SlideShare une entreprise Scribd logo
0
MAGASIN ÉPHÉMÈRE
De la campagne au quartier
vente de produits alimentaires de qualité
pour tous dans un magasin éphémère
1- C’est quoi un magasin éphémère ?
2- Quelle est notre ambition ?
3- Pourquoi ce projet ?
4- Quel univers pour les clients ?
5- Quelle est notre organisation ?
6- Quels besoins, budget et timing ?
7- Qui sommes-nous ?
sommaire
1- Qui sommes-nous ?
Nous sommes une équipe collaborative, composée de :
• Marchands des 4 saisons.fr
une place de marché en ligne de vente
- de produits frais de qualité
- en direct des petits producteurs
• HopShop le spécialiste du commerce éphémère
• Une équipe de passionnés de l’alimentation durable
(ingénieurs agronomes, communicants spécialisés
développement durable, etc),
Pour bien débuter avec la semaine du développement durable (30 mai -5 juin)
Nous allons ouvrir le magasin éphémère
Marchands des 4 Saisons
à Paris le 27 mai pendant un mois
Prochaine étape : Magasin pérenne en septembre 2015 !
3
Le savoir faire de marchands des 4 saisons, c’est
- Des critères de sélection exigeants pour une offre : locale,
complète, responsable, de qualité et rendue disponible au
plus proche des habitudes du client.
- Une expertise logistique qui permet de :
• travailler avec 500 producteurs locaux,
• gérer 130 points de retrait,
• préparer 100 commandes par jour
4
Le savoir faire de Hopshop c’est
5
En 2015 :
- l’opération « Et hop, une Jeune Rue ! »,
- sa tournée française avec Les Petits Frenchies,
- le marché des créateurs de Saint-Lazare avec la SNCF
(21 pop-ups stores sur le parvis en novembre et décembre 2015)
L’équipe projet
Les partenaires
• Nicolas Jambin, fondateur et CEO de Hopshop
• Marc Dorel, fondateur et CEO de Marchands des 4 Saisons
• Florian Breton, fondateur et CEO de Miimosa
• Caroline Pierret, Responsable communication & mécénat de Terre et Humanisme
• Minh Man Nguyen, Fondateur de WAO Architecture et de WoMa
• Julien Boucher, représentant de la ligue de l’enseignement
• Mangeons Local en IDF
• Jérémy Dumont, Planeur stratégique R9 / membre EELV : stratégie, Design magasin ???
• Lise Miniussi, chef de projet : recherche producteurs
• Caiu Calu, ingénieur agronome ISARA Lyon : recherche producteurs
• Line Guillemot, direction de Inlands Design/ membre EELV : stratégie, direction artistique
• Kelly Thomasera, Consultant en ESS : fonction svp
• Cécile Goral, ingénieur agronome ESITPA : recherche producteurs
Pourquoi nous ?
Nous avons l'expérience nécessaire et la capacité à innover avec les acteurs
du secteur pour faire progresser les circuits courts.
• Un même niveau d'exigence à tous les maillons de la chaîne de valeur :
depuis la rémunération des agriculteurs jusqu’aux prix de vente ou depuis
la qualité des produits jusqu'à l'éducation des consommateurs à de
nouveaux modes de consommation.
La maîtrise logistique : sourcing de producteurs, chaîne du froid,
la gestion de stock, les espaces, l’aspect commercial.
• Les relations étroites avec les acteurs du secteur qui souhaitent aussi
faire la promotion d’une agriculture et de modes de consommation
alternatifs.
7
1- Quelle est notre ambition ?
Parce que le développement des circuits courts dans l’alimentaire c’est :
- nécessaire pour accompagner les petits agriculteurs qui pratiquent une
agriculture alternative
- fondamental pour les habitants des villes à proximité qui ont besoin de
retrouver la confiance dans ce qu’ils mangent
- viable si de vrais liens entre les producteurs et les consommateurs sont tissés
via les les canaux physiques, digitaux et sociaux.
Notre ambition est d’ouvrir un magasin
éphémère pour accélérer la prise de
conscience sur les circuits courts
Le développement des circuits courts dans l’alimentaire passe par une phase
de pédagogie
- auprès des producteurs : un nouveau canal de distribution qui s’adapte a
leur production mais qui demande une certaine implication / réactivité /
disponibilité.
- auprès des consommateurs : une nouvelle façon de consommer qui
respecte les cycles de la nature et qui est écologique mais qui est aussi source
de bien être et de plaisir.
- auprès de toutes les associations et institutions : une nouvelle façon de
produire, de consommer et de commercer qui nécessite de se réunir, de
collaborer et d’expérimenter.
Notre ambition est d’ouvrir un magasin
éphémère pour éduquer les parties prenantes
Marc Dorel, a remis un rapport au Président de la République, rencontré le
samedi 27 février 2016 lors du salon de l’agriculture.
Il a également discuté du fond avec Martine Pinville, secrétaire d’état
à la consommation et aux circuits courts, pour rendre les circuits
courts innovants et assouplir les lois d’urbanisme commercial pour
les favoriser.
Une loi est en cours d’être proposée par Brigitte Allain
pour améliorer la part des produits locaux et bio en cantine scolaire.
Notre ambition est d’ouvrir un magasin éphémère
pour lever les verrous législatifs
Sur des productions comme la céréales, le bio n'a pas encore montré qu'il
était capable de rendement performant, ni d'une rentabilité comparable au
conventionnel.
La logique de l'État est de rester compétitive au niveau exportation, c'est
pour ça qu'ils trainent des pieds à vouloir aller vers trop de bio ou d'autres
modes de production.
L'agroécologie malgré le côté séduisant manque encore cruellement de
données pour montrer sa viabilité malgré des signes prometteurs.
Pour des magasins on peut parfaitement opposer mode de production
conventionnel et mode de production qualitative car on est sur du local et les
gens en local vont chercher la qualité et ne cherche pas du prix, donc on est
dans un discours autre qui est en décalage avec les intérêt des gros
semenciers internationaux.
Notre ambition est d’ouvrir un magasin éphémère
pour lever les verrous législatifs
Notre ambition est de montrer que c’est simple
d’ouvrir un magasin éphémère
Une volonté de montrer que c’est plus simple qu‘on ne le pense d’ouvrir un
magasin de producteurs, et que c’est viable et rentable
• Les consommateurs ont facilement accès à des produits locaux dans
le centre-ville sans pour autant que les prix soient élevés
• Les agriculteurs bénéficient d'un nouveau canal de distribution pour
vendre leurs produits de manière juste, avec plus de facilité
13
Ouvrir un magasin éphémère pour apprendre
avant de changer d’échelle
Ces 3 lignes à supprimer ? Redite. Le déploiement d’une vraie chaîne de magasins
passe par une phase d’expérimentation pour augmenter la qualité et la rentabilité
de la production, créer des emplois, et limiter les impacts environnementaux.
Une phase d'expérimentation est nécessaire :
• pour trouver le seuil de rentabilité et optimiser la logistique
d’un magasin.
• pour trouver les partenaires nécessaires pour ouvrir un réseau de magasins
• pour au final, augmenter la qualité et la rentabilité de la production, créer
des emplois, et limiter les impacts environnementaux.
14
l’opération sensibilise les producteurs, les consommateurs, les acteurs de la
société civile et les politiques sur la nécessité pour les circuits courts de
changer d’échelle :
• Pour que l’agriculture paysanne / alternative attire de nouveaux adeptes,
se développe en termes de volumes et soit plus rentable,
• Pour donner envie de consommer plus de produits frais, de qualité et
meilleurs pour la santé qui ne sont pas pour autant plus chers,
• Pour promouvoir une nouvelle forme de commerce de proximité qui peut
s’implanter durablement dans les quartiers,
• Pour montrer qu’un autre type de distribution peut s’auto-financé et être
rentable,
15
Le magasin ephémère sera un succès si
2- Pourquoi ce projet ?
Tous les maillons de la chaîne
alimentaire sont en crise
• Les dérives de la grande distribution font la une des medias.
• Les producteurs ET les consommateurs n’ont plus confiance dans la grande
distribution
• Les consommateurs sont inquiets des risques alimentaires qu’ils encourent,
surtout pour leurs enfants.
17
Agriculteurs
- Cultiver les terres en BIO, agro-écologie, en recrutant de nouveaux
employés en magasin ou a la ferme, des fois en réinsertion professionnelle
Consommateurs
• Consommer en fonction des saisons, zéro waste… sans pour autant se
ruiner bien au contraire,
Acteurs de la société civile
• Éduquer les élèves des écoles à la manière de bien manger et de manger
