Aperçu général sur l’élevage       aquacole en Tunisie et ses effets sur            l environnement marin.            l’en...
•Situation en Tunisie                                                       St ti ti                                      ...
Aquaculture                                Aquaculture              Investissement                  (idées de             ...
Aquaculture                              Plan  • Introduction  • L’aquaculture tunisienne en chiffres    L aquaculture tun...
Aquaculture                              Plan  • Introduction  • L’aquaculture tunisienne en chiffres    L aquaculture tun...
Aquaculture                 Introduction  • En Tunisie et à l’image de nombreux pays                         q            ...
Aquaculture                   Introduction  • Tout développement à ses conséquences.  • Positifs: évidents (fourniture de ...
Aquaculture                              Plan  • Introduction  • L’aquaculture tunisienne en chiffres  • Les espèces élevé...
Aquaculture    Production aquacole tunisienne 2010                  (tonnes)*                   Loup        Daurade       ...
Aquaculture    Production aquacole tunisienne 2010    Production aquacole tunisienne 2010  1200  1000    800              ...
Aquaculture                              Plan  • Introduction  • L’aquaculture tunisienne en chiffres    L aquaculture tun...
Aquaculture      L aquaculture tunisienne en chiffres      L’aquaculture tunisienne en chiffres                           ...
Aquaculture              Vénériculture, palourdes  Ruditapes              Vénériculture palourdes Ruditapes decussatus
Aquaculture         Ostréiculture: Crassostrea gigas (huitre creuse japonaise)
Aquaculture              Mytiliculture: Mytilus edulis (moule)
Aquaculture              Tilpaia: Oreochromis niloticus
Aquaculture                              Plan  • Introduction  • L’aquaculture tunisienne en chiffres    L aquaculture tun...
L élevage des MBV en (Tunisie)L’élevage des MBV en (Tunisie)
Aquaculture     Approvisionnement en naissain pour                    MBV  • L’    L’approvisionnement en naissains pour l...
Les méthodes d’élevage (MBV)  Passer au diaporama 0  Passer au diaporama 0
L élevage de la daurade L’élevage de la daurade
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture              Identification et caractéristiques                                            qMorphologie: Corps...
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture              Contexte historique              Contexte historique  • Les daurades étaient cultivés dans des la...
Aquaculture              Contexte historique              Contexte historique  • La production à grande échelle des juvéni...
Raceways
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture              Habitat et biologie              Habitat et biologie  • Espèce commune de la méditerranée mais   ...
Aquaculture              Habitat et biologie              Habitat et biologie  • Vi t d    Vivant dans la colonne d’eau gé...
Aquaculture   Cycle de reproduction en milieu naturel
Aquaculture   Cycle de reproduction en captivité
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture   Approvisionnement en alevins pour la             daurade et le loup  • Essentiellement  par voie d’importati...
Aquaculture              PASSER AU DIAPORAMA 1               PASSER AU DIAPORAMA 1
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture                       Nurserie  • C’est une section de l’écloserie où il y aura lieu le     sevrage des alevin...
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture              Techniques de grossissement  • En Tunisie seulement l’élevage intensif est     p q    pratiquée. ...
Aquaculture   Comparaison des deux systèmes d’élevage                   intensif   Système   S è        Densité au  Pompag...
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture                Alimentation  • Sous forme de granulées.          f      d       lé  • Distribué manuellement o...
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture              Techniques de récolte  • Pour les cages marines sa se fait sous bonnes                       q   ...
Aquaculture                   Elevage de la daurade                   Elevage de la daurade  •   Identification et Caracté...
Aquaculture              Manipulation et traitement  • Après capture procéder immédiatement au «           g              ...
L’élevage du bar (spécificités supplémentaires)
Aquaculture                Elevage du loup (bar)                Elevage du loup (bar)  •   Identification et Caractéristiq...
Aquaculture                Elevage du loup (bar)                Elevage du loup (bar)  •   Identification et Caractéristiq...
