SlideShare une entreprise Scribd logo
Dr. LAHIOUEL.
Service de Prothèse Dentaire
Faculté de Médecine / C.H.U. Annaba.
Intérêt des indices biologiques
• Eléments anatomiques qui ont une influence déterminante
sur la conception et la réalisation d’une prothèse amovible.
• Doivent être analysés systématiquement lors de l’examen
clinique.
• Doivent être reportés par des tracés sur les modèles
d’étude.
Classification des indices
biologiques
• Indices positifs favorables à la bonne tenue de la prothèse
• Indices négatifs défavorables à la bonne tenue de la prothèse,
cette dernière devant soit les éviter, soit les protéger
• Zones à éviter si possible
Topographie maxillaire
Papille
bunoïde
Frein
Raphé
Zone de schroëder
Tubérosité
Ligament ptérigo-maxillaire
Jonction vélo
palatine
Valeur morphologique des dents résiduelles
Importance de la morphologie
coronaire de chaque dent
résiduelle:
 Dents à indices positifs : dents
tulipées, galbes généreux
 Dents à indices négatifs : dents
coniques
Indices positifs maxillaires
• Surfaces d’appui
principales permettant le
rapport de l’intra-dos de la
prothèse avec la
muqueuse
• Relativement étendues au
maxillaire / à la mandibule
• 3 éléments anatomiques
remarquables
 la voûte palatine
 Les tubérosités
 Les crêtes
La voûte palatine
• Palais dur
• Indice très positif
caractéristique du
maxillaire
• offre une surface d’appui
importante pour la
prothèse
• Assure la sustentation
de la prothèse
• Concavité + ou -
importante (palais plat,
palais ogival)
LA VOUTE PALATINE
Les tubérosités
• Relief osseux recouvert de
fibro-muqueuse situé dans
la partie distale de la crête
édentée.
LES TUBEROSITES
• Zones stables dans le
temps, participent à la
sustentation et à la
stabilisation de la prothèse.
• La prothèse doit englober
complètement les
tubérosités maxillaires.
• L’investissement de la
tubérosité limite les
mouvements parasites
de la prothèse:
- mouvements postéro-
antérieurs (grâce à sa paroi
distale)
- mouvements transversaux (
à l’aide de ses parois
vestibulaires et palatines)
Les crêtes
• Leur appréciation clinique se
fait par rapport au fond du
vestibule: hauteur entre
- le sommet de la crête (ligne
faîtière de crête)
- et la ligne de réflexion
muqueuse (limite tissu fixe
et tissus mobilisables).
• Peuvent se présenter sous différentes formes
- larges, étroites
- régulières, irrégulières
- négatives
Forme en U Forme en lame de
couteau
• La texture des crêtes
est importante.
• Leur palpation met en
évidence le degré de
résorption du tissu osseux
et son remplacement
éventuel par du tissu
conjonctif fibro-muqueux
facilement déplaçable.
• Crêtes très favorables:
hautes (+ de 5 mm), larges (8
mm), avec des versants vest
et pal presque parallèles
entre eux
• Crêtes moins favorables:
hauteur et largeur réduite,
les versants devenant de +
en + convergents
• Les crêtes édentées ainsi
que leurs lignes faîtières ont
une importance capitale:
- pour la sustentation :
- pour la stabilisation:
- pour le montage des
dents artificielles:
La papille rétro-incisive
• Zone muqueuse qui
recouvre le trou palatin
antérieur par lequel passent
les vaisseaux et les nerfs de
cette région antérieure de la
muqueuse du palais.
• Structure ronde située
 en arrière des IC (denté),
 au sommet de la crête
édentée (édenté)
• Quelle que soit la
configuration clinique, il
faut éviter de comprimer
cette zone (risque
d’ischémie):
- soit en évitant si possible de
l’investir
- soit en la déchargeant.
• Sert de repère pour le
montage des dents
prothétiques.
Raphé médian
sur la ligne médiane du palais
• Indice négatif si il est rentrant ou saillant car peut
- jouer le rôle d’axe de rotation et déstabiliser la prothèse
Le torus palatin
• Excroissance osseuse
parfois observée au centre
du palais.
• La prothèse doit être
déchargée à ce niveau
afin d’éviter tout
mouvement de bascule.
• Exérèse chirurgicale
possible dans certains cas.
La ligne de flexion du voile
• Limite entre la muqueuse
libre du voile du palais et la
muqueuse adhérente du
palais dur.
Les fossettes palatines
• Repère anatomique
inconstant
• Marquent la limite entre
palais dur et voile du palais.
Le ligament ptérygo-maxillaire
• Lors de l’ouverture
buccale, le ligament
est sollicité et peut
interférer avec la zone
postérieure de la
prothèse.
