SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
Le recours à une société holding pour procéder à l’acquisition d’une entreprise est parfois trop systématique ou
au contraire écarté car considéré comme trop complexe.
Qu’est-ce qu’une holding ?
Une société holding est une société dont l’objet social principal est la détention des titres sociaux (actions ou parts
sociales) dans d’autres sociétés. En outre, elle peut avoir une activité propre et des salariés, notamment si elle
facture des services aux sociétés dont elle détient des participations. L'administration fiscale distingue les sociétés
holdings « passives ", qui détiennent simplement des participations, et les sociétés holdings « animatrices », qui
participent à la gestion, orientent la stratégie de leurs filiales et leur facturent des prestations de services
spécifiques administratifs, juridiques, comptables, financiers ou immobiliers.
Attention :
Le caractère de « holding animatrice » présente des avantages fiscaux importants pour le propriétaire des parts ou
actions (notamment une exonération d’ISF). Toutefois, la notion d’holding animatrice est délicate, en l’absence
de définition claire dans le Code général des impôts. Elle nécessite également des éléments concrets concernant
l’animation des filiales. Afin d’éviter tout risque de redressement fiscal du dirigeant, il est donc primordial d’être
conseillé.
Comment ça marche ?
La société holding est dotée en capital et quasi-capital par ses actionnaires. Elle recherche ensuite auprès de
banques les financements complémentaires (crédit) qui lui permettront de réunir la totalité des fonds nécessaires
à l’acquisition des titres de la société visée (d’où son nom de « cible »). Par la suite, les dividendes versés par la
fille à sa mère (la holding) vont permettre de rembourser la dette d’acquisition et les intérêts.
Pourquoi choisir ce montage ?
 Lorsque plusieurs associés sont impliqués dans la reprise, il est possible que chacun se porte acquéreur de
la quote-part de titres de la société qu’il souhaite acquérir. Dans ce cas, chacun doit gérer son propre
recours à l’emprunt pour financer cette acquisition. La holding constitue alors une bonne solution, car
elle permet de régler les rapports financiers et la répartition du pouvoir entre associés par des dispositions
spécifiques dans les statuts et/ou un pacte d’associé. Lorsque d’autres acquisitions sont prévues à la suite
Le montage par holding
de la première, il peut être intéressant de se doter à l’origine de l’outil qui permettra d’organiser ces
opérations.
 Pour des raisons managériales, un dirigeant peut souhaiter isoler dans une structure juridique à part
certaines fonctions ou les salariés d’un certain niveau. Il pourra ainsi leur appliquer des règles différentes
(en général plus favorables) que celles qui sont appliquées aux salariés de la fille.
 Enfin, la fiscalité est une bonne motivation pour ce montage :
o Lorsque la holding détient plus de 5% de sa fille elle peut appliquer le régime fiscal dit « mère-fille
», qui permet d’exonérer partiellement d’impôt sur les sociétés les dividendes versés par la filiale à
la holding, taxés à l’impôt sur les sociétés à hauteur de 5% de leur montant et les plus-values sur
titres réalisées par la holding taxées à l’impôt sur les sociétés à hauteur de 12% de leur montant.
o Lorsque le taux de détention de la fille dépasse 95%, la holding peut opter pour la constitution
d’un groupe fiscal intégré avec sa fille (régime dit d’« intégration fiscale »), ce qui permet
d’imputer les charges de la holding (essentiellement les intérêts financiers) sur les résultats de la
fille. Ceci conduit à une économie d’environ 33% sur les intérêts.
Quelles sont les alternatives au recours à la holding ?
Attention, le recours à ce montage n’est pas gratuit. Il faut prendre en compte les coûts de constitution de cette
société puis ses coûts de gestion au fil de l’eau : compte bancaire spécifique, coût d’établissement des comptes
annuels et des déclarations fiscales, coût de gestion juridique de la vie sociale (assemblée générale, etc.). Si les
motivations à la création d’une holding sont purement fiscales, il faut donc que l’économie d’impôt soit
significativement supérieure à ces coûts.
L’intérêt en comparaison d’autres schémas (par exemple la déduction des intérêts de la dette d’acquisition
contractée par une personne physique pour acquérir des titres de société) doit donc être vérifié.
En quoi consiste l’effet de levier ?
Le rachat d’une société par une holding de génère un effet dit « de levier » sur plusieurs plans :
 Au plan juridique : la prise de contrôle de la société cible est optimisée si elle est effectuée par holding
intercalée entre la cible et le ou les acquéreurs. Les outils offerts par le droit des sociétés permettent en
effet de moduler les droits, notamment financiers, des différents investisseurs par l’utilisation d’actions
de préférence et de pactes d’associés. A cet égard, la SAS est la forme sociale qui offre le plus de
possibilités. Le risque financier pour les acquéreurs est également limité en cas de difficultés quant au
remboursement de l’emprunt (excepté dans certaines hypothèses, comme pour une faute de gestion, ou
en présence de garanties personnelles).
 Au plan financier : la holding de reprise pourra rembourser l’emprunt contracté pour l’acquisition de la
société cible avec les dividendes perçus de la société cible. Cet effet de levier financier est très intéressant
mais suppose que la cible génère un résultat permettant une distribution régulière et suffisante de
dividendes. La juste évaluation de la rentabilité future de la société cible lors du diagnostic pré-acquisition
est donc primordiale.
 Au plan fiscal : l’utilisation du régime mère-fille ou du régime d’intégration fiscale, vus ci-dessus,
permettent une économie d’impôt qui peut être significative et va donc faciliter le remboursement de la
dette d’emprunt de la holding.
Fiche conçue par le Conseil national des barreaux, membre du Réseau Transmettre & Reprendre
11 juillet 2017

