logistique et tic
Transport logistique et ticTransport logistique et tic
Transport logistique et tic
 
Le Transport
Le TransportLe Transport
Le Transport
 
La fonction Approvisionnement
La fonction ApprovisionnementLa fonction Approvisionnement
La fonction Approvisionnement
 
Rapport de stage maritime
  Rapport de stage maritime  Rapport de stage maritime
Rapport de stage maritime
 
Incoterms 2020
Incoterms 2020 Incoterms 2020
Incoterms 2020
 
Logistique 4.0 (industrie 4.0)
 Logistique 4.0 (industrie 4.0) Logistique 4.0 (industrie 4.0)
Logistique 4.0 (industrie 4.0)
 
version finale du pfe _ la logistique au maroc (1).docx
version finale du pfe  _ la logistique au maroc (1).docxversion finale du pfe  _ la logistique au maroc (1).docx
version finale du pfe _ la logistique au maroc (1).docx
 
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timarRapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
Rapport de-stage-sur-transport-international-transit-et-logistique-groupe-timar
 
Transport Aerien (2) (1).pptx
Transport Aerien (2) (1).pptxTransport Aerien (2) (1).pptx
Transport Aerien (2) (1).pptx
 
Transport aérien
Transport aérienTransport aérien
Transport aérien
 

Similaire à Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)

Rencontre CCI : information CO2 des prestations de transport afin d'anticipe...
Rencontre CCI :  information CO2 des prestations de transport afin d'anticipe...Rencontre CCI :  information CO2 des prestations de transport afin d'anticipe...
Rencontre CCI : information CO2 des prestations de transport afin d'anticipe...CCI de Montpellier
 
Management visuel pour l'amélioration des activités de service, Aurore Xemar
Management visuel pour l'amélioration des activités de service, Aurore XemarManagement visuel pour l'amélioration des activités de service, Aurore Xemar
Management visuel pour l'amélioration des activités de service, Aurore XemarInstitut Lean France
 
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publiqueMobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publiqueMobilis Conférence
 
les intermediaires du transport international
les intermediaires du transport internationalles intermediaires du transport international
les intermediaires du transport internationalKaoutar Ihssane
 
Presentation---Conference-de-presse-12-07-2016.pptx
Presentation---Conference-de-presse-12-07-2016.pptxPresentation---Conference-de-presse-12-07-2016.pptx
Presentation---Conference-de-presse-12-07-2016.pptxAdmirKorac1
 
Beauvais etude coûts vp tc
Beauvais etude coûts vp tcBeauvais etude coûts vp tc
Beauvais etude coûts vp tcPierre Taillant
 
Les couts sociaux de transport
Les couts sociaux de transportLes couts sociaux de transport
Les couts sociaux de transportAboubakr Moubarak
 
Internship L'Oréal - Transportation scheduling and inventory control optimi...
Internship  L'Oréal -  Transportation scheduling and inventory control optimi...Internship  L'Oréal -  Transportation scheduling and inventory control optimi...
Internship L'Oréal - Transportation scheduling and inventory control optimi...nsihammou
 
Financement innovant des infrastructures routiéres, fluviales et ferroviaires
Financement innovant des infrastructures routiéres, fluviales et ferroviairesFinancement innovant des infrastructures routiéres, fluviales et ferroviaires
Financement innovant des infrastructures routiéres, fluviales et ferroviairesSociété Tripalio
 
Rencontre CCI : charte d'engagements volontaires de réduction des émissions d...
Rencontre CCI : charte d'engagements volontaires de réduction des émissions d...Rencontre CCI : charte d'engagements volontaires de réduction des émissions d...
Rencontre CCI : charte d'engagements volontaires de réduction des émissions d...CCI de Montpellier
 
Présentation PFE har .pptx
Présentation PFE har .pptxPrésentation PFE har .pptx
Présentation PFE har .pptxHamzaAitIkhlef1
 
Outil de mesure et d'affichage carbone dans le transport
Outil de mesure et d'affichage carbone dans le transportOutil de mesure et d'affichage carbone dans le transport
Outil de mesure et d'affichage carbone dans le transportACIDD
 
237743440-Expose-Routes-Tr-2011-2012-Emsi.pdf
237743440-Expose-Routes-Tr-2011-2012-Emsi.pdf237743440-Expose-Routes-Tr-2011-2012-Emsi.pdf
237743440-Expose-Routes-Tr-2011-2012-Emsi.pdfDJAMILADIABY
 
Qu'est-ce qui fait la consommation des véhicules ?
Qu'est-ce qui fait la consommation des véhicules ?Qu'est-ce qui fait la consommation des véhicules ?
Qu'est-ce qui fait la consommation des véhicules ?Pierre Mohr Durdez
 