de saison,
Villes
• Inciter à l’agriculture urbaine, aux incroyables comestibles, aux ruches
sur les toits et à l’aquaponie urbaine,
Les acteurs de la chaîne s’engagent
dans une transformation profonde
Des enseignes de la grande distribution
d’un nouveau genre voient le jour
Des enseignes de distribution d’un nouveau genre, qui ont bien compris le
potentiel des circuits court, sont en train de développer leurs réseaux de
supermarchés (O’tera, Frais d’ici, …) et fournir de nouveaux débouchés aux
agriculteurs ayant fait le choix de la « vente en gros » plutôt que celui de la
vente directe.
Ces enseignes sont déjà de grande coopérative multi-milliardaire pour Frais d’
ici (Invivo) ; ou O’tera (Auchan) avec peu de prise avec le terrain et qui favorise
une agriculture classique et conventionnée.
Agriculture bio et locale
Agriculture locale en agroécologie
Agriculture urbaine
Jardins collectifs
Jardins particuliers
Les petits producteurs ne peuvent pas
accéder a ces circuits de distribution
Certains se réunissent pour créer leur
propre point de vente
Les agriculteurs qui ont compris la nécessité de travailler collectivement pour
capitaliser sur la complémentarité de leurs production et la mutualisation des
ressources dans le processus de vente directe. Lorsque ces 2 conditions sont
réunies, ils disposent alors d’une forte attractivité auprès du consommateur (une
vraie solution « courses alimentaires ») et d’une maîtrise de toute la chaîne de
valeur (production, transformation, distribution). Les magasins de producteurs et
les drive-fermiers sont encore peu nombreux mais leur potentiel de
développement est considérable si les agriculteurs veulent s’affranchir des chaînes
dont ils dépendent aujourd’hui et ne laisser à personne d’autre le soin de fixer le prix
de leurs productions.
Pour les satisfaire il va falloir réinventer
les circuits courts : du frais, du local, de
la convivialité
Le consommateur change. Recherche d’une alimentation orientée vers la qualité, la
proximité, la traçabilité, le respect des saisons. Recherche de modèles de consommations
durables et équitables encourageant les pratiques agricoles vertueuses. Recherche d’un
service répondant aux exigences de rapidité, praticité, instantanéité et convivialité.
3- Quel est le concept du magasin éphémère ?
Les producteurs qui vendent en direct à la ferme ou dans des magasins de
producteurs ont des contraintes logistiques qui freinent l’ouverture d’autres
magasins.
Les AMAPS ont permis aux petits producteurs de pérenniser leur activité
grâce à l’implication des clients dans le temps, mais les volumes sont souvent
insuffisants pour agrandir les surfaces d’exploitation.
Les chaînes BIO se sont développées mais l’offre de produits en circuits courts
reste marginale, environ 10% des produits.
La vente en ligne s’est organisée avec des espaces retraits physiques mais les
clients préfèrent choisir leurs produits dans les magasins de proximité, 96%
des Français préfèrent acheter en magasin.
Les circuits courts changent d'échelle
AMAP
Le client s’engage:
Financièrement
Sur la durée (1 an)
A accepter les produits qu’
il ne choisit pas
Se déplacer à heure fixe
pour aller récupérer les produits
La Ruche
qui dit oui
Le client doit :
Commander à l’avance
Se déplacer à heure fixe
pour aller récupérer les produits
Les modèles actuels restent contraignants
Producteurs
Consommateurs
Paniers
Le client doit :
Commander à l’avance
Accepter les produits qu’il
ne choisit pas
Se déplacer à heure fixe
pour aller récupérer les produits
Les lieux de rencontre permanents
Producteurs Consommateurs
La relation locale
Pour choisir les produits frais
et rencontrer les
producteurs, il existe:
• les marchés (ponctuel)
• Les magasins de
producteurs (rares en
agglomération)
Producteurs
Les producteurs
livrent leurs produits
dans les quantités
disponibles en dépôt
vente pour être
vendus le jour même,
la semaine en
fonction de leur
durée de
conservation.
Consommateurs
Les clients choisissent
en ligne ou dans un
magasin a proximité
les produits qu’il
souhaitent cuisiner le
jour même ou au fil
de la semaine
Place de marché MD4S
à paris
• Magasin de producteur
dans le centre de paris
• Site web local pour les
clients parisiens
• Résaux sociaux et
Evenements pour réunir
tous les parisiens
Nous souhaitons créer une place de marché
producteurs/consommateurs qui fonctionne au niveau local et
national
Au fil du temps les producteurs ajustent les modes de
productions, l’offre de produits et de prix ET les clients
adoptent d’autres modes de consommation...
Le concept général : un magasin de
producteurs agricoles bio/alternatifs
28
“Je préfère aller dans un commerce de quartier ou je
connais les gens pour savoir ce que j'achète et découvrir
de nouveaux produits...et mine de rien le fait de se
connaitre les uns les autres permet de progesser dans l’
échange”
Le concept général : comme sur un
marché on y trouve les produits de saison
29
“Quand je vais au marché je mange des produits frais en
respectant les cycles de la nature et je me fais plaisir
avec des produits nouveaux”
Le concept général : le plaisir de bien
manger avant le militantisme
30
“Je ne mange pas bio ou local par militantisme c’est avant
tout pour me faire plaisir et faire plaisir a ma famille aussi
souvent que possible... ”
Le concept général : des produits et des
prix abordables
31
“L'intérêt des circuits courts est aussi économique , j'achète
des produits de saison et locaux en payant le juste prix
directement aux producteurs et je fais plus attention aux
quantités que j'achète et aux restes ”
Le concept général : la satisfaction de
participer a la collectivité
32
“C’est aussi une aventure humaine...je contribue
positivement a mon échelle à construire une alternative
bénéfique pour moi et ma famille mais aussi pour tous...ca
passe aussi par réapprendre ou transmettre a mes enfants”
Quels parisiens souhaitons nous servir ?
• avec le magasin : les habitants du quartier à proximité du magasin
• grâce au site web : les parisiens, les banlieusards-navetteurs et les touristes
sensibles à nos valeurs …et disposés a se déplacer
• grâce a nos évènements et nos communications sur les réseaux sociaux : nous
allons fédérer une communauté particulièrement impliquée qui va revenir en
magasins
33
Le concept pour les clients
Un magasin d'alimentation en circuits courts écologique qui met en relation
producteurs et consommateurs autour d’une offre de produits de saison, et tisse
des liens dans le temps pour promouvoir les nouvelles pratiques de production, de
consommation et de commerce.
Nous mettons à disposition fruits, légumes, charcuteries, fromages, vins, pains, etc.
• Nous favorisons les produits venant directement des producteurs (en cela, nous
effectuons des tournées auprès des fermes qui nous fournissent).
• Nous favorisons les produits bio ou déclarés non traités (pour les paysans que
nous connaissons et qui ne peuvent financer leur certification).
• Nous proposons volontairement, chaque jour, un choix restreint mais ciblé de
fruits, légumes, charcuteries, fromages, etc. afin d'offrir une rotation rapide des
produits (le gage d'une fraîcheur optimale) et des tarifs les plus serrés possible
(afin que bien manger tous les jours à Paris se paye au juste prix).
Nous proposons aux client de faire leur commande sur internet et de venir
chercher son panier en magasin. Chaque jour ils sont informés des produits du jour
et invités à des réunions conviviales
34
Quels producteurs de l’ile de France?
• 20 producteurs locaux selectionnés et reunis par MD4S
• Dans la charte de MD4S : 70% de local, 20% de circuit court, 10% de produits
issus du commerce équitable
• Valorisation des nouveaux modes de productions du 21e
siècle,
respectueux de l’homme et son l’environnement.
• En priorité l’agroécologie et la permaculture.
• Puis les labels aux standards élevés tels que Nature et progrès ;
Demeter ; Biodynamie.
• Compléter avec certains produits d’agriculture fermière, en raisonné.
35
Le concept pour les producteurs
Un magasin de producteurs géré par MD4S et Hopshop pour permettre à des
regroupements de producteurs d’ouvrir et gérer facilement leurs espaces de vente
même dans des villes éloignées de leurs exploitations.
