CONTROLE
DE PLAQUE
CONTROLE DE PLAQUE
- INTRODUCTION (Définition de la plaque, Définition du contrôle de la plaque, Interêt)
1. MOYENS DE CON...
INTRODUCTION
INTRODUCTION
Définition de
LA PLAQUE DENTAIRE
‘’
Est une accumulation
hétérogène, adhérente
à la dent.
Plaque
Dentaire
Biofilm Dentaire
‘’
Est organisation
bactérienne logée dans
une matrice
intercellulaire.
Biofilm
Dentaire
Définition de
CONTROLE DE PLAQUE
‘’
Est l’ensemble des
mesures prises dans le
but d’éliminer la plaque
microbienne et de
prévenir sa
reconstitution ainsi q...
Interêt de
CONTROLE DE PLAQUE
‘’
Permet de prévenir
l’apparition clinique de
la maladie, d’éviter la
progression de la
maladie si présente, et
aussi emp...
Le contrôle de la plaque consiste :
SOIE
DENTAIRE
BROSSAGE RINÇAGE
1.
Moyens de
contrôle
Chimiques
Mécaniques
Mécaniques
L’utilisation des brosses à dents, fil
interdentaire, les brossettes interdentaire, les
hydropulseurs …
Brosses à dents
Les brosses à dents varient selon la forme, la
taille, et les caractéristiques des poils.
▣ La forme : doi...
Brosses à dents
L’utilisation d’une brosse à dents dure avec un
brossage horizontale ainsi qu’un dentifrice
excessivement ...
Methodes
Plusieurs methodes existent, quelques unes
sont plus pratiquées que d’autres : Bass,
Stillman, Carter …
Toutes, p...
Methode du ROULEAU
Elle suit une direction gencive-dent.
- La brosse est prise dans un angle 45
- Proche de la ligne gingi...
Brosse à dent électrique
Généralement indiqué pour les :
Les handicapés mentaux et/ou physiques
Les porteurs d’appareillag...
Brosse à dent électrique
Des études ont montré que le brossage est
efficace pour les porteurs d’appareillage
orthodontique...
Fil interdentaire
Quoi que ce soit la methode, quoi que ce
soit le type de la brosse, le nettoyage proximal
nécessite un f...
Methode
- Le fil interdentaire doit
passer à travers les
espaces de contact sans
blesser la papille.
- La soie dentaire
s’...
Brossettes interdentaires
De forme conique, montée
sur un manche, elle est
souvent utilisée pour le cas
de parodontite (pe...
Hydropulseurs
Utilisation de l’eau à haute
pression dirigée vers la dent
et la gencive.
Il aide à bien éliminer la
plque d...
Meswak
Trés utilisé dans les pays islamistes, il a un
effet anti-microbien et permet de bien réduire
la plaque et la gingi...
La religion a un rôle
primordial dans
l’encouragement
Meswak
Deux études menées à l’Ethiopie puis Nigeria, ont prouvé
des ...
Gratte-langue
La langue par sa structure
anatomique, constitue un
réservoir bactérien.
Un nettoyage doit être y
consacrée....
Chimiques
L’utilisation des produits antiseptiques …
Les antiseptiques
Le contrôle chimique de la plaque dentaire est la
compensation de toute limite des moyens mécaniques. Le...
Dentifrices
Plusieurs types existent selon l’action cherchée :
Le dentifrice est utilisé surtout pour son effet abrasif
pe...
Bains de bouche
Certains sont utilisés couramment pour la prophylaxie,
d’autres sont appliqués à visée anti-bactérienne pa...
Bains de bouche
CHLORHEXIDINE : Molécule antiseptique de référence.
Son utilisation doit être 30 minutes aprés un brossage...
2.
Enseignement
de l’hygiène
orale au patient
La clé pour le
succés du
traitement
1ère séance
La motivation compte beaucoup
La motivation
Un patient non motivé = Un traitement perdu.
Pour motiver le patient, il doit être conscient de la cause
de ...
L’instruction
Un patient non instruit = Un traitement aléatoire.
La connaissance des habitudes d’hygiène chez le patient
e...