Aquaculture      Identification et caractéristiques      Identification et caractéristiquesMorphologie: Corps assez allong...
Aquaculture                Elevage du loup (bar)                Elevage du loup (bar)  •   Identification et Caractéristiq...
Aquaculture              Contexte historique              Contexte historique  • Cultivé depuis longtemps dans les lagunes...
Aquaculture                Elevage du loup (bar)                Elevage du loup (bar)  •   Identification et Caractéristiq...
Aquaculture              Habitat et biologie              Habitat et biologie  • Le bar est eurytherme (5 28 °C) et euryha...
Aquaculture                Elevage du loup (bar)                Elevage du loup (bar)  •   Identification et Caractéristiq...
Aquaculture      Reproduction (en milieu naturel)      Reproduction (en milieu naturel)               Lieu                ...
Aquaculture      Reproduction (en milieu naturel)      Reproduction (en milieu naturel)  • Période de fraie: de décembre à...
Aquaculture   Cycle de reproduction en milieu naturel
Aquaculture   Cycle de reproduction en intensif
Aquaculture                Elevage du loup (bar)                Elevage du loup (bar)  •   Identification et Caractéristiq...
Aquaculture              Techniques de grossissement  • En Tunisie seulement l’élevage intensif est     p q    pratiquée. ...
Aquaculture                Elevage du loup (bar)                Elevage du loup (bar)  •   Identification et Caractéristiq...
Aquaculture              Production d’écloserie                         d écloserie  • Géniteurs: Origine le milieu nature...
Produit                            Aquaculture          Investissement              (idées de                       Produi...
Produit                            Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien      d i         l    i      l    ...
Produit                            Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien      d i         l    i      l    ...
Produit     Identification et caractéristiques     Identification et caractéristiquesCorps assez allongé. Opercule avec 2 ...
Produit                            Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien      d i         l    i      l    ...
Produit          Identification et caractéristiques                                        qMorphologie: Corps ovale, asse...
Produit                            Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien      d i         l    i      l    ...
Produit          Vénériculture, palourdes  Ruditapes          Vénériculture palourdes Ruditapes decussatus
Produit          Ostréiculture: Crassostrea gigas (huitre creuse japonaise)
Produit          Mytiliculture: Mytilus edulis (moule)
Produit                      MBV • Clovisses: collecte, transport et purification. • Les zones sont délimités tous les ans...
Produit                            Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien      d i         l    i      l    ...
Produit               Produits exportés               Produits exportés •   Essentiellement  les PP congelés. •   Les scom...
Produit                            Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien      d i         l    i      l    ...
Produit                   Garanties de salubrité                   Garanties de salubrité    Codex                        ...
Consommateur                                 Aquaculture               Investissement                   (idées de         ...
Consommateur                         Consommateur                                               Est‐il                    ...
Consommateur               Consommateur
Consommateur               PASSER AU DIAPORAMA 2                PASSER AU DIAPORAMA 2
Investissement (idées de projets)                                      Aquaculture                 Investissement (idées  ...
Investissement (idées de projets)                     Investissements (idées)                     Investissements (idées) ...
Milieu (Environnement)                                    Aquaculture                  Investissement                     ...
Me contacter             Me contacter• Adresse: CRDA Mahdia, 5100 Sidi Messoud  Mahdia  M hdi• Email: maallem2002@yahoo.fr
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Conférence aquaculture  Chokri Maallem
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence aquaculture Chokri Maallem

28 669 vues

Publié le

la 1ère intervention du Dr chokri Maallem
au cours du séminaire « L’Effet de l’Élevage Aquacole sur l’Environnement maritime et le Littoral» organisé par la jeune chambre internationale de Mahdia et le centre d'affaires de Mahdia

0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
28 669
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
5 634
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence aquaculture Chokri Maallem

  1. 1. Aperçu général sur l’élevage  aquacole en Tunisie et ses effets sur  l environnement marin.  l’environnement marin Dr Chokri MAALLEM Vétérinaire Inspecteur Régional  CRDA MahdiaSéminaire JCI Mahdia 25 mars 2011, Royal mansour : Effet de l’élevage aquacole sur l’environnement maritime  et le littoral
  2. 2. •Situation en Tunisie St ti ti •StatistiquesPourquoi pas? •Espèces élevées •Techniques d’élevage Aquaculture Produits mis sur  •Produits mis sur  le marché •Garanties de •Garanties de  Investissement  (idées de  Produit salubrité projets) •AC inspectrice •Culture de  Milieu  consommation Consommateur (Environnement) •Valeur   •Valeur nutritionnelle des  produits •Effets sur le milieu Effets sur le milieu •Effets sur la santé Effets sur la santé •Interaction population sauvage/élevage •Ecosystème marin!
