ENJEUX ET
INTERETS
D’IMPLATATION
D’UN SME DANS
UNE ENTREPRISE
PRINCIPES DE LA NORME ISO
14001
Test
test
www.lacossarl.com
DEFINITION D’UN SME
Le SME est un outil de gestion interne qui
favorise l’intégration précoce d’objectifs
écologiques préc...
DEFINITION D’UN SME
 C’est avant tout une technique de
management, qui repose sur une
approche systématique et des object...
DEFINITION D’UN SME
 C’est pourquoi un
SME s’appuie sur
une véritable
politique
environnementale,
point de départ
essenti...
ENJEUX
Sous l’effet de pressions institutionnelles, la prise en
compte des problématiques environnementales est
devenue un...
ENJEUX
Pour atteindre de meilleures performances
environnementales, les entreprises se sont
tournées vers des dispositifs ...
PRINCIPAUX ASPECTS DE MOTIVATION POUR LES
ENTREPRISES
I. Pour répondre aux exigences des clients,
pour avoir un avantage c...
Pression du groupe
II. Pour répondre à la pression du groupe :
Le groupe "recommande" aux diverses
filiales de mettre en p...
Gestion des aspects législatifs
III. Pour éviter les amendes réglementaires
et gagner la confiance des autorités : La
mise...
Faire des économies
IV. Pour faire des économies sur les
consommations d’eau, d’énergie et de
matières premières. Pour pay...
Maîtriser les risques
V. Pour maîtriser les risques environnementaux
de l'entreprise et gagner la confiance des
assureurs ...
L'image de marque de l'entreprise
VI. Pour améliorer les relations de voisinage et
l'image de marque de l'entreprise auprè...
Amélioration des conditions de travail
VII. Pour améliorer les conditions de travail et
impliquer le personnel dans un pro...
AVANTAGES POTENTIELS D’UN SME : SYNTHESE
INTERNES EXTERNES
Rationalisation de la production /
réduction des coûts
Compétit...
La Norme ISO 14001
Créée par l’Organisation internationale de Normalisation
(ISO), c’est une norme internationale qui préc...
La Norme ISO 14001
ISO 14001 repose sur une démarche volontaire.
Son approche par l’organisation de l’entreprise
se fonde ...
Certification
La certification a pour objet , une
reconnaissance par des Tiers a travers un
enregistrement.
également à l’...
Certification
La certification est valable 3 ans, jusqu’au nouvel
audit. Cette certification a un coût, mais elle
constitu...
LA METHODE
L’organisation mise en place par un SME est formalisée par
la norme de référence.
L’amélioration continue est r...
LES ETAPES
Quelque soit le type de référentiel, la mise
en place d’un SME se fait à travers les
étapes suivantes :
1. Définition d’une politique environnementale
C’est un engagement écrit de la Direction à se
conformer aux réglementation...
2. Analyse environnementale du site
Il s’agit d’identifier les aspects
environnementaux induits par l’activité, de
réalise...
3 .Etablissement d’un programme :
Il s’agit de planifier des actions pour
traduire concrètement la volonté exprimée
dans l...
4. Mise en place d’un Système de Management
Environnemental
Il s’agit de la mise en place d’une
organisation et des struct...
5. Mise en œuvre des actions planifiées :
Formation, communication, modification
des processus de production, mise en plac...
6. Contrôle du système et correction des
écarts
L’auto-contrôle et l’audit interne permettent de
surveiller l’évolution de...
7. Validation et rédaction d’un rapport
environnemental
On peut également demander à cette
étape la certification.
SYNTHESE DE LA DEMARCHE DU SME
LES CHAMPS DE L’INTERVENTION
ENVIRONNEMENTALE
DOMAINE ACTIONS POSSIBLES
EAU Origine, utilisation, consommation, mode de
co...
LES CHAMPS DE L’INTERVENTION
ENVIRONNEMENTALE
DOMAINE ACTIONS POSSIBLES
ATTEINTE AU PAYSAGE Aménagement, végétalisation,
i...
CONCLUSION
La transversalité, mot clé du Développement
Durable, nous encourage à rapprocher les
politiques sectorielles : ...
CONCLUSION
L’approche du management
environnemental est un élément de
réponse à ce besoin.
Le management environnemental f...
CONCLUSION
En outre, dans une société devenue
soucieuse de préserver son patrimoine
naturel, le management environnemental...
PRESENTATEUR
Jacques ILUNGA LUBATSHI
Expert en Management de projet ,EIES et
SME
Consultant-Formateur
Ir. Environnementali...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