• Pour les producteurs, c'est l'occasion d’augmenter leurs volumes en ayant une
garantie, d'étaler les ventes dans le temps et d'écouler leurs produits frais
rapidement
• MD4S et Hopshop prennent en charge les frais de gestion du magasin.
• Les producteurs font du dépôt-vente. Les 35% de marge sont raisonnables pour
les prix clients.
• Les producteurs peuvent se consacrer à leur exploitation : collecte des produits
a lieu via une camionnette, le magasin est géré par des vendeurs aidés par les
producteurs si ils ont le temps.
• Les producteurs vont à la rencontre des clients dans les plages de la journée
reservées aux échanges pour expliquer leur mode de production, eduquer sur
leurs produits, ecouter les clients...
36
4 - Quel univers pour le client ?
Les 5 piliers de l’experience client :
• Le lien avec les producteurs : il s’agit autant de relier le produit avec son
producteur ou son mode de production que de permettre de rencontrer le
producteur.
• Des produits locaux de saison : Une offre de produits en circuits courts valorisée
aupres des consommateurs sous l’angle du frais, de saisons et le regional.
• Les offres de produits sont evenementialisées : il y a des nouveautées tous les
jours, semaines et saisons
• Un etat d’esprit ecologique mais convivial pour se faire plaisir, decouvrir de
nouvelles pratiques
• La relation client est multicanal pour une experience client plus satisfaisante :
simple pour ceux qui aiment acheter en ligne, agréable pour ceux qui prennent
le temps de choisir, communautaire pour ceux qui suivent l’actualité via
facebook.
38
1-le lien avec les producteurs
39
Un magasin de producteurs qui recrée du lien entre producteur et consommateur à
travers un espace dédié à la fois au commerce , à la découverte et au partage d’
expériences ... publics pour accelerer le developpement de la filiaire.
40
1-le lien avec les producteurs
2- des produits locaux de saison
41
2- des produits locaux de saison
Quels produits leur seront proposés ?
On trouvera dans le magasin le maximum de produits de saison que l’on peut
trouver en local.
• En frais : fruit, légume, fromage et viande.
• En sec : épicerie sucrée, salée, de la boulangerie et des boissons.
42
Le but est de proposer le plus large choix de produits possible afin que les
habitants puissent faire toutes leurs courses alimentaires de manière
responsable dans cette boutique.
3- Des nouveautés tous les jours
43
Une evenementialisation à la fois pour suivre le rythme des saisons et s’adapter aux
produits / quantités disponibles à la vente
–Le produit du jour : éphémère, produit d’appel en petites quantitées, utilisé
en communication pour donner envie de venir ce jour la
–Les produits frais « plaisir » de la semaine : légumes, fruits, viande… Ils
permettent d’agrémenter les repas avec des produits de saisons locaux.
–Les produits de la saison: des produits qui se conservent comme des
pommes de terre, du miel, des pates mais 4 fois par ans des produits de la
saison apportent de la nouveauté.
44
3- Des nouveautées tous les jours
4- La conscience écologique et sociale
“positive”
45
Magasin écologique positif
• Deuxième vie des matériaux
• Récupération des surplus
• Compost
• Pourquoi pas” culture”
46
4- La conscience écologique et sociale
“positive” : le magasin
Mise en avant événementielle des produits du jour chaque jour.
Animation du bar a soupes et smooties.
Des évènements organisés par un producteur pour Pédagogie sur les produits et
les modes de production
Réunions d'échange ludiques organisées une association…
Meeting organisé par un habitant pour réunir des mamans, des enfants...
47
4- La conscience écologique et sociale
“positive” : les évènements
4- la conscience écologique et sociale
“positive” : les partenariats
48
- partenariat zérowaste France grâce à Cécile
happening d’artistes, une agence de com’ (jeremy)
- réseau d’architectes « récupération » pour le mobilier
- élargir les échanges/ateliers du soir pour attirer des
communautés variées (pas que des mères de famille) : musique,
jeux vidéo…
- des employés en réinsertions professionnelle
5- la relation permanente via tous les
canaux : pour vendre
5- la relation permanente via tous les
canaux = pour garder le lien
5- la relation permanente via tous les
canaux : pour devenir amis
La relation permanente via tous les
canaux : quels points de contacts ?
Vitrine du magasin, fiches produits, recettes/trucs et astuces et sacs MD4S
Emails quotidiens / hebdo
Site marchandsdes4saisons.Fr
Plateformes media / d’information
Tracs et affichettes dans les marchés / écoles / associations / bars
Page facebook / instagram
..
52
53
9h 12h 13h 16h 20h
Découverte du produit frais du jour dans la vitrine
Reception d’un em
ail avec le program
m
e du jour
Habitants qui prennent une soupe sur le com
ptoir
M
êre de fam
ille qui prend son panier com
m
andé sur internet
un producteur vient livrer le produit du jour
Vendredi et samedi après-midi un producteur est présent en plus.
19h
22h
apéro thém
atiqu sur l’îlot convivialité
+
photos sur facebook
Cam
ionette m
archands des 4 saisons qui dépose des cagettes
8h
la relation permanente via tous les
canaux : journée type
4- Quelles sont nos contraintes ?
Quel lieu ?
Nous cherchons un local convivial et familial
Nous voulons recréer des lieux de vies, d’échanges et de discussion autour de
ce sujet centralequ’est l’alimentation.
Un local modulable pour créer 3 espaces :
- La boutique en libre-service, rapide et efficace !
- Un comptoir de collecte pour les commandes en ligne
- Un espace d’échange qui accueille
• bar à smoothies/soupes du jour, faites à partir des aliments issus du
recyclage (gaspillage alimentaire)
• Des animations autour des producteurs, des produits et des savoir
faire.
55
Quel lieu ?
Les critères :
- 50m² à 90m² de surface open-space
- Une vitrine de 4m² environ
- Des sanitaires
- Un accès à l’eau dans l’open space
- Un quartier animé: 2e
, 11e
, 12e
, 15e
, 18e
, 19e
, …
56
Quel aménagement ?
57
Quel extérieur ?
58
Quelle entrée ?
59
Quelle entrée ?
60
Quel intérieur ?
61
Quelle ambiance : “epicerie moderne”
62
Quelle ambiance : “c’est frais”
63
Quelle ambiance : “on se fait plaisir”
64
Quelle ambiance : “on se parle”
65
Quelle mise en avant : nouveautés,
decouverte et pédagogie
66
Quelle mise en avant : toujours avec des
dessins naïfs et des petits mots joyeux /
et naïfs
67
Quelle convivialité : au centre une table
pour...
68
6- Quels besoins, budget et timing ?
La logistique quotidienne
les producteurs livrent les produits durant leurs
tournée de livraison
9h 12h 14h 16h 20h
ouverture pour les prem
iers clients
préparation
des
paniers, des
sm
oothies, com
m
unication
sur le
produit du
jour
pause et rotation entre les vendeurs
réouverture du m
agasin
un producteur vient épauler le vendeur et expliquer
son m
étier
Vendredi et samedi après-midi un producteur est présent en plus.
19h
22h
possibilité d’apéros thém
atiques et d’
échanges autour d’une question sur l’îlot
conviviale
Modèle économique : Phase 1 Ephémère
Pour 1 mois Coûts fixes Coûts variables
Loyer 3 000 € 3 000 €
Meubles étagères 2 500 €
Meuble froid 1 000 €
Flyers 200 €
Affiches / signalétique 1 000€
Dépôt vente fruits et légumes 1 000€
Vendeur 10h - 20h / 6 jours 3 500 € 2 000 €
(8h amplitude horaire)
Charges eau, électricité etc. 200 € 200 €
Enlèvement et recyclage du bois 500 €
Total 11 400 € 5 000 €
Revenus magasin
Panier moyen 13 €
Nb clients / jour 100
CA semaine 7 800 €
CA mois 33 800 €
Marge 40% 13 520 €
Planning projet : phase I Ephémère
• 30/03 : valider l’implantation
• 01/04 - 01/05 : crowdfunding sur Miimosa. Demande 6000€,
Objectif 10 000€ pour couvrir tous les besoins, et 15 000€ si on explose le
plafond et qu’on est bien repris par la presse
• 01/05 – 15/05 : fabrication du mobilier et la décoration intérieure
• 24/05 – 27-05 : Mise en place du magasin
• 28/05 -
Ouverture du magasin éphémère pendant la semaine du développement
durable, puis durant 3 semaines.
– Prolongation jusqu’à 3 mois si fort intérêt des habitants du quartier,
Faire une page « Phase II – ouverture et consolidation du projet avec une
boutique fixe »
72
Contacts
HopShop
Nicolas Jambin (fondateur & CEO)
Tel : 06 42 94 19 41
nicolas@hop-shop.fr
Marchands des 4 Saisons
Marc Dorel
(fondateur & CEO)
Tel : 07 81 51 11 34
mdorel@md4s.fr
73
Merci !

