SlideShare une entreprise Scribd logo
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
UCAD/ESP/DGI/MASTER 1
Professeur : Mr Ousmane Sadio
1°/ Réalisation du one shot
Le multivibrateur monostable, appelé également « one shot », est utili
(trigger) des décodeurs (portes AND) à chaque impulsion d’horloge (clock).
Son schéma représentatif peut
MODULE
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
UCAD/ESP/DGI/MASTER 1_TR [2015-2016]
Ousmane Sadio
RAPORTEURS
Cheikh Tidiane Diabang
Papa Moussa Fall
Maguette Mbacké
Réalisation du one shot
Le multivibrateur monostable, appelé également « one shot », est utilisé comme déclencheur
des décodeurs (portes AND) à chaque impulsion d’horloge (clock).
Son schéma représentatif peut être modélisé comme suit :
MODULE ELECTRONIQUE DES TELECOMS
SIMULATION
Master 1 TR 2015-2016
Page 1
RAPORTEURS
Cheikh Tidiane Diabang
Moussa Fall
Maguette Mbacké
sé comme déclencheur
des décodeurs (portes AND) à chaque impulsion d’horloge (clock).
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
Comme indiquer au niveau du TP
capacité de 0.01uF et une résistance calculée à 57k
(impulsions horloge et sortie O
Voici ce dont on a :
En bleu impulsion d’horloge
En vert sortie One Shot
On constate que, à chaque front montant du signal d
sortie du One Shot.
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
au niveau du TP, nous avons utilisé une horloge fonctionnant à 400Hz,
capacité de 0.01uF et une résistance calculée à 57kΩ. Pour visualiser les ch
One Shot), on a utilisé le logic analyser.
chaque front montant du signal d’horloge, on enregistre des variations à la
Master 1 TR 2015-2016
Page 2
nous avons utilisé une horloge fonctionnant à 400Hz, une
hronogrammes
, on enregistre des variations à la
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
-Le rapport entre la durée d’impulsion des deux signaux est visualisé au niveau des graphs
suivants :
T2 - T1 = 622.010us est le temps tau
T2 - T1 = 2.512ms est le temps slot
l’envoi d’un second signal ou le temps entre chaque impulsion d
En effectuant les calcules théoriques, on voit que ces résultats sont bien cohérents.
2°/ Réalisation du multiplexeur
Dans ce rapport, il a été objet d
analogiques échantillonnés à l’aide de la méthode PAM
Le principe du multiplexage temporel ou
utilisateurs se partagent le canal en temps. Le temps
fixe appelé IT (Intervalles de temps). Périodiquement, ch
partie de son message. Pour émettre la suite de son message chaqu
une période afin que l'intervalle de temps qui lu
L'émetteur n'émet donc pas en continu, mais l
alloué.
Alors la méthode PAM n’est rien d
pendant la durée comprise entre deux
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
impulsion des deux signaux est visualisé au niveau des graphs
= 622.010us est le temps tau : signifiant le temps pour envoyer un signal
2.512ms est le temps slot : indiquant le temps tau plus le temps de garde avant
ou le temps entre chaque impulsion d’horloge
En effectuant les calcules théoriques, on voit que ces résultats sont bien cohérents.
Réalisation du multiplexeur
il a été objet d’utiliser principalement le multiplexage temporel de 4
analogiques échantillonnés à l’aide de la méthode PAM.
temporel ou TDM (Time Division Multiplexing
utilisateurs se partagent le canal en temps. Le temps est découpé en intervalles de
fixe appelé IT (Intervalles de temps). Périodiquement, chaque utilisateur peut émettre
partie de son message. Pour émettre la suite de son message chaque utilisateur doit
une période afin que l'intervalle de temps qui lui a été attribué soit à nouveau
L'émetteur n'émet donc pas en continu, mais les messages sont compressés et
est rien d’autre que, le signal ainsi obtenu n'occupe
pendant la durée comprise entre deux impulsions successives. Il est donc possible d'y
Master 1 TR 2015-2016
Page 3
impulsion des deux signaux est visualisé au niveau des graphs
signifiant le temps pour envoyer un signal
indiquant le temps tau plus le temps de garde avant
En effectuant les calcules théoriques, on voit que ces résultats sont bien cohérents.
le multiplexage temporel de 4 signaux
xing) est que les
est découpé en intervalles de longueur
r peut émettre une
e utilisateur doit attendre
i a été attribué soit à nouveau disponible.
es messages sont compressés et insérés dans l'IT
e signal ainsi obtenu n'occupe pas le canal
onc possible d'y
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
intercaler d’autres impulsions PAM provenant
qu'on appelle du multiplexage temporel
Le montage du multiplexeur o
suivant :
-L’utilisation du block logic analyser
chronogrammes des signaux dans
sortie Q du deuxième bascule
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
utres impulsions PAM provenant d'autres signaux. En faisant cela on réalise ce
qu'on appelle du multiplexage temporel à l’aide de la méthode PAM.
où est appliqué aux entrées quatre signaux analogiques
nalyser nous permet de visualiser en même temps
s des signaux dans l’ordre suivant: horloge, sortie Q du premier bascule
, one shot, et suivi des quatre décodeurs. On
Master 1 TR 2015-2016
Page 4
d'autres signaux. En faisant cela on réalise ce
quatre signaux analogiques est le
ême temps les
du premier bascule ,
On a :
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
Dans ces chronogrammes, on voit bien que
visualiser à la page 3.
Suivant le circuit du multiplexeur,
