SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  27
LOGISTIQUE MEDICALE
HUMANITAIRE
GESTION DES STOCKS MEDICAUX
SOMMAIRE
RECEPTION DE PRODUITS MEDICAUX
 Définitions & importance
 Processus de réception
STOCKAGE DE PRODUITS MEDICAUX
 Organisation de l’espace de stockage
 Suivi et préservation de la qualité des produits
dans le local de stockage
DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS
MEDICAUX
 La détermination des besoins du réseau
 Gestion du transport
 Gestion des déchets médicaux
LA SELECTION
 DEFINITION ET
IMPORTANCE
 PROCESSUS DE
RECEPTION
1 – LA SELECTION : OBJECTIFS ET COMITE
La réception est le processus par lequel une analyse comparative est faite entre ce qui a été commandé et
ce qui est reçu. Elle est réalisée en vérifiant les spécifications administratives telles que caractéristiques de
qualité des produits reçus.
Ce processus est sanctionné par un document appelé Procès verbal de réception
La réception permet de :
S’assurer de l’exactitude de la quantité de produits livrés suite à une commande
Faire respecter les spécifications fonctionnelles et de performance des produits
Mettre à jour le Système d’information de gestion logistique
Elle est réalisée en trois phases
1 – RECEPTION DE PRODUITS MEDICAUX :
PROCESSUS
Le déroulement de l’opération de réception se fait
comme suit
PROCESSUS DE RECEPTION
STOCKAGE DE PRODUITS MEDICAUX
 ORGANISATION DE L’ESPACE DE
STOCKAGE
 SUIVI ET PRESERVATION DE LA QUALITE
DES PRODUITS DANS
LE LOCAL DE STOCKAGE
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
L’organisation et la gestion du local de stockage exigent un ensemble de tâches susceptibles de varier
en fonction des directives, des procédures, ou des réglementations locales, ou selon le niveau dans le
système de santé (du district, régional ou national, p. ex.). Au nombre de ces tâches nous avons :
LES TACHES QUOTIDIENNES/HEBDO
Surveiller les conditions de stockage.
Nettoyer les zones de réception, de stockage, d'emballage et d'expédition.
Balayer ou laver le plancher avec la brosse.
Enlever les ordures.
Nettoyer les poubelles, les étagères et les armoires, si nécessaire.
S'assurer que les allées sont dégagées.
S'assurer que la ventilation et le refroidissement s'effectuent convenablement.
S'assurer que les produits sont protégés de la lumière solaire directe.
Veiller à la sécurité et à la sûreté du magasin.
Contrôler l'étanchéité du toit du magasin, en particulier pendant la saison des pluies et pendant ou
après un orage.
Surveiller la qualité des produits (inspecter visuellement les produits et contrôler leurs dates de
péremption).
S'assurer que les produits sont empilés correctement
Actualiser les registres des stocks et tenir à jour les fichiers.
Si la gestion s'effectue par inventaire tournant, procéder à un inventaire physique et mettre à
jour les registres et fiches de stock.
Surveiller les niveaux des stocks, les quantités stockées et les stocks de sécurité.
Adresser une commande d'urgence (selon les besoins et les directives locales).
Mettre à jour les fichiers électroniques de stocks.
Mettre à jour les fiches d'inventaire.
Trier les stocks périmés et les placer dans une zone sécurisée
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
L’organisation et la gestion du local de stockage exigent un ensemble de tâches susceptibles de varier
en fonction des directives, des procédures, ou des réglementations locales, ou selon le niveau dans le
système de santé (du district, régional ou national, p. ex.). Au nombre de ces tâches nous avons :
LES TACHES QUOTIDIENNES/HEBDO
Surveiller les conditions de stockage.
Nettoyer les zones de réception, de stockage, d'emballage et d'expédition.
Balayer ou laver le plancher avec la brosse.
Enlever les ordures.
Nettoyer les poubelles, les étagères et les armoires, si nécessaire.
S'assurer que les allées sont dégagées.
S'assurer que la ventilation et le refroidissement s'effectuent convenablement.
S'assurer que les produits sont protégés de la lumière solaire directe.
Veiller à la sécurité et à la sûreté du magasin.
Contrôler l'étanchéité du toit du magasin, en particulier pendant la saison des pluies et pendant ou
après un orage.
Surveiller la qualité des produits (inspecter visuellement les produits et contrôler leurs dates de
péremption).
S'assurer que les produits sont empilés correctement
Actualiser les registres des stocks et tenir à jour les fichiers.
Si la gestion s'effectue par inventaire tournant, procéder à un inventaire physique et mettre à
jour les registres et fiches de stock.
Surveiller les niveaux des stocks, les quantités stockées et les stocks de sécurité.
Adresser une commande d'urgence (selon les besoins et les directives locales).
Mettre à jour les fichiers électroniques de stocks.
Mettre à jour les fiches d'inventaire.
Trier les stocks périmés et les placer dans une zone sécurisée
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
 Procéder à des exercices pratiques et revoir les procédures de sécurité en cas d'incendie.
 Inspecter les arbres situés à proximité du dépôt de produits pharmaceutiques et couper ou
tailler tous les arbres
présentant des branches fragiles
 Réviser les extincteurs et les détecteurs de fumée.
 Procéder à un inventaire physique complet et mettre à jour les registres de tenue de
stocks.
 Réévaluer les niveaux de stock maximaux/minimaux et les ajuster si nécessaire.
TÂCHES SEMESTRIELLES ET ANNUELLES.
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
TÂCHES SEMESTRIELLES ET ANNUELLES.
 Procéder à des exercices pratiques et revoir les procédures de sécurité en cas d'incendie.
 Inspecter les arbres situés à proximité du dépôt de produits pharmaceutiques et couper ou
tailler tous les arbres
présentant des branches fragiles
 Réviser les extincteurs et les détecteurs de fumée.
 Procéder à un inventaire physique complet et mettre à jour les registres de tenue de stocks.
