SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  31
Télécharger pour lire hors ligne
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 1
COCCIDIOSE DE LA CHEVRETTE
Dynamique d’infection et gestion
Carine Paraud (Anses, site de Niort) et Nicolas Ehrhardt (OMACAP)
Avec la collaboration du CIVAM du Haut Bocage (79) et les vétérinaires de
Bocavet (79)
2
1. Pourquoi s’intéresser à la coccidiose de
la chevrette ?
Principaux résultats d’une enquête
conduite auprès des éleveurs caprins en
2020
Webinaire UMT PSR/OMACAP 3
• 75 % des éleveurs ayant fait au moins un traitement traitent la
totalité des chevrettes de l’élevage
• 62 % des éleveurs ayant fait au moins un traitement traitent à une
date fixe sans symptômes, ni diagnostic
• 55 % n’a fait qu’un traitement, 11 % 3 ou plus
• Majorité des traitements avec du Vecoxan®, avec une dose
inférieure à la dose « caprine » dans 67 % des cas
10/10/2023
Enjeux liés au traitement de la
coccidiose dans la filière
caprine
Webinaire UMT PSR/OMACAP 4
• Plusieurs enjeux liés à ce traitement médicamenteux identifiés dans la
filière caprine :
 faible disponibilité en médicaments autorisés
 risque de développement de résistance chez les coccidies
 souhait sociétal de réduction des intrants chimiques en élevage
 évolution de la réglementation du médicament vétérinaire qui réduit les
possibilités
de prévention
 Nécessité de faire évoluer les pratiques et pour cela de mieux
comprendre la dynamique d’infection par les coccidies en élevage de
chevrettes
10/10/2023
Médicaments disponibles et TA selon le
règlement européen du médicament
vétérinaire
Webinaire UMT PSR/OMACAP 5 10/10/2023
2. Bilan des travaux réalisés en élevage
6
Suivi longitudinal de l’excrétion du
sevrage jusqu’à 6 mois (thèse D. Hamed)
7
Objectif
s
8
• En complément de l’enquête en ligne de description des
pratiques
• Confronter les pratiques de prévention/traitement au
risque réel de coccidiose en conditions d’élevage
Webinaire UMT PSR/OMACAP 10/10/2023
Matériel et
méthodes
Webinaire UMT PSR/OMACAP 9
• Identification à l’aide de vétérinaires de 11 élevages caprins ayant des
mises-bas en février et présentant des typologies différentes par
rapport à la coccidiose :
• 3 élevages qui ne traitent pas et pour qui la coccidiose n'entraîne
aucun signe clinique ou zootechnique,
• 1 élevage qui ne traite pas et qui observe des signes cliniques,
• 1 élevage qui traite en l’absence de signe de coccidiose,
• 2 élevages qui traitent et observent uniquement des signes
zootechniques,
• 4 élevages qui traitent et qui observent des signes cliniques
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 10
• Protocole complexe à respecter :
• Age au début du suivi variable
• Pas de suivi de lot possible dans 8 élevages :
- jusqu’à 3 réallotements sur les 3 mois de suivi
- nombreuses « sorties » d’animaux dans certains élevages
• Traitement des données à l’échelle de l’élevage :
• Prévalence d’excrétion par visite
• Moyenne d’excrétion par visite
• Identification morphologique complexe et longue
10/10/2023
Résultats
Prévalence de l’excrétion
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 11
Age moyen : 2 mois Age moyen : 3 mois Age moyen : 4 mois
Hamed, 2021 traitement
XX/XX/2021
12
Hamed, 2021
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 13
 Grande variabilité inter-individuelle en termes de niveau d’excrétion
et d’espèces présentes
 Profils différents en niveau d’excrétion et d’espèces présentes en
fonction de la typologie initiale de l’élevage
 Elevages où pas de traitement et pas de signes cliniques : pas
d’élévation du niveau d’excrétion
 Dans les élevages qui traitent et qui observent quand même des
signes cliniques :
 élevages où l’excrétion semble maîtrisée par les traitements
 élevages où une très forte élévation de l’excrétion est associée à des
signes cliniques
Conclusions
Exploration d’une suspicion d’échec de
traitement de la coccidiose par le
Baycox®
14
Matériel et
méthodes
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 15
• Recherche via le réseau de vétérinaires de suspicions de résistance
au traitement anti-coccidien
(= administration d’un anti-coccidien, même de façon préventive, dans de bonnes conditions