La ligne de réflexion muqueuse
 Limite à ne pas
dépasser
Les freins
• 2 freins latéraux au niveau
prémolaire
• 1 frein médian au niveau
incisif
• La prothèse ne doit pas
interférer avec eux sinon
- ulcération douloureuse
- déstabilisation.
 Si le frein s’insère trop prés
de la ligne faîtière de crête,
aménagement chirurgical.
Les zones à éviter si possible
• Indices biologiques que l’on
doit éviter d’investir dans la
mesure du possible.
• 2 structures anatomiques
remarquables:
- les papilles bunoïdes
- Les zones muqueuses de
Schroeder
Les papilles bunoïdes
• Bourrelets muqueux
irréguliers situés
transversalement dans la
région antérieure du palais
dur.
Les papilles bunoïdes
Les zones muqueuses de
Schroeder
• Occupent le 1/3 postérieur de la voûte palatine de part et d’autre
du raphé
• La variation d’épaisseur de la muqueuse à ce niveau influence le
degré de dépressibilité tissulaire.
Topographie mandibulaire
Eminence
pyriforme
Insertion
mylo-hyoïdienne
Frein
médian langue
Torus
Frein latéral
de la lévre
Frein médian
de la lévre
Versants des crétes
1. Indices positifs
• Indices communs avec le maxillaire:
 Les crêtes édentées
 Le trigone rétro-molaire (équivalent de la tubérosité
maxillaire)
 Indices spécifiques à la mandibule:
 La zone de Fish
 La niche rétro-molaire
Les crêtes édentées
• Indice commun avec le
maxillaire.
• Résorption osseuse
beaucoup plus importante à
la mandibule.
• Cas fréquents de crêtes en
« lame de couteau »:
Le trigone rétro-molaire
• Triangle rétro-molaire ou
éminence piriforme
• Situé à l’aplomb des dents
de sagesse.
• indice positif important offre
un bon support à la prothèse
et contribue à résister aux
déplacements postérieurs.
La zone de Fish
• S’étend de la crête édentée à
la ligne oblique externe
(zones molaires).
• Zone d’appui
particulièrement importante
pour la prothèse dans les
cas d’édentements
terminaux.
• Participe à la sustentation de
la prothèse.
La niche rétro-molaire
• La ligne mylo-
hyoidienne
• Plus cette ligne est
basse, plus la hauteur
exploitable de la crête
augmente (indice
positif).
• La niche rétro-molaire
• Zone muqueuse située sous la
ligne oblique interne en regard
de la zone molaire.
• Dans cette zone, il n’y a pas
d’insertion musculaire sur la
ligne oblique interne. Il est donc
recommandé de chercher à
prolonger les selles dans cette
zone.
• Cependant, dans certains cas,
la ligne oblique interne ne peut
être dépassée car la contre-
dépouille qu’elle occasionne
provoque des traumatismes au
niveau de la muqueuses.
2. Indices négatifs
• Indices négatifs communs au maxillaire :
 Les freins (médian, latéraux)
 Le ligament ptérygo-maxillaire
 la ligne de réflexion muqueuse
 les tori
• Indices négatifs spécifiques à la mandibule:
 Le frein de la langue
 La table rétro-incisive
Les freins
• Frein médian de la lèvre
( au niveau des incisives centrales)
• Freins latéraux
( au niveau des canines, prémolaires)
 Mêmes indications d’aménagement chirurgical quand les
insertions freinales sont situées trop prêt de la ligne faîtière de
crête.
Le ligament ptérygo-maxillaire
• Ligament ptérygo-
mandibulaire
• S’insère en arrière de la
tubérosité au maxillaire et en
arrière du trigone à la
mandibule.
• Lors de l’ouverture
buccale, le ligament est
sollicité et peut
interférer avec la zone
postérieure de la
prothèse.
La ligne de réflexion muqueuse
• 2 lignes de réflexion
muqueuse délimitent
l’investissement
prothétique à la
mandibule:
 Une ligne de réflexion
muqueuse externe
(comme au maxillaire) qui
marque la limite avec les
tissus mobiles des joues
et des lèvres.
 Une ligne de réflexion
muqueuse interne qui
marque la limite avec les
tissus mobiles du
plancher.
Les tori mandibulaires
• Exostoses inconstantes
siégeant au niveau de la
table interne en regard des
prémolaires.
• Doivent être:
 Soit éliminés
chirurgicalement
 Soit évités par la prothèse.
Le frein de la langue
• La prothèse doit laisser
toute liberté
physiologique à cet
élément anatomique.
• Très difficile d’intervenir
chirurgicalement dans cette
zone.
• Le frein de la langue peut
être:
 En position basse ou haute
 De forme réduite ou large.
Examen de la salive
• Apprécier sa
quantité, sa qualité et
son débit afin de
déduire le matériau
d’empreinte et la
technique qui sont
les mieux adaptés.