chronogrammes des bascules interprètes bien le
d’horloge en front montant, on note un changement
jusqu’à la prochaine impulsion de l
deuxième bascule prend en entrée la sortie de la première bascule, la deuxième bascule va
enregistrer en sortie que lorsque la pr
niveau des chronogrammes par des variations à deux fronts montants de la première bascule.
Les quatre derniers chronogrammes correspondent à ceux des décodeurs, où l
qu’il faut quatre impulsions d’
Notons qu’il a eu des modifications
analyser pour bien visualiser.
dont on a pris sont :
Par default clock rate est à 400kHz
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
on voit bien que l’horloge et le One Shot correspond
multiplexeur, et l’agence des bascules, les tracés correspondants
es interprètes bien les résultats escomptés. A la premi
, on note un changement de niveau du premier bascule
chaine impulsion de l’horloge où il revient à son état initial. E
deuxième bascule prend en entrée la sortie de la première bascule, la deuxième bascule va
en sortie que lorsque la première enverra deux impulsions. Cela est
niveau des chronogrammes par des variations à deux fronts montants de la première bascule.
s chronogrammes correspondent à ceux des décodeurs, où l
’horloge pour que chaque décodeur puisse réagir
il a eu des modifications qu’on a effectué au niveau des paramètres
Cliquer sur set se trouvant sous Clocks/Div,
400kHz et threshold volt à 2.5.
Master 1 TR 2015-2016
Page 5
correspondent à celles
correspondants aux
première impulsion
du premier bascule, et cela
Et comme la
deuxième bascule prend en entrée la sortie de la première bascule, la deuxième bascule va
Cela est matérialisé au
niveau des chronogrammes par des variations à deux fronts montants de la première bascule.
s chronogrammes correspondent à ceux des décodeurs, où l’on constate
horloge pour que chaque décodeur puisse réagir.
au niveau des paramètres du logic
, les paramètres
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
-Nous avons aussi utilisé l’oscillos
signaux analogiques. On a :
Les différences de fréquence et des niveaux d
circuit représentatif du multiplexeur, on
fréquence et de tension différent
-Nous avons aussi utilisé un oscilloscope simple pour visu
multiplexeur. On a :
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
l’oscilloscope Four channel oscilloscope pour visualiser
Les différences de fréquence et des niveaux d’amplitudes s’expliquent par le fait que dans le
multiplexeur, on a donné à chaque source de tensions
fréquence et de tension différent (voir au niveau du circuit à la page 4).
oscilloscope simple pour visualiser le signal à la sortie du
Master 1 TR 2015-2016
Page 6
visualiser les quatre
par le fait que dans le
de tensions des valeurs de
signal à la sortie du
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
Compte tenu du rôle du multiplexeur, on peut comprendre au niveau du schéma précédent que
tous les 4 signaux y sont représentés
3°/ Réalisation du
Le démultiplexeur réalise l’opération inverse du multiplexe
un filtre pour une bonne reconstitution du signal de départ.
-Le montage du démultiplexeur
Les signaux visualisés après décodage
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
ôle du multiplexeur, on peut comprendre au niveau du schéma précédent que
y sont représentés.
Réalisation du démultiplexeur
opération inverse du multiplexeur. Mais il est nécessaire
un filtre pour une bonne reconstitution du signal de départ.
Le montage du démultiplexeur est le suivant :
après décodage sont présentés dans le schéma suivant
Master 1 TR 2015-2016
Page 7
ôle du multiplexeur, on peut comprendre au niveau du schéma précédent que
nécessaire d’utiliser
sont présentés dans le schéma suivant :
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
Après décodage, les signaux recueillis
donne :
Signal démultiplexé et après filtrage
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
recueillis à la sortie des sommateurs et avant filtrage
après filtrage est visualisé ci-dessous :
Master 1 TR 2015-2016
Page 8
et avant filtrage nous
UCAD/ESP/DGI
TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015
L’on voit que les signaux avant
le filtre utilisé qui est un filtre passe bas du 4
permet pas une reconstitution cohérente des signaux.
-Dès lors l’utilisation d’un filtre passe bande qui permet de ne visualiser que les signaux dont
la bande de fréquences appartient à une ba
-Le circuit permettant de générer le signal PAM est
L’exemple de montage d’un modul
Et voici ce que l’oscilloscope a visualis
TP3 Master 1 TR 2015
électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016
on voit que les signaux avant filtrage sont de loin semblables aux signaux d
le filtre utilisé qui est un filtre passe bas du 4ème
ordre appliqué aux signaux démultiplexés
permet pas une reconstitution cohérente des signaux.
un filtre passe bande qui permet de ne visualiser que les signaux dont
appartient à une bande définit serait plus judicieux.
Le circuit permettant de générer le signal PAM est appelé modulateur PAM
modulateur PAM peut être présenté comme suit
a visualisé :
Master 1 TR 2015-2016
Page 9
aux signaux d’origines. Et que
pliqué aux signaux démultiplexés ne
un filtre passe bande qui permet de ne visualiser que les signaux dont
serait plus judicieux.
modulateur PAM.
être présenté comme suit :

