Si décisionnel

217 vues

Publié le

Introduction
Info-centre
Entrepôt de données
PGE/EAI
progiciel /tableaux de bord/ entrepôt de données
AEI / Real-time BI
Conclusion

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
217
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Au cours de cette présentation on va présenter les notions d’infocentre et entrepôts de données puis on va passer au PGE/EAI et on va faire une comparaison entre progiciel /tableaux de bord/ entrepôt de données.


  • En BI, concept né dans les années 80 de mise à disposition des utilisateurs non informaticiens des entreprises, de moyens informatiques leur permettant de créer leurs propres fichiers, et de manipuler les données qui les intéressent.
    Il s’agit tout simplement d’une base de donnée qui agrège des données provenant de sources différentes (plusieurs autres bases de données par exemple, ou encore des données provenant de plusieurs programmes différents).
    Ces infocentres sont souvent utilisés pour l’informatique décisionnelle car ils permettent de regrouper à un même endroit des informations provenant de sources différentes et ainsi à produire plus facilement des analyses consolidées de ces données.
    L'infocentre a été remplacé dans les années 90 par le système d’information décisionnel qui a apporté des évolutions majeures comme le datawarehouse  et OLAP.

  • Un Entrepôt de données est une base de données  regroupant une partie ou l'ensemble des données fonctionnelles d'une entreprise.
  • Besoin:
    obtenir le plus grand usage pour ses investissements en avions, pièces et divers approvisionnements.
    Solution:
    la consolidation de ses informations dans un entrepôt de données centralisé pour permettre une plus grande efficacité, une amélioration de la gestion des données, des gains de temps, des réductions des coûts considérables, grâce à la réduction du nombre d'interfaces, l'élimination des redondances et la mise à disposition d'une source unique d'information sur la situation des avions et des pièces de l'Armée de l'Air.
    Résultat:
    La base centrale est accessible par plus de 3000 utilisateurs principaux et près de 100 000 utilisateurs secondaires, au moyen de divers outils qui offrent une large gamme de services.
  • Si décisionnel