Contenu connexe

Tendances

les articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxles articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciaux
Abdeldjalil Gadra
 
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpairesThérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
Abdeldjalil Gadra
 
Indices biologiques
Indices biologiquesIndices biologiques
Indices biologiques
ssuser402aa2
 
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
Abdeldjalil Gadra
 
Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
Abdeldjalil Gadra
 
La prothèse partielle en résine
La prothèse partielle en résineLa prothèse partielle en résine
La prothèse partielle en résine
Bougandoura Mehdi
 
Les differentes conception
Les differentes conception Les differentes conception
Les differentes conception
Abdeldjalil Gadra
 
Prothese elements du chassis
Prothese elements du chassisProthese elements du chassis
Prothese elements du chassis
Abdeldjalil Gadra
 
Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète
Abdeldjalil Gadra
 
Articulateur
ArticulateurArticulateur
Articulateur
Abdeldjalil Gadra
 
La dimension verticale en prothèse totale
La dimension verticale en prothèse totale La dimension verticale en prothèse totale
La dimension verticale en prothèse totale
Abdeldjalil Gadra
 
Grands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsGrands principe des_preparations
Grands principe des_preparations
Abdeldjalil Gadra
 
Examen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologieExamen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologie
Mounir ZAGHEZ
 
Les liaisons selles- chassis
Les liaisons selles- chassis Les liaisons selles- chassis
Les liaisons selles- chassis
Abdeldjalil Gadra
 
Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2
Abdeldjalil Gadra
 
Traitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsTraitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accès
Oussama Dahili
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
Abdeldjalil Gadra
 
Anomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieAnomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieBlood Breaking
 
Contention
ContentionContention
Contention
Abdeldjalil Gadra
 

Tendances (20)

les articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxles articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciaux
 
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpairesThérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
 
Les empreintes en PPMA
Les empreintes en PPMA Les empreintes en PPMA
Les empreintes en PPMA
 
Indices biologiques
Indices biologiquesIndices biologiques
Indices biologiques
 
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
 
Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
 
La prothèse partielle en résine
La prothèse partielle en résineLa prothèse partielle en résine
La prothèse partielle en résine
 
Les differentes conception
Les differentes conception Les differentes conception
Les differentes conception
 
Prothese elements du chassis
Prothese elements du chassisProthese elements du chassis
Prothese elements du chassis
 
Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète
 
Articulateur
ArticulateurArticulateur
Articulateur
 
La dimension verticale en prothèse totale
La dimension verticale en prothèse totale La dimension verticale en prothèse totale
La dimension verticale en prothèse totale
 