Audelor communication-140-couts-deplacements-pays-lorient
Audelor communication-140-couts-deplacements-pays-lorientAudelor communication-140-couts-deplacements-pays-lorient
Audelor communication-140-couts-deplacements-pays-lorientAudéLor
 
Ecomouv : mise en place du dispositif de l'Eco-taxe Poids Lourds - 11/06/2013
Ecomouv : mise en place du dispositif de l'Eco-taxe Poids Lourds - 11/06/2013Ecomouv : mise en place du dispositif de l'Eco-taxe Poids Lourds - 11/06/2013
Ecomouv : mise en place du dispositif de l'Eco-taxe Poids Lourds - 11/06/2013CCI de Montpellier
 
És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el fi...
És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el fi...És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el fi...
És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el fi...AMTU
 
Comité National Routier : Evolution du prix du gazole et incidence sur le pri...
Comité National Routier : Evolution du prix du gazole et incidence sur le pri...Comité National Routier : Evolution du prix du gazole et incidence sur le pri...
Comité National Routier : Evolution du prix du gazole et incidence sur le pri...Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
La Bonne Station - L'appli qui optimise votre plein de carburant - Mars 2018 ...
La Bonne Station - L'appli qui optimise votre plein de carburant - Mars 2018 ...La Bonne Station - L'appli qui optimise votre plein de carburant - Mars 2018 ...
La Bonne Station - L'appli qui optimise votre plein de carburant - Mars 2018 ...La Bonne Station
 

Similaire à Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari) (20)

Rencontre CCI : information CO2 des prestations de transport afin d'anticipe...
Rencontre CCI :  information CO2 des prestations de transport afin d'anticipe...Rencontre CCI :  information CO2 des prestations de transport afin d'anticipe...
Rencontre CCI : information CO2 des prestations de transport afin d'anticipe...
 
Management visuel pour l'amélioration des activités de service, Aurore Xemar
Management visuel pour l'amélioration des activités de service, Aurore XemarManagement visuel pour l'amélioration des activités de service, Aurore Xemar
Management visuel pour l'amélioration des activités de service, Aurore Xemar
 
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publiqueMobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
Mobilis 2008 - TR4 : Nouvelles mobilités et action publique
 
Copilote
CopiloteCopilote
Copilote
 
les intermediaires du transport international
les intermediaires du transport internationalles intermediaires du transport international
les intermediaires du transport international
 
Presentation---Conference-de-presse-12-07-2016.pptx
Presentation---Conference-de-presse-12-07-2016.pptxPresentation---Conference-de-presse-12-07-2016.pptx
Presentation---Conference-de-presse-12-07-2016.pptx
 
Beauvais etude coûts vp tc
Beauvais etude coûts vp tcBeauvais etude coûts vp tc
Beauvais etude coûts vp tc
 
Les couts sociaux de transport
Les couts sociaux de transportLes couts sociaux de transport
Les couts sociaux de transport
 
Internship L'Oréal - Transportation scheduling and inventory control optimi...
Internship  L'Oréal -  Transportation scheduling and inventory control optimi...Internship  L'Oréal -  Transportation scheduling and inventory control optimi...
Internship L'Oréal - Transportation scheduling and inventory control optimi...
 
Financement innovant des infrastructures routiéres, fluviales et ferroviaires
Financement innovant des infrastructures routiéres, fluviales et ferroviairesFinancement innovant des infrastructures routiéres, fluviales et ferroviaires
Financement innovant des infrastructures routiéres, fluviales et ferroviaires
 
Rencontre CCI : charte d'engagements volontaires de réduction des émissions d...
Rencontre CCI : charte d'engagements volontaires de réduction des émissions d...Rencontre CCI : charte d'engagements volontaires de réduction des émissions d...
Rencontre CCI : charte d'engagements volontaires de réduction des émissions d...
 
Présentation PFE har .pptx
Présentation PFE har .pptxPrésentation PFE har .pptx
Présentation PFE har .pptx
 
Outil de mesure et d'affichage carbone dans le transport
Outil de mesure et d'affichage carbone dans le transportOutil de mesure et d'affichage carbone dans le transport
Outil de mesure et d'affichage carbone dans le transport
 
237743440-Expose-Routes-Tr-2011-2012-Emsi.pdf
237743440-Expose-Routes-Tr-2011-2012-Emsi.pdf237743440-Expose-Routes-Tr-2011-2012-Emsi.pdf
237743440-Expose-Routes-Tr-2011-2012-Emsi.pdf
 
Qu'est-ce qui fait la consommation des véhicules ?
Qu'est-ce qui fait la consommation des véhicules ?Qu'est-ce qui fait la consommation des véhicules ?
Qu'est-ce qui fait la consommation des véhicules ?
 