(respect de la posologie, pesée des animaux, nettoyage de l’environnement simultanément)
et une expression clinique et/ou zootechnique de coccidiose)
• Identification d’un élevage :
• Fromager en Agriculture Biologique
• 90 chèvres de race Alpine
• 2 saisons de mise-bas avec une 20aine de chevrettes élevées à chaque saison
• Eleveur 11 du suivi en élevage de Daphné Hamed en 2021: problèmes de coccidiose de
façon récurrente (changements effectués depuis)
• Bon accompagnement vétérinaire et éleveur très technique
Historique du lot de chevrettes
élevé à l’automne 2022
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 16
• 19 chevrettes nées entre le 6 et le 12 septembre
• Symptômes attribués à la coccidiose observés à l’âge d’un mois (05/10) :
• Mauvais poil, diarrhée noire et pâteuse, se mordent l'abdomen
• 05/10 : coproscopie de groupe : 6600 opg, 100 % E. arloingi
• 07/10 : traitement 1 Baycox® multi le 07/10 à la posologie caprine (âge 1
mois)
• 23/11 : coproscopie de groupe (même symptomatologie) : 128 700 opg,
50 % E. arloingi, 30 % E. alijevi, 15 % E. christenseni
• 23/11 : traitement 2 Baycox® multi (âge 2,5 mois)
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 17
• 01/12 : coproscopie de groupe (1 semaine post-traitement) : 7400 opg en
moyenne, 94 % réduction, 100 % E. arloingi. Mais persistance des signes
cliniques.
• 08/12 : coproscopies : moyenne d’excrétion sur 9 chevrettes : 12 200 opg,
mélange d’espèces avec toujours une forte présence d’E. arloingi
• traitement 3 Baycox® bx (âge 3 mois)
• 16/12 : moyenne d’excrétion sur les 9 mêmes chevrettes : 410 opg (5
chevrettes excrétrices, mélange d’espèces)
Bilan
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 18
 Répétition des traitements à intervalle faible
 Symptomatologie peu spécifique, pas de mortalité
 Impact sur la croissance
 Efficacité du traitement pour faire baisser l’excrétion
 Dominance (persistance ?) de l’espèce Eimeria arloingi
Mise en place d’un suivi
d’excrétion/symptômes/traitement sur le lot de
chevrettes de mars
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 19
• 40-50 mise-bas entre le 2 et le 20 mars 15-20 chevrettes
• Prélèvements avant les mise-bas (21 février)
- matières fécales sur les adultes (1 à 4 semaines avant MB)
- matières fécales sur les chevrettes de l’automne (5,5 mois)
- prélèvements environnementaux dans le futur parc des chevrettes
• Suivi de l’excrétion à partir de 3 semaines d’âge :
- prélèvements de groupe jusqu’à 45 jours
- prélèvements individuels non identifiés jusqu’ à 60 jours
- prélèvements individuels à partir de l’âge de 2 mois
• Description des pratiques d’élevage
Matériels et
méthodes
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 20
• Prélèvements environnementaux
• Pédichiffonnettes : tracé en W sur le parc
• Chiffonnettes sur les murs
• Au laboratoire : application d’un protocole adapté de celui décrit pour les analyses
d’environnement pour la paratuberculose
• Prélèvements de matières fécales
• De groupe :
• via un caillebottis placé dans le parc sous les seaux à tétines
• ramassage de matières fécales sous le caillebottis
• Individuels non identifiés : collecte des amas au sol
• Individuels : collecte des matières fécales dès leur émission
• Au laboratoire :
• Coproscopies en lame de McMaster, sulfate de magnésium d=1,25, limite de détection :
50 oocystes/gramme
• Identification entre lame et lamelle
Description des pratiques
d’élevage
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 21
• Mise-bas dans le parc des adultes mais cueillette des chevrettes le plus tôt
possible
• Déplacement dans un bâtiment différent (nurserie) dans un parc vide depuis 6
mois, curé et nettoyé mais sol en sable tassé et murs en bêton
• Constitution de lots de 6 à 7 chevrettes groupées par âge
• Rassemblement au sevrage
• Distribution individuelle de colostrum de chèvres thermisé
• Lait de remplacement = lait de vache entier, à 1 mois ajout d’un concentré à
volonté
• Distribution de compléments alimentaires : argile + HE, kéfir, levure de bière,
vinaigre de cidre
• Pas de précautions particulières lors de la circulation entre parcs adultes et parcs
chevrettes
Saison de mise-bas printemps