Contenu connexe

Tendances

Challenge auchan dossier_2
Challenge auchan dossier_2Challenge auchan dossier_2
Challenge auchan dossier_2Charles Richard
 
Auchan Retail France filière engagée pour vous - SIA 2017
Auchan Retail France filière engagée pour vous - SIA 2017Auchan Retail France filière engagée pour vous - SIA 2017
Auchan Retail France filière engagée pour vous - SIA 2017
Myriam GorlierCM
 
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
Utopies
 
Marketing Léon de Bruxelle, Courtepaille
Marketing Léon de Bruxelle, CourtepailleMarketing Léon de Bruxelle, Courtepaille
Marketing Léon de Bruxelle, Courtepaillesuzanne1515
 
Présentation Michel & Augustin
Présentation Michel & AugustinPrésentation Michel & Augustin
Présentation Michel & Augustin
Blandine Darrieutort
 
[Brand review] Fast food - M1 Digital - Groupe 3
[Brand review] Fast food - M1 Digital - Groupe 3[Brand review] Fast food - M1 Digital - Groupe 3
[Brand review] Fast food - M1 Digital - Groupe 3
Raphael Diai
 
Le groupe paul et ses activités
Le groupe paul et ses activitésLe groupe paul et ses activités
Le groupe paul et ses activitésPaul Bonnoure
 
Le marché de la restauration
Le marché de la restaurationLe marché de la restauration
Le marché de la restaurationChou'baby Claude
 
PAM 58f - Les achats au service du progrès
PAM 58f - Les achats au service du progrèsPAM 58f - Les achats au service du progrès
PAM 58f - Les achats au service du progrès
Bernard hardy
 
Michel et Augustin Recommandation marketing 2012
Michel et Augustin Recommandation marketing 2012Michel et Augustin Recommandation marketing 2012
Michel et Augustin Recommandation marketing 2012Yoann LALEU
 
Analyse sectorielle de la restauration rapide en France
Analyse sectorielle de la restauration rapide en FranceAnalyse sectorielle de la restauration rapide en France
Analyse sectorielle de la restauration rapide en France
Jeff Schneider
 
Capital marque fast food
Capital marque fast foodCapital marque fast food
Capital marque fast food
aurelielabat
 
Comment retrouver de la croissance valeur et volume sur le rayon animalerie d...
Comment retrouver de la croissance valeur et volume sur le rayon animalerie d...Comment retrouver de la croissance valeur et volume sur le rayon animalerie d...
Comment retrouver de la croissance valeur et volume sur le rayon animalerie d...
Alex
 
Michel et Augustin business case
Michel et Augustin business caseMichel et Augustin business case
Michel et Augustin business case
Frank Benedic
 
Analyse de marché Restauration
Analyse de marché RestaurationAnalyse de marché Restauration
Analyse de marché Restauration
AlexisThorron95
 
Distribution traditionnelle et modrene
Distribution traditionnelle et modreneDistribution traditionnelle et modrene
Distribution traditionnelle et modrene
Ghalla Chikh
 
Cas tipiak
Cas tipiakCas tipiak
Cas tipiak
Kocsis Eszter
 
Le commerce équitable dans la distribution alimentaire
Le commerce équitable dans la distribution alimentaireLe commerce équitable dans la distribution alimentaire
Le commerce équitable dans la distribution alimentaire
Euforic Services
 
La place des restaurants fast food dans l'alimentation des jeunes francais
La place des restaurants fast food dans l'alimentation des jeunes francaisLa place des restaurants fast food dans l'alimentation des jeunes francais
La place des restaurants fast food dans l'alimentation des jeunes francaisCaro Almonte
 

Tendances (20)

Challenge auchan dossier_2
Challenge auchan dossier_2Challenge auchan dossier_2
Challenge auchan dossier_2
 
Auchan Retail France filière engagée pour vous - SIA 2017
Auchan Retail France filière engagée pour vous - SIA 2017Auchan Retail France filière engagée pour vous - SIA 2017
Auchan Retail France filière engagée pour vous - SIA 2017
 
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
 
Marketing Léon de Bruxelle, Courtepaille
Marketing Léon de Bruxelle, CourtepailleMarketing Léon de Bruxelle, Courtepaille
Marketing Léon de Bruxelle, Courtepaille
 
Présentation Michel & Augustin
Présentation Michel & AugustinPrésentation Michel & Augustin
Présentation Michel & Augustin
 
[Brand review] Fast food - M1 Digital - Groupe 3
[Brand review] Fast food - M1 Digital - Groupe 3[Brand review] Fast food - M1 Digital - Groupe 3
[Brand review] Fast food - M1 Digital - Groupe 3
 
Le groupe paul et ses activités
Le groupe paul et ses activitésLe groupe paul et ses activités
Le groupe paul et ses activités
 
Le marché de la restauration
Le marché de la restaurationLe marché de la restauration
Le marché de la restauration
 
PAM 58f - Les achats au service du progrès
PAM 58f - Les achats au service du progrèsPAM 58f - Les achats au service du progrès
PAM 58f - Les achats au service du progrès
 
Michel et Augustin Recommandation marketing 2012
Michel et Augustin Recommandation marketing 2012Michel et Augustin Recommandation marketing 2012
Michel et Augustin Recommandation marketing 2012
 
Analyse sectorielle de la restauration rapide en France
Analyse sectorielle de la restauration rapide en FranceAnalyse sectorielle de la restauration rapide en France
Analyse sectorielle de la restauration rapide en France
 
Capital marque fast food
Capital marque fast foodCapital marque fast food
Capital marque fast food
 
Comment retrouver de la croissance valeur et volume sur le rayon animalerie d...
Comment retrouver de la croissance valeur et volume sur le rayon animalerie d...Comment retrouver de la croissance valeur et volume sur le rayon animalerie d...
Comment retrouver de la croissance valeur et volume sur le rayon animalerie d...
 
Le-Chapon-Fin-36.0
Le-Chapon-Fin-36.0Le-Chapon-Fin-36.0
Le-Chapon-Fin-36.0
 
Michel et Augustin business case
Michel et Augustin business caseMichel et Augustin business case
Michel et Augustin business case
 
Analyse de marché Restauration
Analyse de marché RestaurationAnalyse de marché Restauration
Analyse de marché Restauration
 
Distribution traditionnelle et modrene
Distribution traditionnelle et modreneDistribution traditionnelle et modrene
Distribution traditionnelle et modrene
 
Cas tipiak
Cas tipiakCas tipiak
Cas tipiak
 
Le commerce équitable dans la distribution alimentaire
Le commerce équitable dans la distribution alimentaireLe commerce équitable dans la distribution alimentaire
Le commerce équitable dans la distribution alimentaire
 
La place des restaurants fast food dans l'alimentation des jeunes francais
La place des restaurants fast food dans l'alimentation des jeunes francaisLa place des restaurants fast food dans l'alimentation des jeunes francais
La place des restaurants fast food dans l'alimentation des jeunes francais
 

Similaire à Présentation du projet marchandsdes4saisons a paris

Présentation du LOCAL : réunion publique 14.04
Présentation du LOCAL : réunion publique 14.04Présentation du LOCAL : réunion publique 14.04
Présentation du LOCAL : réunion publique 14.04
nous sommes vivants
 
La ruche qui dit oui innovation nouvelle génération
La ruche qui dit oui   innovation nouvelle générationLa ruche qui dit oui   innovation nouvelle génération
La ruche qui dit oui innovation nouvelle génération
Bpifrance
 
Les marchés - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Les marchés - La gestion de base agricole - LeadFarm Project Les marchés - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Les marchés - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
SCDF-AN
 
Commerce équitable et MDD
Commerce équitable et MDDCommerce équitable et MDD
Commerce équitable et MDDsarah38
 
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdfBEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
bricebluzz
 
Cahier spécial 5 ans Marché de Gros Lyon-Corbas
Cahier spécial 5 ans Marché de Gros Lyon-CorbasCahier spécial 5 ans Marché de Gros Lyon-Corbas
Cahier spécial 5 ans Marché de Gros Lyon-CorbasMarché de Gros Lyon Corbas
 
