SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  79
Télécharger pour lire hors ligne
Gestion de classe
séance n°4
Communications
(et approche systémique…)
Formation “Gestion de classe”(Ph.Watrelot) 2019-2020
- quels sont les différents acteurs dans un établissement
scolaire ? leurs fonctions, leurs pouvoirs ?
- quelles sont les différentes instances ?
- d'après vos observations, qu'est ce que l'on a le droit de
faire ? qu'est-ce qu'on ne peut pas faire ?
Questions...
Reliez vous à
ses partenaires,
orientez dans
un ou deux
sens :
• En rouge pour
les partenaires
avec qui vous
travaillez
rarement
• En vert pour
les partenaires
avec qui vous
travaillez
fréquemment
Les
personnels de
l'établissement
Retour sur un
incident…
Delphine, professeur de Mathématiques
Rédigeons
ensemble un
rapport
d’incident…
1er scénario
En quoi cet
incident concerne
le règlement
intérieur ?
2ème scénario
Vous souhaitez rencontrer les parents :
- Préparez la rencontre (déroulement, idées forces, …
- Rédigez l’invitation
Le règlement intérieur
3ème scénario
- Faits pour lesquels j’ai déjà donné des punitions
- Un ou plusieurs faits pour lesquels j’ai demandé (ou je pourr
- Une ou des questions que je me pose à propos des punition
Circulaire n°2000-105 du 11 juillet 2000
Circulaire n°2011-111 du 1er août 2011
Textes de référence
Réglement intérieur
Rôle normatif
Rôle éducatif
Le règlement intérieur
Règlement
intérieur
Des droits...
Des obligations...
Droits des élèves
- d'expression
- individuelle
- collective
- de réunion
- d'association
- de publication
•respect du pluralisme
•principes de neutralité
•respect d'autrui
Des droits...
... des obligations
• assiduité
• respect d'autrui (laïcité, politesse, non-
discrimination,...)
• interdiction de la violence
• respect du cadre de vie
Punitions Sanctions
s'appliquent pour les
manquements mineurs
aux obligations des
élèves et les
perturbations dans la
vie de la classe ou de
l'établissement
s'appliquent pour les
manquements
graves aux
obligations des
élèves et notamment
les atteintes aux
personnes et aux
biens
Punitions≠sanctions
Punitions
Sanctions
Mesure alternative à la sanction
Qui punit ? Qui
sanctionne ?
L'École est-elle
hors du droit ?
Respect de la hiérarchie des
normes
La
hiérarchie
des
normes
La hiérarchie des
normes
La norme de niveau supérieur s’impose à la norme de
niveau inférieur.
La norme inférieure doit être conforme à la totalité des
règles qui lui sont imposées.
Tout ce qui n’est pas formellement interdit, est autorisé.
Il existe des règles qui doivent être obligatoirement
respectés.
Bloc constitutionnel
Droit primaire ou originaire
• Constitution : ensemble des règles suprêmes fondant
l’autorité d’un état, organisant ses institutions et lui donnant ses
pouvoirs.
Ex : La DDHC du 26/09/1789
• Traités : contrat entre 2 états ; signé par le chef d’état puis
ratifié par un vote du Parlement.
Ex : Rome 1952 et Maastricht 1992
• Chartes : acte constitutif
Droit communautaire
Les directives et règlements européens
sont les actes législatifs pour appliquer les traités.
• Directive : acte juridique qui lie tout état membre quant
au résultat à atteindre tout en lui laissant la compétence
quant à la forme et aux moyens.
• Règlement : mesure de portée générale obligatoire
dans tous ses éléments directement applicables.
Bloc législatif
La Loi : organique, ordinaire, Loi de finances…
• Ses origines :
• Etatique : Gouvernement
• Parlementaire : Assemblée nationale, Sénat)
L’ordonnance : décision prise pendant un certain délai par le
1er ministre dans les matières normalement régies par la Loi.
Bloc règlementaire
Les Décrets et arrêtés sont des décisions exécutoires,
entrepris dans tous les domaines non limités par la Loi.
Décret d’application d’une loi ou autonome : simple, en Conseil
des ministres, en conseil d’Etat.
Arrêté : ministériel, interministériel, préfectoral (recueil des
arrêts en préfecture), régional, départemental et municipal.
Autres actes réglementaires des collectivités locales et des
établissements publics.
Un collège, un lycée est un EPLE et son
réglement intérieur s'inscrit dans cette
hiérarchie des normes
A qui s'applique la loi ?
La loi est la même pour tous.
Nul n'est censé ignorer la loi.
Le citoyen obéit à la loi parce qu'il la fait avec les autres.
Un mineur n'est pas encore citoyen, mais il est sujet de droit.
Quand y a t-il manquement à la loi ?
Nul ne peut être mis en cause pour un acte dont il n'est pas l'auteur ou le
complice.
Nul ne peut être mis en cause pour un comportement qui ne porte tort qu'à
lui-même.
Qui juge ?
Nul ne peut se faire justice lui-même.
Nul ne peut être juge et partie.
Quelles conséquences ?
Toute infraction entraîne sanction, et éventuellement réparation.
Pour une même infraction, un mineur est moins lourdement puni qu'un
Principes généraux du droit
1 - Le principe de légalité des fautes et des sanctions
Il convient de préciser dans le règlement intérieur les comportements fautifs qui contreviendraient
aux obligations des élèves. Il est nécessaire que la liste des sanctions prévues par l'article R. 511-
13 du code de l'Éducation figure dans le règlement intérieur.
2 - La règle « non bis in idem »
Aucun élève ne peut faire l'objet de plusieurs sanctions au sein de l'établissement à raison des
mêmes faits.
3 - Le principe du contradictoire
Outre le risque d'irrégularité de la sanction, il peut en résulter, chez l'élève, une incompréhension
et un sentiment d'injustice, préjudiciable à la vocation éducative de la décision prise. Il est donc
impératif d'instaurer un dialogue avec lui et d'entendre ses arguments avant toute décision de
nature disciplinaire, qu'elle émane du chef d'établissement ou du conseil de discipline.
4 - Le principe de proportionnalité
Le régime des sanctions est défini de façon graduelle : l'application qui en est faite doit être à la
mesure de la gravité du manquement à la règle.
5 - Le principe de l'individualisation
Le principe de l'individualisation des sanctions est conforme à la règle d'équité : elles ne peuvent
atteindre indistinctement un groupe d'élèves.
6 - L'obligation de motivation
Qu'elle soit prononcée par le chef d'établissement ou par le conseil de discipline, toute sanction
doit être écrite et comporter une motivation claire et précise, rappelant les considérations de droit
et de fait qui constituent le fondement de la décision.
Les principes généraux du droit s'appliquent aux
sanctions
Et les enseignants ?
"Les professeurs sont eux aussi soumis à la loi. D'abord il
leur revient d'expliquer, de garantir et de faire appliquer
dans la classe les droits et les obligations des élèves.
Ensuite ils ont eux-mêmes des obligations: arriver à
l'heure, ne pas s'absenter sans autorisation, travailler,
etc. Ce n'est pas par caprice qu'ils demandent aux élèves
de travailler, de faire le silence ou d'être assidus. C'est la
condition scolaire qui l'exige et la loi scolaire qui l'impose
et impose aux professeurs de l'imposer aux élèves.”
J.P. OBIN
Les établissements scolaires entre l'éthique et la
loi
Hachette Education, 1996
Orientation et
conseil de classe
Le conseil de classe
• Le chef d'établissement (ou le représentant qu'il a désigné),
qui préside le conseil ;
• les enseignants de l'équipe pédagogique ;
• le conseiller principal d'éducation (CPE) ;
• le conseiller d'orientation psychologue ;
• les deux délégués des parents d'élèves ;
• les deux délégués-élèves ;
• le cas échéant, l'assistante sociale, le médecin scolaire,
l'infirmière scolaire ;
• le cas échéant, des invités (professeurs des écoles,
professeurs de 3e, professeurs documentalistes, élèves,
parents, partenaires extérieurs, ...).
La composition
• Les conseils de classe sont annoncés à la
communauté éducative et aux familles suffisamment
tôt pour permettre à tous d'être présents. Les dates
des conseils de classe du troisième trimestre sont
positionnées de sorte à respecter le délai de
constitution d'une demande d'appel.
• Les conseils de classe peuvent être trimestriels ou
semestriels (la périodicité est soit imposée, soit un
élément du projet d'établissement).
• L'article R421-51 prévoit que le conseil de classe se
réunit au moins trois fois par an, et chaque fois que le
chef d'établissement le juge utile.
La périodicité
• le chef d'établissement ou son représentant préside et présente les
différents participants ; une liste d'émargement peut également être utilisée
;
• Décret n° 85 924 du 30 août 1985 - Article 33 : « Le professeur principal
[...] expose au conseil de classe les résultats obtenus par les élèves et
présente ses observations sur les conseils en orientation formulés par
l’équipe »
• le professeur principal donne des informations sur le fonctionnement de la
classe. Chaque professeur intervient dans sa discipline pour un
complément d'information ;
• le CPE fait le point sur la situation relative à l'absentéisme ou à la vie
scolaire ;
• intervention des délégués-élèves puis des délégués-parents sur tous les
aspects de la vie de la classe ;
• examen de la scolarité de chaque élève (évaluation, positionnement,