  3. 3. Aquaculture Aquaculture Investissement  (idées de  Produit projets) Milieu  Consommateur (Environnement)
  4. 4. Aquaculture Plan • Introduction • L’aquaculture tunisienne en chiffres L aquaculture tunisienne en chiffres • Les espèces élevées en Tunisie (généralités) – La conchyliculture – La pisciculture p • Etude spécifique de l’élevage piscicole
  5. 5. Aquaculture Plan • Introduction • L’aquaculture tunisienne en chiffres L aquaculture tunisienne en chiffres • Les espèces élevées en Tunisie (généralités) – La conchyliculture – La pisciculture p • Etude spécifique de l’élevage piscicole
  6. 6. Aquaculture Introduction • En Tunisie et à l’image de nombreux pays  q p méditerranéens l’aquaculture est en plein  développement. • Perçue comme nouvelle elle est venue au Perçue comme nouvelle, elle est venue au  secours de la pêche (en déclin). • Elle se concentre sur quelques espèces à  haute valeur commerciale, le loup et la  haute valeur commerciale, le loup et la daurade (sans oublier les MBV).
  7. 7. Aquaculture Introduction • Tout développement à ses conséquences. • Positifs: évidents (fourniture de protéines, main  ( p , d’œuvre…) • Négatifs: problèmes complexes d’ordre Négatifs: problèmes complexes d ordre  environnemental, socio‐économiques mettant en  cause sa durabilité et sa pérennité, relatifs à  d bilité t é ité l tif à l’utilisation du littoral et spécifiquement la bande  côtière caractérisée par sa richesse naturelle et la  ô iè éié i h ll l pression démographique croissante…
  8. 8. Aquaculture Plan • Introduction • L’aquaculture tunisienne en chiffres • Les espèces élevées en Tunisie (généralités) Les espèces élevées en Tunisie (généralités) – La conchyliculture – La pisciculture • Etude spécifique de l’élevage piscicole Etude spécifique de l élevage piscicole
  9. 9. Aquaculture Production aquacole tunisienne 2010  (tonnes)* Loup Daurade Tilapia Moule  Huitre Bizerte Bi t 0 0 0 157 11 Sousse 540 648 0 0 0 Monastir 422 1115 0 0 0 Mahdia 472 460 0 0 0 Medenine 165 160 3 0 0 * DGSV: Direction Générale des Services Vétérinaires
  10. 10. Aquaculture Production aquacole tunisienne 2010 Production aquacole tunisienne 2010 1200 1000 800 Loup  Daurade  d 600 Tilapia  400 Moule   Huitre 200 0 Bizerte Sousse  Monastir  Mahdia  Medenine 
  11. 11. Aquaculture Plan • Introduction • L’aquaculture tunisienne en chiffres L aquaculture tunisienne en chiffres • Les espèces élevées en Tunisie (généralités) – La conchyliculture – La pisciculture p • Etude spécifique de l’élevage piscicole
  12. 12. Aquaculture L aquaculture tunisienne en chiffres L’aquaculture tunisienne en chiffres Aquaculture Pisciculture Conchyliculture Marine Continentale Ostréiculture Mytiliculture Daurade vénériculture tilapia Loupp
  13. 13. Aquaculture Vénériculture, palourdes  Ruditapes Vénériculture palourdes Ruditapes decussatus
  14. 14. Aquaculture Ostréiculture: Crassostrea gigas (huitre creuse japonaise)
  15. 15. Aquaculture Mytiliculture: Mytilus edulis (moule)
  16. 16. Aquaculture Tilpaia: Oreochromis niloticus
  17. 17. Aquaculture Plan • Introduction • L’aquaculture tunisienne en chiffres L aquaculture tunisienne en chiffres • Les espèces élevées en Tunisie (généralités) – La conchyliculture – La pisciculture p • Etude spécifique de l’élevage piscicole
