SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
Modifiez le style des sous-titres
du masque
Lorem ipsum dolor sit amet,
consectetur adipiscing elit.
CAPSAgri
Renforcer les compétences pour
mieux accueillir et pérenniser le
salariat en production agricole
Emmanuel Béguin, Sophie Chauvat, Juliette Férial, Ghida Haj Chahine (Institut de l’Elevage)
Muriel Astier et Alexis Claudel (Trame)
Emma Couëdel (Institut Agro Rennes-Angers), Simon Eppling (Université Paris Sorbonne)
Introduction
Cadre de l’étude CAPSAgri : AMI PIA4 - Compétences et
Métiers d’Avenir
2
• CAPSAGRI : Diagnostic sur le salariat en agriculture
S’inscrit dans la thématique France 2030 "Systèmes agricoles
durables et équipements agricoles contribuant à la transition
écologique"
• Durée de l’étude : 6 mois (1er semestre 2023)
Nb : Le rapport sera bientôt disponible 
3
Contexte,
problématique
générale etméthode
Contexte et problématique générale de l’étude (1/2)
Enjeu : éviter une pénurie de main-d’œuvre dans le secteur agricole
Choc démographique : 59% des agriculteurs > 50 ans en 2020
Substitution MO salariée et tiers-employeurs / baisse du travail familial
1,2 million de personnes, 335 000 ETP, 47% des ETP agricoles totaux,
Précarité du salariat agricole (tps partiel, saisonnier), 50% du travail sous
statut précaire, fort turn over (19% seulement des salariés de 2010 le
sont encore en 2020)
Des difficultés de recrutement : déficit d’attractivité, concurrence/autres
secteurs=> rémunérations peu attractives (-20%/ouvrier secteur
industriel), déficit d’image, pénibilité…
4
Contexte et problématique générale de l’étude (2/2)
Enjeu : attirer des personnes éloignées du secteur agricole, répondre aux
besoins de (nouvelles) compétences / salariat agricole
Seulement 10% d’enfants d'agriculteurs dans la formation agricole initiale
Ecarts d’attractivité filières animales/filières végétales
Compétences nécessaires et parcours / employabilité des nouveaux
publics + capacité à les intégrer / compétences RH des employeurs
Place des femmes / salariat agricole (taux féminisation 36%)
Nouvelles compétences pour salariés + qualifiés (~20%) / Agroécologie,
Climat, Circuits courts, Nouvelles technologies…?
5
Les partenaires de l'étude
6
Données chiffrées, zoom filières, les acteurs
7
• Le contexte en chiffres (remobilisation de
traitements de données existants)
• ~ 80 enquêtes qualitatives employeurs et
salariés
• ~ 40 enquêtes qualitatives acteurs de
l'emploi et de la formation
• 3 réunions participatives des acteurs
(Rennes, Lyon, Paris – 48 participants)
14 exploitations bovin lait, 12
maraîchères, 16 tiers-employeurs (81
enquêtes)
13 tiers-employeurs (dont 4 GEIQ), 4
opérateurs de l'emploi, 8 acteurs
économiques de la formation, 4
acteurs de l'enseignement agricole, 6
syndicats et fédérations d'agriculteurs,
6 autres organismes agricoles (41
enquêtes)
Périmètre : salariés
de la production
agricole
8
Lesacteursetles
actions
Une organisation des acteurs de l'emploi et de la
formation complexe
9
• Un maillage dense des acteurs de la formation et de l'emploi dans
les territoires mais des questions se posent sur :
• l'articulation entre les mondes professionnels agricoles et non
agricoles,
• le déploiement, la coordination et la disparité des actions mises en
œuvre sur le terrain,
• la visibilité institutionnelle de la profession de salarié de la
production agricole
Attractivité et insertion dans l’emploi
10
• Le constat : méconnaissance/mauvaise image du métier de salarié agricole,
fracture agriculture/société, invisibilité yc /milieu agricole et /acteurs de l’Emploi
et de la Formation => nécessité de « Parler du métier »
=> Un foisonnement d’initiatives +/- ciblées ; +/- coordonnées ; +/- évaluées =>
avec quelle lisibilité ? Professionnalisation et synergies à renforcer
• Les actions immersion-gestes : casque de réalité virtuelle, visites immersives,
stages (PMSMP) => Un maillon essentiel à renforcer / attirer de nouveaux
publics (« acculturer » les conseillers emploi)
• L’accompagnement vers l’emploi : offre de service et palette d’outils (PE) non
spécifiques à l’agriculture => méconnaissance et sous-utilisation par les
employeurs agricoles « secteur atomisé », parcours d’insertion mieux structurés
par les tiers employeurs (les + importants) et les GEIQ
11
Formationdessalariés
etdesemployeursen