besoins d'accompagnement...)
Le déroulement
• L'examen des cas individuels peut se faire dans
un ordre différent que celui de l'ordre
alphabétique, en regroupant les élèves suivant
d'autres critères.
• Pour chaque élève, il s'agira de connaître dans
les grandes lignes ses points forts, ses points
faibles, ses potentialités et son niveau
d'acquisition des compétences attendues pour la
classe concernée.
Les cas individuels
LA COMPOSITION
Déroulement
• le chef d'établissement ou son représentant préside et présente les différents
participants ; une liste d'émargement peut également être utilisée ;
• Décret n° 85 924 du 30 août 1985 - Article 33 : « Le professeur principal [...] expose
au conseil de classe les résultats obtenus par les élèves et présente ses
observations sur les conseils en orientation formulés par l’équipe »
• le professeur principal donne des informations sur le fonctionnement de la classe.
Chaque professeur intervient dans sa discipline pour un complément d'information ;
• le CPE fait le point sur la situation relative à l'absentéisme ou à la vie scolaire ;
• intervention des délégués-élèves puis des délégués-parents sur tous les aspects de
la vie de la classe ;
• examen de la scolarité de chaque élève (évaluation, positionnement, besoins
d'accompagnement...)
En résumé
Un « classique » :
• Un tour de table sur la « météo de la classe »
(ambiance, niveau, « climat », vie de classe) ;
• Etude des cas particuliers ;
• Synthèse des appréciations par élève ; enfin
déclaration finale des délégués.
• 1- Le cas le plus fréquent reste l’envoi par
courrier postal.
• 2- La remise en mains propres est de plus en
plus répandue (en sixième, en SEGPA, lors des
rencontres parents-profs).
• 3- La mise en place de « contrats »
Rédiger une
appréciation
(sur un bulletin)
Elève sournois…
Anecdote réelle…
Peut-on tout
écrire sur un
bulletin ?
Les appréciations
Plutôt élevées Plutôt faibles
positive Bon élève
Elève
« scolaire»
ou « méritant »
négative «Glandeur
sympathique » • Cancre
Plutôt élevées Plutôt faibles
positive Bon élève
Elève
« scolaire»
ou « méritant »
négative «Glandeur
sympathique » • Cancre
• Bon trimestre, continuez
• Comportement inadmissible
• Concentrez-vous davantage
• Des difficultés, mais du sérieux
• Des progrès, en progrès
• Doit être plus attentif
• Doit progresser
• En progression, continuez
• Encore un peu d’efforts
• Encouragements, félicitations
• Excellent trimestre, félicitations
• Fournissez plus d’efforts en…
• Il faut faire mieux
• Il faut se ressaisir ou réagir
• Inquiétant, se ressaisir
• L’ensemble est trop moyen
• Le 3ème trimestre sera déterminant
• Moyen
• Ne baissez pas les bras
• Ne choisissez pas vos matières
• Ne relâchez pas vos efforts
• Participez plus à l’oral
• Passable
• Peut mieux faire
• Poursuivre les efforts (4 mentions)
• Résultats décevants
• Résultats honorables
• Travail et résultats encourageants
• Travail et résultats insuffisants
• Travail irrégulier et peu soutenu
• Travail sérieux, ne vous découragez pas
• Travail suffisant, convenable
Appréciation générale
• Bilan global : excellent / très bon / bon trimestre, ensemble
satisfaisant / insuffisant / convenable, des difficultés, manque /
aucun travail, manque de / aucune motivation, des efforts, des
progrès…
• -Des injonctions : il faut travailler toutes les disciplines / plus
régulièrement / plus sérieusement /avec plus de concentration /
davantage, peut et doit mieux faire…
• - Une distinction/un avertissement : félicitations, compliments,
avertissement pour manque de
• travail, ou pour le comportement à revoir…
• - Beaucoup de formules relatives à l’investissement (salué,
encouragé, réclamé…) et la recherche de formulations positives.
• 1- Adressons-nous de façon directe à l’élève, en ayant recours au
• prénom de la 2ème personne
• 2- Privilégions les phrases verbales
• 3- Utilisons au mieux tout l’espace dont nous disposons,
• 4- Donnons à l’élève un ou plusieurs conseils précis sous forme
d’injonctions, sans nous borner à un constat.
• 5- Utilisons l’exclamation ou l’interrogation pour donner plus
d’impact à nos propos, pour interpeller l’élève et le faire réfléchir.
• 6- En évitant les stéréotypes et les automatismes, visons avant tout
à la personnalisation, à la clarté, à l’efficacité de nos appréciations.
• ACCEPTABLE Formules pour évoquer l’assez bonne qualité : acceptable, adéquat, bien, bon,
convenable, correct,
• honorable, de qualité, satisfaisant, solide, suffisant, etc.
• ACTIF Formules possibles pour faire l’éloge de l’implication d’un élève : actif, combatif, constant,
• courageux, décidé, dynamique, énergique, entreprenant, intéressé, motivé, opiniâtre, persévérant,
• spontané, volontaire. Les noms : ardeur, assurance, conviction, fermeté, vitalité, vivacité, etc.
• APPLIQUE Assidu, attentif, concentré, consciencieux, constant, discipliné, régulier, scrupuleux,
sérieux, soigneux,
• soucieux, studieux, vigilant, etc.
• APPROFONDI On peut évoquer un travail approfondi, en profondeur, etc., une volonté d’approfondir,
d’aller au fond
• des choses, etc. Approfondir, c’est pénétrer plus avant dans une connaissance, étudier à fond. Il est
curieux de constater que l’éloge d’un travail approfondi est rarement formulé.
Pour les enrichir (suite)ASSURANCE Quelques formules pour évoquer la volonté, le caractère de l’élève : son aisance,
assurance,
son caractère, sa confiance en soi, sa constance, sa détermination, sa disposition à bien faire, so
dynamisme, son énergie, son opiniâtreté, sa persévérance, sa volonté, sa bonne volonté. N’hési
à préciser : à l’oral, au travail, etc.
Plus surprenant : l’assurance n’est évoquée que lorsqu’elle fait
défaut : pourquoi ?
ATTENTIF Assidu, attentif, appliqué, concentré, consciencieux, constant, discipliné, régulier, scru
sérieux,
soigneux, soucieux, studieux, vigilant, etc. Dans les 2/3 des deux cas, ce terme est employé à la
forme négative.
ATTITUDE On peut aussi évoquer le comportement, la conduite, les dispositions, l’état d’esprit, l
On
peut qualifier l’attitude d’agitée, d’agréable, d’effacée, d’incompatible avec un travail sérieux, de
négative, de peu coopérante, de passive, de positive, le comportement de difficile, etc.
BAISSE Quelques formulations possibles pour signaler une qualité insuffisante : un abandon, un
des difficultés, des lacunes, des manques, des problèmes. On peut utiliser les qualificatifs décev
faible, fragile, inquiétant, insuffisant, piètre, etc.
BIEN L’un des termes les plus employés par les professeurs ; est rattaché au registre lexical de l
qualité. On peut utiliser : (très) bien, (très) bon, de qualité, satisfaisant, solide, etc.
Pour les enrichir (suite)
BILAN Evoquez les acquis, le bilan, les compétences, les
connaissances, la maîtrise des connaissances ou des méthodes, le
niveau, les prestations, les performances, les résultats ; etc.
BON Le deuxième terme le plus utilisé dans les appréciations des
professeurs.
On peut utiliser : (très) bien, (très) bon, de qualité, solide, etc.
Précisez ce qui est bon : l’activité, les aptitudes, les bases, le
comportement, la culture générale, le début ; les efforts, l’élève,
l’ensemble, l’état d’esprit, l’humeur, l’investissement, la maturité, la
progression, les qualités, la voie, etc. et pas seulement le niveau,
l’oral,
la participation, les résultats, le travail, le trimestre, la volonté, qui
entrent dans des expressions stéréotypées.
Pour les enrichir (suite)
CAPACITES,
CAPABLE : Quand on évoque les capacités, c’est
9 fois sur 10 pour dire qu’elles sont inexploitées.
Alors, osons écrire : vous avez des aptitudes, vous
êtes capable de réussir, vous avez des capacités,
des compétences, des dons, des facilités, des
facultés, de l’intelligence, vous méritez de réussir,
vous en avez les possibilités, des progrès sont
possibles, vous avez des potentialités, un potentiel,
vous pouvez réussir, vous avez des ressources,
manifestez votre talent, votre valeur, etc.
Précisez comment l’élève peut exploiter ses capacités : en étant
plus actif, avec plus d’approfondissement dans le travail, avec
une plus grande attention, un changement d’attitude, avec plus
de concentration, de courage, un effort à l’écrit, en apprenant
mieux ses leçons, avec plus de maîtrise de soi, en atteignant la
moyenne, grâce à une participation plus importante, avec moins
de précipitation, plus de rapidité, plus de régularité dans le
travail, en améliorant ses résultats, avec plus de rigueur, avec un
travail plus important, de la volonté, etc. Précisez en quoi
consistent ces capacités : à l’oral, à l’écrit, en devoir, en ce qui
concerne l’imagination, le raisonnement, la rapidité, la réflexion,
la rigueur, etc.
• 1- Le cas le plus fréquent reste l’envoi par
courrier postal.
• 2- La remise en mains propres est de plus en
plus répandue (en sixième, en SEGPA, lors des
rencontres parents-profs).
• 3- La mise en place de « contrats »
Communication
• Bilan global : excellent / très bon / bon trimestre, ensemble
satisfaisant / insuffisant / convenable, des difficultés, manque /
aucun travail, manque de / aucune motivation, des efforts, des