2ème séance
L’évaluation, soit on gagne, soit on cherchera
de gagner encore
Contrôle
L’évaluation de l’efficacité de brossage permet de
nous assurer de nos chances à réussir le
traitement.
Le patien...
3.
Nettoyage
Professionnel
Nettoyage professionnel
Il doit être programmé 2 fois par an pour les
patients ssains à but de prévenir.
▣ Le nettoyage pr...
Nettoyage professionnel
Prophylaxie
C’est le brossage
réalisé par le praticien
à l’aide
d’instrumentation
rotatif, et un p...
4.
Cas Particuliers
Orthodontie
Orthodontie
▣ Utilisation des brossettes.
▣ Utilisation du fil interdentaire (SuperFloss)
▣ Utilisation des brosses orthod...
Post-Chirurgie
Post-chirurgie
▣ Rinçage à l’aide d’un antiseptique.
▣ Utilisation des brosses ultra-souples
▣ Utilisation du brossettes (...
CONCLUSION
CONCLUSION
CONCLUSION
La plaque dentaire est un dépôt bactérien,
qui doit être réduit voire éliminé.
Le contrôle se fait par des moye...
MERCIPOUR VOTRE ATTENTION
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Controle de plaque

82 vues

Publié le

Une présentation concernant le contrôle de plaque individuel en montrant les moyens chimiques, et physiques.
Aussi le rôle du patient ainsi que celui du praticien est abordé dans cette diaporama.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
82
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Controle de plaque

  1. 1. CONTROLE DE PLAQUE
  2. 2. CONTROLE DE PLAQUE - INTRODUCTION (Définition de la plaque, Définition du contrôle de la plaque, Interêt) 1. MOYENS DE CONTRÔLE DE PLAQUE 1. MÉCANIQUES 2.CHIMIQUES 2.ENSEINGNEMENT DE L’HYGIÉNE ORALE 3.NETTOYAGE PROFESSIONNELLE 4.CAS PARTICULIERS 1. ORTHODONTIE 2.POST-CHIRURGIE - CONCLUSION
  3. 3. INTRODUCTION INTRODUCTION
  4. 4. Définition de LA PLAQUE DENTAIRE
  5. 5. ‘’ Est une accumulation hétérogène, adhérente à la dent. Plaque Dentaire Biofilm Dentaire
  6. 6. ‘’ Est organisation bactérienne logée dans une matrice intercellulaire. Biofilm Dentaire
  7. 7. Définition de CONTROLE DE PLAQUE
  8. 8. ‘’ Est l’ensemble des mesures prises dans le but d’éliminer la plaque microbienne et de prévenir sa reconstitution ainsi que sa minéralisation. Controle de Plaque
  9. 9. Interêt de CONTROLE DE PLAQUE
  10. 10. ‘’ Permet de prévenir l’apparition clinique de la maladie, d’éviter la progression de la maladie si présente, et aussi empêcher la récidive. Controle de Plaque
  11. 11. Le contrôle de la plaque consiste : SOIE DENTAIRE BROSSAGE RINÇAGE
  12. 12. 1. Moyens de contrôle Chimiques Mécaniques
  13. 13. Mécaniques L’utilisation des brosses à dents, fil interdentaire, les brossettes interdentaire, les hydropulseurs …
  14. 14. Brosses à dents Les brosses à dents varient selon la forme, la taille, et les caractéristiques des poils. ▣ La forme : doit être adaptée selon l’âge et l’habileté. ▣ La taille : concerne la tête, qui est la partie travaillante abritant les poils, elle doit être adaptée à la bouche. ▣ Les poils : différent en diamètre et donc en dureté. Les brosses à dents moyennes sont normalement les plus utilisées pour leur efficacité. Elles arrivent facilement au niveau du sulcus et nettoie mieux les surfaces proximales,
  15. 15. Brosses à dents L’utilisation d’une brosse à dents dure avec un brossage horizontale ainsi qu’un dentifrice excessivement abrasif. Récession gingivale. Abrasion dentaire cervicale Hyperesthésie dentaire cervicale Les brosses à dents doivent être changées tous les 3 mois.