Contenu connexe

Tendances

La Modulation psk
La Modulation pskLa Modulation psk
La Modulation psk
Houssam Benkerroum
 
Cours electronique analogique filtrage 2
Cours electronique analogique filtrage 2Cours electronique analogique filtrage 2
Cours electronique analogique filtrage 2Rachid Richard
 
chap4 codes-en-ligne
chap4 codes-en-lignechap4 codes-en-ligne
chap4 codes-en-ligne
BAKKOURY Jamila
 
Projet de communication numérique Réalisation d'une chaîne de transmission nu...
Projet de communication numérique Réalisation d'une chaîne de transmission nu...Projet de communication numérique Réalisation d'une chaîne de transmission nu...
Projet de communication numérique Réalisation d'une chaîne de transmission nu...
Yassine Nasser
 
Codage
CodageCodage
Codage
bamamoor
 
chap3 transmission_numerique-en-bd_b
chap3 transmission_numerique-en-bd_bchap3 transmission_numerique-en-bd_b
chap3 transmission_numerique-en-bd_b
BAKKOURY Jamila
 
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlabTp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlabhamdinho
 
interferences entre-symboles
interferences entre-symbolesinterferences entre-symboles
interferences entre-symboles
BAKKOURY Jamila
 
Conversion numérique analogique
Conversion numérique analogiqueConversion numérique analogique
Conversion numérique analogiqueN NASRI
 
Nib cours5 canalradio
Nib cours5  canalradioNib cours5  canalradio
Nib cours5 canalradio
ENIG
 
chap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signauxchap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signaux
BAKKOURY Jamila
 
analyse-temps-frequence
analyse-temps-frequenceanalyse-temps-frequence
analyse-temps-frequence
BAKKOURY Jamila
 
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
omar bllaouhamou
 
Amplificateur opérationnel
Amplificateur opérationnelAmplificateur opérationnel
Amplificateur opérationnel
mrabdellah
 
CM2 - Conversion Anlogique Numérique
CM2 - Conversion Anlogique NumériqueCM2 - Conversion Anlogique Numérique
CM2 - Conversion Anlogique NumériquePierre Maréchal
 