progrès…
• -Des injonctions : il faut travailler toutes les disciplines / plus
régulièrement / plus sérieusement /avec plus de concentration
/ davantage, peut et doit mieux faire…
• - Une distinction/un avertissement : félicitations, compliments,
avertissement pour manque de
• travail, ou pour le comportement à revoir…
• - Beaucoup de formules relatives à l’investissement (salué,
encouragé, réclamé…) et la recherche de formulations
positives.
Appréciation
• Bon trimestre, continuez
• Comportement inadmissible
• Concentrez-vous davantage
• Des difficultés, mais du
sérieux
• Des progrès, en progrès
• Doit être plus attentif
• Doit progresser
• En progression, continuez
• Encore un peu d’efforts
• Encouragements,
félicitations
• Excellent trimestre,
félicitations
• Fournissez plus d’efforts
en…
• Il faut faire mieux
• Il faut se ressaisir ou réagir
• Inquiétant, se ressaisir
• L’ensemble est trop
moyen
• Le 3ème trimestre sera
déterminant
• Moyen
• Ne baissez pas les bras
• Ne choisissez pas vos
matières
• Ne relâchez pas vos
efforts
• Participez plus à l’oral
• Passable
• Peut mieux faire
• Poursuivre les efforts (4
mentions)
• Résultats décevants
• Résultats honorables
• Travail et résultats
encourageants
• Travail et résultats
insuffisants
• Travail irrégulier et peu
soutenu
• Travail sérieux, ne vous
découragez pas
• Travail suffisant,
convenable
• Travaillez plus
régulièrement
• Trimestre satisfaisant
• Trop de bavardage
• Inquiétant, se ressaisir
• L’ensemble est trop moyen
• Le 3ème trimestre sera
déterminant
• Moyen
• Ne baissez pas les bras
• Ne choisissez pas vos
matières
• Ne relâchez pas vos efforts
• Participez plus à l’oral
• Passable
• Peut mieux faire
• Poursuivre les efforts (4
mentions)
• Résultats décevants
• Résultats honorables
• Travail et résultats
encourageants
• Travail et résultats
insuffisants
• Travail irrégulier et peu
soutenu
• Travail sérieux, ne vous
découragez pas
• Travail suffisant, convenable
• Travaillez plus régulièrement
• Trimestre satisfaisant
• Trop de bavardage
Les mots pour le dire
• 1- Adressons-nous de façon directe à l’élève, en ayant recours au
• prénom de la 2ème personne
• 2- Privilégions les phrases verbales
• 3- Utilisons au mieux tout l’espace dont nous disposons,
• 4- Donnons à l’élève un ou plusieurs conseils précis sous forme
• d’injonctions, sans nous borner à un constat.
• 5- Utilisons l’exclamation ou l’interrogation pour donner plus
• d’impact à nos propos, pour interpeller l’élève et le faire réfléchir.
• 6- En évitant les stéréotypes et les automatismes, visons avant tout à la perso
Sortir des “mots tout faits”…
• ACCEPTABLE Formules pour évoquer
l’assez bonne qualité : acceptable,
adéquat, bien, bon, convenable,
correct,
• honorable, de qualité, satisfaisant,
solide, suffisant, etc.
• ACTIF Formules possibles pour faire
l’éloge de l’implication d’un élève : actif,
combatif, constant,
• courageux, décidé, dynamique,
énergique, entreprenant, intéressé,
motivé, opiniâtre, persévérant,
• spontané, volontaire. Les noms :
ardeur, assurance, conviction, fermeté,
vitalité, vivacité, etc.
• APPLIQUE Assidu, attentif, concentré,
consciencieux, constant, discipliné,
régulier, scrupuleux, sérieux, soigneux,
• soucieux, studieux, vigilant, etc.
• APPROFONDI On peut évoquer un
travail approfondi, en profondeur, etc.,
une volonté d’approfondir, d’aller au
fond
• des choses, etc. Approfondir, c’est
pénétrer plus avant dans une
connaissance, étudier à fond. Il est
curieux de constater que l’éloge d’un
travail approfondi est rarement formulé.
• ASSURANCE Quelques formules pour évoquer
la volonté, le caractère de l’élève : son aisance,
son assurance,
• son caractère, sa confiance en soi, sa constance,
sa détermination, sa disposition à bien faire, son
• dynamisme, son énergie, son opiniâtreté, sa
persévérance, sa volonté, sa bonne volonté.
N’hésitez pas
• à préciser : à l’oral, au travail, etc. Plus
surprenant : l’assurance n’est évoquée que
lorsqu’elle fait
• défaut : pourquoi ?
• ATTENTIF Assidu, attentif, appliqué, concentré,
consciencieux, constant, discipliné, régulier,
scrupuleux, sérieux,
• soigneux, soucieux, studieux, vigilant, etc. Dans
les 2/3 des deux cas, ce terme est employé à la
• forme négative.
• ATTITUDE On peut aussi évoquer le
comportement, la conduite, les dispositions, l’état
d’esprit, l’humeur, etc. On
• peut qualifier l’attitude d’agitée, d’agréable,
d’effacée, d’incompatible avec un travail sérieux,
de
• négative, de peu coopérante, de passive, de
positive, le comportement de difficile, etc.
• BAISSE Quelques formulations possibles pour
signaler une qualité insuffisante : un abandon,
une baisse,
• des difficultés, des lacunes, des manques, des
problèmes. On peut utiliser les qualificatifs
décevant,
• faible, fragile, inquiétant, insuffisant, piètre, etc.
• BIEN L’un des termes les plus employés par les
professeurs ; est rattaché au registre lexical de la
• qualité. On peut utiliser : (très) bien, (très) bon,
de qualité, satisfaisant, solide, etc.
Sortir des “mots tout faits”…
• BILAN Evoquez les acquis, le bilan, les compétences, les connaissances, la maîtrise des
connaissances ou des
• méthodes, le niveau, les prestations, les performances, les résultats ; etc.
• BON Le deuxième terme le plus utilisé dans les appréciations des professeurs. On peut utiliser :
(très)
• bien, (très) bon, de qualité, solide, etc. Précisez ce qui est bon : l’activité, les aptitudes, les bases, le
• comportement, la culture générale, le début ; les efforts, l’élève, l’ensemble, l’état d’esprit, l’humeur,
• l’investissement, la maturité, la progression, les qualités, la voie, etc. et pas seulement le niveau,
l’oral,
• la participation, les résultats, le travail, le trimestre, la volonté, qui entrent dans des expressions
• stéréotypées.
Sortir des “mots tout faits”…
Sortir des “mots tout faits”…
• CAPACITES,
• CAPABLE : Quand on évoque les capacités, c’est 9
fois sur 10 pour dire qu’elles sont inexploitées.
Alors, osons écrire : vous avez des aptitudes, vous
êtes capable de réussir, vous avez des capacités,
des compétences, des dons, des facilités, des
facultés, de l’intelligence, vous méritez de réussir,
vous en avez les possibilités, des progrès sont
possibles, vous avez des potentialités, un potentiel,
vous pouvez réussir, vous avez des ressources,
manifestez votre talent, votre valeur, etc.
• Précisez comment l’élève peut exploiter ses capacités : en étant
plus actif, avec plus d’approfondissement dans le travail, avec
une plus grande attention, un changement d’attitude, avec plus
de concentration, de courage, un effort à l’écrit, en apprenant
mieux ses leçons, avec plus de maîtrise de soi, en atteignant la
moyenne, grâce à une participation plus importante, avec moins
de précipitation, plus de rapidité, plus de régularité dans le
travail, en améliorant ses résultats, avec plus de rigueur, avec un
travail plus important, de la volonté, etc.
• Précisez en quoi consistent ces capacités : à l’oral, à l’écrit, en
devoir, en ce qui concerne l’imagination, le raisonnement, la
rapidité, la réflexion, la rigueur, etc.
Conseils…
Évaluer
Les résultats, le travail
pas la personne…
Indiquer les moyens de
progresser
Dans les textes
officielsLe bulletin trimestriel
ENCART B.O. n°28 du 15-7-1999
“Remplir un bulletin scolaire est une tâche exigeante et difficile
pour les équipes enseignantes mais d'une importance capitale
pour les élèves. S'agissant des performances scolaires, les
informations portées sur le bulletin doivent être suffisamment
précises et complètes. Ainsi, pour les notes trimestrielles, il
convient de distinguer les notes obtenues à l'oral et à l'écrit et,
pour ces dernières, d'indiquer à combien de contrôles et de
devoirs elles correspondent. L'évaluation de l'oral porte sur
des compétences précises et pas seulement sur la
participation de l'élève. Il y a lieu, également, de faire figurer,
pour chaque discipline, la note moyenne de la classe ainsi que
les notes minimale et maximale attribuées aux élèves de la
classe. Il y a des efforts qui doivent être reconnus même s'ils
ne débouchent pas sur de bonnes notes. Il faut donc
expliquer pourquoi et comment progresser. ”
Dans les textes
officiels
“Il est utile également de prendre en compte, dans l'évaluation
du travail et des activités des élèves, des compétences qui ne
portent pas directement sur les performances scolaires : sens
de l'initiative, autonomie, prise de responsabilité, travail fourni.
Les commentaires relatifs à chaque élève doivent comporter,
d'une part, une appréciation sur ses performances scolaires,
valorisant ses points forts et l'encourageant à progresser et,
d'autre part, des conseils précis sur les moyens d'améliorer
ses résultats.
Il convient que les appréciations portées soient suffisamment
détaillées et nuancées ainsi que respectueuses de la personne
de l'élève.
Il est demandé de bannir tout vocabulaire trop vague
("peut mieux faire", "moyen"), réducteur ("faible",
"insuffisant") voire humiliant ("inexistant", "nul", "terne")45
Le bulletin trimestriel
ENCART B.O. n°28 du 15-7-1999