Grands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsGrands principe des_preparations
Grands principe des_preparations
 
Examen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologieExamen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologie
 
Les liaisons selles- chassis
Les liaisons selles- chassis Les liaisons selles- chassis
Les liaisons selles- chassis
 
Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2
 
Traitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsTraitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accès
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
Anomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieAnomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifie
 
Contention
ContentionContention
Contention
 

Similaire à les indices biologiques.pdf

Traitement endodontique
Traitement endodontiqueTraitement endodontique
Traitement endodontique
Saoussene Hs
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
Ayoub163291
 
La couronne coulée 2
La couronne coulée 2La couronne coulée 2
La couronne coulée 2
Abdeldjalil Gadra
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
Abdeldjalil Gadra
 
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Abdeldjalil Gadra
 
interventions à lambeaux
interventions à lambeauxinterventions à lambeaux
interventions à lambeaux
Dr.Oudainia Mounira
 
Orthodontie adulte
Orthodontie adulteOrthodontie adulte
Orthodontie adulte
Jean-Marc Retrouvey
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2
rika duos
 
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
dépose prothétique format étudiant.pdf
dépose prothétique format étudiant.pdfdépose prothétique format étudiant.pdf
dépose prothétique format étudiant.pdf
simox05mh
 
1. diagnositic et plan de traitement slideshare
1. diagnositic et plan de traitement slideshare1. diagnositic et plan de traitement slideshare
1. diagnositic et plan de traitement slideshare
Jean-Marc Retrouvey
 
FEIF.pptx
FEIF.pptxFEIF.pptx
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totaleResorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totaledrjamel
 
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
islambouchiba9
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
La Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueLa Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueADELLL
 

Similaire à les indices biologiques.pdf (20)

Traitement endodontique
Traitement endodontiqueTraitement endodontique
Traitement endodontique
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
 
La couronne coulée 2
La couronne coulée 2La couronne coulée 2
La couronne coulée 2
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
 
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
 
interventions à lambeaux
interventions à lambeauxinterventions à lambeaux
interventions à lambeaux
 
Orthodontie adulte
Orthodontie adulteOrthodontie adulte
Orthodontie adulte
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2
 
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
 
Fracture de la rotule
Fracture de la rotuleFracture de la rotule
Fracture de la rotule
 
Ppma et parodonte .
Ppma et parodonte .Ppma et parodonte .
Ppma et parodonte .
 
dépose prothétique format étudiant.pdf
dépose prothétique format étudiant.pdfdépose prothétique format étudiant.pdf
dépose prothétique format étudiant.pdf
 
1. diagnositic et plan de traitement slideshare
1. diagnositic et plan de traitement slideshare1. diagnositic et plan de traitement slideshare
1. diagnositic et plan de traitement slideshare
 
FEIF.pptx
FEIF.pptxFEIF.pptx
FEIF.pptx
 
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totaleResorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
 
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
 
La Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueLa Contention orthodontique
La Contention orthodontique
 