Chapitre 1 technique de transmission
Chapitre 1 technique de transmissionChapitre 1 technique de transmission
Chapitre 1 technique de transmissionFodé Ndiaye
 

Tendances (18)

La Modulation psk
La Modulation pskLa Modulation psk
La Modulation psk
 
Cours electronique analogique filtrage 2
Cours electronique analogique filtrage 2Cours electronique analogique filtrage 2
Cours electronique analogique filtrage 2
 
chap4 codes-en-ligne
chap4 codes-en-lignechap4 codes-en-ligne
chap4 codes-en-ligne
 
Projet de communication numérique Réalisation d'une chaîne de transmission nu...
Projet de communication numérique Réalisation d'une chaîne de transmission nu...Projet de communication numérique Réalisation d'une chaîne de transmission nu...
Projet de communication numérique Réalisation d'une chaîne de transmission nu...
 
Codage
CodageCodage
Codage
 
Spaun
SpaunSpaun
Spaun
 
chap3 transmission_numerique-en-bd_b
chap3 transmission_numerique-en-bd_bchap3 transmission_numerique-en-bd_b
chap3 transmission_numerique-en-bd_b
 
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlabTp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
 
interferences entre-symboles
interferences entre-symbolesinterferences entre-symboles
interferences entre-symboles
 
Echantillonage
EchantillonageEchantillonage
Echantillonage
 
Conversion numérique analogique
Conversion numérique analogiqueConversion numérique analogique
Conversion numérique analogique
 
Nib cours5 canalradio
Nib cours5  canalradioNib cours5  canalradio
Nib cours5 canalradio
 
chap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signauxchap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signaux
 
analyse-temps-frequence
analyse-temps-frequenceanalyse-temps-frequence
analyse-temps-frequence
 
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
correction examen rattrapage 2012 transmission numérique
 
Amplificateur opérationnel
Amplificateur opérationnelAmplificateur opérationnel
Amplificateur opérationnel
 
CM2 - Conversion Anlogique Numérique
CM2 - Conversion Anlogique NumériqueCM2 - Conversion Anlogique Numérique
CM2 - Conversion Anlogique Numérique
 
Chapitre 1 technique de transmission
Chapitre 1 technique de transmissionChapitre 1 technique de transmission
Chapitre 1 technique de transmission
 

En vedette

Dsss du mail cheikh tidiane diabang
Dsss du mail cheikh tidiane diabangDsss du mail cheikh tidiane diabang
Dsss du mail cheikh tidiane diabang
Cheikh Tidiane DIABANG
 
Rapport administation systèmes et supervision réseaux tp1 diabang master1 tr
Rapport administation systèmes et supervision réseaux tp1 diabang master1 trRapport administation systèmes et supervision réseaux tp1 diabang master1 tr
Rapport administation systèmes et supervision réseaux tp1 diabang master1 tr
Cheikh Tidiane DIABANG
 
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp3 diabang master1 tr
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp3 diabang master1 trRapport administration systèmes et supervision réseaux tp3 diabang master1 tr
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp3 diabang master1 tr
Cheikh Tidiane DIABANG
 
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp2 diabang master1 tr
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp2 diabang master1 trRapport administration systèmes et supervision réseaux tp2 diabang master1 tr
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp2 diabang master1 tr
Cheikh Tidiane DIABANG
 
traitement numérique du signal cardiaque ( ECG )
traitement numérique du signal cardiaque ( ECG )traitement numérique du signal cardiaque ( ECG )
traitement numérique du signal cardiaque ( ECG )
Cheikh Tidiane DIABANG
 
Projet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Projet fibre optique master 1 télécom & réseauxProjet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Projet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Cheikh Tidiane DIABANG
 

En vedette (6)

Dsss du mail cheikh tidiane diabang
Dsss du mail cheikh tidiane diabangDsss du mail cheikh tidiane diabang
Dsss du mail cheikh tidiane diabang
 
Rapport administation systèmes et supervision réseaux tp1 diabang master1 tr
Rapport administation systèmes et supervision réseaux tp1 diabang master1 trRapport administation systèmes et supervision réseaux tp1 diabang master1 tr
Rapport administation systèmes et supervision réseaux tp1 diabang master1 tr
 