  18. 18. L élevage des MBV en (Tunisie)L’élevage des MBV en (Tunisie)
  19. 19. Aquaculture Approvisionnement en naissain pour  MBV • L’ L’approvisionnement en naissains pour les divers  ii i i l di élevages conchylicoles en Tunisie est assuré soit:  • P l Par le captage dans le milieu naturel (essentiellement  t d l ili t l( ti ll t au niveau de la baie de Bizerte) pour les moules.   • Par l’importation d’autres pays pour les huitres Par l importation d autres pays pour les huitres.  • En ce qui concerne la palourde, il s’agit d’opérations de  collecte pratiquées au niveau des zones de production :  collecte pratiquées au niveau des zones de production : les coquillages de petites tailles seront ensemencés  dans le sédiment pour favoriser leurs grossissements.  p g Cette opération se réalise en respectant « le zoning ». 
  20. 20. Les méthodes d’élevage (MBV) Passer au diaporama 0 Passer au diaporama 0
  21. 21. L élevage de la daurade L’élevage de la daurade
  22. 22. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  23. 23. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  24. 24. Aquaculture Identification et caractéristiques qMorphologie: Corps ovale, assez élevé et comprimé. Profil de la têterégulièrement convexe Œil petit Bouche basse très peu inclinée convexe. petit. basse, inclinée. Coloration: gris argenté; grosse tache noire à l’origine de la ligne latérale, débordant sur le sommet de l’opercule et soulignée sur l’opercule par une zone rougeâtre; bande dorée entre les yeux bordée de deux zones  ât b d d é t l b dé d dsombres (moins nette chez les jeunes
  25. 25. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  26. 26. Aquaculture Contexte historique Contexte historique • Les daurades étaient cultivés dans des lagunes  salés en extensif. • Profitant de la migration trophique des  juvéniles les Italiens (vallicoltura) et les  juvéniles les Italiens (vallicoltura) et les égyptiens (hosha) installèrent alors des  trappes naturelles. ll • Début de l’intensification dans les années 80 Début de l intensification dans les années 80  (reproduction artificielle 1981‐82 en Italie).
  27. 27. Aquaculture Contexte historique Contexte historique • La production à grande échelle des juvéniles a  p été définitivement accomplie en 1988‐89  (Espagne, Italie et Grèce). • L’histoire de l’élevage de la daurade a été L histoire de l élevage de la daurade a été  marqué par un grand succès des écloseries… • Une grande adaptabilité de l’espèce aux  conditions intensifs (raceways, cages et  conditions intensifs (raceways, cages et étangs).
  28. 28. Raceways
  29. 29. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  30. 30. Aquaculture Habitat et biologie Habitat et biologie • Espèce commune de la méditerranée mais  è d l édi é i présente aussi sur la côte est de l’atlantique (de  GB au Sénégal) et rare dans la mer noire. GB Sé é l) t d l i • Euryhaline et eurytherme. • Reproduction en mer ouverte en octobre‐ décembre suivie par la migration des juvéniles  vers les zones côtières abrités (ressources  trophiques abondantes et températures douces). • Retour en pleine mer en fin de l’automne pour la  p reproduction.