2023
XX/XX/2021
Webinaire UMT PSR/OMACAP 22
• 4 visites et 10 séries de prélèvements entre le 21/02 et le 30/08
• Mise en place d’un changement de chaussures à l’entrée du bâtiment
chevrettes
• 19 chevrettes nées entre 02/03 et le 20/03, poids moyen à la naissance de
4,6 kg
• Réparties en 3 lots de 7, 6 et 6 chevrettes
• Sevrage le 18/05
• Suivi de croissance
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 23
0
5
10
15
20
25
30
35
Naissance 27 jours 42 jours 56 jours 71 jours 105 jours
Poids
en
kg
Age
XX/XX/2021
24
Au 2 juin
(2,5 mois)
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 25
• Prélèvements environnementaux :
• Protocole de traitement des chiffonnettes/pédichiffonnettes assez fastidieux
• Mais démonstration de la présence d’oocystes de coccidies sur le sol et les murs des
parcs avant l’arrivée des chevrettes
• Coproscopies sur matières fécales :
• Moyennes par parc
• 3 parcs rassemblés juste avant le sevrage (accès à l’eau)
Résultats de laboratoire
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 26
0
50000
100000
150000
200000
250000
6-Apr
8-Apr
10-Apr
12-Apr
14-Apr
16-Apr
18-Apr
20-Apr
22-Apr
24-Apr
26-Apr
28-Apr
30-Apr
2-May
4-May
6-May
8-May
10-May
12-May
14-May
16-May
18-May
parc 1 parc 2 parc 3
SEVRAGE
Excrétion
(opg)
Naissances entre le 15/03 et le 20/03
Parc 1 : chevrettes les plus âgées, parc 3 chevrettes les plus jeunes
Espèces
identifiées
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 27
18-avr 25-avr 04-mai
Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3 Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3 Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3
E.
christenseni
E. arloingi E. caprovina E. arloingi E. alijevi E. jolchijevi E. arloingi E. caprovina E. alijevi
E. arloingi E. jolchijevi, E. christenseni, E. nina E. arloingi E. jolchijevi E. aspheronica E. caprovina E. arloingi E. aspheronica
E. jolchijevi E. arloingi E. caprovina
E.
aspheronica
E. arloingi E. jolchijevi
E.
aspheronica
E. arloingi E. alijevi
10-mai 19-mai
Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3 Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3
E. arloingi E. caprovina E. aspheronica E. arloingi E. christenseni E. caprovina
E. jolchijevi E. caprovina E. arloingi
E. aspheronica E. jolchijevi E. caprovina E. arloingi E. aspheronica E. caprinova
Synthèse des
résultats
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 28
• Observation des symptômes attribuables à la coccidiose de façon concomitante
à une augmentation brutale de l’excrétion à l’âge de 1 mois
• Augmentation constatée sur prélèvements de mélange
• Expression clinique précoce
• Impact sur la croissance pour certaines chevrettes
• Pas de mortalité
• Traitement par le toltrazuril efficace
• Critères d’efficacité mal définis mais réduction de l’excrétion supérieure à 95 % et
disparition des symptômes
• Réduction du nombre de traitements par rapport à la saison de mise-bas d’automne
• Espèces présentes : majoritairement des espèces moyennement ou pas
pathogènes, avec une prédominance de E. arloingi
Synthèse des résultats
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 29
• Du point de vue méthodologique :
• Prélèvements environnementaux à standardiser
• Difficulté du prélèvement chez les petites chevrettes (caillebottis)
• Origine de l’infection non identifiée : oocystes déjà présents dans
l’environnement ?
• Préparation de la prochaine saison de mise-bas :
• Lessivage des murs
• Déplacement du parc des chevrettes
• Proposition de mettre en œuvre un traitement métaphylactique : post-infection
mais avant les derniers cycles qui provoquent les lésions et conduisent à
l’excrétion
3. Discussion et conclusions
30
10/10/2023
Webinaire UMT PSR/OMACAP 31
Gestion de la coccidiose difficile même dans des situations a priori très favorables
(éleveur rigoureux et très impliqué, accompagnement technique présent
(vétérinaires et CIVAM) :
• Moment optimal du traitement ?
Questionnements partagés sur le diagnostic de la coccidiose
• Prélèvements environnementaux à standardiser
• ldentification morphologique des espèces
Eléments complémentaires à explorer :
• Carences en minéraux ?
• Terrain génétique ?