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp3 diabang master1 tr
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp3 diabang master1 trRapport administration systèmes et supervision réseaux tp3 diabang master1 tr
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp3 diabang master1 tr
 
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp2 diabang master1 tr
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp2 diabang master1 trRapport administration systèmes et supervision réseaux tp2 diabang master1 tr
Rapport administration systèmes et supervision réseaux tp2 diabang master1 tr
 
traitement numérique du signal cardiaque ( ECG )
traitement numérique du signal cardiaque ( ECG )traitement numérique du signal cardiaque ( ECG )
traitement numérique du signal cardiaque ( ECG )
 
Projet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Projet fibre optique master 1 télécom & réseauxProjet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Projet fibre optique master 1 télécom & réseaux
 

Similaire à Rapport tp3 diabang ,pape moussa fall et maguette mbacké

Rapport voiture radiocommandée
Rapport voiture radiocommandéeRapport voiture radiocommandée
Rapport voiture radiocommandée
HASSOU mohamed
 
Rapport TP SuppTx (Aurele).pdf
Rapport TP SuppTx (Aurele).pdfRapport TP SuppTx (Aurele).pdf
Rapport TP SuppTx (Aurele).pdf
stevekambea602
 
Modélisation du signal et photométrie : application à l'astrophotographie
Modélisation du signal et photométrie : application à l'astrophotographieModélisation du signal et photométrie : application à l'astrophotographie
Modélisation du signal et photométrie : application à l'astrophotographie
Laurent Devineau
 
Mesure grandeurs physiques_dans_automobile
Mesure grandeurs physiques_dans_automobileMesure grandeurs physiques_dans_automobile
Mesure grandeurs physiques_dans_automobile
Chalvesche
 
Cours Benhabiles TMS320.pdf
Cours Benhabiles TMS320.pdfCours Benhabiles TMS320.pdf
Cours Benhabiles TMS320.pdf
HouBou3
 
pres_chapter5 (5).pptx
pres_chapter5 (5).pptxpres_chapter5 (5).pptx
pres_chapter5 (5).pptx
Abdo Brahmi
 
Tp n6 les compteurs
Tp n6 les compteursTp n6 les compteurs
Tp n6 les compteurs
Hatem Jebali
 
ETUDE D UN SYSTEME NUMERIQUE.pdf
ETUDE D UN SYSTEME NUMERIQUE.pdfETUDE D UN SYSTEME NUMERIQUE.pdf
ETUDE D UN SYSTEME NUMERIQUE.pdf
ssuser457a8b
 
traitement_signal.pdf
traitement_signal.pdftraitement_signal.pdf
traitement_signal.pdf
waelHechmi
 
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSSEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSKhalil Chortani
 
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
Mayssa Rjaibia
 
fdocuments.net_traitement-signal.ppt
fdocuments.net_traitement-signal.pptfdocuments.net_traitement-signal.ppt
fdocuments.net_traitement-signal.ppt
docteurgyneco1
 
Minitiouner Pro Récepteur DATV pour Es'Hail2
Minitiouner Pro Récepteur DATV pour Es'Hail2Minitiouner Pro Récepteur DATV pour Es'Hail2
Minitiouner Pro Récepteur DATV pour Es'Hail2
Passion Radio Amateur
 
Microcontroller/microcontroleur/pic.pptx
Microcontroller/microcontroleur/pic.pptxMicrocontroller/microcontroleur/pic.pptx
Microcontroller/microcontroleur/pic.pptx
SABIR Hamza
 
cnacan (2).ppt
cnacan (2).pptcnacan (2).ppt
cnacan (2).ppt
wafawafa52
 

Similaire à Rapport tp3 diabang ,pape moussa fall et maguette mbacké (20)

Rapport voiture radiocommandée
Rapport voiture radiocommandéeRapport voiture radiocommandée
Rapport voiture radiocommandée
 
Rapport TP SuppTx (Aurele).pdf
Rapport TP SuppTx (Aurele).pdfRapport TP SuppTx (Aurele).pdf
Rapport TP SuppTx (Aurele).pdf
 