Audelor communication-140-couts-deplacements-pays-lorient
Audelor communication-140-couts-deplacements-pays-lorientAudelor communication-140-couts-deplacements-pays-lorient
Audelor communication-140-couts-deplacements-pays-lorient
 
Ecomouv : mise en place du dispositif de l'Eco-taxe Poids Lourds - 11/06/2013
Ecomouv : mise en place du dispositif de l'Eco-taxe Poids Lourds - 11/06/2013Ecomouv : mise en place du dispositif de l'Eco-taxe Poids Lourds - 11/06/2013
Ecomouv : mise en place du dispositif de l'Eco-taxe Poids Lourds - 11/06/2013
 
És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el fi...
És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el fi...És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el fi...
És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el fi...
 
Comité National Routier : Evolution du prix du gazole et incidence sur le pri...
Comité National Routier : Evolution du prix du gazole et incidence sur le pri...Comité National Routier : Evolution du prix du gazole et incidence sur le pri...
Comité National Routier : Evolution du prix du gazole et incidence sur le pri...
 
La Bonne Station - L'appli qui optimise votre plein de carburant - Mars 2018 ...
La Bonne Station - L'appli qui optimise votre plein de carburant - Mars 2018 ...La Bonne Station - L'appli qui optimise votre plein de carburant - Mars 2018 ...
La Bonne Station - L'appli qui optimise votre plein de carburant - Mars 2018 ...
 

Plus de Ilham Yachaoui

Les risques liés au transport aérien
Les risques liés au transport aérienLes risques liés au transport aérien
Les risques liés au transport aérienIlham Yachaoui
 
Les stratégies de distribution à l’international
Les stratégies de distribution à l’internationalLes stratégies de distribution à l’international
Les stratégies de distribution à l’internationalIlham Yachaoui
 
Transport matiere dangereuse
Transport matiere dangereuseTransport matiere dangereuse
Transport matiere dangereuseIlham Yachaoui
 
Le diagnostic logistique final
Le diagnostic logistique finalLe diagnostic logistique final
Le diagnostic logistique finalIlham Yachaoui
 
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)Ilham Yachaoui
 
les risques de transport international
les risques de transport internationalles risques de transport international
les risques de transport internationalIlham Yachaoui
 
La traçabilité logistique
La traçabilité logistiqueLa traçabilité logistique
La traçabilité logistiqueIlham Yachaoui
 

Plus de Ilham Yachaoui (8)

Les risques liés au transport aérien
Les risques liés au transport aérienLes risques liés au transport aérien
Les risques liés au transport aérien
 
Les stratégies de distribution à l’international
Les stratégies de distribution à l’internationalLes stratégies de distribution à l’international
Les stratégies de distribution à l’international
 
Transport matiere dangereuse
Transport matiere dangereuseTransport matiere dangereuse
Transport matiere dangereuse
 
Le diagnostic logistique final
Le diagnostic logistique finalLe diagnostic logistique final
Le diagnostic logistique final
 
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
La prestation logistique ( ihssane,bari,yachaoui)
 
Risque achat , scm
Risque achat , scmRisque achat , scm
Risque achat , scm
 
les risques de transport international
les risques de transport internationalles risques de transport international
les risques de transport international
 
La traçabilité logistique
La traçabilité logistiqueLa traçabilité logistique
La traçabilité logistique
 

Dernier

Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 

Dernier (18)

Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 

Cout de transport(ihssane,yachaoui,bari)