  31. 31. Aquaculture Habitat et biologie Habitat et biologie • Vi t d Vivant dans la colonne d’eau généralement ne  l l d’ é é l t dépassant pas 50 m (30 pour les jeunes). • Espèce hermaphrodite protandrique (elle nait Espèce hermaphrodite protandrique (elle nait  mâle avant de devenir femelle  (3 ans)). • Maturité sexuelle chez les mâles à 2 ans (20 Maturité sexuelle chez les mâles à 2 ans (20  cm), et 2 à 3 ans chez les femelles (33‐40 cm). • La femelle pont 20 000 à 80 000 œuf/jr chaque La femelle pont 20 000 à 80 000 œuf/jr chaque  jour et jusqu’à 4 mois. • Inversement sexuel conditionné par des facteurs Inversement sexuel conditionné par des facteurs  complexes (sociaux et hormonaux en captivité).
  32. 32. Aquaculture Cycle de reproduction en milieu naturel
  33. 33. Aquaculture Cycle de reproduction en captivité
  34. 34. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  35. 35. Aquaculture Approvisionnement en alevins pour la  daurade et le loup • Essentiellement  par voie d’importation  ( (Italie, France, Espagne). p g ) • Secondairement à partir d’écloseries  tunisiennes (une seule écloserie). tunisiennes (une seule écloserie) • Pays exportateurs: Italie, France et Espagne. • Moyens de transport: navire vivier ou bacs. • E i Exigences à respecter: plusieurs… à t l i
  36. 36. Aquaculture PASSER AU DIAPORAMA 1  PASSER AU DIAPORAMA 1
  37. 37. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  38. 38. Aquaculture Nurserie • C’est une section de l’écloserie où il y aura lieu le  sevrage des alevins qui se fait généralement vers  45 j et dans des bacs contenant 10 à 25m3 d’eau. • Densité 10 à 20 unité/l, temp 18°C, salinité 35‐ Densité 10 à 20 unité/l, temp 18 C, salinité 35 37‰. • D ité fi l 20k / 3 , poissons 2‐3 gr. Densité finale 20kg/m i 23 • Alimentation à base de granulés de 150‐ 300µm, toutes les 2 h à partir de 8:00 h(7 fois) à  g raison de 20gr/m3
  39. 39. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  40. 40. Aquaculture Techniques de grossissement • En Tunisie seulement l’élevage intensif est  p q pratiquée. • Dans des structures terrestres: raceways. • O d Ou dans des cages flottantes semi  d fl i submersibles ou submersibles. • Des conditions de densité, de température et  d oxygène sont nécessaires pour le succès de  d’oxygène sont nécessaires pour le succès de l’élevage.
  41. 41. Aquaculture Comparaison des deux systèmes d’élevage  intensif Système S è Densité au  Pompage  O é i / ié Oxygénation/ Maintien d l i i de la  Coût C û m3 eau aération température Cages  7‐15 kg non non impossible économique offshore ff h Raceways 15‐45 kg oui oui possible important
  42. 42. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  43. 43. Aquaculture Alimentation • Sous forme de granulées. f d lé • Distribué manuellement ou  automatiquement. • Totalement importée (France Italie et Totalement importée (France, Italie et  Espagne ) • A haute valeur énergétique A haute valeur énergétique   (protéines, vitamines sels  minéraux, immunostimulants et parfois des  i é i ti l t t f i d médicaments).
  44. 44. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  45. 45. Aquaculture Techniques de récolte • Pour les cages marines sa se fait sous bonnes  q conditions climatiques en utilisant tout  simplement des épuisettes ou des pompes à  vide. vide • Dans les raceways pas d’exigence spécifique. • Un jeun au préalable est nécessaire (ft de la  période, du taux d alimentation et de la  période, du taux d’alimentation et de la température).
  46. 46. Aquaculture Elevage de la daurade Elevage de la daurade • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie • Production – approvisionnement en juvéniles – Nurserie – Techniques de grossissement T h i d i – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  47. 47. Aquaculture Manipulation et traitement • Après capture procéder immédiatement au «  g q baillage », le choc thermique va tuer le  poisson. • Une eau glacée saturée en CO2 facilitera la Une eau glacée saturée en CO2 facilitera la  mort de l’animal et réduira ses souffrances,  donc un poisson d’une meilleure qualité  ’ ll l é organoleptique.