Modélisation du signal et photométrie : application à l'astrophotographie
Modélisation du signal et photométrie : application à l'astrophotographieModélisation du signal et photométrie : application à l'astrophotographie
Modélisation du signal et photométrie : application à l'astrophotographie
 
Mesure grandeurs physiques_dans_automobile
Mesure grandeurs physiques_dans_automobileMesure grandeurs physiques_dans_automobile
Mesure grandeurs physiques_dans_automobile
 
Cours Benhabiles TMS320.pdf
Cours Benhabiles TMS320.pdfCours Benhabiles TMS320.pdf
Cours Benhabiles TMS320.pdf
 
pres_chapter5 (5).pptx
pres_chapter5 (5).pptxpres_chapter5 (5).pptx
pres_chapter5 (5).pptx
 
Fagor
FagorFagor
Fagor
 
Spaun
SpaunSpaun
Spaun
 
Tp n6 les compteurs
Tp n6 les compteursTp n6 les compteurs
Tp n6 les compteurs
 
ETUDE D UN SYSTEME NUMERIQUE.pdf
ETUDE D UN SYSTEME NUMERIQUE.pdfETUDE D UN SYSTEME NUMERIQUE.pdf
ETUDE D UN SYSTEME NUMERIQUE.pdf
 
Spaun
SpaunSpaun
Spaun
 
traitement_signal.pdf
traitement_signal.pdftraitement_signal.pdf
traitement_signal.pdf
 
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSSEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
 
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
 
fdocuments.net_traitement-signal.ppt
fdocuments.net_traitement-signal.pptfdocuments.net_traitement-signal.ppt
fdocuments.net_traitement-signal.ppt
 
Minitiouner Pro Récepteur DATV pour Es'Hail2
Minitiouner Pro Récepteur DATV pour Es'Hail2Minitiouner Pro Récepteur DATV pour Es'Hail2
Minitiouner Pro Récepteur DATV pour Es'Hail2
 
Microcontroller/microcontroleur/pic.pptx
Microcontroller/microcontroleur/pic.pptxMicrocontroller/microcontroleur/pic.pptx
Microcontroller/microcontroleur/pic.pptx
 