Contenu connexe

Similaire à Gd c19 communications

Phase 1. Etat de la situation et défis de l’ABDH en Algérie Institution: Univ...
Phase 1. Etat de la situation et défis de l’ABDH en AlgérieInstitution: Univ...Phase 1. Etat de la situation et défis de l’ABDH en AlgérieInstitution: Univ...
Phase 1. Etat de la situation et défis de l’ABDH en Algérie Institution: Univ...Naouel Abdellatif Mami
 
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019Philippe Watrelot
 
Delegues des eleves un outil aroeven
Delegues des eleves un outil aroevenDelegues des eleves un outil aroeven
Delegues des eleves un outil aroevenana brandao
 
Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016David Lacomme
 
M1 2016 - devenir enseigt - syst educ
M1 2016 - devenir enseigt - syst educM1 2016 - devenir enseigt - syst educ
M1 2016 - devenir enseigt - syst educPhilippe Watrelot
 
Bes uqar 2015_sf
Bes uqar 2015_sfBes uqar 2015_sf
Bes uqar 2015_sfSFournier
 
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...AVIE
 
Loi n° 95-696 du 7 septembre 1995 relative à l'Enseignement en Côte d'Ivoire
Loi n° 95-696 du 7 septembre 1995 relative à l'Enseignement en Côte d'IvoireLoi n° 95-696 du 7 septembre 1995 relative à l'Enseignement en Côte d'Ivoire
Loi n° 95-696 du 7 septembre 1995 relative à l'Enseignement en Côte d'IvoireAntoine MIAN
 
Guide méthodologique et cas pratiques : Prévention et lutte contre les discri...
Guide méthodologique et cas pratiques : Prévention et lutte contre les discri...Guide méthodologique et cas pratiques : Prévention et lutte contre les discri...
Guide méthodologique et cas pratiques : Prévention et lutte contre les discri...Le Mouvement Associatif Occitanie
 
Les recommandations de l'association Passerell
Les recommandations de l'association PasserellLes recommandations de l'association Passerell
Les recommandations de l'association PasserellMlodieMouzon
 
Projet d'Enseignement moral et civique
Projet d'Enseignement moral et civiqueProjet d'Enseignement moral et civique
Projet d'Enseignement moral et civiqueMarine Dt
 
Programme d'Enseignement moral et civique
Programme d'Enseignement moral et civiqueProgramme d'Enseignement moral et civique
Programme d'Enseignement moral et civiqueSud-Ouest
 
Refuser l-oppression-quotidienne-la-prevention-du-harcelement-al-ecole 174645
Refuser l-oppression-quotidienne-la-prevention-du-harcelement-al-ecole 174645Refuser l-oppression-quotidienne-la-prevention-du-harcelement-al-ecole 174645
Refuser l-oppression-quotidienne-la-prevention-du-harcelement-al-ecole 174645Franck Dupont
 

Similaire à Gd c19 communications (20)

Phase 1. Etat de la situation et défis de l’ABDH en Algérie Institution: Univ...
Phase 1. Etat de la situation et défis de l’ABDH en AlgérieInstitution: Univ...Phase 1. Etat de la situation et défis de l’ABDH en AlgérieInstitution: Univ...
Phase 1. Etat de la situation et défis de l’ABDH en Algérie Institution: Univ...
 
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
 
M1 2019 s3-apprendre
M1 2019   s3-apprendreM1 2019   s3-apprendre
M1 2019 s3-apprendre
 
Pol 05-041
Pol 05-041Pol 05-041
Pol 05-041
 
Pol 05-04
Pol 05-04Pol 05-04
Pol 05-04
 
Delegues des eleves un outil aroeven
Delegues des eleves un outil aroevenDelegues des eleves un outil aroeven
Delegues des eleves un outil aroeven
 
RI - 2019
RI - 2019RI - 2019
RI - 2019
 
Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016Colloque 9 - 10 juin 2016
Colloque 9 - 10 juin 2016
 
M1 2016 - devenir enseigt - syst educ
M1 2016 - devenir enseigt - syst educM1 2016 - devenir enseigt - syst educ
M1 2016 - devenir enseigt - syst educ
 
Bes uqar 2015_sf
Bes uqar 2015_sfBes uqar 2015_sf
Bes uqar 2015_sf
 
« La discrimination à l’école, de quoi parle-t-on ? »
« La discrimination à l’école, de quoi parle-t-on ? »« La discrimination à l’école, de quoi parle-t-on ? »
« La discrimination à l’école, de quoi parle-t-on ? »
 
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...
 
Loi n° 95-696 du 7 septembre 1995 relative à l'Enseignement en Côte d'Ivoire
Loi n° 95-696 du 7 septembre 1995 relative à l'Enseignement en Côte d'IvoireLoi n° 95-696 du 7 septembre 1995 relative à l'Enseignement en Côte d'Ivoire
Loi n° 95-696 du 7 septembre 1995 relative à l'Enseignement en Côte d'Ivoire
 
Guide méthodologique et cas pratiques : Prévention et lutte contre les discri...
Guide méthodologique et cas pratiques : Prévention et lutte contre les discri...Guide méthodologique et cas pratiques : Prévention et lutte contre les discri...
Guide méthodologique et cas pratiques : Prévention et lutte contre les discri...
 