Devenir Franchisé L'Eau Vive
Devenir Franchisé L'Eau ViveDevenir Franchisé L'Eau Vive
Devenir Franchisé L'Eau Vive
L'Eau Vive
 
Auchan
AuchanAuchan
Journal spécial sirha 2015
Journal spécial sirha 2015Journal spécial sirha 2015
Journal spécial sirha 2015
Marché de Gros Lyon Corbas
 
Les Consommateurs achètent-ils "responsable"? - Table Ronde Altavia RSE 09/04...
Les Consommateurs achètent-ils "responsable"? - Table Ronde Altavia RSE 09/04...Les Consommateurs achètent-ils "responsable"? - Table Ronde Altavia RSE 09/04...
Les Consommateurs achètent-ils "responsable"? - Table Ronde Altavia RSE 09/04...
ALTAVIA RSE
 
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le mondeLes 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Sauveur Fernandez
 
Consommer, S'engager
Consommer, S'engagerConsommer, S'engager
Consommer, S'engager
CHEMISTRY AGENCY
 
Placedela palabre 2013_5_distribution_circuitscourts
Placedela palabre 2013_5_distribution_circuitscourtsPlacedela palabre 2013_5_distribution_circuitscourts
Placedela palabre 2013_5_distribution_circuitscourts
boprat
 
Présentation ADREXO au Retail Business Technology Forum 2013
Présentation ADREXO au Retail Business Technology Forum 2013Présentation ADREXO au Retail Business Technology Forum 2013
Présentation ADREXO au Retail Business Technology Forum 2013
Adrexo
 
Arcane alimentation locale2020_presbs
Arcane alimentation locale2020_presbsArcane alimentation locale2020_presbs
Arcane alimentation locale2020_presbs
Market Research News
 
Consommer, S’engager
Consommer, S’engagerConsommer, S’engager
Consommer, S’engager
leoburnettparis
 
Business plan L'eau à la bouche
Business plan L'eau à la boucheBusiness plan L'eau à la bouche
Business plan L'eau à la boucheMélanie Da Rui
 
Aa v10 n4_andré_michaud
Aa v10 n4_andré_michaudAa v10 n4_andré_michaud
Aa v10 n4_andré_michaud
edikom
 

Similaire à Présentation du projet marchandsdes4saisons a paris (20)

Présentation du LOCAL : réunion publique 14.04
Présentation du LOCAL : réunion publique 14.04Présentation du LOCAL : réunion publique 14.04
Présentation du LOCAL : réunion publique 14.04
 
La ruche qui dit oui innovation nouvelle génération
La ruche qui dit oui   innovation nouvelle générationLa ruche qui dit oui   innovation nouvelle génération
La ruche qui dit oui innovation nouvelle génération
 
Les marchés - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Les marchés - La gestion de base agricole - LeadFarm Project Les marchés - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Les marchés - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
 
Commerce équitable et MDD
Commerce équitable et MDDCommerce équitable et MDD
Commerce équitable et MDD
 
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdfBEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
 
Cahier spécial 5 ans Marché de Gros Lyon-Corbas
Cahier spécial 5 ans Marché de Gros Lyon-CorbasCahier spécial 5 ans Marché de Gros Lyon-Corbas
Cahier spécial 5 ans Marché de Gros Lyon-Corbas
 
Devenir Franchisé L'Eau Vive
Devenir Franchisé L'Eau ViveDevenir Franchisé L'Eau Vive
Devenir Franchisé L'Eau Vive
 
Auchan
AuchanAuchan
Auchan
 
Journal spécial sirha 2015
Journal spécial sirha 2015Journal spécial sirha 2015
Journal spécial sirha 2015
 
Les Consommateurs achètent-ils "responsable"? - Table Ronde Altavia RSE 09/04...
Les Consommateurs achètent-ils "responsable"? - Table Ronde Altavia RSE 09/04...Les Consommateurs achètent-ils "responsable"? - Table Ronde Altavia RSE 09/04...
Les Consommateurs achètent-ils "responsable"? - Table Ronde Altavia RSE 09/04...
 
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le mondeLes 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
 
1
11
1
 
Consommer, S'engager
Consommer, S'engagerConsommer, S'engager
Consommer, S'engager
 
Placedela palabre 2013_5_distribution_circuitscourts
Placedela palabre 2013_5_distribution_circuitscourtsPlacedela palabre 2013_5_distribution_circuitscourts
Placedela palabre 2013_5_distribution_circuitscourts
 
Etude Marketing
Etude MarketingEtude Marketing
Etude Marketing
 
Présentation ADREXO au Retail Business Technology Forum 2013
Présentation ADREXO au Retail Business Technology Forum 2013Présentation ADREXO au Retail Business Technology Forum 2013
Présentation ADREXO au Retail Business Technology Forum 2013
 
Arcane alimentation locale2020_presbs
Arcane alimentation locale2020_presbsArcane alimentation locale2020_presbs
Arcane alimentation locale2020_presbs
 
Consommer, S’engager
Consommer, S’engagerConsommer, S’engager
Consommer, S’engager
 
Business plan L'eau à la bouche
Business plan L'eau à la boucheBusiness plan L'eau à la bouche
Business plan L'eau à la bouche
 
Aa v10 n4_andré_michaud
Aa v10 n4_andré_michaudAa v10 n4_andré_michaud
Aa v10 n4_andré_michaud
 

Plus de nous sommes vivants

LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
nous sommes vivants
 
Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf
Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co  #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdfValoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co  #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf
Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf
nous sommes vivants
 
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdfHumans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
nous sommes vivants
 
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdfA-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
nous sommes vivants
 
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX  POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX  POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
nous sommes vivants
 
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
nous sommes vivants
 
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivantsFormation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
nous sommes vivants
 
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
nous sommes vivants
 
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
nous sommes vivants
 
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
nous sommes vivants
 
LE BUSINESS MODEL CANVAS DE L'ENTREPRISE REGENERATIVE (V4) #noussommesvivants
LE BUSINESS MODEL CANVAS DE L'ENTREPRISE REGENERATIVE (V4)  #noussommesvivantsLE BUSINESS MODEL CANVAS DE L'ENTREPRISE REGENERATIVE (V4)  #noussommesvivants
LE BUSINESS MODEL CANVAS DE L'ENTREPRISE REGENERATIVE (V4) #noussommesvivants
nous sommes vivants
 
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
nous sommes vivants
 
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
nous sommes vivants
 
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumainPrésentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
nous sommes vivants
 
Formation à l'animation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Formation à l'animation de la  fresque des imaginaires #noussommesvivantsFormation à l'animation de la  fresque des imaginaires #noussommesvivants
Formation à l'animation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
nous sommes vivants
 
BOOK DE JEREMY DUMONT
BOOK DE JEREMY DUMONTBOOK DE JEREMY DUMONT
BOOK DE JEREMY DUMONT
nous sommes vivants
 
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONTCV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
nous sommes vivants
 
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
nous sommes vivants
 
REGENERATIVE BRANDS PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
REGENERATIVE BRANDS  PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTUREREGENERATIVE BRANDS  PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
REGENERATIVE BRANDS PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
nous sommes vivants
 
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivantsLes 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
nous sommes vivants
 

Plus de nous sommes vivants (20)

LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
 
Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf
Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co  #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdfValoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co  #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf
Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf
 
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdfHumans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
 
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdfA-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
 
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX  POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX  POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
 
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
 
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivantsFormation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
 
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
 
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
 
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
 
LE BUSINESS MODEL CANVAS DE L'ENTREPRISE REGENERATIVE (V4) #noussommesvivants
LE BUSINESS MODEL CANVAS DE L'ENTREPRISE REGENERATIVE (V4)  #noussommesvivantsLE BUSINESS MODEL CANVAS DE L'ENTREPRISE REGENERATIVE (V4)  #noussommesvivants
LE BUSINESS MODEL CANVAS DE L'ENTREPRISE REGENERATIVE (V4) #noussommesvivants
 
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
 
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
 
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumainPrésentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
 
Formation à l'animation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Formation à l'animation de la  fresque des imaginaires #noussommesvivantsFormation à l'animation de la  fresque des imaginaires #noussommesvivants
Formation à l'animation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
 
BOOK DE JEREMY DUMONT
BOOK DE JEREMY DUMONTBOOK DE JEREMY DUMONT
BOOK DE JEREMY DUMONT
 
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONTCV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
 