Topfield
TopfieldTopfield
Topfield
 
cnacan (2).ppt
cnacan (2).pptcnacan (2).ppt
cnacan (2).ppt
 
Spaun
SpaunSpaun
Spaun
 

Rapport tp3 diabang ,pape moussa fall et maguette mbacké

  • 1. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 UCAD/ESP/DGI/MASTER 1 Professeur : Mr Ousmane Sadio 1°/ Réalisation du one shot Le multivibrateur monostable, appelé également « one shot », est utili (trigger) des décodeurs (portes AND) à chaque impulsion d’horloge (clock). Son schéma représentatif peut MODULE TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 UCAD/ESP/DGI/MASTER 1_TR [2015-2016] Ousmane Sadio RAPORTEURS Cheikh Tidiane Diabang Papa Moussa Fall Maguette Mbacké Réalisation du one shot Le multivibrateur monostable, appelé également « one shot », est utilisé comme déclencheur des décodeurs (portes AND) à chaque impulsion d’horloge (clock). Son schéma représentatif peut être modélisé comme suit : MODULE ELECTRONIQUE DES TELECOMS SIMULATION Master 1 TR 2015-2016 Page 1 RAPORTEURS Cheikh Tidiane Diabang Moussa Fall Maguette Mbacké sé comme déclencheur des décodeurs (portes AND) à chaque impulsion d’horloge (clock).
  • 2. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 Comme indiquer au niveau du TP capacité de 0.01uF et une résistance calculée à 57k (impulsions horloge et sortie O Voici ce dont on a : En bleu impulsion d’horloge En vert sortie One Shot On constate que, à chaque front montant du signal d sortie du One Shot. TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 au niveau du TP, nous avons utilisé une horloge fonctionnant à 400Hz, capacité de 0.01uF et une résistance calculée à 57kΩ. Pour visualiser les ch One Shot), on a utilisé le logic analyser. chaque front montant du signal d’horloge, on enregistre des variations à la Master 1 TR 2015-2016 Page 2 nous avons utilisé une horloge fonctionnant à 400Hz, une hronogrammes , on enregistre des variations à la
  • 3. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 -Le rapport entre la durée d’impulsion des deux signaux est visualisé au niveau des graphs suivants : T2 - T1 = 622.010us est le temps tau T2 - T1 = 2.512ms est le temps slot l’envoi d’un second signal ou le temps entre chaque impulsion d En effectuant les calcules théoriques, on voit que ces résultats sont bien cohérents. 2°/ Réalisation du multiplexeur Dans ce rapport, il a été objet d analogiques échantillonnés à l’aide de la méthode PAM Le principe du multiplexage temporel ou utilisateurs se partagent le canal en temps. Le temps fixe appelé IT (Intervalles de temps). Périodiquement, ch partie de son message. Pour émettre la suite de son message chaqu une période afin que l'intervalle de temps qui lu L'émetteur n'émet donc pas en continu, mais l alloué. Alors la méthode PAM n’est rien d pendant la durée comprise entre deux TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 impulsion des deux signaux est visualisé au niveau des graphs = 622.010us est le temps tau : signifiant le temps pour envoyer un signal 2.512ms est le temps slot : indiquant le temps tau plus le temps de garde avant ou le temps entre chaque impulsion d’horloge En effectuant les calcules théoriques, on voit que ces résultats sont bien cohérents. Réalisation du multiplexeur il a été objet d’utiliser principalement le multiplexage temporel de 4 analogiques échantillonnés à l’aide de la méthode PAM. temporel ou TDM (Time Division Multiplexing utilisateurs se partagent le canal en temps. Le temps est découpé en intervalles de fixe appelé IT (Intervalles de temps). Périodiquement, chaque utilisateur peut émettre partie de son message. Pour émettre la suite de son message chaque utilisateur doit une période afin que l'intervalle de temps qui lui a été attribué soit à nouveau L'émetteur n'émet donc pas en continu, mais les messages sont compressés et est rien d’autre que, le signal ainsi obtenu n'occupe pendant la durée comprise entre deux impulsions successives. Il est donc possible d'y Master 1 TR 2015-2016 Page 3 impulsion des deux signaux est visualisé au niveau des graphs signifiant le temps pour envoyer un signal indiquant le temps tau plus le temps de garde avant En effectuant les calcules théoriques, on voit que ces résultats sont bien cohérents. le multiplexage temporel de 4 signaux xing) est que les est découpé en intervalles de longueur r peut émettre une e utilisateur doit attendre i a été attribué soit à nouveau disponible. es messages sont compressés et insérés dans l'IT e signal ainsi obtenu n'occupe pas le canal onc possible d'y
  • 4. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 intercaler d’autres impulsions PAM provenant qu'on appelle du multiplexage temporel Le montage du multiplexeur o suivant : -L’utilisation du block logic analyser chronogrammes des signaux dans sortie Q du deuxième bascule TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 utres impulsions PAM provenant d'autres signaux. En faisant cela on réalise ce qu'on appelle du multiplexage temporel à l’aide de la méthode PAM. où est appliqué aux entrées quatre signaux analogiques nalyser nous permet de visualiser en même temps s des signaux dans l’ordre suivant: horloge, sortie Q du premier bascule , one shot, et suivi des quatre décodeurs. On Master 1 TR 2015-2016 Page 4 d'autres signaux. En faisant cela on réalise ce quatre signaux analogiques est le ême temps les du premier bascule , On a :