Contenu connexe

Similaire à Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevrette

Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...Institut de l'Elevage - Idele
 
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...SMMI2015
 
Projet ANTHERIN : retours sur les premiers résultats en termes de suspicion e...
Projet ANTHERIN : retours sur les premiers résultats en termes de suspicion e...Projet ANTHERIN : retours sur les premiers résultats en termes de suspicion e...
Projet ANTHERIN : retours sur les premiers résultats en termes de suspicion e...Institut de l'Elevage - Idele
 
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...Institut de l'Elevage - Idele
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...Institut de l'Elevage - Idele
 
Dépistage du CAEV et de la lymphadénité caséeuse via l'analyse du lait de tank
Dépistage du CAEV et de la lymphadénité caséeuse via l'analyse du lait de tankDépistage du CAEV et de la lymphadénité caséeuse via l'analyse du lait de tank
Dépistage du CAEV et de la lymphadénité caséeuse via l'analyse du lait de tankInstitut de l'Elevage - Idele
 
Infections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesInfections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesUrgenceCHUSJ
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 3 - Parasitisme : on est (un peu) dans la m... et c...
JPO Pradel 2022 - Atelier 3 - Parasitisme : on est (un peu) dans la m... et c...JPO Pradel 2022 - Atelier 3 - Parasitisme : on est (un peu) dans la m... et c...
JPO Pradel 2022 - Atelier 3 - Parasitisme : on est (un peu) dans la m... et c...Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 _ Validation d'une méthode d'évaluation du bien-être des ovins en ...
Sommet2016 _ Validation d'une méthode d'évaluation du bien-être des ovins en ...Sommet2016 _ Validation d'une méthode d'évaluation du bien-être des ovins en ...
Sommet2016 _ Validation d'une méthode d'évaluation du bien-être des ovins en ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...Institut de l'Elevage - Idele
 
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic sérologique de la fièvre Q chez les petits ruminants
Diagnostic sérologique de la fièvre Q chez les petits ruminantsDiagnostic sérologique de la fièvre Q chez les petits ruminants
Diagnostic sérologique de la fièvre Q chez les petits ruminantsInstitut de l'Elevage - Idele
 
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptxLES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptxIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tankDépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tankInstitut de l'Elevage - Idele
 
Gestion du parasitisme gastro intestinal en élevage caprin : impact des strat...
Gestion du parasitisme gastro intestinalen élevage caprin : impact des strat...Gestion du parasitisme gastro intestinalen élevage caprin : impact des strat...
Gestion du parasitisme gastro intestinal en élevage caprin : impact des strat...Institut de l'Elevage - Idele
 
Matinale-Phytocontrol-Nîmes-13.03.18-Microbiologie-alimentaire-S.-Dussargues.pdf
Matinale-Phytocontrol-Nîmes-13.03.18-Microbiologie-alimentaire-S.-Dussargues.pdfMatinale-Phytocontrol-Nîmes-13.03.18-Microbiologie-alimentaire-S.-Dussargues.pdf
Matinale-Phytocontrol-Nîmes-13.03.18-Microbiologie-alimentaire-S.-Dussargues.pdfniass2
 

Similaire à Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevrette (20)

Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
 
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
 
Projet ANTHERIN : retours sur les premiers résultats en termes de suspicion e...
Projet ANTHERIN : retours sur les premiers résultats en termes de suspicion e...Projet ANTHERIN : retours sur les premiers résultats en termes de suspicion e...
Projet ANTHERIN : retours sur les premiers résultats en termes de suspicion e...
 