RH
Besoins en compétences des salariés (n=41)
12
• 25 salariés non issus du milieu
agricole
• 21 salariés en reconversion
• 19 sans formation initiale
agricole dont 8 BPREA/12
BTS/10 Bac ou infra
• 35 CDI ; 4 CDD ; 2 apprentis
Besoins en formation :
• des savoirs très techniques pour les
salariés en position de responsabilité
technique (pratiques
agroécologiques, numérique…)
• des savoir-faire pratiques, des gestes
techniques, des savoir-faire tacites
• des connaissances de base
(zootechnie et agronomie)
• la conduite d'engins
• "le bricolage"
Des dispositifs de développement des compétences
13
La formation initiale
(ciblage CAP, quelle mise en
valeur des métiers de salariés en
formation initiale ?)
L'alternance
(financée par Ocapiat. A
développer ? Apports théoriques
et apprentissage des gestes
professionnels en situation)
La formation courte continue
"externe"
(financée par Ocapiat, seulement
un salarié sur 10 a recours à la
formation continue externe)
La formation continue "interne"
(la plus développée. Pose la
question des compétences du
formateur)
La formation continue "longue"
(enseignement agricole ou non,
BPREA, CQP… pas toujours
adaptée aux salariés en contrats
courts)
Globalement, une volonté de proposer des formations individualisées, opérationnelles
… plus difficiles à mettre en place, moins visibles
Des salariés en attente de bonnes conditions
d'exercice de leur travail
14
• Ambiance de travail, employeurs à
l'écoute
• Visibilité du planning et transmission
des consignes (tiers employeurs)
• Matériel adapté pour réduire la
pénibilité
• Travail diversifié
• Diminuer les astreintes du week-end
(productions animales)
• (Rémunération à revaloriser)
(Voir enquête ASA France, 2023)
Attirer et
limiter le
turn over
des salariés
Améliorer la
qualité de vie et
les conditions de
travail
Développer des
compétences en
gestion des
ressources
humaines
Peu d'employeurs formés aux RH
• Deux types d'employeurs :
• Moins de 3 ou 4 salariés
• Plus de 3 ou 4 salariés (tiers-
employeurs) – plus de
professionnalisation mais pas
vraiment plus de formation
• Un point crucial : le
recrutement
• Posture "patron"/"manager" ?
• Pas de RH dans la formation
initiale
• Une priorité de VIVEA mais les
formations RH ne représentent
que 3% des formations
financées entre 2021 et avril
2023 (dont seulement 7% en
management et 2% en gestion
du temps)
• Des formateurs compétents mais
…isolés
15
16
Pistesàexplorer
Des actions transversales
17
Coopération
Concertation des
acteurs en évitant
les écueils de la
centralisation, de la
dispersion des
moyens et du repli
sur soi
Acculturation
opérateurs de
l'emploi et de la
formation agricole
et non agricole
Communication
Communication
d'envergure sur
les métiers de
salariés
Sensibiliser les
jeunes (leurs
parents), les
conseillers
d'orientation,
l'enseignement
général à l'intérêt
de l'agriculture et
de ses métiers
Visibilité
des
salariés
agricoles
Réinterroger la
gouvernance de
l'organisation
paritaire agricole
pour une
meilleure
représentation
des salariés
•le syndicalisme
agricole
Le
travail
au
féminin
Proposer des
conditions de
travail adaptées
aux femmes pour
conquérir ce public
Etude spécifique sur les salariés
saisonniers
Des actions pour le développement des compétences
des salariés
18
Mieux valoriser le parcours de formation des salariés
(notamment pour les formations non diplômantes)
Professionnaliser la formation interne en
entreprise… de façon opérationnelle
Faciliter la centralisation de l'offre de formation
Proposer des espaces de concertation pour les
prestataires de la formation continue courte
Des actions pour le développement des compétences
RH des employeurs
19
Diversifier l'offre de formation dans ses thèmes (ex :
recrutement)
Compléter l'offre de formation continue courte
(échanges d'expériences entre pairs, coaching et
diagnostics RH individuels, labels employeurs/RSE…)
Sensibiliser les employeurs aux questions de qualité de
vie et conditions de travail
Inciter les agriculteurs à recourir aux tiers employeurs
et entreprises de travaux agricoles
Proposer des espaces de concertation pour les
prestataires de la formation continue courte
Merci de votre attention
20
• Emmanuel Béguin - emmanuel.beguin@idele.fr
• Sophie Chauvat - sophie.chauvat@idele.fr
• RMT travail en agriculture : https://rmt-travail-agriculture.fr