  • 5. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 Dans ces chronogrammes, on voit bien que visualiser à la page 3. Suivant le circuit du multiplexeur, chronogrammes des bascules interprètes bien le d’horloge en front montant, on note un changement jusqu’à la prochaine impulsion de l deuxième bascule prend en entrée la sortie de la première bascule, la deuxième bascule va enregistrer en sortie que lorsque la pr niveau des chronogrammes par des variations à deux fronts montants de la première bascule. Les quatre derniers chronogrammes correspondent à ceux des décodeurs, où l qu’il faut quatre impulsions d’ Notons qu’il a eu des modifications analyser pour bien visualiser. dont on a pris sont : Par default clock rate est à 400kHz TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 on voit bien que l’horloge et le One Shot correspond multiplexeur, et l’agence des bascules, les tracés correspondants es interprètes bien les résultats escomptés. A la premi , on note un changement de niveau du premier bascule chaine impulsion de l’horloge où il revient à son état initial. E deuxième bascule prend en entrée la sortie de la première bascule, la deuxième bascule va en sortie que lorsque la première enverra deux impulsions. Cela est niveau des chronogrammes par des variations à deux fronts montants de la première bascule. s chronogrammes correspondent à ceux des décodeurs, où l ’horloge pour que chaque décodeur puisse réagir il a eu des modifications qu’on a effectué au niveau des paramètres Cliquer sur set se trouvant sous Clocks/Div, 400kHz et threshold volt à 2.5. Master 1 TR 2015-2016 Page 5 correspondent à celles correspondants aux première impulsion du premier bascule, et cela Et comme la deuxième bascule prend en entrée la sortie de la première bascule, la deuxième bascule va Cela est matérialisé au niveau des chronogrammes par des variations à deux fronts montants de la première bascule. s chronogrammes correspondent à ceux des décodeurs, où l’on constate horloge pour que chaque décodeur puisse réagir. au niveau des paramètres du logic , les paramètres
  • 6. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 -Nous avons aussi utilisé l’oscillos signaux analogiques. On a : Les différences de fréquence et des niveaux d circuit représentatif du multiplexeur, on fréquence et de tension différent -Nous avons aussi utilisé un oscilloscope simple pour visu multiplexeur. On a : TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 l’oscilloscope Four channel oscilloscope pour visualiser Les différences de fréquence et des niveaux d’amplitudes s’expliquent par le fait que dans le multiplexeur, on a donné à chaque source de tensions fréquence et de tension différent (voir au niveau du circuit à la page 4). oscilloscope simple pour visualiser le signal à la sortie du Master 1 TR 2015-2016 Page 6 visualiser les quatre par le fait que dans le de tensions des valeurs de signal à la sortie du
  • 7. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 Compte tenu du rôle du multiplexeur, on peut comprendre au niveau du schéma précédent que tous les 4 signaux y sont représentés 3°/ Réalisation du Le démultiplexeur réalise l’opération inverse du multiplexe un filtre pour une bonne reconstitution du signal de départ. -Le montage du démultiplexeur Les signaux visualisés après décodage TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 ôle du multiplexeur, on peut comprendre au niveau du schéma précédent que y sont représentés. Réalisation du démultiplexeur opération inverse du multiplexeur. Mais il est nécessaire un filtre pour une bonne reconstitution du signal de départ. Le montage du démultiplexeur est le suivant : après décodage sont présentés dans le schéma suivant Master 1 TR 2015-2016 Page 7 ôle du multiplexeur, on peut comprendre au niveau du schéma précédent que nécessaire d’utiliser sont présentés dans le schéma suivant :
  • 8. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 Après décodage, les signaux recueillis donne : Signal démultiplexé et après filtrage TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 recueillis à la sortie des sommateurs et avant filtrage après filtrage est visualisé ci-dessous : Master 1 TR 2015-2016 Page 8 et avant filtrage nous
  • 9. UCAD/ESP/DGI TP3 électronique des télécoms Master 1 TR 2015 L’on voit que les signaux avant le filtre utilisé qui est un filtre passe bas du 4 permet pas une reconstitution cohérente des signaux. -Dès lors l’utilisation d’un filtre passe bande qui permet de ne visualiser que les signaux dont la bande de fréquences appartient à une ba -Le circuit permettant de générer le signal PAM est L’exemple de montage d’un modul Et voici ce que l’oscilloscope a visualis TP3 Master 1 TR 2015 électronique des télécoms Master 1 TR 2015-2016 on voit que les signaux avant filtrage sont de loin semblables aux signaux d le filtre utilisé qui est un filtre passe bas du 4ème ordre appliqué aux signaux démultiplexés permet pas une reconstitution cohérente des signaux. un filtre passe bande qui permet de ne visualiser que les signaux dont appartient à une bande définit serait plus judicieux. Le circuit permettant de générer le signal PAM est appelé modulateur PAM modulateur PAM peut être présenté comme suit a visualisé : Master 1 TR 2015-2016 Page 9 aux signaux d’origines. Et que pliqué aux signaux démultiplexés ne un filtre passe bande qui permet de ne visualiser que les signaux dont serait plus judicieux. modulateur PAM. être présenté comme suit :