 Réévaluer les niveaux de stock maximaux/minimaux et les ajuster si nécessaire.
Importance de l’entrepôt et des
stocks
ENTREPOT
• Protection et conservation de
l’aide
• Réactivité de l’ONG
• Transit de l’aide
• Reconditionnement
• Réallocation de l’aide
STOCKS
• Adéquation entre l’offre et la
demande
• Anticiper l’accroissement de la
demande
• Protection des aléas de la
demande et
des délais
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
La détermination des exigences en matière d’espace de stockage doit tenir compte des facteurs
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
La détermination des exigences en matière d’espace de stockage doit tenir compte des facteurs
En général, l’espace de stockage peut être organisé de trois façon :
Affectation stricte des
emplacements
Emplacement
selon FEFO
Stockage Fixe Stockage aléatoire Stockage Mixte
Basé sur les classes
homogènes de
gestion
Dans le stockage des produits de santé, le système mixte est le plus utilisé. Pour le rangement des
produits en entrepôt, les systèmes de rangement des médicaments suivants sont courants :
Selon l'ordre alphabétique et par nom générique : Classement souvent rencontré dans les grands et
petis établissements. Lorsqu'on emploie ce système, il faut modifier l'étiquetage lors des révisions ou des
mises à jour de la liste des médicaments essentiels
Selon la catégorie thérapeutique ou pharmacologique : Utilisé dans les petits locaux de
stockage ou dans les dispensaires, où le, magasinier a de très bonnes connaissances de pharmacologie
Selon la forme galénique : Les médicaments se présentent sous différentes formes, par exemple
comprimés, sirops, solutions injectables ou produits à usage externe tels que pommades ou crèmes. Dans
ce système, les médicaments sont classés selon leur forme galénique. Dans la zone correspondant à
chaque forme, on utilise un système fixe ou plus ou moins souple pour entreposer les produits
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
 Selon le niveau du système de soins : Les articles destinés aux différents niveaux du
système de soins de santé sont conservés ensemble. Ce système fonctionne bien
dans les magasins des niveaux supérieurs, lorsqu'il est nécessaire de stocker des «
kits » .
 Selon la fréquence d'utilisation : Il convient de placer les produits fréquemment
utilisés ou qui circulent rapidement dans le magasin, à l'entrée du local ou plus près
de la zone de transit. Ce système doit être utilisé en association avec un autre
 Au hasard, dans des compartiments : Un espace ou une cellule de stockage
spécifique muni(e) d'un code correspondant à l'allée, à l'étagère et à l'emplacement
du produit sur l'étagère. Ce système requiert une automatisation informatique
 Selon le code produit : Chaque article possède son propre code, indiquant sa nature
et son emplacement. C'est le système qui offre la plus grande souplesse, mais c'est
aussi le plus abstrait. Pour gérer le magasin, le personnel n'a besoin d'aucune
connaissance technique au sujet des produits, car les codes contiennent les
informations nécessaires à leur entreposage correct, telles que les exigences en
matière de température, le niveau de sécurité et l'inflammabilité. Ce système
fonctionne bien dans le cadre des systèmes de contrôle d'inventaires informatisés
1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE
L’ESPACE
Pour une gestion optimale des flux, différentes zones devraient
être définies :
Pour les flux d’entrées :
 Les quais d’arrivée
 Les zones de contrôle (quantitatif & qualitatif)
 Les zones de reconditionnement : dégroupage, assemblage,
ensachage, étiquetage
 Zone de quarantaine : Produits à conservation spécifique,
Litiges, tierce détention, avaries
Pour les flux de sorties :
 Les zones de
consolidations
destinées à regrouper
l’ensemble des préparations concernant la même
commande Les zones d’emballage
destinées
à l’emballage des
commandes
Les zones de contrôle départ permettant la vérification
des références, des quantités, des poids et outils de
traçabilité
Les zones d’attente départ et chargement définies pour
des
commandes dite ‘’à délai’’ ou commandes export
Pour les activités administratives et annexes :
 Bureaux, salles de réunion, locaux
sanitaires (vestiaires, buanderie…) pour le personnel
de l’entrepôt
 Local technique pour la sécurité du matériel technique,
1I – LE STOCKAGE : SUIVI ET
PRESERVATION
Liste standard des articles et registre de stock
• Il convient que chaque dépôt de produits
pharmaceutiques maintienne une liste standard
des articles en stock, comprenant tous les
produits qu'il manipule, accompagnés de leurs
spécifications : forme galénique, dosage et
quantité par emballage. Cette liste doit être
mise à jour régulièrement et distribuée aux
dépôts et unités sanitaires qui dépendent de ce
dépôt.
• Ne pas commander les produits ne figurant pas
sur cette liste standard à moins de disposer
d'une autorisation spéciale.
• Ne pas accepter la livraison de produits qui ne
se trouvent pas dans la liste, à moins d'une
situation particulière.
• Il convient de tenir des dossiers d'inventaires
pour
• l'ensemble des produits figurant sur cette liste.
Source : Principes directeurs applicables aux stockage des médicaments essentiels 2003
Pour un meilleur suivi des stocks, il est
opportun d’avoir des documents
d’enregistrements et de suivi appelé registres.
Nous avons entre autre :
La fiche article : nom et désignation du
produit, les niveaux de stocks (disponible,
Initial, final, minimum, les
mouvements (entrées, sorties,
les conditions particulières de stockage, le prix
unitaire, les numéros de lots et les
emplacements ,les dates de péremption, les
données relatives à la consommation, les délais
d'exécution des commandes et demandes
Bordereau de réception
Bordereau de livraison/sortie
Bordereau d’élimination de produits
Fiche d’inventaire physique
1I – LE STOCKAGE : SUIVI ET