Contenu connexe

Similaire à 4 CAPSAgri Diaporama 24 oct 2023 déf.pptx

Agroalimentaire, la gestion du turnover dans les équipes maintenance
Agroalimentaire, la gestion du turnover dans les équipes maintenanceAgroalimentaire, la gestion du turnover dans les équipes maintenance
Agroalimentaire, la gestion du turnover dans les équipes maintenance
Comsoce
 
Tableau de bord Agefiph n° 2017-2 France entière
Tableau de bord Agefiph n° 2017-2  France entièreTableau de bord Agefiph n° 2017-2  France entière
Tableau de bord Agefiph n° 2017-2 France entière
AVIE
 

Similaire à 4 CAPSAgri Diaporama 24 oct 2023 déf.pptx (20)

Tableau de bord n2018 1- paca
Tableau de bord n2018 1- pacaTableau de bord n2018 1- paca
Tableau de bord n2018 1- paca
 
Gie occitanie diaporama synthese journee reg travail elevage 10012019
Gie occitanie diaporama synthese journee reg travail elevage 10012019Gie occitanie diaporama synthese journee reg travail elevage 10012019
Gie occitanie diaporama synthese journee reg travail elevage 10012019
 
6-Compétences GT.pdf
6-Compétences GT.pdf6-Compétences GT.pdf
6-Compétences GT.pdf
 
Tableau de bord Agefiph janvier à septembre 2017
Tableau de bord Agefiph janvier à septembre 2017Tableau de bord Agefiph janvier à septembre 2017
Tableau de bord Agefiph janvier à septembre 2017
 
Tb paca-agefiph-01-09-2017
Tb paca-agefiph-01-09-2017Tb paca-agefiph-01-09-2017
Tb paca-agefiph-01-09-2017
 
tableau de bord emploi - chômage des personnes handicapées de la région PACA
tableau de bord emploi - chômage des personnes handicapées de la région PACAtableau de bord emploi - chômage des personnes handicapées de la région PACA
tableau de bord emploi - chômage des personnes handicapées de la région PACA
 
Briefing de Bruxelles 49 « Les jeunes dans l'agribusiness: l'avenir de l'agri...
Briefing de Bruxelles 49 « Les jeunes dans l'agribusiness: l'avenir de l'agri...Briefing de Bruxelles 49 « Les jeunes dans l'agribusiness: l'avenir de l'agri...
Briefing de Bruxelles 49 « Les jeunes dans l'agribusiness: l'avenir de l'agri...
 