les indices biologiques.pdf

  • 1. Dr. LAHIOUEL. Service de Prothèse Dentaire Faculté de Médecine / C.H.U. Annaba.
  • 2. Intérêt des indices biologiques • Eléments anatomiques qui ont une influence déterminante sur la conception et la réalisation d’une prothèse amovible. • Doivent être analysés systématiquement lors de l’examen clinique. • Doivent être reportés par des tracés sur les modèles d’étude.
  • 3. Classification des indices biologiques • Indices positifs favorables à la bonne tenue de la prothèse • Indices négatifs défavorables à la bonne tenue de la prothèse, cette dernière devant soit les éviter, soit les protéger • Zones à éviter si possible
  • 4. Topographie maxillaire Papille bunoïde Frein Raphé Zone de schroëder Tubérosité Ligament ptérigo-maxillaire Jonction vélo palatine
  • 5. Valeur morphologique des dents résiduelles Importance de la morphologie coronaire de chaque dent résiduelle:  Dents à indices positifs : dents tulipées, galbes généreux  Dents à indices négatifs : dents coniques
  • 6. Indices positifs maxillaires • Surfaces d’appui principales permettant le rapport de l’intra-dos de la prothèse avec la muqueuse • Relativement étendues au maxillaire / à la mandibule • 3 éléments anatomiques remarquables  la voûte palatine  Les tubérosités  Les crêtes
  • 7. La voûte palatine • Palais dur • Indice très positif caractéristique du maxillaire • offre une surface d’appui importante pour la prothèse • Assure la sustentation de la prothèse • Concavité + ou - importante (palais plat, palais ogival)
  • 9.
  • 10. Les tubérosités • Relief osseux recouvert de fibro-muqueuse situé dans la partie distale de la crête édentée.
  • 12. • Zones stables dans le temps, participent à la sustentation et à la stabilisation de la prothèse. • La prothèse doit englober complètement les tubérosités maxillaires. • L’investissement de la tubérosité limite les mouvements parasites de la prothèse: - mouvements postéro- antérieurs (grâce à sa paroi distale) - mouvements transversaux ( à l’aide de ses parois vestibulaires et palatines)
  • 13. Les crêtes • Leur appréciation clinique se fait par rapport au fond du vestibule: hauteur entre - le sommet de la crête (ligne faîtière de crête) - et la ligne de réflexion muqueuse (limite tissu fixe et tissus mobilisables).
  • 14. • Peuvent se présenter sous différentes formes - larges, étroites - régulières, irrégulières - négatives Forme en U Forme en lame de couteau
  • 15. • La texture des crêtes est importante. • Leur palpation met en évidence le degré de résorption du tissu osseux et son remplacement éventuel par du tissu conjonctif fibro-muqueux facilement déplaçable. • Crêtes très favorables: hautes (+ de 5 mm), larges (8 mm), avec des versants vest et pal presque parallèles entre eux • Crêtes moins favorables: hauteur et largeur réduite, les versants devenant de + en + convergents
  • 16. • Les crêtes édentées ainsi que leurs lignes faîtières ont une importance capitale: - pour la sustentation : - pour la stabilisation: - pour le montage des dents artificielles:
  • 17. La papille rétro-incisive • Zone muqueuse qui recouvre le trou palatin antérieur par lequel passent les vaisseaux et les nerfs de cette région antérieure de la muqueuse du palais. • Structure ronde située  en arrière des IC (denté),  au sommet de la crête édentée (édenté)
  • 18. • Quelle que soit la configuration clinique, il faut éviter de comprimer cette zone (risque d’ischémie): - soit en évitant si possible de l’investir - soit en la déchargeant. • Sert de repère pour le montage des dents prothétiques.
  • 19. Raphé médian sur la ligne médiane du palais • Indice négatif si il est rentrant ou saillant car peut - jouer le rôle d’axe de rotation et déstabiliser la prothèse
  • 20. Le torus palatin • Excroissance osseuse parfois observée au centre du palais. • La prothèse doit être déchargée à ce niveau afin d’éviter tout mouvement de bascule. • Exérèse chirurgicale possible dans certains cas.
  • 21. La ligne de flexion du voile • Limite entre la muqueuse libre du voile du palais et la muqueuse adhérente du palais dur.
  • 22. Les fossettes palatines • Repère anatomique inconstant • Marquent la limite entre palais dur et voile du palais.
  • 23. Le ligament ptérygo-maxillaire • Lors de l’ouverture buccale, le ligament est sollicité et peut interférer avec la zone postérieure de la prothèse.