  16. 16. Methodes Plusieurs methodes existent, quelques unes sont plus pratiquées que d’autres : Bass, Stillman, Carter … Toutes, permettent de contrôler la plaque, aucune n’est meilleure que l’autre. La technique du ROULEAU
  17. 17. Methode du ROULEAU Elle suit une direction gencive-dent. - La brosse est prise dans un angle 45 - Proche de la ligne gingivo-dentaire, la brosse est appliqué avec une légère pression. - Le brossage passe de la gencive envers la partie occlusale de la dent en passant à travers le sulcus - Les faces palatines et linguales nécessite une prise verticale de la manche avec des mouvements de l’intérieur vers l’extérieur. - Les surfaces occlusales se nettoient d’un mouvement circulaire. La brosse est sèche, la bouche est rincée à l’eau, le brossage doit suivre un tour précis. Cette methode est facilement réalisable
  18. 18. Brosse à dent électrique Généralement indiqué pour les : Les handicapés mentaux et/ou physiques Les porteurs d’appareillage orthodontique Les personnes à faible déxtérité Tous ceux qui veulent l’utiliser
  19. 19. Brosse à dent électrique Des études ont montré que le brossage est efficace pour les porteurs d’appareillage orthodontique. L’effet oscilatoire permet une bonne réduction de plaque dans un temps moindre.
  20. 20. Fil interdentaire Quoi que ce soit la methode, quoi que ce soit le type de la brosse, le nettoyage proximal nécessite un fil interdentaire même pour les patients à embrasures larges. Plusieurs formes existent : fil ciré, fil non ciré, fil ciré imprégné du fluorures, flossette …
  21. 21. Methode - Le fil interdentaire doit passer à travers les espaces de contact sans blesser la papille. - La soie dentaire s’applique de la région sulculaire vers la partie occlusale. - Le mouvement est répété. - La dent adjacente est ainsi nettoyée.
  22. 22. Brossettes interdentaires De forme conique, montée sur un manche, elle est souvent utilisée pour le cas de parodontite (perte d’attache), pour les diastèmes, ou même des zones interdentaires larges. Elle est utilisée avec un mouvement de Va-et-Vient.
  23. 23. Hydropulseurs Utilisation de l’eau à haute pression dirigée vers la dent et la gencive. Il aide à bien éliminer la plque dans les traitements orthodontiques et pour les poches parodontales peu profondes. En aucun cas, ne peut substituer les brosses à dent.
  24. 24. Meswak Trés utilisé dans les pays islamistes, il a un effet anti-microbien et permet de bien réduire la plaque et la gingivite. Par l’application d’une methode bien ordonnée, l’hygiène sera semblable à l’utilisation de la brosse.
  25. 25. La religion a un rôle primordial dans l’encouragement Meswak Deux études menées à l’Ethiopie puis Nigeria, ont prouvé des résultats semblables pour le Meswak et la brosse. Danielsons et al. constatent que le résultat est optimal pour les dents antérieures et recommande l’utilisation du Miswak. Des études à Ghana ont montré un taux élevé de plaque et des saignements. Une autre étude montre la présence des poches profondes, et une prévalence élevée des parodontites.
  26. 26. Gratte-langue La langue par sa structure anatomique, constitue un réservoir bactérien. Un nettoyage doit être y consacrée. Le gratte-langue est utilisé au niveau du dos de la langue. Une brosse à dent peut être utilisée. L’haleine buccale est améliorée par cet acte.
  27. 27. Chimiques L’utilisation des produits antiseptiques …
  28. 28. Les antiseptiques Le contrôle chimique de la plaque dentaire est la compensation de toute limite des moyens mécaniques. Le but étant toujours d’inhibier le développement de la plaque, et même éliminer la plaque existante. Les produits chimiques ont différentes actions : 1 Éliminer les bactéries pathogènes seulement. 2 Avoir une sustantivité allongée. 3 Ne pas être toxique. 4 Inhiber la calcification de la plaque. 5 Pas d’effets secondaires locaux ou généraux. 6 Simple à utiliser. 7 Moins chère.