Agefiph Tableau de bord n° 2017 2 - PACA
Agefiph Tableau de bord n° 2017 2 - PACAAgefiph Tableau de bord n° 2017 2 - PACA
Agefiph Tableau de bord n° 2017 2 - PACA
 
Tb n°2017 2- paca
Tb n°2017 2- pacaTb n°2017 2- paca
Tb n°2017 2- paca
 
Agefiph Tableau de bord n° 2017 2 - PACA
Agefiph Tableau de bord n° 2017 2 - PACAAgefiph Tableau de bord n° 2017 2 - PACA
Agefiph Tableau de bord n° 2017 2 - PACA
 
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
 
Agroalimentaire, la gestion du turnover dans les équipes maintenance
Agroalimentaire, la gestion du turnover dans les équipes maintenanceAgroalimentaire, la gestion du turnover dans les équipes maintenance
Agroalimentaire, la gestion du turnover dans les équipes maintenance
 
Les Français et la formation professionnelle / Sondage ELABE pour l'Institut ...
Les Français et la formation professionnelle / Sondage ELABE pour l'Institut ...Les Français et la formation professionnelle / Sondage ELABE pour l'Institut ...
Les Français et la formation professionnelle / Sondage ELABE pour l'Institut ...
 
Atelier formation umt_pasto
Atelier formation umt_pastoAtelier formation umt_pasto
Atelier formation umt_pasto
 
Tableau de bord Agefiph paca 2016
Tableau de bord Agefiph paca 2016Tableau de bord Agefiph paca 2016
Tableau de bord Agefiph paca 2016
 
Tableau de bord Agefiph Provence Alpes Côte d'Azur Bilan 2016
Tableau de bord Agefiph Provence Alpes Côte d'Azur Bilan 2016Tableau de bord Agefiph Provence Alpes Côte d'Azur Bilan 2016
Tableau de bord Agefiph Provence Alpes Côte d'Azur Bilan 2016
 
Edater
EdaterEdater
Edater
 
Projet aced FICAD
Projet aced FICADProjet aced FICAD
Projet aced FICAD
 
Tableau de bord Agefiph n° 2017-2 France entière
Tableau de bord Agefiph n° 2017-2  France entièreTableau de bord Agefiph n° 2017-2  France entière
Tableau de bord Agefiph n° 2017-2 France entière
 
Tableau de bord de l'Agefip - 1er trimestre 2017
Tableau de bord de l'Agefip - 1er trimestre 2017Tableau de bord de l'Agefip - 1er trimestre 2017
Tableau de bord de l'Agefip - 1er trimestre 2017
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
 
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
 
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
 
JTC 2024 Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
JTC 2024  Bâtiment et Photovoltaïque.pdfJTC 2024  Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
JTC 2024 Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
 
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversitéGAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
 
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
 
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
 
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engageGAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
 
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentesGAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
 
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
 
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
 
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenusGAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
 
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdfJTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
 
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
 
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdfJTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
 
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdfJTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
 
JTC 2024 - Réglementation européenne BEA et Transport.pdf
JTC 2024 - Réglementation européenne BEA et Transport.pdfJTC 2024 - Réglementation européenne BEA et Transport.pdf
JTC 2024 - Réglementation européenne BEA et Transport.pdf
 
CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptxCAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 