PRESERVATION
Directives pour un bon entreposage des produits médicaux selon USAID
Directives pour un bon entreposage des produits médicaux selon USAID
Nettoyer et désinfecter régulièrement le magasin ou le dépôt.
Entreposer les produits dans une pièce sans humidité, bien éclairée et bien aérée, à l’abri de la lumière directe du
soleil.
Vérifier qu’il n’y ait pas de fuite d’eau dans la pièce.
Vérifier que le matériel anti-incendie est disponible et accessible, et s’assurer que le personnel est formé à son utilisation.
Entreposer les préservatifs et autres produits en latex loin des moteurs électriques et des lumières fluorescentes.
Maintenir les conditions frigorifiques, y compris la chaîne de froid, pour les produits qui en ont besoin.
Garder les stupéfiants et autres substances contrôlés dans un endroit fermé à clé.
Entreposer séparément les produits inflammables avec les mesures de précaution qui s’imposent.
Empiler les cartons à au moins 10 centimètres du sol, 30 centimètres des murs et des autres piles, et à une hauteur
de 2,5 mètres maximum.
Entreposerles produits de santé à l’abri des
insecticides, des produits dangereux, des vieux dossiers, des
fournitures de bureau et de tout autre équipement.
Disposer les cartons de sorte que les flèches pointent vers le haut et que les étiquettes d’identification, les dates
de péremption et les dates de fabrication soient clairement visibles.
Entreposer les produits de manière à faciliter le principe du Premier Périmé Premier Sorti (PPPS), le comptage et
la gestion des produits.
Séparer les produits endommagés ou périmés, les retirer de
l’inventaire immédiatement, et les détruire conformément aux procédures
en vigueur.
1 – SYSTÈME DE SANTE : DEFINITIONS
L’inventaire physique
L’opération d’inventaire consiste à compter les articles physiquement en stock et à
les comparer avec les quantités théoriques (issues du SIGL) à une date donnée. Le
but principal de ce décompte est de faire une comparaison entre le stock théorique
(celui fourni par le logiciel) et le stock physique, afin de desceller les différences de
quantités, les erreurs d’adressage, les stocks périmés.
Au cours d’un inventaire, il faut compter chaque produit individuellement par nom
générique, forme galénique et dosage. Il existe deux types d’inventaires physiques :
 L’inventaire physique tournant ou aléatoire : il est réalisé à tour de rôle sur
différents types de produits
 L’inventaire physique complet : Il est réalisé à une période donnée sur l’ensemble
des stocks disponibles dans un entrepôt.
L’inventaire se réalise en trois phases :
DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE
PRODUITS MEDICAUX
DETERMINATION DES
BESOINS DU RESEAU
GESTION DU TRANSPORT
GESTION DES DECHETS
DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE
PRODUITS MEDICAUX
Détermination des besoins du réseau
L’objectif principal de la distribution physique est d’assurer la disponibilité des produits
de santé à tous les
niveaux du système de soins. Il s’agira donc pour le logisticien de déterminer les
quantités à livrer au réseau. Il existe deux méthodes de détermination des besoins
Méthode de réquisition Méthode d’allocation
Les quantités nécessaires sont calculées
par le personnel qui reçoit les produits
Utilisée pour la détermination des
besoin du dépôt central
Informations sur la quantité de produits
effectivement donnés aux clients
Les quantités nécessaires sont calculées
par le personnel qui délivre les produits
Utilisée pour les autres niveaux du
système de soins
Informations sur la quantité de produits
transportés d'un niveau du système à un
autre
Quantité à livrer = Stock maximum – stock disponible
Stock maximum = Consommation moyenne x Niveau maximum
DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE
PRODUITS MEDICAUX
Gestion du transport
DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE
PRODUITS MEDICAUX
Gestion du transport
La gestion des transports permet de concevoir le réseau de transport, déterminer les engins
nécessaires à son exploitation, gérer la flotte de véhicules, gérer ressources humaine et
piloter la performance du système. La bonne conception du réseau de transport dépend des
facteurs suivants
DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE
PRODUITS MEDICAUX
Méthodes d’élimination des déchets médicaux
Le refus ou élimination de produits médicaux périmés, inadéquats ou détériorés par
le transport, manipulation ou stockage déficient entraîne une série d’implications
économiques, sociales, environnementales et logistiques. C’est pourquoi, il faut
trouver des techniques adéquates pour leur élimination.
Les déchets médicaux sont de trois ordres :
Objets pointus et
tranchants
• Aiguilles jetables à usage
unique, aiguilles provenant de
seringues autobloquantes,
lames de scalpel, trocarts
jetables, instruments tranchants
à éliminer et objets ayant servi à
des activités de laboratoire
Autres déchets
médicaux dangereux
• Déchets contaminés par du
sang, des liquides
organiques, des tissus
humains ; composés tels
que le mercure ; récipients
sous pression ; et déchets à
forte teneur en métaux
lourds
Substances
pharmaceutiques
• Médicaments périmés,
détériorés ou inutilisables pour
une autre raison et articles
contaminés par des substances
médicales ou en contenant
• A travers le document ‘’Principes directeurs applicables aux stockage des médicaments essentiels’’,
l’OMS a identifié des méthodes d’élimination des déchets médicaux :
I – LA QUANTIFICATION : IMPORTANCE &
DEFINITION
INCINERATION
Méthodes d’élimination des déchets médicaux
Prévision
Quantification
DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE
PRODUITS MEDICAUX
Méthodes d’élimination des déchets médicaux
Prévision
DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE
PRODUITS MEDICAUX
Méthodes d’élimination des déchets médicaux
• MERCI DEMERCI DE
VOTREVOTRE
ATTENTIONATTENTION