  29. 29. Dentifrices Plusieurs types existent selon l’action cherchée : Le dentifrice est utilisé surtout pour son effet abrasif permettant l’élimination des débris, et donnant une action de polissage. Anti-carie Contient du fluor pour stopper la déminéralisation et protéger contre la cavitation. Anti-tartre Contient des pyrophosphates qui réduit la formation du nouveau tartre. Blanchisseur Contient des charges abrasives lourdes (Peroxyde). Anti-gingivite Ajout d’un agent anti- bactérien.
  30. 30. Bains de bouche Certains sont utilisés couramment pour la prophylaxie, d’autres sont appliqués à visée anti-bactérienne par un traitement local. CHLORHEXIDINE : Molécule antiseptique de référence. Actions - Anti-plaque - Anti-inflammatoire à dose de 0,12% Inconvénients À utilisation prolongée : - Colorations de la langue, des dents, des restaurations résineuses - Altération du goût Indications - Cas d’inflammation sévère. - En complément du debridement professionnel. - Aprés chirurgie. La chlorexidine détient des propriétés prononcées, d’où son utilisation fréquente
  31. 31. Bains de bouche CHLORHEXIDINE : Molécule antiseptique de référence. Son utilisation doit être 30 minutes aprés un brossage par le dentifrice. Inactivation par présence de charges anioniques
  32. 32. 2. Enseignement de l’hygiène orale au patient La clé pour le succés du traitement
  33. 33. 1ère séance La motivation compte beaucoup
  34. 34. La motivation Un patient non motivé = Un traitement perdu. Pour motiver le patient, il doit être conscient de la cause de sa maladie. Le principe Dire –Voir-Connaitre marchera bien à ce propos. ▣ Le rôle de la plaque dans l’étiologie des maladies parodontales est expliqué au patient ▣ La plaque, l’inflammation, le tarte, sont montrés au patient. ▣ Expliquer au patient qu’un effort individuel ainsi que des visites régulières protègent contre l’apparition de telles signes.
  35. 35. L’instruction Un patient non instruit = Un traitement aléatoire. La connaissance des habitudes d’hygiène chez le patient est essentiel afin de viser de les orienter, changer ou bien seulement les améliorer. ▣ Les techniques de brossage sont enseignées. ▣ Une ordonnance est offerte pour les instruments. ▣ L’utilisation de révélateur de plaque.
  36. 36. 2ème séance L’évaluation, soit on gagne, soit on cherchera de gagner encore
  37. 37. Contrôle L’évaluation de l’efficacité de brossage permet de nous assurer de nos chances à réussir le traitement. Le patient est maintenant efficacement participant dans le traitement, on le sensibilise de l’utilisation des fils interdentaires, des brossettes interdentaires. Renforcement à chaque séance
  38. 38. 3. Nettoyage Professionnel
  39. 39. Nettoyage professionnel Il doit être programmé 2 fois par an pour les patients ssains à but de prévenir. ▣ Le nettoyage prophylactique. ▣ Le détartrage.
  40. 40. Nettoyage professionnel Prophylaxie C’est le brossage réalisé par le praticien à l’aide d’instrumentation rotatif, et un produit fortement dosé en fluor afin d’éliminer toute la plaque résistante au brossage individuel. Détartrage C’est le débridement supra-gingival, il est consacré pour éliminer les dépôts tartiques si présents pour éliminer tout facteur rétentif de plaque.
  41. 41. 4. Cas Particuliers
  42. 42. Orthodontie
  43. 43. Orthodontie ▣ Utilisation des brossettes. ▣ Utilisation du fil interdentaire (SuperFloss) ▣ Utilisation des brosses orthodontiques
  44. 44. Post-Chirurgie
  45. 45. Post-chirurgie ▣ Rinçage à l’aide d’un antiseptique. ▣ Utilisation des brosses ultra-souples ▣ Utilisation du brossettes (contour parodontal modifié)
  46. 46. CONCLUSION CONCLUSION
  47. 47. CONCLUSION La plaque dentaire est un dépôt bactérien, qui doit être réduit voire éliminé. Le contrôle se fait par des moyens mécaniques, chimmiques ou même combinés. Le patient est le responsible majeur de prévenir la maladie parodontale. Le praticien n’est qu’un adjuvant.
  48. 48. MERCIPOUR VOTRE ATTENTION

×