4 CAPSAgri Diaporama 24 oct 2023 déf.pptx

  • 1. Modifiez le style des sous-titres du masque Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. CAPSAgri Renforcer les compétences pour mieux accueillir et pérenniser le salariat en production agricole Emmanuel Béguin, Sophie Chauvat, Juliette Férial, Ghida Haj Chahine (Institut de l’Elevage) Muriel Astier et Alexis Claudel (Trame) Emma Couëdel (Institut Agro Rennes-Angers), Simon Eppling (Université Paris Sorbonne)
  • 2. Introduction Cadre de l’étude CAPSAgri : AMI PIA4 - Compétences et Métiers d’Avenir 2 • CAPSAGRI : Diagnostic sur le salariat en agriculture S’inscrit dans la thématique France 2030 "Systèmes agricoles durables et équipements agricoles contribuant à la transition écologique" • Durée de l’étude : 6 mois (1er semestre 2023) Nb : Le rapport sera bientôt disponible 
  • 4. Contexte et problématique générale de l’étude (1/2) Enjeu : éviter une pénurie de main-d’œuvre dans le secteur agricole Choc démographique : 59% des agriculteurs > 50 ans en 2020 Substitution MO salariée et tiers-employeurs / baisse du travail familial 1,2 million de personnes, 335 000 ETP, 47% des ETP agricoles totaux, Précarité du salariat agricole (tps partiel, saisonnier), 50% du travail sous statut précaire, fort turn over (19% seulement des salariés de 2010 le sont encore en 2020) Des difficultés de recrutement : déficit d’attractivité, concurrence/autres secteurs=> rémunérations peu attractives (-20%/ouvrier secteur industriel), déficit d’image, pénibilité… 4
  • 5. Contexte et problématique générale de l’étude (2/2) Enjeu : attirer des personnes éloignées du secteur agricole, répondre aux besoins de (nouvelles) compétences / salariat agricole Seulement 10% d’enfants d'agriculteurs dans la formation agricole initiale Ecarts d’attractivité filières animales/filières végétales Compétences nécessaires et parcours / employabilité des nouveaux publics + capacité à les intégrer / compétences RH des employeurs Place des femmes / salariat agricole (taux féminisation 36%) Nouvelles compétences pour salariés + qualifiés (~20%) / Agroécologie, Climat, Circuits courts, Nouvelles technologies…? 5
  • 6. Les partenaires de l'étude 6
  • 7. Données chiffrées, zoom filières, les acteurs 7 • Le contexte en chiffres (remobilisation de traitements de données existants) • ~ 80 enquêtes qualitatives employeurs et salariés • ~ 40 enquêtes qualitatives acteurs de l'emploi et de la formation • 3 réunions participatives des acteurs (Rennes, Lyon, Paris – 48 participants) 14 exploitations bovin lait, 12 maraîchères, 16 tiers-employeurs (81 enquêtes) 13 tiers-employeurs (dont 4 GEIQ), 4 opérateurs de l'emploi, 8 acteurs économiques de la formation, 4 acteurs de l'enseignement agricole, 6 syndicats et fédérations d'agriculteurs, 6 autres organismes agricoles (41 enquêtes) Périmètre : salariés de la production agricole
  • 9. Une organisation des acteurs de l'emploi et de la formation complexe 9 • Un maillage dense des acteurs de la formation et de l'emploi dans les territoires mais des questions se posent sur : • l'articulation entre les mondes professionnels agricoles et non agricoles, • le déploiement, la coordination et la disparité des actions mises en œuvre sur le terrain, • la visibilité institutionnelle de la profession de salarié de la production agricole
  • 10. Attractivité et insertion dans l’emploi 10 • Le constat : méconnaissance/mauvaise image du métier de salarié agricole, fracture agriculture/société, invisibilité yc /milieu agricole et /acteurs de l’Emploi et de la Formation => nécessité de « Parler du métier » => Un foisonnement d’initiatives +/- ciblées ; +/- coordonnées ; +/- évaluées => avec quelle lisibilité ? Professionnalisation et synergies à renforcer • Les actions immersion-gestes : casque de réalité virtuelle, visites immersives, stages (PMSMP) => Un maillon essentiel à renforcer / attirer de nouveaux publics (« acculturer » les conseillers emploi) • L’accompagnement vers l’emploi : offre de service et palette d’outils (PE) non spécifiques à l’agriculture => méconnaissance et sous-utilisation par les employeurs agricoles « secteur atomisé », parcours d’insertion mieux structurés par les tiers employeurs (les + importants) et les GEIQ