PECB Webinaire: Enjeux et intérêts d’implantation d’un SME dans une entreprise

669 vues

Publié le

Au cours de ce webinaire les points suivants seront abordés :
• Les enjeux d’implantation d’un SME
• Les principaux aspects de motivation pour les entreprises
• La norme ISO 14001
• La méthode pour l’implantation/PDCA
• Les étapes d’une implantation
• Les champs de l’intervention environnementale dans une entreprise
Le webinaire est présenté par Jacques ILUNGA L, Directeur Général au cabinet LACOS.

Publié dans : Formation
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
669
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

PECB Webinaire: Enjeux et intérêts d’implantation d’un SME dans une entreprise

  1. 1. ENJEUX ET INTERETS D’IMPLATATION D’UN SME DANS UNE ENTREPRISE PRINCIPES DE LA NORME ISO 14001 Test test www.lacossarl.com
  2. 2. DEFINITION D’UN SME Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l’intégration précoce d’objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et processus de décision. Il établit la structure organisationnelle, les responsabilités, les pratiques, les procédures, les procédés et les ressources nécessaires.
  3. 3. DEFINITION D’UN SME  C’est avant tout une technique de management, qui repose sur une approche systématique et des objectifs précis.  Cela suppose donc l’engagement des décisionnaires au plus haut niveau hiérarchique.
  4. 4. DEFINITION D’UN SME  C’est pourquoi un SME s’appuie sur une véritable politique environnementale, point de départ essentiel de la démarche.
  5. 5. ENJEUX Sous l’effet de pressions institutionnelles, la prise en compte des problématiques environnementales est devenue un enjeu stratégique pour les entreprises. Malgré la mise en évidence de grilles de lecture permettant de comprendre les enjeux qu’elles représentent, certaines questions restent cependant en suspens. En effet, comme le mentionne Gendron (2004), le principal défi pour les entreprises ne concerne plus la reconnaissance des impacts écologiques, ni leur engagement formel, mais bien l’amélioration sensible de leur performance dans ce domaine.
  6. 6. ENJEUX Pour atteindre de meilleures performances environnementales, les entreprises se sont tournées vers des dispositifs normatifs dont la famille des normes ISO 14000 est la plus reconnue. Cette dernière permet d’implanter un système de management environnemental (SME) dans une organisation et de procéder à des vérifications pour s’assurer de son bon fonctionnement.
  7. 7. PRINCIPAUX ASPECTS DE MOTIVATION POUR LES ENTREPRISES I. Pour répondre aux exigences des clients, pour avoir un avantage concurrentiel et gagner des parts de marché :La certification ISO 14001 fait désormais partie des critères de sélection des fournisseurs et sous-traitants.
  8. 8. Pression du groupe II. Pour répondre à la pression du groupe : Le groupe "recommande" aux diverses filiales de mettre en place un Système de Management Environnemental, bien souvent dans un délai fixé
  9. 9. Gestion des aspects législatifs III. Pour éviter les amendes réglementaires et gagner la confiance des autorités : La mise en place d'un SME au sein d'un organisme devrait permettre une meilleure gestion des aspects législatifs.
  10. 10. Faire des économies IV. Pour faire des économies sur les consommations d’eau, d’énergie et de matières premières. Pour payer moins de taxes: Dans plusieurs entreprises, cette démarche a permis de déceler des problèmes, des gaspillages, des fuites…
  11. 11. Maîtriser les risques V. Pour maîtriser les risques environnementaux de l'entreprise et gagner la confiance des assureurs et des banques : La mise en place d'un SME permet d'éviter des accidents en prenant des mesures préventives ou en empêchant l'extension du problème s'il a lieu.