Contenu connexe

Tendances

1 gestion des approvisionnements et des stocks niss-gue
1 gestion des approvisionnements et des stocks niss-gue1 gestion des approvisionnements et des stocks niss-gue
1 gestion des approvisionnements et des stocks niss-gueNissrine GUELFOUT
 
La gestion des biens meubles de l’etat
La gestion des biens meubles de l’etatLa gestion des biens meubles de l’etat
La gestion des biens meubles de l’etatAZOUZ HASNAOUI
 
Achats Internationaux
Achats InternationauxAchats Internationaux
Achats InternationauxAli Lotfi
 
Gestion des achats
Gestion des achatsGestion des achats
Gestion des achatsddmsi2010
 
.logistique gestion des stock
.logistique gestion des stock .logistique gestion des stock
.logistique gestion des stock Yassine Badri
 
1.1 l'entrepôt dans la chaine logistique
1.1  l'entrepôt dans la chaine logistique1.1  l'entrepôt dans la chaine logistique
1.1 l'entrepôt dans la chaine logistiqueYousra Sekkat
 
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0mariatayssf
 
Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement Aboubakr Moubarak
 
Préparation des commandes .pptx
Préparation des commandes .pptxPréparation des commandes .pptx
Préparation des commandes .pptxMehdiMaddouri
 
La gestion des stokcs en officine
La gestion des stokcs en officineLa gestion des stokcs en officine
La gestion des stokcs en officineLynyrd Zkynyrd
 
Traitement de Réclamation clients
Traitement de Réclamation clientsTraitement de Réclamation clients
Traitement de Réclamation clientsGhalla Chikh
 
L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERP
L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERPL’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERP
L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERPENSAM Casablanca
 
Dimensionnement de plateforme de stockage
Dimensionnement de plateforme de stockage  Dimensionnement de plateforme de stockage
Dimensionnement de plateforme de stockage abdeljalilrassil
 
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-marocantilaman
 

Tendances (20)

Audit logistique
Audit logistiqueAudit logistique
Audit logistique
 
1 gestion des approvisionnements et des stocks niss-gue
1 gestion des approvisionnements et des stocks niss-gue1 gestion des approvisionnements et des stocks niss-gue
1 gestion des approvisionnements et des stocks niss-gue
 
Gestion stocks
Gestion stocksGestion stocks
Gestion stocks
 
La gestion des biens meubles de l’etat
La gestion des biens meubles de l’etatLa gestion des biens meubles de l’etat
La gestion des biens meubles de l’etat
 
Presentation pfe
Presentation pfePresentation pfe
Presentation pfe
 
Achats Internationaux
Achats InternationauxAchats Internationaux
Achats Internationaux
 
Gestion des achats
Gestion des achatsGestion des achats
Gestion des achats
 
.logistique gestion des stock
.logistique gestion des stock .logistique gestion des stock
.logistique gestion des stock
 
Traçabilité
TraçabilitéTraçabilité
Traçabilité
 
1.1 l'entrepôt dans la chaine logistique
1.1  l'entrepôt dans la chaine logistique1.1  l'entrepôt dans la chaine logistique
1.1 l'entrepôt dans la chaine logistique
 
Traçabilité
TraçabilitéTraçabilité
Traçabilité
 
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
 
Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement
 
Préparation des commandes .pptx
Préparation des commandes .pptxPréparation des commandes .pptx
Préparation des commandes .pptx
 
La gestion des stokcs en officine
La gestion des stokcs en officineLa gestion des stokcs en officine
La gestion des stokcs en officine
 
Traitement de Réclamation clients
Traitement de Réclamation clientsTraitement de Réclamation clients
Traitement de Réclamation clients
 
Entrepôt
EntrepôtEntrepôt
Entrepôt
 
L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERP
L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERPL’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERP
L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERP
 
Dimensionnement de plateforme de stockage
Dimensionnement de plateforme de stockage  Dimensionnement de plateforme de stockage
Dimensionnement de plateforme de stockage
 
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
 

Similaire à GESTION DES STOCKS MEDICAUX

Gestion de stock : Croissant Rouge Algérien "Comité Medea"
Gestion de stock : Croissant Rouge Algérien "Comité Medea" Gestion de stock : Croissant Rouge Algérien "Comité Medea"
Gestion de stock : Croissant Rouge Algérien "Comité Medea" Islem Soualhi
 
54787076162df (1)
54787076162df (1)54787076162df (1)
54787076162df (1)NassroZiad
 
3- Marketing et logistitttttugygque.pptx
3- Marketing et logistitttttugygque.pptx3- Marketing et logistitttttugygque.pptx
3- Marketing et logistitttttugygque.pptxNourlatour
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire. S/Abdessemed
 
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...bouabid6
 
FICHE SAVOIRS zones.docx
FICHE SAVOIRS zones.docxFICHE SAVOIRS zones.docx
FICHE SAVOIRS zones.docxmartin SEGAL
 
Gestion technique-de-tracabilité-version finale
Gestion technique-de-tracabilité-version finaleGestion technique-de-tracabilité-version finale
Gestion technique-de-tracabilité-version finalechermiti_imen
 
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2ABDELJALIL LABYED
 
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2ABDELJALIL LABYED
 
Manuel pharmaceutique
Manuel pharmaceutiqueManuel pharmaceutique
Manuel pharmaceutiquechhouba
 
147824489-134259000-tracabilite-pptx.pptx
147824489-134259000-tracabilite-pptx.pptx147824489-134259000-tracabilite-pptx.pptx
147824489-134259000-tracabilite-pptx.pptxKhadidjaMedjahdi1
 
Le Trajet Subit Par Les Aliments
Le Trajet Subit Par Les AlimentsLe Trajet Subit Par Les Aliments
Le Trajet Subit Par Les Alimentsleptitnorel
 
Pms louis luc dugot.pptx
Pms  louis luc dugot.pptxPms  louis luc dugot.pptx
Pms louis luc dugot.pptxLouis Bickerton
 
Livre blanc ckw_FR
Livre blanc ckw_FRLivre blanc ckw_FR
Livre blanc ckw_FRhmasse
 
4 e purchasing_inventory_fr
4 e purchasing_inventory_fr4 e purchasing_inventory_fr
4 e purchasing_inventory_frYOUSSEF MEKKAOUI
 

Similaire à GESTION DES STOCKS MEDICAUX (20)

Catering Traning.ppt
Catering Traning.pptCatering Traning.ppt
Catering Traning.ppt
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Gestion de stock : Croissant Rouge Algérien "Comité Medea"
Gestion de stock : Croissant Rouge Algérien "Comité Medea" Gestion de stock : Croissant Rouge Algérien "Comité Medea"
Gestion de stock : Croissant Rouge Algérien "Comité Medea"
 