Contenu connexe

Tendances

Proposition 4 - contrats madelin « gérants majoritaires » - clarifier l’assie...
Proposition 4 - contrats madelin « gérants majoritaires » - clarifier l’assie...Proposition 4 - contrats madelin « gérants majoritaires » - clarifier l’assie...
Proposition 4 - contrats madelin « gérants majoritaires » - clarifier l’assie...
Institut Protection Sociale
 
Fiche pratique Croissanceplus sur la cession - transmission d'entreprise
Fiche pratique Croissanceplus sur la cession - transmission d'entrepriseFiche pratique Croissanceplus sur la cession - transmission d'entreprise
Fiche pratique Croissanceplus sur la cession - transmission d'entreprise
CroissancePlus
 
Financer Ses Projets Avec Le Capital Investissement
Financer Ses Projets Avec Le Capital InvestissementFinancer Ses Projets Avec Le Capital Investissement
Financer Ses Projets Avec Le Capital Investissement
ADEAR Rouen Développement
 

Tendances (20)

montages juridiques
montages juridiquesmontages juridiques
montages juridiques
 
Aperçu épargne salariale à qui s'adresser pour quels placements
Aperçu épargne salariale à qui s'adresser pour quels placementsAperçu épargne salariale à qui s'adresser pour quels placements
Aperçu épargne salariale à qui s'adresser pour quels placements
 
CBM Audit & Conseil Prez
CBM Audit & Conseil PrezCBM Audit & Conseil Prez
CBM Audit & Conseil Prez
 
FIDDAYS - Comment bien choisir son statut juridique ?
FIDDAYS - Comment bien choisir son statut juridique ?FIDDAYS - Comment bien choisir son statut juridique ?
FIDDAYS - Comment bien choisir son statut juridique ?
 
2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement
 
FIDDAYS - Faut il acheter ou louer son immobilier d' entreprise ?
FIDDAYS - Faut il acheter ou louer son immobilier d' entreprise ?FIDDAYS - Faut il acheter ou louer son immobilier d' entreprise ?
FIDDAYS - Faut il acheter ou louer son immobilier d' entreprise ?
 