  • 1. Les coûts de transport Réalisé par: Ilham YACHAOUI Kaoutar IHSSANE Karima BARI Encadré par: Mr Fouad JAWAB 1
  • 2. Plan 2 1 2 Introduction Les couts de transport routier Les couts de transport des autres modes de transport Conclusion
  • 4. Chapitre 1 : les coûts de transport routier 4
  • 5. Chapitre I : les coûts de transport routier Définition : les coûts de transport représente la dépense nécessaire pour acheminer un bien de son lieu de production à son lieu de consommation 5
  • 6. Chapitre I : les coûts de transport routier La classification des coûts: Les coûts peuvent être classés en deux catégories: 6
  • 7. Chapitre I : les coûts de transport routier Les unités d'œuvres: Pour les charges variables l'unité d'œuvre est : Le kilomètre et la tonne kilométrique Pour les charges fixes l'unité d'œuvre est la journée : L e nombre d'heures quotidienne, mensuelle et annuelle doit être prévue dans les calculs 7
  • 8. Chapitre I : les coûts de transport routier Longue distance, courte distance, lot complet ou 1/2 lot, citerne, benne en marchandises Occasionnel régional, national ou régulière urbaine et non urbaine en voyageurs Les coûts seront différents selon l'activité exercé : 8
  • 9. Chapitre I : les coûts de transport routier Les frais variables : 9
  • 10. Chapitre I : les coûts de transport routier • Les carburants Matières premières • Vidange • Réparation • Lavage Entretien du véhicule • PneusPneumatique Les frais variables Dans le transport, on retrouve généralement dans cette catégorie : 10
  • 11. Chapitre I : les coûts de transport routier Les frais variables : Certaines entreprises considèrent que les péages d'autoroute sont une charge variable. Cela augmente inutilement le chiffre d'affaire avec les conséquences qui s'y rattachent 11
  • 12. Chapitre I : les coûts de transport routier Ils ne sont pas cependant fixes à 100 % puisqu’en dehors d’un certain niveau d’activités, ils peuvent augmenter ou diminuer. Par ailleurs ils sont difficilement compressibles Ils sont souvent périodiques et ne fluctuent pas, ou très peu, en fonction du volume des ventes ceux qui ne sont pas identifiés comme variables, se retrouveront dans les coûts fixes Les coûts fixes: 12
  • 13. Chapitre I : les coûts de transport routier Le salaire du conducteur sur une base réaliste maxi 200 heures/mois Les frais de déplacement en fonction du nombre de jours travaillés Les charges sociales afférentes à ces salaires le salaire du conducteur de remplacement, si vous utilisez le véhicule + de 200h/mois ou tous les jours de l'année Les coûts fixes : Conducteur : Tous les coûts liés à un conducteur attaché à un véhicule désigné 13
  • 14. Chapitre I : les coûts de transport routier Les charges fixes : Véhicule : tous les coûts liés à un véhicule désigné 14
  • 15. Chapitre I : les coûts de transport routier Frais administratif • Salaire du chef d'entrepris e, du personnel hors conducteur s sans oublier les charges Frais commerciau x • Commercia l, Publicité Impôts et taxes • IS, taxe profession nelle le local commercial •Bureau atelier : location ou amortisseme nt les assurances • local, RC chef entreprise Les charges fixes : Structure : tout ce qui concerne le fonctionnement de l'entreprise 15
  • 16. Chapitre I : les coûts de transport routier Tarifs de référence du transport routier au Maroc La structure du coût global annuel du transport de marchandise par route se répartit à concurrence de 52 % en charges fixes, 39 % en charges variables et 9 % en frais de structure. 16
  • 17.  le coût moyen de référence pour le transporteur a été estimé à 1,07 DH par tonne et par kilomètre.  varie, selon le type de véhicules et le tonnage, passant de 2,71 DH /t/km pour les camions bennes de 5,5 t à 0,44 DH/t km pour les semi- remorques citernes de 38 t. Chapitre I : les coûts de transport routier Tarifs de référence du transport routier au Maroc 17
  • 18.  Le prix moyen au kilomètre a pu être fixé à 7,29 DH, variant entre 5,12 DH pour les 5,5 t et 10,07 DH pour les bennes de 38 t et plus, avec dans cette fourchette, une quinzaine de prix selon les catégories. Chapitre I : les coûts de transport routier Tarifs de référence du transport routier au Maroc 18
  • 19. Carburant Chapitre I : les coûts de transport routier LES INDICATEURS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES 19
  • 20. Indice Gazole Chapitre I : les coûts de transport routier LES INDICATEURS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES 20
  • 21. COÛTS D'EXPLOITATION: Exploitation Chapitre I : les coûts de transport routier LES INDICATEURS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES 21
  • 22. • COÛTS D'EXPLOITATION: • Pour le conducteur: SMIG TAUX HORAIRE PERSONNEL DE CONDUITE SÉCURITÉ SOCIALE FRAIS DE DÉPLACEMENT Chapitre I : les coûts de transport routier LES INDICATEURS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES 22
  • 23. Chapitre I : les coûts de transport routier LES COUTS PAR TYPE DE TRANSPORT 23