  • 24. La ligne de réflexion muqueuse  Limite à ne pas dépasser
  • 25. Les freins • 2 freins latéraux au niveau prémolaire • 1 frein médian au niveau incisif • La prothèse ne doit pas interférer avec eux sinon - ulcération douloureuse - déstabilisation.  Si le frein s’insère trop prés de la ligne faîtière de crête, aménagement chirurgical.
  • 26. Les zones à éviter si possible • Indices biologiques que l’on doit éviter d’investir dans la mesure du possible. • 2 structures anatomiques remarquables: - les papilles bunoïdes - Les zones muqueuses de Schroeder
  • 27. Les papilles bunoïdes • Bourrelets muqueux irréguliers situés transversalement dans la région antérieure du palais dur.
  • 29. Les zones muqueuses de Schroeder • Occupent le 1/3 postérieur de la voûte palatine de part et d’autre du raphé • La variation d’épaisseur de la muqueuse à ce niveau influence le degré de dépressibilité tissulaire.
  • 30. Topographie mandibulaire Eminence pyriforme Insertion mylo-hyoïdienne Frein médian langue Torus Frein latéral de la lévre Frein médian de la lévre Versants des crétes
  • 31. 1. Indices positifs • Indices communs avec le maxillaire:  Les crêtes édentées  Le trigone rétro-molaire (équivalent de la tubérosité maxillaire)  Indices spécifiques à la mandibule:  La zone de Fish  La niche rétro-molaire
  • 32. Les crêtes édentées • Indice commun avec le maxillaire. • Résorption osseuse beaucoup plus importante à la mandibule. • Cas fréquents de crêtes en « lame de couteau »:
  • 33. Le trigone rétro-molaire • Triangle rétro-molaire ou éminence piriforme • Situé à l’aplomb des dents de sagesse. • indice positif important offre un bon support à la prothèse et contribue à résister aux déplacements postérieurs.
  • 34. La zone de Fish • S’étend de la crête édentée à la ligne oblique externe (zones molaires). • Zone d’appui particulièrement importante pour la prothèse dans les cas d’édentements terminaux. • Participe à la sustentation de la prothèse.
  • 35. La niche rétro-molaire • La ligne mylo- hyoidienne • Plus cette ligne est basse, plus la hauteur exploitable de la crête augmente (indice positif).
  • 36. • La niche rétro-molaire • Zone muqueuse située sous la ligne oblique interne en regard de la zone molaire. • Dans cette zone, il n’y a pas d’insertion musculaire sur la ligne oblique interne. Il est donc recommandé de chercher à prolonger les selles dans cette zone. • Cependant, dans certains cas, la ligne oblique interne ne peut être dépassée car la contre- dépouille qu’elle occasionne provoque des traumatismes au niveau de la muqueuses.
  • 37. 2. Indices négatifs • Indices négatifs communs au maxillaire :  Les freins (médian, latéraux)  Le ligament ptérygo-maxillaire  la ligne de réflexion muqueuse  les tori • Indices négatifs spécifiques à la mandibule:  Le frein de la langue  La table rétro-incisive
  • 38. Les freins • Frein médian de la lèvre ( au niveau des incisives centrales) • Freins latéraux ( au niveau des canines, prémolaires)  Mêmes indications d’aménagement chirurgical quand les insertions freinales sont situées trop prêt de la ligne faîtière de crête.
  • 39. Le ligament ptérygo-maxillaire • Ligament ptérygo- mandibulaire • S’insère en arrière de la tubérosité au maxillaire et en arrière du trigone à la mandibule. • Lors de l’ouverture buccale, le ligament est sollicité et peut interférer avec la zone postérieure de la prothèse.
  • 40. La ligne de réflexion muqueuse • 2 lignes de réflexion muqueuse délimitent l’investissement prothétique à la mandibule:  Une ligne de réflexion muqueuse externe (comme au maxillaire) qui marque la limite avec les tissus mobiles des joues et des lèvres.  Une ligne de réflexion muqueuse interne qui marque la limite avec les tissus mobiles du plancher.
  • 41. Les tori mandibulaires • Exostoses inconstantes siégeant au niveau de la table interne en regard des prémolaires. • Doivent être:  Soit éliminés chirurgicalement  Soit évités par la prothèse.
  • 42. Le frein de la langue • La prothèse doit laisser toute liberté physiologique à cet élément anatomique. • Très difficile d’intervenir chirurgicalement dans cette zone. • Le frein de la langue peut être:  En position basse ou haute  De forme réduite ou large.
  • 43. Examen de la salive • Apprécier sa quantité, sa qualité et son débit afin de déduire le matériau d’empreinte et la technique qui sont les mieux adaptés.