  12. 12. L'image de marque de l'entreprise VI. Pour améliorer les relations de voisinage et l'image de marque de l'entreprise auprès de l'opinion publique : Il est de plus en plus difficile pour certain type d’activité de s’installer. Les riverains se rassemblent en comité et communiquent leur mécontentement aux autorités. Il en découle bien souvent des difficultés administratives pour l’octroi des permis ou autorisations….
  13. 13. Amélioration des conditions de travail VII. Pour améliorer les conditions de travail et impliquer le personnel dans un projet fédérateur : Pour le personnel de l'entreprise, la mise en place du SME constitue une possibilité d'amélioration des conditions de travail (atelier propre..) et de la sécurité (stockage des produits…),
  14. 14. AVANTAGES POTENTIELS D’UN SME : SYNTHESE INTERNES EXTERNES Rationalisation de la production / réduction des coûts Compétitivité améliorée / Avantage concurrentiel Respect des lois environnementales/ sécurité juridique Meilleure image auprès des clients et du public Innovations technologiques/ Prévention des pollutions Meilleure relation avec les autorités/ Coopération active Motivation des collaborateurs Plus de transparence envers les actionnaires, banques, assureurs...etc.
  15. 15. La Norme ISO 14001 Créée par l’Organisation internationale de Normalisation (ISO), c’est une norme internationale qui précise la structure et les principes d’un SME. Elle fait partie de la série de normes ISO 14000 qui regroupe les normes environnementales. Celles-ci datent de 1996 et bénéficient d’une reconnaissance internationale. Ce type de norme, notamment la Norme ISO 14001, la plus couramment utilisée, offre essentiellement une garantie de reconnaissance et de validation par les différents acteurs de la société. Ce sont des normes stables, dans le temps et dans l’espace, car elles sont universellement reconnues.
  16. 16. La Norme ISO 14001 ISO 14001 repose sur une démarche volontaire. Son approche par l’organisation de l’entreprise se fonde sur l’engagement d’une politique et la mise en place d’un système auto-améliorant. La norme établit les prescriptions et exigences minimales : définition d’une politique, objectifs, planification, mise en œuvre, contrôle, actions correctives…..Elle s’applique à un organisme ou à un site dans sa totalité, mais pas aux produits.
  17. 17. Certification La certification a pour objet , une reconnaissance par des Tiers a travers un enregistrement. également à l’harmonisation des démarches de management environnemental au sein des divers secteurs économiques, appelé certificateur .
  18. 18. Certification La certification est valable 3 ans, jusqu’au nouvel audit. Cette certification a un coût, mais elle constitue une garantie pour l’entreprise. Elle peut être valorisée par des communications dans la presse ou dans les rapports annuels. Etre certifié n’est pas une obligation, ni une nécessité.
  19. 19. LA METHODE L’organisation mise en place par un SME est formalisée par la norme de référence. L’amélioration continue est recherchée à travers une méthode inspirée du principe de la « roue de Deming ». On y enchaîne les cycles « Plan / Do / Check / Act » :PDCA  « Plan » : définir les objectifs, la façon dont on va les atteindre, l’échéancier.  « Do » : former puis exécuter.  « Check » : vérifier que les objectifs visés sont atteints, sinon mesurer l’écart et comprendre ce qui s’est passé.  « Act » : prendre les mesures correctives pour arriver au résultat voulu et s’assurer que cet acquis demeurera stable.
  20. 20. LES ETAPES Quelque soit le type de référentiel, la mise en place d’un SME se fait à travers les étapes suivantes :
  21. 21. 1. Définition d’une politique environnementale C’est un engagement écrit de la Direction à se conformer aux réglementations et à améliorer de façon continue les résultats environnementaux de l’entreprise. Il doit être porté à la connaissance de l’ensemble du personnel et être accessible à toute personne qui en fait la demande.