  • 24. Le Comité National Routier (CNR) publie des statistiques concernant entre autre les pondérations des prix de revient. Ci-dessous l’exemple des pondérations pour 2012 pour un transport longue distance 40 Tonnes: 24
  • 25. Pour une lecture correcte du graphique : • Gazole professionnel = coût du carburant, hors T.V.A., tenant compte des différents modes d'approvisionnement (pompe et cuve) et du remboursement partiel de la TIPP • Maintenance = pneumatiques + entretien- réparations • Infrastructures = taxe à l'essieu + péages 25
  • 26. • Matériel 40 T = coûts de détention de matériel roulant (renouvellement + financement) • Conducteur longue distance = rémunérations + cotisations employeurs • Frais de déplacement longue distance • Charges de structure longue distance = charges de structure + autres coûts indirects de gestion 26
  • 27. Chapitre I : les coûts de transport routier Les méthodes de calcul des couts en transport: 1. La méthodologie 27
  • 28. Chapitre I : les coûts de transport routier Coûts en euros Terme kilométrique (1 km parcouru) CK 0,535 € 0,476 € (hors péages) Terme horaire (1 heure de temps de service) CC/h 19,04 € Terme journalier (coût de véhicule + coût de structure) CV + CS 155,69 € 2. Exemple d’application Formulation trinôme 28
  • 29. Chapitre I : les coûts de transport routier  Le temps de service mensuel du conducteur est de 200 heures  La journée de travail de 9 heures  Le temps de chargement est de 1H30 et le temps de déchargementde 2 H  La vitessemoyenne sur ce parcours est de 65 km/h  Les frais de gestion administrativesont évaluésà 5 % par voyage  La marge s’élève à 6 % du cout de revient  kilométrage en charge : 741 km ; kilométrage à vide : 42 km 29
  • 30. Chapitre I : les coûts de transport routier 1er étape : Calcul du nombre d’unités d’œuvre :  Total des kilomètres : 783 km ( 741+42)  Temps de transport : 783 km / 65 (km/h)= 12,05 H  Temps d’immobilisation : 3,50 H ( 1,5+2)  Durée du parcours en heure : 12,05 + 3,50 = 15.55 H  Durée du parcours en jours : 15.55/ 9H = 1, 73 jours Nombre d’unités d’œuvre : 783 km, 15,55 h, 1,73 jours 30
  • 31. Chapitre I : les coûts de transport routier 2ème étape : calcul du cout de revient • Cout kilométrique : 783 km * 0,535 = 418,91 • Cout horaire : 15,55 H * 19.04 = 296,07 • Cout journalier 1,73 * 155.69 = 269,34 • Cout du voyage = 984,32 € 31
  • 32. Chapitre I : les coûts de transport routier 3ème étape : calcul du prix de vente Prix de vente = cout de revient + cout de distribution + marge = 984,32 + (984,32*5/100) + (984,32*6/100) = 984,32 + 49.22 + 59,06 = 1 092.60 € 32
  • 33. Chapitre I : les coûts de transport routier Le seuil de rentabilité (ou point mort): correspond au CA pour lequel on n'a ni perte, ni bénéfice Il permet de connaître à partir de quel moment on a couvert TOUS les coûts fixes en tenant compte des coûts variables Le Seuil de rentabilité 33
  • 34. Chapitre I : les coûts de transport routier Seuil de rentabilité : Pour obtenir ce seuil, il convient de classer les charges selon 2 catégories (méthode binome ) 34
  • 35. Chapitre I : les coûts de transport routier Le seuil de rentabilité : • Le seuil de rentabilité se calcule sur une période définie: plus généralement l'année mais aussi selon un nombre de rotations prévues) • De façon à ce que les coûts fixes puissent être déterminées en fonction de cette période 35
  • 36. Chapitre I : les coûts de transport routier Le seuil de rentabilité : La détermination du seuil de rentabilité s'obtient à partir de 3 éléments : Le chiffres d'affaires réalisé: il peut être annuel ou au kilomètre Les charges variables . (CV) Les charges fixes. ( CF) 36
  • 37. Chapitre I : les coûts de transport routier Le seuil de rentabilité : Les calculs qui permettent d'obtenir le seuil de rentabilité se font en 3 étapes : • La marge sur coût variable. ( MCV) • Le taux de marge sur coût variable. (= tx MCV) • Le seuil de rentabilité. 37
  • 38. Chapitre I : les coûts de transport routier Détermination du seuil de rentabilité Méthode 1: chiffre d’affaire au km – couts variable au km=MCF Total des charges fixe/ MCV = des kilométres Si le résultat obtenu est >au kilométrage prévu = perte Si le résultat < au kilomètrage prévu =bénéfice 38
  • 39. Chapitre I : les coûts de transport routier Seuil de rentabilité : Exemple : CA 1,5 €/km , Coût variable 0,47€/km , total charges fixes pour 120000 km 100 000 € 10000/(1,5-0,47)=97087km Seuil de rentabilité En kilomètres : = 97 087 km / En chiffre d'affaire 97 087 x 1,5€/km = 145 631 € A chaque kilomètre vendu au dessus de 97 087km l'entreprise dégagera un bénéfice de 1,03€/km jusqu'au 120 000 km prévus 39
  • 40. Chapitre I : les coûts de transport routier Détermination du seuil de rentabilité Méthode 2: Chiffre d’affaire-Total couts variables= MCV Total charges fixes/MCV=taux =x,xx • Si le taux est >on est en perte • Si le taux est = ni perte ni bénéfice • Si le taux est < on dégage du bénéfice 40
