Améliorer la communication entre 
les soignants et les femmes sourdes 
dans les maternités 
de la Haute-Vienne
Un double problème de communication 
Nous avons constaté qu’il existe un réel fossé entre la vision de 
certains soignants...
Composition de la brochure: 
 L’Introduction précice: 
Ses utilisateurs, Dans quel but, Quand l’utiliser, Comment s’en se...
Les oobbjjeeccttiiffss ddee llaa bbrroocchhuurree 
Avec son petit format de poche, elle permet de 
sensibiliser les profe...
2 questionnaires nous ppeerrmmeettttrroonntt eennssuuiittee dd’’éévvaalluueerr ppuuiiss 
dd’’aamméélliioorreerr nnoottrree...
Coût initial pour démarrer notre pprroojjeett ssuurr lleess 33 mmaatteerrnniittééss 
qquuee ccoommppttee llaa HHaauuttee V...
Coût initial pour démarrer notre pprroojjeett ssuurr lleess 33 mmaatteerrnniittééss 
qquuee ccoommppttee llaa HHaauuttee V...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Développer la communication avec les femmes sourdes en maternité

801 vues

Publié le

Améliorer le dialogue entre les professionnels de santé exerçant en maternité et les femmes sourdes.

Notre projet se comprend par une distribution généralisée d'une brochure-outil d'aide à la communication entre les femmes sourdes et les professionnels de santé exerçant en maternité.

L'objectif est de diminuer l'isolement ressenti par ces patientes handicapées.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
801
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Développer la communication avec les femmes sourdes en maternité

  1. 1. Améliorer la communication entre les soignants et les femmes sourdes dans les maternités de la Haute-Vienne
  2. 2. Un double problème de communication Nous avons constaté qu’il existe un réel fossé entre la vision de certains soignants et des personnes sourdes concernant le besoin d’amélioration de la communication. La vision du soignant : « Il n’y a pas de problème de communication car les femmes sont souvent accompagnées par un proche qui traduit. Il n’y a donc pas un besoin prégnant d’amélioration.» La vision de la population sourde : « Le problème de communication est omniprésent dans le système de santé local. Il concerne donc les maternités qui se révèlent inadaptées aux personnes sourdes. » Leur solution pour pallier à cette difficulté serait la création d’un pôle spécifique aux personnes sourdes ». Comment concilier les avis sur ce problème de santé publique ? Notre idée : Distribuer localement aux professionnels de santé exerçant en maternité en Haute-Vienne une brochure les sensibilisant et les engageant à ouvrir un dialogue avec les accouchées sourdes !
  3. 3. Composition de la brochure:  L’Introduction précice: Ses utilisateurs, Dans quel but, Quand l’utiliser, Comment s’en servir, Quelques pré-requis à avoir, Comment former une phrase en Langue des signes française (LSF) et enfin quelques conseils de base pour s’adresser à une personne sourde  La brochure illustre en langue des signes plusieurs catégories du domaine fréquent en maternité : ◦Mots courants, ◦Interrogations, ◦Environnement hospitalier, ◦Bébé, ◦Soins, ◦Besoins vitaux, ◦Termes techniques, ◦Quelques mots pour l’examen du jour en suites de couches, ◦Accouchement, ◦Les ressentis, ◦Phrases utiles  La fin de la brochure renseigne sur l’Alphabet, les Couleurs et propose aussi des pages vierges... Car il est toujours possible d’écrire ce qu’il est difficile à dire !!!
  4. 4. Les oobbjjeeccttiiffss ddee llaa bbrroocchhuurree Avec son petit format de poche, elle permet de sensibiliser les professionnels de santé à l’importance de pouvoir s’adapter aux patientes atteintes de surdité lorsqu’elles sont face au renouveau qu’est la parentalité. Le but est d’offrir aux soignants plusieurs possibilités pour pouvoir rentrer en contact avec ces patientes. Les différents modes de communication que la brochure aborde permettent au soignant de s’approprier la méthode avec laquelle il sera plus à l’aise, afin de le mettre lui-même en confiance et de pouvoir ainsi faciliter la communication par la suite !
  5. 5. 2 questionnaires nous ppeerrmmeettttrroonntt eennssuuiittee dd’’éévvaalluueerr ppuuiiss dd’’aamméélliioorreerr nnoottrree aaccttiioonn ddee ssaannttee ppuubblliiqquuee :: 1 Questionnaire à l’intention du personnel soignant 1 Questionnaire à l’intention des patientes atteintes de surdité
  6. 6. Coût initial pour démarrer notre pprroojjeett ssuurr lleess 33 mmaatteerrnniittééss qquuee ccoommppttee llaa HHaauuttee VViieennnnee eett aaiinnssii sseennssiibbiilliisseerr eennvviirroonn lleess 116655 pprrooffeessssiioonnnneellss ddee ssaannttéé ccoonncceerrnnééss ((mmééddeecciinnss,, ssaaggeess--ffeemmmmeess,, ppuuéérriiccuullttrriicceess,, aaiiddeess ssooiiggnnaanntteess,, aauuxxiilliiaaiirreess ddee ppuuéérriiccuullttuurree)) Chaque brochure revenant à 3 euros 60 avec ses 2 questionnaires d’évaluation associés, il nous faudrait 600 euros pour pouvoir présenter notre document à chaque professionnel de santé ! La passation de notre brochure se ferait gratuitement par l’intermédiaire de notre réseau d’étudiants souvent en stage dans les différents établissements de santé du département… Merci pour eux :
  7. 7. Coût initial pour démarrer notre pprroojjeett ssuurr lleess 33 mmaatteerrnniittééss qquuee ccoommppttee llaa HHaauuttee VViieennnnee eett aaiinnssii sseennssiibbiilliisseerr eennvviirroonn lleess 116655 pprrooffeessssiioonnnneellss ddee ssaannttéé ccoonncceerrnnééss ((mmééddeecciinnss,, ssaaggeess--ffeemmmmeess,, ppuuéérriiccuullttrriicceess,, aaiiddeess ssooiiggnnaanntteess,, aauuxxiilliiaaiirreess ddee ppuuéérriiccuullttuurree)) Chaque brochure revenant à 3 euros 60 avec ses 2 questionnaires d’évaluation associés, il nous faudrait 600 euros pour pouvoir présenter notre document à chaque professionnel de santé ! La passation de notre brochure se ferait gratuitement par l’intermédiaire de notre réseau d’étudiants souvent en stage dans les différents établissements de santé du département… Merci pour eux :

×