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
Arthrite Encéphalite Virale Caprine, une maladie à redécouvrir à l'occasion d...
 
ECBU
ECBU ECBU
ECBU
 
JTO2018 4 myases
JTO2018 4 myasesJTO2018 4 myases
JTO2018 4 myases
 
02-ECBU
02-ECBU02-ECBU
02-ECBU
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
 
Dépistage du CAEV et de la lymphadénité caséeuse via l'analyse du lait de tank
Dépistage du CAEV et de la lymphadénité caséeuse via l'analyse du lait de tankDépistage du CAEV et de la lymphadénité caséeuse via l'analyse du lait de tank
Dépistage du CAEV et de la lymphadénité caséeuse via l'analyse du lait de tank
 
Infections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesInfections gastro intestinales
Infections gastro intestinales
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 3 - Parasitisme : on est (un peu) dans la m... et c...
JPO Pradel 2022 - Atelier 3 - Parasitisme : on est (un peu) dans la m... et c...JPO Pradel 2022 - Atelier 3 - Parasitisme : on est (un peu) dans la m... et c...
JPO Pradel 2022 - Atelier 3 - Parasitisme : on est (un peu) dans la m... et c...
 
La leptospirose
La leptospirose La leptospirose
La leptospirose
 
Sommet2016 _ Validation d'une méthode d'évaluation du bien-être des ovins en ...
Sommet2016 _ Validation d'une méthode d'évaluation du bien-être des ovins en ...Sommet2016 _ Validation d'une méthode d'évaluation du bien-être des ovins en ...
Sommet2016 _ Validation d'une méthode d'évaluation du bien-être des ovins en ...
 
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
 
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
 
Diagnostic sérologique de la fièvre Q chez les petits ruminants
Diagnostic sérologique de la fièvre Q chez les petits ruminantsDiagnostic sérologique de la fièvre Q chez les petits ruminants
Diagnostic sérologique de la fièvre Q chez les petits ruminants
 
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptxLES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
 
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tankDépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
 
Gestion du parasitisme gastro intestinal en élevage caprin : impact des strat...
Gestion du parasitisme gastro intestinalen élevage caprin : impact des strat...Gestion du parasitisme gastro intestinalen élevage caprin : impact des strat...
Gestion du parasitisme gastro intestinal en élevage caprin : impact des strat...
 
Matinale-Phytocontrol-Nîmes-13.03.18-Microbiologie-alimentaire-S.-Dussargues.pdf
Matinale-Phytocontrol-Nîmes-13.03.18-Microbiologie-alimentaire-S.-Dussargues.pdfMatinale-Phytocontrol-Nîmes-13.03.18-Microbiologie-alimentaire-S.-Dussargues.pdf
Matinale-Phytocontrol-Nîmes-13.03.18-Microbiologie-alimentaire-S.-Dussargues.pdf
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdfP 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
 

Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevrette

  • 1. 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 1 COCCIDIOSE DE LA CHEVRETTE Dynamique d’infection et gestion Carine Paraud (Anses, site de Niort) et Nicolas Ehrhardt (OMACAP) Avec la collaboration du CIVAM du Haut Bocage (79) et les vétérinaires de Bocavet (79)
  • 2. 2 1. Pourquoi s’intéresser à la coccidiose de la chevrette ?
  • 3. Principaux résultats d’une enquête conduite auprès des éleveurs caprins en 2020 Webinaire UMT PSR/OMACAP 3 • 75 % des éleveurs ayant fait au moins un traitement traitent la totalité des chevrettes de l’élevage • 62 % des éleveurs ayant fait au moins un traitement traitent à une date fixe sans symptômes, ni diagnostic • 55 % n’a fait qu’un traitement, 11 % 3 ou plus • Majorité des traitements avec du Vecoxan®, avec une dose inférieure à la dose « caprine » dans 67 % des cas 10/10/2023
  • 4. Enjeux liés au traitement de la coccidiose dans la filière caprine Webinaire UMT PSR/OMACAP 4 • Plusieurs enjeux liés à ce traitement médicamenteux identifiés dans la filière caprine :  faible disponibilité en médicaments autorisés  risque de développement de résistance chez les coccidies  souhait sociétal de réduction des intrants chimiques en élevage  évolution de la réglementation du médicament vétérinaire qui réduit les possibilités de prévention  Nécessité de faire évoluer les pratiques et pour cela de mieux comprendre la dynamique d’infection par les coccidies en élevage de chevrettes 10/10/2023
  • 5. Médicaments disponibles et TA selon le règlement européen du médicament vétérinaire Webinaire UMT PSR/OMACAP 5 10/10/2023
  • 6. 2. Bilan des travaux réalisés en élevage 6
  • 7. Suivi longitudinal de l’excrétion du sevrage jusqu’à 6 mois (thèse D. Hamed) 7
  • 8. Objectif s 8 • En complément de l’enquête en ligne de description des pratiques • Confronter les pratiques de prévention/traitement au risque réel de coccidiose en conditions d’élevage Webinaire UMT PSR/OMACAP 10/10/2023
  • 9. Matériel et méthodes Webinaire UMT PSR/OMACAP 9 • Identification à l’aide de vétérinaires de 11 élevages caprins ayant des mises-bas en février et présentant des typologies différentes par rapport à la coccidiose : • 3 élevages qui ne traitent pas et pour qui la coccidiose n'entraîne aucun signe clinique ou zootechnique, • 1 élevage qui ne traite pas et qui observe des signes cliniques, • 1 élevage qui traite en l’absence de signe de coccidiose, • 2 élevages qui traitent et observent uniquement des signes zootechniques, • 4 élevages qui traitent et qui observent des signes cliniques 10/10/2023
  • 10. Webinaire UMT PSR/OMACAP 10 • Protocole complexe à respecter : • Age au début du suivi variable • Pas de suivi de lot possible dans 8 élevages : - jusqu’à 3 réallotements sur les 3 mois de suivi - nombreuses « sorties » d’animaux dans certains élevages • Traitement des données à l’échelle de l’élevage : • Prévalence d’excrétion par visite • Moyenne d’excrétion par visite • Identification morphologique complexe et longue 10/10/2023 Résultats
  • 11. Prévalence de l’excrétion 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 11 Age moyen : 2 mois Age moyen : 3 mois Age moyen : 4 mois Hamed, 2021 traitement
  • 13. 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 13  Grande variabilité inter-individuelle en termes de niveau d’excrétion et d’espèces présentes  Profils différents en niveau d’excrétion et d’espèces présentes en fonction de la typologie initiale de l’élevage  Elevages où pas de traitement et pas de signes cliniques : pas d’élévation du niveau d’excrétion  Dans les élevages qui traitent et qui observent quand même des signes cliniques :  élevages où l’excrétion semble maîtrisée par les traitements  élevages où une très forte élévation de l’excrétion est associée à des signes cliniques Conclusions
  • 14. Exploration d’une suspicion d’échec de traitement de la coccidiose par le Baycox® 14