  48. 48. L’élevage du bar (spécificités supplémentaires)
  49. 49. Aquaculture Elevage du loup (bar) Elevage du loup (bar) • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie Habitat et biologie • Production – Systèmes intensifs Systèmes intensifs – Production d’écloserie (géniteurs, ponte, photopériode et  traitement hormonal) – Techniques de grossissement – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  50. 50. Aquaculture Elevage du loup (bar) Elevage du loup (bar) • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie Habitat et biologie • Production – Systèmes intensifs Systèmes intensifs – Production d’écloserie (géniteurs, ponte, photopériode et  traitement hormonal) – Techniques de grossissement – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  51. 51. Aquaculture Identification et caractéristiques Identification et caractéristiquesMorphologie: Corps assez allongé. Opercule avec 2 épines plates. Deux nageoires dorsales séparées, la première avec 8 à 10 épines; la seconde nageoires dorsales séparées la première avec 8 à 10 épines; la secondeavec une épine et 12 ou 13 rayons mous. Nageoire anale avec 3 épines et 10 ou 12 rayons mous. Petites écailles. Nageoire caudale modérément fourchue. f hCouleur: grise argentée à bleuâtre sur le dos, argentée sur les côtés, ventre parfois teinté de jaune. Les jeunes peuvent avoir quelques taches sur le haut du corps mais pas les adultes. Il y a une tache noire diffuse sur le bord de l’opercule.
  52. 52. Aquaculture Elevage du loup (bar) Elevage du loup (bar) • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie Habitat et biologie • Production – Systèmes intensifs Systèmes intensifs – Production d’écloserie (géniteurs, ponte, photopériode et  traitement hormonal) – Techniques de grossissement – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  53. 53. Aquaculture Contexte historique Contexte historique • Cultivé depuis longtemps dans les lagunes  l i éd i l d l l côtières . • Fin années 60 mise en place de techniques  p j fiables de production en masse de juvéniles,  , maîtrise totale vers 1970 (France et Italie). • C’est le premier poisson marin (non C est le premier poisson marin (non  salmonidé) produit, cultivé et commercialisé  en Europe. en Europe
  54. 54. Aquaculture Elevage du loup (bar) Elevage du loup (bar) • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie Habitat et biologie • Production – Systèmes intensifs Systèmes intensifs – Production d’écloserie (géniteurs, ponte, photopériode et  traitement hormonal) – Techniques de grossissement – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  55. 55. Aquaculture Habitat et biologie Habitat et biologie • Le bar est eurytherme (5 28 °C) et euryhalin (3‰ Le bar est eurytherme (5‐28 °C) et euryhalin (3‰ – saturation) • Le bar fraie dans les eaux dont la salinité est  inférieure à 35‰, prés des embouchures des rivières  et des estuaires ou dans les zones littorales où la  ù salinité est supérieure à 30‰. • Les œufs sont pélagiques et de petite taille (1,02‐ 1,39 mm). En étant particulièrement insensible aux  basses températures. p p (p • Le bar européen est un prédateur (petits  poissons, crevettes, et crabes).