  • 12. Besoins en compétences des salariés (n=41) 12 • 25 salariés non issus du milieu agricole • 21 salariés en reconversion • 19 sans formation initiale agricole dont 8 BPREA/12 BTS/10 Bac ou infra • 35 CDI ; 4 CDD ; 2 apprentis Besoins en formation : • des savoirs très techniques pour les salariés en position de responsabilité technique (pratiques agroécologiques, numérique…) • des savoir-faire pratiques, des gestes techniques, des savoir-faire tacites • des connaissances de base (zootechnie et agronomie) • la conduite d'engins • "le bricolage"
  • 13. Des dispositifs de développement des compétences 13 La formation initiale (ciblage CAP, quelle mise en valeur des métiers de salariés en formation initiale ?) L'alternance (financée par Ocapiat. A développer ? Apports théoriques et apprentissage des gestes professionnels en situation) La formation courte continue "externe" (financée par Ocapiat, seulement un salarié sur 10 a recours à la formation continue externe) La formation continue "interne" (la plus développée. Pose la question des compétences du formateur) La formation continue "longue" (enseignement agricole ou non, BPREA, CQP… pas toujours adaptée aux salariés en contrats courts) Globalement, une volonté de proposer des formations individualisées, opérationnelles … plus difficiles à mettre en place, moins visibles
  • 14. Des salariés en attente de bonnes conditions d'exercice de leur travail 14 • Ambiance de travail, employeurs à l'écoute • Visibilité du planning et transmission des consignes (tiers employeurs) • Matériel adapté pour réduire la pénibilité • Travail diversifié • Diminuer les astreintes du week-end (productions animales) • (Rémunération à revaloriser) (Voir enquête ASA France, 2023) Attirer et limiter le turn over des salariés Améliorer la qualité de vie et les conditions de travail Développer des compétences en gestion des ressources humaines
  • 15. Peu d'employeurs formés aux RH • Deux types d'employeurs : • Moins de 3 ou 4 salariés • Plus de 3 ou 4 salariés (tiers- employeurs) – plus de professionnalisation mais pas vraiment plus de formation • Un point crucial : le recrutement • Posture "patron"/"manager" ? • Pas de RH dans la formation initiale • Une priorité de VIVEA mais les formations RH ne représentent que 3% des formations financées entre 2021 et avril 2023 (dont seulement 7% en management et 2% en gestion du temps) • Des formateurs compétents mais …isolés 15
  • 17. Des actions transversales 17 Coopération Concertation des acteurs en évitant les écueils de la centralisation, de la dispersion des moyens et du repli sur soi Acculturation opérateurs de l'emploi et de la formation agricole et non agricole Communication Communication d'envergure sur les métiers de salariés Sensibiliser les jeunes (leurs parents), les conseillers d'orientation, l'enseignement général à l'intérêt de l'agriculture et de ses métiers Visibilité des salariés agricoles Réinterroger la gouvernance de l'organisation paritaire agricole pour une meilleure représentation des salariés •le syndicalisme agricole Le travail au féminin Proposer des conditions de travail adaptées aux femmes pour conquérir ce public Etude spécifique sur les salariés saisonniers
  • 18. Des actions pour le développement des compétences des salariés 18 Mieux valoriser le parcours de formation des salariés (notamment pour les formations non diplômantes) Professionnaliser la formation interne en entreprise… de façon opérationnelle Faciliter la centralisation de l'offre de formation Proposer des espaces de concertation pour les prestataires de la formation continue courte
  • 19. Des actions pour le développement des compétences RH des employeurs 19 Diversifier l'offre de formation dans ses thèmes (ex : recrutement) Compléter l'offre de formation continue courte (échanges d'expériences entre pairs, coaching et diagnostics RH individuels, labels employeurs/RSE…) Sensibiliser les employeurs aux questions de qualité de vie et conditions de travail Inciter les agriculteurs à recourir aux tiers employeurs et entreprises de travaux agricoles Proposer des espaces de concertation pour les prestataires de la formation continue courte
  • 20. Merci de votre attention 20 • Emmanuel Béguin - emmanuel.beguin@idele.fr • Sophie Chauvat - sophie.chauvat@idele.fr • RMT travail en agriculture : https://rmt-travail-agriculture.fr