Les recommandations de l'association Passerell
Les recommandations de l'association PasserellLes recommandations de l'association Passerell
Les recommandations de l'association Passerell
 
Projet d'Enseignement moral et civique
Projet d'Enseignement moral et civiqueProjet d'Enseignement moral et civique
Projet d'Enseignement moral et civique
 
Programme d'Enseignement moral et civique
Programme d'Enseignement moral et civiqueProgramme d'Enseignement moral et civique
Programme d'Enseignement moral et civique
 
Discrimination au travail
Discrimination au travailDiscrimination au travail
Discrimination au travail
 
Premiere inspection
Premiere inspectionPremiere inspection
Premiere inspection
 
Refuser l-oppression-quotidienne-la-prevention-du-harcelement-al-ecole 174645
Refuser l-oppression-quotidienne-la-prevention-du-harcelement-al-ecole 174645Refuser l-oppression-quotidienne-la-prevention-du-harcelement-al-ecole 174645
Refuser l-oppression-quotidienne-la-prevention-du-harcelement-al-ecole 174645
 

Plus de Philippe Watrelot

Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePh w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePhilippe Watrelot
 
Enseigner les ses 2020-seance 234 (covid)
Enseigner les ses   2020-seance 234 (covid)Enseigner les ses   2020-seance 234 (covid)
Enseigner les ses 2020-seance 234 (covid)Philippe Watrelot
 
Outils pour enseigner_a_distance
Outils pour enseigner_a_distanceOutils pour enseigner_a_distance
Outils pour enseigner_a_distancePhilippe Watrelot
 
Outils pour enseigner_a_distance
Outils pour enseigner_a_distanceOutils pour enseigner_a_distance
Outils pour enseigner_a_distancePhilippe Watrelot
 
Enseigner les ses 2019 -docs+inductif:deductif
Enseigner les ses   2019 -docs+inductif:deductifEnseigner les ses   2019 -docs+inductif:deductif
Enseigner les ses 2019 -docs+inductif:deductifPhilippe Watrelot
 
M1 2019 - devenir enseigt - s6bis- questions metier
M1 2019 - devenir enseigt - s6bis- questions metierM1 2019 - devenir enseigt - s6bis- questions metier
M1 2019 - devenir enseigt - s6bis- questions metierPhilippe Watrelot
 
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critiqueM1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critiquePhilippe Watrelot
 
M1 2019 - devenir enseigt-s5-evolution systeduc-2019
M1 2019 - devenir enseigt-s5-evolution systeduc-2019M1 2019 - devenir enseigt-s5-evolution systeduc-2019
M1 2019 - devenir enseigt-s5-evolution systeduc-2019Philippe Watrelot
 
M1 2019-devenir enseigt-s4-systeduc
M1 2019-devenir enseigt-s4-systeducM1 2019-devenir enseigt-s4-systeduc
M1 2019-devenir enseigt-s4-systeducPhilippe Watrelot
 
M1 2019 - devenir enseigt - s2- enseigner avec les autres
M1 2019 - devenir enseigt - s2- enseigner avec les autresM1 2019 - devenir enseigt - s2- enseigner avec les autres
M1 2019 - devenir enseigt - s2- enseigner avec les autresPhilippe Watrelot
 

Plus de Philippe Watrelot (14)

Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePh w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
 
Enseigner les ses 2020-seance 234 (covid)
Enseigner les ses   2020-seance 234 (covid)Enseigner les ses   2020-seance 234 (covid)
Enseigner les ses 2020-seance 234 (covid)
 
Outils pour enseigner_a_distance
Outils pour enseigner_a_distanceOutils pour enseigner_a_distance
Outils pour enseigner_a_distance
 
Outils pour enseigner_a_distance
Outils pour enseigner_a_distanceOutils pour enseigner_a_distance
Outils pour enseigner_a_distance
 
Enseigner les ses 2019 -docs+inductif:deductif
Enseigner les ses   2019 -docs+inductif:deductifEnseigner les ses   2019 -docs+inductif:deductif
Enseigner les ses 2019 -docs+inductif:deductif
 
M2 trace-ecrite&SES-2019
M2 trace-ecrite&SES-2019M2 trace-ecrite&SES-2019
M2 trace-ecrite&SES-2019
 
M1 2019 - devenir enseigt - s6bis- questions metier
M1 2019 - devenir enseigt - s6bis- questions metierM1 2019 - devenir enseigt - s6bis- questions metier
M1 2019 - devenir enseigt - s6bis- questions metier
 
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critiqueM1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
M1 2019- devenir enseigt- s6-valeurs republique+esprit critique
 
M1 2019 - devenir enseigt-s5-evolution systeduc-2019
M1 2019 - devenir enseigt-s5-evolution systeduc-2019M1 2019 - devenir enseigt-s5-evolution systeduc-2019
M1 2019 - devenir enseigt-s5-evolution systeduc-2019
 
M1 2019-devenir enseigt-s4-systeduc
M1 2019-devenir enseigt-s4-systeducM1 2019-devenir enseigt-s4-systeduc
M1 2019-devenir enseigt-s4-systeduc
 
M1 2019 - devenir enseigt - s2- enseigner avec les autres
M1 2019 - devenir enseigt - s2- enseigner avec les autresM1 2019 - devenir enseigt - s2- enseigner avec les autres
M1 2019 - devenir enseigt - s2- enseigner avec les autres
 
Gd c19 conflits
Gd c19 conflitsGd c19 conflits
Gd c19 conflits
 
Gd c19 2-autorite
Gd c19 2-autoriteGd c19 2-autorite
Gd c19 2-autorite
 
Gd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigtGd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigt
 

Dernier

Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 

Dernier (13)

Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 

Gd c19 communications

  • 1. Gestion de classe séance n°4 Communications (et approche systémique…) Formation “Gestion de classe”(Ph.Watrelot) 2019-2020
  • 2. - quels sont les différents acteurs dans un établissement scolaire ? leurs fonctions, leurs pouvoirs ? - quelles sont les différentes instances ? - d'après vos observations, qu'est ce que l'on a le droit de faire ? qu'est-ce qu'on ne peut pas faire ? Questions...
  • 3.
  • 4.
  • 5. Reliez vous à ses partenaires, orientez dans un ou deux sens : • En rouge pour les partenaires avec qui vous travaillez rarement • En vert pour les partenaires avec qui vous travaillez fréquemment
  • 8. Delphine, professeur de Mathématiques
  • 9.
  • 11.
  • 12.
  • 13. En quoi cet incident concerne le règlement intérieur ?
  • 14. 2ème scénario Vous souhaitez rencontrer les parents : - Préparez la rencontre (déroulement, idées forces, … - Rédigez l’invitation
  • 16. 3ème scénario - Faits pour lesquels j’ai déjà donné des punitions - Un ou plusieurs faits pour lesquels j’ai demandé (ou je pourr - Une ou des questions que je me pose à propos des punition
  • 17. Circulaire n°2000-105 du 11 juillet 2000 Circulaire n°2011-111 du 1er août 2011 Textes de référence
  • 21. Droits des élèves - d'expression - individuelle - collective - de réunion - d'association - de publication •respect du pluralisme •principes de neutralité •respect d'autrui Des droits...
  • 22. ... des obligations • assiduité • respect d'autrui (laïcité, politesse, non- discrimination,...) • interdiction de la violence • respect du cadre de vie
  • 23. Punitions Sanctions s'appliquent pour les manquements mineurs aux obligations des élèves et les perturbations dans la vie de la classe ou de l'établissement s'appliquent pour les manquements graves aux obligations des élèves et notamment les atteintes aux personnes et aux biens Punitions≠sanctions
  • 25. Mesure alternative à la sanction
  • 26. Qui punit ? Qui sanctionne ?
  • 28. Respect de la hiérarchie des normes
  • 30. La hiérarchie des normes La norme de niveau supérieur s’impose à la norme de niveau inférieur. La norme inférieure doit être conforme à la totalité des règles qui lui sont imposées. Tout ce qui n’est pas formellement interdit, est autorisé. Il existe des règles qui doivent être obligatoirement respectés.
  • 31. Bloc constitutionnel Droit primaire ou originaire • Constitution : ensemble des règles suprêmes fondant l’autorité d’un état, organisant ses institutions et lui donnant ses pouvoirs. Ex : La DDHC du 26/09/1789 • Traités : contrat entre 2 états ; signé par le chef d’état puis ratifié par un vote du Parlement. Ex : Rome 1952 et Maastricht 1992 • Chartes : acte constitutif
  • 32. Droit communautaire Les directives et règlements européens sont les actes législatifs pour appliquer les traités. • Directive : acte juridique qui lie tout état membre quant au résultat à atteindre tout en lui laissant la compétence quant à la forme et aux moyens. • Règlement : mesure de portée générale obligatoire dans tous ses éléments directement applicables.
  • 33. Bloc législatif La Loi : organique, ordinaire, Loi de finances… • Ses origines : • Etatique : Gouvernement • Parlementaire : Assemblée nationale, Sénat) L’ordonnance : décision prise pendant un certain délai par le 1er ministre dans les matières normalement régies par la Loi.
  • 34. Bloc règlementaire Les Décrets et arrêtés sont des décisions exécutoires, entrepris dans tous les domaines non limités par la Loi. Décret d’application d’une loi ou autonome : simple, en Conseil des ministres, en conseil d’Etat. Arrêté : ministériel, interministériel, préfectoral (recueil des arrêts en préfecture), régional, départemental et municipal. Autres actes réglementaires des collectivités locales et des établissements publics. Un collège, un lycée est un EPLE et son réglement intérieur s'inscrit dans cette hiérarchie des normes
  • 35. A qui s'applique la loi ? La loi est la même pour tous. Nul n'est censé ignorer la loi. Le citoyen obéit à la loi parce qu'il la fait avec les autres. Un mineur n'est pas encore citoyen, mais il est sujet de droit. Quand y a t-il manquement à la loi ? Nul ne peut être mis en cause pour un acte dont il n'est pas l'auteur ou le complice. Nul ne peut être mis en cause pour un comportement qui ne porte tort qu'à lui-même. Qui juge ? Nul ne peut se faire justice lui-même. Nul ne peut être juge et partie. Quelles conséquences ? Toute infraction entraîne sanction, et éventuellement réparation. Pour une même infraction, un mineur est moins lourdement puni qu'un Principes généraux du droit
  • 36.
  • 37.
  • 38. 1 - Le principe de légalité des fautes et des sanctions Il convient de préciser dans le règlement intérieur les comportements fautifs qui contreviendraient aux obligations des élèves. Il est nécessaire que la liste des sanctions prévues par l'article R. 511- 13 du code de l'Éducation figure dans le règlement intérieur. 2 - La règle « non bis in idem » Aucun élève ne peut faire l'objet de plusieurs sanctions au sein de l'établissement à raison des mêmes faits. 3 - Le principe du contradictoire Outre le risque d'irrégularité de la sanction, il peut en résulter, chez l'élève, une incompréhension et un sentiment d'injustice, préjudiciable à la vocation éducative de la décision prise. Il est donc impératif d'instaurer un dialogue avec lui et d'entendre ses arguments avant toute décision de nature disciplinaire, qu'elle émane du chef d'établissement ou du conseil de discipline. 4 - Le principe de proportionnalité Le régime des sanctions est défini de façon graduelle : l'application qui en est faite doit être à la mesure de la gravité du manquement à la règle. 5 - Le principe de l'individualisation Le principe de l'individualisation des sanctions est conforme à la règle d'équité : elles ne peuvent atteindre indistinctement un groupe d'élèves. 6 - L'obligation de motivation Qu'elle soit prononcée par le chef d'établissement ou par le conseil de discipline, toute sanction doit être écrite et comporter une motivation claire et précise, rappelant les considérations de droit et de fait qui constituent le fondement de la décision. Les principes généraux du droit s'appliquent aux sanctions
  • 40. "Les professeurs sont eux aussi soumis à la loi. D'abord il leur revient d'expliquer, de garantir et de faire appliquer dans la classe les droits et les obligations des élèves. Ensuite ils ont eux-mêmes des obligations: arriver à l'heure, ne pas s'absenter sans autorisation, travailler, etc. Ce n'est pas par caprice qu'ils demandent aux élèves de travailler, de faire le silence ou d'être assidus. C'est la condition scolaire qui l'exige et la loi scolaire qui l'impose et impose aux professeurs de l'imposer aux élèves.” J.P. OBIN Les établissements scolaires entre l'éthique et la loi Hachette Education, 1996
  • 41.
  • 43. Le conseil de classe
  • 44.
  • 45. • Le chef d'établissement (ou le représentant qu'il a désigné), qui préside le conseil ; • les enseignants de l'équipe pédagogique ; • le conseiller principal d'éducation (CPE) ; • le conseiller d'orientation psychologue ; • les deux délégués des parents d'élèves ; • les deux délégués-élèves ; • le cas échéant, l'assistante sociale, le médecin scolaire, l'infirmière scolaire ; • le cas échéant, des invités (professeurs des écoles, professeurs de 3e, professeurs documentalistes, élèves, parents, partenaires extérieurs, ...). La composition
  • 46. • Les conseils de classe sont annoncés à la communauté éducative et aux familles suffisamment tôt pour permettre à tous d'être présents. Les dates des conseils de classe du troisième trimestre sont positionnées de sorte à respecter le délai de constitution d'une demande d'appel. • Les conseils de classe peuvent être trimestriels ou semestriels (la périodicité est soit imposée, soit un élément du projet d'établissement). • L'article R421-51 prévoit que le conseil de classe se réunit au moins trois fois par an, et chaque fois que le chef d'établissement le juge utile. La périodicité
  • 47. • le chef d'établissement ou son représentant préside et présente les différents participants ; une liste d'émargement peut également être utilisée ; • Décret n° 85 924 du 30 août 1985 - Article 33 : « Le professeur principal [...] expose au conseil de classe les résultats obtenus par les élèves et présente ses observations sur les conseils en orientation formulés par l’équipe » • le professeur principal donne des informations sur le fonctionnement de la classe. Chaque professeur intervient dans sa discipline pour un complément d'information ; • le CPE fait le point sur la situation relative à l'absentéisme ou à la vie scolaire ; • intervention des délégués-élèves puis des délégués-parents sur tous les aspects de la vie de la classe ; • examen de la scolarité de chaque élève (évaluation, positionnement, besoins d'accompagnement...) Le déroulement
  • 48. • L'examen des cas individuels peut se faire dans un ordre différent que celui de l'ordre alphabétique, en regroupant les élèves suivant d'autres critères. • Pour chaque élève, il s'agira de connaître dans les grandes lignes ses points forts, ses points faibles, ses potentialités et son niveau d'acquisition des compétences attendues pour la classe concernée. Les cas individuels
  • 50. Déroulement • le chef d'établissement ou son représentant préside et présente les différents participants ; une liste d'émargement peut également être utilisée ; • Décret n° 85 924 du 30 août 1985 - Article 33 : « Le professeur principal [...] expose au conseil de classe les résultats obtenus par les élèves et présente ses observations sur les conseils en orientation formulés par l’équipe » • le professeur principal donne des informations sur le fonctionnement de la classe. Chaque professeur intervient dans sa discipline pour un complément d'information ; • le CPE fait le point sur la situation relative à l'absentéisme ou à la vie scolaire ; • intervention des délégués-élèves puis des délégués-parents sur tous les aspects de la vie de la classe ; • examen de la scolarité de chaque élève (évaluation, positionnement, besoins d'accompagnement...)
  • 51. En résumé Un « classique » : • Un tour de table sur la « météo de la classe » (ambiance, niveau, « climat », vie de classe) ; • Etude des cas particuliers ; • Synthèse des appréciations par élève ; enfin déclaration finale des délégués.
  • 52. • 1- Le cas le plus fréquent reste l’envoi par courrier postal. • 2- La remise en mains propres est de plus en plus répandue (en sixième, en SEGPA, lors des rencontres parents-profs). • 3- La mise en place de « contrats »
  • 54. Elève sournois… Anecdote réelle… Peut-on tout écrire sur un bulletin ?
  • 55. Les appréciations Plutôt élevées Plutôt faibles positive Bon élève Elève « scolaire» ou « méritant » négative «Glandeur sympathique » • Cancre
  • 56. Plutôt élevées Plutôt faibles positive Bon élève Elève « scolaire» ou « méritant » négative «Glandeur sympathique » • Cancre
  • 57. • Bon trimestre, continuez • Comportement inadmissible • Concentrez-vous davantage • Des difficultés, mais du sérieux • Des progrès, en progrès • Doit être plus attentif • Doit progresser • En progression, continuez • Encore un peu d’efforts • Encouragements, félicitations • Excellent trimestre, félicitations • Fournissez plus d’efforts en… • Il faut faire mieux • Il faut se ressaisir ou réagir
  • 58. • Inquiétant, se ressaisir • L’ensemble est trop moyen • Le 3ème trimestre sera déterminant • Moyen • Ne baissez pas les bras • Ne choisissez pas vos matières • Ne relâchez pas vos efforts • Participez plus à l’oral • Passable • Peut mieux faire • Poursuivre les efforts (4 mentions) • Résultats décevants • Résultats honorables • Travail et résultats encourageants • Travail et résultats insuffisants • Travail irrégulier et peu soutenu • Travail sérieux, ne vous découragez pas • Travail suffisant, convenable
  • 59. Appréciation générale • Bilan global : excellent / très bon / bon trimestre, ensemble satisfaisant / insuffisant / convenable, des difficultés, manque / aucun travail, manque de / aucune motivation, des efforts, des progrès… • -Des injonctions : il faut travailler toutes les disciplines / plus régulièrement / plus sérieusement /avec plus de concentration / davantage, peut et doit mieux faire… • - Une distinction/un avertissement : félicitations, compliments, avertissement pour manque de • travail, ou pour le comportement à revoir… • - Beaucoup de formules relatives à l’investissement (salué, encouragé, réclamé…) et la recherche de formulations positives.
  • 60. • 1- Adressons-nous de façon directe à l’élève, en ayant recours au • prénom de la 2ème personne • 2- Privilégions les phrases verbales • 3- Utilisons au mieux tout l’espace dont nous disposons, • 4- Donnons à l’élève un ou plusieurs conseils précis sous forme d’injonctions, sans nous borner à un constat. • 5- Utilisons l’exclamation ou l’interrogation pour donner plus d’impact à nos propos, pour interpeller l’élève et le faire réfléchir. • 6- En évitant les stéréotypes et les automatismes, visons avant tout à la personnalisation, à la clarté, à l’efficacité de nos appréciations.