    1. 1. Réalisépar: BenCheikhKhouloud Chamakhi Ahlem Infocentre et système d’information décisionnel
    2. 2. Introduction Info-centre Entrepôt de données PGE/EAI progiciel /tableaux de bord/ entrepôt de données AEI / Real-time BI Conclusion
    3. 3. Introduction La prise de décision est un problème essentiel qui préoccupe les gestionnaires des entreprises. Cette prise de décision passe par la modélisation des différents problèmes qu'ils rencontrent dans la gestion, d'où la nécessité d'un outil basé sur l'arbre de décision.
    4. 4. infocentre Qu'est ce qu’ infocentre ??
    5. 5.  En BI, concept né dans les années 80.  Il s’agit tout simplement d’une base de donnée.  souvent utilisés pour l’informatique décisionnelle.  a été remplacé dans les années 90 par le système d’information décisionnel infocentre
    6. 6. Server à des analyses, et des prises de decision. Gérer des opérations et des transactions(comptabilité, paie, facturation…) + N'est pas adopté pour bien répondre aux volumes et à la complexité des traitements des activités d’analyse. La cohabitation d’applications de production et d’aide à la decision sur un meme serveur informatique est tres conflictuelle. -
    7. 7. Qu’est ce qu’un entrepôt de données ?? Entrepôtdedonnées
    8. 8. Entrepôtdedonnées
    9. 9. • obtenir le plus grand usage pour ses investissement s en avions, pièces et divers approvisionne ments. Besoin • la consolidation de ses informations dans un entrepôt de données centralisé. Solution • base centrale accessible par plus de 3000 utilisateurs principaux et près de 100 000 utilisateurs secondaires de services. Résultat Exemple UN ENTREPÔT DE DONNÉES CENTRAL POUR L'ARMÉE DE L'AIR DES ÉTATS- UNIS
    10. 10. Infocentre • Collection de données • Orientées sujet • Intégrées • Volatiles • Actuelles • Organisées pour le support d’un processus de décision ponctuelle • Outil Entrepôtdedonnées • Collection de données • Orientées sujet • Intégrées • Non volatiles • Historisées • Organisées pour le support d’un processus d’aide à la décision • Architecture
    11. 11. Construis des applications informatiques de manière modulaire coût élevé Lourdeur rigidité de mise en œuvre l’importance de la maintenance continue Adaptation de certains processus au progiciel La solution : la distribution des fonctions en différentes applications, indépendantes techniquement et interfacées avec le noyau du progiciel de gestion intégré le tout architecturé autour d’un EAI (EnterpriseApplication Integration) permettant à des applications hétérogènes de gérer leurs échanges en temps réel c’est-à-dire permet l’intégration des application spécifiques. Un progiciel est un logiciel applicatif généraliste aux multiples fonctions, composé d'un ensemble de programmes paramétrables destiné à être utilisé simultanément par plusieurs personnes. A trop avoir voulu intégrer de fonctionnalités dans leurs produits les éditeurs de progiciel de gestion intégré (PGI)  intégrer la diversité,  concilier la profondeur métier avec l’intégration, PGE/EAI En matière de système décisionnel :  l’architecture intégrant un entrepôt de données via un EAI est mieux que les batteries de tableaux de bord et les moyens d’analyse fournit en standard avec un progiciel de gestion intégré(PGI).  L’entreprise ne peut éviter d’avoir recours à plusieurs solutions pour couvrir ses besoins opérationnels et décisionnels (le PGI seul n’est pas suffisant ).
    12. 12. tableaux de bord un outil de pilotage permet à un gestionnaire de suivre périodiquement un objectif correspond donc au besoin d’une personne suppose un ensemble de données de références se compose d’indicateurs pertinents par rapport à un objectif métier généralement publié à date fixe correspond à la partie contrôle d’un cycle classique de gestion (planification…) permet de mesurer le niveau de performance (efficacité, économie…) d’une entité et d’être à l’origine d’éventuelles actions correctives. progiciel /tableaux de bord/ entrepôt de données
    13. 13.  Anticiper  formaliser les objectifs détaillés d’une entité  suivre périodiquement le déroulement des opérations  mener des échanges sur les résultats Actions clés d’une direction. Mais ce ne sont pas les actions les plus créatives de valeur.  Fixer des stratégies,  rechercher systématiquement à identifier et valoriser des avantages concurrentiels (marchés, produits, processus, connaissances)  les tableaux de bord sont nécessaires mais très largement insuffisant pour permettre à une entreprise de s’insérer dans le monde compétitif d’aujourd’hui. progiciel /tableaux de bord/ entrepôt de données
    14. 14. PGI • Une solution pour faciliter l’interaction en temps réel entre les grandes fonctions • les PGI permettent de couvrir les besoins de gestion des opérations( transactions classiques) Entrepôt de données • Apportera seulement les potentialités qui devront être exploitées • consolide les données des différentes sources internes ou externes • calcule les indicateurs clés et assure le partage des informations utiles à une prise de décision cohérente aux différents postes opérationnels progiciel /tableaux de bord/ entrepôt de données
    15. 15. Facilite la synchronisation des personnes, des applications, des données permet à des milliers d'utilisateurs d'avoir accès en temps réel fournit une architecture pour développer des services analytiques donne aux utilisateurs les informations dont ils ont besoin dans un format qui leur est habituel progiciel /tableaux de bord/ entrepôt de données Progiciel + entrepôt de données
    16. 16. concept d’Active Enterpriseintelligence (AEI) Principe : coupler l’entrepôt de données avec les systèmes opérationnels de façon à pouvoir toujours fournir au moment voulu, l’information historiques nécessaires pour l’analyse et l’action. L’AEI: C’est l’aide à la décision tactique ou opérationnelle qui consiste à donner accès à des informations historiques pour une prise de décision immédiate sur le terrain. Objectif: permettre d’avoir uneVu dans une logique d’apprentissage (observer, comprendre, prévoir, agir, capitaliser l’expérience) avec critères de qualité la fraîcheur des données et le vitesse de réaction. caractéristiques : multiples domaines fonctionnels, téras octets de données, plusieurs centaines de tables, milliers d’utilisateurs, plusieurs années d’historiques détaillés, services particulièrement exigeants de mises à jour et de requêtes. L’AEI ne transforme pas automatiquement la façon de faire des affaires, il apporte seulement une potentialité qui doit être exploitée, il s’agit de l’organisation, de formation, de créativité, d’expérimentation de nouvelles voies, d’évolution de la culture de l’entreprise. Mise en œuvre d’active intelligence Enterprise et de real-time BI : • Clarifier les enjeux et objectifs, définir les leviers d’action et les indicateurs clés • Evaluer le retour sur investissement et l’opportunité de mettre en œuvre un projet d’Active Intelligence Enterprise et de Real-Time BI • Elaborer les bons indicateurs, à partir des bonnes données, conformément à la stratégie globale de l’entreprise, en s’appuyant sur des référentiels fiabilisés et cohérents • Définir le bon moment et le bon acteur destinataire de cette information • Définir les moyens technologiques à mettre en œuvre pour rendre opérationnel un système d’Active Enterprise Intelligence répondant aux exigences de performance, de réactivité en exploitant au mieux le capital fonctionnel et applicatif existant des systèmes opérationnels • Accompagner la mise en œuvre du projet sur le plan de la qualité, des coûts et délais, et de l’appropriation par les utilisateurs.
    17. 17.  la traque des ventes perdues: le cas un ou plusieurs articles ne sont pas sur l'étagère du magasin  la fraude: Des malfaiteurs utilisant des copies de tickets de caisse, prélèvent des articles dans le magasin, puis les restituent à une caisse en échange d’un remboursement en liquide. Disposition en temps réel d’informations sur les retours, permet d’alerter les agents par un taux de retours anormal. Exemple d’Active Intelligence Enterprise et de Real-Time BI dans le secteur de la Distribution les informations concernant les articles sont collectées au fil de l’eau dans un entrepôt de données et un rapport rafraîchit toutes les 10 minutes est mis à disposition du directeur du magasin pour action
    18. 18. conclusion Il est clair qu’une entreprise ne peut pas passer en une seule étape d’un décisionnel primaire construit sur des infocentres ou des data marts indépendants, à un entrepôt de données actif ; mais par une urbanisation des systèmes décisionnels et un lotissement correct des projets, il est possible en six à dix mois pour une grande entreprise de mettre en production une infrastructure et les premières applications opérationnelles d’AEI. Webographie propos_sur_les_si_decisionnels/ chapitre1
    19. 19. Merci pour votre Attention

    ×