Notes de l'éditeur

  1. Les AMI Compétences et métiers d’avenir portent sur des diagnostics (si pas déjà réalisés) et sur des projets (basés sur un diagnostic) Une trentaine de secteurs ont été ciblés par l’état (4 ministères concernés/AMI CMA) Nécessité d’un diagnostic pour le salariat agricole (complexité du secteur) : métier en tension et questionnement / besoins en nouvelles compétences
  2. Vers une pénurie de MO dans le secteur agricole -Baisse du volume total d’emploi de 11% centrée sur MO familiale (-16,5%), croissance salariat exploitations (+5%) et par MO tiers employeurs (+47%) -MO salariés et autres (GE, ETA….) = 1,2 millions de personnes 47% MO totale -Choc démographique 59% des agris > 50 ans en 2020 => enjeu / MO salariée qualifiée non issue du milieu agri (salariat = aussi une voie/installation NIMA) Des salariés jeunes, un taux élevé d’emplois précaires 1,2 millions de salariés, 80% sous statut précaire (50% des ETP) 220 000 projets d’embauche en 2022 dont 195 000 emplois saisonniers 50% des employeurs anticipent des difficultés de recrutement
  3. Vers une pénurie de MO dans le secteur agricole -Baisse du volume total d’emploi de 11% centrée sur MO familiale (-16,5%), croissance salariat exploitations (+5%) et par MO tiers employeurs (+47%) -MO salariés et autres (GE, ETA….) = 1,2 millions de personnes 47% MO totale -Choc démographique 59% des agris > 50 ans en 2020 => enjeu / MO salariée qualifiée non issue du milieu agri (salariat = aussi une voie/installation NIMA) Des salariés jeunes, un taux élevé d’emplois précaires 1,2 millions de salariés, 80% sous statut précaire (50% des ETP) 220 000 projets d’embauche en 2022 dont 195 000 emplois saisonniers 50% des employeurs anticipent des difficultés de recrutement
  4. Le périmètre de l’étude porte sur le salariat de la production agricole Les Enquêtes employeurs/salariés avaient pour objet de documenter le profil des salariés agricoles, leur parcours avant de devenir salarié agricole, leurs attentes par rapport au métier, leurs besoins en compétences de leur point de vue et de celui de leur employeur, la capacité managériale des employeurs à les accueillir et à les fidéliser. Limites : difficile de toucher les salariés saisonniers même en maraîchage (dates d'enquêtes hors saison, salariés qui ne s'expriment pas en français, employeurs qui ne souhaitent pas que l'on enquête leurs salariés. Enquêtes acteurs : Elles ont documenté les actions mises en œuvre sur le terrain en matière d'insertion dans l'emploi et de formation et d'en comprendre les atouts et les limites. Limites : pas de possibilité de proposer une cartographie régionale car difficultés d'identifier les acteurs et de les mobiliser pour les enquêtes. Réunions participatives : Elles ont permis de partager les premiers résultats du projet, de valider un diagnostic commun et d'identifier des leviers d'action.
  5. Coordination pour pilotage des politiques Emploi-formation (pouvoirs publics, partenaires sociaux et régions) Les Comités régionaux de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelle (Crefop) assurent la coordination entre les acteurs de l’orientation, de la formation professionnelle et ceux du service public de l’emploi. Les CARIF-OREF Centres animation ressources d’information sur la formation / Observatoire régional emploi formation
  6. Constats : contexte de fracture entre agriculture et société, méconnaissance du métier de salarié agricole voir mauvaise image (réticence parents, …), freins au métier (conditions de w, manuel, salaire…) mais aussi solides atouts Besoins de communication mais cibles nombreuses yc intra profession, acteurs emploi…parents etc. Etape clés : faire découvrir l(s) métier(s) Immersion !
  7. Apprentissage progressif en maraîchage [tâches simples/tâches techniques et complexes] Une multiplicité d'informations à retenir (bovin lait) Une quantité de façon de travailler à intégrer (tiers employeurs)