  • 61. • ACCEPTABLE Formules pour évoquer l’assez bonne qualité : acceptable, adéquat, bien, bon, convenable, correct, • honorable, de qualité, satisfaisant, solide, suffisant, etc. • ACTIF Formules possibles pour faire l’éloge de l’implication d’un élève : actif, combatif, constant, • courageux, décidé, dynamique, énergique, entreprenant, intéressé, motivé, opiniâtre, persévérant, • spontané, volontaire. Les noms : ardeur, assurance, conviction, fermeté, vitalité, vivacité, etc. • APPLIQUE Assidu, attentif, concentré, consciencieux, constant, discipliné, régulier, scrupuleux, sérieux, soigneux, • soucieux, studieux, vigilant, etc. • APPROFONDI On peut évoquer un travail approfondi, en profondeur, etc., une volonté d’approfondir, d’aller au fond • des choses, etc. Approfondir, c’est pénétrer plus avant dans une connaissance, étudier à fond. Il est curieux de constater que l’éloge d’un travail approfondi est rarement formulé.
  • 62. Pour les enrichir (suite)ASSURANCE Quelques formules pour évoquer la volonté, le caractère de l’élève : son aisance, assurance, son caractère, sa confiance en soi, sa constance, sa détermination, sa disposition à bien faire, so dynamisme, son énergie, son opiniâtreté, sa persévérance, sa volonté, sa bonne volonté. N’hési à préciser : à l’oral, au travail, etc. Plus surprenant : l’assurance n’est évoquée que lorsqu’elle fait défaut : pourquoi ? ATTENTIF Assidu, attentif, appliqué, concentré, consciencieux, constant, discipliné, régulier, scru sérieux, soigneux, soucieux, studieux, vigilant, etc. Dans les 2/3 des deux cas, ce terme est employé à la forme négative. ATTITUDE On peut aussi évoquer le comportement, la conduite, les dispositions, l’état d’esprit, l On peut qualifier l’attitude d’agitée, d’agréable, d’effacée, d’incompatible avec un travail sérieux, de négative, de peu coopérante, de passive, de positive, le comportement de difficile, etc. BAISSE Quelques formulations possibles pour signaler une qualité insuffisante : un abandon, un des difficultés, des lacunes, des manques, des problèmes. On peut utiliser les qualificatifs décev faible, fragile, inquiétant, insuffisant, piètre, etc. BIEN L’un des termes les plus employés par les professeurs ; est rattaché au registre lexical de l qualité. On peut utiliser : (très) bien, (très) bon, de qualité, satisfaisant, solide, etc.
  • 63. Pour les enrichir (suite) BILAN Evoquez les acquis, le bilan, les compétences, les connaissances, la maîtrise des connaissances ou des méthodes, le niveau, les prestations, les performances, les résultats ; etc. BON Le deuxième terme le plus utilisé dans les appréciations des professeurs. On peut utiliser : (très) bien, (très) bon, de qualité, solide, etc. Précisez ce qui est bon : l’activité, les aptitudes, les bases, le comportement, la culture générale, le début ; les efforts, l’élève, l’ensemble, l’état d’esprit, l’humeur, l’investissement, la maturité, la progression, les qualités, la voie, etc. et pas seulement le niveau, l’oral, la participation, les résultats, le travail, le trimestre, la volonté, qui entrent dans des expressions stéréotypées.
  • 64. Pour les enrichir (suite) CAPACITES, CAPABLE : Quand on évoque les capacités, c’est 9 fois sur 10 pour dire qu’elles sont inexploitées. Alors, osons écrire : vous avez des aptitudes, vous êtes capable de réussir, vous avez des capacités, des compétences, des dons, des facilités, des facultés, de l’intelligence, vous méritez de réussir, vous en avez les possibilités, des progrès sont possibles, vous avez des potentialités, un potentiel, vous pouvez réussir, vous avez des ressources, manifestez votre talent, votre valeur, etc.
  • 65. Précisez comment l’élève peut exploiter ses capacités : en étant plus actif, avec plus d’approfondissement dans le travail, avec une plus grande attention, un changement d’attitude, avec plus de concentration, de courage, un effort à l’écrit, en apprenant mieux ses leçons, avec plus de maîtrise de soi, en atteignant la moyenne, grâce à une participation plus importante, avec moins de précipitation, plus de rapidité, plus de régularité dans le travail, en améliorant ses résultats, avec plus de rigueur, avec un travail plus important, de la volonté, etc. Précisez en quoi consistent ces capacités : à l’oral, à l’écrit, en devoir, en ce qui concerne l’imagination, le raisonnement, la rapidité, la réflexion, la rigueur, etc.
  • 66. • 1- Le cas le plus fréquent reste l’envoi par courrier postal. • 2- La remise en mains propres est de plus en plus répandue (en sixième, en SEGPA, lors des rencontres parents-profs). • 3- La mise en place de « contrats » Communication
  • 67. • Bilan global : excellent / très bon / bon trimestre, ensemble satisfaisant / insuffisant / convenable, des difficultés, manque / aucun travail, manque de / aucune motivation, des efforts, des progrès… • -Des injonctions : il faut travailler toutes les disciplines / plus régulièrement / plus sérieusement /avec plus de concentration / davantage, peut et doit mieux faire… • - Une distinction/un avertissement : félicitations, compliments, avertissement pour manque de • travail, ou pour le comportement à revoir… • - Beaucoup de formules relatives à l’investissement (salué, encouragé, réclamé…) et la recherche de formulations positives. Appréciation
  • 68. • Bon trimestre, continuez • Comportement inadmissible • Concentrez-vous davantage • Des difficultés, mais du sérieux • Des progrès, en progrès • Doit être plus attentif • Doit progresser • En progression, continuez • Encore un peu d’efforts • Encouragements, félicitations • Excellent trimestre, félicitations • Fournissez plus d’efforts en… • Il faut faire mieux • Il faut se ressaisir ou réagir
  • 69. • Inquiétant, se ressaisir • L’ensemble est trop moyen • Le 3ème trimestre sera déterminant • Moyen • Ne baissez pas les bras • Ne choisissez pas vos matières • Ne relâchez pas vos efforts • Participez plus à l’oral • Passable • Peut mieux faire • Poursuivre les efforts (4 mentions) • Résultats décevants • Résultats honorables • Travail et résultats encourageants • Travail et résultats insuffisants • Travail irrégulier et peu soutenu • Travail sérieux, ne vous découragez pas • Travail suffisant, convenable • Travaillez plus régulièrement • Trimestre satisfaisant • Trop de bavardage
  • 70. • Inquiétant, se ressaisir • L’ensemble est trop moyen • Le 3ème trimestre sera déterminant • Moyen • Ne baissez pas les bras • Ne choisissez pas vos matières • Ne relâchez pas vos efforts • Participez plus à l’oral • Passable • Peut mieux faire • Poursuivre les efforts (4 mentions) • Résultats décevants • Résultats honorables • Travail et résultats encourageants • Travail et résultats insuffisants • Travail irrégulier et peu soutenu • Travail sérieux, ne vous découragez pas • Travail suffisant, convenable • Travaillez plus régulièrement • Trimestre satisfaisant • Trop de bavardage
  • 71. Les mots pour le dire • 1- Adressons-nous de façon directe à l’élève, en ayant recours au • prénom de la 2ème personne • 2- Privilégions les phrases verbales • 3- Utilisons au mieux tout l’espace dont nous disposons, • 4- Donnons à l’élève un ou plusieurs conseils précis sous forme • d’injonctions, sans nous borner à un constat. • 5- Utilisons l’exclamation ou l’interrogation pour donner plus • d’impact à nos propos, pour interpeller l’élève et le faire réfléchir. • 6- En évitant les stéréotypes et les automatismes, visons avant tout à la perso
  • 72. Sortir des “mots tout faits”… • ACCEPTABLE Formules pour évoquer l’assez bonne qualité : acceptable, adéquat, bien, bon, convenable, correct, • honorable, de qualité, satisfaisant, solide, suffisant, etc. • ACTIF Formules possibles pour faire l’éloge de l’implication d’un élève : actif, combatif, constant, • courageux, décidé, dynamique, énergique, entreprenant, intéressé, motivé, opiniâtre, persévérant, • spontané, volontaire. Les noms : ardeur, assurance, conviction, fermeté, vitalité, vivacité, etc. • APPLIQUE Assidu, attentif, concentré, consciencieux, constant, discipliné, régulier, scrupuleux, sérieux, soigneux, • soucieux, studieux, vigilant, etc. • APPROFONDI On peut évoquer un travail approfondi, en profondeur, etc., une volonté d’approfondir, d’aller au fond • des choses, etc. Approfondir, c’est pénétrer plus avant dans une connaissance, étudier à fond. Il est curieux de constater que l’éloge d’un travail approfondi est rarement formulé.
  • 73. • ASSURANCE Quelques formules pour évoquer la volonté, le caractère de l’élève : son aisance, son assurance, • son caractère, sa confiance en soi, sa constance, sa détermination, sa disposition à bien faire, son • dynamisme, son énergie, son opiniâtreté, sa persévérance, sa volonté, sa bonne volonté. N’hésitez pas • à préciser : à l’oral, au travail, etc. Plus surprenant : l’assurance n’est évoquée que lorsqu’elle fait • défaut : pourquoi ? • ATTENTIF Assidu, attentif, appliqué, concentré, consciencieux, constant, discipliné, régulier, scrupuleux, sérieux, • soigneux, soucieux, studieux, vigilant, etc. Dans les 2/3 des deux cas, ce terme est employé à la • forme négative. • ATTITUDE On peut aussi évoquer le comportement, la conduite, les dispositions, l’état d’esprit, l’humeur, etc. On • peut qualifier l’attitude d’agitée, d’agréable, d’effacée, d’incompatible avec un travail sérieux, de • négative, de peu coopérante, de passive, de positive, le comportement de difficile, etc. • BAISSE Quelques formulations possibles pour signaler une qualité insuffisante : un abandon, une baisse, • des difficultés, des lacunes, des manques, des problèmes. On peut utiliser les qualificatifs décevant, • faible, fragile, inquiétant, insuffisant, piètre, etc. • BIEN L’un des termes les plus employés par les professeurs ; est rattaché au registre lexical de la • qualité. On peut utiliser : (très) bien, (très) bon, de qualité, satisfaisant, solide, etc. Sortir des “mots tout faits”…
  • 74. • BILAN Evoquez les acquis, le bilan, les compétences, les connaissances, la maîtrise des connaissances ou des • méthodes, le niveau, les prestations, les performances, les résultats ; etc. • BON Le deuxième terme le plus utilisé dans les appréciations des professeurs. On peut utiliser : (très) • bien, (très) bon, de qualité, solide, etc. Précisez ce qui est bon : l’activité, les aptitudes, les bases, le • comportement, la culture générale, le début ; les efforts, l’élève, l’ensemble, l’état d’esprit, l’humeur, • l’investissement, la maturité, la progression, les qualités, la voie, etc. et pas seulement le niveau, l’oral, • la participation, les résultats, le travail, le trimestre, la volonté, qui entrent dans des expressions • stéréotypées. Sortir des “mots tout faits”…
  • 75. Sortir des “mots tout faits”… • CAPACITES, • CAPABLE : Quand on évoque les capacités, c’est 9 fois sur 10 pour dire qu’elles sont inexploitées. Alors, osons écrire : vous avez des aptitudes, vous êtes capable de réussir, vous avez des capacités, des compétences, des dons, des facilités, des facultés, de l’intelligence, vous méritez de réussir, vous en avez les possibilités, des progrès sont possibles, vous avez des potentialités, un potentiel, vous pouvez réussir, vous avez des ressources, manifestez votre talent, votre valeur, etc.
  • 76. • Précisez comment l’élève peut exploiter ses capacités : en étant plus actif, avec plus d’approfondissement dans le travail, avec une plus grande attention, un changement d’attitude, avec plus de concentration, de courage, un effort à l’écrit, en apprenant mieux ses leçons, avec plus de maîtrise de soi, en atteignant la moyenne, grâce à une participation plus importante, avec moins de précipitation, plus de rapidité, plus de régularité dans le travail, en améliorant ses résultats, avec plus de rigueur, avec un travail plus important, de la volonté, etc. • Précisez en quoi consistent ces capacités : à l’oral, à l’écrit, en devoir, en ce qui concerne l’imagination, le raisonnement, la rapidité, la réflexion, la rigueur, etc. Conseils…
  • 77. Évaluer Les résultats, le travail pas la personne… Indiquer les moyens de progresser
  • 78. Dans les textes officielsLe bulletin trimestriel ENCART B.O. n°28 du 15-7-1999 “Remplir un bulletin scolaire est une tâche exigeante et difficile pour les équipes enseignantes mais d'une importance capitale pour les élèves. S'agissant des performances scolaires, les informations portées sur le bulletin doivent être suffisamment précises et complètes. Ainsi, pour les notes trimestrielles, il convient de distinguer les notes obtenues à l'oral et à l'écrit et, pour ces dernières, d'indiquer à combien de contrôles et de devoirs elles correspondent. L'évaluation de l'oral porte sur des compétences précises et pas seulement sur la participation de l'élève. Il y a lieu, également, de faire figurer, pour chaque discipline, la note moyenne de la classe ainsi que les notes minimale et maximale attribuées aux élèves de la classe. Il y a des efforts qui doivent être reconnus même s'ils ne débouchent pas sur de bonnes notes. Il faut donc expliquer pourquoi et comment progresser. ”
  • 79. Dans les textes officiels “Il est utile également de prendre en compte, dans l'évaluation du travail et des activités des élèves, des compétences qui ne portent pas directement sur les performances scolaires : sens de l'initiative, autonomie, prise de responsabilité, travail fourni. Les commentaires relatifs à chaque élève doivent comporter, d'une part, une appréciation sur ses performances scolaires, valorisant ses points forts et l'encourageant à progresser et, d'autre part, des conseils précis sur les moyens d'améliorer ses résultats. Il convient que les appréciations portées soient suffisamment détaillées et nuancées ainsi que respectueuses de la personne de l'élève. Il est demandé de bannir tout vocabulaire trop vague ("peut mieux faire", "moyen"), réducteur ("faible", "insuffisant") voire humiliant ("inexistant", "nul", "terne")45 Le bulletin trimestriel ENCART B.O. n°28 du 15-7-1999