2014 06-02 présentation projet global
2014 06-02 présentation projet global2014 06-02 présentation projet global
2014 06-02 présentation projet global
 
Financement &credit
Financement &creditFinancement &credit
Financement &credit
 
Séance 2.1 Business Finance
Séance 2.1 Business FinanceSéance 2.1 Business Finance
Séance 2.1 Business Finance
 
Formation Pacte fiscal et transmission d’entreprise
Formation Pacte fiscal et transmission d’entrepriseFormation Pacte fiscal et transmission d’entreprise
Formation Pacte fiscal et transmission d’entreprise
 
Proposition 4 - contrats madelin « gérants majoritaires » - clarifier l’assie...
Proposition 4 - contrats madelin « gérants majoritaires » - clarifier l’assie...Proposition 4 - contrats madelin « gérants majoritaires » - clarifier l’assie...
Proposition 4 - contrats madelin « gérants majoritaires » - clarifier l’assie...
 
Fiche pratique Croissanceplus sur la cession - transmission d'entreprise
Fiche pratique Croissanceplus sur la cession - transmission d'entrepriseFiche pratique Croissanceplus sur la cession - transmission d'entreprise
Fiche pratique Croissanceplus sur la cession - transmission d'entreprise
 
Financer Ses Projets Avec Le Capital Investissement
Financer Ses Projets Avec Le Capital InvestissementFinancer Ses Projets Avec Le Capital Investissement
Financer Ses Projets Avec Le Capital Investissement
 
Petit déjeuner croissance externe extract
Petit déjeuner croissance externe extractPetit déjeuner croissance externe extract
Petit déjeuner croissance externe extract
 
Les sociétés holding
Les sociétés holdingLes sociétés holding
Les sociétés holding
 
Les difficultés d'évaluation des actions de préférence
Les difficultés d'évaluation des actions de préférenceLes difficultés d'évaluation des actions de préférence
Les difficultés d'évaluation des actions de préférence
 
En quoi consiste la gestion d'une SCPI
En quoi consiste la gestion d'une SCPIEn quoi consiste la gestion d'une SCPI
En quoi consiste la gestion d'une SCPI
 
Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
Rapport montage financier - Cas de la titrisation - Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
 
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5
 
Séance 2.4 Business Finance
Séance 2.4 Business FinanceSéance 2.4 Business Finance
Séance 2.4 Business Finance
 

Similaire à TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holding

H2010-1-2296745.H10Seance1-Introduction.ppt
H2010-1-2296745.H10Seance1-Introduction.pptH2010-1-2296745.H10Seance1-Introduction.ppt
H2010-1-2296745.H10Seance1-Introduction.ppt
toutou0071
 
Compte courant associés
Compte courant associésCompte courant associés
Compte courant associés
abdec17
 
Cours de consolidation
Cours de consolidationCours de consolidation
Cours de consolidation
bonjour1989
 

Similaire à TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holding (20)

2 dif
2 dif2 dif
2 dif
 
L'optimisation de la trésorerie d'entreprise
L'optimisation de la trésorerie d'entrepriseL'optimisation de la trésorerie d'entreprise
L'optimisation de la trésorerie d'entreprise
 
Guide du Medef - Epargne salariale
Guide du Medef - Epargne salarialeGuide du Medef - Epargne salariale
Guide du Medef - Epargne salariale
 
Est-il intéressant de passer en société?
Est-il intéressant de passer en société?Est-il intéressant de passer en société?
Est-il intéressant de passer en société?
 
Aperçu calculer et distribuer l'intéressement
Aperçu calculer et distribuer l'intéressementAperçu calculer et distribuer l'intéressement
Aperçu calculer et distribuer l'intéressement
 
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuites
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuitesAperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuites
Aperçu Maîtriser les aspects sociaux et fiscaux des actions gratuites
 
Club fiscal holding v10 dom
Club fiscal holding v10 domClub fiscal holding v10 dom
Club fiscal holding v10 dom
 
Les méthodes de consolidation
Les méthodes de consolidationLes méthodes de consolidation
Les méthodes de consolidation
 
Aperçu du kit Régime social et fiscal des stock-options
Aperçu du kit Régime social et fiscal des stock-optionsAperçu du kit Régime social et fiscal des stock-options
Aperçu du kit Régime social et fiscal des stock-options
 
Projet de droit
Projet de droitProjet de droit
Projet de droit
 
La politique de dividende
La politique de dividende La politique de dividende
La politique de dividende
 
earlegal #3 - Financez votre innovation grâce au plan start-up et au crowdfun...
earlegal #3 - Financez votre innovation grâce au plan start-up et au crowdfun...earlegal #3 - Financez votre innovation grâce au plan start-up et au crowdfun...
earlegal #3 - Financez votre innovation grâce au plan start-up et au crowdfun...
 