  22. 22. 2. Analyse environnementale du site Il s’agit d’identifier les aspects environnementaux induits par l’activité, de réaliser un inventaire des réglementations applicables et d’évaluer les impacts des activités du site, qui sont hiérarchisés. Ceux que l’entreprise peut maîtriser doivent aussi être identifiés.
  23. 23. 3 .Etablissement d’un programme : Il s’agit de planifier des actions pour traduire concrètement la volonté exprimée dans la politique environnementale. Des objectifs précis sont définis, ainsi que les mesures à prendre et les ressources à attribuer pour les atteindre : moyens humains, techniques et financiers…
  24. 24. 4. Mise en place d’un Système de Management Environnemental Il s’agit de la mise en place d’une organisation et des structures qui assurent l’efficacité du système. Par exemple, on établira des procédures, on définira les responsabilités et les rôles de chacun, on prévoira les actions de formation ou les modes de communication interne et externe…
  25. 25. 5. Mise en œuvre des actions planifiées : Formation, communication, modification des processus de production, mise en place de mesures de réduction des nuisance….etc.
  26. 26. 6. Contrôle du système et correction des écarts L’auto-contrôle et l’audit interne permettent de surveiller l’évolution des impacts environnementaux à l’aide d’indicateurs, d’évaluer la conformité des résultats et de corriger les écarts constatés. Des revues de direction régulières doivent permettre de vérifier que la politique environnementale définie est réalisée en conformité avec ce qui a été prévu. Elle permettent également de renouveler les objectifs et cibles.
  27. 27. 7. Validation et rédaction d’un rapport environnemental On peut également demander à cette étape la certification.
  28. 28. SYNTHESE DE LA DEMARCHE DU SME
  29. 29. LES CHAMPS DE L’INTERVENTION ENVIRONNEMENTALE DOMAINE ACTIONS POSSIBLES EAU Origine, utilisation, consommation, mode de collecte, traitements, rejets… AIR Emissions, traitements, rejets, poussières… DECHETS Production, identification, gestion, stockage, élimination, recyclage… BRUIT / VIBRATIONS Localisation, mesures, réduction, prévention… TRAFIC ROUTIER Mesure, choix, réduction… UTILISATION DES RESSOURCES NATURELLES Choix des matières premières, mesure, réduction des pertes… ENERGIE Choix, consommation, économies, isolation…
  30. 30. LES CHAMPS DE L’INTERVENTION ENVIRONNEMENTALE DOMAINE ACTIONS POSSIBLES ATTEINTE AU PAYSAGE Aménagement, végétalisation, intégration… SOLS Réduction des contamination, procédés, construction…. RISQUES D’INCENDIE Prévention, information, formation…. STOCKAGE OU CIRCULATION DE MATIERES DANGEREUSES Dangers, matériaux, procédures… RISQUES TECHNOLOGIQUES Dangers, produits, procédés… CONFORMITE DU MATERIEL Respect des normes et de la réglementation…
  31. 31. CONCLUSION La transversalité, mot clé du Développement Durable, nous encourage à rapprocher les politiques sectorielles : l’intégration des domaines de l’économie, du social et de l’environnement relève de cette démarche. Mais la difficulté de mettre en œuvre une telle volonté est de taille, face à la complexité des situations économiques et géographiques. La recherche de méthodes d’intervention efficaces pour mettre en œuvre les concepts du Développement Durable est donc un des enjeux modernes de nos sociétés.
  32. 32. CONCLUSION L’approche du management environnemental est un élément de réponse à ce besoin. Le management environnemental fournit en effet de puissants outils d’analyse, de diagnostic, d’assistance à l’élaboration d’objectifs, de plans d’actions ou de procédures nouvelles, de mise au point des organisations, de suivi et d’évaluation de l’action.
  33. 33. CONCLUSION En outre, dans une société devenue soucieuse de préserver son patrimoine naturel, le management environnemental peut être une excellente carte de visite, génératrice d’une image positive.
  34. 34. PRESENTATEUR Jacques ILUNGA LUBATSHI Expert en Management de projet ,EIES et SME Consultant-Formateur Ir. Environnementaliste E-mail: lacossprl@yahoo.fr Tel: 00243815819000 KINSHASA/RDCONGO

×