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
 
REGENERATIVE BRANDS PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
REGENERATIVE BRANDS  PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTUREREGENERATIVE BRANDS  PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
REGENERATIVE BRANDS PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
 
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivantsLes 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
 

Présentation du projet marchandsdes4saisons a paris

  • 2. De la campagne au quartier vente de produits alimentaires de qualité pour tous dans un magasin éphémère 1- C’est quoi un magasin éphémère ? 2- Quelle est notre ambition ? 3- Pourquoi ce projet ? 4- Quel univers pour les clients ? 5- Quelle est notre organisation ? 6- Quels besoins, budget et timing ? 7- Qui sommes-nous ? sommaire
  • 3. 1- Qui sommes-nous ? Nous sommes une équipe collaborative, composée de : • Marchands des 4 saisons.fr une place de marché en ligne de vente - de produits frais de qualité - en direct des petits producteurs • HopShop le spécialiste du commerce éphémère • Une équipe de passionnés de l’alimentation durable (ingénieurs agronomes, communicants spécialisés développement durable, etc),
  • 4. Pour bien débuter avec la semaine du développement durable (30 mai -5 juin) Nous allons ouvrir le magasin éphémère Marchands des 4 Saisons à Paris le 27 mai pendant un mois Prochaine étape : Magasin pérenne en septembre 2015 ! 3
  • 5. Le savoir faire de marchands des 4 saisons, c’est - Des critères de sélection exigeants pour une offre : locale, complète, responsable, de qualité et rendue disponible au plus proche des habitudes du client. - Une expertise logistique qui permet de : • travailler avec 500 producteurs locaux, • gérer 130 points de retrait, • préparer 100 commandes par jour 4
  • 6. Le savoir faire de Hopshop c’est 5 En 2015 : - l’opération « Et hop, une Jeune Rue ! », - sa tournée française avec Les Petits Frenchies, - le marché des créateurs de Saint-Lazare avec la SNCF (21 pop-ups stores sur le parvis en novembre et décembre 2015)
  • 7. L’équipe projet Les partenaires • Nicolas Jambin, fondateur et CEO de Hopshop • Marc Dorel, fondateur et CEO de Marchands des 4 Saisons • Florian Breton, fondateur et CEO de Miimosa • Caroline Pierret, Responsable communication & mécénat de Terre et Humanisme • Minh Man Nguyen, Fondateur de WAO Architecture et de WoMa • Julien Boucher, représentant de la ligue de l’enseignement • Mangeons Local en IDF • Jérémy Dumont, Planeur stratégique R9 / membre EELV : stratégie, Design magasin ??? • Lise Miniussi, chef de projet : recherche producteurs • Caiu Calu, ingénieur agronome ISARA Lyon : recherche producteurs • Line Guillemot, direction de Inlands Design/ membre EELV : stratégie, direction artistique • Kelly Thomasera, Consultant en ESS : fonction svp • Cécile Goral, ingénieur agronome ESITPA : recherche producteurs
  • 8. Pourquoi nous ? Nous avons l'expérience nécessaire et la capacité à innover avec les acteurs du secteur pour faire progresser les circuits courts. • Un même niveau d'exigence à tous les maillons de la chaîne de valeur : depuis la rémunération des agriculteurs jusqu’aux prix de vente ou depuis la qualité des produits jusqu'à l'éducation des consommateurs à de nouveaux modes de consommation. La maîtrise logistique : sourcing de producteurs, chaîne du froid, la gestion de stock, les espaces, l’aspect commercial. • Les relations étroites avec les acteurs du secteur qui souhaitent aussi faire la promotion d’une agriculture et de modes de consommation alternatifs. 7
  • 9. 1- Quelle est notre ambition ?
  • 10. Parce que le développement des circuits courts dans l’alimentaire c’est : - nécessaire pour accompagner les petits agriculteurs qui pratiquent une agriculture alternative - fondamental pour les habitants des villes à proximité qui ont besoin de retrouver la confiance dans ce qu’ils mangent - viable si de vrais liens entre les producteurs et les consommateurs sont tissés via les les canaux physiques, digitaux et sociaux. Notre ambition est d’ouvrir un magasin éphémère pour accélérer la prise de conscience sur les circuits courts
  • 11. Le développement des circuits courts dans l’alimentaire passe par une phase de pédagogie - auprès des producteurs : un nouveau canal de distribution qui s’adapte a leur production mais qui demande une certaine implication / réactivité / disponibilité. - auprès des consommateurs : une nouvelle façon de consommer qui respecte les cycles de la nature et qui est écologique mais qui est aussi source de bien être et de plaisir. - auprès de toutes les associations et institutions : une nouvelle façon de produire, de consommer et de commercer qui nécessite de se réunir, de collaborer et d’expérimenter. Notre ambition est d’ouvrir un magasin éphémère pour éduquer les parties prenantes
  • 12. Marc Dorel, a remis un rapport au Président de la République, rencontré le samedi 27 février 2016 lors du salon de l’agriculture. Il a également discuté du fond avec Martine Pinville, secrétaire d’état à la consommation et aux circuits courts, pour rendre les circuits courts innovants et assouplir les lois d’urbanisme commercial pour les favoriser. Une loi est en cours d’être proposée par Brigitte Allain pour améliorer la part des produits locaux et bio en cantine scolaire. Notre ambition est d’ouvrir un magasin éphémère pour lever les verrous législatifs
  • 13. Sur des productions comme la céréales, le bio n'a pas encore montré qu'il était capable de rendement performant, ni d'une rentabilité comparable au conventionnel. La logique de l'État est de rester compétitive au niveau exportation, c'est pour ça qu'ils trainent des pieds à vouloir aller vers trop de bio ou d'autres modes de production. L'agroécologie malgré le côté séduisant manque encore cruellement de données pour montrer sa viabilité malgré des signes prometteurs. Pour des magasins on peut parfaitement opposer mode de production conventionnel et mode de production qualitative car on est sur du local et les gens en local vont chercher la qualité et ne cherche pas du prix, donc on est dans un discours autre qui est en décalage avec les intérêt des gros semenciers internationaux. Notre ambition est d’ouvrir un magasin éphémère pour lever les verrous législatifs
  • 14. Notre ambition est de montrer que c’est simple d’ouvrir un magasin éphémère Une volonté de montrer que c’est plus simple qu‘on ne le pense d’ouvrir un magasin de producteurs, et que c’est viable et rentable • Les consommateurs ont facilement accès à des produits locaux dans le centre-ville sans pour autant que les prix soient élevés • Les agriculteurs bénéficient d'un nouveau canal de distribution pour vendre leurs produits de manière juste, avec plus de facilité 13
  • 15. Ouvrir un magasin éphémère pour apprendre avant de changer d’échelle Ces 3 lignes à supprimer ? Redite. Le déploiement d’une vraie chaîne de magasins passe par une phase d’expérimentation pour augmenter la qualité et la rentabilité de la production, créer des emplois, et limiter les impacts environnementaux. Une phase d'expérimentation est nécessaire : • pour trouver le seuil de rentabilité et optimiser la logistique d’un magasin. • pour trouver les partenaires nécessaires pour ouvrir un réseau de magasins • pour au final, augmenter la qualité et la rentabilité de la production, créer des emplois, et limiter les impacts environnementaux. 14
  • 16. l’opération sensibilise les producteurs, les consommateurs, les acteurs de la société civile et les politiques sur la nécessité pour les circuits courts de changer d’échelle : • Pour que l’agriculture paysanne / alternative attire de nouveaux adeptes, se développe en termes de volumes et soit plus rentable, • Pour donner envie de consommer plus de produits frais, de qualité et meilleurs pour la santé qui ne sont pas pour autant plus chers, • Pour promouvoir une nouvelle forme de commerce de proximité qui peut s’implanter durablement dans les quartiers, • Pour montrer qu’un autre type de distribution peut s’auto-financé et être rentable, 15 Le magasin ephémère sera un succès si
  • 17. 2- Pourquoi ce projet ?
  • 18. Tous les maillons de la chaîne alimentaire sont en crise • Les dérives de la grande distribution font la une des medias. • Les producteurs ET les consommateurs n’ont plus confiance dans la grande distribution • Les consommateurs sont inquiets des risques alimentaires qu’ils encourent, surtout pour leurs enfants. 17
