© Prud’Homme (2015)
Pour implanter une culture de données, certaines conditions ont
clairement été identifiées par la rech...
© Prud’Homme (2015)
La première condition est l’établissement du travail en communauté
d'apprentissage professionnel ou co...
© Prud’Homme (2015)
Le premier pôle fait référence aux stratégies à utiliser par les
enseignants soit celles reconnues com...
© Prud’Homme (2015)
Le second renvoie à la régulation des apprentissages à l’aide de la
collecte de données reliées au ren...
© Prud’Homme (2015)
Le troisième pôle concerne le travail collaboratif des enseignants,
notamment les discussions en équip...
© Prud’Homme (2015)
La culture des données est intimement reliée au deuxième pôle,
toutefois son succès réside dans l’étab...
© Prud’Homme (2015)
La seconde condition à l’implantation d’une culture de données est liée au
facteur « temps ». Nous sav...
© Prud’Homme (2015)
La troisième condition est l’implication de tous les acteurs et cela, à tous les
échelons pendant une ...
© Prud’Homme (2015)
Ainsi, il importe de maintenir le cap dans la même voie malgré les défis qui
se poseront. Au sein d’un...
© Prud’Homme (2015)
La quatrième condition, c’est de se doter d'une planification stratégique pour
assurer une formation d...
© Prud’Homme (2015)
Enfin, la cinquième condition a trait à la vision du changement des leaders
scolaires. Le changement d...
© Prud’Homme (2015)
Ces conditions ne sont pas exclusives, mais il vaut la peine de réfléchir à la
portée de chacune avant...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Segment 2

260 vues

Publié le

theme 3

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
260
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Segment 2

  1. 1. © Prud’Homme (2015) Pour implanter une culture de données, certaines conditions ont clairement été identifiées par la recherche. Conditions à l’implantation d’une culture de données
  2. 2. © Prud’Homme (2015) La première condition est l’établissement du travail en communauté d'apprentissage professionnel ou communément appelée « CAP ». Ce mode de fonctionnement favorise l'amélioration du rendement des élèves et le perfectionnement professionnel des enseignants. Il est encadré par trois pôles. Les trois pôles de la CAP Leclerc et Moreau, 2010
  3. 3. © Prud’Homme (2015) Le premier pôle fait référence aux stratégies à utiliser par les enseignants soit celles reconnues comme étant les plus efficaces à l’heure actuelle, aussi appelées « stratégies à haut rendement ». Les trois pôles de la CAP Leclerc et Moreau, 2010 Pôle 1 : Programme d'enseignement efficace de la lecture
  4. 4. © Prud’Homme (2015) Le second renvoie à la régulation des apprentissages à l’aide de la collecte de données reliées au rendement de l’élève, à leur compilation efficace et à leur analyse approfondie. Les trois pôles de la CAP Leclerc et Moreau, 2010 Pôle 1 : Programme d'enseignement efficace de la lecture Pôle 2 : Données d'apprentissage : observation, analyse et régulation
  5. 5. © Prud’Homme (2015) Le troisième pôle concerne le travail collaboratif des enseignants, notamment les discussions en équipe de collaboration qui visent à faire progresser les élèves dans leurs apprentissages. Les trois pôles de la CAP Leclerc et Moreau, 2010 Pôle 1 : Programme d'enseignement efficace de la lecture Pôle 2 : Données d'apprentissage : observation, analyse et régulation Pôle 3 : Équipes de collaboration
  6. 6. © Prud’Homme (2015) La culture des données est intimement reliée au deuxième pôle, toutefois son succès réside dans l’établissement d'une CAP de haut niveau, notamment l'interaction des trois pôles. Les trois pôles de la CAP Leclerc et Moreau, 2010 Pôle 2 : Données d'apprentissage : observation, analyse et régulation
  7. 7. © Prud’Homme (2015) La seconde condition à l’implantation d’une culture de données est liée au facteur « temps ». Nous savons que les changements dits « durables » requièrent un minimum de trois à cinq ans. Il importe donc d'avoir des attentes et des échéanciers réalistes qui tiennent compte de ce facteur. Énoncé de recherche « Pour assurer un haut degré de mise en œuvre, nos recherches et celles des autres chercheurs révèlent que la plupart des changements en éducation requiert de trois à cinq ans. » Fullan, Hill et Crévola (2006)
  8. 8. © Prud’Homme (2015) La troisième condition est l’implication de tous les acteurs et cela, à tous les échelons pendant une période suffisamment longue, ce qui exige patience et persévérance. Il faut voir l’implantation d’une culture de données comme un processus soutenu et non un évènement ponctuel. Énoncé de recherche « Le changement est un processus et non un événement. Ce n’est pas en faisant une annonce officielle à partir d’un niveau supérieur, en offrant une formation de deux jours ou en livrant un épais document qu’on peut conclure à une mise en œuvre réussie.» Collerette, Delisle et Perron (2011)
  9. 9. © Prud’Homme (2015) Ainsi, il importe de maintenir le cap dans la même voie malgré les défis qui se poseront. Au sein d’une CAP, le changement s’effectue par petites étapes et par petites avancées en fonction du cycle, étudier, réfléchir, planifier et agir. Situation actuelle Situation désirée Vision de la réussite Étudier Planifier Réfléchir Agir R P A É R P A É R P A É R P A É R P A É
  10. 10. © Prud’Homme (2015) La quatrième condition, c’est de se doter d'une planification stratégique pour assurer une formation du personnel scolaire professionnelle soutenue, notamment sous forme d’accompagnement pendant toute la durée de la phase de l'implantation du changement. Énoncé de recherche « Si le changement est un processus de trois à cinq ans, la planification stratégique à long terme qui en découle exige que l’on prévoit des ressources financières suffisantes pour appuyer la formation professionnelle et l’accompagnement nécessaire pour toute la durée de la phase de changement. » Hall et Hord (2001)
  11. 11. © Prud’Homme (2015) Enfin, la cinquième condition a trait à la vision du changement des leaders scolaires. Le changement doit être conçu dans une perspective horizontale où tous les intervenants sont au même niveau peu importe la hiérarchie. Énoncé de recherche « La plupart des changements sont initiés par le niveau supérieur (top-down). Quand le changement est initié par la base, les résultats ne sont pas meilleurs pour deux raisons : la base n’a pas les idées ni le temps pour initier le changement et, au niveau supérieur, on accepte mal les initiatives de changement de la base puisqu’il faut céder du pouvoir. Pour réussir, il faut envisager les initiatives de changement dans une perspective horizontale où tous les joueurs sont au même niveau. » Collerette, Delisle et Perron (2011)
  12. 12. © Prud’Homme (2015) Ces conditions ne sont pas exclusives, mais il vaut la peine de réfléchir à la portée de chacune avant d’entreprendre l’implantation d’une culture des données et ainsi vivre le succès. Attardons-nous maintenant aux préalables à la culture des données. Préalables à la culture des données

×