  • 41. Chapitre I : les coûts de transport routier Exemple : CA 1,5€/km, Coût variable 0,47€/km total charges fixes pour 120 000 km 100 000 100000/ ((1,5x120000)-(0,47x120000))=0,80906 Seuil de rentabilité en kilomètres : 120 000 x 0,80906 = 97 087 km En chiffre d'affaire 180 000 x 0,80906 = 145 631 € 41
  • 42. Chapitre I : les coûts de transport routier En cas de perte : comment calculer ? Prenons un exemple simple • Sur une base de 365 rotations par an et 164 250 km/an soit 450km/j. (Vous êtes en température dirigée donc c'est envisageable). • Coût variable 0,50€/km et Coût fixes 390€/jour. On vous propose 580 euros par rotation • Quel est votre seuil de rentabilité en nombre de rotations ? (390x365)/((580-365)-(0,5x164250))= 1,9859 42
  • 43. Chapitre II : Cout de transport des autres modes de transport 43
  • 44. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du transport aérien: Surtout utilisé pour les produits rapidement périssables, ce type de transport est rapide et contribue à ne pas rompre la chaîne du froid. Mais il est coûteux par rapport aux autres modes de transport : des tarifs élevés, expliqués en partie par la hausse de la taxe fuel. 44
  • 45. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport Le cout du fret aérien: Le coût du fret aérien est égal au poids taxable (à l’avantage de la compagnie aérienne) multiplié par le prix au kilo. fret aérien poids taxable le prix au kilo. 45
  • 46. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: • Le transporteur aérien admet :  un rapport poids volume de 1 pour 6 (1 tonne pour 6 m3);  taxe au poids brut pour un rapport inférieur ou égal à 1 pour 6; On divise donc le volume réel par 6 pour obtenir le poids fictif servant de base de tarification 46
  • 47. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: Soit un colis dont le poids brut est de 2 tonnes et le volume de 6 m3 -Poids équivalent : 6 ÷ 2= 3 (3 < 6) ce qui implique une -taxation au poids réel, c’est-à-dire à 2 tonnes. Soit un colis dont le poids brut est de 2 tonnes, et le volume de 18 m3 -Poids équivalent : 18 ÷ 2 = 9 (9 > 6) ce qui justifie une -taxation au poids équivalent, c’est-à-dire à 9 tonnes. Exemple 1 Exemple 2 47
  • 48. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: les types des tarifs Le tarif cargo ou Général cargo : Il définit un barème par tranches de poids ; les tarifs sont harmonisés et frais payés couvrent le trajet entre l’aéroport de départ et l’aéroport d’arrivée. Le Tarif Co-rate (commodity rates) : Ce plan tarifaire concerne certaines catégories de marchandises à envois fréquents et continus (périodiques, journaux médicaments, tabacs etc.) Le Tarif ULD (United Load Device) : Il s’agit d’un plan tarifaire pour les envois de marchandises rassemblées en conteneurs de groupage Tarifs spéciaux : souvent "ad valorem" ou à l'unité de chargement tels les automobiles, les œuvres d'art ou encore les animaux vivants. 48
  • 49. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: la règle « payant pour » Cette règle qui s’applique aux tarifs par tranches de poids et en prix dégressifs, est à l’avantage du chargeur et permet de:  bénéficier de l’avantage lié à la dégressivité.  Le chargeur / Transitaire a tout à fait le droit de taxer sur un poids fictif pour arriver dans une tranche supérieur avec un prix au kg inférieur s'il en résulte un coût total à son avantage 49
  • 50. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: la règle « payant pour » exemple : -De 300 à 500 kg : 1500 FCFA / kg -De 501 à 1000 kg : 1.200 FCFA / kg On constate que pour 450 kg (450 x 1500 FCFA) il vaut mieux être taxé à 501kgs (501 x 1200 FCFA) soit 601.200 FCFA au lieu de 675.000 FCFA. 50
  • 51. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: Les taxes et surcharges Les surcharges tarifaires correspondent à la possibilité pour les compagnies de faire face à des augmentations de coûts imputables à des facteurs exogènes et non maîtrisables. Exemple: la surcharge carburant. Pour faire face à la montée incessante du prix du pétrole, et donc du kérosène, 51
  • 52. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: Le fuel: En raison des variations régulières du prix du kérosène, les compagnies aériennes ont mis en place un mode de calcul de la surcharge fuel.  La base 100 de l’indice correspond à 187,5 dollars la tonne;  Cette surcharge est valable quelle que soit la destination et le poids taxable, hors minimum de perception; 52
  • 53. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: La taxe sureté: Les assistants en aérogare conditionnent le fret pour qu’il puisse être transporté dans les avions. L’aspect sûreté de ce conditionnement inclut plusieurs étapes dont le passage au rayon X pour s’assurer de la nature non dangereuse du colis. une taxe de 0,09 euro/kg a été établie pour compenser les frais supplémentaires liés à la sûreté du fret. 53