H2010-1-2296745.H10Seance1-Introduction.ppt
H2010-1-2296745.H10Seance1-Introduction.pptH2010-1-2296745.H10Seance1-Introduction.ppt
H2010-1-2296745.H10Seance1-Introduction.ppt
 
rapport fusion absorption repare
rapport fusion absorption reparerapport fusion absorption repare
rapport fusion absorption repare
 
Distribution des dividendes
Distribution des dividendesDistribution des dividendes
Distribution des dividendes
 
Transmission de l'entreprise familiale - Agefi Actifs Mai 2011
Transmission de l'entreprise familiale - Agefi Actifs Mai 2011Transmission de l'entreprise familiale - Agefi Actifs Mai 2011
Transmission de l'entreprise familiale - Agefi Actifs Mai 2011
 
Compte courant associés
Compte courant associésCompte courant associés
Compte courant associés
 
Cours de consolidation
Cours de consolidationCours de consolidation
Cours de consolidation
 
Prévoyance des PME, Agefi magazine, Jérôme Chevallerau octobre 2015
Prévoyance des PME, Agefi magazine, Jérôme Chevallerau octobre 2015Prévoyance des PME, Agefi magazine, Jérôme Chevallerau octobre 2015
Prévoyance des PME, Agefi magazine, Jérôme Chevallerau octobre 2015
 
Deduction prime backservice
Deduction prime backserviceDeduction prime backservice
Deduction prime backservice
 

Plus de CCI Entreprendre

Plus de CCI Entreprendre (20)

La taille des entreprises en France - Panorama des entreprises
La taille des entreprises en France - Panorama des entreprisesLa taille des entreprises en France - Panorama des entreprises
La taille des entreprises en France - Panorama des entreprises
 
Votre conseiller CCI, le coup de boost de vos projets entrepreneuriaux
Votre conseiller CCI, le coup de boost de vos projets entrepreneuriauxVotre conseiller CCI, le coup de boost de vos projets entrepreneuriaux
Votre conseiller CCI, le coup de boost de vos projets entrepreneuriaux
 
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, les projets de cr...
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, les projets de cr...Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, les projets de cr...
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, les projets de cr...
 
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, le CA est plus im...
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, le CA est plus im...Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, le CA est plus im...
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, le CA est plus im...
 
Les entrepreneurs reconnaissent l'impact de l'accompagnement des conseillers ...
Les entrepreneurs reconnaissent l'impact de l'accompagnement des conseillers ...Les entrepreneurs reconnaissent l'impact de l'accompagnement des conseillers ...
Les entrepreneurs reconnaissent l'impact de l'accompagnement des conseillers ...
 
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, le pourcentage d'...
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, le pourcentage d'...Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, le pourcentage d'...
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, le pourcentage d'...
 
L'accompagnement entrepreneurs par les conseillers Entreprendre de la CCI app...
L'accompagnement entrepreneurs par les conseillers Entreprendre de la CCI app...L'accompagnement entrepreneurs par les conseillers Entreprendre de la CCI app...
L'accompagnement entrepreneurs par les conseillers Entreprendre de la CCI app...
 
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, les projets se co...
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, les projets se co...Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, les projets se co...
Avec l'accompagnement des conseillers Entreprendre des CCI, les projets se co...
 