  56. 56. Aquaculture Elevage du loup (bar) Elevage du loup (bar) • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie Habitat et biologie • Production – Systèmes intensifs Systèmes intensifs – Production d’écloserie (géniteurs, ponte, photopériode et  traitement hormonal) – Techniques de grossissement – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  57. 57. Aquaculture Reproduction (en milieu naturel) Reproduction (en milieu naturel) Lieu i Maturité sexuelle ié ll Mâles  Femelles Méditerranée 2‐3 ans 3‐5 ans 23‐30 cm 31‐40 cm Atlantique 4‐7 ans  5‐8 ans 32‐37 cm 38‐42 cm Mer du nord 4‐7 ans  5‐8 ans 32‐37 cm 38‐42 cm
  58. 58. Aquaculture Reproduction (en milieu naturel) Reproduction (en milieu naturel) • Période de fraie: de décembre à fin mars. • La femelle pond environ 200 000 œufs par Kg La femelle pond environ 200 000 œufs par Kg  de son poids en une seule fois, en 5 à 10 min. • N Nourriture: crevettes, crabes calamars, seiches  i b l i h sardines… • Le déterminisme sexuel (complexe) est  fonction des conditions du milieu  fonction des conditions du milieu (salinité, température…)
  59. 59. Aquaculture Cycle de reproduction en milieu naturel
  60. 60. Aquaculture Cycle de reproduction en intensif
  61. 61. Aquaculture Elevage du loup (bar) Elevage du loup (bar) • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie Habitat et biologie • Production – Systèmes intensifs Systèmes intensifs – Production d’écloserie (géniteurs, ponte, photopériode et  traitement hormonal) – Techniques de grossissement – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  62. 62. Aquaculture Techniques de grossissement • En Tunisie seulement l’élevage intensif est  p q pratiquée. • Dans des structures terrestres: raceways. • O d Ou dans des cages flottantes semi  d fl i submersibles ou submersibles. • Des conditions de densité, de température et  d oxygène sont nécessaires pour le succès de  d’oxygène sont nécessaires pour le succès de l’élevage.
  63. 63. Aquaculture Elevage du loup (bar) Elevage du loup (bar) • Identification et Caractéristiques biologiques Id tifi ti tC té i ti bi l i • Contexte historique • Habitat et biologie Habitat et biologie • Production – Systèmes intensifs Systèmes intensifs – Production d’écloserie (géniteurs, ponte, photopériode et  traitement hormonal) – Techniques de grossissement – Alimentation – Techniques de récolte Techniques de récolte – Manipulation et traitement
  64. 64. Aquaculture Production d’écloserie d écloserie • Géniteurs: Origine le milieu naturel ou ferme  é i i i l ili l f aquacole. • Age optimal pour la femelle 5‐8 ans , le mâle  2‐4 ans. • La maîtrise de la photopériode et des  traitements hormonaux sont nécessaires. traitements hormonaux sont nécessaires • La fécondation se fait dans des bacs de  reproduction et l’incubation sous un système  d ti t l’i b ti tè d’eau en flux ouvert.
  65. 65. Produit Aquaculture Investissement  (idées de  Produit projets) Milieu  Consommateur (Environnement)
  66. 66. Produit Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien d i l i l hé ii – Loup marin: Dicentrarchus labrax – Daurade: Sparus aurata – MBV: clovisse, moules et huitres , • Produits exportés • Garanties de salubrité Garanties de salubrité – Autocontrôle – Contrôle officiel
  67. 67. Produit Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien d i l i l hé ii – Loup marin: Dicentrarchus labrax – Daurade: Sparus aurata – MBV: clovisse, moules et huitres , • Produits exportés • Garanties de salubrité Garanties de salubrité – Autocontrôle – Contrôle officiel
  68. 68. Produit Identification et caractéristiques Identification et caractéristiquesCorps assez allongé. Opercule avec 2 épines plates. Deux nageoires dorsales séparées, la première avec 8 à 10 épines; la seconde avec une épine et 12 séparées la première avec 8 à 10 épines; la seconde avec une épine et 12ou 13 rayons mous. Nageoire anale avec 3 épines et 10 ou 12 rayons mous. Petites écailles. Nageoire caudale modérément fourchue. Couleur grise argentée à bleuâtre sur le dos, argentée sur les côtés, ventre C l i té à bl ât l d té l ôté tparfois teinté de jaune. Les jeunes peuvent avoir quelques taches sur le haut du corps mais pas les adultes. Il y a une tache noire diffuse sur le bord de l’opercule.