54787076162df (1)
54787076162df (1)54787076162df (1)
54787076162df (1)
 
3- Marketing et logistitttttugygque.pptx
3- Marketing et logistitttttugygque.pptx3- Marketing et logistitttttugygque.pptx
3- Marketing et logistitttttugygque.pptx
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
 
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
 
FICHE SAVOIRS zones.docx
FICHE SAVOIRS zones.docxFICHE SAVOIRS zones.docx
FICHE SAVOIRS zones.docx
 
Gestion technique-de-tracabilité-version finale
Gestion technique-de-tracabilité-version finaleGestion technique-de-tracabilité-version finale
Gestion technique-de-tracabilité-version finale
 
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
 
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
La cartographie-d%u2019un-entrepôt-réglementé-bpf 2
 
Manuel pharmaceutique
Manuel pharmaceutiqueManuel pharmaceutique
Manuel pharmaceutique
 
147824489-134259000-tracabilite-pptx.pptx
147824489-134259000-tracabilite-pptx.pptx147824489-134259000-tracabilite-pptx.pptx
147824489-134259000-tracabilite-pptx.pptx
 
E224865
E224865E224865
E224865
 
Le Trajet Subit Par Les Aliments
Le Trajet Subit Par Les AlimentsLe Trajet Subit Par Les Aliments
Le Trajet Subit Par Les Aliments
 
Pms louis luc dugot.pptx
Pms  louis luc dugot.pptxPms  louis luc dugot.pptx
Pms louis luc dugot.pptx
 
Livre blanc ckw_FR
Livre blanc ckw_FRLivre blanc ckw_FR
Livre blanc ckw_FR
 
Le système HACCP
Le système HACCPLe système HACCP
Le système HACCP
 
4 e purchasing_inventory_fr
4 e purchasing_inventory_fr4 e purchasing_inventory_fr
4 e purchasing_inventory_fr
 
Presentation securite sanitaire et certification 26 sept 2017
Presentation securite sanitaire et certification 26 sept 2017Presentation securite sanitaire et certification 26 sept 2017
Presentation securite sanitaire et certification 26 sept 2017
 

Plus de USIGGENEVE

Presentation (activite wash en urgence)
Presentation (activite wash en urgence)Presentation (activite wash en urgence)
Presentation (activite wash en urgence)USIGGENEVE
 
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)USIGGENEVE
 
Presentation (comprendre le telephone satelitaire)
Presentation (comprendre le telephone satelitaire)Presentation (comprendre le telephone satelitaire)
Presentation (comprendre le telephone satelitaire)USIGGENEVE
 
SURVEILLANCE PAR SATELLITE
SURVEILLANCE PAR SATELLITESURVEILLANCE PAR SATELLITE
SURVEILLANCE PAR SATELLITEUSIGGENEVE
 
COMPRENDRE LES PROCEDURES USAID
COMPRENDRE LES PROCEDURES USAIDCOMPRENDRE LES PROCEDURES USAID
COMPRENDRE LES PROCEDURES USAIDUSIGGENEVE
 
Systemes electoraux
Systemes electoraux Systemes electoraux
Systemes electoraux USIGGENEVE
 
Normes et principes de la conduite des elections ok
Normes et principes de la conduite des elections okNormes et principes de la conduite des elections ok
Normes et principes de la conduite des elections okUSIGGENEVE
 
Qualite et redevapilite humanitaire
Qualite et redevapilite humanitaireQualite et redevapilite humanitaire
Qualite et redevapilite humanitaireUSIGGENEVE
 
Comprendre et connaitre les catastrophes environnementales
Comprendre et connaitre les catastrophes environnementalesComprendre et connaitre les catastrophes environnementales
Comprendre et connaitre les catastrophes environnementalesUSIGGENEVE
 
Cours de nutrition modules iv
Cours de nutrition  modules ivCours de nutrition  modules iv
Cours de nutrition modules ivUSIGGENEVE
 
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluationGestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluationUSIGGENEVE
 
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluationPpt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluationUSIGGENEVE
 
Gps localisation
Gps localisationGps localisation
Gps localisationUSIGGENEVE
 
Communication satellitaire
Communication satellitaireCommunication satellitaire
Communication satellitaireUSIGGENEVE
 
Cas pratique-budget
Cas pratique-budgetCas pratique-budget
Cas pratique-budgetUSIGGENEVE
 
Cas pratique-protection
Cas pratique-protectionCas pratique-protection
Cas pratique-protectionUSIGGENEVE
 
Theorie concept-suivi-evaluation
Theorie concept-suivi-evaluationTheorie concept-suivi-evaluation
Theorie concept-suivi-evaluationUSIGGENEVE
 

Plus de USIGGENEVE (20)

MEDIATION
MEDIATIONMEDIATION
MEDIATION
 
Presentation (activite wash en urgence)
Presentation (activite wash en urgence)Presentation (activite wash en urgence)
Presentation (activite wash en urgence)
 
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
Presentation (apercu sur quelques activites wash en urgence)
 
Presentation (comprendre le telephone satelitaire)
Presentation (comprendre le telephone satelitaire)Presentation (comprendre le telephone satelitaire)
Presentation (comprendre le telephone satelitaire)
 
SURVEILLANCE PAR SATELLITE
SURVEILLANCE PAR SATELLITESURVEILLANCE PAR SATELLITE
SURVEILLANCE PAR SATELLITE
 
INTRO
INTROINTRO
INTRO
 
COMPRENDRE LES PROCEDURES USAID
COMPRENDRE LES PROCEDURES USAIDCOMPRENDRE LES PROCEDURES USAID
COMPRENDRE LES PROCEDURES USAID
 
Systemes electoraux
Systemes electoraux Systemes electoraux
Systemes electoraux
 
Normes et principes de la conduite des elections ok
Normes et principes de la conduite des elections okNormes et principes de la conduite des elections ok
Normes et principes de la conduite des elections ok
 