Notes de l'éditeur

  1. Le conseil de classe : un rite méritocratique Jean-Yves Mas, professeur agrégé de SES au lycée du Parc-des-Loges d’Évry DEES 111:/mars 1998
  2. NIVEAU/TRAVAIL/ COMPORTEMENT distribuer feuille
  3. 1- Adressons-nous de façon directe à l’élève, en ayant recours au prénom de la 2ème personne, en nous impliquant à l’aide de la 1ère personne. La multiplicité des destinataires ne doit pas nous conduire à des formules impersonnelles. 2- Privilégions les phrases verbales, réservons les phrases nominales à des constats simples permettant d’économiser l’espace pour le reste de l’appréciation. 3- Utilisons au mieux tout l’espace dont nous disposons, en privilégiant les formules réunissant au moins deux propositions ; évitons les appréciations sommaires réduites à une proposition, voire à un mot, en particulier dans le cas d’un élève en difficulté. 4- Donnons à l’élève un ou plusieurs conseils précis sous forme d’injonctions, sans nous borner à un constat. 5- Utilisons l’exclamation ou l’interrogation pour donner plus d’impact à nos propos, pour interpeller l’élève et le faire réfléchir. 6- En évitant les stéréotypes et les automatismes, visons avant tout à la personnalisation, à la clarté, à l’efficacité de nos appréciations. Dans « Les appréciations scolaires, Des mots pour les écrire », 1996, CRDP de Franche-Comté, des professeurs de lycée formulent, à l’égard de leurs collègues, ces propositions judicieuses (page 34):
  4. COMPREHENSION On peut évoquer la faculté d’assimilation, la compréhension, la créativité, l’imagination, l’inventivité, le raisonnement, la réflexion, la rigueur, l’esprit de synthèse, inviter à réfléchir, évoquer une volonté de comprendre, un élève qui cherche à comprendre, réfléchi, un travail rigoureux, etc. N’hésitez pas à préciser à l’écrit, dans la rédaction, dans le travail, en cours, à qualifier la réflexion de méthodique, d’approfondie, à évoquer la lenteur ou la rapidité d’assimilation, à préciser comment il peut améliorer ses performances avec plus d’attention, plus de concentration, plus de confiance en soi, plus de temps, etc.