La reprise d'entreprise par secteur - Panorama des entreprises
La reprise d'entreprise par secteur - Panorama des entreprisesLa reprise d'entreprise par secteur - Panorama des entreprises
La reprise d'entreprise par secteur - Panorama des entreprises
 
Zoom sur la transmission familiale - Panorama des entreprises
Zoom sur la transmission familiale - Panorama des entreprises Zoom sur la transmission familiale - Panorama des entreprises
Zoom sur la transmission familiale - Panorama des entreprises
 
Répartition des cessions par taille d'entreprise - Panorama des entreprises
Répartition des cessions par taille d'entreprise - Panorama des entreprisesRépartition des cessions par taille d'entreprise - Panorama des entreprises
Répartition des cessions par taille d'entreprise - Panorama des entreprises
 
Les types d'activités créés en 2016 - Panorama des entreprises
Les types d'activités créés en 2016 - Panorama des entreprises Les types d'activités créés en 2016 - Panorama des entreprises
Les types d'activités créés en 2016 - Panorama des entreprises
 
La création d'entreprise en France en 2016 - Panorama
La création d'entreprise en France en 2016 - PanoramaLa création d'entreprise en France en 2016 - Panorama
La création d'entreprise en France en 2016 - Panorama
 
Panorama des entreprises - Les principales difficultés rencontrées lors de la...
Panorama des entreprises - Les principales difficultés rencontrées lors de la...Panorama des entreprises - Les principales difficultés rencontrées lors de la...
Panorama des entreprises - Les principales difficultés rencontrées lors de la...
 
Panorama des entrepreneurs - Les raisons qui poussent à entreprendre
Panorama des entrepreneurs - Les raisons qui poussent à entreprendrePanorama des entrepreneurs - Les raisons qui poussent à entreprendre
Panorama des entrepreneurs - Les raisons qui poussent à entreprendre
 
Panorama des entrepreneurs - Le financement
Panorama des entrepreneurs - Le financementPanorama des entrepreneurs - Le financement
Panorama des entrepreneurs - Le financement
 
Panorama des entrepreneurs - Les diplômes
Panorama des entrepreneurs - Les diplômesPanorama des entrepreneurs - Les diplômes
Panorama des entrepreneurs - Les diplômes
 
Panorama des entrepreneurs - Le profil
Panorama des entrepreneurs - Le profilPanorama des entrepreneurs - Le profil
Panorama des entrepreneurs - Le profil
 
Panorama des entrepreneurs - Les participants au projet
Panorama des entrepreneurs - Les participants au projetPanorama des entrepreneurs - Les participants au projet
Panorama des entrepreneurs - Les participants au projet
 
Panorama des entrepreneurs en France
Panorama des entrepreneurs en France Panorama des entrepreneurs en France
Panorama des entrepreneurs en France
 