Qualite et redevapilite humanitaire
Qualite et redevapilite humanitaireQualite et redevapilite humanitaire
Qualite et redevapilite humanitaire
 
Comprendre et connaitre les catastrophes environnementales
Comprendre et connaitre les catastrophes environnementalesComprendre et connaitre les catastrophes environnementales
Comprendre et connaitre les catastrophes environnementales
 
Cours de nutrition modules iv
Cours de nutrition  modules ivCours de nutrition  modules iv
Cours de nutrition modules iv
 
Msproject
MsprojectMsproject
Msproject
 
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluationGestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
 
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluationPpt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
 
Gps localisation
Gps localisationGps localisation
Gps localisation
 
Communication satellitaire
Communication satellitaireCommunication satellitaire
Communication satellitaire
 
Cas pratique-budget
Cas pratique-budgetCas pratique-budget
Cas pratique-budget
 
Cas pratique-protection
Cas pratique-protectionCas pratique-protection
Cas pratique-protection
 
Theorie concept-suivi-evaluation
Theorie concept-suivi-evaluationTheorie concept-suivi-evaluation
Theorie concept-suivi-evaluation
 

Dernier

Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audittechwinconsulting
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationLeBaobabBleu1
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesLeBaobabBleu1
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfDafWafia
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en FranceTxaruka
 

Dernier (14)

Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 

GESTION DES STOCKS MEDICAUX

  • 2. SOMMAIRE RECEPTION DE PRODUITS MEDICAUX  Définitions & importance  Processus de réception STOCKAGE DE PRODUITS MEDICAUX  Organisation de l’espace de stockage  Suivi et préservation de la qualité des produits dans le local de stockage DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS MEDICAUX  La détermination des besoins du réseau  Gestion du transport  Gestion des déchets médicaux
  • 3. LA SELECTION  DEFINITION ET IMPORTANCE  PROCESSUS DE RECEPTION
  • 4. 1 – LA SELECTION : OBJECTIFS ET COMITE La réception est le processus par lequel une analyse comparative est faite entre ce qui a été commandé et ce qui est reçu. Elle est réalisée en vérifiant les spécifications administratives telles que caractéristiques de qualité des produits reçus. Ce processus est sanctionné par un document appelé Procès verbal de réception La réception permet de : S’assurer de l’exactitude de la quantité de produits livrés suite à une commande Faire respecter les spécifications fonctionnelles et de performance des produits Mettre à jour le Système d’information de gestion logistique Elle est réalisée en trois phases
  • 5. 1 – RECEPTION DE PRODUITS MEDICAUX : PROCESSUS Le déroulement de l’opération de réception se fait comme suit PROCESSUS DE RECEPTION
  • 6. STOCKAGE DE PRODUITS MEDICAUX  ORGANISATION DE L’ESPACE DE STOCKAGE  SUIVI ET PRESERVATION DE LA QUALITE DES PRODUITS DANS LE LOCAL DE STOCKAGE
  • 7. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE L’organisation et la gestion du local de stockage exigent un ensemble de tâches susceptibles de varier en fonction des directives, des procédures, ou des réglementations locales, ou selon le niveau dans le système de santé (du district, régional ou national, p. ex.). Au nombre de ces tâches nous avons : LES TACHES QUOTIDIENNES/HEBDO Surveiller les conditions de stockage. Nettoyer les zones de réception, de stockage, d'emballage et d'expédition. Balayer ou laver le plancher avec la brosse. Enlever les ordures. Nettoyer les poubelles, les étagères et les armoires, si nécessaire. S'assurer que les allées sont dégagées. S'assurer que la ventilation et le refroidissement s'effectuent convenablement. S'assurer que les produits sont protégés de la lumière solaire directe. Veiller à la sécurité et à la sûreté du magasin. Contrôler l'étanchéité du toit du magasin, en particulier pendant la saison des pluies et pendant ou après un orage. Surveiller la qualité des produits (inspecter visuellement les produits et contrôler leurs dates de péremption). S'assurer que les produits sont empilés correctement Actualiser les registres des stocks et tenir à jour les fichiers. Si la gestion s'effectue par inventaire tournant, procéder à un inventaire physique et mettre à jour les registres et fiches de stock. Surveiller les niveaux des stocks, les quantités stockées et les stocks de sécurité. Adresser une commande d'urgence (selon les besoins et les directives locales). Mettre à jour les fichiers électroniques de stocks. Mettre à jour les fiches d'inventaire. Trier les stocks périmés et les placer dans une zone sécurisée
  • 8. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE L’organisation et la gestion du local de stockage exigent un ensemble de tâches susceptibles de varier en fonction des directives, des procédures, ou des réglementations locales, ou selon le niveau dans le système de santé (du district, régional ou national, p. ex.). Au nombre de ces tâches nous avons : LES TACHES QUOTIDIENNES/HEBDO Surveiller les conditions de stockage. Nettoyer les zones de réception, de stockage, d'emballage et d'expédition. Balayer ou laver le plancher avec la brosse. Enlever les ordures. Nettoyer les poubelles, les étagères et les armoires, si nécessaire. S'assurer que les allées sont dégagées. S'assurer que la ventilation et le refroidissement s'effectuent convenablement. S'assurer que les produits sont protégés de la lumière solaire directe. Veiller à la sécurité et à la sûreté du magasin. Contrôler l'étanchéité du toit du magasin, en particulier pendant la saison des pluies et pendant ou après un orage. Surveiller la qualité des produits (inspecter visuellement les produits et contrôler leurs dates de péremption). S'assurer que les produits sont empilés correctement Actualiser les registres des stocks et tenir à jour les fichiers. Si la gestion s'effectue par inventaire tournant, procéder à un inventaire physique et mettre à jour les registres et fiches de stock. Surveiller les niveaux des stocks, les quantités stockées et les stocks de sécurité. Adresser une commande d'urgence (selon les besoins et les directives locales). Mettre à jour les fichiers électroniques de stocks. Mettre à jour les fiches d'inventaire. Trier les stocks périmés et les placer dans une zone sécurisée
  • 9. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE
  • 10. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE  Procéder à des exercices pratiques et revoir les procédures de sécurité en cas d'incendie.  Inspecter les arbres situés à proximité du dépôt de produits pharmaceutiques et couper ou tailler tous les arbres présentant des branches fragiles  Réviser les extincteurs et les détecteurs de fumée.  Procéder à un inventaire physique complet et mettre à jour les registres de tenue de stocks.  Réévaluer les niveaux de stock maximaux/minimaux et les ajuster si nécessaire. TÂCHES SEMESTRIELLES ET ANNUELLES.
  • 11. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE TÂCHES SEMESTRIELLES ET ANNUELLES.  Procéder à des exercices pratiques et revoir les procédures de sécurité en cas d'incendie.  Inspecter les arbres situés à proximité du dépôt de produits pharmaceutiques et couper ou tailler tous les arbres présentant des branches fragiles  Réviser les extincteurs et les détecteurs de fumée.  Procéder à un inventaire physique complet et mettre à jour les registres de tenue de stocks.  Réévaluer les niveaux de stock maximaux/minimaux et les ajuster si nécessaire. Importance de l’entrepôt et des stocks ENTREPOT • Protection et conservation de l’aide • Réactivité de l’ONG • Transit de l’aide • Reconditionnement • Réallocation de l’aide STOCKS • Adéquation entre l’offre et la demande • Anticiper l’accroissement de la demande • Protection des aléas de la demande et des délais
  • 12. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE La détermination des exigences en matière d’espace de stockage doit tenir compte des facteurs
  • 13. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE La détermination des exigences en matière d’espace de stockage doit tenir compte des facteurs En général, l’espace de stockage peut être organisé de trois façon : Affectation stricte des emplacements Emplacement selon FEFO Stockage Fixe Stockage aléatoire Stockage Mixte Basé sur les classes homogènes de gestion Dans le stockage des produits de santé, le système mixte est le plus utilisé. Pour le rangement des produits en entrepôt, les systèmes de rangement des médicaments suivants sont courants : Selon l'ordre alphabétique et par nom générique : Classement souvent rencontré dans les grands et petis établissements. Lorsqu'on emploie ce système, il faut modifier l'étiquetage lors des révisions ou des mises à jour de la liste des médicaments essentiels Selon la catégorie thérapeutique ou pharmacologique : Utilisé dans les petits locaux de stockage ou dans les dispensaires, où le, magasinier a de très bonnes connaissances de pharmacologie Selon la forme galénique : Les médicaments se présentent sous différentes formes, par exemple comprimés, sirops, solutions injectables ou produits à usage externe tels que pommades ou crèmes. Dans ce système, les médicaments sont classés selon leur forme galénique. Dans la zone correspondant à chaque forme, on utilise un système fixe ou plus ou moins souple pour entreposer les produits
  • 14. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE  Selon le niveau du système de soins : Les articles destinés aux différents niveaux du système de soins de santé sont conservés ensemble. Ce système fonctionne bien dans les magasins des niveaux supérieurs, lorsqu'il est nécessaire de stocker des « kits » .  Selon la fréquence d'utilisation : Il convient de placer les produits fréquemment utilisés ou qui circulent rapidement dans le magasin, à l'entrée du local ou plus près de la zone de transit. Ce système doit être utilisé en association avec un autre  Au hasard, dans des compartiments : Un espace ou une cellule de stockage spécifique muni(e) d'un code correspondant à l'allée, à l'étagère et à l'emplacement du produit sur l'étagère. Ce système requiert une automatisation informatique  Selon le code produit : Chaque article possède son propre code, indiquant sa nature et son emplacement. C'est le système qui offre la plus grande souplesse, mais c'est aussi le plus abstrait. Pour gérer le magasin, le personnel n'a besoin d'aucune connaissance technique au sujet des produits, car les codes contiennent les informations nécessaires à leur entreposage correct, telles que les exigences en matière de température, le niveau de sécurité et l'inflammabilité. Ce système fonctionne bien dans le cadre des systèmes de contrôle d'inventaires informatisés