  • 15. Matériel et méthodes 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 15 • Recherche via le réseau de vétérinaires de suspicions de résistance au traitement anti-coccidien (= administration d’un anti-coccidien, même de façon préventive, dans de bonnes conditions (respect de la posologie, pesée des animaux, nettoyage de l’environnement simultanément) et une expression clinique et/ou zootechnique de coccidiose) • Identification d’un élevage : • Fromager en Agriculture Biologique • 90 chèvres de race Alpine • 2 saisons de mise-bas avec une 20aine de chevrettes élevées à chaque saison • Eleveur 11 du suivi en élevage de Daphné Hamed en 2021: problèmes de coccidiose de façon récurrente (changements effectués depuis) • Bon accompagnement vétérinaire et éleveur très technique
  • 16. Historique du lot de chevrettes élevé à l’automne 2022 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 16 • 19 chevrettes nées entre le 6 et le 12 septembre • Symptômes attribués à la coccidiose observés à l’âge d’un mois (05/10) : • Mauvais poil, diarrhée noire et pâteuse, se mordent l'abdomen • 05/10 : coproscopie de groupe : 6600 opg, 100 % E. arloingi • 07/10 : traitement 1 Baycox® multi le 07/10 à la posologie caprine (âge 1 mois) • 23/11 : coproscopie de groupe (même symptomatologie) : 128 700 opg, 50 % E. arloingi, 30 % E. alijevi, 15 % E. christenseni • 23/11 : traitement 2 Baycox® multi (âge 2,5 mois)
  • 17. 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 17 • 01/12 : coproscopie de groupe (1 semaine post-traitement) : 7400 opg en moyenne, 94 % réduction, 100 % E. arloingi. Mais persistance des signes cliniques. • 08/12 : coproscopies : moyenne d’excrétion sur 9 chevrettes : 12 200 opg, mélange d’espèces avec toujours une forte présence d’E. arloingi • traitement 3 Baycox® bx (âge 3 mois) • 16/12 : moyenne d’excrétion sur les 9 mêmes chevrettes : 410 opg (5 chevrettes excrétrices, mélange d’espèces)
  • 18. Bilan 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 18  Répétition des traitements à intervalle faible  Symptomatologie peu spécifique, pas de mortalité  Impact sur la croissance  Efficacité du traitement pour faire baisser l’excrétion  Dominance (persistance ?) de l’espèce Eimeria arloingi
  • 19. Mise en place d’un suivi d’excrétion/symptômes/traitement sur le lot de chevrettes de mars 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 19 • 40-50 mise-bas entre le 2 et le 20 mars 15-20 chevrettes • Prélèvements avant les mise-bas (21 février) - matières fécales sur les adultes (1 à 4 semaines avant MB) - matières fécales sur les chevrettes de l’automne (5,5 mois) - prélèvements environnementaux dans le futur parc des chevrettes • Suivi de l’excrétion à partir de 3 semaines d’âge : - prélèvements de groupe jusqu’à 45 jours - prélèvements individuels non identifiés jusqu’ à 60 jours - prélèvements individuels à partir de l’âge de 2 mois • Description des pratiques d’élevage
  • 20. Matériels et méthodes 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 20 • Prélèvements environnementaux • Pédichiffonnettes : tracé en W sur le parc • Chiffonnettes sur les murs • Au laboratoire : application d’un protocole adapté de celui décrit pour les analyses d’environnement pour la paratuberculose • Prélèvements de matières fécales • De groupe : • via un caillebottis placé dans le parc sous les seaux à tétines • ramassage de matières fécales sous le caillebottis • Individuels non identifiés : collecte des amas au sol • Individuels : collecte des matières fécales dès leur émission • Au laboratoire : • Coproscopies en lame de McMaster, sulfate de magnésium d=1,25, limite de détection : 50 oocystes/gramme • Identification entre lame et lamelle
  • 21. Description des pratiques d’élevage 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 21 • Mise-bas dans le parc des adultes mais cueillette des chevrettes le plus tôt possible • Déplacement dans un bâtiment différent (nurserie) dans un parc vide depuis 6 mois, curé et nettoyé mais sol en sable tassé et murs en bêton • Constitution de lots de 6 à 7 chevrettes groupées par âge • Rassemblement au sevrage • Distribution individuelle de colostrum de chèvres thermisé • Lait de remplacement = lait de vache entier, à 1 mois ajout d’un concentré à volonté • Distribution de compléments alimentaires : argile + HE, kéfir, levure de bière, vinaigre de cidre • Pas de précautions particulières lors de la circulation entre parcs adultes et parcs chevrettes