TRANSMISSION REPRISE - Monter son dossier : Montage par holding

  • 1. Le recours à une société holding pour procéder à l’acquisition d’une entreprise est parfois trop systématique ou au contraire écarté car considéré comme trop complexe. Qu’est-ce qu’une holding ? Une société holding est une société dont l’objet social principal est la détention des titres sociaux (actions ou parts sociales) dans d’autres sociétés. En outre, elle peut avoir une activité propre et des salariés, notamment si elle facture des services aux sociétés dont elle détient des participations. L'administration fiscale distingue les sociétés holdings « passives ", qui détiennent simplement des participations, et les sociétés holdings « animatrices », qui participent à la gestion, orientent la stratégie de leurs filiales et leur facturent des prestations de services spécifiques administratifs, juridiques, comptables, financiers ou immobiliers. Attention : Le caractère de « holding animatrice » présente des avantages fiscaux importants pour le propriétaire des parts ou actions (notamment une exonération d’ISF). Toutefois, la notion d’holding animatrice est délicate, en l’absence de définition claire dans le Code général des impôts. Elle nécessite également des éléments concrets concernant l’animation des filiales. Afin d’éviter tout risque de redressement fiscal du dirigeant, il est donc primordial d’être conseillé. Comment ça marche ? La société holding est dotée en capital et quasi-capital par ses actionnaires. Elle recherche ensuite auprès de banques les financements complémentaires (crédit) qui lui permettront de réunir la totalité des fonds nécessaires à l’acquisition des titres de la société visée (d’où son nom de « cible »). Par la suite, les dividendes versés par la fille à sa mère (la holding) vont permettre de rembourser la dette d’acquisition et les intérêts. Pourquoi choisir ce montage ?  Lorsque plusieurs associés sont impliqués dans la reprise, il est possible que chacun se porte acquéreur de la quote-part de titres de la société qu’il souhaite acquérir. Dans ce cas, chacun doit gérer son propre recours à l’emprunt pour financer cette acquisition. La holding constitue alors une bonne solution, car elle permet de régler les rapports financiers et la répartition du pouvoir entre associés par des dispositions spécifiques dans les statuts et/ou un pacte d’associé. Lorsque d’autres acquisitions sont prévues à la suite Le montage par holding
  • 2. de la première, il peut être intéressant de se doter à l’origine de l’outil qui permettra d’organiser ces opérations.  Pour des raisons managériales, un dirigeant peut souhaiter isoler dans une structure juridique à part certaines fonctions ou les salariés d’un certain niveau. Il pourra ainsi leur appliquer des règles différentes (en général plus favorables) que celles qui sont appliquées aux salariés de la fille.  Enfin, la fiscalité est une bonne motivation pour ce montage : o Lorsque la holding détient plus de 5% de sa fille elle peut appliquer le régime fiscal dit « mère-fille », qui permet d’exonérer partiellement d’impôt sur les sociétés les dividendes versés par la filiale à la holding, taxés à l’impôt sur les sociétés à hauteur de 5% de leur montant et les plus-values sur titres réalisées par la holding taxées à l’impôt sur les sociétés à hauteur de 12% de leur montant. o Lorsque le taux de détention de la fille dépasse 95%, la holding peut opter pour la constitution d’un groupe fiscal intégré avec sa fille (régime dit d’« intégration fiscale »), ce qui permet d’imputer les charges de la holding (essentiellement les intérêts financiers) sur les résultats de la fille. Ceci conduit à une économie d’environ 33% sur les intérêts. Quelles sont les alternatives au recours à la holding ? Attention, le recours à ce montage n’est pas gratuit. Il faut prendre en compte les coûts de constitution de cette société puis ses coûts de gestion au fil de l’eau : compte bancaire spécifique, coût d’établissement des comptes annuels et des déclarations fiscales, coût de gestion juridique de la vie sociale (assemblée générale, etc.). Si les motivations à la création d’une holding sont purement fiscales, il faut donc que l’économie d’impôt soit significativement supérieure à ces coûts. L’intérêt en comparaison d’autres schémas (par exemple la déduction des intérêts de la dette d’acquisition contractée par une personne physique pour acquérir des titres de société) doit donc être vérifié. En quoi consiste l’effet de levier ? Le rachat d’une société par une holding de génère un effet dit « de levier » sur plusieurs plans :  Au plan juridique : la prise de contrôle de la société cible est optimisée si elle est effectuée par holding intercalée entre la cible et le ou les acquéreurs. Les outils offerts par le droit des sociétés permettent en effet de moduler les droits, notamment financiers, des différents investisseurs par l’utilisation d’actions de préférence et de pactes d’associés. A cet égard, la SAS est la forme sociale qui offre le plus de possibilités. Le risque financier pour les acquéreurs est également limité en cas de difficultés quant au remboursement de l’emprunt (excepté dans certaines hypothèses, comme pour une faute de gestion, ou en présence de garanties personnelles).  Au plan financier : la holding de reprise pourra rembourser l’emprunt contracté pour l’acquisition de la société cible avec les dividendes perçus de la société cible. Cet effet de levier financier est très intéressant mais suppose que la cible génère un résultat permettant une distribution régulière et suffisante de
  • 3. dividendes. La juste évaluation de la rentabilité future de la société cible lors du diagnostic pré-acquisition est donc primordiale.  Au plan fiscal : l’utilisation du régime mère-fille ou du régime d’intégration fiscale, vus ci-dessus, permettent une économie d’impôt qui peut être significative et va donc faciliter le remboursement de la dette d’emprunt de la holding. Fiche conçue par le Conseil national des barreaux, membre du Réseau Transmettre & Reprendre 11 juillet 2017