  • 15. 1I – LE STOCKAGE : ORGANISATION DE L’ESPACE Pour une gestion optimale des flux, différentes zones devraient être définies : Pour les flux d’entrées :  Les quais d’arrivée  Les zones de contrôle (quantitatif & qualitatif)  Les zones de reconditionnement : dégroupage, assemblage, ensachage, étiquetage  Zone de quarantaine : Produits à conservation spécifique, Litiges, tierce détention, avaries Pour les flux de sorties :  Les zones de consolidations destinées à regrouper l’ensemble des préparations concernant la même commande Les zones d’emballage destinées à l’emballage des commandes Les zones de contrôle départ permettant la vérification des références, des quantités, des poids et outils de traçabilité Les zones d’attente départ et chargement définies pour des commandes dite ‘’à délai’’ ou commandes export Pour les activités administratives et annexes :  Bureaux, salles de réunion, locaux sanitaires (vestiaires, buanderie…) pour le personnel de l’entrepôt  Local technique pour la sécurité du matériel technique,
  • 16. 1I – LE STOCKAGE : SUIVI ET PRESERVATION Liste standard des articles et registre de stock • Il convient que chaque dépôt de produits pharmaceutiques maintienne une liste standard des articles en stock, comprenant tous les produits qu'il manipule, accompagnés de leurs spécifications : forme galénique, dosage et quantité par emballage. Cette liste doit être mise à jour régulièrement et distribuée aux dépôts et unités sanitaires qui dépendent de ce dépôt. • Ne pas commander les produits ne figurant pas sur cette liste standard à moins de disposer d'une autorisation spéciale. • Ne pas accepter la livraison de produits qui ne se trouvent pas dans la liste, à moins d'une situation particulière. • Il convient de tenir des dossiers d'inventaires pour • l'ensemble des produits figurant sur cette liste. Source : Principes directeurs applicables aux stockage des médicaments essentiels 2003 Pour un meilleur suivi des stocks, il est opportun d’avoir des documents d’enregistrements et de suivi appelé registres. Nous avons entre autre : La fiche article : nom et désignation du produit, les niveaux de stocks (disponible, Initial, final, minimum, les mouvements (entrées, sorties, les conditions particulières de stockage, le prix unitaire, les numéros de lots et les emplacements ,les dates de péremption, les données relatives à la consommation, les délais d'exécution des commandes et demandes Bordereau de réception Bordereau de livraison/sortie Bordereau d’élimination de produits Fiche d’inventaire physique
  • 17. 1I – LE STOCKAGE : SUIVI ET PRESERVATION Directives pour un bon entreposage des produits médicaux selon USAID Directives pour un bon entreposage des produits médicaux selon USAID Nettoyer et désinfecter régulièrement le magasin ou le dépôt. Entreposer les produits dans une pièce sans humidité, bien éclairée et bien aérée, à l’abri de la lumière directe du soleil. Vérifier qu’il n’y ait pas de fuite d’eau dans la pièce. Vérifier que le matériel anti-incendie est disponible et accessible, et s’assurer que le personnel est formé à son utilisation. Entreposer les préservatifs et autres produits en latex loin des moteurs électriques et des lumières fluorescentes. Maintenir les conditions frigorifiques, y compris la chaîne de froid, pour les produits qui en ont besoin. Garder les stupéfiants et autres substances contrôlés dans un endroit fermé à clé. Entreposer séparément les produits inflammables avec les mesures de précaution qui s’imposent. Empiler les cartons à au moins 10 centimètres du sol, 30 centimètres des murs et des autres piles, et à une hauteur de 2,5 mètres maximum. Entreposerles produits de santé à l’abri des insecticides, des produits dangereux, des vieux dossiers, des fournitures de bureau et de tout autre équipement. Disposer les cartons de sorte que les flèches pointent vers le haut et que les étiquettes d’identification, les dates de péremption et les dates de fabrication soient clairement visibles. Entreposer les produits de manière à faciliter le principe du Premier Périmé Premier Sorti (PPPS), le comptage et la gestion des produits. Séparer les produits endommagés ou périmés, les retirer de l’inventaire immédiatement, et les détruire conformément aux procédures en vigueur.
  • 18. 1 – SYSTÈME DE SANTE : DEFINITIONS L’inventaire physique L’opération d’inventaire consiste à compter les articles physiquement en stock et à les comparer avec les quantités théoriques (issues du SIGL) à une date donnée. Le but principal de ce décompte est de faire une comparaison entre le stock théorique (celui fourni par le logiciel) et le stock physique, afin de desceller les différences de quantités, les erreurs d’adressage, les stocks périmés. Au cours d’un inventaire, il faut compter chaque produit individuellement par nom générique, forme galénique et dosage. Il existe deux types d’inventaires physiques :  L’inventaire physique tournant ou aléatoire : il est réalisé à tour de rôle sur différents types de produits  L’inventaire physique complet : Il est réalisé à une période donnée sur l’ensemble des stocks disponibles dans un entrepôt. L’inventaire se réalise en trois phases :
  • 19. DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS MEDICAUX DETERMINATION DES BESOINS DU RESEAU GESTION DU TRANSPORT GESTION DES DECHETS
  • 20. DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS MEDICAUX Détermination des besoins du réseau L’objectif principal de la distribution physique est d’assurer la disponibilité des produits de santé à tous les niveaux du système de soins. Il s’agira donc pour le logisticien de déterminer les quantités à livrer au réseau. Il existe deux méthodes de détermination des besoins Méthode de réquisition Méthode d’allocation Les quantités nécessaires sont calculées par le personnel qui reçoit les produits Utilisée pour la détermination des besoin du dépôt central Informations sur la quantité de produits effectivement donnés aux clients Les quantités nécessaires sont calculées par le personnel qui délivre les produits Utilisée pour les autres niveaux du système de soins Informations sur la quantité de produits transportés d'un niveau du système à un autre Quantité à livrer = Stock maximum – stock disponible Stock maximum = Consommation moyenne x Niveau maximum
  • 21. DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS MEDICAUX Gestion du transport
  • 22. DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS MEDICAUX Gestion du transport La gestion des transports permet de concevoir le réseau de transport, déterminer les engins nécessaires à son exploitation, gérer la flotte de véhicules, gérer ressources humaine et piloter la performance du système. La bonne conception du réseau de transport dépend des facteurs suivants
  • 23. DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS MEDICAUX Méthodes d’élimination des déchets médicaux Le refus ou élimination de produits médicaux périmés, inadéquats ou détériorés par le transport, manipulation ou stockage déficient entraîne une série d’implications économiques, sociales, environnementales et logistiques. C’est pourquoi, il faut trouver des techniques adéquates pour leur élimination. Les déchets médicaux sont de trois ordres : Objets pointus et tranchants • Aiguilles jetables à usage unique, aiguilles provenant de seringues autobloquantes, lames de scalpel, trocarts jetables, instruments tranchants à éliminer et objets ayant servi à des activités de laboratoire Autres déchets médicaux dangereux • Déchets contaminés par du sang, des liquides organiques, des tissus humains ; composés tels que le mercure ; récipients sous pression ; et déchets à forte teneur en métaux lourds Substances pharmaceutiques • Médicaments périmés, détériorés ou inutilisables pour une autre raison et articles contaminés par des substances médicales ou en contenant
  • 24. • A travers le document ‘’Principes directeurs applicables aux stockage des médicaments essentiels’’, l’OMS a identifié des méthodes d’élimination des déchets médicaux : I – LA QUANTIFICATION : IMPORTANCE & DEFINITION INCINERATION Méthodes d’élimination des déchets médicaux
  • 25. Prévision Quantification DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS MEDICAUX Méthodes d’élimination des déchets médicaux
  • 26. Prévision DISTRIBUTION ET GESTION DES DECHETS DE PRODUITS MEDICAUX Méthodes d’élimination des déchets médicaux
  • 27. • MERCI DEMERCI DE VOTREVOTRE ATTENTIONATTENTION