  • 19. Agriculteurs - Cultiver les terres en BIO, agro-écologie, en recrutant de nouveaux employés en magasin ou a la ferme, des fois en réinsertion professionnelle Consommateurs • Consommer en fonction des saisons, zéro waste… sans pour autant se ruiner bien au contraire, Acteurs de la société civile • Éduquer les élèves des écoles à la manière de bien manger et de manger de saison, Villes • Inciter à l’agriculture urbaine, aux incroyables comestibles, aux ruches sur les toits et à l’aquaponie urbaine, Les acteurs de la chaîne s’engagent dans une transformation profonde
  • 20. Des enseignes de la grande distribution d’un nouveau genre voient le jour Des enseignes de distribution d’un nouveau genre, qui ont bien compris le potentiel des circuits court, sont en train de développer leurs réseaux de supermarchés (O’tera, Frais d’ici, …) et fournir de nouveaux débouchés aux agriculteurs ayant fait le choix de la « vente en gros » plutôt que celui de la vente directe. Ces enseignes sont déjà de grande coopérative multi-milliardaire pour Frais d’ ici (Invivo) ; ou O’tera (Auchan) avec peu de prise avec le terrain et qui favorise une agriculture classique et conventionnée.
  • 21. Agriculture bio et locale Agriculture locale en agroécologie Agriculture urbaine Jardins collectifs Jardins particuliers Les petits producteurs ne peuvent pas accéder a ces circuits de distribution
  • 22. Certains se réunissent pour créer leur propre point de vente Les agriculteurs qui ont compris la nécessité de travailler collectivement pour capitaliser sur la complémentarité de leurs production et la mutualisation des ressources dans le processus de vente directe. Lorsque ces 2 conditions sont réunies, ils disposent alors d’une forte attractivité auprès du consommateur (une vraie solution « courses alimentaires ») et d’une maîtrise de toute la chaîne de valeur (production, transformation, distribution). Les magasins de producteurs et les drive-fermiers sont encore peu nombreux mais leur potentiel de développement est considérable si les agriculteurs veulent s’affranchir des chaînes dont ils dépendent aujourd’hui et ne laisser à personne d’autre le soin de fixer le prix de leurs productions.
  • 23. Pour les satisfaire il va falloir réinventer les circuits courts : du frais, du local, de la convivialité Le consommateur change. Recherche d’une alimentation orientée vers la qualité, la proximité, la traçabilité, le respect des saisons. Recherche de modèles de consommations durables et équitables encourageant les pratiques agricoles vertueuses. Recherche d’un service répondant aux exigences de rapidité, praticité, instantanéité et convivialité.
  • 24. 3- Quel est le concept du magasin éphémère ?
  • 25. Les producteurs qui vendent en direct à la ferme ou dans des magasins de producteurs ont des contraintes logistiques qui freinent l’ouverture d’autres magasins. Les AMAPS ont permis aux petits producteurs de pérenniser leur activité grâce à l’implication des clients dans le temps, mais les volumes sont souvent insuffisants pour agrandir les surfaces d’exploitation. Les chaînes BIO se sont développées mais l’offre de produits en circuits courts reste marginale, environ 10% des produits. La vente en ligne s’est organisée avec des espaces retraits physiques mais les clients préfèrent choisir leurs produits dans les magasins de proximité, 96% des Français préfèrent acheter en magasin. Les circuits courts changent d'échelle
  • 26. AMAP Le client s’engage: Financièrement Sur la durée (1 an) A accepter les produits qu’ il ne choisit pas Se déplacer à heure fixe pour aller récupérer les produits La Ruche qui dit oui Le client doit : Commander à l’avance Se déplacer à heure fixe pour aller récupérer les produits Les modèles actuels restent contraignants Producteurs Consommateurs Paniers Le client doit : Commander à l’avance Accepter les produits qu’il ne choisit pas Se déplacer à heure fixe pour aller récupérer les produits
  • 27. Les lieux de rencontre permanents Producteurs Consommateurs La relation locale Pour choisir les produits frais et rencontrer les producteurs, il existe: • les marchés (ponctuel) • Les magasins de producteurs (rares en agglomération)
  • 28. Producteurs Les producteurs livrent leurs produits dans les quantités disponibles en dépôt vente pour être vendus le jour même, la semaine en fonction de leur durée de conservation. Consommateurs Les clients choisissent en ligne ou dans un magasin a proximité les produits qu’il souhaitent cuisiner le jour même ou au fil de la semaine Place de marché MD4S à paris • Magasin de producteur dans le centre de paris • Site web local pour les clients parisiens • Résaux sociaux et Evenements pour réunir tous les parisiens Nous souhaitons créer une place de marché producteurs/consommateurs qui fonctionne au niveau local et national Au fil du temps les producteurs ajustent les modes de productions, l’offre de produits et de prix ET les clients adoptent d’autres modes de consommation...
  • 29. Le concept général : un magasin de producteurs agricoles bio/alternatifs 28 “Je préfère aller dans un commerce de quartier ou je connais les gens pour savoir ce que j'achète et découvrir de nouveaux produits...et mine de rien le fait de se connaitre les uns les autres permet de progesser dans l’ échange”
  • 30. Le concept général : comme sur un marché on y trouve les produits de saison 29 “Quand je vais au marché je mange des produits frais en respectant les cycles de la nature et je me fais plaisir avec des produits nouveaux”
  • 31. Le concept général : le plaisir de bien manger avant le militantisme 30 “Je ne mange pas bio ou local par militantisme c’est avant tout pour me faire plaisir et faire plaisir a ma famille aussi souvent que possible... ”
  • 32. Le concept général : des produits et des prix abordables 31 “L'intérêt des circuits courts est aussi économique , j'achète des produits de saison et locaux en payant le juste prix directement aux producteurs et je fais plus attention aux quantités que j'achète et aux restes ”
  • 33. Le concept général : la satisfaction de participer a la collectivité 32 “C’est aussi une aventure humaine...je contribue positivement a mon échelle à construire une alternative bénéfique pour moi et ma famille mais aussi pour tous...ca passe aussi par réapprendre ou transmettre a mes enfants”
  • 34. Quels parisiens souhaitons nous servir ? • avec le magasin : les habitants du quartier à proximité du magasin • grâce au site web : les parisiens, les banlieusards-navetteurs et les touristes sensibles à nos valeurs …et disposés a se déplacer • grâce a nos évènements et nos communications sur les réseaux sociaux : nous allons fédérer une communauté particulièrement impliquée qui va revenir en magasins 33
  • 35. Le concept pour les clients Un magasin d'alimentation en circuits courts écologique qui met en relation producteurs et consommateurs autour d’une offre de produits de saison, et tisse des liens dans le temps pour promouvoir les nouvelles pratiques de production, de consommation et de commerce. Nous mettons à disposition fruits, légumes, charcuteries, fromages, vins, pains, etc. • Nous favorisons les produits venant directement des producteurs (en cela, nous effectuons des tournées auprès des fermes qui nous fournissent). • Nous favorisons les produits bio ou déclarés non traités (pour les paysans que nous connaissons et qui ne peuvent financer leur certification). • Nous proposons volontairement, chaque jour, un choix restreint mais ciblé de fruits, légumes, charcuteries, fromages, etc. afin d'offrir une rotation rapide des produits (le gage d'une fraîcheur optimale) et des tarifs les plus serrés possible (afin que bien manger tous les jours à Paris se paye au juste prix). Nous proposons aux client de faire leur commande sur internet et de venir chercher son panier en magasin. Chaque jour ils sont informés des produits du jour et invités à des réunions conviviales 34
  • 36. Quels producteurs de l’ile de France? • 20 producteurs locaux selectionnés et reunis par MD4S • Dans la charte de MD4S : 70% de local, 20% de circuit court, 10% de produits issus du commerce équitable • Valorisation des nouveaux modes de productions du 21e siècle, respectueux de l’homme et son l’environnement. • En priorité l’agroécologie et la permaculture. • Puis les labels aux standards élevés tels que Nature et progrès ; Demeter ; Biodynamie. • Compléter avec certains produits d’agriculture fermière, en raisonné. 35