  • 54. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: Assurance et risque: Afin de répondre aux impératifs de sécurisation de la chaîne de transport de marchandises, suite aux attentats du 11 septembre 2001, les compagnies aériennes ont vu leurs dépenses considérablement augmenter :  hausse de leurs cotisations d’assurance  investissements en mesures de sécurité, etc.  Des frais répercutés sur les tarifs du fret. 54
  • 55. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret aérien: les frais annexes: Les frais annexes sont imputables à l’enlèvement, au camionnage,  primes d’assurances;  frais d’émission de documents;  de présentation en douane;  de transbordement ou de primes pour marchandises dangereuses; 55
  • 56. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport La base de Tarification : Rapport entre le poids et le volume sachant que: 1 tonne = 6 mètre carré 56
  • 57. Les tarifs spéciaux Ce sont des tarifs préférentiels calculés en fonction de la catégorie de la marchandise expédiée au minimum par 100 kg et par 300 ou 500 kg pour d'autres. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport 57
  • 58. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret ferroviaire: Le trafic ferroviaire est parfait pour le transport de marchandise dont les distances sont supérieures à 100 km. Mais pour les transports internationaux, il faut prendre en compte des règles de tarifications différentes d’un pays à l’autre. Les tarifs sont également définis en fonction du poids de la marchandise à expédier et de la distance à parcourir. 58
  • 59. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret ferroviaire: Le poids taxable: -Après l’opération de pesage, le poids à taxer est obtenu en arrondissant le poids brut réel à la tonne immédiatement inférieure ou supérieure, -selon que la première décimale du poids brut réel, exprimé en tonnes, est inférieure ou, au contraire égale ou supérieure à 5 59
  • 60. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret ferroviaire: La distance taxable: La distance à retenir pour le calcul du droit de transport est celle découlant du tableau de distance de taxation. Le minimum de distance à taxer est de 85 kilomètres. 60
  • 61. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret ferroviaire: L’Établissement des frais de transport ferroviaire: la taxe applicable au wagon s’obtient en consultant : La nomenclature de marchandise où figure le numéro du générique de rattachement de la marchandise en vue de sa taxation. Le tableau des génériques donnant le prix applicable à la tonne kilométrique Le tableau des distances donnant la distance à prendre en compte pour la taxation Les avis trafic périodiques. 61
  • 62. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret ferroviaire: Cas des envois chargés dans plusieurs wagons complets Lorsqu’un envoi, chargé dans plusieurs wagons, fait l’objet d’une seule déclaration, le droit de transport est établi wagon par wagon, chacun d’eux étant considéré comme constituant un envoi distinct.  La déclaration d’un poids global pour plusieurs wagons est une pratique non acceptée;  L’expéditeur a l’obligation dans ce cas d’indiquer le poids chargé dans chaque wagon; 62
  • 63. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret ferroviaire: cas des envois composés de marchandises différentes Si l’expéditeur n’est pas en mesure de déclarer séparément le poids de chaque marchandise, les marchandises dont le poids est déclaré globalement sont taxées en totalité 63
  • 64. La convention CIM ne prévoit aucun tarif dans la mesure où les règles de tarification sont aléatoires d'un pays à un autre. La tarification ferroviaire fut donc harmonisée. 64
  • 65. Cette harmonisation se distingue sous 3 formes : La tarification multilatérale C'est un tarif qui est valable dans plus de 2 pays mais il ne concerne qu'un type particulier de marchandise, produits relevant de la CECA. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport Les Tarifs du Transport Ferroviaire 65
  • 66. La tarification bilatérale Ce sont des tarifs appliqués entre 2 pays qui concernent tous les types de marchandises, Ex: le tarif franco-belge ou franco-nordique. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport Les Tarifs du Transport Ferroviaire 66
  • 67. Cas particulier: En cas d'absence de tarif en commun, on applique le principe des "tarifications nationales soudées". Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport Les Tarifs du Transport Ferroviaire 67
  • 68. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret maritime: Chaque conférence maritime établit elle- même ses propres prix. Il y a donc autant de modes de tarification que de conférences, sans compter les tarifs pratiqués par les « outsiders » En conteneur En conventionnel Tarification: 68
  • 69. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret maritime: En conventionnel : Le fret de base est calculé en « unités payantes », établies par les conférenciers. -Une unité payante (1 UP) vaut 1 t ou 1 m 3, -à l’avantage du navire : on retient, du volume ou du poids, le chiffre le plus élevé. 69