  69. 69. Produit Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien d i l i l hé ii – Loup marin: Dicentrarchus labrax – Daurade: Sparus aurata – MBV: clovisse, moules et huitres , • Produits exportés • Garanties de salubrité Garanties de salubrité – Autocontrôle – Contrôle officiel
  70. 70. Produit Identification et caractéristiques qMorphologie: Corps ovale, assez élevé et comprimé. Profil de la têterégulièrement convexe Œil petit Bouche basse très peu inclinée convexe. petit. basse, inclinée. Coloration: gris argenté; grosse tache noire à l’origine de la ligne latérale, débordant sur le sommet de l’opercule et soulignée sur l’opercule par une zone rougeâtre; bande dorée entre les yeux bordée de deux zones  ât b d d é t l b dé d dsombres (moins nette chez les jeunes
  71. 71. Produit Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien d i l i l hé ii – Loup marin: Dicentrarchus labrax – Daurade: Sparus aurata – MBV: clovisse, moules et huitres , • Produits exportés • Garanties de salubrité Garanties de salubrité – Autocontrôle – Contrôle officiel
  72. 72. Produit Vénériculture, palourdes  Ruditapes Vénériculture palourdes Ruditapes decussatus
  73. 73. Produit Ostréiculture: Crassostrea gigas (huitre creuse japonaise)
  74. 74. Produit Mytiliculture: Mytilus edulis (moule)
  75. 75. Produit MBV • Clovisses: collecte, transport et purification. • Les zones sont délimités tous les ans (par NS). Les zones sont délimités tous les ans (par NS). • Collecte limitée dans le temps et organisé par  des NS. d NS • Vente obligatoirement dans des sachets avec  g une étiquette sanitaire. • P blè Problèmes de santé publique. d té bli
  76. 76. Produit Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien d i l i l hé ii – Loup marin: Dicentrarchus labrax – Daurade: Sparus aurata – MBV: clovisse, moules et huitres , • Produits exportés • Garanties de salubrité Garanties de salubrité – Autocontrôle – Contrôle officiel
  77. 77. Produit Produits exportés Produits exportés • Essentiellement  les PP congelés. • Les scombridés (thon rouge). L b idé (th ) • Les clovisses. • PP réfrigérés.
  78. 78. Produit Plan • Produits aquacoles mis sur le marché tunisien d i l i l hé ii – Loup marin: Dicentrarchus labrax – Daurade: Sparus aurata – MBV: clovisse, moules et huitres , • Produits exportés • Garanties de salubrité Garanties de salubrité – Autocontrôle – Contrôle officiel
  79. 79. Produit Garanties de salubrité Garanties de salubrité Codex  Réglementation  alimentarius Tunisienne, EC et Réglementation  internationale EC Contrôle officiel  OAV, etc… (DGSV) HACCP Auditeurs Autocontrôle  Référentiels  (iso, ifs, brc) (établissements) ( (iso…) ) Normes  internationales
  80. 80. Consommateur Aquaculture Investissement  (idées de  Produit projets) Milieu  Consommateur (Environnement) ( )
  81. 81. Consommateur Consommateur Est‐il  suffisamment  suffisamment averti? Sera‐t‐il capable  Sera‐ Dispose‐t‐il de  de différencier  toutes les  toutes les entre produits  entre produits informations? sauvages et  produits d’élevage 
  82. 82. Consommateur Consommateur
  83. 83. Consommateur PASSER AU DIAPORAMA 2  PASSER AU DIAPORAMA 2
  84. 84. Investissement (idées de projets) Aquaculture Investissement (idées  de projets) Produit Milieu  Consommateur (Environnement)
  85. 85. Investissement (idées de projets) Investissements (idées) Investissements (idées) Ecloserie Matériel Alevin Etablissements  Aliment Poisson Points de vente Points de vente (usine de  (grossissement) Moyens de  fabrication) transport ….
  86. 86. Milieu (Environnement) Aquaculture Investissement  (idées de  Produit projets) Milieu (Environnement) Consommateur
  87. 87. Me contacter Me contacter• Adresse: CRDA Mahdia, 5100 Sidi Messoud Mahdia M hdi• Email: maallem2002@yahoo.fr

×