  • 37. Le concept pour les producteurs Un magasin de producteurs géré par MD4S et Hopshop pour permettre à des regroupements de producteurs d’ouvrir et gérer facilement leurs espaces de vente même dans des villes éloignées de leurs exploitations. • Pour les producteurs, c'est l'occasion d’augmenter leurs volumes en ayant une garantie, d'étaler les ventes dans le temps et d'écouler leurs produits frais rapidement • MD4S et Hopshop prennent en charge les frais de gestion du magasin. • Les producteurs font du dépôt-vente. Les 35% de marge sont raisonnables pour les prix clients. • Les producteurs peuvent se consacrer à leur exploitation : collecte des produits a lieu via une camionnette, le magasin est géré par des vendeurs aidés par les producteurs si ils ont le temps. • Les producteurs vont à la rencontre des clients dans les plages de la journée reservées aux échanges pour expliquer leur mode de production, eduquer sur leurs produits, ecouter les clients... 36
  • 38. 4 - Quel univers pour le client ?
  • 39. Les 5 piliers de l’experience client : • Le lien avec les producteurs : il s’agit autant de relier le produit avec son producteur ou son mode de production que de permettre de rencontrer le producteur. • Des produits locaux de saison : Une offre de produits en circuits courts valorisée aupres des consommateurs sous l’angle du frais, de saisons et le regional. • Les offres de produits sont evenementialisées : il y a des nouveautées tous les jours, semaines et saisons • Un etat d’esprit ecologique mais convivial pour se faire plaisir, decouvrir de nouvelles pratiques • La relation client est multicanal pour une experience client plus satisfaisante : simple pour ceux qui aiment acheter en ligne, agréable pour ceux qui prennent le temps de choisir, communautaire pour ceux qui suivent l’actualité via facebook. 38
  • 40. 1-le lien avec les producteurs 39
  • 41. Un magasin de producteurs qui recrée du lien entre producteur et consommateur à travers un espace dédié à la fois au commerce , à la découverte et au partage d’ expériences ... publics pour accelerer le developpement de la filiaire. 40 1-le lien avec les producteurs
  • 42. 2- des produits locaux de saison 41
  • 43. 2- des produits locaux de saison Quels produits leur seront proposés ? On trouvera dans le magasin le maximum de produits de saison que l’on peut trouver en local. • En frais : fruit, légume, fromage et viande. • En sec : épicerie sucrée, salée, de la boulangerie et des boissons. 42 Le but est de proposer le plus large choix de produits possible afin que les habitants puissent faire toutes leurs courses alimentaires de manière responsable dans cette boutique.
  • 44. 3- Des nouveautés tous les jours 43
  • 45. Une evenementialisation à la fois pour suivre le rythme des saisons et s’adapter aux produits / quantités disponibles à la vente –Le produit du jour : éphémère, produit d’appel en petites quantitées, utilisé en communication pour donner envie de venir ce jour la –Les produits frais « plaisir » de la semaine : légumes, fruits, viande… Ils permettent d’agrémenter les repas avec des produits de saisons locaux. –Les produits de la saison: des produits qui se conservent comme des pommes de terre, du miel, des pates mais 4 fois par ans des produits de la saison apportent de la nouveauté. 44 3- Des nouveautées tous les jours
  • 46. 4- La conscience écologique et sociale “positive” 45
  • 47. Magasin écologique positif • Deuxième vie des matériaux • Récupération des surplus • Compost • Pourquoi pas” culture” 46 4- La conscience écologique et sociale “positive” : le magasin
  • 48. Mise en avant événementielle des produits du jour chaque jour. Animation du bar a soupes et smooties. Des évènements organisés par un producteur pour Pédagogie sur les produits et les modes de production Réunions d'échange ludiques organisées une association… Meeting organisé par un habitant pour réunir des mamans, des enfants... 47 4- La conscience écologique et sociale “positive” : les évènements
  • 49. 4- la conscience écologique et sociale “positive” : les partenariats 48 - partenariat zérowaste France grâce à Cécile happening d’artistes, une agence de com’ (jeremy) - réseau d’architectes « récupération » pour le mobilier - élargir les échanges/ateliers du soir pour attirer des communautés variées (pas que des mères de famille) : musique, jeux vidéo… - des employés en réinsertions professionnelle
  • 50. 5- la relation permanente via tous les canaux : pour vendre
  • 51. 5- la relation permanente via tous les canaux = pour garder le lien
  • 52. 5- la relation permanente via tous les canaux : pour devenir amis
  • 53. La relation permanente via tous les canaux : quels points de contacts ? Vitrine du magasin, fiches produits, recettes/trucs et astuces et sacs MD4S Emails quotidiens / hebdo Site marchandsdes4saisons.Fr Plateformes media / d’information Tracs et affichettes dans les marchés / écoles / associations / bars Page facebook / instagram .. 52
  • 54. 53 9h 12h 13h 16h 20h Découverte du produit frais du jour dans la vitrine Reception d’un em ail avec le program m e du jour Habitants qui prennent une soupe sur le com ptoir M êre de fam ille qui prend son panier com m andé sur internet un producteur vient livrer le produit du jour Vendredi et samedi après-midi un producteur est présent en plus. 19h 22h apéro thém atiqu sur l’îlot convivialité + photos sur facebook Cam ionette m archands des 4 saisons qui dépose des cagettes 8h la relation permanente via tous les canaux : journée type
  • 55. 4- Quelles sont nos contraintes ?
  • 56. Quel lieu ? Nous cherchons un local convivial et familial Nous voulons recréer des lieux de vies, d’échanges et de discussion autour de ce sujet centralequ’est l’alimentation. Un local modulable pour créer 3 espaces : - La boutique en libre-service, rapide et efficace ! - Un comptoir de collecte pour les commandes en ligne - Un espace d’échange qui accueille • bar à smoothies/soupes du jour, faites à partir des aliments issus du recyclage (gaspillage alimentaire) • Des animations autour des producteurs, des produits et des savoir faire. 55
  • 57. Quel lieu ? Les critères : - 50m² à 90m² de surface open-space - Une vitrine de 4m² environ - Des sanitaires - Un accès à l’eau dans l’open space - Un quartier animé: 2e , 11e , 12e , 15e , 18e , 19e , … 56
  • 63. Quelle ambiance : “epicerie moderne” 62
  • 64. Quelle ambiance : “c’est frais” 63
  • 65. Quelle ambiance : “on se fait plaisir” 64
  • 66. Quelle ambiance : “on se parle” 65
  • 67. Quelle mise en avant : nouveautés, decouverte et pédagogie 66
  • 68. Quelle mise en avant : toujours avec des dessins naïfs et des petits mots joyeux / et naïfs 67
  • 69. Quelle convivialité : au centre une table pour... 68
  • 70. 6- Quels besoins, budget et timing ?
  • 71. La logistique quotidienne les producteurs livrent les produits durant leurs tournée de livraison 9h 12h 14h 16h 20h ouverture pour les prem iers clients préparation des paniers, des sm oothies, com m unication sur le produit du jour pause et rotation entre les vendeurs réouverture du m agasin un producteur vient épauler le vendeur et expliquer son m étier Vendredi et samedi après-midi un producteur est présent en plus. 19h 22h possibilité d’apéros thém atiques et d’ échanges autour d’une question sur l’îlot conviviale
  • 72. Modèle économique : Phase 1 Ephémère Pour 1 mois Coûts fixes Coûts variables Loyer 3 000 € 3 000 € Meubles étagères 2 500 € Meuble froid 1 000 € Flyers 200 € Affiches / signalétique 1 000€ Dépôt vente fruits et légumes 1 000€ Vendeur 10h - 20h / 6 jours 3 500 € 2 000 € (8h amplitude horaire) Charges eau, électricité etc. 200 € 200 € Enlèvement et recyclage du bois 500 € Total 11 400 € 5 000 € Revenus magasin Panier moyen 13 € Nb clients / jour 100 CA semaine 7 800 € CA mois 33 800 € Marge 40% 13 520 €
  • 73. Planning projet : phase I Ephémère • 30/03 : valider l’implantation • 01/04 - 01/05 : crowdfunding sur Miimosa. Demande 6000€, Objectif 10 000€ pour couvrir tous les besoins, et 15 000€ si on explose le plafond et qu’on est bien repris par la presse • 01/05 – 15/05 : fabrication du mobilier et la décoration intérieure • 24/05 – 27-05 : Mise en place du magasin • 28/05 - Ouverture du magasin éphémère pendant la semaine du développement durable, puis durant 3 semaines. – Prolongation jusqu’à 3 mois si fort intérêt des habitants du quartier, Faire une page « Phase II – ouverture et consolidation du projet avec une boutique fixe » 72
  • 74. Contacts HopShop Nicolas Jambin (fondateur & CEO) Tel : 06 42 94 19 41 nicolas@hop-shop.fr Marchands des 4 Saisons Marc Dorel (fondateur & CEO) Tel : 07 81 51 11 34 mdorel@md4s.fr 73