  • 22. Saison de mise-bas printemps 2023 XX/XX/2021 Webinaire UMT PSR/OMACAP 22 • 4 visites et 10 séries de prélèvements entre le 21/02 et le 30/08 • Mise en place d’un changement de chaussures à l’entrée du bâtiment chevrettes • 19 chevrettes nées entre 02/03 et le 20/03, poids moyen à la naissance de 4,6 kg • Réparties en 3 lots de 7, 6 et 6 chevrettes • Sevrage le 18/05 • Suivi de croissance
  • 23. 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 23 0 5 10 15 20 25 30 35 Naissance 27 jours 42 jours 56 jours 71 jours 105 jours Poids en kg Age
  • 25. 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 25 • Prélèvements environnementaux : • Protocole de traitement des chiffonnettes/pédichiffonnettes assez fastidieux • Mais démonstration de la présence d’oocystes de coccidies sur le sol et les murs des parcs avant l’arrivée des chevrettes • Coproscopies sur matières fécales : • Moyennes par parc • 3 parcs rassemblés juste avant le sevrage (accès à l’eau) Résultats de laboratoire
  • 26. 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 26 0 50000 100000 150000 200000 250000 6-Apr 8-Apr 10-Apr 12-Apr 14-Apr 16-Apr 18-Apr 20-Apr 22-Apr 24-Apr 26-Apr 28-Apr 30-Apr 2-May 4-May 6-May 8-May 10-May 12-May 14-May 16-May 18-May parc 1 parc 2 parc 3 SEVRAGE Excrétion (opg) Naissances entre le 15/03 et le 20/03 Parc 1 : chevrettes les plus âgées, parc 3 chevrettes les plus jeunes
  • 27. Espèces identifiées 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 27 18-avr 25-avr 04-mai Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3 Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3 Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3 E. christenseni E. arloingi E. caprovina E. arloingi E. alijevi E. jolchijevi E. arloingi E. caprovina E. alijevi E. arloingi E. jolchijevi, E. christenseni, E. nina E. arloingi E. jolchijevi E. aspheronica E. caprovina E. arloingi E. aspheronica E. jolchijevi E. arloingi E. caprovina E. aspheronica E. arloingi E. jolchijevi E. aspheronica E. arloingi E. alijevi 10-mai 19-mai Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3 Espèce 1 Espèce 2 Espèce 3 E. arloingi E. caprovina E. aspheronica E. arloingi E. christenseni E. caprovina E. jolchijevi E. caprovina E. arloingi E. aspheronica E. jolchijevi E. caprovina E. arloingi E. aspheronica E. caprinova
  • 28. Synthèse des résultats 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 28 • Observation des symptômes attribuables à la coccidiose de façon concomitante à une augmentation brutale de l’excrétion à l’âge de 1 mois • Augmentation constatée sur prélèvements de mélange • Expression clinique précoce • Impact sur la croissance pour certaines chevrettes • Pas de mortalité • Traitement par le toltrazuril efficace • Critères d’efficacité mal définis mais réduction de l’excrétion supérieure à 95 % et disparition des symptômes • Réduction du nombre de traitements par rapport à la saison de mise-bas d’automne • Espèces présentes : majoritairement des espèces moyennement ou pas pathogènes, avec une prédominance de E. arloingi
  • 29. Synthèse des résultats 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 29 • Du point de vue méthodologique : • Prélèvements environnementaux à standardiser • Difficulté du prélèvement chez les petites chevrettes (caillebottis) • Origine de l’infection non identifiée : oocystes déjà présents dans l’environnement ? • Préparation de la prochaine saison de mise-bas : • Lessivage des murs • Déplacement du parc des chevrettes • Proposition de mettre en œuvre un traitement métaphylactique : post-infection mais avant les derniers cycles qui provoquent les lésions et conduisent à l’excrétion
  • 30. 3. Discussion et conclusions 30
  • 31. 10/10/2023 Webinaire UMT PSR/OMACAP 31 Gestion de la coccidiose difficile même dans des situations a priori très favorables (éleveur rigoureux et très impliqué, accompagnement technique présent (vétérinaires et CIVAM) : • Moment optimal du traitement ? Questionnements partagés sur le diagnostic de la coccidiose • Prélèvements environnementaux à standardiser • ldentification morphologique des espèces Eléments complémentaires à explorer : • Carences en minéraux ? • Terrain génétique ?

Notes de l'éditeur

  1. Coproscopie : recherche de Strongyloïdes : RAS