  • 70. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret maritime: En conteneur : On applique un tarif forfaitaire à la boite (box rate) qui ne tient compte que du type de conteneur. • Les prestations supplémentaires de la compagnie sont facturées en sus :  location du conteneur,  positionnement chez le chargeur, 70
  • 71. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret maritime: De manière générale : On applique en plus des taux de surcharges : - pour les colis de plus de 5 t ou de plus de 12 m ; - en fonction des variations du prix du fuel (BAF, « Bunker Adjustment Factor ») ; - selon les variations de la devise de tarification(CAF « Currency Adjustment Factor ») ; - en cas d’encombrement portuaire (immobilisation prolongée du navire). 71
  • 72. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport Le cout du fret maritime: Il faut enfin inclure dans le prix du fret les droits portuaires à la charge de la marchandise. -Les compagnies proposent généralement des ristournes- de 8 à 10%, pour contrer la concurrence des outsiders en échange de l’utilisation exclusive de navires conférenciers par le chargeur. 72
  • 73. Les tarifs de base sont à la tonne ou au mètre cube, à l'avantage du navire. le tarif est en général forfaitaire et dépend du type de conteneur. le tarif est en général fonction de l'encombreme nt (Ex: mètre linéaire de remorque..) En conventionnel En conteneur complet En roulier ou RO/RO Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport LES TARIFS DU TRANSPORT MARITIME 1-Le frêt de base 73
  • 74. 2-Les ajustements : le chargeur peut se voir appliquer :  Une « surcharge combustible », dite aussi « Bunker Adjustment Factor» (BAF) ou « Interim Fuel Participation » (IFP);  Une surcharge monétaire ou « Currency Adjustment Factor » (CAF);  Une surcharge liée à certaines marchandises lourds Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport LES TARIFS DU TRANSPORT MARITIME 74
  • 75. 3-Les ristournes Les ristournes sont accordés en fonction de: Fidélité Contrat d’engagement Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport LES TARIFS DU TRANSPORT MARITIME 75
  • 76. 4-Les conditions de ligne (liner terms) Elles définissent quelles prestations sont incluses dans le prix du fret. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport LES TARIFS DU TRANSPORT MARITIME 76
  • 77. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport 4-Les conditions de ligne (liner terms) N’inclut aucune prestation autre que le transport maritime proprement dit, marchandise toujours à bord. Signifie qu'au départ (sous palan) les frais de mise à bord (élingage, accrochage, hissage, arrimage en conventionnel, préhension saisissage à bord en conteneur) sont inclus dans le prix du fret. Un fret coté Bord / Bord Sous palan / Bord 77
  • 78. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport Exemple de cotation maritime : • Masse brute de la M/ses : 4.5 m3 • Volume hors tout: 1240 kg soit 1,24 • Fret de base : 250 € / UP • Surcharge BAF : 3.5% • Surcharge CAF: 2% • Frais d'approche: 250 € • Mise à FOB: 280 € 78
  • 79. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport Taxation au volume (à l'avantage du navire) : 4.5 UP Approche 250.00 Mise à FOB 280.00 Fret de base 250 * 4.5 1125.00 BAF 3.5 % * 1125 39.38 CAF 2.5 % * (1125 + 39.38) 29.11 TOTAL 250 * 4.5 1723.49 79
  • 80. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret maritime: TYPES MARCHAN- DISES POIDS VOLU_ ME VALEUR MAR- CHANDI SE EN € COUT CONTE- NEUR EN € PIECES DETACHEES 6.4 6 16000 143.20 CABLES ELECTRIQUES 2.85 2.77 180000 163.50 CARRELAGE 6 7.2 60000 84.65 QUINCAILLERIE 3 2.7 4500 176.15 TOTAL 260500 Exercice sur la tarification 4 conteneurs à expédier Calcul du frêt net = Frêt de base + BAF + CAF - Ristournes BAF 5,5% CAF 6% Ristourne 10% Précharg. 200€ Assurance 3% ° 80
  • 81. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret maritime: – Pièce détachées : P = 6,4 T et V = 6m3 – Câbles : P = 2,87 T et V = 2,76 m3 – Carrelage : P = 6 T et V = 7,2 m3 – Quincailleries : P = 3 T et V = 2,7 m3 Exercice sur la tarification corrigé 81
  • 82. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret maritime: Exercice sur la tarification corrigé TYPES MARCHAN- DISES POIDS VOLU_M E UP LA PLUS GRAN- DE VALEUR MAR- CHANDI SE EN € COUT CONTE- NEUR EN € FRET TOTAL PIECES DETACHEES 6.4 6 6.4 16000 143.20 916.48 CABLES ELECTRI- QUES 2.85 2.77 2.85 180000 163.50 465.97 CARRELAGE 6 7.2 7.2 60000 84.65 609.48 QUINCAIL- LERIE 3 2.7 3 4500 176.15 528.45 TOTAL 260500 2522.38 82
  • 83. Chapitre II:Cout de transport des autres modes de transport • Le cout du fret maritime: Exercice sur la tarification corrigé Frêt net : 2522.38 + 138.73 + 151.34 –252.24 = 2560.21 E Valeur CPT : 260500 + 200 + 2560.21 = 263260.21 E Valeur CIP : 263260.21 + 798.78 = 264049.99 E 83